RSS

Archives de Tag: équipes

Dragon Ball Super:review de l’arc Champa

 

ScreenShot2934ScreenShot2932

Voici enfin ma review à propos de « Univers 6 » de Dragon Ball Super, d’ailleurs je ne préfère pas l’appeler « l’arc Champa » ni même « Univers 6 », mais plutôt « Arc tournoi ».

Il ne reste plus qu’un épisode avant la fin de Dragon Ball Super, et c’est sûr qu’il y’aura d’autres suites. Mais parlons un peu de ce fameux arc.

Design, animation et effets spéciaux :

Cet arc est réellement au-dessus des autres arcs de DBS concernant ces 3 niveaux, c’est assez satisfaisant malgré quelques points négatifs.

Début et durée de cet arc :

Le début était l’épisode 28 (24 Janvier 2016) et cet arc dure 12 épisodes.

Génériques :

Pour ce troisième arc, c’est à partir de l’épisode 28 qu’on assiste d’abord à la vue de Goku et Vegeta se transformant en SSJB (qui est signe que Vegeta a aussi le niveau de Goku).

Puis, c’est à partir de l’épisode 32 (le vrai démarrage de l’arc) qu’on assiste à la présence de tous les guerriers de l’univers 6 (Botamo, Frosto, Magetta, Cabbe et Hitto) avec de beaux effets spéciaux, sans parler de l’ajout de Monaka et Jaco dans Capsule !

Dès l’épisode 37, nouveau générique de fin : chiant si on l’écoute plus d’une fois. Il vint remplacer « l’album familial made in DBS » avec un Goku sur son nuage magique (clin d’œil aux débuts de Goku dans DB et DBZ)  avec son fameux bâton magique sur le dos, on peut voir tous les personnages présents au tournoi (supporters et adversaires des deux univers). On sent que c’est vraiment la fin qui approche quand on regarde ce générique.

Synopsis :

Fasciné par la nourriture terrienne, Champa, le jumeau de Beerus, propose à son  frère de faire un tournoi. Si l’équipe de Champa gagne, la terre de l’univers 7 sera échangée par la terre de l’univers 6. Mais si l’équipe de Beerus gagne, Champa lui donnera les super dragon balls qu’il a réuni. Beerus accepte. Il demande à Goku et à Vegeta de joindre sa team composée déjà de Monaka, à condition qu’ils choisissent les deux derniers guerriers qui furent Boo et Piccolo.

De son côté, Champa réunit sa fine équipe composée de Botamo, Frosto, Magetta, Cabbe et Hitto.

Les deux équipes jouent l’avenir de la terre en s’affrontant sur une planète sans nom.

Les guerriers :

Equipe Beerus :

ScreenShot2952

1. Goku : il est le plus excité de tous pour ce tournoi. Malgré son air naïf, il est un génie du combat qui se révèle encore plus fort qu’impressionnant. Empoisonné par Frosto, l’arbitre lui accorde le droit de revenir combattre.

ScreenShot2948

2. Vegeta : il s’est entraîné 3 ans avec Goku et il gagne 3 combats d’affilée. Il est devenu encore plus fort même s’il était sceptique à ce sujet.

ScreenShot2955

3. Piccolo : c’est le dernier participant sélectionné. Lui aussi s’est entraîné  et a fait un énorme Makanko Sappo face à Frosto, ce qui poussa ce dernier à l’empoisonner. Finalement, Frosto fut disqualifié et Piccolo gagne, mais il céda sa place en guise d’abandon pour Vegeta.

ScreenShot2957

4. Monaka : selon Beerus, c’est « un guerrier très puissant » de l’univers 7 qui arrive en deuxième position de force après lui et avant Goku. Cependant, Monaka n’est en réalité qu’un « pauvre amateur » selon Whis, juste un appât pour Goku et Vegeta, friands de défis. D’ailleurs, Monaka passe la plupart du temps du tournoi à être évanoui, les yeux ouverts….Et pourtant, c’est lui qui a offert la victoire à l’équipe de Beerus!

ScreenShot2958

5. Boo : il promet à Satan de lui offrir la récompense mais il s’endort lors du test avant le tournoi, et il fut disqualifié. Finalement, il n’a servi à rien. D’ailleurs question dodo, ça devient répétitif si on se rappelle qu’il dormait aussi dans l’arc 2!!

Note : très déçu par Boo, j’aurais préféré le voir au moins dans un combat. Bon point pour Vegeta. Goku est impressionnant.

Equipe Champa :

ScreenShot2935

1. Botamo : c’est Winnie l’ourson mais en version diabolique lol. Cette baudruche jaune est étonnante par sa légèreté et ses rebondissements, sans parler des boules d’énergie crachées par la bouche. Mais sans plus…Aucun caractère, juste une technique spéciale. Il perd vite face à Goku, qui a repéré son point faible (ses jambes).

