RSS

Archives de Tag: stratégie

Koh-Lanta Fidji: Voilà pourquoi je soutiens Maxime!

Timage2416Timage2415

Maxime, le seul rouquin de cette édition bien-aimée et bien « trop lisse » (un ex-candidat de Koh-Lanta qui a 50 ans l’a traitée ainsi, à vous de vérifier dans Télé-loisirs qui a ajouté comme par hasard que « deux éditions ça fait beaucoup en un an » mais qui n’a pas osé le dire lors des années précédentes, lui comme certains téléspectateurs & internautes…) et pointé du doigt comme le sorcier de Koh-Lanta: Fidji, a depuis quelques épisodes, raflé les lumières de l’émission (et du montage) qui étaient braquées sur lui, comme si un procès a lieu chaque vendredi.

Alors que la caméra se concentre joyeusement sur les crimes du rouquin, vautrés sur leurs canapés (ou lits), certains téléspectateurs ont eu la vision claire car la main de Dieu s’est posée sur terre et leur a montré le criminel des Fidji: Maxime! Juste Ciel, c’est fou, encore une brebis galeuse à qui on doit jeter des pierres ou un bouc émissaire pour les suiveurs aveugles des télé-réalités, ce genre d’émission qui se focalise sur un truc en occultant le reste et en le faisant passer pour une réalité pour les consommateurs, avides de leur foin hebdomadaire ponctué par les beuglements de la publicité.

Ciel, mais on est aussi dans l’ère du numérique! Certains téléspectateurs sont aussi des internautes (ou des internautes sans télé, comme moi mais on s’en fout)  mais qui ont trouvé un échappatoire à leurs frustrations primitives: les réseaux sociaux. En tête: Twitter, cet égout du canard bleu dans lequel on peut trouver des choses qui montrent jusqu’où la bassesse et la vacuité de quelqu’un peuvent mener. Dans l’édition précédente, au Cambodge, certains aventuriers ont eu leurs claques allant jusqu’au top tweets!

Pourquoi s’acharne t-on sur Maxime me demanderiez-vous, pourquoi tant de haine?

1- « C’est une girouette » : étonnant comment une girouette peut être la pièce maîtresse du jeu pendant les deux derniers épisodes. On a l’impression que c’est Maxime qui a l’immunité et c’est vers lui que se tournent les regards à chaque conseil. Une girouette, selon mes 15 ans d’expérience télévisuelle avec Koh-Lanta, n’attire jamais l’attention ainsi, on l’utilise à ses fins et on la jette. Pour certains téléspectateurs, c’est la frustration car ils n’arrivent pas à comprendre le jeu du seul aventurier blanc.

2- « Traître » , « n’a pas de parole » : Parmi ce qu’on peut trouver comme reproches voire insultes, c’est ce genre de mots-expressions. « Maxime, c’est un traître! » s’égosillent certains en montrant du doigt le renard roux, comme touchés dans leur être. On dirait que certains internautes avaient vécu l’aventure avec Maxime et ont été éliminés. Les mêmes boutonneux vont même déclarer que Maxime n’a pas de parole. Après une discussion sans queue ni tête, on s’aperçoit qu’ils sont frustrés car « Marvyn a été éliminé, Maxime l’a trahi, je ne suis pas content, il est méchant-méchant! » Cette manière aussi ostentatoire qu’égocentrique marque aussi la tranche d’âge qui commente aussi agressivement et avec un acharnement tel qu’on se demande où va le monde. Le Méchant de l’histoire a été désigné, les jeunes ex-jaunes sont donc automatiquement les Bons. On ne va pas attaquer leurs préférences car chacun est libre d’apprécier l’aventurier vers qui il penche (âge, goûts etc). Mais parlons un peu de cette histoire de traître et du non-respect de la parole: on a reproché à Maxime d’avoir voté Marvyn alors que d’une part Maxime avait respecté sa promesse en l’emmenant à la réunification, (or Marvyn aurait pu aller loin s’il avait gagné un totem) d’autre part c’est le jeu, que ce soit Marvyn ou Romain, il fallait éliminer quelqu’un.

On a reproché aussi à Maxime d’avoir voté contre Fabian, sans prendre la peine de lire dans des sites qu’en fait c’était Fabian qui avait demandé aux autres de l’éliminer et que seul Maxime avait respecté ce souhait (d’ailleurs dans l’épisode 9 Fabian est serein et n’évoque pas ce vote avec Maxime). Dans l’épisode 9, il vote contre Sébastien pour des raisons sportives. Je ne vois pas pourquoi on en fait un plat, c’est le jeu! Puis c’est individuel. Sébastien & Marvyn n’ont pas été assez stratèges. Sébastien, au moins, le reconnaît dans son autocritique.

Avant de prendre sa décision, Maxime a attendu Fabian pour discuter ensemble d’une décision commune. Il aurait pu faire cavalier seul, ou s’allier avec l’un des deux camps, mais finalement il est resté fidèle à l’alliance avec Fabian. Est-ce son problème si tout le monde -excepté Fabian- n’est pas stratège et croit au vieux pacte tissé les premiers jours?

3- « T’es pas un mec » : Les rageux vomissent leur haine et comme ils savent très bien s’exprimer en un langage poli pour dire qu’ils n’apprécient pas une personne, ils vont des fois loin, vraiment loin, jusqu’à lui souhaiter du mal, vous avez bien lu! Et pour enfoncer le clou, oui Maxime est un mec. Oui il a joué sur deux fils, oui il a voté selon son propre raisonnement et c’est le jeu! Mais de là à aller jusqu’à insulter ainsi, chapeau l’éducation et le respect! Qui êtes-vous pour le juger? Avez-vous la moindre idée de ce qu’il a vécu, ressenti ou pensé? Moi non plus!

N’est-il pas respectueux? Ne réfléchit-il pas? Ne se soucie t-il pas de sa survie et celle de ses compagnons d’aventure? Ne demande t-il pas conseil? Ne montre t-il pas sa vulnérabilité & sa sensibilité XXL? N’est-il pas un éternel amoureux? Ne fait-il pas d’auto-dérision en restant ouvert à tous, et ce malgré les insultes qu’il continue de recevoir sur internet? N’assume t-il pas ses décisions?

« Ce n’est pas ce qu’il a, ni même ce qu’il fait, qui exprime directement la valeur d’un homme : c’est ce qu’il est. »

Henri-Frédéric Amiel

F*ck les haters! Et comme je l’ai toujours pensé malgré les montages et cie, Maxime est très généreux et très gentil, et s’en bat les couilles des vermines! Même si on ne le connaît pas personnellement. Il est gagnant cette année du fait qu’il a pu participer à son rêve d’un côté, et d’être devenu père d’un autre côté. Respect mec!

Timage2413

Ps: Je ne comptais jamais écrire personnellement un seul article à propos de cette édition 18/21 aux Fidji, mais voilà on a dépassé les limites du jeu et on attaque la personne même de mon aventurier préféré, sa vie privée, on l’a carrément lynché des semaines entières pour un jeu, et ça me gonfle. J’en ai parlé sur les réseaux sociaux & j’en parle maintenant sur mon blog.

Stupidité et arrogance, et en plus vous vous croyez forts derrière vos écrans, morveux! Et même quand tu prends la défense de quelqu’un, on t’insulte à ton tour. Sachez que c’est un honneur d’avoir été tout le temps comparé à Maxime. Lol.

Alors si vous voulez insulter sur ce blog, sachez que je n’accepte aucune insulte. Ici ce n’est pas une bouche d’égout. Vous voulez vous défouler sur quelqu’un? Allez vous faire avoir, allègrement.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta Fidji – Maxime: Stratège malgré lui!

Timage2308

 

Maxime de Koh-Lanta Fidji est-il stratège ? Ou simplement perdu ? Après l’épisode diffusé ce soir sur TF1, le doute est à nouveau permis… Il nous donne sa vision des choses !

Ex-Rouge devenu Jaune, Maxime, le Lyonnais de Koh-Lanta Fidji, a sympathisé avec bon nombre des aventuriers. Si bien qu’au moment du conseil, il ne sait jamais sur quel pied danser… Et n’hésite pas à trahir les siens ! La preuve ultime lors de l’épisode de ce vendredi 27 octobre. Alors qu’il s’était rabiboché avec Sébastien, Maxime a décidé de voter contre lui. Voilà deux semaines que les choix de l’aventurier sont discutés des téléspectateurs. Avons-nous affaire au plus grand stratège de cette saison de Koh-Lanta Fidji ? L’intéressé nous éclaire !

