RSS

Archives de Catégorie: Urgences

Urgences – Critique d’un épisode

screenshot3822

Parlons un peu de séries, et là c’est retour à la série Urgences ! je ne vais pas pouvoir tout commenter, mais par exemple je pourrais critiquer, en tant que fan de cette série certaines choses. Là j’ai choisi comme cible un épisode et pas n’importe lequel : il s’agit à mon propre avis du pire épisode de la série Urgences, c’est l’épisode 15 de la saison 12.

Intitulé « Darfour » cet épisode porte t-il son nom ? Voyons voir…

L’épisode se veut un épisode regroupant deux histoires différentes : l’une à Chicago, l’autre à Darfour. Cela peut sembler pompeux donc prêts à retourner des années en arrière ? C’est parti.

1. L’histoire au Darfour :

Cette histoire est juste un petit retour du dr Carter à l’écran depuis son départ à la fin de la saison 11 vers l’Afrique. Juste un coucou, mais j’ai trouvé et cela n’engage que moi, que le scénario était pourri jusqu’à sentir la merde.

Côté dépaysement, on voit un paysage désertique, mais c’est tout sauf celui du Darfour. On reconnaît les falaises californiennes et des paysages du Nevada, avec pour bonus de la verdure dans laquelle on exécute un homme.

Ok, parlons un peu des gens choisis –à savoir des blacks 100% américains- qui portent des vêtements soudanais. On reconnaît facilement un soudanais et là, aucun soudanais. On ne voit que des blacks américains. Pourquoi? Les traits et la manière de parler suffisent: les blacks sont le souffre-douleur n’importe où ils se trouvent, les blacks américains parlent de cette manière par exemple. Sinon si on veut vraiment rejeter le racisme, comment peut-on être aussi con en parlant des méchants arabes devant des arabes?

Nos héros sont 3 médecins: Carter, son traducteur black et sa collègue qui boit du Coca-Cola glacé devant les réfugiés en ouvrant grand la bouche: une vraie conne qui ne dit que des bêtises. Sinon avant d’acheter un Coca, ne pensez jamais à cette pub:

screenshot3823

Continuons encore : la langue utilisée pour communiquer entre les personnages n’est pas le dialecte soudanais, mais bel et bien l’arabe dit « savant » ou soutenu, employé uniquement quand on lit le Coran ou quand on s’exprime dans une classe pendant une séance d’arabe à l’école. Le pire, c’est que les personnages ont du mal avec la langue et la prononcent cassée.

Bref, un non-expert en Afrique et en langue arabe et ses dialectes ne verrait peut-être que du feu, et regardera des gens parlant une langue incompréhensible dans un décor désertique. Mais est-ce que ce non-expert aurait juste une petite idée à propos du Darfour tellement ignoré ?

Le vrai Darfour est un vrai bain de sang, pas d’eau, pas de nourriture, des maladies, des exécutions à gogo et le spectacle est juste horrible.

A la télé (oui je sais que c’est du cinoche mais merde un minimum de réalisme !) on voit le Saint Carter se pavanant comme un Messie à combattre les méchants en venant d’aide aux démunis, sauf que dans ce beau camp qui ressemble plus à un village exotique avec de l’eau et des gens qui respirent la santé (j’ai oublié la famine qu’ont les gens en réalité) on ne verra qu’une seule famille à laquelle on viendra à l’aide (mère violée, père exécuté) enfin si on peut appeler cela de l’aide.  Bref le scénario au Congo était mieux ficelé avec plusieurs histoires à la clef. Le scénario au Darfour est creux : on s’est contenté de mettre des blacks dans un endroit désertique. C’était quoi le message de la série en faisant un scénario aussi raté ?

En fait, je me fiche complètement de Carter, son personnage est fini surtout avec la mort de Greene, même s’il ne part que 3 saisons plus tard. Donnez un bon épisode ou c’est pas la peine.  En plus, Carter a la pire coupe de cheveux dans cet épisode !

2. L’histoire à Chicago :

A l’hosto, la lumière se pose sur 2 persos seulement : le dr Clemente et le dr Pratt. Cette histoire arrive simultanément avec l’histoire au Darfour. Et puisqu’on a laissé le prince d’Arabie (Carter) en Afrique, filons donc vers ces 2 docteurs pour voir leurs histoires qui forment la grande histoire américaine de l’épisode.