ScreenShot2936

2. Frosto : connu aussi par « Frost », c’est une copie de Freezer. Il se fait passer pour quelqu’un de sympathique et de généreux qui participe à ce combat pour aider les enfants de son univers. Mais ce n’est qu’un dangereux ennemi qui est à l’origine des guerres dans l’univers 6. Il a pour arme secrète à côté de ses transformations, une piqûre empoisonnée avec laquelle il empoisonna Goku, Piccolo et l’arbitre. Il n’a pas de caractère spécial. Végéta lui donna un seul coup de poing qui l’assomma.

ScreenShot2940

3. Magetta : c’est un robot sensible qui crache de la lave ayant un style de combat bien à lui. Aussi fort qu’agile, il donna du fil à retordre pour Vegeta, avant d’être vaincu par lui. La technique du combat est intéressante mais il n’a aucun charisme.

ScreenShot2944

4. Cabbe : (Kyabe) c’est un jeune saiyan de l’univers 6, très sympathique. Il est très fort pour son âge au point d’être à égalité avec Vegeta qui dû se transformer en SSJ1. Cabbe apprit très vite grâce à Vegeta à se transformer, il est redoutable mais manque d’expérience et d’entraînement. Il perd contre Vegeta en SSJB. A part le fait qu’il est sympa, on ne peut pas être marqué par ce personnage. Je m’attendais à mieux, sincèrement.

ScreenShot2946

5. Hitto : (ou Hit/Hitman) c’est un assassin redoutable, qui a plus de 1000 ans et dont le sang-froid fait partie de ce qui le distingue. Mis à part que ce personnage a l’air très charismatique et fort, il est extrêmement énigmatique et très rapide. Il reste 1 épisode, j’attends de voir un magnifique combat entre lui et Goku. Ses techniques de combat sont très originales. Il bat Vegeta sans effort et très rapidement alors que ce dernier était à son maximum (SSJB). Je crois que Hitto est mon personnage préféré des autres combattants de l’univers 6. Contrairement à plusieurs fans, je ne le trouve pas ressemblant à Cell, que ce soit sur le point physique ou concernant les forces.

Le tournoi :

Cet arc est centré sur ce tournoi, au début j’ai cru qu’on allait foirer le tournoi pour un ennemi comme fut le cas pour DBZ (arc Boo) mais malheureusement, on est resté dans la logique du tournoi, donc aucune surprise, on a des spectateurs passifs et 9 combattants qui s’affrontent. Voici ce que j’ai remarqué dans ces 11 épisodes de l’arc « Champa ».

ScreenShot2933

1. Botamo vs Goku : je me suis vraiment ennuyé devant ce combat qui ressemblait à un « presque-réchauffement » entre Winnie l’ourson et Goku. L’animation est terrible, aucun dynamisme, je n’étais pas passionné par ce combat. Cela a duré 6 minutes.

ScreenShot2937

2. Frosto vs Goku : là où on croyait que le combat allait devenir sérieux, Goku tombe dans les pommes et fut disqualifié. Cela n’a même pas duré 1 épisode (9 minutes).

ScreenShot2938

3. Frosto vs Piccolo : franchement, à quoi sert ce combat ? Piccolo savait d’avance qu’il n’allait pas gagner et s’est juste concentré sur son ki, en tout cas, malgré sa force considérable et ses pouvoirs, Piccolo fut empoisonné à son tour, puis gagna et enfin abandonna sa place pour Vegeta. J’avoue que ce jeu est lourd. Pourquoi ne pas laisser Piccolo dans les pommes et Vegeta intervient plus tard ? Durée : 5 minutes.

ScreenShot2939

4. Frosto vs Vegeta : j’aurais bien aimé que ce soit plus long car un seul coup de poing de Vegeta qui réussit à mettre Frosto K.O, je trouve ça un peu simplet à la Guinyu. Durée du combat : 3 minutes…

ScreenShot2942ScreenShot2943

6. Magetta vs Vegeta : j’ai trouvé ça vraiment long par rapport aux autres combats. Pourtant, la technique est la même : force et crachat de lave. Vegeta qui vainc son adversaire grâce à un caillou et à une insulte, je ne vois pas ce qui peut glorifier un tel combat qui a été long et dont on s’attendait à une fin meilleure ! Durée du combat : 21 minutes (reparties sur deux épisodes).

ScreenShot2945ScreenShot2954

7. Cabbe vs Vegeta : combat plus sympa et mieux présenté même si c’était plus un entrainement qu’un combat. Je pense que Vegeta aurait pu vaincre Cabbe sans passer au SSJB, mais il voulait sans doute lui montrer qu’il y’a d’autres transformations. Pas du tout ennuyeux, ce combat 100% saiyan ! Durée : 10 minutes.

ScreenShot2949

8. Hitto vs Vegeta : Et ça monte d’un cran ! avec Hitto, ça promet ! et le combat était dur pour Vegeta qui fut vaincu en très peu de temps. Sacrée technique de Hitto ! Durée du combat : 7 minutes. Si j’enlève le temps de réflexion, Vegeta risque de devenir vert de rage, lol.