Télé-Loisirs : Dans cet épisode, on a l’impression que vous ne savez plus sur quel tableau jouer…

Maxime : Je sais très bien que je suis en position, bizarrement, confortable ! J’ai « le cul entre deux chaises » : d’un côté, les Rouges veulent avancer avec moi et de l’autre, les Jaunes aussi car ils se savent en infériorité numérique… Sébastien et Romain sont venus me voir et je vois très bien où ils voulaient en venir ! Ils veulent se servir de moi pour avancer plus loin alors qu’ils ont prévu entre eux d’aller jusqu’au bout de l’aventure ensemble ! Ils ont envie de se voir tous les deux sur les poteaux, je les ai entendus le dire…

T.L: Pourquoi avez-vous décidé de voter contre Sébastien ?

M: Il y a certaines choses qui m’irritaient chez Sébastien. Mais il a un bon fond, c’est un gentil garçon. Nous n’avons pas la même mentalité, le même esprit sportif. Je suis quelqu’un qui est meilleur dans le collectif, lui est meilleur dans l’individuel. A ce moment-là du jeu, je le trouve trop individualiste. Il a aussi une manière de s’exprimer qui ne me correspond pas forcément. Nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde.

T.L: Vous semblez constamment agir sur un coup de tête…

M: Avant le conseil, je fais sous-entendre à Sébastien et Romain que je vais voter contre Tiffany alors qu’au fond de moi je sais très bien que non. Je sème le doute. Cela me permet de continuer d’avancer dans l’aventure. Il y a une petite stratégie de ma part mais je n’ai pas le choix !

T.L: Vous considérez-vous comme le stratège de cette saison ?

M: Je ne suis pas du tout comme ça, mais malheureusement, c’est plus facile à vivre derrière sa télé. Après le stade de la réunification, il faut commencer à penser en son intérêt. Je suis devenu stratège malgré moi mais je ne pense pas avoir utilisé une stratégie malsaine.

T.L: Qu’en est-il du « pacte des rouges » ?

M: Pour moi, ce pacte n’a pas de signification. Il se fait précipitamment, au bout de 48 heures. J’étais obligé d’y adhérer. Je ne sais pas qui est à l’initiative de ce pacte. C’est complètement utopique !

T.L: Avec un tel comportement, n’avez-vous pas peur des représailles ?

M: Je suis prêt à en subir les conséquences. J’assume de ne pas avoir tenu mes promesses. Je sais aussi que ça me met sur un siège éjectable. On me prend pour une girouette mais ils ont quand même besoin de moi pour avancer… Je suis la pièce maîtresse qui peut faire tout basculer, soit l’avenir des ex-rouges ou des ex-jaunes. Bizarrement, tous se rapprochent de moi. Mais je m’amuse avec eux ! Dans ma tête, les prochaines personnes à abattre sont Romain et Tiffany…

 

 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 28, 2017 dans Général

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 10

Timage196

Réjouissez-vous ! Eh oui, Secret Story, ce jeu merveilleux qui vous donnait l’impression d’être cultivé et distingué, est de retour pour une 11ème saison. Rappelez-vous, certains candidats furent dépressifs à la fin de certaines éditions. Moi, le fait de quitter ce temple de la vulgarité, ses odieux habitants et son bruyant maître de cérémonie m’aurait plutôt rempli d’allégresse.
Sur Koh-Rong au Cambodge, nous nous sommes quittés à la fin de l’épisode 9 sur la note du respect de Clémentine envers son aîné, Sandro. Elle n’a pas supporté qu’il soit stratège, or elle-même jouait la stratégie à fond pour éjecter Yassin ou aller jusqu’à jouer la comédie pour trahir son acolyte et protecteur, pour terminer avec un conseil qui révèle une insolence parfaite de Clémentine qui prouve une fois encore, qu’elle est sans foi ni loi, même si tu as eu un pacte avec elle !

A l’aube du 27ème jour, Clémentine se réveille et se félicite de sa victoire sur Sandro et du collier qu’elle a volé. De son côté, Sandro est amer et ne comprend toujours pas pourquoi il a été trahi par Clémentine, or pour lui mettre le nom de Yassin sur le papier n’était pas une trahison. Chacun a sa propre définition de la trahison !
De leur côté, Claire et Kelly tentent de se rapprocher et de faire connaissance, elles qui furent membres de la même équipe bleue pour la moitié de l’aventure.
Timage247

Des sacs et des larmes

Alors qu’il ne se passait rien, soudain une bouteille s’échoue sur la plage (À Koh-Lanta, on n’utilise les téléphones que pour pleurer. Pour les messages importants, il y a les bouteilles.)
C’était le jeu de confort, qui consistait selon Denis Brogniart à faire un parcours de combattant, les hommes alourdis de sacs de 6 kilos, les femmes de 3. A la fin du parcours, il fallait marcher en équilibre sur une poutre. Si on arrive parmi les 2 derniers, on offre gentiment son sac à la personne à qui on a plus d’affection.
Timage248Timage249
Cette souffrance qu’on allait s’auto-infliger a quand même un petit-déjeuner comme récompense, avec crêpes au menu, brioches, jus d’orange, œufs etc.
Bien entendu, je me passe des détails, mis à part le fait que Claire pleurait car elle avait mal au dos et que Kelly a oublié de mettre un soutien-gorge. Finalement, les 3 finalistes furent Clémentine (3 kilos), Vincent (21 kilos) et Sébastien (15 kilos). Les deux garçons les plus forts furent finalistes (encore !) et surtout ils étaient les seuls qui furent gentiment chargés par les éliminés du jeu. Clémentine, elle, n’a reçu aucun sac, sans doute on a peur qu’elle jette un sort à celui ou celle qui oserait la charger.
Timage275Timage277Timage276Timage274
Finalement, c’est Vincent qui gagne haut la main. Clémentine craque et pleure sa défaite. Mais la récompense devait être partagée avec quelqu’un. Vincent opta pour le mérite puis finit-à mon grand étonnement- par choisir Clémentine. Pourtant la plupart du parcours il a eu surtout Sébastien derrière lui, donc dire que Clémentine méritait la récompense plus que Sébastien était injuste. De même, est-elle la seule qui crevait la dalle ? La réponse est non.
Timage250Timage251
Bref, Vincent et Clémentine ont eu la joie de s’empiffrer de crêpes (que Vincent a préparées), de chocolat fondu, de pain, de confiture, de beurre, de brioches, de jus d’orange, d’œufs, de fruits, d’omelettes, d’oignons, de poivrons et d’autres garnitures. Pendant ce temps, leurs camarades étaient rentrés fatigués et affamés, surtout Sébastien même s’il n’a dit rien ou n’a jamais grimacé !

La cabane à Sébastien

Pendant ce temps-là, les autres candidats, moins fortunés, se répartissent les tâches pour oublier leur malheur. Et si Frédéric et Corentin pêchent, Sébastien décida de construire une cabane, aussitôt dit, aussitôt fait. Ce moniteur d’escalade parvient à concevoir une superbe demeure qui peut accueillir tous les naufragés (et il y aurait encore de la place pour un billard ou une table de ping-pong). Évidemment, ça plaît aux naufragés qui, depuis la réunification – c’est-à-dire une semaine – n’ont même pas construit un mur d’enceinte depuis qu’ils ont viré l’architecte du groupe, Yassin, et se sont contenté de dormir à la belle étoile.
Timage252Timage253
Sébastien fait profil bas et garda un air humble malgré l’exploit face à une équipe de bras cassés. On sent ici le relais de Yassin !
Alors qu’on bossait sur le camp, les deux vacanciers arrivèrent, repus, et Clémentine, souriante, raconta dans le moindre détail tout ce qui a sauté à sa bouche devant les aventuriers affamés qui voulaient oublier leur défaite en s’activant sur le camp.
Les pêcheurs Corentin et Frédéric, n’étaient heureusement pas là pour écouter les histoires de crêpes et du beurre sur le pain. Ils avaient ramené avec eux une jolie prise de 9 poissons. Tout le monde est aux anges. Clémentine et Vincent n’auront ni le dîner, ni le petit-déjeuner du matin suivant.
Timage255
La bonne humeur règne, les candidats se préparent un somptueux festin à base de riz et de fruits de mer, on dîna à 7 et on se coucha sous la cabane à Sébastien.
Le lendemain, c’est le 28ème jour et le réveil était difficile : les éléments naturels se sont acharnés sur les aventuriers et il a plu. Heureusement que Sébastien a eu du flair et a construit la cabane à temps, sinon personne n’aurait pu dormir…J’adore la tête de Kelly !

