RSS

Archives de Catégorie: Koh-Lanta 12, Malaisie

Koh-Lanta 2014: en veille…

Image

Il y’a quelques jours, on annonça officiellement l’ouverture des inscriptions pour Koh-Lanta 2015 sur le site officiel de Koh-Lanta sur le site de TF1. Bien entendu, on attend toujours des nouvelles de l’édition spéciale 2014. Rappelez-vous, en 2013, ALP avait annoncé qu’il y’aurait une édition spéciale 2014 avec des anciens candidats. L’animateur et producteur Denis Brogniart avait confirmé cette nouvelle sur son compte twitter en 2013 en disant qu’ils cherchaient un nouvel emplacement où se dérouleront les aventures de Koh-Lanta 2014.

Depuis, c’est silence radio, Koh-Lanta est en veille. On ne parle plus de Koh-Lanta ce qui laisse tout le monde dans le vague : normalement, c’est durant le mois de Mars qu’aurait eu le tournage puisque l’été dans les tropiques bas son plein dans cette période-là. Aucune nouvelle à ce sujet, aucun tweet, aucune photo, rien.

On n’a, jusque là, aucune info à propos de cette édition spéciale 2014. Quant à Denis Brogniart, il apparut dans d’autres programmes télé. Dans ses tweets, l’animateur sportif ne parle que de l’automobile. A croire que l’hypothétique édition 2014 ne s’est pas encore déroulée, ou bien on attend la fin du tournage pour plusieurs raisons.

Ce que j’ai trouvé bizarre en allant dernièrement sur le site de Koh-Lanta, c’est que TF1 avait supprimé le forum de Koh-Lanta (j’ai l’impression qu’il n’est pas le seul forum supprimé, mais quand même !) peut-être pour éviter les questions et les réponses qui s’accumulent depuis 2013…

Il faudra rappeler qu’une double tragédie avait frappé Koh-Lanta de plein fouet en 2013 qui fut la mort d’un candidat cardiaque (dont la maladie était impossible à déceler) dès le premier jour du tournage fin Mars 2013, un événement tragique aux conséquences désastreuses pour l’équipe de Koh-Lanta qui perdit le médecin, en se suicidant une semaine après la mort du candidat. Une telle tragédie poussa les producteurs à annuler Koh-Lanta : Bangladesh.  

Y’a-t-il un flambeau pour éclairer notre chemin ?

Bon, je vous envoie une sorte d’album souvenirs à propos de quelques précédentes saisons de Koh-Lanta, 26 photos et captures au total : des vues aériennes splendides, certains candidats, la survie, les épreuves et bien d’autres moments !

Note : les collages concernant Teheuira proviennent de Koh-Lanta 2011 et de Koh-Lanta : la revanche des héros (2012).

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta : Malaisie Épisode 8: Namadia porté en héros…puis éliminé!

Image

Ver de vase…MIAM!

Rebondissements, trahisons, malchance… Depuis le début de cette nouvelle saison de « Koh-Lanta », on n’est jamais à l’abri d’une surprise. La preuve encore ce soir, à l’issue d’un épisode pas franchement transcendant.
On ne s’ennuyait pas au début de la saison 12 de « Koh-Lanta », mais ces deux dernières semaines ont été encore plus riches en rebondissements ! Coup sur coup, les jaunes ont perdu Marie et Javier, leurs deux stratèges, tandis qu’Anthony s’est sacrifié chez les rouges et a perdu au tirage au sort quand est venu le moment de la rencontre des ambassadeurs. Ce soir, comment les ex-jaunes vont-ils se comporter maintenant que le « noyau » a définitivement explosé ? Les couleurs vont-elles réellement disparaître ? Qui saura s’imposer au moment critique ? Premiers éléments de réponse dès 21h, à suivre et à commenter en direct sur puremedias.com bien sûr !

21h07. On reprend là où on s’était arrêté : au conseil. Denis interroge Camille. « Je suis choquée ! », avoue la jeune femme. « Je suis sur les fesses, c’est un beau coup de poker », confirme Ugo. Javier, lui, défend son ami parti et regrette que les autres n’aient pas vu son ami comme lui l’a vu. Quant à Philippe, il surprend en annonçant qu’il n’a pas voté contre Namadia parce qu’il veut « en découdre » avec le meilleur. De retour sur le camp, Namadia tient à dire à tous ceux qui ont voté contre lui qu’il ne leur en veut et qu’il fait table rase de tout ça. Et les ex-jaunes – à part Ugo et Brice – ne sont pas franchement gênés que Javier soit parti. Du coup, étonnamment, l’ambiance est bonne et tout le monde se couche au même endroit.

