RSS

Archives de Tag: meurtres

CSI: Final déprogrammé en France

Mardi 22 mars, en raison des attentats à Bruxelles, TF1 a déprogrammé l’épisode final des Experts qui débutait par un attentat suicide. Reste à savoir quand la chaîne compte le diffuser.

ScreenShot2021ScreenShot2002

Les fans des Experts sont déçus ! Et pour cause, le téléfilm final de la série, initialement programmée ce mardi 22 mars à 20h55 a été annulé en raison de l’actualité . En effet, ce dernier épisode débutait par un attentat suicide. Un scénario certes bien ficelé, mais au combien malvenu en ce jour tragique où la Belgique a été frappée par deux attentats terroristes, le premier à l’aéroport Zaventem et le deuxième à la station de métro Maelbeek , située à deux pas des institutions européennes et dont le bilan s’élève pour l’instant à 35 morts et des dizaines de blessés.

Si les inconditionnels de la série à n’en pas douter comprendront sans aucun doute ce changement de programme, beaucoup s’interrogent déjà sur la prochaine date de diffusion prévue par la chaîne.

Contactée par nos soins, la chaîne confie que pour l’instant « aucune date de remplacement n’a encore été prévue ». En effet les programmes sont établis plusieurs semaines à l’avance et pour l’instant  » toutes les cases consacrées à la fiction sont prises par d’autres programmes ».

Si mardi 29 mars, la chaîne diffuse un match de foot amical opposant la France à la Russie , le mardi suivant TF1 diffuse Les enfants de la télé spécial Visiteurs en vue de la sortie du film, avant d’enchaîner sur la diffusion de la saison 4 inédite de la série Unforgettable .

Pas question non plus d’envisager une diffusion sur le web, puisque « la série n’est pas déprogrammée faute d’audience mais en raison de l’actualité », comme nous le confirme la chaîne.

Un vrai casse-tête pour la chaîne qui promet cependant de diffuser ce téléfilm final le plus rapidement possible, même si de toute évidence les fans vont devoir s’armer de patience et attendre encore quelques semaines pour en terminer avec ce double-épisode de la série culte.

Source: Téléstar, captures par soleil444.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

CSI – 15×17 et 15×18: Un double final de tonnerre!

CSIN1

Le moment est enfin venu pour que je tape ma review du final de la saison 15 de CSI. Diffusés le 15/2/2015, les deux derniers épisodes furent d’une intensité incroyable et d’un rebondissement à un autre. Pourtant, j’ai évité de les regarder ou de lire les spoilers et les avis de crainte que je sois influencé. Ainsi, je n’ai pas regardé le final pendant 6 jours. J’ai évidement pensé au final calamiteux de la saison 14 avec le départ de Brass par la petite porte après 14 saisons de bons  et loyaux services. Le départ de Grissom, de Warrick ou de Catherine furent superbes, mais le 14×22 dernier m’a déçu avec le départ de Brass. Inutile de dire que j’appréhendais le final de la saison 15 avec le départ de Nick, le dernier de la bande originale de CSI. Inutile de dire aussi, que les deux derniers épisodes de la saison 15 m’avaient agréablement surpris, malgré l’âge de la série, ce furent les deux meilleurs épisodes de la saison 15.

Après 16 premiers épisodes plutôt bons, j’ai pris une longue pause avant le final. Alors que tout le monde se demandait s’il y aurait une saison 16 ou non, j’ai eu la réponse indirecte de la part des scénaristes. Tout est dans les chiffres. Par exemple, dans l’épisode 6, 3 personnages (Shaw, la none et Finn) étaient devant une tombe sur laquelle était gravé un truc qui m’a chiffonné : C13.

CSIN2

La capture présentée ci-dessus est liée à la saga des chiffres dont l’apothéose est les deux derniers épisodes. La lettre C peut nous faire penser à un 3 (3+13=16) et en même temps, à la première des 3 initiales d’une certaine série (CSI). Je crois que l’image de la tombe, du C et du chiffre 16 disent très long sur la suite…Rassurez-vous, il y a bien d’autres chiffres aussi intéressants dans la review !

Je passe au final maintenant ! quel final sordide d’une saison noire ! les scénaristes m’ont bluffé et je vais passer à l’épisode 17 de la saison 15…On va se pencher un peu dessus !

15×17 : Under my skin (review de l’avant-dernier épisode)

Juste ciel ! House est de retour ! qui ne connait pas le titre de l’avant-dernier épisode de la saison 5 ?

Ça fait un bon bail qu’on sait que George Eads allait quitter CSI, sauf qu’on n’a pas eu un seul épisode centré sur le personnage de Nick Stokes, mis à part son émotion lors de l’épisode 9, pas vraiment liée à un futur départ, mais à une affaire très touchante.

Il aurait fallu attendre cet épisode 17 pour découvrir un épisode complètement centré sur Nick et sur un futur départ devant lequel il hésite. La première question fut : pourquoi 17? Pourquoi Nick fut aussi touché devant la mort d’une adolescente de 17 ans ? Pourquoi ne s’est-il pas retrouvé dans cet état avec tous les meurtres qui sont arrivés ? Et surtout, c’est quoi ce chiffre 17 ?

Mais le plus intéressant, c’est que le mot CSI revient en force. Dans le 15×01, les scènes de crime du Gig Harbor killer étaient réalisées à la manière méthodique d’un CSI. Dans le 15×17, c’est John Nolan, le patron d’un certain CSI : San Diego (peut-être verra t-il le jour ?) qui se pointe dans les locaux de CSI : Las Vegas. Ses filles adolescentes âgées de 17 et de 13 ans ont disparu. Le copain de la plus jeune est retrouvé mort. Nick, très sérieux, s’investit pour la première fois à fond dans l’affaire, cherchant les filles. J’ai su que c’était SON épisode !

Bref, un psychopathe enlève deux sœurs, tue la brune et garde la jeune blonde car elle lui rappelait une fille qu’il harcelait. On dirait deux jumelles blondes….C’est sordide !

Remarquons que toute la saison 15 est basée sur cette thématique de dualité liée aux gémeaux maléfiques de cette saison de dingues.

Le père connaissait Nick, selon les propos de ce dernier, Nolan voulait qu’il rejoigne le labo de San Diego. Nick dit à Sara qu’il avait refusé car il se considérait dans « sa famille » (de toutes les façons il allait partir).

L’affaire était dirigée par Nick, il s’occupera de tout alors que les autres flemmards faisaient les choristes derrière lui. Rapide passage éclair d’Ecklie qui rappellera en quelques sortes à Russell leurs filles Maya et Morgan qui ont disparu et furent retrouvées. Deux filles blondes, deux ados, un vrai miroir !

La fin de l’épisode était trop facile et m’a fait penser à un personnage culte. Nick qui entre sans attendre les renforts et abat le criminel de Lexi d’une seule balle, comme un cow-boy ! et bien, quand j’ai vu ce passage, je me suis demandé si Horatio avait oublié ses lunettes et fit pousser la barbe…Yeeeeeaaaah !

L’épisode est aussi touchant qu’intense, c’est là qu’on se dit que la fin approche à grands pas. Je savais d’avance que San Diego était l’excuse future pour le départ de Nick. Le chiffre 17 qui se répète m’a fait penser à la carrière de Nick (il était CSI de niveau 3 à la fin du pilote).