Surprise, surprise

Alors que les aventuriers meurtris de leur nuit maudite tentaient de se reprendre, une bouteille échoue soudain sur la plage. C’était l’annonce d’une épreuve soudaine que tout le monde a classé dans la case des épreuves d’immunité. Sauf que ce n’était pas le cas : il s’agissait d’une épreuve qui était là pour faire chier tout le monde. Le dernier ne sera pas éliminé, mais aura l’humiliation entière de voter contre lui-même pour le conseil.
Timage259
C’était une épreuve exclusivement mentale : il fallait construire 3 étages composés de 16 pièces. A chaque étage terminé, on courait vers un plan incliné dans la mer sur lequel reposaient des sacs contenant des pièces, et à chaque étage un sac, vous voyez le tableau…
Inutile de s’attarder sur le déroulement de cette épreuve qu’on croirait empruntée à Intervilles. C’était Kelly qui vota contre elle-même, et c’était encore Vincent qui arriva en premier.
Timage260Timage261

La scission du groupe blanc

Ce vote contre Kelly donna des ailes à Frédéric, qui commença à parler de vengeance et de stratégie car il a de la rancœur face à Kelly qui n’a pas dit des choses gentilles sur lui. A quoi s’attendait-il après l’avoir éjecté du groupe bleu ? Elle n’était tendre avec personne, mais je pense qu’il l’avait déçue.
Timage262
Bien entendu, on commença même à parler d’une guerre des sexes, sauf que Claire n’était pas avec les filles. Frédéric tenta une stratégie à la Sandro : faire sauter le collier de Clémentine et faire sortir Kelly. Il parla de son plan à Claire qui fut intéressée, mais inutile de papoter, une bouteille arrive !!

Nom d’une poterie !

Timage273
Il s’agit de l’épreuve d’immunité, celle de mettre un pied sur une planche en gardant deux poteries superposées l’une sur l’autre sans tomber. Bien entendu, Denis Brogniart ne manqua pas l’occasion de donner un exemple à ceux qui n’ont pas regardé la saison précédente !
Timage263
Il s’agissait d’une épreuve d’endurance physique et mentale. Très vite, les signes de fatigue apparaissent, les hommes furent les premiers à lâcher prise majoritairement, même Sébastien l’équilibriste du groupe a lâché prise dans un moment d’inattention (on sent le dégoût).
Le duel final était assez impressionnant, 100% féminin, entre Mathilde et Claire. C’est au bout de 57 minutes que Claire gagne son premier totem ! et franchement, j’ai adoré visionner et re-visionner cette épreuve très intense, comme chaque épreuve d’immunité !

Qui dit poterie, dit fragilité. Telle est la condition des relations entre les ex-rouges et les ex-bleus. Frédéric, pleure sa bêtise : en fait il avait dévoilé son plan à Mathilde qui est allée directement le dire aux filles. Mathilde, l’ex-bleue, est définitivement blanche, tandis que Frédéric pense aux couleurs (il avait en tête de mener les bleus en finale, donc il excluait le dernier homme rouge, à savoir Sébastien). Les filles sont très remontées contre les garçons, et Clémentine déclara : « ils font chier ». Supérieures numériquement, les filles pensent à éliminer Corentin, le moins méritant selon elles, comme si Marjorie faisait quelque chose sur les épreuves ou même sur le camp, à part le fait de tourner la cuillère.

Le mérite : fiction ou réalité ?

Timage270Timage271

C’est le moment du conseil, on se prépare gravement pour s’entretuer comme ça s’est passé dans le conseil précédent et ceux d’avant. Denis Brogniart fait une remarque que j’ai moi-même faite en regardant l’épisode, c’est que les 3 derniers arrivés (Vincent, Sébastien et Claire) ont ironiquement raflé les 3 premiers totems de la réunification.
Timage269
Denis s’intéresse à la réaction des autres, à commencer par Clémentine qui affirma qu’ « ils ne sont pas plus forts » qu’eux. La mauvaise foi !
Denis Brogniart s’intéressa aussi à ce que les naufragés ressentent, comme chez un psy, pour dévoiler leurs changements. Tout le monde est content et fier de s’être dépassé, sauf Sébastien. Ce dernier a de quoi être enragé : sa défaite rapide dans un jeu d’équilibre, sa défaite sur le parcours de combattant, sa défaite dans l’épisode précédent face à Vincent sans parler de ses regrets à propos de certains choix foireux et d’un manque de chance alors que son but était de se dépasser.
Bien entendu, on parla des familles car il fallait retourner le couteau dans la plaie d’une manière sadique. On parla du manque et des contacts familiaux, Frédéric se ressaisit, Sébastien était déjà ému…
Après tant de sujets abordés, (bien sûr on n’aborda pas les sujets chauds genre les stratégies à flot, les problèmes sur le camp etc. C’est bien de ne pas les aborder car ça va pimenter encore l’ambiance déjà houleuse) on passa aux votes : qui mérite de sortir ? La réponse était surprenante : tout le groupe vota massivement contre Marjorie qui utilisa ses deux votes contre Corentin. Et pour une raison qui m’échappe, elle donna le double vote à Clémentine qui a voté contre elle !
Timage272
Au final : Clémentine a un collier d’immunité, deux votes et elle fait en plus partie d’une alliance de filles. Marjorie elle, s’est faite avoir et sort « la tête haute » pour quelqu’un d’aussi inutile sur Koh-Lanta. Le groupe a eu enfin un brin d’intelligence pour éliminer le moins méritant, pour la première fois !
Sinon le système du binôme est plus qu’intéressant la semaine prochaine, puisqu’il y aura 2 malheureux éliminés à cause de lui ! à samedi prochain.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 4

ScreenShot4484

Ciel, c’est Samedi ! et samedi pour moi c’est Koh-Lanta. Je me suis levé à 4H du matin pour suivre ce 4ème épisode, sûr que j’aurai une réaction bien différente des autres épisodes. Et bien j’ai été servi, j’écris vite cette review car je dois sauter d’un mur pour me péter une jambe ou une côte, qui sait ? Ce sera con mais moins con que l’épisode que j’ai regardé.

Les boules dans les trous

Comme nous l’a annoncé Denis Brogniart gravement (sur votre écran de télé ou sur Twitter) une équipe sera dissoute, le suspense est à son comble, j’ai parié sur la dissolution des jaunes, et j’ai bien vu !

Retour sur les événements : sur l’île maudite des bleus, on a fait la paix, et on gueule plus. Le 10ème jour, une bouteille échoue sur la plage des Takeo : un jeu de confort est annoncé.

A peine les 3 équipes furent arrivées, que Brogniart lança solennellement: « aujourd’hui, il n’y a rien à gagner, mais tout est à perdre »  l’équipe qui finira dernière sera dissoute et ses malheureux membres balancés entre les deux équipes restantes.

Le jeu consistait à détacher des sacs, les passer par des obstacles qui se trouvent en pleine mer, puis les éventrer, y sortir 3 boules  qu’il faut les mettre dans 3 trous en les faisant hisser par un binôme le long d’une passerelle inclinée et trouée comme un gruyère, mais avant ça les aventuriers doivent marcher en équilibre le long d’une poutre jonchée de cordes.

ScreenShot4586ScreenShot4587

Inutile de vous dire que j’ai failli m’endormir tellement le jeu était ennuyeux à mourir. Et puis ras-le-cul des boules, des sacs et des trous dans cette édition ! Même pour faire le tirage au sort il faut tirer des boules…on délire trop dans Koh-Lanta !

Bref, les bleus et les rouges gagnent, les jaunes sont tristes. Mais attention ! Denis Brogniart offre deux kilos du riz à chaque équipe ! Rien à gagner ? Y a pas un paradoxe là ?

Brogniart demanda aux équipes restantes de désigner deux émissaires pour choisir deux ex-Sokka pour les Bokor (les rouges choisissent Manuella) et quatre ex-Sokka pour les Takeo (les bleus choisissent Claire). Les deux émissaires partirent avec les ex-jaunes pour choisir, pendant que les rouges…Je veux dire Yassin, construit une cabane pour les futurs arrivants. La caméra souligne le fait que Clémentine est agacée par Yassin et par Franck. En fait rien ne plaît à Clémentine si on regarde bien.

ScreenShot4588

Denis Brogniart rejoignit la joyeuse compagnie sur l’île Sokka et demanda aux émissaires de choisir, comme si elles étaient entrain de faire leurs courses dans un supermarché.

Claire choisit Vincent, Félicie, Brahma et Corentin, tandis que le choix de Manuella se porta sur Sandro et Maria.

La carte de Sandro

Les nouveaux bleus furent accueillis comme les sauveurs par le club des cinq sur l’île à caca, ou l’île des Takeo. Scandalisés, les ex-jaunes découvrent la cabane rudimentaire des bleus et Félicie qui rêvait d’appartenir aux rouges, nage en plein cauchemar en découvrant la belle île. Seule, Claire se souciait du confort des nouveaux venus en démolissant la cabane de Yves pour apporter du bois pour l’agrandissement de la cabane bleue qui paraissait minuscule devant les 9 candidats. Vincent, ironique, se nomma « le déménageur de Koh-Lanta » puisqu’il passe très vite à sa 2ème équipe déjà en 2 épisodes ! En tout cas ils ont découvert Wilson! (merci Super Zappeur pour ce tweet lol)

ScreenShot4585ScreenShot4589ScreenShot4590

De leur côté, les rouges accueillent Sandro et Maria. On leur donna la « spécialité de la maison » c’est-à-dire du riz-coco ou du riz cuit mélangé avec du coco. A part cette spécialité culinaire sur laquelle s’attardait la caméra, tout va bien en apparence. Pour Sandro, c’était trop beau pour être vrai. Ce garçon a l’air très malin et pourrait basculer tout sur l’île des rouges.

