RSS

Archives de Tag: critique

Koh-Lanta dans le tas.

screenshot4065screenshot4066

Dans le tas? En voilà un titre magnifique, pensez-vous. Il y a 7 jours exactement, le 9/12/2016, vous avez assisté à la finale de ce Koh-Lanta 15 (statistiquement c’est le 19e si on compte les 4 éditions spéciales) Denis Brogniart a sauté de joie vu le chiffre de l’audience (les gens n’ont rien trouvé à la télé) et a annoncé une 20e saison (tu m’étonnes!) mais qu’en est-il de cette finale en particulier et de l’édition en général?

« On est jaloux! »

Et ce n’est pas moi qui l’ai dit, mais bel et bien Jesta, la candidate la moins appréciée des jaunes, puis des rouges, sans doute pour sa nonchalance et son inactivité sur le camp, se ménageant pour les épreuves sportives et qui n’arrive pas à la cheville de Candice avec tout ça.

Lors d’une interview avec son chéri le seigneur des anneaux, Benoît de son prénom et de deux ans son cadet, Jesta annonça que personne n’avait voté contre elle car on est jaloux qu’elle soit finaliste visant les candidats les plus méritants qu’elle et malchanceux. En parlant de chance, Jesta a tout trouvé par hasard dans le jeu de l’orientation. Qu’on puisse s’acharner contre elle, c’est normal car c’est la moins méritante de tout Koh-Lanta et les jaunes auraient dû l’éliminer depuis qu’ils l’ont vue écartée avec Jérémy. C’est normal qu’on ne vote pas contre une candidate (je ne dis pas aventurière car c’est le club med que j’ai vu avec Jesta) qui ne lève pas le petit doigt, se contentant de regarder Freddy (le dernier jaune) allant faire des tâches qu’elle aurait dû faire, devant la stupeur des rouges et le jemenfoutisme de Benoît.

Une finale à cinq ou la blague à deux sous.

Vendredi dernier, on assistait à la première finale de l’histoire de Koh-Lanta…à cinq! l’année prochaine ce sera 6, puis celle d’après tous les candidats seront en finale dès le premier jour…non mais! pourquoi une finale à cinq? La réponse logique n’a jamais été donnée par la prod.

Ce qui est sûr, c’est que les poteaux c’est pour les 3 derniers finalistes, on peut difficilement imaginer dix pieds sur ces trois minuscules poteaux…

Candice, Benoît, Jesta, Freddy et Bruno étaient les cinq finalistes. Avant l’épreuve de l’orientation, Brogniart demanda à Freddy de lui redonner le totem mais ne demanda pas à Benoît de lui redonner l’anneau. Pourquoi? Soit l’anneau ne sera pas à Koh-Lanta l’année prochaine, soit il le sera et Benoît reste le chouchou de la prod.

Candice la sportive et la future menace des poteaux, était la moins chanceuse avec Bruno, et furent éliminés. Freddy brilla dans l’orientation et arracha le premier poignard, dire qu’on voulait tout le temps éliminer Freddy et garder Jesta! grâce à un coup de chance, cette dernière se qualifia en seconde position et finalement Benoît se qualifia. Mon préféré reste Freddy, un vrai bonhomme qui n’a pas changé de valeurs si on le compare à Jesta…

Sur les poteaux tout a été déjà dit…

Comme à son habitude, Brogniart rendit une visite matinale aux candidats qu’on voit bien coiffés, assis en attente de Denis Brogniart. Selon mes souvenirs, Brogniart retrouve les candidats souvent mi-endormis ou en train de manger les cheveux en pétard…

Après le bla-bla, vint la dernière épreuve: celle des poteaux. A un moment donné, Freddy demanda à Jesta qui a t-elle choisi si elle gagne et elle reste évasive « rien que de penser à ça, j’ai peur. Mais tout le monde a une idée » alors que Freddy avait annoncé sur le camp qu’il allait choisir Jesta car elle est jaune. On peut deviner que Jesta savait que le vainqueur allait la choisir car elle est la plus détestée par tout le monde et il n y aurait pas grand-monde qui voterait pour elle (mais être second c’est empocher 10.000€ ce qui n’est pas mal). La suite vous la connaissez, Benoît gagna et choisit sans surprise Jesta.

Je me suis amusé à lire une des déclarations de Benoît dans un magazine qui témoigne de sa modestie et de son esprit sportif de footballeur, à propos des votes si le finaliste aurait été Freddy face à lui, Benoît a dit que ça aurait changé quelques votes, mais qu’il aurait gagné de toutes les manières. Voyez-vous…

Un conseil de gosses

Le conseil final avait réunit 10 membres, le 11e c’est-à-dire Yannick, avait quitté le Cambodge pour « des raisons familiales », pour moi cela reste un jury manquant.

Blessée dans son ego d’avoir été éliminée très tôt car moins intelligente et moins maligne, Beryl s’en prend violemment à Candice car cette dernière ne lui a pas dire qu’elle voterait contre elle. Réveille-toi cocotte! depuis quand à Koh-Lanta on va révéler sa stratégie? à part cette stupide réaction, on s’est pris à tout le monde sortant, sauf à Saint Benoît à qui tout le monde faisait les yeux doux, même Denis Brogniart. Zéro critique, que de compliments et des sourires. On sent que c’est déjà gagné pour lui, de toutes les façons depuis qu’il a gagné l’anneau et que la prod le ménageait, je savais qu’il allait gagner.

Une victoire qui sent le sapin

J’aurais pas mis qui pue la MERDE, ah non, jamais! une édition à couper le souffle avec des nouveautés à chier!

En direct à Paris la finale, et on voit s’avancer Jesta et Benoît, sourire crispé, maquillés et sur leur 31, les mains collées par une super glue trouvée sur les lieux de tournage, Koh-Lanta offrait juste le reflet de l’Île de la Tentation sous le titre l’Île au Trésor. Devant le regard sceptique de Freddy et les sourires forcés des autres candidats, le couple offrait un compte de fée aux 6 millions de téléspectateurs affalés sur leurs canapés ce soir-là. Les deux expliquent qu’ils se sont rencontrés après Koh-Lanta, EXACTEMENT comme François-Xavier et sa femme, les vainqueurs de Koh-Lanta 6.

Le déploiement des votes – après un best-of de Julie la rêveuse – était tellement passionnant et plein de rebondissements que je me suis endormi devant l’ordi (bah oui, t’es forcé d’utiliser internet quand tu n’as pas de télé) et tous les 10 votes étaient tous pour Benoît qui s’essuya la bouche après les baisers incessants de Jesta. Les deux avaient gagné c’est normal qu’elle soit contente!

Est-ce que c’est ce Benoît-là qui aurait mérité de gagner?

Rappelons quelques exemples de son palmarès à Koh-Lanta:

1) Denis aurait dû annoncer la trouvaille de l’anneau avant le conseil ou même faire allusion que l’anneau a été trouvé.

2) Dans l’épreuve des puzzles, Benoit est dernier mais comme il a l’anneau, c’est l’avant dernier qui est considéré comme perdant alors que dans la dernière épreuve lors du duel avec Freddy le fait qu’il ait l’anneau et ne risque pas l’élimination ne qualifie pas automatiquement Freddy: en gros avec l’anneau il ne peut pas perdre une épreuve mais il peut les gagner et priver les autres de victoires. Trop d’incohérences et du n’importe quoi avec cette édition qui n’a rien en commun avec celle en Thaïlande: c’est qui le patron?

3) A la première micro menace il a sorti le collier de Julie égoïstement sans rien lui dire.

4) A l’épreuve des sacs, il a été épargné par tout le monde et finit la course en héros avec un tout petit sac. Pour remercier ses coéquipiers, il choisit d’aller bouffer tout seul a l’hôtel au lieu de récompenser le groupe qui crevait la dalle.