ScreenShot2951ScreenShot2953

9. Hitto vs Goku : je sens qu’on a gardé le meilleur combat pour la fin. J’éditerai cet article pour commenter ce combat prometteur après la fin de DBS ! En tout cas, c’est le meilleur combat de tout DBS, le plus intense et le plus épique qui nous fait penser aux combats fous dans DBZ. Durée du combat inconnue (puisqu’il reste le dernier épisode) et ce combat de putain de ouf est reparti sur 3 épisodes !!

Edit: la durée du combat est de 29 minutes au total, repartis sur 3 épisodes. Goku s’auto-élimine et offre la victoire à Hitto. J’ai espéré voir plus de combat!

ScreenShot2987ScreenShot2977

10. Hitto vs Monaka: Ce « combat » hilarant montre à quel point Monaka est faible, mais aussi à quel point Hitto est sympathique qui s’auto-élimine offrant la victoire à Monaka.

Ce « combat » a duré…23 secondes!!!!!!!!!!! xD

Remarques à propos de cet arc :

– l’idée de faire d’un tournoi la base de cet arc est une idée simplette ! on aurait pu penser à d’autres scénarios plus piquants. Les fans adorent les combats : c’est vrai, mais me concernant, je trouve qu’il n’ y a pas de danger, juste un tournoi entre deux univers opposés.

-Le dernier épisode est hilarant mais manque de piquant!

-Génial ! des gouttelettes de sang, mais au moins Vegeta saigne (quand je pense à DBZ et à DBGT où les litres de sang étaient dispersés et certains spectacles étaient gores), Goku crache du sang aussi.

-De tous les combattants, ceux qui m’intéressent sont Hitto et Goku. Charisme et secret. Putain de combat de ouf !!!!

-Contrairement à l’arc ROF, où le SSJB a servi à quelque chose, ici il est plus pour la décoration. On remarque la disparition complète de toute forme de fusion, tout comme SSJ2, SSJ3 et SSJ4 (même si cette dernière forme n’est pas créée par Toriyama). Franchement, DBS est un monde à part. DBGT colle mieux comme suite à DBZ. Mais dans les deux derniers épisodes, la fusion entre le kaioken et le SSJB est juste magnifique.

-Champa est inintéressant, tout comme Vados. Leurs personnages n’ont pas été traités profondément, tout comme les personnages des combattants de l’univers 6 (à part Hitto).

-Plus la fin approche, plus les épisodes deviennent intéressants et on devient impatient pour la suite !

-Les combattants de l’univers 7 ne sont finalement que 2 : Vegeta et Goku. Piccolo était bon pour la déco, quant à Monaka il était bon pour le remplissage. Boo ? je regrette le méchant Boo !

-J’ai trouvé la transformation de Cabbe « correcte » par rapport au délire des transformations-éclair de Goten et de Trunks (ou même celle de Pan, encore en mode fœtus !) n’oublions pas que Cabbe est un pur saiyan aussi.

-On sent que les combats (sauf celui de Goku vs Hitto) sont tous des combats parachutés juste pour le remplissage. Personnages superficiels, sans charisme, combats courts pour la plupart et étrangement long pour le combat Vegeta vs Magetta. J’aurais bien aimé voir des combats mieux traités.

-J’aime l’humour qui règne mais j’attends un combat plus sérieux ! (pas étonnant qu’on mise tous sur le dernier combat entre Hitto et Goku qui s’est révélé énorme !)

-Cool d’avoir mis en lumière l’amitié Vegeta et Goku xD

-Goku qui utilise sa tête, Vegeta qui fonce la tête baissée…Le monde est à l’envers !

-Quel gâchis ! ok pour le super radar, mais à quoi ça nous a servi l’épisode de Bulma et Jaco ? Juste à perdre un épisode bon pour le combat ! ne parlons pas du gâchis des 21 minutes du combat trop long entre Vegeta et Magetta !

– Goku traité à la fin comme le personnage principal, ce n’est pas trop tôt !

-Parlons du public ou plutôt du mini-public. Fade, ennuyeux, passif, aucun cri massif pour encourager les combattants, juste un ou deux cris. Dommage que Satan n’était que l’ombre de lui-même.

-Le tournoi n’inclus ni Gotenks (Goten et Trunks éloignés car la fusion est interdite) ce qui est dommage, ni Gohan (qui préfère les études que les combats) ni même Jaco (j’aurais aimé le voir combattre après son numéro face à Bulma) bref les gosses dehors, les adultes en avant ! (tant mieux !)

-Le combat Hitto vs Goku est juste magnifique. Dommage de ne pas voir autant de dynamisme, de scénario réussi, d’animation spectaculaire, de chorégraphie ou d’originalité dans les autres combats.