« C’est un nouveau Brice »
21h13. Le lendemain matin, tout le monde met la main à la pâte pour améliorer le camp. « Enfin le jeu commence dans une ambiance saine », se félicite Namadia. Brice, lui, décide d’aller vers les autres. « C’est un nouveau Brice », analyse Catherine. Mais même s’il fait bonne figure, Brice veut toujours que ce soient les jaunes qui aillent le plus loin possible. Et Ugo partage son point de vue. Mais toutes ces discussions sont interrompues par l’arrivée d’une bouteille-à-la-mer qui annonce l’épreuve de confort. Une épreuve affreuse, qu’on redoute chaque année : celle de la dégustation.

21h22. Au menu, pour commencer, 10 vers vivants. Ugo et Vanessa sont les deux plus rapides et ils doivent choisir l’associé de leur adversaire pour l’handicaper au maximum lors de la deuxième manche. Vanessa, qui a terminé première, choisit Namadia, qui a refusé de manger un seul ver. Ugo, lui, associe Marilou à Vanessa. Au menu : un ver de vase ! Un truc long de plusieurs dizaines de centimètres. Affreux. Vanessa et Marilou sont impressionnantes et s’imposent. Beurk. Mais le jeu en vaut la chandelle : les deux femmes partagent leur déjeuner et apprennent à se connaître pendant que, sur le camp, ex-jaunes et ex-rouges s’activent. Mais si tout le monde est censé être uni, Catherine et Philippe critiquent Brice et Ugo et veulent se venger d’eux.

J’ai demandé à la raie
21h35. A son retour sur le camp, Vanessa prépare à manger pour tout le monde pendant que ses camarades s’abritent de la pluie. Un beau geste de la part de la candidate qui avoue « culpabiliser » d’avoir mangé suite à l’épreuve de confort. La nuit tombe, l’ambiance est chaleureuse autour du feu et Marilou décide que le moment est idéal pour se mettre à massacrer chanter « J’ai demandé à la lune » d’Indochine. Le lendemain matin, après le déluge des jours précédents, c’est mission construction de cabane et tout le monde s’y met… sauf Namadia. Puis, c’est pêche pour Ugo et Brice, mais Ugo se fait piquer par une raie. Le médecin conseille de tremper la plaie dans l’eau chaude avant qu’il n’arrive et confirme le diagnostic une fois sur le camp. Plus de peur que de mal.

21h47. Le réveil est difficile le lendemain, les aventuriers n’ont plus de riz depuis quatre jours déjà. Les têtes tournent. Seules Vanessa, Catherine et Myriam s’activent pendant que tout le monde dort ou se reposent. « Les autres ne font rien » reproche Thierry, qui vient les aider. Catherine est agacée, même contre Philippe qui ne « sait même pas où est l’eau ». Brice, lui, fait semblant d’être épuisé pour ne pas sembler trop en forme, mais avoue qu’il a encore des forces. Tout le contraire de Marilou, qui a la tête qui tourne et ne sait plus marcher droit ! « Je me lève, je tombe, je ne sais pas comment je vais faire l’épreuve », lance-t-elle. Et elle a raison de s’inquiéter, la bouteille-à-la-mer arrive et annonce une épreuve d’immunité très physique : le parcours du combattant !

« J’ai eu chaud à mes fesses avec Catherine »
22h02. Et le médecin confirme : avant le début de l’épreuve, la candidate est emmenée à l’infirmerie. Elle sera immunisée mais ne pourra pas voter. La course a lieu en trois temps : les femmes, les hommes, et la finale. Et c’est Catherine qui s’impose parmi les femmes, avant que Philippe n’emporte la victoire chez les hommes. Les deux candidats s’affrontent donc lors de la finale et vont devoir aller récupérer des coraux suspendus au dessus d’une poutre en bambou ! Les deux candidats arrivent à égalité et doivent donc être départagés, et c’est finalement Philippe qui s’impose. « J’ai eu chaud à mes fesses avec Catherine », avoue Philippe. Mais alors que tout le monde se prépare à repartir sur le camp, Denis leur annonce qu’un nouveau collier d’immunité a été caché sur le camp !