On peut pas dire qu’il se sera beaucoup cassé le cul pour gagner. Certes, il a empoché les 100.000€, mais il n’aura pas marqué les esprits. Avec une victoire sonnant le scandale, il n’est pas le plus méritant. S’il avait joué franc jeu il aurait gagné l’estime des gens, sauf qu’ici on ne va souvenir que de Freddy, de Candice et de Bruno, qui sont à mon avis les plus méritants. Chapeau pas à Candice la benjamine de 19 ans qui a soufflé sa 20e bougie la semaine dernière et qui a marqué l’édition avec son self-contol et son étonnant équilibre, à Bruno le doyen et le débrouillard sur le camp et dans les épreuves et à Freddy, la force tranquille, toujours droit et surprenant.

Le mot de la fin…

L’idée de l’anneau est très mauvaise car ça conduit à la finale et ça donne le luxe au blaireau qui le trouve d’être immunisé et de voter en plus. Je ne trouve ça ni juste ni équitable, mais complètement malhonnête. Puis c’est soit les colliers d’immunité, soit l’anneau, pas les deux en même temps. J’ai trouvé l’idée de l’île des colliers dans l’édition précédente plus fascinante qu’un vulgaire anneau.

La prochaine édition on aura 3 équipes: jaune, rouge et bleue. Comme s’il ne manquait que dire « bienvenue en Roumanie »!

C’est déjà humiliant qu’on voit sa flamme s’éteindre à cause des candidats qui ont voté pour qu’on sorte, alors imaginez l’humiliation de Jesta qui a dû voter contre elle-même car elle était avant-dernière (le dernier a son anneau à la con). A éviter ce genre de truc car c’est à chier…

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta: critique et inscription pour une 16e saison!

screenshot3910

Mais pourquoi il n’écrit plus rien à propos de Koh-Lanta? Pensez-vous. C’est vrai que je me contente d’annoncer l’arrivée des nouvelles saisons depuis un long moment, sans faire des reviews ou des remarques. A quoi bon ça va servir pour une télé-réalité qui vogue de plus en plus dans le grand n’importe quoi?

Rappelez-vous de Koh-Lanta: Thaïlande (saison 14) qui était plus intéressante que celle qu’on regarde de nos jours (Koh-Lanta: Cambodge baptisée gracieusement »l’île au trésor« , saison 15) Notez bien que je n’ai pas compté le Koh-Lanta spécial de 2014 car c’était celui des anciens. La dernière saison en Thaïlande on se crêpait le chignon pour des colliers d’immunité, alors imaginez un anneau d’or caché sur une île qui donne l’accès direct à la finale à celui qui le trouverait. Ce candidat s’appelle Benoît, un jeune renard. C’est le seigneur des anneaux et le gourou de la tribu orange réunifiée dont les membres s’entretuent à chaque conseil derrière de bonnes paroles bien formulées.

Ce qu’on peut surtout reprocher à la production dans le tas du n’importe quoi, c’est le fait de donner l’immunité à ce candidat, le laissant voter sans qu’on puisse voter contre lui, participer dans les épreuves…Le minimum de la logique aurait été de l’interdire de voter, du coup le pire dessin animé est préférable à Koh-Lanta cette saison 16.

Je ne vais pas m’étaler à propos de cette édition, car il y aura une autre, oui: si vous voulez manger un coquillage de riz à dix, si vous voulez vous torturer le corps pour 100.000 €, si vous êtes du genre à dormir à même le sol dans des vêtements mouillés, si vous avez la tête dure contre un soleil pas tunisien (mais je sais que les européens supportent mal 40°C), si vous préférez avoir l’haleine d’un chameau et manger ce que vous jettent des animaux, si vous cherchez un dépaysement avec 19 autres blaireaux, si vous aimez chier en pleine nature et voir vos os saillir, n’hésitez pas à vous inscrire ici et à me remercier si on vous a accepté grâce à ce lien sur mon blog.

Bonne aventure!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Urgences – Critique d’un épisode

screenshot3822

Parlons un peu de séries, et là c’est retour à la série Urgences ! je ne vais pas pouvoir tout commenter, mais par exemple je pourrais critiquer, en tant que fan de cette série certaines choses. Là j’ai choisi comme cible un épisode et pas n’importe lequel : il s’agit à mon propre avis du pire épisode de la série Urgences, c’est l’épisode 15 de la saison 12.

Intitulé « Darfour » cet épisode porte t-il son nom ? Voyons voir…

L’épisode se veut un épisode regroupant deux histoires différentes : l’une à Chicago, l’autre à Darfour. Cela peut sembler pompeux donc prêts à retourner des années en arrière ? C’est parti.

1. L’histoire au Darfour :

Cette histoire est juste un petit retour du dr Carter à l’écran depuis son départ à la fin de la saison 11 vers l’Afrique. Juste un coucou, mais j’ai trouvé et cela n’engage que moi, que le scénario était pourri jusqu’à sentir la merde.

Côté dépaysement, on voit un paysage désertique, mais c’est tout sauf celui du Darfour. On reconnaît les falaises californiennes et des paysages du Nevada, avec pour bonus de la verdure dans laquelle on exécute un homme.

Ok, parlons un peu des gens choisis –à savoir des blacks 100% américains- qui portent des vêtements soudanais. On reconnaît facilement un soudanais et là, aucun soudanais. On ne voit que des blacks américains. Pourquoi? Les traits et la manière de parler suffisent: les blacks sont le souffre-douleur n’importe où ils se trouvent, les blacks américains parlent de cette manière par exemple. Sinon si on veut vraiment rejeter le racisme, comment peut-on être aussi con en parlant des méchants arabes devant des arabes?

Nos héros sont 3 médecins: Carter, son traducteur black et sa collègue qui boit du Coca-Cola glacé devant les réfugiés en ouvrant grand la bouche: une vraie conne qui ne dit que des bêtises. Sinon avant d’acheter un Coca, ne pensez jamais à cette pub:

screenshot3823

Continuons encore : la langue utilisée pour communiquer entre les personnages n’est pas le dialecte soudanais, mais bel et bien l’arabe dit « savant » ou soutenu, employé uniquement quand on lit le Coran ou quand on s’exprime dans une classe pendant une séance d’arabe à l’école. Le pire, c’est que les personnages ont du mal avec la langue et la prononcent cassée.

Bref, un non-expert en Afrique et en langue arabe et ses dialectes ne verrait peut-être que du feu, et regardera des gens parlant une langue incompréhensible dans un décor désertique. Mais est-ce que ce non-expert aurait juste une petite idée à propos du Darfour tellement ignoré ?

Le vrai Darfour est un vrai bain de sang, pas d’eau, pas de nourriture, des maladies, des exécutions à gogo et le spectacle est juste horrible.

A la télé (oui je sais que c’est du cinoche mais merde un minimum de réalisme !) on voit le Saint Carter se pavanant comme un Messie à combattre les méchants en venant d’aide aux démunis, sauf que dans ce beau camp qui ressemble plus à un village exotique avec de l’eau et des gens qui respirent la santé (j’ai oublié la famine qu’ont les gens en réalité) on ne verra qu’une seule famille à laquelle on viendra à l’aide (mère violée, père exécuté) enfin si on peut appeler cela de l’aide.  Bref le scénario au Congo était mieux ficelé avec plusieurs histoires à la clef. Le scénario au Darfour est creux : on s’est contenté de mettre des blacks dans un endroit désertique. C’était quoi le message de la série en faisant un scénario aussi raté ?

En fait, je me fiche complètement de Carter, son personnage est fini surtout avec la mort de Greene, même s’il ne part que 3 saisons plus tard. Donnez un bon épisode ou c’est pas la peine.  En plus, Carter a la pire coupe de cheveux dans cet épisode !