-Vegeta, malgré ses 3 réussites d’affilée, a été effacé en un rien de temps par l’intensité et la beauté du combat final entre Goku et Hitto. Je suis fan de Goku et de Vegeta et je trouve que ce dernier a fait des étincelles puis a reçu une claque dans la gueule, tant mieux ! Pour les fans de Vegeta, arrêtez de gueuler. Vous savez comme moi que Vegeta n’est rien sans Goku, alors respectez la fin très belle de cet arc et arrêtez de pleurnicher. C’est le numéro 2 et il le restera. Voici mes 4 minutes préférées!!!

L’arc est satisfaisant mais il ne sauve pas la série DBS comme je l’ai déjà écrit. Je le trouve trop court et moins riche en personnages, on ne les connait finalement pas.

Merci de votre lecture !

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Image

Koh-Lanta 2016: de retour le 12 Février!

kl2016CZF8gD5WEAAwNq6

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta: Johor -Spoilers

KLJOHORarton70770

Koh-Lanta, nous y voilà ! Quelques heures avant le jour J, comme on dit : le temps passe vite !

Koh-Lanta revient avec une saison 13 dite « normale » c’est-à-dire avec des anonymes inexpérimentés avec la vie sauvage sur une île au sud de la Malaisie. (Décidément, 3 saisons dont une spéciale, on devrait tourner souvent Koh-Lanta en Malaisie ! C’est un record)

Inexpérimentés n’est pas un adjectif qu’ont rapporté les journalistes et tous ceux qui ont pu regarder le premier épisode, sauf le conseil. En effet, comme l’a affirmé Denis Brogniart, il y’aura des records, à commencer par battre celui de Freddy concernant le feu. Il y’aura aussi des ingéniosités culinaires (tant mieux, personne ne mourra de faim !) ainsi que des performances sportives.

Il y’aura du nouveau (50% des épreuves) mélangé à l’ancien. Des épreuves cultes vont être gardées (poteaux, dégustation, boue…) ainsi que les colliers d’immunité et le vote noir, et on apprend un peu sur la création des équipes. Les Tinggi et les Lankawaï, créées par le premier naufragé arrivé sur l’île selon des sources journalistiques. Il a le lourd fardeau de désigner également le chef de l’équipe adverse.

Dans ce premier épisode, on remarque un petit bonus cette année : les naufragés récupèrent, au tout début du jeu, de nombreux objets utiles à la survie dans un village abandonné. Mais seule l’équipe qui remporte le jeu de confort aura finalement le droit de repartir vers son campement avec les précieuses trouvailles. On n’a jamais vu ça dans toute l’histoire de Koh-Lanta…Ce qui est cool, c’est qu’avant même l’épreuve de l’immunité, deux candidats se blessent bêtement.

20 candidats, 20 caractères différents. On apprend qu’ils ont tous ou la plupart un côté sportif, et surtout des caractères pas si différents de ceux rencontrés lors des 16 saisons de Koh-Lanta (4 spéciales et 12 normales), un peu stéréotypés au goût de certains.

Denis Brogniart révèle qu’il n y’a pas de nouveaux candidats qui remplacent les blessés par exemple, c’est le dernier éliminé qui revient au galop, comme en 2014.

Plus fort encore, les journalistes révèlent que l’île des bannis sera de retour dès le 2ème épisode. Vous vous rappelez certainement de cette nouveauté en 2012 ! c’est curieux de reprendre un concept tellement critiqué à l’époque : en 2012, les 4 candidats n’ont pas été choisis par les 2 équipes et furent bannis pendant des jours sur une île, avant de rejoindre les équipes en utilisant tous les plans de drague possible. C’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et ça m’a coupé l’appétit dès le 2ème épisode. En 2015, il y’aura 4 bannis de leurs équipes auxquelles ils appartenaient, puis on s’amusera à les « intégrer » dans leurs équipes et voir comment ça va se passer….Bref l’ennui total d’un rajout inutile que j’ai déjà critiqué il y’a 3 ans. « A l’issue de leur séjour sur « L’île des bannis », les quatre aventuriers devront s’affronter dans une épreuve qui aura des conséquences pour l’ensemble de leurs camarades », mentionna le site de toutelatele.com.

Je ne suis pas enthousiaste par les nouveautés (et le retour de l’île des bannis) car quand je visionne d’anciennes saisons de Koh-Lanta, je retrouve d’anciennes épreuves et puis c’était moins compliqué à l’époque. Koh-Lanta 2014 et Koh-Lanta 2011 étaient de vraies exceptions, de pures merveilles et j’espère que ce  Koh-Lanta 2015 sera une exception vu l’étrange nombre des candidats. J’aimerais bien qu’on m’explique un jour pourquoi on ne compte plus 16 candidats comme auparavant !!

Denis Brogniart annonça une autre nouvelle : il va y avoir un autre Koh-Lanta !

