RSS

Archives de Tag: critique

Dragon Ball Super: Notes à propos du 109 & du 110

Salut à tous! Voici un petit article à propos de l’heure spéciale DBS diffusée le 8 Octobre 2017, il s’agissait en fait des épisodes 109 & 110.

J’ai envie de dire: enfin! Enfin deux bons épisodes après 70 épisodes de vide complet, depuis l’épisode 39 diffusé début 2016, aucun épisode ne m’a réellement marqué depuis!

Après tant d’épisodes moyens ou foireux, comment ne pas dire que ce double épisode est bon? (Clin d’œil à ceux qui disent de moi que je suis un hater, or j’ai précisé que je voulais des épisodes de la même qualité que le 39, et que le reste n’est que de la merde. Cela fait-il de moi un hater? Plutôt je critique).

C’est un bon double-épisode, mais je n’irai pas jusqu’à dire que c’est excellent.

Notes positives

Action: On a de l’action à gogo, un rythme effréné ce qui est le contraire d’un épisode DBS chiant. C’était aussi un double-épisode très intense et excitant!

Suspense: l’épisode 109 donne le ton avec l’action et le suspense, un suspense amplifié dans l’épisode 110 particulièrement à la fin (Hitto vs Jiren, Goku vs Freezer)

OST: les musiques de fond étaient dingues, j’ai adoré et j’ai crée 2 vidéos OST de DBS rien qu’à propos des OST. Ma musique préférée reste celle d’Akira Kushida mise lors du combat Goku en Ultra-Instinct vs Jiren.

Qualité image et animation fluide: On a eu le droit à un putain d’images HD, la qualité est géniale, sans doute supérieure à n’importe quelle autre qualité dans DBS. Les couleurs, les effets spéciaux, rien à dire.

Transformation: On connaît le nom de la nouvelle transformation : Ultra-Instinct, donc vous voyez un Goku de base ayant les yeux grisâtres-bleu clair et une aura bleu clair–violet qui lui donnent un sacré air de badass. On est loin de l’idiot enfantin qui baisse facilement sa garde. En plus, il est extrêmement rapide, fort, agile et puissant. Ce qui est intéressant c’est qu’apparemment l’Utra-Instinct est une phase que certains dieux n’ont pas réussi à atteindre…Ce qui est le plus génial avec cette nouvelle transformation c’est qu’il y a un silence de la part de Goku, pas de rire idiot ni du blabla chiant. Cool et ça donne des frissons! Retrouver l’ancien Goku sérieux c’était top. Et comme l’a noté un fan: « On dirait que Goku est Jésus avec l’OST et la lumière! » MDR. Mais cela n’est pas la meilleure transformation, car pour moi le SSJ4 reste indétrônable, brut, badass et surtout la transformation la plus saiyan!

Il y a d’autres points mais c’est l’essentiel côté positif à mon avis. En ce qui concerne les points négatifs c’est une autre histoire!

Notes négatives

L’histoire: déjà que ce tournoi existe sans fondement (car Zeno le voulait et puis c’est tout) on sent l’histoire qui stagne, ça n’avance pas du tout. Qui est Jiren? Pourquoi cette force? Par exemple on a laissé sur terre Goten et Trunks sur une île pour la protéger, une petite parenthèse aurait été sympa à ce propos au lieu de les ignorer, ou d’ignorer les autres au courant de ce tournoi comme Bulma ou Chi-Chi. Est-ce qu’un tournoi c’est juste des effets spéciaux et des coups de poing? Non, tout le monde est concerné. D’autre part, c’est un tournoi qui ne se focalise sur personne. L’idée de mettre tout le monde pour se battre en même temps est une mauvaise idée mais ce n’est que mon avis. On imagine même que c’est le plus faible qui sauvera la terre, à l’instar de Monaka l’année dernière, ou de Hercule pendant les ères DBZ/DBGT. J’imagine bien que c’est Gohan (qui fait son petit chef) qui sauvera le monde et les univers détruits, normal c’est le plus faible qui n’a jamais eu sa place dans ce tournoi (en + rester bouche bée devant la mort de son père c’est tellement lui!). Pour moi, Gohan est mort depuis X temps!

Jiren: Avec sa face de fœtus congelé, on n’a eu aucune information à son propos, son identité réelle, son but réel, est-il un pantin? Et en plus aucun indice sur la source de sa puissance. On n’a rien à son propos. Donner un air mystérieux à quelqu’un c’est bien, mais trop lui en donner ça devient chiant.

Rebrianne: Ce personnage c’est un cauchemar, ne me dites pas que c’est elle qui sauvera le monde au nom de l’amour! Ras-le-bol de face de patate. Virez-la, insupportable!

Absence de Goten et de Trunks: je ne comprendrai jamais pourquoi on ignore ceux qui ont pourtant combattu Boo, qui ont inauguré l’ère des fusions, et surtout les seuls à part Goku qui puissent se transformer en SSJ3 fusionné! Mais on a préféré choisir un raté comme Ten-Shin-Han, Krilin le faiblard ou Piccolo qui a une puissance inférieure à la leur. L’argument de Goku? L’inexpérience. Ah oui, mais le Goku de DBZ a tout fait pour qu’ils commencent à acquérir une certaine expérience et on ne leur laisse aucune chance dans DBS, mais AUCUNE. Je pense que ça aurait été intéressant de les voir combattre dans ce tournoi. Ne me parlez pas de maturité, Gohan avait accès à toutes les guerres et il n’avait que 4 ans. Etait-il mature? Non, il gueulait comme un bébé!

Goku SSJ3: DBS a eu la sale manie de casser la saga Boo à sa manière y compris les fusions et les transformations qu’elle passe pour ratées. Dans ce cas-là, pendant l’épisode 109, Goku se transforme en SSJ1, SSJ2, SSJG et SSJB face à Jiren. Où est passée la 3ème forme? Je ne comprends pas pourquoi l’avoir occultée/ignorée.