2. L’histoire à Chicago :

A l’hosto, la lumière se pose sur 2 persos seulement : le dr Clemente et le dr Pratt. Cette histoire arrive simultanément avec l’histoire au Darfour. Et puisqu’on a laissé le prince d’Arabie (Carter) en Afrique, filons donc vers ces 2 docteurs pour voir leurs histoires qui forment la grande histoire américaine de l’épisode.

Le dr Pratt : ayant le QI d’une huître, cet idiot avait falsifié un dossier médical dans un précédent épisode et donna son sang pour couvrir son pote alcoolo devant un policier.  Ce dernier s’est tourné vers Pratt car c’est l’ami d’un suspect qui pue l’alcool, et le policier insista pour que cet ami fasse la prise de sang, pourquoi? Il aurait pu appeler une infirmière ou un autre docteur que l’ami d’un alcoolique. Observez la logique…Dans cet épisode, son pote renversa un gamin car il a picolé alors Pratt appela la police et puis fin de cette très active histoire qui ne vous laissera jamais vous endormir.

Le dr Clemente : arrivant à la saison 12 en traînant de tas de problèmes personnels derrière lui, c’est le personnage qu’on a le plus foiré et je trouve ça dommage. Sa bien-aimée se réveilla du coma et lui dit que son ex-mari lui avait tiré dessus, Clemente est ravi car la police et ses collègues le suspectaient mais il est harcelé téléphoniquement par le gars puis il le voit en train de le menacer avant de partir.

Bref si vous manquez de sommeil, je vous recommande ce très charmant épisode qui a une dynamique et une action d’enfer ! le script laisse à désirer.

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 16, 2016 dans Séries Médicales, Urgences

 

Étiquettes : , , , , , ,

Fuller House – Fiche et critique d’un spin-off

ScreenShot3305

Fiche série :

Titre : Fuller House

Année de préparation : 2014

Année de tournage : 2015

Date de diffusion : 26 Février 2016

Nombre de saisons : 1 (renouvelée pour une saison 2)

Nombre d’épisodes : 13

Genre de série : sitcom

Type de série : spin-off de la série-mère Full House (1987-1995)

Chaîne : Netflix

Créateur : Jeff Franklin

Producteurs exécutifs : Jeff Franklin, Thomas L. Miller et Robert L.Boyett

Producteur : John Stamos

Pays : USA

Statut : en cours.

Acteurs principaux :

Candace Cameron Bure, Jodie Sweetin, Andrea Barber, Michael Campion, Elias Harger, Soni Nicole Bringas, Dashiell et Fox Messitt

Générique : « Everywhere You Look »

Synopsis :

Cette série dérivée se veut comme suite de la série-mère Full House (connue sous  La fête à la maison). Nous retrouvons presque tous les acteurs de Full House dans Fuller House (les sœurs Olsen ont refusé de participer) qui, après 29 ans du pilote de Full House, ont tous pris un coup de vieux. Dans la petite nouvelle série, l’oncle Jesse Katsopolis est présent mais en tant que personnage secondaire, cédant la place n°1 à D.J Tanner-Fuller, qui est devenue une veuve débordée par ses 3 garçons et son boulot de vétérinaire. D.J fut le miroir de son père (veuf débordé par ses 3 filles et son boulot) et fut rejointe par sa sœur Stéphanie, une DJ mondialement connue, musicienne compositrice et chanteuse (c’est la seule ayant suivi les traces de son oncle Jesse) et par son amie d’enfance Kimmy Gibblert, la mère d’une fille adolescente (Kimmy remplace en quelques sortes le rôle de Joey). Ayant fait un tel sacrifice en quittant leurs carrières et leurs maisons, Stéphanie et Kimmy viennent en aide à D.J pour élever ses fils dans la même maison où jadis, Jesse et Joey étaient venus en aide à Danny, pour élever ses 3 filles D.J, Stéphanie et Michelle (cette dernière est absente de la série Fuller House à cause du refus des sœurs Olsen mais les producteurs gardent espoir).

Critique personnelle :

Je m’excuse d’avance si je vais être impitoyable dans ma critique, mais je le fais par l’amour d’un fan déçu. J’ai regardé Full House et Fuller House en 9 jours, ce qui fait au total 9 saisons ! mais quand les séries sont regardées par un nouvel angle, ça donne autre chose. J’étais entrain de regarder la saison 8 de Full House (magnifique série que je vous conseille de regarder !) quand j’ai entendu parler des critiques de Fuller House, mais je me disais qu’il fallait découvrir cette série par soi-même pour avoir sa propre idée. C’était la meilleure décision que j’ai prise !

-Dieu merci, John Stamos (oncle Jesse), Bob Saget (Danny) et Dave Coulier (Joey) sont là même en interprétant des personnages secondaires!

-Fuller House est une série déraillée du chemin familial hilarant et touchant qu’a tracé la série-mère Full House.

-Au lieu de se concentrer sur les enfants avec des sujets simples comme la série-mère, Fuller House est une série dérivée qui se concentre sur le sexe, l’alcool, les adultes et des références à la politique.

-Après l’épisode 1 plein de nostalgie, c’est la décadence totale. On se rend compte de la bassesse du script et à quel point il est pauvre. Les personnages sont méconnaissables : ainsi, le personnage de D.J se réduit à une veuve aux mœurs légères, un personnage complètement ennuyeux et fade. De plus, le personnage de Kimmy Gibblert est devenu si plat qu’on se demande si ces personnages élèvent vraiment des enfants. Pourtant, les acteurs et actrices jouent très bien, mais les textes sont affreux et ne font pas rire pour une sitcom.

Autre exemple : Jesse Katsopolis répète dans deux épisodes différents la même phrase, les scénaristes ne bossent pas sérieusement !

-Où est passée l’innocence des enfants au fait ? Dans la série-mère on s’intéresse à ce qu’ils font à l’école, leurs souvenirs, leurs questions….Dans cette série dérivée on assiste dès la première saison à un enfant de 13 ans qui fonce sur la première fille, son petit frère qui n’a que 7 ans fait des allusions sexuelles et politiques, et dans tout ce bazar la petite hispanique Ramona et le bébé sont complètement exclus de la famille, ils sont là sans l’être.

-Observons Max, le personnage du frère cadet qui a 7 ans. L’acteur surjoue son rôle avec trop de fausses gestuelles etc. Il y’a un cruel manque de naturel chez l’acteur qui vous tape sur les nerfs au lieu de vous faire rire avec ses phrases idiotes écrites par des scénaristes écervelés.

-Pourquoi s’entêter à attendre Ashley ou Mary-Kate Olsen ? C’est vrai que Michelle était un personnage interprété par les jumelles dès leurs 6 mois, et Michelle est un personnage qui fut toujours le centre de l’attention contrairement à Tommy jr. Autant recruter une nouvelle actrice blonde pour interpréter Michelle, même si ça va paraître bizarre.

-Dès le début de Full House, une relation très spéciale s’était établie entre Michelle et son oncle Jesse. Ce genre de relation est introuvable dans Fuller House.

-Cette série manque de fraîcheur, d’humour, le script n’est pas top.

-Côté personnages, vous voyez la catastrophe, mais le pire c’est que les scénaristes copient des scénarios complets de l’ancienne série. Un exemple ? Dans le season finale de la saison 1 de Fuller House, Kimmy n’arrive pas à dire « je le veux » devant son futur époux, à l’image exacte de Becky face à Jesse à la fin de la saison 2 de Full House. J’ai aimé le clin d’œil avec la présence des mariés renouvelant leurs vœux pour la 25ème année déjà !