Le dr Pratt : ayant le QI d’une huître, cet idiot avait falsifié un dossier médical dans un précédent épisode et donna son sang pour couvrir son pote alcoolo devant un policier.  Ce dernier s’est tourné vers Pratt car c’est l’ami d’un suspect qui pue l’alcool, et le policier insista pour que cet ami fasse la prise de sang, pourquoi? Il aurait pu appeler une infirmière ou un autre docteur que l’ami d’un alcoolique. Observez la logique…Dans cet épisode, son pote renversa un gamin car il a picolé alors Pratt appela la police et puis fin de cette très active histoire qui ne vous laissera jamais vous endormir.

Le dr Clemente : arrivant à la saison 12 en traînant de tas de problèmes personnels derrière lui, c’est le personnage qu’on a le plus foiré et je trouve ça dommage. Sa bien-aimée se réveilla du coma et lui dit que son ex-mari lui avait tiré dessus, Clemente est ravi car la police et ses collègues le suspectaient mais il est harcelé téléphoniquement par le gars puis il le voit en train de le menacer avant de partir.

Bref si vous manquez de sommeil, je vous recommande ce très charmant épisode qui a une dynamique et une action d’enfer ! le script laisse à désirer.

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 16, 2016 dans Séries Médicales, Urgences

 

Étiquettes : , , , , , ,

Les familles les plus marquantes dans les séries et les films

Parlons donc des familles dont la composition loufoque vous a frappé. Dans certaines séries ou dans certains films, des familles étaient plus distinguées que d’autres !

J’ai fait un petit classement de 6 séries et 2 films, en excluant les soaps opéra car ce serait plus fou !

De tous les films, c’est Terminator : Genisys le petit dernier de la franchise Terminator qui arrive en tête du classement.

ScreenShot3330

1. Terminator : Genisys (film d’action)

Ce film datant de 2015 se concentre sur le personnage de Kyle Reese, un soldat de l’an 2029 envoyé en 1984 par son fils John, plus âgé que lui, pour assurer la protection de sa mère Sarah. Mais Kyle découvre en 1984 que le robot Terminator avait élevé Sarah comme un vrai père, et elle l’appelle même « papy ». Ayant décidé d’aller en l’an 2017, Kyle et Sarah tombent sur leur futur fils John qui avait essayé de les tuer puisqu’il était devenu maléfique, puis Kyle tombe sur lui-même âgé de 12 ans à qui il fait mémoriser un message pour le futur. Plus tard, Kyle, Sarah et le Terminator tuèrent le fiston maléfique et le Terminator survit d’une manière étrange à une méga-explosion. A la fin, Kyle et Sarah décidèrent d’entamer une relation amoureuse et Kyle commença à appeler le Terminator « papy » lui aussi. A noter que John appelait le Terminator « grand-père »  et que John était plus âgé que son père de 20 ans, mais on ne se pose jamais de questions puisque c’est un film du Terminator !

ScreenShot3340

2. Le caméléon (série d’action et d’aventure)

Cette série de 1996 se distingue par les rapports familiaux insolites et compliqués. Ainsi, nous avons Jarod, enlevé par l’organisation du Centre et qui fut confié à Sydney, un psychiatre, durant 30 ans. Une relation père-fils s’était développée entre Jarod et Sydney, mais en dehors du Centre, Jarod découvre que ses vrais parents ne sont pas morts et qu’il avait même un frère et une sœur. Jarod découvre qu’il avait un clone et le père de Jarod s’enfuit avec le clone pour devenir son père. Mademoiselle Parker, pourchassant Jarod toute sa vie, avait eu toujours une relation compliquée avec lui depuis leur enfance dans le Centre. Parker est la réplique exacte de sa mère décédée, Catherine, tuée par M. Reines le docteur sinistre qui s’est avéré le père biologique de Mlle Parker (et donc M. Parker n’était pas son père mais son oncle). Cette dernière découvre qu’elle a même un frère jumeau tueur en série, M. Lyle. Mais la plus grande découverte par Mlle Parker fut de savoir que sa mère Catherine attendait un enfant du père de Jarod avant de mourir. Ensemble, Jarod et Mlle Parker découvrent que leur demi-frère était vivant et ressemblait beaucoup à sa mère Catherine côté instinct. Après la fin de la série et dans le dernier film « L’antre du diable » Mlle Parker et Jarod entament une relation amoureuse avant de revenir au jeu du chat et de la souris. Vous avez aimé ce plat spaghetti ? Moi aussi lol.