Face à la bouffe des rouges, il y a la bouffe très hygiénique des bleus qui eurent une pensée pour Hada en utilisant son chapeau comme une passoire pour le riz. C’est magnifique d’utiliser le chapeau de quelqu’un qui l’a mis plusieurs jours sur la tête pour finir par y verser du riz cuit dedans, bon appétit !

ScreenShot4591

C’est le déluge chez les bleus qui subissent les flots toute la nuit et comme d’habitude, c’est Claire qui sauvegarda le feu en gardant des braises dans la casserole. A l’étroit dans une cabane petite et qui n’est pas étanche, c’était un cauchemar pour les pauvres ex-jaunes qui venaient juste de débarquer.

ScreenShot4592

Le 11ème jour, Claire n’est plus toute seule pour la survie du camp bleu : son choix sur Vincent était parfait. Les ex-jaunes aidèrent Claire qui s’est sentie soulagée d’un gros fardeau. La pauvre en a bavé !

Si les bleus mouillés ramassaient des branches pour leur cabane et leur feu, sur le camp des rouges c’est travail en plein silence. L’équipe rouge est active et soudée pendant les épreuves, bosseuse sur le camp, mais depuis le début c’est l’équipe la plus silencieuse, à peine unifiée, ses membres n’ont pas de communication. L’absence de communication au sein d’une équipe ça fout sûrement une ambiance de merde, même s’il y a tout !

Sandro est le plus actif….stratégiquement. En un rien de temps, il découvrit les failles de l’équipe rouge. Est-ce qu’on va le blâmer s’il décide de sauver sa peau et celle de Maria en faisant une alliance avec un certain nombre des rouges ? Est-ce qu’on va blâmer Maria qui veut sauver sa peau, ou bien Bastien, Sébastien et Clémentine qui avaient rejoint ce pacte ? Koh-Lanta c’est stratégie, survie aux autres et enfin épreuves. L’équipe rouge n’était pas si unie que ça, c’était une question de temps.

Néanmoins, j’étais dégoûté pour les rouges. Ils avaient le potentiel mais n’avaient jamais exploité la communication.

3 mètres en dessous

L’épreuve d’immunité commence : il s’agit d’un jeu culte, la course en apnée avec des pierres sous l’eau. Il faut que chaque équipe emmène 10 pierres en plongeant 3 mètres en dessous des flots et en les mettant à la bonne place. L’équipe des bleus remporta le jeu, pour la 1ère fois ! Elle fut l’équipe la plus rapide qui gagna le totem. Malheur aux rouges !

ScreenShot4594ScreenShot4595

Malgré les performances surtout de Yassin et de Sébastien, le fait que l’équipe soit pénalisée par deux boulets qui ne savent pas nager ça leur a fait perdre du temps car ils ont opté pour une technique pas très glorieuse : rapprocher les pierres. Si c’étaient deux pierres rapprochées, j’aurais compris. Mais un amas, là non. Bref erreur tactique des rouges qui passent au conseil pour la première fois et seront minoritaires face aux bleus, du jamais vu !

Les seuls qui se sont réellement amusés ce sont les cadreurs-plongeurs en filmant les fesses et les petits maillots sous l’eau.

ScreenShot4602

Hasta la vista Franck !

ScreenShot4601

Les bleus rentrent contents, les rouges rentrent tristes. Yassin ne voulait rien entendre de la stratégie menée par Sandro contre Franck, Manuella et Marjorie gardent leur couleur rouge. Ça sentait mauvais pour Franck, il est fort ce Sandro !

Au conseil, je ne reconnaissais plus l’équipe rouge du début. Je voyais deux clans, leur équipe n’était pas si soudée que ça et les votes mitigés le confirment : Selon le mérite, 4 rouges votèrent contre Maria. Selon la stratégie de Sandro : 5 rouges (dont 2 ex-jaunes) votèrent contre Franck.

ScreenShot4596ScreenShot4597ScreenShot4599

Choqué et surtout ulcéré, Franck ne mâcha pas ses mots. Franchement ce gars méritait de continuer, comparé à Maria, il était plus actif sur le camp et dans les épreuves. Maria n’a pas pu marcher sur une poutre dans le jeu du confort…

Perso j’ai été déçu par cet épisode car non seulement le fait de créer 3 équipes veut dire en dissoudre une, mais en plus l’équipe des rouges n’a pas voté selon le mérite. Et puis la Clémentine est très insolente ! Je ne pense pas que c’est glorifiant pour elle de se prétendre plus « mature » que Franck en plein conseil houleux. Quand t’es mature, tu le montre. Tu ne le crie pas sur les toits. C’est ça qu’on appelle l’humilité.

Je vais voir si je posterai une autre review la semaine prochaine, d’ici là merci de votre lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta: Johor – Review de 7 épisodes et demi

Allons-y pour un récapitulatif bien sympa à propos de Koh-Lanta : Johor. Après une longue absence qui m’a fait réfléchir, je ne sais pas quoi dire d’une pareille édition. Manip de la prod ? Jamais ! Stratégies ? Jamais ! Mais j’avoue que cette année, la prod a mis la cerise sur le gâteau des conneries. On est loin, très loin, de l’édition sympathique (et de loin, la meilleure !) de l’an 2014.

Après avoir envoyé 2 reviews des 2 premiers épisodes, je vais insérer les autres dans cet article.

Vous vous rappelez certainement de l’île des bannis dans l’épisode 2 ? Donc je passe sans commenter à l’épisode 3.

Episode 3 : un épisode très long (2H) et qui m’a bien fait chier. Dans un effort de vouloir faire un nouveau rebondissement, la prod décida que les deux gagnants de l’île des bannis deviennent capitaines des nouvelles équipes. Sébastien devient le capitaine des jaunes, il a tiré la boule blanche donc c’est lui qui a choisi sa couleur, mais aussi son équipe et leur île. Manon ex-jaune devient automatiquement capitaine des rouges qui devaient vivre dans l’île Tinggi, très marécageuse.

Les jaunes : Sébastien, Charlaine, Marc, Christophe, Margot, Cédric, Nessim, Isabelle, Corinne

Les rouges : Manon, Bruno,  Mélissa, Alban, Chantal, Jessica, Jeff, Loïc, Benoît

Epreuve du confort : les jaunes gagnent un kit de pêche après une course d’obstacles.

Epreuve d’immunité : les jaunes gagnent le totem après avoir marché sur une poutre et arrivé plus rapidement sur la plate forme en contournant les candidats.

Conseil : les rouges décidèrent d’éliminer Benoît.

Mention spéciale à Mélissa qui a trouvé le collier d’immunité et au coup de gueule de Jeff « On est Real Madrid  et on perd contre Dijon ! »

Episode 4 : les blues des rouges continuent de plus belle.

Epreuve du confort : c’est une course de relais et de mémoire. Plus organisés, les jaunes remportent l’épreuve après un  jeu de plage aussi futile qu’ennuyeux. La récompense : un bateau de pêche avec de la nourriture et de la musique, de quoi frustrer les affamés rouges.

Epreuve d’immunité : les rouges remportent enfin l’épreuve grâce à Alban. Il s’agit de l’épreuve du fugitif pourchassé par l’équipe adverse, si on le touche, c’est perdu pour lui et son équipe.

Conseil : les jaunes éliminent Isabelle.

Mention spéciale à la blessure de Loïc et à l’abandon de Manon pour absence de volonté.

Episode 5 : cet épisode marque la continuation des blues des rouges. Après l’abandon de Manon, c’est Loïc qui est obligé de quitter le jeu sur ordre médical. 2 éléments perdus et deux nouveaux échecs rouges. Denis annonça aux rouges l’arrivée d’Isabelle, fraîchement éliminée par les jaunes.

Epreuve de confort : de la nourriture française à gagner : saucissons, baguettes, croissants, beurre, œufs, café…le jeu consiste à utiliser une catapulte pour détruire 7 cibles, les jaunes gagnent le jeu ainsi que la nourriture. Jeff laissa éclater sa colère. Denis Brogniart annonça aux 2 équipes qu’elles changeront de campements. Marc est enthousiaste de découvrir le camp des rouge.

Epreuve d’immunité : l’épreuve des aveugles guidés par la voix d’un guide pour casser 6 vases avec un bâton. Les jaunes remportent encore l’épreuve d’immunité.

Conseil : Tous les rouges éliminèrent Isabelle.