-Fuller House est une série que comprennent surtout les fans de Full House. L’idée de ramener Full House sous une « nouvelle » forme est osée, et même une bonne idée. Sauf que le public réclame de la qualité, pas une pâle copie d’une série à succès dans les années 80/90, pas d’un bouton d’enregistrement de rires devant une scène qui ne fait pas rire. De grâce, sauvez les meubles dans la 2ème saison car ce sont les personnages secondaires qui ont sauvé la saison 1 !!!

-Le seul personnage principal qui m’intéresse reste celui de Stéphanie, et si les scénaristes sauront comment le développer alors je tirerai mon chapeau.

-A l’exception de quelques scènes et répliques rigolotes dans quelques épisodes, cette série se place en dessous de la moyenne. Néanmoins, je lui accorde une 2ème chance.

 

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super: Review de l’épisode 25

ScreenShot2249

Voici donc ma deuxième review de l’épisode 25 de l’arc « La résurrection de F » intitulé : « Un combat explosif ! La revanche de Golden Freeza » un titre long comme les titres des épisodes de DBS.

Le combat « explosif » laisse à désirer. Bien que cet épisode termine l’an 2015 aussi décemment que possible, cependant il ne remonte pas côté qualité de l’animation (surtout). Je ne comprends pas pourquoi on fait si mal l’animation, surtout que c’est le point précieux et attractif de chaque dessin animé. Que dire de l’animation d’une franchise dont les racines remontent aux années 80, ce qui fait 3 générations d’ados boutonneux qui avaient assisté à la création et à l’évolution de l’univers de Dragon Ball. Les combats médiocres sont pointés de doigt.

L’épisode 25 annonce un petit changement dans la fin du générique d’ouverture : Goku est en SSJGB. Petite remarque c’est que son aura bleue cache Vegeta, les 2 gamins et Chichi ! mais bon, on s’en fiche.

ScreenShot2233

Comme plusieurs fans, je vais trancher cet épisode en deux parties : la première est la meilleure !

On a vu à la fin de l’épisode précédent la transformation de Goku en SSJGB. Cet épisode démarre les hostilités pour de vrai entre les ennemis Goku vs Freezer. Ce dernier, pas du tout étonné ou effrayé par la nouvelle forme de Goku, sourit au coin. Dans le OAV, Freezer était complètement affolé ! le OAV marque un point, mais ce 25ème épisode montre un Freezer trop confiant, plus confiant que Goku, et je pense que sa vraie faiblesse est là, et que seul Vegeta s’en apercevra.

Revenons à nos moutons : n’arrivant pas à défier Goku sous sa nouvelle forme de schtroumpf, ce bon vieux Freezer se décarcasse et se métamorphose en Golden Freezer, et là tout le monde est surpris !

ScreenShot2238ScreenShot2234

Rappelons qu’avant sa métamorphose, j’ai adoré ses répliques et sa gestuelle ironiques avec Goku :

Freezer : « Jamais je n’aurais pensé affronter le dieu des Saiyans, c’est un grand honneur que j’ai là ».

Bref, j’ai bien aimé ce moment d’échange de regard et de piques !

ScreenShot2239

Alors qu’on attend la bastonnade, il fallait bien couper pour mettre Jaco en lumière avec ses appareils photo. Et Bulma qui ne sert à rien…Non mais, ils ont renvoyé Goten et Trunks car ils étaient des enfants et ont gardé Bulma ? Pourquoi une telle logique? Ne fallait-il pas l’envoyer avec les enfants, surtout que c’est une terrienne sans le moindre pouvoir ni le moindre entraînement ?

Même Jaco est inutile : autant il avait montré de quoi il était capable dans le film, autant on s’ennuie avec son personnage dans DBS.

ScreenShot2241

Après la métamorphose de Freezer, les ingénieurs du son ont envoyé une décharge électrique : la bande son est tout simplement une horreur immonde, rien à avoir avec la musique du film !

En tout cas, cette métamorphose plut à Vegeta qui s’ennuyait, debout comme un piquet.

ScreenShot2240

Entre blabla et moments HS, on arrive à la 8ème minute pour la métamorphose de Freezer ! alors que dans le film, il y avait 1 minute et demi entre les deux métamorphoses et surtout, moins de blabla et une musique plus cool.

Goku s’entête à dire à Freezer que leurs forces étaient égales, mais on s’en fiche ! on veut voir ce satané combat pour juger si leurs capacités se ressemblent ou pas !!

A la fin de la 10ème minute, ouf, le combat commence enfin ! J’ai cru qu’il n’allait jamais commencer, un épisode de Derrick est beaucoup plus excitant qu’un épisode de DBS.

Les deux ennemis jettent leurs forces dans la bataille, se battant comme des bêtes sauvages, la tension est presque à son comble, les boules de feu coulent à flot et les coups suivent ! Bon, je n’ai pas trouvé une seule goutte de sang malgré le coup violent qu’a reçu Goku au ventre. Soudain, tout s’effrite quand la voix de Whis interrompt l’ambiance en appelant Bulma : on comprend pourquoi elle est là ! mais ça reste nul..la voix de Whis est l’annonce de la fin de la première partie !

Whis prévient Bulma qu’il allait bientôt arriver sur terre avec Beerus, (mais c’est quoi cette posture, Bulma ? on dirait une contorsionniste !!!) puis Whis interrompt son voyage dans l’espace quand il remarqua l’arrivée de quelqu’un : c’est Champa qui s’est pointé avec Vados ! Tient, du nouveau donc dans cet épisode. On remarque la rivalité des deux frères, Beerus et Champa. Beerus parla froidement avec Champa : la place de ce dernier est dans l’univers 6, alors que Beerus est le dieu de la destruction de l’univers 7. En se préparant pour se battre, Beerus fut surpris quand Champa, un gros fainéant de première, décida de laisser Vados se battre à sa place car il avait « la flemme ».

En partant, on découvre que Vados et Champa ont 5 boules de cristal. On comprend pourquoi ils étaient dans l’univers 7. En tout cas, ça sent la dernière saga qui se prépare !

J’ai bien aimé le moment Beerus-Whis vs Champa-Vados. Il y a de la tension, humour, bonne animation, bonne musique et les deux nouveaux personnages attirent la curiosité. La relation entre les deux frères est hilarante, ils se détestent au point d’éviter leurs regards lolll.

Retour à la bataille entre Goku et Freezer qui a perdu de son importance et en intensité. L’animation est devenue médiocre et l’enchaînement des boules d’énergie et de rayons est lassant.

Après, on entend « tatatatata ! » hilarant plus qu’autre chose ! Quand je pense que c’est le meilleur épisode de cette saga et qui n’arrive même pas au niveau d’un épisode de DBGT. MDR. Pourquoi éviter de dire que DBS est juste de la me*rde ? Il y a de bonnes idées, de bons moments, mais cela n’honore pas une franchise comme celle de Dragon Ball.

Un coup fit tomber Goku à terre. Fallait pas être un schtroumpf pour être ridiculisé par un lézard. Goku tombe par terre et se relève tout propre tout neuf (j’adore la fabuleuse animation de DBS xD) en disant que la forme SSJGB lui a pris des années ! pardon ? A-t-on oublié qu’il s’agissait de 4 mois d’entraînement intensif ou bien c’est un problème de traduction ?

ScreenShot2250ScreenShot2251

Autre chose : les commentaires de Beerus et de Whis me manquent vraiment. Dans le film, ils commentaient le combat et c’était plutôt drôle, là c’est le silence total et la nourriture. Je ne sais pas si on va appeler DBS « l’art de vivre » tellement la nourriture est mise en lumière, le combat est devenu secondaire.

Le combat fut interrompu encore quand Freezer remarqua la présence de Beerus et de Whis, il eut la même réaction que dans le film. Beerus eut aussi la même réaction à son propos que dans le film (impartial), ou presque !