22h19. Du coup, évidemment, tout le monde part à sa recherche dès le retour sur le camp ! De quoi plomber (un peu) l’ambiance, mais rien de comparable avec les épisodes précédents. Et le lendemain matin, rien ne change. Certains cherchent, d’autres râlent que ceux-là cherchent… Jusqu’à ce que Marilou revienne. Une bonne nouvelle pour ceux qui craignaient le retour de Javier en cas d’abandon ! Mais le sujet du conseil revient sur le tapis : les ex-rouges vont tous voter contre Brice, apparemment. Chez les jaunes, ça hésite entre Brice, Namadia et Bernard.

22h45. Le conseil commence et Denis évoque le fameux scandale du riz. Catherine et Camille expliquent qu’elles n’ont pas osé hausser le ton quand Javier a décidé de tout finir. « Comment on peut avoir peur comme ça de Javier et Marie ? », s’interroge Marilou. Et le conseil se transforme en séance de compliments envers Namadia, qui, lui, n’aurait jamais laissé passer un tel scandale. Bizarrement, personne ne mentionne qu’il ne fait rien sur le camp. Brice, lui, avoue qu’il a peur d’être éliminé. Et c’est après un petit speech de Denis, qui encourage bien tout le monde à voter en son âme et conscience, que le vote démarre. On pense Brice condamné, tous les ex-rouges ayant décidé d’éjecter Brice, mais c’est Namadia qui quitte l’aventure ! Après le concert de louanges, c’est quand même sacrément étonnant…

Le débrief de l’épisode 8 de « Koh-Lanta : Malaisie » :
– Pas sûr qu’il était nécessaire de faire durer l’épisode jusque 23h quand il y avait si peu de choses à montrer. Pour la première fois de la saison, on s’est un peu ennuyé ce soir. Rien de dramatique, mais l’épisode a été plombé par quelques longueurs.
– Pas grand-chose à montrer et pas grand-chose à commenter, du coup. Des bonnes épreuves, même si chaque année on peut s’interroger sur l’intérêt de voir l’épreuve de la dégustation. Le ver de vase, vraiment… Non merci !
– Au moment de voter, Philippe écrit donc Thierry… « Tirie » ! Le grand moment de rigolade de la soirée, en somme.
– En revanche, énorme surprise au moment du conseil. Etant donné le mot d’ordre donné aux ex-rouges de voter contre Brice, et le discours tenu par les ex-jaunes, on n’imaginait pas qu’ils pourraient si facilement voter contre Namadia…

Sources: purepeople pour la photo, Ozap pour le compte-rendu et moi pour « Ver de vase…MIAM! » ^^

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Koh-Lanta: Malaisie : Raté encore une fois!

Et ben, comme l’indique le titre, j’ai raté encore une fois Koh-Lanta pour des raisons personnelles. Et comme je l’ai déjà indiqué antérieurement, les chances que je regarde ce Koh-Lanta jusqu’au bout étaient faibles, déjà j’ai craqué depuis le deuxième épisode! Horreur! En dix ans je n’ai jamais vu Koh-Lanta descendre si bas.

Ce qui est cool avec un blog perso, tu peux critiquer sans frustrer autrui, des fans bornés d’une série ou d’une émission.

En parlant d’émission, j’ai remarqué que certains fans de Koh-Lanta osaient critiquer certains de ses aspects, c’est un point positif. Mais si je cherche des fans critiquant un jeu comme Fort Boyard, alors là c’est le néant!

Evidemment, je ne tarderai pas à poster ma première critique de Fort Boyard.

C’est important de critiquer, de montrer d’autres angles de vue, montrer du doigt les points positifs et surtout les points négatifs même si on est un fervent fan d’une série, d’un personnage ou d’une émission.

On verra concernant Koh-Lanta, si j’aurais l’occasion ou pas de retourner la critiquer. Je suis actuellement très occupé chose qui m’éloigne de la télé.

Bonne soirée!

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Atchoum! c’est Décembre!

Youpi! c’est le mois hivernal par excellence: Décembre! Bon hiver à tous, mouchez-vous bien! Y’a pas mieux pour commencer Décembre qu’un Samedi!

Alors, pas de Koh-Lanta pour la 3ème fois, je n’ai pas regardé le 5ème épisode la veille, j’ai laché Koh-Lanta pour être clair, trop ennuyeuse comme émission, trop de choses dites et non-dites, l’hypocrisie est toujours à la mode, le but de l’émission c’est de vous faire vivre un cauchemar, rien n’est naturel mis à part le cadre naturel.