ScreenShot3339

3. X-Files (série de science-fiction et du paranormal)

Ce mythe des années 90 se caractérise par la complexité de ses personnages et de leurs rapports familiaux bizarres, et je vais parler de Mulder et de Scully car on risque d’entrer en asile en essayant de comprendre leurs compositions familiales. Je commence par Mulder, qui veut croire en l’impossible. Il a vécu une expérience traumatisante à l’âge de 12 ans quand il assiste à l’enlèvement de sa petite sœur Samantha par des aliens. Il reverra sa sœur plus tard, multipliée par dizaines, découvrira que son père n’était pas son vrai père et que sa conception est due aux rapports entre sa mère et le fumeur, son ennemi juré. Remercions les scénaristes !

Il découvrit plus tard que sa sœur était morte à l’âge de 14 ans après avoir vécu sa captivité dans une base américaine, Mulder perdit aussi son père. Plus tard, Mulder entama une relation de plus en plus profonde et personnelle avec sa co-équipière Scully. Cette dernière eut son lot familial avec sa sœur tuée mystérieusement et son père mort. Dans la saison 10, on découvre qu’elle a un frère, Charlie, et que sa mère était morte après avoir parlé à son fils.

Retour aux saisons 8, 9 et 10 dans lesquelles on découvre Scully enceinte mais on ne saura jamais qui est le père. Mais les réactions de Mulder et Scully montrent que William était leur fils. Les scénaristes étaient restés évasifs à propos de la conception de William. Scully découvre dans la saison 9 que son fils était un alien puisqu’elle avait un ADN extraterrestre. Pour le protéger, Scully dû l’abandonner à de braves gens. Dans la saison 10, on découvre à quel point William manque beaucoup à ses parents et qu’il était le seul espoir de sauver son père, Mulder. Durant les saisons 2, 7 et 10 Mulder et Scully furent enlevés par des extraterrestres ce qui les a davantage rapprochés pour devenir aussi dingue l’un que l’autre.

ScreenShot3337

4. Terminator 2 (film d’action)

Ce film d’action de 1991 est le meilleur de la franchise Terminator, et il se caractérise par une famille pas comme les autres. John, un enfant turbulent de 10 ans est placé dans une famille d’accueil, il a failli être tué par un T-1000 mais le Terminator (envoyé par lui-même 35 ans plus tard) le sauva. Une relation affectueuse commença entre les deux et John décida de faire sortir sa mère d’un hôpital psychiatrique. Après l’évasion, le trio prépara un assaut contre cyberdine, et pendant qu’ils échafaudaient leurs plans, la mère remarqua que le Terminator était le père idéal qui fallait à son fils pour que ce dernier devienne un grand chef militaire. Après l’explosion de cyberdine et la mort du T-1000, le Terminator demanda à Sarah de le tuer et fit ses adieux à elle et à John.

Les parents adoptifs de John ont été tués par le T-1000.

ScreenShot3343

5. Dead Zone (inclassable-entre drame et fantastique)

Une série du début des années 2000 mais dont le ménage à trois fut sa marque spéciale !

Centrée sur John  Smith, la série nous offre une  vue certes moins folle que celle des films et des séries que j’ai évoqués, mais les rapports sont restés très complexes durant 6 saisons.

John était un prof de biologie qui avait une fiancée : Sarah, son amie d’enfance, dont il est fou amoureux. En 1995, il eut un grave accident qui le laissa comateux durant 6 ans. Sortit du coma, John découvre que sa fiancée était mariée à un sheriff et qu’elle avait un fils de John mais le petit ne le savait pas. Très vite, une sorte d’amitié fusionnelle se développa entre le sheriff et John malgré leur rivalité. John faisait partie de la famille du sheriff et leur était plus proche qu’un simple ami de la famille. Finalement, le fils apprit qu’il avait deux pères. Malgré les années, John resta proche de Sarah (tellement proches jusqu’à l’adultère !) et après la mort du sheriff, il prit soin de ramener toute la famille chez lui pour s’en occuper comme le fut la dernière volonté du sheriff,  jusqu’à l’accouchement de Sarah de Hope, la fille du sheriff. Durant la dernière saison, le fils de John commença à lui ressembler surtout à cause de la zone morte. Dans le dernier épisode, il finit par appeler John « papa ».