Beerus dit à Bulma qu’il la protègerait et un par un sont venus derrière lui, (dans le film tout le groupe était derrière Beerus en même temps, c’était plus rigolo) tandis que Jaco montre encore sa passion pour photographier Beerus.

ScreenShot2257

Le combat, réduit en miette par tant de coupures, reprend son cour et très vite : avec 4 coups seulement, Golden Freezer réussit à mettre Goku k.o.

ScreenShot2258

Fin de l’épisode, mais est-ce que Freezer est vraiment devenu plus fort que dans le film ou bien c’est Goku qui n’a pas l’air d’avoir acquis plus de force ?

Dans le film, cette partie existe, mais Goku réussit à reprendre le dessus. On verra les « surprises » de Dragon Ball Super quant à ça ! au fait, où sont les bannis du combat ? (Goten, Trunks et Piccolo) et pourquoi ne voit-on pas les deux gamins avec Dende et Popo ? Où sont les commentaires de kaio ? du doyen des dieux et de Chibito ?

Episode correct sans plus, très pauvre en scénario comme en animation, le rythme est lent et on bavarde trop. Chose qui pourrait vous transformer si vous êtes en colère en SSJ4 et si vous êtes fous de rage, ce serait Gogeta SSJ4 !

L’épisode 26 sera diffusé le 10 Janvier 2016, après une petite pause. Cette belle animation de Freezer nous attend mdr!

ScreenShot2259

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta: Johor – Critique d’une finale entre rancoeur et mérite

KL13FIN0

KL13FIN1

C’est parti pour ma dernière review de Koh-Lanta : Johor ou Koh-Lanta 2015 pour simplifier. Je fus étonné par cette 13ème saison « normale » qui annonce le vrai départ de Koh-Lanta avec des anonymes, enfin…c’est ce qu’on dit. Les anonymes sélectionnés par la prod n’étaient pas si anonymes que ça, puisque la plupart étaient des sportifs (handballeuse, triple championne du kick-boxing et j’en passe).

Suivie par une audience acceptable mais moins brillante que les anciennes saisons, cette treizième saison comporte à mon avis trop d’innovations, trop de stratégies, trop de rebondissements qui poussent à l’ennui. Il y’a de nouvelles épreuves, je n’ai rien à dire là-dessus. Mais le fait qu’il y ait d’abord deux équipes, puis trois, puis deux nouvelles recréées par l’équipe des bannis, c’en est trop pour moi. On a l’impression de passer directement à la réunification dès le troisième jour.

Côté candidats, tout le monde a remarqué qu’on avait sélectionné des sportifs de haut niveau et non des amateurs, ce qui fait perdre un peu du charme de Koh-Lanta (un ou deux non-sportifs ne résout pas l’affaire). Mais c’est tout à fait compréhensible si on repense à ce qui s’est passé durant 2013, une année tragique pour Koh-Lanta.

Bref, mon ressenti général de cette saison qui vient de s’achever est mitigé : si cette version s’est démarquée par l’harmonie entre jaunes et rouges, c’est que ces deux équipes n’ont jamais existé puisque tout a foiré dès le début de l’aventure. Le côté froid des candidats est du jamais vu. On se concentre sur les points techniques (survie, épreuve, stratégie) mais le côté humain est presque absent, entre le jemenfoutisme des jeunes, la froideur des autres, sans parler de l’irrespect dont certains sont fiers.  Seuls qui échappent à tout cela, sont à mon avis Alban et Cédric qui méritaient amplement leur place dans l’aventure.

Alors que je commentais certains épisodes de Koh-Lanta, j’ai omis volontairement de mentionner que certains candidats ne considéraient pas Koh-Lanta comme un jeu, allant jusqu’à se crêper le chignon publiquement sur internet, utilisant les internautes comme des pions pour insulter tel ou tel. Ce Koh-Lanta renfermait certains cons qui, n’acceptant pas la défaite, usent de tout pour cracher leur venin, grâce aux piques dans les interviews, ou bien sur les réseaux sociaux. Lamentable.

Je vais quand même parler du dernier épisode, car il renferme aussi des trucs aberrants.

La dernière fois, je vous ai mentionné les noms des 4 finalistes de Koh-Lanta. Marc, Mélissa, Chantal et Bruno étaient en finale et il ne restait plus que deux épreuves.

Sébastien, éliminé lors du dernier conseil, parut dans la résidence du jury final qui ne cacha pas sa joie, en particulier Jeff et Jessica : la jeune marseillaise Mélissa est en finale !

L’épreuve de l’orientation :

Il fallait que 3 candidats reviennent chacun avec un poignard caché dans l’île pour accéder à l’épreuve des poteaux.

Les 4 candidats se répartissent dans 3 endroits de l’île. Mélissa suivit Chantal pour trouver la souche étroite, Marc  réussit à trouver l’arbre prisonnier et Bruno réussit à trouver le palmier araignée.

Chantal réussit à trouver la première son poignard en seulement 34 minutes, grâce à l’inattention de Mélissa qui a cru avoir trouvé la bonne souche. Marc réussit à trouver son poignard malgré les difficultés rencontrées et se qualifie lui aussi aux poteaux. Mélissa sortit enfin de sa dépression après le choc de Chantal et rencontra Bruno qui tournait en rond depuis 3 heures bien qu’il soit le premier à avoir trouvé son arbre ! Finalement, c’est grâce à la désorientation et à la fatigue de Bruno que Mélissa réussit à trouver son poignard pour se qualifier finalement aux poteaux.

KL13FIN2

KL13FIN3

KL13FIN4

KL13FIN5

KL13FIN6

Bruno, très fair-play, quitta l’aventure sur-le-champ après avoir salué ses copains d’aventure surtout Chantal et Marc qui, déçus, regardaient leur rêve du trinôme sur les poteaux se briser.

L’épreuve des poteaux :

On l’appelle l’épreuve « mythique » même si elle n’était pas là dès le début de Koh-Lanta. Il y’avait dans la saison 1 de Koh-Lanta une épreuve appelée « La poutre », qui pourrait très bien être l’ancêtre des poteaux !

Ça fait 12 ans que je regarde Koh-Lanta et je ne comprends toujours pas à quoi sert cette épreuve !!! au moins, l’épreuve de l’orientation est plus claire : tu ne trouve pas ton poignard, tu es éliminé. Alors que pour l’épreuve des poteaux c’est n’importe quoi : le / la gagnant (e) doit choisir celui qu’il/elle va affronter devant le jury final, qu’importe que le sélectionné soit le deuxième ou le troisième. D’ailleurs, c’est ce que redoutait Mélissa – qui a eu de la veine d’arriver en finale – qui devait rester debout jusqu’à la fin, alors que si on se rappelle bien son duel avec Chantal dans le paresseux, on voyait aisément que Chantal était beaucoup plus à l’aise en équilibre.

KL13FIN7

KL13FIN8

L’ultime épreuve des poteaux commença par un temps houleux et orageux. C’est dans ce climat hostile que se dressèrent les trois glorieux candidats défiant le froid et la pluie. Marc était beaucoup moins à l’aise en équilibre, mais il réalisa une bonne performance en tombant après deux heures et demie de souffrances, plié en deux. Dix minutes après, Mélissa perdit l’équilibre et tomba. Chantal remporta haut la main pour la deuxième fois consécutive une épreuve.

KL13FIN9

KL13FIN10

Alors que Mélissa avait déjà dit à la caméra que Chantal ne la choisira pas si elle tombait, elle avait vu juste : Denis Brogniart laissa à Chantal le choix traditionnel entre les deux candidats perdants, et sans hésitation elle choisit Marc en s’excusant auprès de Mélissa, une excuse qui fait l’effet d’une gifle. C’est l’épreuve la plus injuste qui existe dans Koh-Lanta et dans laquelle le dernier devrait être éliminé systématiquement comme à l’épreuve de l’orientation.