Transformation, et après? : Tout le monde était ébahi par la nouvelle forme badass de Goku dans l’épisode 110, appelée Ultra-Instinct. Serait-ce la transformation de trop quand même? DBS ne survit plus que grâce aux transformations de Goku? Pas étonnant qu’on ait misé sur une heure spéciale pour cet « événement » afin de faire le buzz auprès d’un public complètement exténué et d’une série ayant une si basse qualité scénaristique et visuelle, le public est si lassé qu’on a enregistré les pires audiences pour DBS avec ce double épisode. Dans DBS pendant 110 épisodes, Goku s’est transformé 7 fois (SSJ1, SSJ2, SSJ3, SSJG, SSJB, SSJB+Kaio-ken x10, Ultra-Instinct) ce qui est énorme par rapport aux 291 épisodes de DBZ durant lesquelles Goku ne s’est transformé que 3 fois (SSJ1, SSJ2 & SSJ3) ou les 64 épisodes de DBGT durant lesquelles Goku s’est transformé 4 fois (SSJ1, SSJ2, SSJ3 & SSJ4). Dans DBS on assiste à une banalisation totale de la transformation, on a du jaune, du rouge, du violet, du bleu, du rose, du vert…Comme un arc en ciel. L’écart entre les transformations est trop réduit ce qui ne laisse pas le temps à une transformation de faire son effet auprès du public. Transformations à la chaîne dans Super! Ce qui me pousse surtout à critiquer l’Ultra-Instinct, c’est le fait que ce soit sans résultat concret, juste des effets spéciaux sans effet pour contrer Jiren: seulement 8 minutes que cette transformation a duré. Dans les autres séries de Dragon Ball, on donne du temps aux transformations et à leurs effets et ça dure des épisodes, pas une poignée de minutes. Je trouve ça dommage.

Personnages inutiles: On s’interroge sur l’utilité de certains personnages supposés combattre mais qui se retrouvent réduit à des personnages secondaires à l’arrière-plan. On a l’exemple de Vegeta qui n’a pas eu un seul combat sérieux or il a un sacré potentiel (ne me parlez pas de ses futurs combats dont le rigolo Cabe, face de clou) ou Gohan qui est là pour le décor, ou mieux: pour le fan service or il a disparu pour moi depuis l’arc Boo, même s’il fait son petit chef et se transforme en je ne sais quoi il n’existera jamais pour moi. Je suis un fan de Vegeta, je tiens à le souligner, mais le problème c’est qu’il n’a jamais remporté un seul duel (un vrai duel, pas Frost, Cabe face de clou ou Magetta le robot) depuis le début de DBS et je trouve ça scandaleux que Goku-tout-puissant sauve toujours la Terre et pas Vegeta (je suis fan de Goku aussi).

Le combat: dans les 2 épisodes, on a l’impression de regarder deux combats différents. Cependant, la chorégraphie du combat de l’épisode 109 était en dessous de la moyenne. Celle de l’épisode 110 était en accéléré (donc on ne voit que dalle) merci à l’ordinateur! A part quelques coups visibles dans le 110, soyons honnête: on n’a rien vu d’autre, trop rapide! On aurait aimé voir une chorégraphie qui soit à la hauteur des OST et à la qualité surprenante de l’animation et des images, donc de ce côté-là un peu déçu quand même. Le bavardage des autres pendant le combat m’a cassé les pieds à un moment donné…

Trop de Freezer? : Déjà rencontré dans 1 arc de DBZ, dans 2 films DBZ, & dans 2 arcs de DBS, ça ne fait pas trop de Freezer? Même s’il ne fout presque rien dans les 2 épisodes, on lui accorde une certaine importance. Il peut également évoluer mais loin de l’idée d’être là à la place de Goten et de Trunks.

Dans l’ensemble, le double épisode m’a plu mais soyons honnêtes: c’était bon sans plus. Si la nouvelle transformation a fait un grand impact sur le public, c’est surtout grâce à l’excellente animation, les commentaires de Piccolo et les OST employés qui l’ont tous mise en lumière…Enlevez un seul de ces 3 éléments et vous ne verrez plus les 2 épisodes du même angle de vue.

Merci de votre lecture!

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Le CSA, le justicier de pacotille.

Timage1337

Certains l’appellent « le gendarme du PAF », d’autres l’appellent « le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ». Formé de 7 membres dont l’un est désigné par le président de la république française, ce Conseil sent mauvais cet été même s’il sentait mauvais antérieurement. Peut-être à cause de l’affaire Hanouna, ou tout bêtement à cause d’un cumul de dysfonctionnement incroyable.

Je tiens à préciser que je suis un téléspectateur francophone objectif là-dessus et que je déteste l’émission d’Hanouna, mais cela ne signifie pas que le CSA sont des anges vu l’argent qu’ils gobent tous les 7.

Parlons un peu de TPMP : L’émission TPMP d’Hanouna est accusée d’homophobie à cause d’une blague faite par ce dernier utilisant un canular téléphonique. C’était inapproprié mais de là à prendre de telles proportions…Et l’association Le Refuge qui ment, le CSA qui intervient et tape sur les doigts d’Hanouna en sanctionnant la pub, et ce n’est pas la première fois que le gendarme intervient dans cette émission. Devant ce plat spaghetti, même un attardé mental trouverait que ça cloche.

Car oui, TPMP mérite des sanctions (le baiser sur le sein par Maire, propos inappropriés, Malagré qui saute sur un tremplin sans porter de slip devant les téléspectateurs etc), mais pourquoi bizarrement est-elle la seule émission à être sanctionnée parmi plusieurs autres émissions ?
Rappel des « missions » du CSA (vous les trouverez sur la page de Wikipedia) :

Le CSA veille à ce que les différents acteurs de ce secteur respectent le droit, notamment vis-à-vis :
– de la protection des mineurs
– du pluralisme, en particulier en période électorale
– de l’attribution des fréquences aux opérateurs
– du respect de la dignité humaine
– de la défense de la langue et la culture françaises, en application des lois françaises.