J’ai aimé dans cet épisode le dialogue entre Nick et Nolan. On dirait un monologue intérieur d’un personnage face à un miroir! le mec m’a rappelé Brass qui a démissionné pour sa fille…

La démission est le reflet d’un futur départ de Nick qui répond « ce sera une grosse perte pour ton labo ». Le sous-entendu est autre, c’est le départ de Nick qui laissera un grand vide. Les scénaristes le savent et l’ont écrit –dire tout haut ce que les fans pensent bas, en tout cas c’était malin et bien réfléchi comme dialogue cachant un au revoir implicite de Nick aux téléspectateurs. C’était également un véritable passage de relai entre Nolan et Nick. Si je devrais résumer cet épisode en une phrase, ce sera la dernière !

Bon épisode auquel je donnerai volontiers 9/10. En fin de compte, c’était symbolique comme épisode, un vrai au revoir et un vrai hommage à Nick, ça m’a presque fait oublier la sortie à la hâte de Brass. Quoiqu’il arrive, les personnages anciens qui quittent le navire sont irremplaçables. Le caractère de Nick est à part et j’ai apprécié ce personnage sensible dans ces 15 ans de la série. Je savais qu’il restait le dernier épisode 15×18 avec l’histoire du Gig Harbor killer et le départ de Nick : deux histoires dans un épisode, j’étais trop impatient de visualiser enfin la fin !

15×18: The End Game (review du dernier épisode)

CSIN3

Après un avant-dernier épisode symbolique, je suis passé directement au dernier épisode tellement appréhendé et tellement attendu, et si j’ai quelque chose à dire à son propos c’est qu’il était intense à couper le souffle. Pour moi, c’est le meilleur épisode de la saison 15 avec un joli 10/10.

L’épisode commence par une séance de tatouage (très) torride entre deux jumelles gothiques et Winthrop, le jumeau qui a survécu à la fusillade de Shaw et aux coups de Maya. On découvre Winthrop et Briscoe dans le regard fou de Winthrop qui contemple les deux serpents rouges tatoués sur son torse !

Note à propos de cet épisode : c’est le 4ème et dernier épisode lié à la saga des jumeaux, ça promet ! les épisodes qui sont centrés sur les deux tueurs en série sont le 15×01, 15×06, 15×13 et 15×18. On note qu’entre les deux premiers et les deux derniers il y a toujours 5 épisodes comme espace, le chiffre 5 joue donc un grand rôle. C’est une manière de rappeler que l’affaire du Gig Harbor killer date depuis 5 ans, mais implicitement c’est une manière de dire que Ted Danson joue le chef depuis 5 ans, et qu’un compte à rebours a été lancé : on ignore ce que va se passer dans la saison 16…Le 5 peut symboliser aussi Nick, le 5ème et dernier membre original.

Bref, Winthrop envoie son index dans un colis à Finn, alors que D.B Russell papotait avec Nick qui arrive, rasé de près, tout souriant. Ce bon vieux Russell qui n’a plus de rôle dans la série hormis le fait de discuter avec ses collaborateurs…Il a fini par faire son intéressant en se faisant pousser une barbe de papy Schtroumpf, je pense que les scénaristes ont trouvé où mettre la barbe de Nick !

CSIN4

CSIN5

CSIN6

Bref, alors que Russell tentait de pousser Nick à accepter l’offre de Nolan – directeur du labo de San Diego – c’est la surprise pour Finn qui tomba sur l’odieux colis comportant non seulement le doigt coupé de Winthrop, mais aussi une statuette de Castor et Pollux, les jumeaux cités dans le 15×01. Finn reçut un appel anonyme qui s’est avéré de la part de Winthrop qui lui promettait que c’était le début de la fin. Pourquoi Finn ? Parce qu’elle a tiré il y a 5 ans sur son frérot permettant de l’emprisonner. Donc, retour en arrière tout en restant dans le présent…ça sent la vengeance à plein nez !

CSIN7

Russell dit un truc super philosophique : le doigt est la manière de Winthrop de dire qu’il est lié avec son frère pour toujours. Finn est en colère car le psychopathe connaissait l’adresse de sa mère…

Durant cet épisode, on va distinguer deux histoires : l’une à propos de Nick qui fera ses adieux à Russell, Sara et Greg, l’autre est à propos de Winthrop, on ne sait pas ce qui va se passer avec un psychopathe pareil : un happy-end ? une fin ouverte ? y aura-t-il un mort dans l’équipe selon un magazine français ?

Le 15×01 est un épisode qui a commencé avec Briscoe vs Finn (la voiture piégée) et le 15×18 est un vrai miroir qui commence par le colis qui affronte Winthrop vs Finn. J’adore ce reflet farfelu !

J’aime bien le clin d’œil à Grissom, lorsque Sara tentait de convaincre Nick d’accepter l’offre de Nolan et de partir : « Tu dois aller où tu peux faire le plus de bien » dixit Grissom.

CSIN8

Les recherches ont permis à Finn et à Shaw (l’ex complice de Winthrop) de remonter la piste jusqu’à trouver le nom du père biologique de Winthrop. Plus important encore, Henry trouva du sang féminin sur la statuette envoyée à Finn qui s’est avérée être l’arme d’un crime commis. Le sang était celui de deux vraies jumelles…

Chapitre suivant : celui de Hodges qui n’a fait que confirmer cette histoire de jumelles grâce à sa recherche sur les tatouages, en particulier celui de Briscoe (les deux serpents rouges). C’est grâce à la couleur rouge envoyée avec le doigt qu’il a su que c’était une couleur rare utilisée par le tatoueur de Briscoe et qui a avait une ex-femme qui avait une sœur jumelle. Du rouge, le chiffre deux qui se répète incessamment …final sanglant !!

CSIN9

CSIN10

Arrivés sur place, Greg et Sara découvrent l’endroit où Winthrop était devenu Briscoe avec le fameux tatouage. Il y avait déjà une scène de crime, des cordes multicolores, du sang…mais il y avait des détails un peu bizarres, en particulier une sorte d’herbe qui a permis de remonter jusqu’à une entreprise située à San Diego. Finn eut l’idée d’envoyer Nick enquêter en Californie grâce à son amitié avec Nolan.

CSIN11

CSIN12

Nick fut accueilli en futur patron alors que les CSI San Diego encerclaient la serre de Collin Winthrop, le papa du psychopathe. Shaw et Finn arrêtèrent le père après que Nick ait trouvé deux cadavres de jumelles dans un congélateur. Mais les rebondissements s’accélèrent lorsque Finn reçut un coup de fil de Winthrop. Ce dernier fusilla tout le monde, tuant son père ainsi que Shaw qui a protégé Finn en prenant une balle à sa place. Je crois que Finn était visée depuis le début…suis-je bête ! elle a été dans une voiture piégée dans le premier épisode et a reçut le doigt du deuxième psychopathe dans le dernier, rien que ça !