Conseil et Paris :

J’aimerais comprendre pourquoi les votes des candidats ne sont découverts qu’en direct, à Paris. Je trouve cela comme un surplus précaire, alors qu’en dépliant les votes au conseil était beaucoup plus simple et serait moins coûteux. D’ailleurs, la saison 1 de Koh-Lanta a vu les votes découverts sur-le-champ, ni Paris, ni le direct, ni autre.

Alors que Moundir jetait de l’huile sur le feu avec ses tweets puisqu’il a pris parti de Jeff, Jessica et Mélissa, allant jusqu’à qualifier Marc et Chantal de « Thénardier ». Etrange car je ne pense pas que ce cher Moundir aurait fait mieux que Chantal ou Marc, d’ailleurs l’année dernière ce qui l’a fait remarquer c’est ses répliques à tordre de rire, ni pêche, ni immunités…de toutes les façons, on comprend aussi l’attitude de Moundir car il a certainement remarqué qu’un candidat grande gueule comme Jeff ou Jessica qui s’est affichée en topless feront tout pour être remarqués par la téléréalité et sans doute on les retrouvera dans les marseillais ou les ch’tis ou n’importe quelle daube de la TNT.

Revenons à nos moutons après la parenthèse moundirienne : le jury final découvrit les finalistes sortants, Bruno d’abord (avec le sourire narquois de Jeff), ensuite Mélissa (accueillie avec une grande ovation mais aucun sourire de Jeff) qui étaient les deux derniers membres d’un énorme jury final composé de 11 membres.

KL13FIN11

KL13FIN12

Puis arriva le moment où les deux finalistes Marc et Chantal entrèrent. Accueillis froidement, les deux finalistes contemplèrent les 11 visages qui allaient décider de leur sort. Marc ne reconnut pas Charlaine, métamorphosée, et oui elle s’est épilée les sourcils, bouclée les cheveux, et arrondie les joues grâce à un marathon gastronomique.

KL13FIN13

KL13FIN14

Ce conseil qui a commencé par un flot de reproches que de questions, avait comporté bien plus et la partie que je vais citer a été supprimée par la prod : grâce aux révélations de Marc sur internet, on découvrit que le jury final (surtout les rouges) s’est acharné sur Chantal car elle avait dévoilé qu’elle avait dit aux jaunes que Mélissa avait le collier d’immunité. L’acharnement était tel que Denis Brogniart finit par intervenir en faveur de Chantal.

On comprend pourquoi les votes dévoilés à Paris, étaient en  faveur de Marc. Seuls Christophe et Bruno votèrent pour Chantal, tous les autres votèrent pour Marc qui annonça qu’il ferait don des 100.000 € à une association.

Apparus sapés et sur leur 31, les ex-candidats étaient méconnaissables, sauf Marc qui arriva pieds nus, portant les mêmes haillons de l’aventure, une première dans l’histoire du jeu. Il révéla aux médias qu’il savait qu’il était gagnant depuis le grand acharnement sur Chantal durant le conseil. Je crois que je ne suis pas le seul à préférer entendre Denis Brogniart derrière la caméra que devant.  La deuxième finaliste, Chantal, arriva élégante, avec un doigt bandé à cause d’une infection due à une vilaine blessure qui a failli provoquer l’amputation de son index.

KL13FIN15

KL13FIN16

KL13FIN17

Perso, j’étais pour Marc car il était le plus méritant depuis le début de cette saison, que ce soit en survie ou en épreuve, ou même en stratégie. Cependant, j’aimerais bien savoir où il a appris tout ça, car même les aventuriers les plus connus comme Freddy ou Grégoire n’auraient pas égalisé avec Marc avec son savoir-faire impressionnant. J’ai trouvé amusant les accusations de Jeff (les anciens aventuriers ont tout appris à Marc ! décidément ce Jeff est intelligent à faire perler les gouttes de sueur à force de rire) Marc peut rivaliser avec Raphaël, le pêcheur de Koh-Lanta (qui a pêché un requin à mains nues en 2004). Ce dont Marc a été capable le hisse au rang des meilleurs aventuriers, mais cette saison ne sera pas parmi les meilleures pour moi, puisque j’ai tout expliqué..

KL13FIN18

KL13FIN19

Bien que la saison soit finie et que la 14ème saison a été annoncée pour 2016, la guéguerre entre certains candidats ne s’est pas arrêtée, allant jusqu’aux insultes et le harcèlement chose qui poussa la pauvre Chantal à fermer ses comptes sur Facebook et sur Twitter à cause des internautes facilement manipulables et de certains candidats. J’EN AI MARRE. Je n’ai jamais vu un tel crêpage de chignon, après tout ce n’est qu’un jeu ! Seuls Cédric et Alban échappent à ces enfantillages et je trouve qu’ils méritaient d’aller plus loin.

Ces tensions et ces insultes sont lassantes, et je le dis en tant que fan de Koh-Lanta. Cette saison est parmi les saisons les plus médiocres de Koh-Lanta, la pire saison de Koh-Lanta était intitulée « Koh-Lanta : le retour des héros » dont les événements se sont déroulés en Amazonie.

Techniquement et logiquement, Marc méritait de gagner. Rares sont les fois où ceux qui ont des connaissances en survie et redoutables en épreuves remportent Koh-Lanta car ils sont les premiers éliminés ou parmi les premiers éliminés. Bref une victoire méritée mais au goût amer car la saison est gâchée par la prod et les tempéraments des candidats sans parler des stratégies, trop de stratégies tue le jeu. Internet arrive en deuxième position pour gâcher encore plus avec les insultes non-stop. Alors oui, j’en ai marre car on ne respecte pas les fans ni même un simple téléspectateur.

Répliques sélectionnées :

J’adore certains arguments constructifs lors des votes durant cette saison:

« Je décide de voter pour toi car tu es peut-être le moins pire des finalistes » (Jeff) 13×14

« Tu es sans aucun doute le meilleur aventurier de cette aventure, mais sache une chose, c’est que je suis complètement dégoûté d’inscrire ton nom ce soir sur le papier» (Sébastien) 13×14

« Tu m’as dit que tu avais envie de t’épiler les sourcils, c’est l’occasion de rentrer » (Marc) 13×09

Le moment le plus stupide de la saison :

La découverte en pleine mer d’un coffret plein de photos d’enfance ainsi que des bonbons !! tout ça pour apaiser les tensions sur l’île maudite. Merci la prod pour les beaux bonbons….

A l’année prochaine en Thaïlande, là où tout a commencé avec 20 nouveaux candidats. Marc est le meilleur candidat jamais vu sur Koh-Lanta !

Soleil444

KL13FIN20

KL13FIN21

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Fort Boyard 2015 – réaction à l’émission 1

fortboyardvomiCIiMV56WsAA5FWg

FORTBOYARD 26X012

FORTBOYARD 26X013

Le samedi 27 Juin 2015 fut diffusé la première émission de Fort Boyard ou plutôt le 1er épisode de cette 26ème saison déjà. J’ai regardé ce 26×01 avec passion comme plusieurs d’entre vous, une magnifique rentrée pour ce rendez-vous annuel avec le Fort et ses jeux. Il y’a eu plusieurs innovations comme la cage avec Rouge et des VIP devenus habitants potentiels du Fort comme Brahim, Moundir, Fauve etc, sans oublier la Magic Academy devenue cette année la Boyard Academy (magie et science dans la vigie) et puis il faudra souligner le décor, que j’ai adoré par rapport à l’année dernière. La première équipe à avoir entamé cette saison était celle des Miss France avec l’humoriste Jarry. Quelle équipe de bras cassés…

Ne perdons pas le temps, voici mon commentaire à propos des épreuves, des candidats etc.