John a perdu ses parents (son père a été empoisonné).

6. ER/Urgences (série médicale)

J’ai dû choisir deux familles parmi les nombreuses familles dans la série, pour un côté plus insolite ou plus touchant. A ce propos, j’ai choisi la famille d’Abby Lockhart et celle de Tony Gates.

*La famille d’Abby Lockhart :

ScreenShot3338

Abby est la fille d’une femme bipolaire, dont la maladie a affecté énormément l’enfance et la jeunesse de ses enfants. Plus tard, elle fit face à la tentative de suicide de sa mère, du rejet de son frère car il a découvert qu’il était atteint par la même maladie, et pour combler le tout, le père de cette magnifique famille les a abandonnés à leur sort. Abby rejette à son tour son père qui tenta de revenir dans sa vie. Abby avait entretenu une relation complexe avec Luka Kovac, et cette relation déboucha sur une relation plus sérieuse entre les deux, après le départ de Carter, le grand rival de Luka. Abby tomba enceinte mais à cause d’une fusillade, elle tomba et accoucha d’un garçon prématuré qui survit miraculeusement. Malheureusement, Abby ne pourra plus avoir d’enfants après ce qu’elle a subi aux urgences. Elle se maria par la suite avec Luka mais fit une rechute en devenant alcoolique, en trompant son mari et en mettant son fils en danger (et son mariage avec). Abby suivit une cure de désintoxication puis on la vit quitter les urgences avec Luka et Jo vers Boston.

*La famille de Tony Gates :

ScreenShot3159

Tony Gates est un brillant médecin irresponsable ayant eu une enfance dure. Enfant battu par son père pompier, alcoolique et mythomane, Tony devint un adulte ayant des problèmes avec l’autorité. Sa mère était morte. C’est également un homme dyslexique et ayant du mal à avoir une relation sérieuse avec qui que ce soit. Il était militaire-parachutiste et fut traumatisé par la guerre jusqu’à vider toutes ses peurs dans les verres et la drogue. L’enfant terrible des urgences se révèle être fidèle à  la promesse qu’il a faite à son meilleur ami, militaire aussi, qui était de s’occuper de sa femme Meg et de sa fille Sarah qui avait à l’époque 2 ans. Tony s’en veut car il pense que c’est de sa faute si son ami s’est shooté jusqu’à la mort abandonné par tous. Tony est un personnage très paradoxal, car il peut se montrer irresponsable et sans aucune attache mais des fois il devient sérieux et très protecteur avec Sarah. Il forme avec Meg et Sarah une famille bizarre car il est considéré comme un ami mais en même temps il couche avec Meg et a des rapports paternels avec Sarah. Plus tard, Meg lui dévoila son amour mais Tony ne l’aimait pas comme elle voulait, alors elle le menaça de ne plus voir Sarah ce qui mit Tony en rage folle. Meg se suicida laissant derrière elle une fillette orpheline qui n’avait plus que Tony comme repère.  Ce dernier retrouva son père ivre mort et le ramena chez lui mais ne contrôla pas sa colère quand il sut que son père buvait de l’alcool en mettant la vie de Sarah en danger et il battit son père après que ce dernier l’avait frappé. Les grands-parents de Sarah décidèrent de la garder au grand désespoir de Tony. Mais à cause des fugues de Sarah et de sa forte tête, ses grands-parents ne pouvaient plus la contrôler et durent la donner à Tony. Ce dernier la considérait comme sa propre fille et elle le considérait comme un père, comme si toutes les épreuves les ont rapprochés. Tony eut plusieurs relations amoureuses mais la plus sérieuse fut avec l’infirmière Sam Taggart qui emménagea avec son fils Alex chez Tony et Sarah pour former une sorte de « notre belle-famille ». Après des conneries et des erreurs qui avaient éloigné Sam et Alex de Tony et Sarah, Sam et Tony restèrent amoureux jusqu’à la fin de la série où ils entrevoient de continuer leur histoire d’amour.