Je ne sais pas quand je regarderais Koh-Lanta car là je suis trop lassé, mais je taperai certainement une critique si je regarderais un épisode!

Ce qui attire le téléspectateur dans l’émission c’est surtout la manipulation sous toutes ses formes, les alliances, les guerres des camps, et le joli cadre naturel dont on raffole surtout si on est grelottant de froid, affalé sur le canapé sous une montagne de couvertures, à rêvasser…

Nous aurons Koh-Lanta pour tout l’hiver, et concernant ce mois, nous aurons une autre apparition de Fort Boyard pour Noël (2 épisodes), de quoi mettre les téléspectateurs frigorifiés en rogne, en voyant ces jeux au soleil…

Bon Décembre à tous.

 

Étiquettes : , , , , , ,

Koh-Lanta: Malaisie – Interview de Sara

Image

Obligée de quitter le jeu d’aventure sur avis médical, Sara revient sur sa déception, sa quête de perfection et le conflit générationnel qui ronge l’équipe rouge.
Patronne d’un centre de remise en forme, Sara est rapidement apparue comme une concurrente très motivée et au mental d’acier. Durant quatre épisodes, elle n’a cessé de stimuler l’équipe rouge pour remporter les épreuves physiques tout en apportant une aide précieuse sur le camp. Cette guerrière, qui aurait pu aller très loin dans le jeu, a dû quitter l’aventure sur avis médical. Elle revient pour TF1 News sur cette expérience aussi dense que frustrante.

Lors de votre interview pour Koh-Lanta Malaisie, vous disiez vouloir toujours atteindre la perfection. Est-ce toujours le cas et en quoi cette émission vous a amenée à cette quête de perfection ?

Sara: J’ai ce besoin que tout soit parfait, que ce soit dans ma vie privée ou professionnelle. Je suis perfectionniste et cela peut être un défaut comme une qualité. On sait que si on vient travailler avec moi, on doit s’engager totalement. Sur Koh-Lanta, mon objectif était de connaître mes limites, savoir jusqu’où j’étais capable d’aller, mentalement et physiquement. Malheureusement, mon corps m’a lâchée avant que j’ai toutes les réponses. Maintenant, j’ai vécu dix jours pleinement. Mais je n’ai pas atteint ce que je voulais atteindre. Je reste sur ma faim.

Les médecins ont diagnostiqué une double otite. Ont-ils donné les raisons de cette crise ?

Non. Les premières recherches n’ont rien donné. Lorsque j’ai été hospitalisée, j’ai pu réfléchir aux causes. Je mets rarement la tête sous l’eau, surtout à plus d’un mètre. Je savais que c’était mon point faible mais à aucun moment je n’ai pensé me freiner. Lors du jeu en apnée où nous devions rapporter une plaquette ou celui où nous devions pousser le coffre le plus loin possible, j’ai entendu un ‘clac’ dans mes oreilles. Je n’y ai pas prêté plus attention que ça. La douleur s’est déclenchée un peu plus tard. J’ai réintégré le jeu et de nouveau la douleur est revenue. Même avec mon traitement et les anti-douleurs, tout s’est accentué. Ma mère m’a dit ensuite que j’avais été fragile des oreilles dans ma jeunesse…

« J’ai toujours voulu ressembler à mon père »

Vous aviez déclaré que vous vouliez prouver à votre père que vous êtes un guerrier. Où en êtes-vous par rapport à lui ?

Mon père est très surpris de voir sa fille réalisé de telles choses, même à 42 ans. Etre plongée en milieu hostile et en survie… Ma mère est plus choquée de voir sa fille se dégrader physiquement au fur et à mesure des épisodes. Elle est confrontée aux images et est très touchée. J’ai toujours voulu ressembler à mon père. Mon père est un dur, il ne baisse jamais les bras. Il m’a éduquée à son image. Je voulais lui montrer qu’il pouvait être fier de moi. Je suis partie jeune de la maison : j’avais 18 ans. Je voulais qu’il sache, devant sa télévision, que j’étais capable de faire tout ça.

L’équipe rouge était très divisée avec un conflit générationnel. Comment l’avez-vous vécu ?