1. L’introduction et le générique : assez correct, si on supprime la voix-off du père Fouras. On présente globalement certaines épreuves connues et inconnues, de nouvelles portes de cellules, « l’armée » qui défend le trésor, certains candidats…Bon montage, mais on ne présente pas le rôle exact du père Fouras (je le préfère avec les énigmes dans sa vigie) et l’introduction est longue alourdie par la voix du père Fouras. Quant au générique, ne m’en parlez pas. Non seulement on continue d’utiliser le Fort en 3D, mais les hurlements des candidats (trop !!!!) gâchent ce bon vieux générique qu’on écoute depuis 26 ans. Voir des épreuves est déjà une série de spoilers qui gâche tout effet de surprise. Bref, le générique avec le montage est une horreur.

2. L’entrée au Fort : voici une ancienne-nouvelle épreuve pour accéder au Fort. Jadis, on entrait au Fort en combattant sa phobie ou l’odeur dégoûtante des poissons. Là, on avait redonné vie à l’épreuve en la retouchant : ce n’est plus des poissons sur la tête, mais une épreuve sportive pour avoir un médaillon sous forme de tigre qui permet d’ouvrir la grille du Fort. La miss France 2015 fut plus souple que Jarry et permit à l’équipe d’avoir le médaillon et d’accéder au Fort. Je reste mitigé concernant cette « nouveauté » car ce n’est qu’une ancienne idée retouchée, et puis je ne vois pas trop l’intérêt. On a déjà eu des entrées spéciales, ça sent le réchauffé à plein nez. Félindra donne le gong dès cette épreuve.

3. La quête des clefs : une vraie équipe de bras cassés, un total désastre pour commencer ce jeu de la 26ème saison. On doit déverrouiller les cellules grâce aux empreintes des mains, je me demande encore à quoi bon ajouter un truc pareil.

Le garage : une nouvelle épreuve de 2015, assez folle et rigolote, un peu trop renversante, Camille (miss France 2015) perd l’épreuve, assez difficile mais pas si mal. Affaire à suivre ! Belle la miss dans cette épreuve !

La ketchuperie :  enfin quelqu’un trouve la bonne technique ! même si je n’apprécie pas cette épreuve, je tire mon chapeau à Sylvie Tellier, excellente candidate. 1ère clef.

La cabine abandonnée : Laurie Thilleman a été choisie pour cette épreuve déjà mythique. 1 million de décibels avec une miss ayant de sacrés poumons et une sacrée voix pour hurler hystériquement au milieu des pauvres blattes. Le cri de Tarzan à côté est une berceuse ! J’ai eu mal aux tympans ! Echec. A noter que je me demande pourquoi les candidats se tapent sur les fesses pour s’encourager ! Au fait, je ne comprends pas ce que fait un jeu d’indice ici !!!

Coton-tige : Jarry contre Mister Boo, je me suis ennuyé. Je me demande à quoi servent les muscles de Mister Boo qui ne sait même pas garder son équilibre, sa chute est due à son manque de concentration et à un très mauvais équilibre. En 20 secondes, il tombe comme un sac de patates. Jarry fait le coq en gagnant la clef n°2.

Laverie : cette épreuve est beaucoup plus une épreuve d’équilibre que de force. Je reste assez mitigé par cette épreuve qui me donne l’impression de voir 2 hamsters courir dans une roue. Alexandra Rosenfeld et Rachel Legrain-Trapani ont été sélectionnées pour cette épreuve et ont échoué royalement, en particulier Rachel qui était plus à quatre pattes que debout.

La cerce : épreuve aérienne et d’équilibre, je reste mitigé à son propos. Ce n’est pas une excellente épreuve, elle n’a rien à avoir avec la catapulte que je trouve sublime. On adore les cercles à Fort Boyard (cerce, laverie, las fouras…) Camille échoue.

Araignée : nouvelle épreuve qui consiste à ce que le candidat habillé en combinaison rouge, entre dans une matière collante, en extrait 2 « œufs » d’araignée pour avoir la clef. Epreuve pas trop attachante malgré sa matière ultra-gluante, une araignée-robot, de la glue par terre, pas très spectaculaire comme épreuve. Qui a pondu une telle horreur ? Laurie gagne la 3ème clef.

La cage : on nous conte l’histoire de la jumelle maudite de Blanche, Rouge (ils sont très inspirés pour les noms), un conte à dormir debout. En gros, Rouge, la méchante, obéit au doit et à l’œil du père Fouras, a recruté une armée de VIP qui défendront le Fort à leur manière, Moundir, Brahim, Fauve et j’en passe. En forme de cercle, la cage me rappelle celle des catcheurs, aucun décor. Pour y accéder, les candidats doivent sacrifier une clef. Rouge choisit Brahim (alias Flexi Brahim) pour les 3 épreuves à clef. Inutile de dire que cette histoire de cage permet aux candidats d’avoir plus de clefs, cette cage est un vrai gâchis si on se rappelle que pour chaque épreuve dans le Fort, il y’a une cellule. Quel est l’intérêt de réunir 3 épreuves dans une atmosphère loin de celle du Fort ? Un rajout inutile, aussi lamentable que la salle de jugement. Olivier joue le rôle de l’arbitre.

1.La Faucheuse : Alexandra face à Flexi Brahim dans une épreuve qui m’a rappelé le tourniquet, sauf qu’il fallait sauter tout le temps. Brahim est un boxeur et donc habitué au saut à la corde. Il remporte facilement l’épreuve.  Quel ennui..elle saute bizarrement, l’Alexandra !

2.La Poutre : Sylvie face à Flexi Brahim dans l’épreuve de l’aveugle (la poutre), on se bande les yeux et le plus rapide sur la poutre sonne la cloche. Flexi Brahim remporte aisément l’épreuve. La cage m’ennuie, m’ennuie…

3.Le rodéo : Jarry face à Flexi Brahim dans l’épreuve du rodéo, sur un tube, chacun tente de déstabiliser l’autre. Jarry lâche prise, personne ne remporte de clef  et j’ai perdu 6 minutes à regarder une équipe de ratés dans l’ennui le plus total.

Les candidats ont perdu toutes les épreuves de la cage et en plus, ont perdu une clef. Ils sont retombés à 2 clefs uniquement, le gong annonce que le chrono repart.

Le cylindre : échec de la part de Camille.

Museum : Olivier Minne : « Ne touchez pas le sol !!» et bien Alexandra l’a écouté..à l’envers. Une bonne épreuve culte avec une mauvaise candidate : une prisonnière et aucune clef ! Alexandra perd pour la 3ème fois lors de sa participation, excellent.

Boyard Academy : Un cours de magie avec Vincent C, très simple et pourtant la candidate Rachel ne l’a pas compris. Je me demande pourquoi certains fans demandent du spectaculaire alors que même les tours les plus simples n’étaient pas faciles à deviner pour les candidats, tabernak !! Echec, pour la 6ème fois consécutive ! Quelle équipe de bras cassés loool.

Casino : Purée ça fait du bien de voir Willy Rovelli dans une saynète car overdose de Passe-Murailles qu’on trouve partout, vraiment partout. Jarry remporte enfin l’épreuve et obtint ainsi la 3ème clef. J’aime bien le casino mais avec modération.

La lutte : Sylvie face à Lady Boo. Sylvie rêvait plus de se recouvrir de boue que d’avoir la clef. Elle a été servie. Echec. Note : la lutte ressemblait plus à du catch. La cellule est, pour une fois, décorée.

Cage immergée : Laurie plonge et grâce à elle, son équipe réussit à obtenir enfin la 4ème clef. Il ne reste que 5 minutes avant la fin du temps. Une épreuve physique et très dure, dans laquelle on est pratiquement tout le temps en apnée. L’eau est froide, coup de chapeau à la miss.