ScreenShot3341

7. Bones (série policière)

Dans la série Bones il n’y a qu’une seule famille un peu dingue, c’est celle du dr. Temperance Brennan. Brennan est une brillante anthropologue judiciaire au passé noir. Alors qu’elle n’était qu’un bébé, ses parents qui échappaient à la police changèrent de nom et tous les prénoms. Le véritable prénom de Temperance est Jo. Bref, à l’âge de 15 ans, Brennan et son frère aîné Ross découvrent que leurs parents les avaient abandonnés. Ne sachant pas comment s’occuper de sa sœur mineure, Ross s’enfuit abandonnant sa sœur aux familles d’accueil.  Ross est le beau-père de deux fillettes dont l’une est malade, et a fait de la prison. Lorsqu’elle rencontra son père pour la 1ère fois, Brennan l’envoya en prison. Max (le père de Brennan) a des bases scientifiques, c’est un tueur et un fugitif. Plus tard, Brennan n’hésite pas à lui confier sa vie ou celle de ses enfants dès qu’elle a des problèmes. Brennan s’est mariée à Booth et eurent 2 enfants. Elle est la belle-mère de Parker, le fils de la première union de Booth. Brennan a formé des internes qu’elle considère comme ses propres enfants et a un cercle restreint  d’amis très proches. Elle est asociale et veut toujours avoir raison, même en allant faire face à des criminels. Sa fille âgée de 5 ans a l’habitude de voir des squelettes à la maison et n’est pas traumatisée par la vue d’un cadavre en décomposition.

ScreenShot3344

8. Fuller House (sitcom)

Cette série qui date de 2016 est liée à une série plus ancienne de 1987 « Full House ». Dans Fuller House, on découvre D.J et Stéphanie, deux sœurs ayant été élevées par trois pères (le père, l’oncle et l’ami), ainsi que leur amie d’enfance, Kimmy. 29 ans plus tard, tout le monde a vieilli. Les fillettes sont devenues grandes, leurs pères les regardent du même angle père-fille et D.J a trois garçons orphelins. Pour l’aider à les élever, sa copine Kimmy emménage chez elle avec sa fille Ramona. Quant à Stéphanie, elle n’hésite pas à abandonner sa carrière pour sa sœur. D.J, Kimmy et Stéphanie se comportent comme des sœurs, il en est de même pour les 3 garçons et Ramona. Kimmy est la meilleure amie de D.J mais a eu toujours des rapports conflictuels avec Stéphanie. D.J a hérité de la sagesse et du toc de son père, Stéphanie a hérité la passion musicale et l’amour du poulet de son oncle Jesse et le petit Jackson, le fils aîné de D.J, ressemble physiquement à son père (côté cheveux !) et a hérité le goût des sensations fortes de son père et de son oncle Jesse. D’ailleurs Jackson n’hésite pas à fuguer pour un conseil de son oncle Jesse sur les filles et adopte la même attitude cool, irresponsable et indépendante que lui. Stéphanie et Kimmy ont hérité le fait de se sacrifier pour les personnes qu’elles aiment, à l’image de l’oncle Jesse et de son ami Joey.

Et vous ? Avez-vous remarqué des familles bizarres dans d’autres séries ?

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Urgences – Sur le brancard…

ERS14edfd210ScreenShot3140ScreenShot3139

Ils ont été tous des médecins et des infirmiers (ères) à travailler aux Urgences (et même les ambulanciers et les réceptionnistes!), et pendant les 15 ans de la série, un certain nombre d’entre eux a défilé sur les chariots, allant du simple évanouissement jusqu’à subir une intervention chirurgicale ! j’ai pris en compte seulement les moments où ils sont passés sur le billard / brancard !

Voici certains d’entre eux :

Doug Ross : dès le pilote, il était ivre mort.

Mark Greene : eut des interventions après avoir été tabassé et ayant eu le cancer. [Mort ailleurs]

Carol Hathaway : eut des interventions après une tentative de suicide et après un accouchement difficile.

Neela Rasgotra : subit une intervention après avoir été piétinée par la foule.

Ray Barnett : subit une intervention et eut les jambes sectionnées après un accident.

Chaz Pratt : ivre mort.

Gregory Pratt : eut une intervention après l’explosion d’une ambulance. [Mort]

Luka Kovac : fut intubé après avoir été drogué et victime d’une infection en Afrique.

Abby Lockhart : eut une intervention pour un accouchement difficile.

John Carter : subit des interventions après avoir été poignardé et reçut un nouveau rein, ainsi qu’un choc électrique au cœur.

Kerry Weaver : fausse couche et intervention pour sa hanche, sans parler d’un empoisonnement.