CSIN13

CSIN14

CSIN15

CSIN16

4 morts dans ce dernier épisode, on se demande s’il va y avoir d’autres victimes !! les investigations conduisent les CSI vers une nouvelle piste : Collin Winthrop n’était pas le père biologique des jumeaux, mais un proxénète dénommé Frère Larson déjà apparut dans le final de la saison 13 et au début de la saison 14. Grâce à une histoire à tirer par les cheveux, Morgan réussit à faire parler une plante d’une dénommée May ! Le pire est à venir : il avait violé sa fille de 15 ans qui mit au monde les deux jumeaux. Russell apprend de Larson qu’elle était devenue nonne à Seattle et a changé son prénom de May à Alice. Elle s’est fait passer pour morte durant plusieurs années. Son prénom May m’a rappelé un certain 5ème mois !

CSIN17

Et ce n’est pas uniquement le chiffre 5 qui se répète, mais le 2 et le 9 (5+2+9=16). D’autres chiffres comme le 3, le 13 ou le 6 étaient fréquemment utilisés mais pas de la même cadence !

D.B décida de se rendre chez Finn pour aller à Seattle afin de protéger Alice, mais arrivé devant la chambre n°5 (le 5 comme toujours…) il tomba sur une scène de crime inaccomplie par le jumeau psychopathe Winthrop qui déclara qu’il avait tué Finn. Choqué et courroucé, D.B tenta de se venger, en cachant l’identité de la vraie mère des jumeaux, malgré un revolver qui était pointé sur lui. Il était temps que Russell soit un peu actif….C’est ce plan qui lui avait sauvé la vie sans doute.

CSIN18

CSIN19

CSIN20

La police intervient au bon moment grâce à l’intuition de Sara, blesse grièvement le tueur en série mais ce dernier ne leur avoua rien à propos de Finn. Alors que Nick coordonnait avec la Californie et Sara s’occupait à aider ses amis, D.B était toujours à l’intérieur de la chambre de Finn, Greg et Morgan cherchaient Finn dans un parking. Intéressant…Même le nombre des agents sur le terrain était 5 !!

Greg et Morgan trouvèrent Finn blessée et à moitié morte dans une voiture californienne volée. J’aime beaucoup cette transition en finesse de Las Vegas à San Diego, une méthode pour faire habituer les fans à un changement futur concernant Nick. Greg utilisa la respiration artificielle alors que Morgan appelait les secours. On apprit que Finn est dans un état comateux et que Winthrop n’allait pas mourir. L’affaire du Gig Harbor killer s’arrête là, alors que toute l’équipe est amère, en particulier D.B qui était très ému.

CSIN21

La deuxième histoire est le départ de Nick dans une ambiance sinistre à cause de l’état de Finn. Il hésite mais Russell le poussa au nom de Finn à s’en aller vers la Californie. Les adieux avec Sara et Greg étaient touchants, on sent que les anciens ont vraiment une place à part. Les photos de Nick avec l’équipe dans le casier étaient super sympa ! Mais les adieux les plus touchants furent les plus silencieux, devant le fameux tableau des affaires à résoudre pour  les 5 CSI de terrain (qui me rappellent le nombre de l’équipe d’origine). C’est un clin d’œil très sympa à l’épisode pilote, où la première apparition de Nick était devant le tableau avec Warrick….Et c’est avec un grand plaisir que je me suis plongé dans la nostalgie avec les flash back de Nick qui était le seul à avoir résolu sa dernière affaire.

CSIN22

CSIN23

CSIN24

CSIN25

CSIN26

Les flash back m’ont rappelé ceux du 14×05, un clin d’œil symbolique ? En tout cas, le nombre des flash back est intéressant : d’abord, on a eu une avalanche de 5 flash back avec 9 personnages (Nick et D.B devant le cercle des fourmis, Nick et Sara dans une voiture, Nick et Grissom brisant un mur, Nick soufflant les bougies de son anniversaire, Nick filmé devant un cadavre) j’aime beaucoup ces petits souvenirs avec le sourire nostalgique de Nick, qui eut une autre avalanche de 9 flash back cette fois avec 16 personnages dès qu’il caressa les lettres de Finn, vraiment touchant (Nick face à la lettre A, Nick qui survit à l’explosion de la saison 11, Nick dansant avec Finn, Nick qui joue au golf devant Langston, Nick se penchant sur un cadavre, le clin d’œil au fameux épisode de Nick avec Greg, Hodges et Henry ainsi qu’à leur accident, Nick avec une pelle, Nick avec une rose blanche, Nick avec le mannequin, Nick enterré face à Grissom) ça fait du bien ! et puis cette double référence à Grissom, à la fin de la saison 5 et tellement de bons moments ! J’aime aussi la musique de fond, en fait le départ souriant de Nick me rappelle étrangement celui de Grissom, ce n’est pas par hasard si Nick se rappelle de son ancien patron ainsi – ce n’est pas anodin, deux flash back !

CSIN27

CSIN28

CSIN29

CSIN30

CSIN31

CSIN32

CSIN33

CSIN34

CSIN35

CSIN36

Les chiffres 5, 9 et 16 sont très symboliques mais il faudra attendre le dernier flash back de Nick de ces 15 années dingues : ce fut celui de Nick et de Warrick, lors du pilote, devant le tableau à concurrencer l’un l’autre. Le clin d’œil à Warrick, son pote, était vraiment chouette, avant que Nick ne conclue l’épisode en barrant son nom avec un « solved » pour nous dire que c’est fini. Il était grand temps pour que l’oiseau quitte le nid ! J’espère revoir ce personnage marquant dans la saison 16 qui a l’air d’être la dernière ! les « solved » de Nick sont au nombre de 5…sur 10 affaires (5+10=15) c’était la dernière saison de Nick les gars !

CSIN37

CSIN38

Dans le dernier flash back, on retrouve le chiffre 2 avec  Nick et Warrick. Si je l’additionne avec 5 et 9 retrouvés souvent dans la saison on retrouve 16, sans parler du 16 déjà présent !

Ma remarque finale est que les scénaristes étaient vraiment malins : ils ont rendu hommage à Nick en atténuant l’ampleur de son départ en poussant le téléspectateur à suivre curieusement ce qui se passerait plus tard avec Finn et Winthrop. Et une fin pareille est vraiment insolite, car il s’agit de la fin de quelque chose tout en subissant les conséquences d’une pareille affaire. En tout cas, bravo ! ce fut une bonne saison noire, parfois gore, avec un très bon final.

Les anciens qui succèdent à Nick sont Greg (pilote, secondaire), ensuite Sara, le Doc et David (saison 1 l’une était personnage principal, les deux autres secondaires) et enfin Hodges (début saison 3, secondaire). J’espère qu’il y aura plus d’humour dans la dernière saison, ce n’est pas possible que l’humour ne réside que dans le personnage de Hodges, on est tellement loin de la belle époque…

Avant de finir de taper cette review de dingue, je pense avoir décodé le 2, 5, 9 (chiffres répétitifs) :

9 : les 9 ans de Grissom

2 : les 2 ans de Langston

5 : les 5 ans de Russell

= CSI (16 ans)

Merci de votre lecture !