J’ai essayé de faire du mieux que je pouvais pour éviter qu’il y ait deux clans qui se forment. D’un côté, il y a les jeunes avec Namadia, Anthony et Marylou, de l’autre Bernard et Nadine. J’ai essayé d’accomplir ma mission en tant que chef de camp en tentant de souder tout le monde. J’avais un rôle qui me tenait à coeur. Sans diriger mais en donnant des directions. On avait remarqué que les jeunes n’étaient pas les plus remuants sur le camp… Nadine s’est énormément investie pour la survie de la tribu et n’a jamais été remerciée pour cela.

Les rouges ont connu de nombreuses défaites malgré votre courage et votre vaillance. Votre capitaine Namadia a beaucoup critiqué les doyens en disant qu’ils ne se donnaient pas à fond lors des épreuves. Est-ce votre point de vue ?

Plus ou moins. Cela dépend des épreuves. J’ai un souvenir flagrant du jeu du coffre. Personnellement, j’ai dépassé très largement ce que j’étais capable de faire. A deux mètres sous l’eau, c’était déjà un évènement ! Je suis allée au maximum de mes possibilités. Myriam, de son côté, a également tout donné. Elle a pensé à moi et cela l’a motivée. Concernant Namadia, le plus gros souci, c’est qu’il donnait beaucoup lors des épreuves mais pas sur le camp. Si on pend Bernard, nous savions que la nage était sa faiblesse mais on ne peut pas lui en vouloir. Lors du jeu en apnée, il a réussi à prendre sa plaquette. Ni Marylou, ni Anthony le costaud ne sont parvenus à décrocher la leur. Aller au-delà de ses limites, ce n’est pas ça. Namadia aurait dû intervenir en parlant à ses camarades dont il était plus proche. Je suis persuadée qu’il y avait du bon et du mauvais quand il affirmait que certains n’allaient pas au bout de leurs limites. Chacun a fait sa part de travail mais il n’y a pas que le travail sur les épreuves.

 

Étiquettes : , , ,

Koh-Lanta: Malaisie – épisode 4: Départ de Sara et de Nadine

Sara et Nadine

Episode diffusé le 23/11/2012. Photo: Sara et Nadine

Quelle semaine mouvementée avec rien de moins que trois rebondissements surprenants. Le premier retournement de situation a eu lieu chez les Jaunes, Philippe, le cœur lourd et l’esprit revanchard, n’a pas digéré le départ d’Elodie et s’est senti comme une goupille. Pourtant, Marie l’avait prévenu, on n’est jamais à l’abri d’un retournement de situation. La preuve, lors de la première épreuve entre les Jaunes et les Rouges, Philippe affiche ostensiblement sa forme. Et il réussit à renverser la situation en mettant son équipe dans la poche. Philippe remporte le fusil-harpon, lui qui la veille pensait abandonner.

Un autre retournement de situation aura lieu chez les rouges, à savoir l’héroïque Sara, soudainement assaillie de violentes douleurs aux oreilles. Les médecins ont diagnostiqué une double otite. Elle est emmenée à l’infirmerie pour y passer la nuit. Les rouges, affaiblis physiquement parce que refusant de se nourrir, connaissent de nombreuses défaites. Et Sara souffre trop, elle est de nouveau affaiblie et contrainte de quitter l’aventure. Ce qui donne la possibilité à Elodie, alors éliminée dans le précédent épisode, de revenir dans l’aventure.

Les rouges sont mal en point. Namadia, le capitaine des Rouges, critique quant à lui les doyens de l’équipe, à savoir les moins sportifs, en disant qu’ils ne se donnent pas à fond lors des épreuves. Deux clans se forment à l’intérieur du même clan. D’un côté, il y a les jeunes avec Namadia, Anthony et Marylou, de l’autre les aînés, Bernard et Nadine soutenus par Elodie. Les tensions se forment, Myriam décide à la dernière minute contre ceux avec lesquels elle avait pactisé et Nadine en fait les frais. Elle a été éliminée.

Du site plurielles.fr

Note: Philippe a le collier d’immunité, mais cela ne veux rien dire…Sinon quel coup dur pour les Mawar!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Un petit message…

Bonsoir à tous,

Il y’avait une petite envie de ma part de regarder le 4ème épisode de Koh-Lanta qui sera diffusé ce vendredi, mais d’emblée et pour des raisons personnelles, il y’a de fortes chances que je ne regarde pas ce 4ème épisode. Si je le regarde, ce sera un pur miracle tellement mon emploi de temps est surchargé cette semaine en particulier.

D’ici là, on verra! Bonne soirée sur wordpress! 😉

 

Étiquettes : ,