Mention spéciale à Jeff, qui balayait l’air avec le bâton sans pouvoir casser le vase suspendu à quelques centimètres de sa tête.

Episode 6 : depuis quand les candidats écoutent-ils des enregistrements des voix de leurs proches sans avoir participé à l’épreuve ?

Epreuve du confort : avant même de commencer l’épreuve, Denis fit écouter des enregistrements audio des proches des candidats rouges et jaunes, le moment des enregistrements dura 8 minutes. Autant dire qu’ils ont gagné d’avance la récompense.Les larmes sont un puits de pétrole: ils chialent tous comme si quelqu’un est mort. Les rouges remportèrent l’épreuve  qui consistait à emporter une malle le plus loin possible dans la mer, liée par une corde qu’un jaune entrava.

Epreuve d’immunité : il s’agit d’équilibre et de stratégie – une personne sur une planche pendant que le reste de son équipe tire la corde pour qu’elle ne tombe pas – les rouges utilisèrent la bonne technique et gagnèrent. Seul Christophe des jaunes avait utilisé la même technique que les rouges malgré sa blessure à la cheville.

Conseil : les jaunes éliminent Christophe en récompense pour sa prestation lors du jeu de l’immunité.

Episode 7 : très long épisode qui marque la réunification des deux équipes. C’est aussi l’épisode de tous les bobos. C’est l’épisode qui marque le plus avec 3 éliminations dont une sur ordre médical.

Epreuve du confort : la dernière récompense avant la réunification était un hamburger avec des frites et une boisson gazeuse. Chacun de l’équipe gagnante aura un hamburger, des frites  et une boisson gazeuse. Il fallait plonger, défaire les nœuds d’une nasse pleine de pierres, ensuite toute l’équipe tire la nasse. Les équipes furent interrompues par les hurlements de Margot qui avait mal à la cheville et eut toute l’idiotie de ne pas signaler ses maux bien avant. Les rouges remportent leur 3ème victoire d’affilé qui était à emporter. Quoi de plus scandaleux de voir les déchets et les gobelets en plastique salir la petite île des Tinggi.

La réunification : Il fallait choisir un ambassadeur jaune par les rouges, et il fallait choisir un ambassadeur rouge par les jaunes. Le but : le duo doit convaincre l’un l’autre de son choix d’éliminer quelqu’un de l’équipe adverse. Très sûrs d’eux, les rouges choisissent Cédric comme ambassadeur des jaunes, alors que les jaunes, plus calculateurs et moins naïfs que les rouges, choisissent Jeff comme ambassadeur des rouges. Leur arme secrète est Cédric, très calculateur et fin stratège.

Elimination d’Alban : manipulé aisément par Cédric, Jeff cède et lui offre le nom de son bras droit, Alban. D’ailleurs on peut remarquer l’insistance de Cédric sur Alban, les jaunes le redoutent avec Marc et Cédric en tête. Il est la seule tête pensante dans une équipe d’idiots et de naïfs. Je n’ai jamais compris pourquoi la  grande gueule des rouges a cédé aussi facilement. Chapeau pour Cédric en revanche. Alban est en colère contre Cédric alors que Jeff était abattu.

Elimination de Margot et retour de Christophe : l’équipe réunifiée apprend l’élimination de Margot sur ordre médical.  Mais attention, c’est Christophe qui revient la remplacer ! Pas beaucoup d’enthousiasme de la part de Charlaine en particulier. J’aime beaucoup qu’à chaque conseil, elle n’écrit que son prénom et lui pareil !

Epreuve d’immunité : il s’agit d’être en équilibre sur deux plans inclinés, c’est Marc qui remporte sa première victoire individuelle. Corinne a une infection au pied, elle est admise à l’infirmerie.

Conseil : les ex-jaunes éliminèrent Jeff qui fit un grand coup de gueule avant de partir.

Episode 8 : une fois le conseil terminé, on sut directement qui sera dans la ligne de mire des ex-rouges. J’adore ce coup de gueule de la part de Jessica à Cédric : « t’as trop parlé à tout le monde ! t’as trop mis ta main dans le dos de tout le monde ! t’as trop attrapé les gens comme ça par les sentiments » ah, la joie de la langue française, alors que Cédric tentait de lui expliquait que le jeu est le jeu. Il ne peut pas s’auto-éliminer non plus ! Après tout, tous l’ont suivi.

21 jours passés, Jeff est dans la résidence du jury final face à Alban. Je ne crois pas avoir assisté auparavant à un membre du jury qui redevint plus tard candidat !

Pas de riz pour les jaunes ! ils n’ont pas voulu garder leur riz et ont tout englouti tel Gargantua devant sa bouffe. Les rouges grignotent leurs pincées de riz devant les regards envieux des jaunes.

Après cette parenthèse qui ne sert à rien de la part de la prod, c’est l’annonce du premier jeu de confort individuel.

Epreuve du confort : Avant même de commencer, Brogniart informe les candidats que Corinne ne reviendra pas et que Jeff reviendra. Jamais Koh-Lanta sans piment voyons ! ce n’est absolument pas un coup foireux de la prod puisqu’on raffole de piment ! Pour l’épreuve, ça consiste à emporter des sacs lourds et de s’en débarrasser à chaque étape. Mention spéciale à Nessim qui, même avec 25 kilos, s’est bien battu. Jessica, chargée uniquement de 4 kilos, remporte le parcours de combattant devant les 3 hommes chargés comme des mulets. La récompense, elle devait soit la garder pour elle, soit la donner aux autres et rester seule sur l’île.

Jessica décida de garder la récompense pour elle, bouffe, douche, bungalow, lit, piscine et petit-déjeuner du lendemain ! Ces derniers jours elle avait critiqué la prod d’avoir montré ses fesses en rappelant qu’elle est animatrice pour enfants, euh je crois que le plan était serré autour du dos et on ne voit absolument rien. De toutes les façons, elle répondait en se lavant aux questions du journaliste. On n’a rien vu alors que l’année dernière avec Laurent tout nu dans la baignoire c’était presque limite ! Accepter d’être dans une téléréalité c’est accepter d’être filmé à nu !

Epreuve d’immunité : le pendu ! c’est finalement Chantal qui remporte aisément le totem.

Conseil : avant le conseil, Mélissa avait des doutes mais n’était pas sûre qu’on voterait contre elle. Je suis sûr que c’est la prod qui l’a mise au courant pour qu’elle sorte son collier d’immunité au conseil. Résultat : les jaunes qui voulaient se débarrasser de Mélissa se trouvent face à un coup de théâtre puisque Mélissa sortit son collier d’immunité et pafff c’est Cédric qui prit la porte de la sortie.

Episode 9 : cet épisode comporte de plus en plus d’indices à propos du prochain épisode.

Epreuve du confort : c’est la dégustation mais façon XXL, Denis forma des duos grâce aux tirages au sort : Sébastien (ex jaune) avec Chantal (ex rouge), Bruno avec Mélissa, Nessim avec Charlaine et Jeff avec Jessica. Première manche : chaque duo a un verre rempli de 15 larves vivantes, le plus rapide se qualifie avec son binôme à la manche finale. Petite capture !!

ScreenShot1591

Christophe avala les 15 larves en 5 secondes devant une Jessica atterrée. Christophe et Marc se qualifièrent pour la finale, laissant derrière eux les autres candidats devant le « plat de résistance » joyeusement annoncé par Denis. Il s’agissait de manger 3 vers de coco vivants, Jessica renonce à les manger, Chantal fut rapide et se qualifie pour la finale avec Sébastien.

ScreenShot1592

Pour la finale, le bouquet final : de gros vers blancs, un œil de barracuda et un verre de larves à boire cul-sec, tout ça par personne sachant qu’ils sont 4.

ScreenShot1593

ScreenShot1594

ScreenShot1595

Appétissant, n’est-ce pas ? Cependant c’est Chantal et Sébastien qui remportèrent l’épreuve et par conséquent la récompense : la cabane d’un pêcheur remplie de bouffe. Depuis quand un simple pêcheur achète t-il 500 grammes de la viande de bœuf ? en même temps, Jeff brandit fièrement un calamar qu’il avait pêché.

ScreenShot1597

ScreenShot1596

Epreuve d’immunité : je n’ai jamais vu un jeu aussi ennuyeux. Il fallait aux duos composés lors du confort constituer chacun une colonne claire et une colonne sombre, sachant qu’il fallait que les lignes orange soient coïncidées avec la barre de contrôle. Mais avant tout, il fallait plonger, libérer son sac et construire sa colonne. C’est une épreuve de concentration et de rapidité, comme le serpent de l’année dernière. C’est le duo Jeff-Jessica qui fut le plus performant et gagna l’épreuve. Pour la première fois dans l’histoire de Koh-Lanta, c’est un duo qui sera éliminé.