Catherine Banfield : tentative d’in vitro.

Jing-Mei Chen: intervention pour accouchement.

Robert Romano : eut plusieurs interventions pour son bras. [Mort ailleurs]

Peter Benton : eut une intervention après un mal de ventre. Merci Carter !

Lucy Knight : subit des interventions après avoir été poignardée. [Morte]

Elisabeth Corday : subit une intervention pour accouchement.

Jeanie Boulet : subit une intervention après un accident.

Susan Lewis : subit une intervention pour accouchement.

Archie Morris : ses collègues lui ont tendu un piège pour s’amuser et l’emmènent de force sur un brancard !!

Malik McGrath : pour faire une surprise à Jerry !

Jerry Markovic : subit une intervention après avoir reçu une balle en plein cœur.

Frank Martin : subit une opération après une crise cardiaque.

Randi Fronczak : empoisonnée.

Makemba Likasu : accouchement d’un mort-né.

David Morgenstern : opération du cœur.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 28, 2016 dans Séries Médicales, Urgences

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Quand Ross rencontre House !

Quand Ross rencontre House ! ça sonne bizarre mais c’est vrai !

Le 2 Février 2016, une info étrange sur le site TVLine attira mon attention : George Clooney et Hugh Laurie réunis pour le sketch « Reunion » pour Urgences, dans l’émission nocturne de Jimmy Kimmel.

Le docteur Ross commence seul le sketch, Jimmy Kimmel joue le rôle du patient. Ross ne trouva personne pour l’aider à sauver le patient alors il lui demanda s’il savait quelque chose à propos de Julianna Margulies (Carol Hathaway) mais elle était occupée avec le tournage de The Good Wife. Ross demanda des nouvelles à propos de Noah Wyle (John Carter) mais il était occupé avec le « Taco Tuesday » quand à Eriq La Salle, il était occupé avec un truc juridique.

Bref, personne n’était là du casting d’Urgences à part Clooney, puisque tout le monde était occupé. Jimmy ajouta qu’il avait trouvé un gars pour les remplacer, puis Hugh Laurie fit irruption portant une blouse blanche et une canne, tout en boitant. « Voici Hugh Laurie d’Urgences ! » annonça Jimmy à Clooney qui fit la tête et Laurie commenta : « en fait non, je faisais partie de House ! » et le public devient fou.

Ensemble, le duo va employer de nouvelles techniques pour sauver la vie du patient.

Vous serez contents de savoir qu’ils lui ont sauvé la vie grâce à la technique de « Rapper’s Delight », chorégraphiée par House et appliquée par Ross.

Voici la vidéo, un sketch plutôt sympa mais il manque du piquant housien comme « idiot » et « ce n’est pas un lupus » ! (évidemment, « every body lies » ! lol)

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Urgences – Le top des dangers

tv_ER10

Urgences / ER est une série médicale connue aussi bien par les relations entre ses personnages que la multitude des dangers. Vu que j’ai déjà cité les dangers de CSI et de CSI : Miami, il est peut-être temps de s’arrêter sur ceux d’Urgences. Chaque personnage a vécu un ou des dangers inoubliables que ce soit pour lui ou pour le téléspectateur-fan. C’est tout ce dont je me suis rappelé :

Mark Greene :

– Il a été agressé, s’est fracturé un bras et bleus dans le visage.

– Il fut atteint d’un cancer, s’en remit et fit une rechute.

– Il meurt d’un cancer à la fin de la saison 9.

Doug Ross :

– Il eut un accident de voiture avec Jenny, et se blessa à la tête.

– Agressé par le père d’un patient mort, se blesse au visage.

– Se retrouve coincé dans un tunnel inondé avec un garçon qui a la jambe coincée dans la grille. Trempé, blessé à la tête et au bras.

– Il perd son boulot et quitte définitivement Chicago vers Seattle dans la saison 5.

John Carter :

– Il fut capturé en Afrique avec Luka.

– Survit à une violente agression au couteau de la part d’un schizophrène.

– S’est drogué et est devenu alcoolique.

– Fut arrêté par la police et jeté en prison.

– Perdit ses reins et eut besoin d’une transplantation de rein dans la saison 15.

– Survit à une épidémie qui frappa les urgences.

– A été mis en quarantaine aux urgences avec Abby et d’autres médecins.

– Choqué par erreur.