Bon, de mon côté je n’ai toujours pas fait la review de la finale de 2014…je n’ai pas oublié, je n’ai juste pas le temps !

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 2014 – Episode 2: Sara éliminée, Sandra évacuée

Youpi, c’est lundi ! et quand c’est lundi, c’est l’heure de parler un peu de l’épisode de Vendredi! J’ai pris trop de temps pour la review du premier épisode, mais pas cette fois, ou presque.

Après avoir suivi le deuxième épisode de Koh-Lanta, diffusé le 19 Septembre 2014, ainsi que l’échange houleux et fou entre les fans et certains aventuriers  ainsi que Denis Brogniart, c’est l’heure du bilan hebdomadaire comme on dit.

Le deuxième épisode commence là où s’est arrêté le premier conseil  du premier épisode : les larmes de Christina et l’amertume de celles ayant des affinités d’Isabelle, éliminée trois jours après son arrivée. Je dois noter que je n’ai jamais vu autant de monde pleurer dans le premier épisode de Koh-Lanta, par exemple cette édition a commencé avec six candidats en larmes, presque la moitié des candidats quoi. Trop sensibles ? Je ne cherche même pas à le savoir.

C’est parti pour les événements du deuxième épisode, plus intéressant et moins endeuillé que le premier. L’audience de cet épisode avait atteint 6,8 millions de téléspectateurs avec 31% de la part d’audience. 100.000 téléspectateurs en moins, cela ne veut toujours rien dire !

La trahison

S’il y’a un événement marquant à la fin du précédent épisode dont les péripéties se déroulent au sud de la Malaisie, il s’agit bien entendu de l’éclatement de l’alliance des femmes à cause de Laurence et de Florence qui n’y avaient pas cru. C’est lors du conseil qu’Isabelle fut éliminée et que les larmes coulèrent à flot. Ce fut – entre parenthèses – le pire conseil que j’ai vu, selon mes souvenirs.  Christina et Sandra sont abasourdies devant une telle trahison. Sandra alla plus loin « je ne vois même plus l’intérêt de me battre » dit-elle, effondrée, en plein retour. C’est vrai que Sandra ne fut pas une bonne candidate en 2001, et l’est pire en 2014.

Isabelle, qui fut éliminée, n’avait pas hésité en 2009 à trahir sa propre tribu (rouge) en désignant Alexandre, lors de la rencontre des ambassadeurs de chaque équipe. Alors la trahison, c’est ce qu’elle connaît le mieux.

La nuit est longue et le retour aussi. Après l’éviction d’Isabelle, Christina, les larmes aux yeux, chuchota à Sara « tu sais qu’on est dans la merde ! » et elle renchérit « on est foutu ». Effarées, Sandra, Sara et Christina découvrirent qu’elles avaient misé sur le mauvais cheval…

La composition des équipes

Alors qu’on pleura Isabelle d’un côté, de l’autre on s’intéressa soudain à Freddy et Teheiura ! Ouf, j’ai cru qu’on les a oubliés face à des bêtes sauvages…

On s’attarda un peu sur la pluie et la rapidité avec laquelle Teheiura protégea le feu grâce à deux coques contenant la braise. Après avoir traversé un petit canal (ou rivière, même si la largeur n’est pas la même) la voix-off de Denis Brogniart annonça qu’ils allaient composer les équipes. Bon, je n’étais pas si surpris que ça puisque c’était tellement facile à deviner en regardant le générique.

KL14X1 E2

De l’autre côté, sur l’île de Simban, une dizaine d’aventuriers se jaugent. Les garçons soulagés, Moundir fut reconnaissant envers Laurence, alors que Florence tenta d’expliquer son choix auprès des autres filles qui ne la comprennent pas.

Alors qu’on s’attend à ce que tout le monde se saute à la gorge, une bouteille s’échoue sur la plage annonçant le jeu du confort (à Koh-Lanta, on n’utilise les téléphones/lettres que pour pleurer. Pour les messages importants, il y a les bouteilles.)

Premier jeu de confort qui coïncide comme par hasard avec l’arrivée triomphante des deux Tarzans, Freddy et Teheiura, après un long trek de quatre jours. On oublie la trahison d’Isabelle et on regarda curieusement le duo qui emmenait du feu. Denis Brogniart déclara que Freddy et Teheiura étaient les capitaines des deux tribus. (Fin des épreuves individuelles)

KL14X2 E2

KL14X3 E3

C’est grâce à un tirage au sort que Freddy avait le droit de commencer à sélectionner les membres de son équipe en premier, mais curieusement Brogniart proposa à Teheiura de choisir la couleur de son équipe (bizarre, j’ai cru que normalement cela revenait à Freddy !) Teheiura choisit la couleur jaune, sans doute un clin d’œil à sa participation à Raja Ampat en 2011, je ne vous fais pas de dessin concernant Freddy qui était automatiquement rouge. Qui s’attendait à une surprise pareille avant le premier jeu de confort ? Bref, voici la composition des deux équipes :

Les rouges (baptisés les Simban) : Freddy, Sara, Phil (qui ne cacha pas son émotion et son admiration pour Freddy), Christina, Martin, Philippe.