CSIN39

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’antre du diable – Commentaire et résumé

ANTRE1

ISLAND OF THE HAUNTED / L’ANTRE DU DIABLE

Note perso : Ce film est présenté aux fans et aux téléspectateurs comme la conclusion du Caméléon. Ce film est le second film après « Caméléon contre caméléon », et « L’antre du diable » n’a pas raflé plusieurs points positifs auprès des fans qui ont voulu une vraie fin. J’ai regardé le film et j’ai été déçu à mon tour car on sort complètement de la voie tracée par le Caméléon, vers une fin totalement absurde et surtout insatisfaisante et décevante.

Ce film a été tourné en 2001, comme le premier film et la seconde partie de la saison 4. Ce film ne marqua que les esprits des shippeurs, mais rien d’autre. C’est la série Le Caméléon qui garda précieusement le concept et c’est ça que va retenir les téléspectateurs et les fans en général.

Je vous présente L’antre du diable, le second film du Caméléon (et le dernier) que vous pouvez télécharger sur ce lien : Cliquez ici pour télécharger le film.

Résumé précis, surprises, photos et une présentation qui commence par un trailer français et les réactions des acteurs, producteurs…Néanmoins, je ne remercie pas les scénaristes qui nous ont présenté un plat spaghetti au lieu d’une fin décente.

Bonne lecture à tous.

Présentation rapide et résumé du film 

Selon le trailer, le film comporterait plus d’action que le premier, avec beaucoup d’explosions. Le film se déroule à Scotland. On voit Miss Parker, courant seule dans une rue. Puis Jarod montre la photo de sa mère à quelqu’un, demandant si elle était ici, ces derniers temps .On voit ensuite, Miss Parker pointant son pistolet sur Jarod. Ce dernier lui dit alors que « les réponses qu’ils cherchent tous les deux s’évaporeront si elle ne l’aide pas »

Alors que Mademoiselle Parker et Jarod trouvent un sarcophage, ils se voient obligés de combattre un inconnu qui allume le feu dans la pièce, et les enferme dans cette pièce enflammée. Mademoiselle Parker dit alors « Nous sommes piégés, il n’y a plus d’issue ». Jarod lui demande alors de le suivre, puis on les voit sauter par une fenêtre.

Puis lors de la scène suivante, Mademoiselle Parker s’agenouille à terre, pleurant. Puis lors de la scène suivante , ils vont presque s’embrasser, puis il y a une nouvelle scène , Jarod s’asseyant près d’elle lui avouant qu’il a toujours su qu’il y avait toujours plus dans leur vie que ce jeu de « je fuis , tu me traques » , puis lui prend sa main , cette dernière se sentant heureuse .

Le duo Jarod/Mademoiselle Parker, dans leur quête de la vérité se trouvera obliger de se rendre dans un cimetière …

Arrivent alors les interviews. Andrea avouant que c’est la première fois qu’elle et Michael ont travaillé autant ensemble dans beaucoup de scènes. Puis Richard Marcus affirme que Miss Parker va finalement établir une « relation » avec Jarod autre que toutes celles qu’elle avait eu avant avec lui. Ce à quoi Jamie Denton rajoute que nous allons voir si Miss Parker va changer après avoir été avec Jarod. Enfin, le réalisateur, Fred K. Keller, annonce que Jarod et Miss Parker n’ont pas d’autre choix qu’agir ensemble pour les besoins de leur quête et vont devoir confronter leur sentiments envers l’autre.

Et la conclusion : The Pretender – Island Of The Hanted – alias L’antre du diable, est la fin de la saga du caméléon.

Résumé du second film Island Of The Haunted

Le film commence la nuit. Se déplaçant rapidement dans un sous-niveau du Centre, quatre personnes travaillent mais des nettoyeurs arrivent et sont tués par les mystérieux intrus. Deux des hommes placent des explosifs pour ouvrir la porte de la pièce. Petite explosion : la pièce ressemble à une chambre de jeu d’enfant. Ils fouillent la pièce et cherchent des parchemins, mais à leurs grands mécontentements, ils en concluent que les parchemins ne sont pas là.

Dans une pièce du Centre, Mr Parker est sur chaise roulante, Miss Parker lui demande de lui parler, mais il reste silencieux. Le docteur dit à Miss Parker (alors qu’une larme coule sur la joue de Mr Parker) que la catatonie est un désordre schizophrénique et c’est ce dont souffre Mr Parker suite à la balle qu’il a reçu. Le docteur lui dit que Mr Parker est bien réveillé mais il est piégé dans un corps qui ne répond pas.

ANTRE2

Alors que le docteur laisse Miss Parker seul avec Mr Parker, elle montre à son père la photo réunissant sa mère et celle de Jarod, et lui pose des questions, mais il ne répond pas et ne réagit pas. Elle embrasse alors son père.

C’est à ce moment que Lyle arrive. Les hommes qui ont tué les sweepers, sont derrière lui. Lyle demande à sa sœur de quitter la pièce ; elle désire savoir pourquoi Adama et « ses toutous » sont là. Il lui répond alors que maintenant que Mr Parker, est réveillé et conscient, Adama et son équipe veulent protéger Mr Parker ; Lyle s’isole avec sa sœur et lui dit que ça a un rapport avec ce qu’ont fait Adama et ses hommes la nuit dernière dans les pièces du SL-15.Miss Parker est certaine que Raines est impliqué mais Lyle en doute car Raines n’est pas réapparu depuis sa dernière disparition. Lyle dit à sa sœur que maintenant que le cerveau de leur père est en piteux état, le Triumvirat a besoin de quelqu’un d’autre pour diriger le Centre. Leur discussion est interrompue par Adama qui s’étonne que Miss Parker soit toujours là. Elle lui répond que les Parker ont toujours dirigé le Centre, mais Adama la corrige : le Triumvirat dirige le Centre. Il lui ordonne de quitter les lieux .Broots interrompt la scène et annonce à Miss Parker qu’il a retrouvé la trace de Jarod.

Au Dennison Museum de Boston, le professeur Jarod Dodson est au téléphone parlant d’anciens symboles (se trouvant sur la photo réunissant sa mère et celle de Miss Parker) et est sur le point d’obtenir une adresse mais de la fenêtre voit l’arrivée imminente de Miss Parker et ses sweepers. Jarod a néanmoins le temps d’écrire l’adresse (le Bar d’Alley Sports), le remercie et quitte les lieux. Miss Parker arrive en retard et ordonne aux sweepers de le retrouver. Le téléphone sonne : c’est Jarod et elle s’accorde une petite discussion avec lui à propos de leurs familles, des secrets du Centre et des croquis et objets laissés sur le bureau Jarod. Puis Jarod coupe la communication, une voiture klaxonne, Miss Parker regarde par la fenêtre et voie Jarod dans le taxi.

Jarod montre au propriétaire du bar d’Alley Sports le symbole avec des crânes, quelques peu cachés sur le mur. Le propriétaire est étonné car peu de personne le remarque et Jarod lui dit que sa présence ici est du à ce symbole sur le mur, qu’il est à la recherche d’une personne qui a pu être là, il y a quelques années, quelqu’un qui pouvait être intéressé par ce symbole sur le mur. Il dit à Jarod que tout a commencé avec les « Vespusians », une société secrète créé il y a 100 ans dans ce bâtiment ; la rumeur dit qu’un immigrant a amassé une fortune avec des réunions de « travaux diaboliques ».Le propriétaire lui montre des objets qu’il a trouvé lors de la rénovation du bâtiment : Jarod s’intéresse à une carte. Le propriétaire note qu’une boite bleue avec une poupée en porcelaine a disparu et en suppose que c’est la femme qui est venue quelques jours auparavant qui a du la prendre. Jarod pense que c’est Miss Parker, mais le propriétaire lui dit que c’est la femme sur la photo (sa mère) que Jarod tient. Il lui dit qu’il se souvient qu’elle lui a dit qu’elle se rendait sur l’île de Carthis.