Parlons protection des mineurs justement ! Pourquoi avoir fermé les yeux sur Elisabeth, la femme qui a enlevé son maillot devant des familles et des enfants dans l’émission « familiale » Ninja Warrior ? Les enfants d’une mère âgés seulement de 5 et de 9 ans furent choqués pour vous donner un aperçu. (TF1)
Les deux mecs nus dans l’émission La France a un incroyable talent ou la femme qui n’a pas hésité à montrer son talent en écartant les cuisses, ça ne choque pas des enfants à votre avis ? (M6)
Tiens, prenons un autre exemple, l’émission culturelle qui défend la langue et la culture française ainsi que la sensibilité des téléspectateurs : Secret Story, qui revient pour le plaisir pour plus d’abrutissement culturel et plus de filles nues sous la douche. (TF1+ NT1)

La liste est longue, mais on remarque facilement que le CSA se contredit dans ses propres propos : respect de la dignité humaine ? C’est la meilleure. Commencez par protéger les mineurs, mais vous n’êtes là que pour le fric, et on a vu votre pluralisme politique avec « votez Macron » (toutes les chaînes).

Cette histoire avec Hanouna par exemple, relève plus des comptes personnels à régler qu’autre chose, alors le groupe de Canal+ a le droit de poursuivre le CSA pour réclamer 13 millions d’euros de dédommagement après avoir privé TPMP de publicité. (Téléstar)

Tout le CSA est une organisation pourrie qui nuit à la morale, à la langue et à la culture française. Alors arrêtez de gonfler autrui par des sanctions injustes et du favoritisme de certaines chaînes privées comme TF1 et M6.

Le président du CSA gagne 100 500 € par an et les autres conseillers gagnent 47 406 euros par an. Cette indemnité de fonction est versée pendant sept ans car ils sont soumis à une période de carence d’une année après leur mandat. (Source Wikipedia)

A quand un petit nettoyage de ceux qui favorisent la corruption morale en utilisant les médias au nom du « respect des lois françaises » et qui encaissent leurs chèques en contrepartie?

 

Étiquettes : , , ,

Koh-Lanta dans le tas.

screenshot4065screenshot4066

Dans le tas? En voilà un titre magnifique, pensez-vous. Il y a 7 jours exactement, le 9/12/2016, vous avez assisté à la finale de ce Koh-Lanta 15 (statistiquement c’est le 19e si on compte les 4 éditions spéciales) Denis Brogniart a sauté de joie vu le chiffre de l’audience (les gens n’ont rien trouvé à la télé) et a annoncé une 20e saison (tu m’étonnes!) mais qu’en est-il de cette finale en particulier et de l’édition en général?

« On est jaloux! »

Et ce n’est pas moi qui l’ai dit, mais bel et bien Jesta, la candidate la moins appréciée des jaunes, puis des rouges, sans doute pour sa nonchalance et son inactivité sur le camp, se ménageant pour les épreuves sportives et qui n’arrive pas à la cheville de Candice avec tout ça.

Lors d’une interview avec son chéri le seigneur des anneaux, Benoît de son prénom et de deux ans son cadet, Jesta annonça que personne n’avait voté contre elle car on est jaloux qu’elle soit finaliste visant les candidats les plus méritants qu’elle et malchanceux. En parlant de chance, Jesta a tout trouvé par hasard dans le jeu de l’orientation. Qu’on puisse s’acharner contre elle, c’est normal car c’est la moins méritante de tout Koh-Lanta et les jaunes auraient dû l’éliminer depuis qu’ils l’ont vue écartée avec Jérémy. C’est normal qu’on ne vote pas contre une candidate (je ne dis pas aventurière car c’est le club med que j’ai vu avec Jesta) qui ne lève pas le petit doigt, se contentant de regarder Freddy (le dernier jaune) allant faire des tâches qu’elle aurait dû faire, devant la stupeur des rouges et le jemenfoutisme de Benoît.

Une finale à cinq ou la blague à deux sous.

Vendredi dernier, on assistait à la première finale de l’histoire de Koh-Lanta…à cinq! l’année prochaine ce sera 6, puis celle d’après tous les candidats seront en finale dès le premier jour…non mais! pourquoi une finale à cinq? La réponse logique n’a jamais été donnée par la prod.

Ce qui est sûr, c’est que les poteaux c’est pour les 3 derniers finalistes, on peut difficilement imaginer dix pieds sur ces trois minuscules poteaux…

Candice, Benoît, Jesta, Freddy et Bruno étaient les cinq finalistes. Avant l’épreuve de l’orientation, Brogniart demanda à Freddy de lui redonner le totem mais ne demanda pas à Benoît de lui redonner l’anneau. Pourquoi? Soit l’anneau ne sera pas à Koh-Lanta l’année prochaine, soit il le sera et Benoît reste le chouchou de la prod.