KL14X5 E2

Les jaunes (baptisés les Tengah) : Teheiura, Florence, Laurent, Moundir, Sandra, Laurence.

KL14X4 E2

Inutile de dire que l’équipe rouge est plus impressionnante que la jaune, mais n’allons pas vite en conclusion !

Épreuve de confort et de punition

Et c’est parti pour l’épreuve de confort ! il s’agit d’une épreuve culte : les flambeaux. Sauf que cette fois, c’est mille fois plus compliqué que d’habitude. Il fallait aux deux équipes embraser deux vasques, et pour cela il faut plonger, passer au-dessus de deux palissades, chaque équipe doit ensuite porter son porte-feu (une planche avec une grosse jarre enflammée) et parcourir la forêt en dépassant les obstacles et en évitant de faire tomber la jarre, déposer le porte-feu sur la plage et faire une course-relai pour déterrer 12 morceaux de cordage enfouis dans le sable (six pour chaque équipe), et construire avec une échelle de cordes allant jusqu’à six mètres de hauteur, pour faire tomber une torche qu’il faut embraser directement grâce au porte-feu et avec cette torche il fallait remonter l’échelle des cordes pour embraser la vasque. L’équipe la plus rapide est la gagnante de ce jeu de confort digne d’un casse-tête chinois plus qu’autre chose. On est très loin de 2001, où il fallait porter les flammes et courir sur la plage, en ligne droite, allumant huit flambeaux et le plus rapide allume la vasque.

Après que les équipes se soient démenées, les rouges dépassèrent les jaunes dans le parcours, mais ces derniers rattrapèrent leur retard sur la plage où il était question de déterrer les cordes, mais Laurence ralentit le groupe (on croirait entendre Julien Courbet dans Le Maillon faible) avec une corde qui s’entêtait à quitter son nid. L’occasion pour les rouges de dépasser aisément les jaunes pour construire leur échelle de cordes (on adore utiliser les cordes à Koh-Lanta !), Martin allume la torche et retourne tranquillement, sans se presser, et Christina allume la vasque au grand bonheur des rouges.

KL14X6 E2

Mais qu’est-ce que les rouges avaient gagné avec cette épreuve de confort ? rien ! ils avaient juste gagné leur île maudite, alors que Denis Brogniart se tourna vers les jaunes les informant qu’ils allaient vivre sur une île « beaucoup plus austère » et qu’il fallait créer un autre campement et repartir de zéro, cependant il leur donna du feu car Teheiura l’avait fait avec Freddy. Punition ou récompense au fond ? Quand on regarde cela de près, on sent que la dose d’aventure est plus réservée aux jaunes qu’aux rouges. Denis Brogniart informa les rouges qu’ils étaient désormais les Simban, et les jaunes étaient les Tengah. Les deux tribus eurent leurs bannières respectives.

« Des bêtes pas très catholiques »

Les Tengah découvrirent avec appréhension leur nouvelle île, pas très accueillante et plus hostile dès le premier coup d’œil. Possédant une plage extrêmement grande avec un énorme rocher au bout, l’île était une jungle à part entière. Pas de fruits, pas de cocotiers, il fallait trouver ses repères dans cet îlot plus proche du continent, construire un abri et s’occuper du feu. Alors que Moundir et Teheiura s’occupèrent de l’abri et du feu, Laurent, Laurence et Sandra cherchèrent l’eau en vain.

KL14X7 E2

Conscient des dangers de cette nouvelle île, Moundir, s’occupant du feu, pensait à ses camarades qui se sont portés volontaires pour chercher de l’eau et qui tardaient à revenir sur le camp alors que la nuit tombait. « Ils peuvent tomber sur des bêtes pas très catholiques » surenchérit Moundir, pendant que j’étais complètement mort de rire.

KL14X8 E2

Autour du feu, Teheiura met au courant ses compagnons d’aventure des dangers de la jungle : des sangliers, des tigres…La boule au ventre, les jaunes passèrent une nuit effroyable au milieu des cris d’animaux tropicaux, imaginant les tigres les attaquant de tout part. Sans abri, les jaunes étaient loin du confort des rouges.

KL14X9 E2

En effet, les rouges revenaient heureux dans une atmosphère de bon enfant. Freddy découvrit avec enthousiasme la cabane et admira le travail fourni qui lui rappela sa cabane en 2009 (la ressemblance est frappante !). Cependant, il voulut se rendre utile à l’équipe, alors il créa une sorte de pic pour ouvrir les noix de coco. Observé par Philippe, ce dernier ne cacha pas sa jalousie envers Freddy qui venait d’arriver sur le camp. Mauvais choix stratégique de la part de Freddy ? Peut-être, surtout que ce bon Philippe qui nargua tout le monde avec son tipi en 2010, resta non seulement dans l’ombre de Claude (qui était réellement le gagnant) mais il était également dans l’ombre de Freddy qui marqua l’édition 2009 avec ses créations et sa cabane.