ANTRE3

ANTRE4

Au Centre, Broots et Sydney découvrent Miss Parker se plantant une seringue sur le bras. Elle donne la seringue à Sydney et leur demande de trouver qui est son père. Broots dit que ça va être impossible vu que Mr Parker est gardé par le Triumvirat, mais Sydney leur dit qu’il existe un endroit où le sang de toutes les personnes importantes du Centre est conservé.

ANTRE5

Sydney les quitte et Miss Parker travaille sur son ordinateur pour faire des recherches sur le symbole qu’elle a trouvé dans le dernier repère de Jarod. Mais la recherche donne des résultats non satisfaisants. Elle décide alors d’aller voir la seule personne qui peut l’aider…

Alors qu’Angelo examine la photo réunissant la mère de Miss Parker et celle de Jarod, Miss Parker lui demande de lui dire pourquoi elles sont ensemble. Angelo répond que sa mère est triste et celle de Jarod est terrifiée. Elle le dirige alors vers le symbole et Angelo répète alors « Vespusians… », puis commence à s’énerver. Elle lui demande de se calmer et de lui dire ce que sont « les Vespusians ». Il crie « des gens diaboliques », puis dessine. Satisfait par son dessin, il lui dit que les « gens diaboliques » sont sur « the island of the haunted ».

ANTRE6

ANTRE7

Jarod est à côté du pilote du bateau. Le pilote lui demande s’il est certain de se rendre sur l’île mais Jarod lui dit que les réponses qu’il a tant cherchées se trouvent sur cette île.

Marchant dans les rues de l’île, Jarod a l’impression d’avoir été télé-transporté une centaine d’année en arrière. Jarod s’approche de Frère Renaldus et lui dit qu’il cherche un refuge. Frère Renaldus le dirige vers un autre Frère. Ce dernier lui montre alors sa chambre : la pièce est petite, il n’y a pas d’électricité, pas de téléphone. Se rappelant là où il a grandi, Jarod lui dit que c’est parfait.

Jarod se réveille d’un cauchemar. Il se rend dans la rue et constate que tout le monde se prépare à évacuer l’île. Les cloches sonnent et Jarod est prévenu par deux Frères que la tempête se prépare et qu’il faut quitter les lieux. Jarod demande aux passants qui quittaient les lieux s’ils ont vu sur l’île sa mère mais personne ne répond. Alors qu’il commence à désespérer, Jarod la voit finalement de loin. Pour attirer son attention, Jarod crie « Maman », mais le bruit du vent, des passants et d’un hélicoptère cache ses cris. Sa mère voyant l’hélicoptère, prend peur et quitte les lieux. Jarod voit que c’est un hélicoptère du Centre, et sans se faire voir se dirige vers l’allée où s’est dirigée sa mère.

ANTRE8

ANTRE9

Miss Parker descend de l’appareil, se dirige vers l’un des Frères et apprend qu’il faut quitter les lieux à cause de la tempête. Elle lui montre le dessin d’Angelo, lui demande si il connaît ce lieu et il lui répond qu’il s’agit de la Chapelle de Bells. Miss Parker voit Jarod et décide de le suivre.

Au Centre, Sydney et Broots observent le gardien de la pièce de stockage de sang. Puis le gardien quitte les lieux, et ils rentrent dans la pièce. Ils trouvent un flacon contenant le placenta du bébé de Brigitte et Mr Parker, Broots se demandant si quelqu’un a vu le petit ces derniers temps ; ils ne trouvent pas le flacon de sang de Mr Parker mais un flacon avec son sperme.

Sur l’île, Jarod voit l’enseigne “Les Remèdes d’Herbage d’Ocee” et y entre, pour éviter d’être vu par Miss Parker. Elle s’apprête à le suivre quand elle est arrêtée par un Frère lui demandant son aide. Miss Parker voit une pancarte « La Chapelle ». Elle dit alors au Frère qu’elle est en train de quitter l’île, puis regarde de nouveau le dessin d’Angelo.

Jarod voit Miss Parker quittant les lieux. Puis il entend une voie dire « C’est triste d’être seule » et voit Ocee travaillant avec certaines herbes.. Il s’excuse de cette intrusion et lui demande pourquoi elle ne quitte pas l’île. Jarod se rend compte qu’elle est aveugle et est surpris quand elle lui dit qu’il est à la recherche de « la femme aux cheveux écarlates ».

Miss Parker suit les pancartes pour se rendre à la Chapelle. Elle entend une fille lui disant que « C’est à la Chapelle », et court après elle. Au magasin d’Ocee, Jarod implore Ocee de lui en dire plus sur cette femme aux cheveux écarlates. Ocee lui dit que cette femme est en danger actuellement dans la Chapelle des Ames. Miss Parker est devant la Chapelle des Ames et est persuadée que c’est ce qu’a dessiné Angelo. Elle entend une femme crier et un tir de pistolet. Dans les bois, proche de la chapelle, Jarod les entend également.

ANTRE10

ANTRE11

Miss Parker entre dans la chapelle, arme à la main, ouvre une porte et tombe nez à nez sur la mère de Jarod aussi étonnée l’une que l’autre. Margareth tente de s’échapper, Miss Parker essaie de la suivre, mais est frappée par derrière par un inconnu et tombe par terre.

Jarod arrive finalement à la Chapelle et trouve Miss Parker reprenant ses forces et lui pointant son pistolet. Jarod lui dit que sa mère est sur l’île et qu’elle est en danger et qu’il n’est pas l’heure pour Miss Parker de jouer au « Chasseuse de prime du Centre ». Elle lui dit qu’elle a vu sa mère tandis que les cloches sonnaient. Jarod comprend que le dernier bateau est sur le point de partir, et  leurs réponses également. Il supplie Miss Parker de ne plus pointer l’arme.

Sur le port, le dernier bateau vient de quitter l’île. Jarod voit sa mère, le bras blessé.

Jarod est remonté contre Miss Parker, car encore une fois Le Centre l’a empêché de retrouver sa famille. Il lui dit qu’ils sont seuls sur cette île et il compte bien découvrir ce que cherchait sa mère et qui a tenté de l’éliminer et pourquoi. Miss Parker décide de ne pas pointer son arme sur lui.

Dans les couloirs du Centre, Lyle est appelé par Mr Raines qui lui rappelle qu’il a son pouce mais c’est une autre faveur qu’il attend de Lyle. Dans un autre hall du Centre, Sydney et Broots parles des tests génétiques et se demande où se trouve Miss Parker ; puis ils voient Lyle et Raines bras dessous, bras dessus.