Candice la sportive et la future menace des poteaux, était la moins chanceuse avec Bruno, et furent éliminés. Freddy brilla dans l’orientation et arracha le premier poignard, dire qu’on voulait tout le temps éliminer Freddy et garder Jesta! grâce à un coup de chance, cette dernière se qualifia en seconde position et finalement Benoît se qualifia. Mon préféré reste Freddy, un vrai bonhomme qui n’a pas changé de valeurs si on le compare à Jesta…

Sur les poteaux tout a été déjà dit…

Comme à son habitude, Brogniart rendit une visite matinale aux candidats qu’on voit bien coiffés, assis en attente de Denis Brogniart. Selon mes souvenirs, Brogniart retrouve les candidats souvent mi-endormis ou en train de manger les cheveux en pétard…

Après le bla-bla, vint la dernière épreuve: celle des poteaux. A un moment donné, Freddy demanda à Jesta qui a t-elle choisi si elle gagne et elle reste évasive « rien que de penser à ça, j’ai peur. Mais tout le monde a une idée » alors que Freddy avait annoncé sur le camp qu’il allait choisir Jesta car elle est jaune. On peut deviner que Jesta savait que le vainqueur allait la choisir car elle est la plus détestée par tout le monde et il n y aurait pas grand-monde qui voterait pour elle (mais être second c’est empocher 10.000€ ce qui n’est pas mal). La suite vous la connaissez, Benoît gagna et choisit sans surprise Jesta.

Je me suis amusé à lire une des déclarations de Benoît dans un magazine qui témoigne de sa modestie et de son esprit sportif de footballeur, à propos des votes si le finaliste aurait été Freddy face à lui, Benoît a dit que ça aurait changé quelques votes, mais qu’il aurait gagné de toutes les manières. Voyez-vous…

Un conseil de gosses

Le conseil final avait réunit 10 membres, le 11e c’est-à-dire Yannick, avait quitté le Cambodge pour « des raisons familiales », pour moi cela reste un jury manquant.

Blessée dans son ego d’avoir été éliminée très tôt car moins intelligente et moins maligne, Beryl s’en prend violemment à Candice car cette dernière ne lui a pas dire qu’elle voterait contre elle. Réveille-toi cocotte! depuis quand à Koh-Lanta on va révéler sa stratégie? à part cette stupide réaction, on s’est pris à tout le monde sortant, sauf à Saint Benoît à qui tout le monde faisait les yeux doux, même Denis Brogniart. Zéro critique, que de compliments et des sourires. On sent que c’est déjà gagné pour lui, de toutes les façons depuis qu’il a gagné l’anneau et que la prod le ménageait, je savais qu’il allait gagner.

Une victoire qui sent le sapin

J’aurais pas mis qui pue la MERDE, ah non, jamais! une édition à couper le souffle avec des nouveautés à chier!

En direct à Paris la finale, et on voit s’avancer Jesta et Benoît, sourire crispé, maquillés et sur leur 31, les mains collées par une super glue trouvée sur les lieux de tournage, Koh-Lanta offrait juste le reflet de l’Île de la Tentation sous le titre l’Île au Trésor. Devant le regard sceptique de Freddy et les sourires forcés des autres candidats, le couple offrait un compte de fée aux 6 millions de téléspectateurs affalés sur leurs canapés ce soir-là. Les deux expliquent qu’ils se sont rencontrés après Koh-Lanta, EXACTEMENT comme François-Xavier et sa femme, les vainqueurs de Koh-Lanta 6.

Le déploiement des votes – après un best-of de Julie la rêveuse – était tellement passionnant et plein de rebondissements que je me suis endormi devant l’ordi (bah oui, t’es forcé d’utiliser internet quand tu n’as pas de télé) et tous les 10 votes étaient tous pour Benoît qui s’essuya la bouche après les baisers incessants de Jesta. Les deux avaient gagné c’est normal qu’elle soit contente!

Est-ce que c’est ce Benoît-là qui aurait mérité de gagner?

Rappelons quelques exemples de son palmarès à Koh-Lanta:

1) Denis aurait dû annoncer la trouvaille de l’anneau avant le conseil ou même faire allusion que l’anneau a été trouvé.

2) Dans l’épreuve des puzzles, Benoit est dernier mais comme il a l’anneau, c’est l’avant dernier qui est considéré comme perdant alors que dans la dernière épreuve lors du duel avec Freddy le fait qu’il ait l’anneau et ne risque pas l’élimination ne qualifie pas automatiquement Freddy: en gros avec l’anneau il ne peut pas perdre une épreuve mais il peut les gagner et priver les autres de victoires. Trop d’incohérences et du n’importe quoi avec cette édition qui n’a rien en commun avec celle en Thaïlande: c’est qui le patron?

3) A la première micro menace il a sorti le collier de Julie égoïstement sans rien lui dire.

4) A l’épreuve des sacs, il a été épargné par tout le monde et finit la course en héros avec un tout petit sac. Pour remercier ses coéquipiers, il choisit d’aller bouffer tout seul a l’hôtel au lieu de récompenser le groupe qui crevait la dalle.

On peut pas dire qu’il se sera beaucoup cassé le cul pour gagner. Certes, il a empoché les 100.000€, mais il n’aura pas marqué les esprits. Avec une victoire sonnant le scandale, il n’est pas le plus méritant. S’il avait joué franc jeu il aurait gagné l’estime des gens, sauf qu’ici on ne va souvenir que de Freddy, de Candice et de Bruno, qui sont à mon avis les plus méritants. Chapeau pas à Candice la benjamine de 19 ans qui a soufflé sa 20e bougie la semaine dernière et qui a marqué l’édition avec son self-contol et son étonnant équilibre, à Bruno le doyen et le débrouillard sur le camp et dans les épreuves et à Freddy, la force tranquille, toujours droit et surprenant.

Le mot de la fin…

L’idée de l’anneau est très mauvaise car ça conduit à la finale et ça donne le luxe au blaireau qui le trouve d’être immunisé et de voter en plus. Je ne trouve ça ni juste ni équitable, mais complètement malhonnête. Puis c’est soit les colliers d’immunité, soit l’anneau, pas les deux en même temps. J’ai trouvé l’idée de l’île des colliers dans l’édition précédente plus fascinante qu’un vulgaire anneau.

La prochaine édition on aura 3 équipes: jaune, rouge et bleue. Comme s’il ne manquait que dire « bienvenue en Roumanie »!