Carol Hathaway:

– Elle était prise comme otage dans une superette.

– A tenté de se suicider.

– A failli mourir en accouchant de ses jumelles.

Robert Romano :

– Problème de calcul rénal

– S’est coupé le bras avec l’hélice d’un hélicoptère.

– Meurt car un hélicoptère lui tomba dessus.

Kerry Weaver :

– A participé à une bataille contre des footballeurs fous.

– Empoisonnée par un produit.

Peter Benton :

– Appendicectomie

Luka Kovac :

– Survécut à des tirs

– Survécut à une explosion d’un hélicoptère

– Retenu en otage en Afrique avec Carter.

– Assommé par un bâton en fer

Abby :

– A reçu une balle et a failli mourir

– Survécut à une explosion

Neela :

-Piétinée par des centaines lors d’une manif.

Frank :

-Crise cardiaque

Jerry :

-Crise cardiaque

Randy :

-Empoisonnée par un produit.

Lucy :

-Tuée à coups de poignard.

Charles Henry :

-Allergie dangereuse au latex.

Un stagiaire en médecine :

-Cancer découvert par hasard.

Jenny :

-Atteinte du sida

-Eut avec Doug un violent accident de voiture.

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 20, 2015 dans Séries Médicales, Urgences

 

Étiquettes : , , , , ,

Urgences – La lettre

Cette fanvidéo est bloquée dans les territoires français, les francophones peuvent en revanche la visualiser! moment très touchant..

 
Poster un commentaire

Publié par le mai 12, 2015 dans Séries Médicales, Urgences

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Des séries télé qui auraient dû se terminer bien avant!

watchmania444SERIESLONGUEStryhfg10

Des séries télé qui auraient dû se terminer bien avant, il y’en a un sacré paquet ! Je vais donner quelques exemples de séries ayant connu un succès qui a poussé leurs producteurs à les prolonger au détriment de la qualité.

Ally Mc Beal (5 saisons) : belle série ayant eu une magnifique saison 1. Elle aurait dû s’arrêter avec la fin de la saison 1 car la qualité, l’humour, le début et la fin ainsi que les personnages ont été tous respectés. La suite n’est que du remplissage et du déjà vu !

Bones (9 saisons, toujours en cours) : Bones a eu son heure de gloire avec l’évolution spectaculaire de ses personnages le long des 3 premières saisons, avec le bouquet final de l’affaire Gormogon. La suite, même si j’éprouve toujours de l’intérêt, est moins « croustillante » que les 3 premières saisons.

House MD (8 saisons) : sacrée série ! mais même si j’ai toujours avoué que j’adorais toutes ses saisons, je trouve objectivement que la série aurait dû s’arrêter à la 4ème saison et son magnifique final si incomparable. L’épuisement de la série commence depuis la saison 5, et la saison 8 sauve les meubles. Je pense que House a eu son heure de gloire surtout dans les 4 premières saisons !

Urgences (15 saisons) : la série médicale des années 90 qui a fait fureur ! La longévité de la série est due aux producteurs et aux fans. Dans ses débuts, la série avait un couple central Ross – Hathaway qui formait LE couple des Urgences ainsi que les autres personnages originaux comme Greene et Carter. La série aurait due s’arrêter dans sa 5ème saison avec le départ de Ross, mais non : on écrit des scénarios foireux pour le personnage de Hathaway qui finit par partir dans la saison 6, tel ou telle couche à gauche et à droite, et à chaque saison des originaux partent jusqu’à ce qu’il ne reste plus que Carter, qui part à la saison 11. Les scénarios répétitifs, trop de nouveaux membres, le manque d’originalité scénaristique et des personnages charismatiques. On aurait pu éviter une telle hémorragie si on avait arrêté la série plus tôt, même à la fin de la saison 2 qui a eu le record d’audience historique jamais réalisé par une série avec le fameux 2×07.

X-Files (9 saisons) : apparue dans les années 90, cette série mythique marqua tous les esprits avec ses enquêtes farfelues et les agents Mulder et Scully. Certains fans pensent que la série aurait dû s’arrêter à la saison 5, je trouve de mon côté qu’elle aurait pu s’arrêter avec la saison 7 et sa fin mémorable.