Conseil : on décida d’éliminer Charlaine et Nessim, le duo jugé le moins méritant et le plus fainéant. Vote massif contre Charlaine, Nessim dut payer le prix car il était son binôme.

Mention spéciale à Marc qui dit face à la caméra, votant contre Charlaine : « tu m’as dit que tu as envie de t’épiler les sourcils, c’est l’occasion de rentrer ».

Episode 10 : j’ai regardé les 13 dernières minutes de l’épisode, en gros j’ai regardé la phase la plus importante qui était le conseil. Coup de théâtre : Jeff fut éliminé. Moins calculateur, il n’a pas vu le coup venir de Chantal et de Bruno. Ça se voit que la prod s’est bien arrangée pour enlever le rouleau compresseur rouge. La stratégie est claire, le masque est tombé : Chantal, Bruno, Marc et peut-être Sébastien ont crée une alliance dans le dos de Jeff. Mélissa et Jessica, n’en revenaient pas.

Cette année tout est en XXL, j’espère que vous avez eu du plaisir à lire mon article récapitulatif à propos de cette série.

A bientôt

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta: Johor – review de l’épisode 2 – Adieu Marie-Anne!

KL151

Après un premier épisode où Babeth,  celle qui a trouvé l’eau pour son équipe fut récompensée par l’ingratitude de ses camarades, se retrouvant la première à quitter Koh-Lanta, voici enfin et avec du retard mon propre commentaire à propos du 2ème épisode.

Avant que je ne me lance, le démarrage de ce Koh-Lanta est bon mais loin de l’excellent début de la saison 2014. Marc m’a l’air le plus expérimenté à côté des autres touristes. Au moins, il prenait des risques et tentait d’allumer le feu devant une équipe jaune ingrate et très impatiente.

Allumez le feu !

L’épisode 2 commence par un exploit chez les Lankawais (la tribu jaune) et ce fut un record à Koh-Lanta. Entêté et très calme, le Mac Gyver de l’équipe jaune Marc utilisait l’arc pour faire du feu durant 3 jours, très vite, il protégea la braise en soufflant dedans et sentant les flammes, il cria victoire. Marc avait réussi à faire du feu en seulement 2 minutes, battant le record de Freddy. Les Lankawais furent ravis et Marc put reconquérir l’estime de ses camarades de l’aventure.

« Qui sait qu’il va manger du riz ? » se réjouissait Marc. J’adore ce genre de question ..

On le sait : les expérimentés ne gagnent jamais et dans la plupart des cas on vote contre eux. Voyons cette année si Marc ferait exception.

Confort à double tranchant

Une bouteille s’échoue sur la plage (on utilise les bouteilles comme moyen rapide de communication sur Koh-Lanta) et informa les infortunés de l’épreuve du confort. Les jaunes conclurent que c’était l’épreuve du feu. « Et on a du feu ! » se réjouissent-ils en allant nonchalamment vers leur destination. La victoire était dans la poche puisque ces bons à rien de rouges ne sont pas capables d’allumer du feu !

Arrivées sur les lieux, les équipes jaune et rouge furent surprises par Denis Brogniart qui leur demanda de se concerter et d’éliminer deux bons éléments de chaque équipe adverse.

Les 4 sélectionnés furent Marion, Jessica, Cédric et Sébastien. Ils durent quitter les lieux sur-le-champ dans une pirogue quelque part. Je savais qu’ils furent les bannis ! contrairement à 2012 où les bannis n’avaient aucune équipe et n’étaient pas tous aussi forts les uns que les autres, cette année ce sont des boxeurs et des athlètes qui furent bannis.

L’épreuve du confort pour les restants consistait à allumer la grande vasque. En cas de victoire des jaunes (Lankawai), ils auront droit à une tranche de bœuf, des œufs, du sel et du poivre puisqu’ils avaient déjà du feu. En cas de victoire des rouges(Tinggi),  ils auront le feu.

Les deux équipes s’affrontent. Le démarrage des Tinggi était très mal surtout sans Cédric, leur capitaine banni. Pire encore, Benoît commet une faute qui a valu des secondes pénalisées pour les rouges. Les jaunes étaient loin devant et tentaient de casser avec des massues ce qui retenait les cordes pour basculer le feu dans la vasque. Ils optèrent pour la position assise (on s’assoit sur les épaules et on lance) or c’est cette même position qui leur causèrent leur première défaite.

Les rouges arrivent et très vite optèrent pour la position debout. Ils gagnèrent pour la 3ème fois d’affilée et eurent le feu. Amers, les jaunes reçurent leur 3ème défaite.

Mangeons du riz les amis

Sur l’île des Lankawai, l’inquiétude se fait sentir, non à cause des défaites, mais à cause du riz. Mélissa fit une remarque à un Sébastien plutôt glouton qui ne supporta pas sa remarque à propos du rationnement du riz. Marc lança des piques sous-jacentes. Après le départ de Sébastien, c’est un nouveau différend chez les jaunes à propos d’une soupe, on voulait la marmite pleine d’eau car « on a faim » souligna le jeune Loïc, 20 ans, le benjamin des jaunes qui a quitté les bancs de l’école, selon son profil. On ne saura jamais ce qu’il veut prouver à ses parents en participant à une téléréalité. Il devrait commencer par tondre la laine qui lui sert de cheveux à la presque Justin Bieber. « On ne veut jamais m’écouter, on se fout de ma gueule car je suis le plus jeune, on écoute Albin » ajouta Loïc, boudant sur la plage. Au moins, Albin parle !

Si les jaunes ont de multiples différends, les rouges ne se soucièrent pas de la quantité du riz qu’ils avaient avalée et qui était énorme. Ravis de l’arrivée du feu, les Tinggi étaient aussi inconscient que les Lankawai concernant la quantité du riz mangée ainsi que sa gestion.

KL152

L’épreuve de l’immunité

Une bouteille informe de l’épreuve de l’immunité : il fallait s’unir. Se rendant sur les lieux, les deux équipes découvrirent qu’il fallait rester uni le plus longtemps possible sur une planche inclinée. Celui ou celle qui lâche le premier aura fait perdre son équipe.

KL153

Le cerveau des jaunes était Mélissa qui leur proposa une technique assez pratique : il fallait mettre le bassin en avant, garder les bras allongés en tenant la corde.

Les rouges optèrent pour les biceps des garçons forts, alors que certaines filles rouges comme Marie-Anne s’étaient accrochées aux garçons, augmentant la pression sur les autres.

KL154

La stratégie de Mélissa fonctionna puisque la grappe rouge tomba comme un sac de patates dans l’eau devant des jaunes qui sont restés immobiles. Enfin une victoire pour les jaunes ! en revanche, ça sent le roussis pour les rouges…

KL155

L’île des bannis

Les 4 bannis pendant ce temps étaient arrivés sur une île hostile, rocheuse, un coffret contenant du riz et les soins de secours. A peine se sont-ils séparé qu’on entendit les hurlements endoloris des filles. Il s’avère que les filles furent agressées par d’énormes guêpes du genre carnassier (elles s’étaient bêtement approchées d’une ruche). Les garçons volèrent à leur secours et Cédric dut sucer le venin.

Après cet accueil magnifique sur l’île maudite, les naufragés dormirent le ventre vide sans feu. Le lendemain, ils se réveillent, affamés, et décidèrent de manger le riz cru après l’avoir ramolli dans un peu d’eau.

Complètement dans l’incertitude, les 4 naufragés tentèrent d’évacuer le stress. Soudain, un message important arrive sur l’île. Les bannis effrayés et stressés, commencèrent l’entraînement.

KL156

Là cette année le concept de l’île des bannis a été amélioré et est devenu même acceptable, même si je suis parmi ceux qui préfèrent deux équipes au lieu de trois.

Adieu Marie-Anne !

Ça y’est, c’est le conseil dont tout le monde garde une certaine appréhension, en particulier les deux plus faibles des rouges : Corinne (qui fut blessée à la cornée par un arc) et Marie-Anne (la responsable de la gestion du riz chez les rouges).

KL157

KL158

Les dix membres étaient dans le conseil, on complimenta Chantal, on s’autocritiqua à l’évocation de l’épreuve de l’immunité, mais dès que Denis Brogniart aborda le rationnement du riz, Marie-Anne la mère de famille s’élança dans des calculs vertigineux avant de donner le résultat entier : « en deux jour, on a mangé un kilo 500 du riz ». Brogniart surenchérit devant le chiffre scandaleux : « du jamais vu sur Koh-Lanta ».

Le plus amusant c’est que tout le monde a participé à ce crime, et on préféra voter contre Marie-Anne. Bouh à la maudite sorcière !

Corinne est soulagée, mais l’équipe des gloutons pourront la faire sortir selon leur logique.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 2014 – Episode 2: Sara éliminée, Sandra évacuée

Youpi, c’est lundi ! et quand c’est lundi, c’est l’heure de parler un peu de l’épisode de Vendredi! J’ai pris trop de temps pour la review du premier épisode, mais pas cette fois, ou presque.