C’est déjà humiliant qu’on voit sa flamme s’éteindre à cause des candidats qui ont voté pour qu’on sorte, alors imaginez l’humiliation de Jesta qui a dû voter contre elle-même car elle était avant-dernière (le dernier a son anneau à la con). A éviter ce genre de truc car c’est à chier…

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta: critique et inscription pour une 16e saison!

screenshot3910

Mais pourquoi il n’écrit plus rien à propos de Koh-Lanta? Pensez-vous. C’est vrai que je me contente d’annoncer l’arrivée des nouvelles saisons depuis un long moment, sans faire des reviews ou des remarques. A quoi bon ça va servir pour une télé-réalité qui vogue de plus en plus dans le grand n’importe quoi?

Rappelez-vous de Koh-Lanta: Thaïlande (saison 14) qui était plus intéressante que celle qu’on regarde de nos jours (Koh-Lanta: Cambodge baptisée gracieusement »l’île au trésor« , saison 15) Notez bien que je n’ai pas compté le Koh-Lanta spécial de 2014 car c’était celui des anciens. La dernière saison en Thaïlande on se crêpait le chignon pour des colliers d’immunité, alors imaginez un anneau d’or caché sur une île qui donne l’accès direct à la finale à celui qui le trouverait. Ce candidat s’appelle Benoît, un jeune renard. C’est le seigneur des anneaux et le gourou de la tribu orange réunifiée dont les membres s’entretuent à chaque conseil derrière de bonnes paroles bien formulées.

Ce qu’on peut surtout reprocher à la production dans le tas du n’importe quoi, c’est le fait de donner l’immunité à ce candidat, le laissant voter sans qu’on puisse voter contre lui, participer dans les épreuves…Le minimum de la logique aurait été de l’interdire de voter, du coup le pire dessin animé est préférable à Koh-Lanta cette saison 16.

Je ne vais pas m’étaler à propos de cette édition, car il y aura une autre, oui: si vous voulez manger un coquillage de riz à dix, si vous voulez vous torturer le corps pour 100.000 €, si vous êtes du genre à dormir à même le sol dans des vêtements mouillés, si vous avez la tête dure contre un soleil pas tunisien (mais je sais que les européens supportent mal 40°C), si vous préférez avoir l’haleine d’un chameau et manger ce que vous jettent des animaux, si vous cherchez un dépaysement avec 19 autres blaireaux, si vous aimez chier en pleine nature et voir vos os saillir, n’hésitez pas à vous inscrire ici et à me remercier si on vous a accepté grâce à ce lien sur mon blog.

Bonne aventure!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Urgences – Critique d’un épisode

screenshot3822

Parlons un peu de séries, et là c’est retour à la série Urgences ! je ne vais pas pouvoir tout commenter, mais par exemple je pourrais critiquer, en tant que fan de cette série certaines choses. Là j’ai choisi comme cible un épisode et pas n’importe lequel : il s’agit à mon propre avis du pire épisode de la série Urgences, c’est l’épisode 15 de la saison 12.

Intitulé « Darfour » cet épisode porte t-il son nom ? Voyons voir…

L’épisode se veut un épisode regroupant deux histoires différentes : l’une à Chicago, l’autre à Darfour. Cela peut sembler pompeux donc prêts à retourner des années en arrière ? C’est parti.

1. L’histoire au Darfour :

Cette histoire est juste un petit retour du dr Carter à l’écran depuis son départ à la fin de la saison 11 vers l’Afrique. Juste un coucou, mais j’ai trouvé et cela n’engage que moi, que le scénario était pourri jusqu’à sentir la merde.

Côté dépaysement, on voit un paysage désertique, mais c’est tout sauf celui du Darfour. On reconnaît les falaises californiennes et des paysages du Nevada, avec pour bonus de la verdure dans laquelle on exécute un homme.

Ok, parlons un peu des gens choisis –à savoir des blacks 100% américains- qui portent des vêtements soudanais. On reconnaît facilement un soudanais et là, aucun soudanais. On ne voit que des blacks américains. Pourquoi? Les traits et la manière de parler suffisent: les blacks sont le souffre-douleur n’importe où ils se trouvent, les blacks américains parlent de cette manière par exemple. Sinon si on veut vraiment rejeter le racisme, comment peut-on être aussi con en parlant des méchants arabes devant des arabes?

Nos héros sont 3 médecins: Carter, son traducteur black et sa collègue qui boit du Coca-Cola glacé devant les réfugiés en ouvrant grand la bouche: une vraie conne qui ne dit que des bêtises. Sinon avant d’acheter un Coca, ne pensez jamais à cette pub:

screenshot3823

Continuons encore : la langue utilisée pour communiquer entre les personnages n’est pas le dialecte soudanais, mais bel et bien l’arabe dit « savant » ou soutenu, employé uniquement quand on lit le Coran ou quand on s’exprime dans une classe pendant une séance d’arabe à l’école. Le pire, c’est que les personnages ont du mal avec la langue et la prononcent cassée.

Bref, un non-expert en Afrique et en langue arabe et ses dialectes ne verrait peut-être que du feu, et regardera des gens parlant une langue incompréhensible dans un décor désertique. Mais est-ce que ce non-expert aurait juste une petite idée à propos du Darfour tellement ignoré ?

Le vrai Darfour est un vrai bain de sang, pas d’eau, pas de nourriture, des maladies, des exécutions à gogo et le spectacle est juste horrible.

A la télé (oui je sais que c’est du cinoche mais merde un minimum de réalisme !) on voit le Saint Carter se pavanant comme un Messie à combattre les méchants en venant d’aide aux démunis, sauf que dans ce beau camp qui ressemble plus à un village exotique avec de l’eau et des gens qui respirent la santé (j’ai oublié la famine qu’ont les gens en réalité) on ne verra qu’une seule famille à laquelle on viendra à l’aide (mère violée, père exécuté) enfin si on peut appeler cela de l’aide.  Bref le scénario au Congo était mieux ficelé avec plusieurs histoires à la clef. Le scénario au Darfour est creux : on s’est contenté de mettre des blacks dans un endroit désertique. C’était quoi le message de la série en faisant un scénario aussi raté ?