CSI : Las Vegas (14 saisons, toujours en cours) : j’étais clair depuis toujours concernant Les Experts. Une série mythique certes, mais qui aurait dû s’arrêter avec le départ de Grissom dans la saison 9, ou à la fin de la saison 9 au moins. Au lieu de cela, on est entrain de tourner la saison 15 déjà…

CSI : Miami (10 saisons) : cette série aurait eu comme fin parfaite la saison 7 ! on assiste à une saison 8 plutôt médiocre, une saison 9 vague et une saison 10 plutôt moyenne. La fin de la série dans la saison 10 est acceptable, une fin parfaite pour une saison, mais objectivement pas pour toute une série qui a duré une décennie.

Le caméléon (4 saisons) : la première chose qui me vient à l’esprit, c’est d’oublier les films du Caméléon tournés directement après la fin de la 4ème saison. Même si j’adore Le caméléon et j’adore sa 4ème saison, je pense qu’on aurait pu clore l’histoire du caméléon avec le final de fous de la saison 3. Beaucoup trop de projets, de cachettes, de secrets, de mensonges, les scénaristes devenaient de moins en moins inspirés au fil des saisons. Dommage de gâcher une si belle série avec L’antre du diable comme fin.

Esprits Criminels (9 saisons, toujours en cours) : magnifique série qui garde le plus des originaux possible malgré l’écoulement de presque une décennie. Attachante, cette série qui passe d’un succès à un autre aurait dû se terminer avec la saison 5 et la fin de l’éventreur. Mais l’essoufflement de la série commença dès la saison 6, qui, malgré le passage des années, continue d’attirer le public !

Dead Zone (6 saisons) : je crois que cette série a eu son heure de gloire durant ses 2 premières saisons, car la suite des saisons était répétitive et on termine la série par une saison 6 très décevante.

The mentalist (6 saisons, en cours) : cette série se résume pour moi à sa première saison qui reste la meilleure. Le reste n’est que du remplissage et d’une médiocrité incroyables.

Buffy contre les vampires (7 saisons) : je crois qu’il fallait arrêter la série directement après la mort d’Angel avec le final de la saison 2. Ce fut un épisode très marquant.

FBI : Portés disparus (7 saisons) : Ayant une saison 1 très attirante, les saisons 2 et 3 ne sont pas si mal non plus. La fin de la saison 3 me pousse à dire que la série aurait pu s’arrêter là, car elle commençait à s’essouffler depuis la saison 2. Il y’a des épisodes marquants dans les 7 saisons, mais je dirais que les 3 premières saisons gardent le meilleur de Without a trace.

FreakyLinks (1 saison) : puisque toutes les séries que j’ai sous les yeux passent sur le billard, j’ai estimé qu’il en est de même pour FreakyLinks qui n’a duré qu’une seule saison. Objectivement, si je poursuis le fil conducteur qui tourne autour de Derek et d’Adam, je vais trouver que la vraie fin de FreakyLinks ne se trouve pas dans le 13ème épisode, mais bel et bien dans le 6ème épisode. Le 6ème épisode se croise étrangement avec le pilote et c’est avec lui que se termine l’histoire annoncée au départ (c’est un peu compliqué, je ferais un jour des reviews concernant cette série).

Mutant X (3 saisons) : cette série aurait dû s’arrêter à la fin explosive de la saison 2. La saison 3 n’est que tissée par des histoires sans queue ni tête, trop de remplissage, pas une vraie fin, alors que les deux premières saisons étaient nettement supérieures côté qualité scénaristique et évolution des personnages.

Rex (série germano-autrichienne de 16 saisons, toujours en cours) : cette série du chien policier aurait dû s’arrêter à sa 4ème saison, avec la mort de Moser…mais là c’est devenu archi-long.

Tru Calling (2 saisons) : j’ai adoré les deux saisons, et j’aurais préféré voir les scènes Jack vs Tru dans la saison 1….Bref, si on avait su faire entrer le personnage de Jack plus tôt dans la série, cela nous aurait évité de nous ennuyer parfois devant la saison 1. Mon avis est un peu différent concernant Tru Calling.

John Doe (1 saison) : je me suis ennuyé comme jamais ! cette série aurait dû s’arrêter après l’épisode 1 !! Vive Derrick à côté de cette horreur !!

Siska (série allemande de 11 saisons) : c’est fou ce que j’adorais cette série policière ! après la mort de Siska dans la saison 7, j’ai zappé. Je pense que plusieurs ont boycotté la série…

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,