Les jarres : dernière épreuve culte remportée par Camille. Rare où on trouve des candidats aussi enthousiastes pour faire rentrer leurs bras dans les fameuses jarres. 5ème clef et fin du temps réglementaire.

4.La salle du jugement : on nous fait une présentation – dessins animés digne des téléspectateurs en-dessous de 5 ans. On nous parle de Rouge encore alors qu’on aurait pu faire la présentation totale de Rouge dans la cage. Cette nouvelle présentation est un cauchemar.

Les 3 niveaux : Blanche demande à Rachel – qui s’est sacrifiée pour la 6ème clef – de choisir entre épreuve de chance ou d’agilité. Je trouve que c’est bien d’avoir gardé le droit de choisir comme l’année précédente. Mais la candidate, trop nerveuse et trop pressée, perd l’épreuve et finit dans les geôles du Fort accompagnée de Mister Boo.

La planche : Sylvie choisit l’agilité en se sacrifiant pour la 7ème clef. Très concentrée et calme, elle gagne l’épreuve du 1er coup.

La roue du destin : La prisonnière Alexandra choisit le hasard et elle gagne ! pour une fois…

Je continue à dire que je n’aime pas La salle du jugement et que je préfère le sacrifice des oubliettes d’antan. Au moins ça colle avec le Fort, pas comme La salle de jugement et de la trop gentille Blanche. Une juge est sensée être impartiale, ce qui n’est pas trop le cas de Blanche.

5.Les indices : la quête des indices a commencé, encore et toujours Passe-Murailles…Overdose !

Le manoir : excellente épreuve et excellente performance de Jarry qui remporte le 1er indice.

Le saut de l’ange : Camille remporte le 2ème indice lors de cette épreuve culte de Fort Boyard, chapeau !

Chez Willy Rovelli : Magnifique ce petit-déjeuner romantique! on change de présentation des plateaux mais les plats sont pires ! Sélection de Laurie et de Sylvie. Moment magique durant lequel Laurie crache le lait de jument fermenté avec la tranche grasse, mdr. Un moment à ne jamais oublier ! La meilleure séquence de ce premier épisode de Fort Boyard ! Magnifiques, les impros et les grimaces hilarantes de Willy. Aucun indice gagné !

La maison des poupées : nouvelle-ancienne épreuve dans laquelle on a mis partout les mygales et les scorpions dans un endroit sinistre rempli de poupées bof-bof (nouvelle version avec une déco différente). Camille remporte le 3ème indice. Je préfère sérieusement l’ancienne version, beaucoup plus hostile. Des poupées, un univers trop enfantin.

Poutre jets d’eau : j’en ai marre de cette épreuve ! aucune innovation en ce qui concerne les épreuves à l’extérieur du Fort. Laurie et Sylvie perdent l’indice.

Chambre froide : je fus toujours mitigé à propos de cette épreuve. Alexandra est une candidate très lente, c’est la pire. Inutile de s’étonner quand elle perd cet indice.

Plateau 215 : j’ai toujours adoré cette épreuve qui me rappelle Fear factor. Dure pour les phobiques, cette épreuve est marquée par des questions. Jarry joue mal, il est paniqué, hurle et perd son humour. Il fait moins le fier et finit par perdre l’indice. Inutile de dire que Passe-Murailles est là.

Au total, 3 indices ce qui est bien par rapport au scandale des clefs. Mais attention, une nouveauté s’ajoute pour compliquer la tâche aux candidats : On donne 1 minute 30 pour que la prisonnière s’échappe, si elle dépasse le délai, c’est le temps de la salle de trésor qui sera compté ! Bref je trouve que c’est vraiment nul de compliquer les choses ainsi. La prisonnière s’échappa mais l’équipe perdit à cause de sa lenteur 1 minute 06 secondes dans la salle de trésor, ce qui veut dire qu’ils ont intérêt à gagner face aux maîtres des jeux.

6.Le conseil :

Cartouche : duel peu impressionnant, duquel Sylvie sort avec 10 secondes.

Énigme : duel impressionnant et Laurie était impressionnante sur ce coup-là par sa rapidité. L’énigme était  également très facile, si on la compare avec celle de la cabine abandonnée…30 secondes gagnées.

Poids : alors là, on touche le fond ! trop c’est trop ! l’année dernière on avait critiqué Mister Boo pour quelques malheureuses apparitions, que dire alors de Passe-Murailles ? Déjà, c’est rare de choisir un duel « masculin » pour une miss qui avait opté pour 20 secondes, mais le pire c’est qu’elle a fait le duel face à un mini-maître (Passe-Murailles déguisé). Passe-Murailles perd (comme par hasard, avec les muscles qu’il a) offrant la victoire à Camille. Ça se voit trop que la prod de Fort Boyard avait offert la victoire avec le pire duel que j’ai vu. Overdose de Passe-Murailles qu’on voit partout, tout le temps, marre !

Au total, 3 duels remportés, 1 minute gagnée. Le décor est minimaliste dans la salle du conseil, très petite. Un jour viendra et on supprimera complètement le conseil car on se fiche royalement de la déco, des duels (Mister Boo, Passe-Murailles et qui d’autre ?), et de la solennité de l’endroit.

7.La salle du trésor :

Les indices sont : Silence, réveil, station. Le mot code est Radio. Aucun sacrifice, le total des boyards est : 9730€ en seulement 1 minute 54 secondes. Mais de qui se moque t-on ? Ils avaient ramassé une très petite poignée de Boyards.

L’association de l’équipe combat le cancer, ce n’est pas anodin pour cet épisode dédié à La Boule, décédé en 2014 d’un cancer de l’œsophage.

J’ai remarqué la nouvelle déco  de la salle du trésor qui n’est pas mal du tout.

Le générique de la fin est agréable et la dernière seconde est extrêmement touchante avec une photo de La Boule, un sacré hommage pour un sacré personnage qu’on n’est pas prêt d’oublier. Merci Yves !

8.Critiques :

-L’épisode en général est très bon, parsemé de saynètes, d’humour, tout le monde a mis la main à la pâte. 15/20

-Désolé mais on voit trop Passe-Murailles (avec le père Fouras, dans le plateau 215, la lettre d’amour, le duel ridicule dans le Conseil, la cage, le manoir, déguisements multiples en Miss France, Mister Boo, fantôme, squelette..) là je dis Stop c’est l’overdose de Passe-Murailles, trop exposé à mon goût, même s’il est très sympathique.

-On a des hommages à la Boule comme son fameux tatouage de cœur et de flèche que Passe-Murailles a sur le bras. A la fin de l’épisode, on se rend compte que l’équipe finance une association contre le cancer (ce qui n’est pas un hasard) et on termine par la photo de La Boule qui nous manque beaucoup.

-La coupe des cheveux de Passe-Partout est une vraie horreur. Pour une fois je regarde ses cheveux !

-Le générique du début, je n’accroche pas aux 3D ni aux spoilers dans le générique.

-L’introduction de la salle de jugement est vraiment immonde. On aurait pu faire mieux !

-Je vous ai déjà expliqué pour la cage, je ne m’y accrocherai jamais.

-Willy Rovelli 1 fois pour le sms ok, mais à plusieurs reprises on se demande qui est l’animateur lol. Mais ça passe, contrairement à Passe-Murailles !

-Plus de 9000€ en moins de 2 minutes ? Dans ce cas, je suis le père Noel.

Début encourageant et vivement le samedi ! on s’amuse dans Fort Boyard, chose que j’aime beaucoup. On se crêpe le chignon souvent à Koh-Lanta donc un peu d’humour ça fait bien. Ravi de revoir l’émission après un an !

Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort !!!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,