Jarod et Miss Parker se rendent à la chapelle et trouvent des empreintes de pied (celles de l’assassin) qu’ils suivent et arrivent dans les bois et trouvent la boîte bleue (sans la poupée) et un parchemin écrit en vieux anglais où l’on peut lire « P-47 ». Puis sur le chemin, ils retrouvent Ocee qui n’a pas voulu quitter l’île sur laquelle elle est née et sur laquelle elle mourra. Jarod est étonné quand elle lui demande si sa mère a bien quitté l’île.

De retour à son magasin, elle raconte à Jarod que sa mère est venue la voir, car elle se plaignait de maux de tête. Elle dit à Jarod que sa mère cherchait à savoir qui il est, d’ailleurs elle cherchait avec une autre femme la vérité depuis longtemps, puis se tournant vers Miss Parker, dit que ça devait être sa mère .Miss Parker est certaine que la petite fille lui dira ce que cherchait Margareth, Jarod se demande qui est cette fille ,Miss Parker la décrit, et Ocee affirme qu’il n’y pas de jeune fille décrite ainsi sur l’île. Jarod demande à Ocee ce que recherchait sa mère et Ocee lui dit qu’elle cherchait évidemment les parchemins.

Mr Parker est assis, immobile, Adama devant lui, contemplant quelque chose. Mr Lyle entre et avertit Adama qu’il va y avoir un appel pour lui de provenance d’Afrique. Adama quitte Mr Parker et suit Lyle. Mr Raines entre dans la pièce et commence à parler à Mr Parker : il lui rappelle qu’ils sont plus proches que personne n’aurait pu l’imaginer (et le suspecter), ils ne pouvaient avouer leur relation, et surtout à Catherine. Puis il lui demande de lui dire la vérité et montrant la fameuse photo, lui demande si il l’a falsifié. Mr Raines n’obtient pas de réponse, empoigne les mains de Mr Parker et insiste pour avoir la vérité, car le temps est compté.

Lassé d’attendre le coup de fil, Adama retrouve avec Lyle, Mr Parker, toujours immobile (et seul) et demande à l’un de ses hommes de surveiller le malade.

Ocee décide de raconter à Jarod et Miss Parker les légendes qui entourent les parchemins et les amène à la crypte où sont enterrés les corps des premiers moines (guerriers) qui ont amené les parchemins sur l’île. Elle leur dit que Frère Vespus et ses disciples, de retour de leurs croisades, ont ramené avec eux des parchemins mystiques à connotation biblique-comme le Saint Graal-. Les moines ont alors dit qu’ils avaient mis les parchemins dans la mer mais en réalité, ils les ont cachés sur l’île. Ocee leur dit que pendant des siècles, les personnes venaient sur l’île, pour chercher les parchemins et leurs pouvoirs mystiques, et de nombreux chercheurs qui se sont aventurés dans les bois, ne sont plus jamais revenus. Confus Jarod lui dit que sa mère essayer de trouver les parchemins. Ocee lui répond que sa mère cherchait les parchemins et tout ce qui tourne autour, tout comme l’inconnu qui a tenté de la tuer. Puis elle leur dit qu’il y a 100 ans, le gardien de la crypte à trouvé les parchemins des Vespusians et avait prévu de quitter Carthis avec eux. Miss Parker est effondrée quand elle entend Ocee leur dire que le gardien à brûlé toute sa famille et qu’il l’a quitté l’île le lendemain et personne ne sait où sont les parchemins. Certains pensent qu’ils ont été écrits de la main de Dieu, d’autres du sang du Diable.

Puis Jarod lui dit que sa mère cherchait quelque chose appelé « P-47 ». Ocee lui répond que l’île est un ensemble de parcelles, enregistrées dans les archives. La tempête commence à être violente, Ocee les conduit là où se trouvent les archives. Miss Parker est de nouveau distraite par la jeune fille qui lui demande de la suivre. Miss Parker les avertit de ne pas l’attendre et suit la fille.

Au Centre, Broots informe Sydney qu’Angelo a été la dernière personne qui a parlé à Miss Parker. Ils retrouvent Angelo, dessinant le fameux symbole et écrivant « Terribilis est locus iste. » (Des atrocités ont eu lieu ici).

Sur l’île, la fille a conduit Miss Parker à la Chapelle. Miss Parker y entre. Elle ne voit plus la fille car l’intérieur est obscur. Elle la voit se diriger au confessionnal, retrouve la poupée, a perdu la fille et tombe sur Jarod qui n’a vu aucune jeune fille. Jarod observe la poupée et en déduit que c’est celle de la boite bleue. Jarod annonce à Miss Parker que « P-47 » est l’endroit où le gardien de la crypte a tué sa famille.

Sur les lieux, Miss Parker a un flash de cette nuit où le gardien de la crypte a brûlé sa maison et entend les cris d’un enfant. Ils retrouvent les même traces que ceux de la chapelle et aperçoit un inconnu s’enfuir. Jarod le pourchasse et Miss Parker revoit la fille qui lui demande de la suivre. La jeune fille court dans les bois.

Dans les bois, Jarod a perdu la trace de l’inconnu. Miss Parker réalise que la fille l’a mené devant une tombe ancienne. Elle lit l’épitaphe et s’effondre par terre. Jarod la rejoint et ne comprend pas sa réaction. Puis Miss Parker crie « La Famille du gardien de la crypte, c’est les Parker ».

Chez Ocee, Miss Parker émerge de ses pensées, robe de chambre sur elle, regarde Jarod et reste silencieuse. Jarod lui dit de laisser sortir sa rage , ce à quoi elle rétorque que c’est simple pour lui, elle vient de trouver la tombe de toute la famille Parker, tuée par son arrière Grand-père, qui est ensuite arrivé aux U.S., seul, pour créer Le Centre. Elle rajoute avec toutes ces révélations, le portrait de sa famille devient hideux.

Puis ils parlent de leur enfance. Miss Parker donne à Jarod un long regard. Elle commence à avoir froid, Jarod décide de la recouvrir. Ils parlent ensuite du Centre et des mensonges, puis petit à petit se rapprochent, sont sur le point de s’embrasser quand soudain ils sont interrompus par Ocee et son thé. Miss Parker gênée, se cache avec ses mains alors que Jarod esquive un sourire mais n’échangent aucun mot. Puis Ocee replace un bouquin sur l’étagère et Miss Parker voit un croquis représentant de la jeune fille et annonce à Jarod et Ocee que c’est cette petite fille dont elle leur parle depuis qu’elle est sur l’île. Ocee dit que c’est impossible, cette fille est morte il y a cent ans et c’est la fille du gardien de la crypte.

ANTRE12

Dans le bureau de Miss Parker, Broots dit à Sydney qu’il s’inquiète pour Miss Parker. Broots lui dit qu’il n’a rien trouvé dans la maison de Miss Parker et qu’apparemment une autre personne a infiltré son domicile avant lui. Ils sont interrompus par Angelo qui les dirige vers son dessin du symbole sur le mur ; il répète que de « terrible chose se passe ici ». Broots voit que sur le mur est inscrit « 19-240-86 ». Angelo dit qu’il s’agit de la vérité sur les Parker.