Après avoir suivi le deuxième épisode de Koh-Lanta, diffusé le 19 Septembre 2014, ainsi que l’échange houleux et fou entre les fans et certains aventuriers  ainsi que Denis Brogniart, c’est l’heure du bilan hebdomadaire comme on dit.

Le deuxième épisode commence là où s’est arrêté le premier conseil  du premier épisode : les larmes de Christina et l’amertume de celles ayant des affinités d’Isabelle, éliminée trois jours après son arrivée. Je dois noter que je n’ai jamais vu autant de monde pleurer dans le premier épisode de Koh-Lanta, par exemple cette édition a commencé avec six candidats en larmes, presque la moitié des candidats quoi. Trop sensibles ? Je ne cherche même pas à le savoir.

C’est parti pour les événements du deuxième épisode, plus intéressant et moins endeuillé que le premier. L’audience de cet épisode avait atteint 6,8 millions de téléspectateurs avec 31% de la part d’audience. 100.000 téléspectateurs en moins, cela ne veut toujours rien dire !

La trahison

S’il y’a un événement marquant à la fin du précédent épisode dont les péripéties se déroulent au sud de la Malaisie, il s’agit bien entendu de l’éclatement de l’alliance des femmes à cause de Laurence et de Florence qui n’y avaient pas cru. C’est lors du conseil qu’Isabelle fut éliminée et que les larmes coulèrent à flot. Ce fut – entre parenthèses – le pire conseil que j’ai vu, selon mes souvenirs.  Christina et Sandra sont abasourdies devant une telle trahison. Sandra alla plus loin « je ne vois même plus l’intérêt de me battre » dit-elle, effondrée, en plein retour. C’est vrai que Sandra ne fut pas une bonne candidate en 2001, et l’est pire en 2014.

Isabelle, qui fut éliminée, n’avait pas hésité en 2009 à trahir sa propre tribu (rouge) en désignant Alexandre, lors de la rencontre des ambassadeurs de chaque équipe. Alors la trahison, c’est ce qu’elle connaît le mieux.

La nuit est longue et le retour aussi. Après l’éviction d’Isabelle, Christina, les larmes aux yeux, chuchota à Sara « tu sais qu’on est dans la merde ! » et elle renchérit « on est foutu ». Effarées, Sandra, Sara et Christina découvrirent qu’elles avaient misé sur le mauvais cheval…

La composition des équipes

Alors qu’on pleura Isabelle d’un côté, de l’autre on s’intéressa soudain à Freddy et Teheiura ! Ouf, j’ai cru qu’on les a oubliés face à des bêtes sauvages…

On s’attarda un peu sur la pluie et la rapidité avec laquelle Teheiura protégea le feu grâce à deux coques contenant la braise. Après avoir traversé un petit canal (ou rivière, même si la largeur n’est pas la même) la voix-off de Denis Brogniart annonça qu’ils allaient composer les équipes. Bon, je n’étais pas si surpris que ça puisque c’était tellement facile à deviner en regardant le générique.

KL14X1 E2

De l’autre côté, sur l’île de Simban, une dizaine d’aventuriers se jaugent. Les garçons soulagés, Moundir fut reconnaissant envers Laurence, alors que Florence tenta d’expliquer son choix auprès des autres filles qui ne la comprennent pas.

Alors qu’on s’attend à ce que tout le monde se saute à la gorge, une bouteille s’échoue sur la plage annonçant le jeu du confort (à Koh-Lanta, on n’utilise les téléphones/lettres que pour pleurer. Pour les messages importants, il y a les bouteilles.)

Premier jeu de confort qui coïncide comme par hasard avec l’arrivée triomphante des deux Tarzans, Freddy et Teheiura, après un long trek de quatre jours. On oublie la trahison d’Isabelle et on regarda curieusement le duo qui emmenait du feu. Denis Brogniart déclara que Freddy et Teheiura étaient les capitaines des deux tribus. (Fin des épreuves individuelles)

KL14X2 E2

KL14X3 E3

C’est grâce à un tirage au sort que Freddy avait le droit de commencer à sélectionner les membres de son équipe en premier, mais curieusement Brogniart proposa à Teheiura de choisir la couleur de son équipe (bizarre, j’ai cru que normalement cela revenait à Freddy !) Teheiura choisit la couleur jaune, sans doute un clin d’œil à sa participation à Raja Ampat en 2011, je ne vous fais pas de dessin concernant Freddy qui était automatiquement rouge. Qui s’attendait à une surprise pareille avant le premier jeu de confort ? Bref, voici la composition des deux équipes :

Les rouges (baptisés les Simban) : Freddy, Sara, Phil (qui ne cacha pas son émotion et son admiration pour Freddy), Christina, Martin, Philippe.

KL14X5 E2

Les jaunes (baptisés les Tengah) : Teheiura, Florence, Laurent, Moundir, Sandra, Laurence.

KL14X4 E2

Inutile de dire que l’équipe rouge est plus impressionnante que la jaune, mais n’allons pas vite en conclusion !

Épreuve de confort et de punition

Et c’est parti pour l’épreuve de confort ! il s’agit d’une épreuve culte : les flambeaux. Sauf que cette fois, c’est mille fois plus compliqué que d’habitude. Il fallait aux deux équipes embraser deux vasques, et pour cela il faut plonger, passer au-dessus de deux palissades, chaque équipe doit ensuite porter son porte-feu (une planche avec une grosse jarre enflammée) et parcourir la forêt en dépassant les obstacles et en évitant de faire tomber la jarre, déposer le porte-feu sur la plage et faire une course-relai pour déterrer 12 morceaux de cordage enfouis dans le sable (six pour chaque équipe), et construire avec une échelle de cordes allant jusqu’à six mètres de hauteur, pour faire tomber une torche qu’il faut embraser directement grâce au porte-feu et avec cette torche il fallait remonter l’échelle des cordes pour embraser la vasque. L’équipe la plus rapide est la gagnante de ce jeu de confort digne d’un casse-tête chinois plus qu’autre chose. On est très loin de 2001, où il fallait porter les flammes et courir sur la plage, en ligne droite, allumant huit flambeaux et le plus rapide allume la vasque.

Après que les équipes se soient démenées, les rouges dépassèrent les jaunes dans le parcours, mais ces derniers rattrapèrent leur retard sur la plage où il était question de déterrer les cordes, mais Laurence ralentit le groupe (on croirait entendre Julien Courbet dans Le Maillon faible) avec une corde qui s’entêtait à quitter son nid. L’occasion pour les rouges de dépasser aisément les jaunes pour construire leur échelle de cordes (on adore utiliser les cordes à Koh-Lanta !), Martin allume la torche et retourne tranquillement, sans se presser, et Christina allume la vasque au grand bonheur des rouges.

KL14X6 E2

Mais qu’est-ce que les rouges avaient gagné avec cette épreuve de confort ? rien ! ils avaient juste gagné leur île maudite, alors que Denis Brogniart se tourna vers les jaunes les informant qu’ils allaient vivre sur une île « beaucoup plus austère » et qu’il fallait créer un autre campement et repartir de zéro, cependant il leur donna du feu car Teheiura l’avait fait avec Freddy. Punition ou récompense au fond ? Quand on regarde cela de près, on sent que la dose d’aventure est plus réservée aux jaunes qu’aux rouges. Denis Brogniart informa les rouges qu’ils étaient désormais les Simban, et les jaunes étaient les Tengah. Les deux tribus eurent leurs bannières respectives.

« Des bêtes pas très catholiques »

Les Tengah découvrirent avec appréhension leur nouvelle île, pas très accueillante et plus hostile dès le premier coup d’œil. Possédant une plage extrêmement grande avec un énorme rocher au bout, l’île était une jungle à part entière. Pas de fruits, pas de cocotiers, il fallait trouver ses repères dans cet îlot plus proche du continent, construire un abri et s’occuper du feu. Alors que Moundir et Teheiura s’occupèrent de l’abri et du feu, Laurent, Laurence et Sandra cherchèrent l’eau en vain.

KL14X7 E2

Conscient des dangers de cette nouvelle île, Moundir, s’occupant du feu, pensait à ses camarades qui se sont portés volontaires pour chercher de l’eau et qui tardaient à revenir sur le camp alors que la nuit tombait. « Ils peuvent tomber sur des bêtes pas très catholiques » surenchérit Moundir, pendant que j’étais complètement mort de rire.

KL14X8 E2

Autour du feu, Teheiura met au courant ses compagnons d’aventure des dangers de la jungle : des sangliers, des tigres…La boule au ventre, les jaunes passèrent une nuit effroyable au milieu des cris d’animaux tropicaux, imaginant les tigres les attaquant de tout part. Sans abri, les jaunes étaient loin du confort des rouges.