En fait, je me fiche complètement de Carter, son personnage est fini surtout avec la mort de Greene, même s’il ne part que 3 saisons plus tard. Donnez un bon épisode ou c’est pas la peine.  En plus, Carter a la pire coupe de cheveux dans cet épisode !

2. L’histoire à Chicago :

A l’hosto, la lumière se pose sur 2 persos seulement : le dr Clemente et le dr Pratt. Cette histoire arrive simultanément avec l’histoire au Darfour. Et puisqu’on a laissé le prince d’Arabie (Carter) en Afrique, filons donc vers ces 2 docteurs pour voir leurs histoires qui forment la grande histoire américaine de l’épisode.

Le dr Pratt : ayant le QI d’une huître, cet idiot avait falsifié un dossier médical dans un précédent épisode et donna son sang pour couvrir son pote alcoolo devant un policier.  Ce dernier s’est tourné vers Pratt car c’est l’ami d’un suspect qui pue l’alcool, et le policier insista pour que cet ami fasse la prise de sang, pourquoi? Il aurait pu appeler une infirmière ou un autre docteur que l’ami d’un alcoolique. Observez la logique…Dans cet épisode, son pote renversa un gamin car il a picolé alors Pratt appela la police et puis fin de cette très active histoire qui ne vous laissera jamais vous endormir.

Le dr Clemente : arrivant à la saison 12 en traînant de tas de problèmes personnels derrière lui, c’est le personnage qu’on a le plus foiré et je trouve ça dommage. Sa bien-aimée se réveilla du coma et lui dit que son ex-mari lui avait tiré dessus, Clemente est ravi car la police et ses collègues le suspectaient mais il est harcelé téléphoniquement par le gars puis il le voit en train de le menacer avant de partir.

Bref si vous manquez de sommeil, je vous recommande ce très charmant épisode qui a une dynamique et une action d’enfer ! le script laisse à désirer.

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 16, 2016 dans Séries Médicales, Urgences

 

Étiquettes : , , , , , ,

Fuller House – Fiche et critique d’un spin-off

ScreenShot3305

Fiche série :

Titre : Fuller House

Année de préparation : 2014

Année de tournage : 2015

Date de diffusion : 26 Février 2016

Nombre de saisons : 1 (renouvelée pour une saison 2)

Nombre d’épisodes : 13

Genre de série : sitcom

Type de série : spin-off de la série-mère Full House (1987-1995)

Chaîne : Netflix

Créateur : Jeff Franklin

Producteurs exécutifs : Jeff Franklin, Thomas L. Miller et Robert L.Boyett

Producteur : John Stamos

Pays : USA

Statut : en cours.

Acteurs principaux :

Candace Cameron Bure, Jodie Sweetin, Andrea Barber, Michael Campion, Elias Harger, Soni Nicole Bringas, Dashiell et Fox Messitt

Générique : « Everywhere You Look »

Synopsis :

Cette série dérivée se veut comme suite de la série-mère Full House (connue sous  La fête à la maison). Nous retrouvons presque tous les acteurs de Full House dans Fuller House (les sœurs Olsen ont refusé de participer) qui, après 29 ans du pilote de Full House, ont tous pris un coup de vieux. Dans la petite nouvelle série, l’oncle Jesse Katsopolis est présent mais en tant que personnage secondaire, cédant la place n°1 à D.J Tanner-Fuller, qui est devenue une veuve débordée par ses 3 garçons et son boulot de vétérinaire. D.J fut le miroir de son père (veuf débordé par ses 3 filles et son boulot) et fut rejointe par sa sœur Stéphanie, une DJ mondialement connue, musicienne compositrice et chanteuse (c’est la seule ayant suivi les traces de son oncle Jesse) et par son amie d’enfance Kimmy Gibblert, la mère d’une fille adolescente (Kimmy remplace en quelques sortes le rôle de Joey). Ayant fait un tel sacrifice en quittant leurs carrières et leurs maisons, Stéphanie et Kimmy viennent en aide à D.J pour élever ses fils dans la même maison où jadis, Jesse et Joey étaient venus en aide à Danny, pour élever ses 3 filles D.J, Stéphanie et Michelle (cette dernière est absente de la série Fuller House à cause du refus des sœurs Olsen mais les producteurs gardent espoir).

Critique personnelle :

Je m’excuse d’avance si je vais être impitoyable dans ma critique, mais je le fais par l’amour d’un fan déçu. J’ai regardé Full House et Fuller House en 9 jours, ce qui fait au total 9 saisons ! mais quand les séries sont regardées par un nouvel angle, ça donne autre chose. J’étais entrain de regarder la saison 8 de Full House (magnifique série que je vous conseille de regarder !) quand j’ai entendu parler des critiques de Fuller House, mais je me disais qu’il fallait découvrir cette série par soi-même pour avoir sa propre idée. C’était la meilleure décision que j’ai prise !

-Dieu merci, John Stamos (oncle Jesse), Bob Saget (Danny) et Dave Coulier (Joey) sont là même en interprétant des personnages secondaires!

-Fuller House est une série déraillée du chemin familial hilarant et touchant qu’a tracé la série-mère Full House.

-Au lieu de se concentrer sur les enfants avec des sujets simples comme la série-mère, Fuller House est une série dérivée qui se concentre sur le sexe, l’alcool, les adultes et des références à la politique.