ANTRE13

ANTRE14

Ocee raconte à Miss Parker que le croquis est un autoportrait de la petite Parker qu’elle a donnée au Père Theo, le prêtre de la chapelle, le jour où elle est morte. Le soir où le gardien de la crypte à brûlé sa famille, le Père Theo est également mort d’une chute du balcon de la chapelle. Le père d’Ocee était un bon ami du Père Theo et a récupéré ses affaires, incluant le croquis de l’« Ange ». Miss Parker réagit, Ocee lui dit que le père de la jeune fille l’appelait toujours « Son Ange ». Ocee leur dit que tout ce qui appartenait au Père Theo se trouve dans la chambre d’archives.

Dans la chambre d’archives, Miss Parker regarde une gargouille. Jarod lui dit que leurs mères croyaient assez aux parchemins pour risquer leurs vies pour les trouver. Jarod retrouve une lettre secrète écrite par le Père Theo à son évêque le jour de sa mort. Miss Parker la prend et la lit. La lettre est incomplète ; le Père Theo dit que la fille du gardien de crypte lui a confessé que son père a trouvé des parchemins et que les démons ont transformé cet homme si aimable en une personne à l’âme tourmentée. Tentant de sauver son père, elle a pris les parchemins, les a caché et a également caché la clé qui permet de les retrouver. Miss Parker est persuadé que son arrière grand-père a découvert que sa fille a avoué au Père où elle a caché les parchemins, et en voulant obtenir la réponse a tué le Père Theo. En relisant la lettre, Jarod décide de détruire la poupée et trouve une petite clé à l’intérieur. Derrière les gargouilles, une personne avec une robe de moine, les observe.

ANTRE15

Broots a trouvé la signification des nombres écrits par Angelo : Sub-Level 19, Couloirs 240 Cadenas 86. Broots dit qu’il a ouvert et qu’il a trouvé un certificat de décès, des papiers d’adoption et un certificat de naissance, tous sur sur la même période de trois jours et portant tous les noms des Parker. Broots dit à Sydney que Mr Parker avait un frère, Abel, presque mort à la naissance, qui a passé 3 jours dans un incubateur puis qui a été adopté. Le père de Mr Parker a payé le certificat de naissance pour que personne n’apprenne l’existence de ce bébé. Broots lui montre le nom de famille qui a adopté Abel … les Raines. Mr Raines est en réalité le frère de Mr Parker.

Jarod et Miss Parker retourne à la chapelle et elle lui demande ce que la clé ouvre. Il lui dit que dans chaque église il y a une chambre secrète qui cache toutes les reliques de chaque patron de l’église. Jarod trouve la chambre, et une boîte. La clé l’ouvre mais il n’y a pas de parchemins. Ils sont interrompus par Frère Menencious qui leur dit qu’il va prendre la boite. Miss Parker, garde la boite et le menace de son arme, mais le Frère réussit à assommer Jarod et à s’échapper. Ils le pourchassent et le retrouvent. Jarod l’accuse d’avoir voulu tuer sa mère et le Frère lui répond que depuis 700 ans, il y a toujours un Frère pour protéger les parchemins et il ne sait rien à propos de sa mère. Il tire une poignée, laisse tomber sa torche et Jarod et Miss Parker se retrouve piégés avec des barils prêts à exploser. Jarod voit une fenêtre, et ils sautent dans le vide en pleine explosion. Ils atterrissent par terre à peine amochés, et entendent un coup de feu. Ils cherchent et retrouvent Ocee qui leur dit que c’était sa destinée, puis meurt.

ANTRE16

De retour chez Ocee, Jarod constate que beaucoup de personne sont mortes à causes des parchemins. Il trouve dans la boite un croquis de la jeune fille : un démon, un serpent et un petit ange regardant quelque chose. Jarod dit à Mademoiselle Parker que c’est une carte qui les dirigera là où elle a caché les parchemins et que les personnages du croquis savent où ils sont car ils peuvent les voir. Jarod sais où il peut en trouver un. Ils retournent à la pièce de la crypte et Jarod trouve le démon Asmodeus qui regarde un mur où sont inscrits quelques mots formant l’énigme, et qu’ils doivent trouver les autres personnages pour avoir l’énigme entière. Dans une autre pièce, ils retrouvent Frère Menencious mort. Ils se séparent pour trouver chacun un des autres personnages du croquis. Mademoiselle Parker lui conseille de faire attention car ils ne sont pas seuls.

Dans sa recherche, elle voit de nouveau la jeune fille et la pourchasse. La fille la conduit vers un portail où est sculpté l’ange qu’elle cherche. Elle remarque sur la rampe derrière elle que le mot « Arcana » est y sculpté. Elle veut la remercier mais elle a encore disparu. Puis elle retrouve la jeune fille sur un autre côté de la rampe, pleurant devant sa tombe. La jeune fille lui dit que seul son père l’appelait « Mon Ange », ses amis l’appelaient « Miss Parker ». Puis la jeune fille de nouveau part, Miss Parker lit ce qu’il y a inscrit sur la tombe « Repose en paix, Petite Miss Parker ». Miss Parker reste silencieuse.

ANTRE17

ANTRE18

Pendant ce temps, Jarod cherche le serpent et finit par le trouver. Le serpent regarde une banquette où le mot « Dei » y est inscrit. Il est rejoint par Miss Parker qui lui dit qu’elle a revu l’ange et le mot était « Arcana ». Jarod réunit les mots et obtient la phrase « I tego arcana dei ». Il pense savoir où se trouvent les parchemins et est suivi de Miss Parker.

Broots avoue à Sydney qu’il a mauvais sentiment. Il est allé à l’infirmerie et plus personne n’était là : ni Mr Parker, ni Lyle, ni Adama. Personne. Sydney lui demande d’appeler le portable de Miss Parker toutes les 5 minutes.

Jarod et Miss Paker sont dans la pièce où les corps des premiers Frères ont été enterrés. Leurs cercueils entourent un monument où est gravé un triangle. Jarod nettoie la saleté sur le triangle et trouve inscrit « I tego arcana dei » qui signifie « Je dissimule les secrets de Dieu ».

ANTRE19

ANTRE20

Ils poussent ensemble la pierre et trouvent  sur le squelette de Frère Vespus des parchemins cachés. Frère Renaldus arrive et pointe sur eux un pistolet et leur dit qu’il était sûr que Jarod allait trouver les parchemins. Soudain, Frère Renaldus est tué par derrière, et à la surprise de Jarod et Miss Parker, Mr Parker arrive accompagné par Mr Raines. Miss Parker n’en croit pas ses yeux. Il leur dit que Frère Renaldus a été son fervent serviteur durant des années mais Dieu ne pardonne pas les actes d’agression envers « l’une de ses mères », et lui non plus. Raines dit qu’il va avertir Adama qu’ils ont retrouvé les parchemins ainsi que Jarod et quitte la pièce. Mr Parker déclare alors « Longue vie au Centre ».

ANTRE21

ANTRE22

Sydney dit à Broots qu’il a vu beaucoup de choses bizarres ces derniers temps mais rien de comparable avec ce qu’il vient de découvrir. Il lui donne les résultats des tests génétiques de Mr Parker et Broots n’en croit pas ses yeux.

ANTRE23

A l’aéroport international de Glasgow, Mr Parker et Raines retrouvent Lyle et Adama. Ce dernier est heureux et Mr Parker lui rappelle qu’un Parker tient toujours ses promesses.