KL14X9 E2

En effet, les rouges revenaient heureux dans une atmosphère de bon enfant. Freddy découvrit avec enthousiasme la cabane et admira le travail fourni qui lui rappela sa cabane en 2009 (la ressemblance est frappante !). Cependant, il voulut se rendre utile à l’équipe, alors il créa une sorte de pic pour ouvrir les noix de coco. Observé par Philippe, ce dernier ne cacha pas sa jalousie envers Freddy qui venait d’arriver sur le camp. Mauvais choix stratégique de la part de Freddy ? Peut-être, surtout que ce bon Philippe qui nargua tout le monde avec son tipi en 2010, resta non seulement dans l’ombre de Claude (qui était réellement le gagnant) mais il était également dans l’ombre de Freddy qui marqua l’édition 2009 avec ses créations et sa cabane.

Alors que l’équipe jaune dormit à la belle étoile, terrorisée par les bruits de la forêt, les rouges assistèrent émus à la pondaison des œufs d’une tortue. Seul intelligent : Phil, qui s’était endormi derrière eux. Il est vrai qu’un spectacle pareil est vraiment ennuyeux.

Philippe et le Pandanus

Alors que les jaunes trouvèrent l’eau au matin au fin fond de la jungle grâce à Laurent qui réussit aussi à trouver le manioc sous le regard admiratif de Teheiura, les rouges se réveillèrent avec le rythme à la Freddy qui tenait à servir son équipe, et c’est avec Martin que Freddy découvrit beaucoup de fruits du Pandanus qui n’ont pas été cueillis par les aventuriers depuis le début du jeu. Freddy rassura tout le monde sur le fait que c’était un fruit comestible.

KL14X10 E2

Charmée par le savoir-faire de l’ingénieux Freddy, Sara demanda à ce dernier de fabriquer une table sous le regard jaloux de Philippe.  Le Pandanus a du mal à passer…

Soudain, une bouteille s’échoue sur la plage ! il fallait un rouge pour emmener les affaires des jaunes au Tengah, et comme par hasard on choisit Philippe qui emmena les affaires des jaunes et même un noix de coco en guise de cadeau alors que Christina criait derrière lui « ne te laisse pas embobiner ! »

Loin du Pandanus et des Simban, c’est avec joie que Philippe retrouva ses ex-coéquipiers. A peine marchant sur la plage, il déversa sa colère du jaloux en se vengeant du malheureux Freddy qui cherchait juste à se rendre utile sur le camp. Philippe, devenant très bavard, donna sa version à propos de Freddy en le désignant, lui et les filles rouges, comme des cibles.  Rien n’est innocent avec le choix d’envoyer Philippe au lieu de quelqu’un d’autre sur l’île des jaunes, ça sent le complot !

L’alliance de l’agent 007 Philippe avec les jaunes était toujours d’actualité, puisqu’il la vérifia auprès de Moundir, alors que Freddy et Phil étaient entrain de fabriquer une table en bambou. De leur côté, les filles rouges se baignent en parlant de Philippe…Il fallait aller à un SPA car apparemment elles se sont trompées de route !

De retour chez les rouges, Philippe avait un grand sourire en leur parlant des jaunes. « Ils sont loin, loin, loin » répondit-il quant à son retard inexpliqué. Il regarda d’un air maussade la nouvelle table déjà dressée alors que tout le monde était excité.

KL14X11 E2

KL14X12 E2

Heureux du retour de leurs sacs, la joie des jaunes ne dura pas longtemps : un violent orage éclata pendant qu’ils mangeaient du manioc. La nuit des Tengah fut dure, et ils passèrent une nuit blanche dans les flots. Le matin, Teheiura n’avait qu’une idée en tête : consolider l’abri et se ravitailler en bois. Alors que tout le monde mettait la main à la pâte, Sandra n’allait pas bien.

Une histoire de cruches

Alors que les jaunes se remettaient difficilement d’une nuit apocalyptique, les rouges prenaient un petit-déjeuner « plutôt conséquent ». Une maigre bouffe appelée « soupe » à 80% d’eau, et le reste du riz et du manioc… Freddy, à la demande des filles, créa des cuillères en un rien de temps, alors que Philippe préféra manger avec les doigts avec une mine boudeuse.

Pendant que les Tengah évoquaient le conseil, c’est l’épreuve d’immunité qui s’échoue au milieu d’une bouteille sur la plage. « Tant va la cruche sous l’eau » et bien, après le feu du confort, voici l’eau de l’immunité !

Denis Brogniart expliqua l’épreuve : il fallait aller récupérer une jarre émergée dans une cage au fond de l’eau (pourquoi avoir écrit « cruche » dans le message ?), une jarre lourde pesant 120 kilos, les cages sont fermées et on pouvait ouvrir une trappe sous-marine en libérant deux montants liés avec des nœuds à la cage, toute l’équipe doit entrer dans la cage, libérer les montants et sortir la jarre, revenir à la plage avec la jarre et la mettre sur une plate-forme désignée par la couleur de chaque équipe. La tribu la plus rapide remporte l’immunité. Vous l’avez remarqué, ça fait moins casse-tête chinois que l’épreuve de confort, mais il est évident qu’il fallait plus de force pour cette épreuve d’immunité !

Soudain, Sandra a eu une faiblesse et le médecin préconisa son éloignement. La tribu rouge dû faire un tirage au sort pour éliminer l’un d’eux de cette épreuve, et ce fut le meilleur nageur de l’équipe rouge à savoir Phil qui fut éloigné de l’épreuve et d’y assister en simple spectateur.

Le départ fut en faveur des rouges qui arrivèrent en premier dans la cage et ils en sortirent les premiers. Les jaunes, moins athlétiques, étaient plus organisés et c’est Teheiura qui prit sa place du chef de tribu bien au sérieux, c’était « le tacticien » comme le souligna Brogniart à propos de Teheiura qui encouragea son équipe dont les efforts se reposèrent sur  Teheiura, Moundir et Laurent. L’équipe jaune est très organisée et surtout rapide, contrairement à l’équipe rouge qui fut moins organisée (comme si on avait parié tout sur Phil) : Philippe est en difficulté et ne put pas aider Martin et Freddy qui peinaient avec la lourde jarre de 120 kilos. Mais leur difficulté s’évapora avec les jaunes qui gagnèrent l’épreuve après un effort monumental en soulevant 120 kilos remplis d’eau, avec les cris de Teheiura qui transcendèrent les hommes jaunes jusqu’au bout.

KL14X13 E2

KL14X14 E2

Mais Denis Brogniart informa les jaunes qu’ils allaient rentrer à cinq puisque la cruche (Sandrine) était emmenée à l’infirmerie par le médecin. Plus tard, à l’infirmerie, Denis Brogniart informa Sandrine qu’elle n’allait pas continuer le jeu (qui s’en doutait ? déjà elle était mal en point dès le premier jour en 2001) et pour lui tourner le couteau dans la plaie, Brogniart lui parla de sa fille Carla qui espérait voir gagner sa mère. Ça a marché ! Brogniart quitta la candidate eppleurée rongée par le sentiment de culpabilité.

KL14X16 E2

KL14X15 E2

Les jaunes, ne sachant pas le verdict, souhaitent déjà le non-retour de Sandra et ne furent pas tendres avec elle. Laurent est satisfait d’avoir une ration de riz en plus et surenchérit « ce n’est pas un mental d’acier qu’elle a, mais un mental en porcelaine ». Moundir, ne ratant aucun grain de riz, ajouta à propos de Sandra « je pense qu’elle n’est pas faite pour cette aventure ». Soulagés, les jaunes étaient débarrassés d’un membre qui était de loin le moins accepté et le plus faible.

Le remerciement bizarre

Si les jaunes menaient la vie tranquille sur une île austère, les rouges étaient plus silencieux, chose qui énervait Philippe qui se sentait menacé « personne ne parle ici de stratégie » tonna t-il. Le conseil était pour bientôt et c’était le calme avant la tempête sur l’île de Simban.

Durant le conseil, les membres rouges semblaient indécis à propos des votes et Philippe ne cacha pas son admiration pour les jaunes après son voyage louche.

Après un vote plutôt serré (Philippe=2 votes, Sara=3 votes) c’est Sara qui fut remerciée de la manière la plus bizarre et certainement la plus hypocrite de la part de ses copains auxquels elle avait offert le feu. Elle quitta Christina qui était en larmes, et vota le vote noir en larmes.

KL14X17 E2

KL14X18 E2

Mais selon le teaser à la fin, non seulement Sara sera de retour le 3ème épisode en devenant une Tengah, mais en plus il y’aura le retour d’Isabelle. En gros, personne n’a été éliminé et tous les compteurs ont été remis à zéro ! Et ça, c’est le pire casse-tête chinois concernant un teaser pareil !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,