-Après l’épisode 1 plein de nostalgie, c’est la décadence totale. On se rend compte de la bassesse du script et à quel point il est pauvre. Les personnages sont méconnaissables : ainsi, le personnage de D.J se réduit à une veuve aux mœurs légères, un personnage complètement ennuyeux et fade. De plus, le personnage de Kimmy Gibblert est devenu si plat qu’on se demande si ces personnages élèvent vraiment des enfants. Pourtant, les acteurs et actrices jouent très bien, mais les textes sont affreux et ne font pas rire pour une sitcom.

Autre exemple : Jesse Katsopolis répète dans deux épisodes différents la même phrase, les scénaristes ne bossent pas sérieusement !

-Où est passée l’innocence des enfants au fait ? Dans la série-mère on s’intéresse à ce qu’ils font à l’école, leurs souvenirs, leurs questions….Dans cette série dérivée on assiste dès la première saison à un enfant de 13 ans qui fonce sur la première fille, son petit frère qui n’a que 7 ans fait des allusions sexuelles et politiques, et dans tout ce bazar la petite hispanique Ramona et le bébé sont complètement exclus de la famille, ils sont là sans l’être.

-Observons Max, le personnage du frère cadet qui a 7 ans. L’acteur surjoue son rôle avec trop de fausses gestuelles etc. Il y’a un cruel manque de naturel chez l’acteur qui vous tape sur les nerfs au lieu de vous faire rire avec ses phrases idiotes écrites par des scénaristes écervelés.

-Pourquoi s’entêter à attendre Ashley ou Mary-Kate Olsen ? C’est vrai que Michelle était un personnage interprété par les jumelles dès leurs 6 mois, et Michelle est un personnage qui fut toujours le centre de l’attention contrairement à Tommy jr. Autant recruter une nouvelle actrice blonde pour interpréter Michelle, même si ça va paraître bizarre.

-Dès le début de Full House, une relation très spéciale s’était établie entre Michelle et son oncle Jesse. Ce genre de relation est introuvable dans Fuller House.

-Cette série manque de fraîcheur, d’humour, le script n’est pas top.

-Côté personnages, vous voyez la catastrophe, mais le pire c’est que les scénaristes copient des scénarios complets de l’ancienne série. Un exemple ? Dans le season finale de la saison 1 de Fuller House, Kimmy n’arrive pas à dire « je le veux » devant son futur époux, à l’image exacte de Becky face à Jesse à la fin de la saison 2 de Full House. J’ai aimé le clin d’œil avec la présence des mariés renouvelant leurs vœux pour la 25ème année déjà !

-Fuller House est une série que comprennent surtout les fans de Full House. L’idée de ramener Full House sous une « nouvelle » forme est osée, et même une bonne idée. Sauf que le public réclame de la qualité, pas une pâle copie d’une série à succès dans les années 80/90, pas d’un bouton d’enregistrement de rires devant une scène qui ne fait pas rire. De grâce, sauvez les meubles dans la 2ème saison car ce sont les personnages secondaires qui ont sauvé la saison 1 !!!

-Le seul personnage principal qui m’intéresse reste celui de Stéphanie, et si les scénaristes sauront comment le développer alors je tirerai mon chapeau.

-A l’exception de quelques scènes et répliques rigolotes dans quelques épisodes, cette série se place en dessous de la moyenne. Néanmoins, je lui accorde une 2ème chance.

 

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super: Review de l’épisode 25

ScreenShot2249

Voici donc ma deuxième review de l’épisode 25 de l’arc « La résurrection de F » intitulé : « Un combat explosif ! La revanche de Golden Freeza » un titre long comme les titres des épisodes de DBS.

Le combat « explosif » laisse à désirer. Bien que cet épisode termine l’an 2015 aussi décemment que possible, cependant il ne remonte pas côté qualité de l’animation (surtout). Je ne comprends pas pourquoi on fait si mal l’animation, surtout que c’est le point précieux et attractif de chaque dessin animé. Que dire de l’animation d’une franchise dont les racines remontent aux années 80, ce qui fait 3 générations d’ados boutonneux qui avaient assisté à la création et à l’évolution de l’univers de Dragon Ball. Les combats médiocres sont pointés de doigt.

L’épisode 25 annonce un petit changement dans la fin du générique d’ouverture : Goku est en SSJGB. Petite remarque c’est que son aura bleue cache Vegeta, les 2 gamins et Chichi ! mais bon, on s’en fiche.

ScreenShot2233

Comme plusieurs fans, je vais trancher cet épisode en deux parties : la première est la meilleure !

On a vu à la fin de l’épisode précédent la transformation de Goku en SSJGB. Cet épisode démarre les hostilités pour de vrai entre les ennemis Goku vs Freezer. Ce dernier, pas du tout étonné ou effrayé par la nouvelle forme de Goku, sourit au coin. Dans le OAV, Freezer était complètement affolé ! le OAV marque un point, mais ce 25ème épisode montre un Freezer trop confiant, plus confiant que Goku, et je pense que sa vraie faiblesse est là, et que seul Vegeta s’en apercevra.

Revenons à nos moutons : n’arrivant pas à défier Goku sous sa nouvelle forme de schtroumpf, ce bon vieux Freezer se décarcasse et se métamorphose en Golden Freezer, et là tout le monde est surpris !

ScreenShot2238ScreenShot2234

Rappelons qu’avant sa métamorphose, j’ai adoré ses répliques et sa gestuelle ironiques avec Goku :

Freezer : « Jamais je n’aurais pensé affronter le dieu des Saiyans, c’est un grand honneur que j’ai là ».

Bref, j’ai bien aimé ce moment d’échange de regard et de piques !

ScreenShot2239

Alors qu’on attend la bastonnade, il fallait bien couper pour mettre Jaco en lumière avec ses appareils photo. Et Bulma qui ne sert à rien…Non mais, ils ont renvoyé Goten et Trunks car ils étaient des enfants et ont gardé Bulma ? Pourquoi une telle logique? Ne fallait-il pas l’envoyer avec les enfants, surtout que c’est une terrienne sans le moindre pouvoir ni le moindre entraînement ?