Alors que l’équipe jaune dormit à la belle étoile, terrorisée par les bruits de la forêt, les rouges assistèrent émus à la pondaison des œufs d’une tortue. Seul intelligent : Phil, qui s’était endormi derrière eux. Il est vrai qu’un spectacle pareil est vraiment ennuyeux.

Philippe et le Pandanus

Alors que les jaunes trouvèrent l’eau au matin au fin fond de la jungle grâce à Laurent qui réussit aussi à trouver le manioc sous le regard admiratif de Teheiura, les rouges se réveillèrent avec le rythme à la Freddy qui tenait à servir son équipe, et c’est avec Martin que Freddy découvrit beaucoup de fruits du Pandanus qui n’ont pas été cueillis par les aventuriers depuis le début du jeu. Freddy rassura tout le monde sur le fait que c’était un fruit comestible.

KL14X10 E2

Charmée par le savoir-faire de l’ingénieux Freddy, Sara demanda à ce dernier de fabriquer une table sous le regard jaloux de Philippe.  Le Pandanus a du mal à passer…

Soudain, une bouteille s’échoue sur la plage ! il fallait un rouge pour emmener les affaires des jaunes au Tengah, et comme par hasard on choisit Philippe qui emmena les affaires des jaunes et même un noix de coco en guise de cadeau alors que Christina criait derrière lui « ne te laisse pas embobiner ! »

Loin du Pandanus et des Simban, c’est avec joie que Philippe retrouva ses ex-coéquipiers. A peine marchant sur la plage, il déversa sa colère du jaloux en se vengeant du malheureux Freddy qui cherchait juste à se rendre utile sur le camp. Philippe, devenant très bavard, donna sa version à propos de Freddy en le désignant, lui et les filles rouges, comme des cibles.  Rien n’est innocent avec le choix d’envoyer Philippe au lieu de quelqu’un d’autre sur l’île des jaunes, ça sent le complot !

L’alliance de l’agent 007 Philippe avec les jaunes était toujours d’actualité, puisqu’il la vérifia auprès de Moundir, alors que Freddy et Phil étaient entrain de fabriquer une table en bambou. De leur côté, les filles rouges se baignent en parlant de Philippe…Il fallait aller à un SPA car apparemment elles se sont trompées de route !

De retour chez les rouges, Philippe avait un grand sourire en leur parlant des jaunes. « Ils sont loin, loin, loin » répondit-il quant à son retard inexpliqué. Il regarda d’un air maussade la nouvelle table déjà dressée alors que tout le monde était excité.

KL14X11 E2

KL14X12 E2

Heureux du retour de leurs sacs, la joie des jaunes ne dura pas longtemps : un violent orage éclata pendant qu’ils mangeaient du manioc. La nuit des Tengah fut dure, et ils passèrent une nuit blanche dans les flots. Le matin, Teheiura n’avait qu’une idée en tête : consolider l’abri et se ravitailler en bois. Alors que tout le monde mettait la main à la pâte, Sandra n’allait pas bien.

Une histoire de cruches

Alors que les jaunes se remettaient difficilement d’une nuit apocalyptique, les rouges prenaient un petit-déjeuner « plutôt conséquent ». Une maigre bouffe appelée « soupe » à 80% d’eau, et le reste du riz et du manioc… Freddy, à la demande des filles, créa des cuillères en un rien de temps, alors que Philippe préféra manger avec les doigts avec une mine boudeuse.

Pendant que les Tengah évoquaient le conseil, c’est l’épreuve d’immunité qui s’échoue au milieu d’une bouteille sur la plage. « Tant va la cruche sous l’eau » et bien, après le feu du confort, voici l’eau de l’immunité !

Denis Brogniart expliqua l’épreuve : il fallait aller récupérer une jarre émergée dans une cage au fond de l’eau (pourquoi avoir écrit « cruche » dans le message ?), une jarre lourde pesant 120 kilos, les cages sont fermées et on pouvait ouvrir une trappe sous-marine en libérant deux montants liés avec des nœuds à la cage, toute l’équipe doit entrer dans la cage, libérer les montants et sortir la jarre, revenir à la plage avec la jarre et la mettre sur une plate-forme désignée par la couleur de chaque équipe. La tribu la plus rapide remporte l’immunité. Vous l’avez remarqué, ça fait moins casse-tête chinois que l’épreuve de confort, mais il est évident qu’il fallait plus de force pour cette épreuve d’immunité !

Soudain, Sandra a eu une faiblesse et le médecin préconisa son éloignement. La tribu rouge dû faire un tirage au sort pour éliminer l’un d’eux de cette épreuve, et ce fut le meilleur nageur de l’équipe rouge à savoir Phil qui fut éloigné de l’épreuve et d’y assister en simple spectateur.