Même Jaco est inutile : autant il avait montré de quoi il était capable dans le film, autant on s’ennuie avec son personnage dans DBS.

ScreenShot2241

Après la métamorphose de Freezer, les ingénieurs du son ont envoyé une décharge électrique : la bande son est tout simplement une horreur immonde, rien à avoir avec la musique du film !

En tout cas, cette métamorphose plut à Vegeta qui s’ennuyait, debout comme un piquet.

ScreenShot2240

Entre blabla et moments HS, on arrive à la 8ème minute pour la métamorphose de Freezer ! alors que dans le film, il y avait 1 minute et demi entre les deux métamorphoses et surtout, moins de blabla et une musique plus cool.

Goku s’entête à dire à Freezer que leurs forces étaient égales, mais on s’en fiche ! on veut voir ce satané combat pour juger si leurs capacités se ressemblent ou pas !!

A la fin de la 10ème minute, ouf, le combat commence enfin ! J’ai cru qu’il n’allait jamais commencer, un épisode de Derrick est beaucoup plus excitant qu’un épisode de DBS.

Les deux ennemis jettent leurs forces dans la bataille, se battant comme des bêtes sauvages, la tension est presque à son comble, les boules de feu coulent à flot et les coups suivent ! Bon, je n’ai pas trouvé une seule goutte de sang malgré le coup violent qu’a reçu Goku au ventre. Soudain, tout s’effrite quand la voix de Whis interrompt l’ambiance en appelant Bulma : on comprend pourquoi elle est là ! mais ça reste nul..la voix de Whis est l’annonce de la fin de la première partie !

Whis prévient Bulma qu’il allait bientôt arriver sur terre avec Beerus, (mais c’est quoi cette posture, Bulma ? on dirait une contorsionniste !!!) puis Whis interrompt son voyage dans l’espace quand il remarqua l’arrivée de quelqu’un : c’est Champa qui s’est pointé avec Vados ! Tient, du nouveau donc dans cet épisode. On remarque la rivalité des deux frères, Beerus et Champa. Beerus parla froidement avec Champa : la place de ce dernier est dans l’univers 6, alors que Beerus est le dieu de la destruction de l’univers 7. En se préparant pour se battre, Beerus fut surpris quand Champa, un gros fainéant de première, décida de laisser Vados se battre à sa place car il avait « la flemme ».

En partant, on découvre que Vados et Champa ont 5 boules de cristal. On comprend pourquoi ils étaient dans l’univers 7. En tout cas, ça sent la dernière saga qui se prépare !

J’ai bien aimé le moment Beerus-Whis vs Champa-Vados. Il y a de la tension, humour, bonne animation, bonne musique et les deux nouveaux personnages attirent la curiosité. La relation entre les deux frères est hilarante, ils se détestent au point d’éviter leurs regards lolll.

Retour à la bataille entre Goku et Freezer qui a perdu de son importance et en intensité. L’animation est devenue médiocre et l’enchaînement des boules d’énergie et de rayons est lassant.

Après, on entend « tatatatata ! » hilarant plus qu’autre chose ! Quand je pense que c’est le meilleur épisode de cette saga et qui n’arrive même pas au niveau d’un épisode de DBGT. MDR. Pourquoi éviter de dire que DBS est juste de la me*rde ? Il y a de bonnes idées, de bons moments, mais cela n’honore pas une franchise comme celle de Dragon Ball.

Un coup fit tomber Goku à terre. Fallait pas être un schtroumpf pour être ridiculisé par un lézard. Goku tombe par terre et se relève tout propre tout neuf (j’adore la fabuleuse animation de DBS xD) en disant que la forme SSJGB lui a pris des années ! pardon ? A-t-on oublié qu’il s’agissait de 4 mois d’entraînement intensif ou bien c’est un problème de traduction ?

ScreenShot2250ScreenShot2251

Autre chose : les commentaires de Beerus et de Whis me manquent vraiment. Dans le film, ils commentaient le combat et c’était plutôt drôle, là c’est le silence total et la nourriture. Je ne sais pas si on va appeler DBS « l’art de vivre » tellement la nourriture est mise en lumière, le combat est devenu secondaire.

Le combat fut interrompu encore quand Freezer remarqua la présence de Beerus et de Whis, il eut la même réaction que dans le film. Beerus eut aussi la même réaction à son propos que dans le film (impartial), ou presque !

Beerus dit à Bulma qu’il la protègerait et un par un sont venus derrière lui, (dans le film tout le groupe était derrière Beerus en même temps, c’était plus rigolo) tandis que Jaco montre encore sa passion pour photographier Beerus.

ScreenShot2257

Le combat, réduit en miette par tant de coupures, reprend son cour et très vite : avec 4 coups seulement, Golden Freezer réussit à mettre Goku k.o.

ScreenShot2258

Fin de l’épisode, mais est-ce que Freezer est vraiment devenu plus fort que dans le film ou bien c’est Goku qui n’a pas l’air d’avoir acquis plus de force ?

Dans le film, cette partie existe, mais Goku réussit à reprendre le dessus. On verra les « surprises » de Dragon Ball Super quant à ça ! au fait, où sont les bannis du combat ? (Goten, Trunks et Piccolo) et pourquoi ne voit-on pas les deux gamins avec Dende et Popo ? Où sont les commentaires de kaio ? du doyen des dieux et de Chibito ?

Episode correct sans plus, très pauvre en scénario comme en animation, le rythme est lent et on bavarde trop. Chose qui pourrait vous transformer si vous êtes en colère en SSJ4 et si vous êtes fous de rage, ce serait Gogeta SSJ4 !

L’épisode 26 sera diffusé le 10 Janvier 2016, après une petite pause. Cette belle animation de Freezer nous attend mdr!

ScreenShot2259

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,