Le départ fut en faveur des rouges qui arrivèrent en premier dans la cage et ils en sortirent les premiers. Les jaunes, moins athlétiques, étaient plus organisés et c’est Teheiura qui prit sa place du chef de tribu bien au sérieux, c’était « le tacticien » comme le souligna Brogniart à propos de Teheiura qui encouragea son équipe dont les efforts se reposèrent sur  Teheiura, Moundir et Laurent. L’équipe jaune est très organisée et surtout rapide, contrairement à l’équipe rouge qui fut moins organisée (comme si on avait parié tout sur Phil) : Philippe est en difficulté et ne put pas aider Martin et Freddy qui peinaient avec la lourde jarre de 120 kilos. Mais leur difficulté s’évapora avec les jaunes qui gagnèrent l’épreuve après un effort monumental en soulevant 120 kilos remplis d’eau, avec les cris de Teheiura qui transcendèrent les hommes jaunes jusqu’au bout.

KL14X13 E2

KL14X14 E2

Mais Denis Brogniart informa les jaunes qu’ils allaient rentrer à cinq puisque la cruche (Sandrine) était emmenée à l’infirmerie par le médecin. Plus tard, à l’infirmerie, Denis Brogniart informa Sandrine qu’elle n’allait pas continuer le jeu (qui s’en doutait ? déjà elle était mal en point dès le premier jour en 2001) et pour lui tourner le couteau dans la plaie, Brogniart lui parla de sa fille Carla qui espérait voir gagner sa mère. Ça a marché ! Brogniart quitta la candidate eppleurée rongée par le sentiment de culpabilité.

KL14X16 E2

KL14X15 E2

Les jaunes, ne sachant pas le verdict, souhaitent déjà le non-retour de Sandra et ne furent pas tendres avec elle. Laurent est satisfait d’avoir une ration de riz en plus et surenchérit « ce n’est pas un mental d’acier qu’elle a, mais un mental en porcelaine ». Moundir, ne ratant aucun grain de riz, ajouta à propos de Sandra « je pense qu’elle n’est pas faite pour cette aventure ». Soulagés, les jaunes étaient débarrassés d’un membre qui était de loin le moins accepté et le plus faible.

Le remerciement bizarre

Si les jaunes menaient la vie tranquille sur une île austère, les rouges étaient plus silencieux, chose qui énervait Philippe qui se sentait menacé « personne ne parle ici de stratégie » tonna t-il. Le conseil était pour bientôt et c’était le calme avant la tempête sur l’île de Simban.

Durant le conseil, les membres rouges semblaient indécis à propos des votes et Philippe ne cacha pas son admiration pour les jaunes après son voyage louche.

Après un vote plutôt serré (Philippe=2 votes, Sara=3 votes) c’est Sara qui fut remerciée de la manière la plus bizarre et certainement la plus hypocrite de la part de ses copains auxquels elle avait offert le feu. Elle quitta Christina qui était en larmes, et vota le vote noir en larmes.

KL14X17 E2

KL14X18 E2

Mais selon le teaser à la fin, non seulement Sara sera de retour le 3ème épisode en devenant une Tengah, mais en plus il y’aura le retour d’Isabelle. En gros, personne n’a été éliminé et tous les compteurs ont été remis à zéro ! Et ça, c’est le pire casse-tête chinois concernant un teaser pareil !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Fort Boyard 2013: Suite du tournage de la 24ème saison!

Bonsoir à tous et surtout bonne fin de week-end! Chaleur étouffante ici (40°C), on garde une grande pensée aux participants et à l’équipe technique de Fort Boyard qui avaient sillonné le Fort dans un climat hivernal!

S’il y’a du nouveau, ce n’est pas uniquement les nouvelles photos du tournage postées par Olivier Minne sur son compte twitter, mais également sa réponse à ma question « Combien d’émissions dans cette saison, Olivier?« . Minne me répond qu’il y’aura 9 émissions pour la saison 2013.

Un peu bizarre, car on peut noter une légère baisse par rapport au nombre des émissions de l’année 2012: Pourquoi? La réponse est confuse. Soit parce qu’il va y avoir des nouvelles épreuves et donc éviter le risque avec une année « test », soit parce que l’emploi du temps d’Olivier Minne est super chargé, soit parce que la succession des émissions lors du tournage est infernale et fatigante. Néanmoins, on ne saura jamais pourquoi tant qu’on n’aura pas découvert cette nouvelle saison 24 d’un Fort ancien qui fait toujours fureur pour les grands et les petits! C’est génial de revoir Patrice Laffont!

Voici un mélange de photos postées par Olivier Minne lors du tournage de cette saison, à noter que la 9ème et dernière équipe n’apparaît sur aucune des photos. Peut-être demain la reprise du tournage!

Have fun et amusez-vous avec les tofs! Et merci Olivier pour tout!

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,