A l’arrière d’une voiture, Miss Parker et Jarod y sont assis. Jarod lui demande si c’est cet héritage de son père qu’elle veut donner à ses enfants. Miss Parker lui dit d’oublier ce qui s’est passé dans l’île, c’était un moment de faiblesse. Les hommes d’Adama arrivent et ouvrent la portière. Ils prennent Jarod et le conduisent à l’avion. Le père de Miss Parker lui dit qu’elle ne sera pas du voyage, qu’il lui expliquera tout de retour à Blue cove. Elle n’est pas satisfaite des réponses et lui rappelle que la dernière fois qu’elle l’a vu, il était dans un état catatonique…Il l’interrompt, lui disant que c’est un subterfuge qu’il a créé avec Lyle et Raines pour occuper les Africains pour qu’ils reniflent dans la mauvaise direction et permettre à Jarod et Miss Parker de trouver les parchemins. Puis elle lui pose des questions sur son arrière grand-père mais il lui demande de prendre des vacances dans leur maison à Londres. Il l’embrasse et se dirige vers l’avion, les parchemins et Adama et la laisse seule. Son téléphone portable sonne.

ANTRE24

Après son légendaire « Quoi ? », Broots et Sydney sont heureux d’entendre enfin sa voix. Elle leur demande s’ils ont trouvé ce qu’elle leur a demandé. Broots lui répond qu’ils ont trouvé le sperme de Mr Parker. Sydney lui dit qu’il y a des similarités entre leurs matériels génétiques et que Mr Parker pourrait être son père puis Broots continue les explications mais c’est un tel charabia qu’elle demande des explications à Sydney. Il lui explique que l’étude du sperme de Mr Parker leur permet de dire que la probabilité qu’il soit son père est de 1 sur 10. Elle ne comprend toujours pas et Broots lui dit que son père pourrait être son oncle. Sydney lui dit que les papiers qu’ils ont trouvés indiquent que Raines est le frère de Mr Parker. Elle commence alors à comprendre, puis voyant Raines, elle est sur le point de vomir.

ANTRE25

Dans l’avion, Lyle, Raines et Mr Parker retrouvent Jarod. Mr Parker porte la boite avec les parchemins. Il annonce qu’Adama a authentifié les parchemins. Miss Parker entre et annonce qu’elle a eu son lot de surprise comme apprendre qui est son vrai père. Silence. Elle dit qu’elle attend toujours ses réponses et veut savoir qui est son vrai père -Mr Parker ou Mr Raines-. Lyle répond alors que ce n’est pas le lieu ni le moment de parler de la paternité. Miss Parker ne comprend pas, Jarod lui explique : maintenant que Adama a authentifié les parchemins, Mr Parker, Mr Raines et Mr Lyle ont prévu de devancer Adama en sautant en parachute de l’avion avec leurs prix : les parchemins et Jarod. Mais il n’y a que quatre parachutes et maintenant ils sont cinq. Il demande à Mr Parker si la prophétie des parchemins est vraie, ce à quoi il répond, que ce qu’il pense n’a pas d’importance, seul compte que les Zoulous croient en leurs pouvoirs.

Adama entre dans la pièce et demande pourquoi Miss Parker est là. Il demande à ses hommes de conduire Raines, Lyle et Miss Parker dans une autre pièce, pour qu’on le laisse seul avec Mr Parker, les parchemins et Jarod. Adama demande à Mr Parker de réunir les parchemins, puis se dirige à l’avant de l’avion. Alors que Mr Parker exécute l’ordre d’Adama, Jarod lui demande s’il aime plus Miss Parker que ses parchemins. Mr Parker lui dit qu’il a appris l’existence de ces parchemins par son grand père et qu’il n’y a rien de pathétique avec cet héritage. Jarod lui rappelle alors que son grand père a tué toute sa famille. Que des milliers de personnes sont mortes à cause des ses parchemins. Mr Parker ouvre la boite et ne tient pas compte des remarques de Jarod.

ANTRE26

Adama arrive, ses hommes pointant leurs armes sur Lyle et Raines, Miss Parker sortant plus vite son pistolet avant que l’un d’eux la menace. Lyle et Raines arrivent néanmoins à se débarrasser d’Adama et ses gardes. Raines demande à Miss Parker de dire à Mr Parker de se tenir prêt. Elle ne comprend pas, Lyle lui dit de le faire. Lyle et Raines rentrent dans le cockpit avec leurs armes et demandent de mettre l’avion en pilotage automatique.

Miss Parker rentre au moment où Mr Parker, muni d’un parachute a ouvert la porte et s’apprête à sauter dans le vide. Elle lui demande ce qu’il est en train de faire et il lui répond qu’il a lu les parchemins et qu’il les ramène à la mer, c’est le seul moyen d’arrêter la folie des Parker. Il lui dit que les parchemins sont réels et ils ont infligé à sa mère de la souffrance. Il dit à Miss Parker que c’est l’heure de réaliser les rêves de Catherine et de renvoyer le diable là où il appartient.

ANTRE27

Dans le cockpit, le pilote dit à Mr Raines et Lyle que l’avion est désormais en mode pilotage automatique et est remercié avec son copilote par des tirs de pistolets de Lyle.

Miss Parker demande à son père s’il va la laisser mourir ainsi. Il la rassure en disant que tout se passera bien car ce n’est pas la fin prévue par les parchemins. Pleurant, elle lui demande qui est son vrai père ; il lui répond qu’il l’a toujours aimé comme sa propre fille et c’est ce qui compte. Il lui demande de ne pas être triste, lui demandant de commencer le nouvel héritage des Parker. Il lui dit « que Dieu soit avec toi mon Ange », et saute de l’avion.

La soudaine décompression de l’avion conduit à la mise en état d’alerte, et l’alarme se déclenche. Miss Parker demande à Lyle et Raines ce qui se passe et apprend que les appareils électroniques sont endommagés et les pilotes morts. Jarod leur dit qu’il peut les sauver mais il faut lui retirer les menottes. Après un hurlement de Miss Parker envers son frère, Lyle libère Jarod. Ce dernier se dirige vers le cockpit et demande à Miss Parker de le suivre. Dans le cockpit, il évalue les dégâts et détermine qu’il faut essayer d’atterrir au Maroc. Alors qu’il pilote, Jarod donne des instructions à Miss Parker qui les relaie à Lyle. Alors que Lyle relie les fils électroniques entre eux, l’avion continue à chuter. Lyle hésite entre les fils à relier et Miss Parker lui dit de suivre son instinct et réussit finalement : l’électronique fonctionne dans l’avion.

ANTRE28

Jarod leur dit qu’il a une bonne nouvelle (ils vont atterrir dans 10 secondes) et une mauvaise nouvelle (il vont se crasher). Les secondes passent et l’avion atterrit avec difficulté, Raines et Lyle se dirigent vers le cockpit et il n’y a plus personne. Lyle entend une explosion dans une partie de l’avion et invite Raines et Miss Parker à sortir vite de l’avion. Une fois hors de l’avion, ils le voient exploser les preuves du meurtre de Adama et ses hommes avec.

ANTRE29

Au Centre, Sydney et Broots demandent à Miss Parker si tout va bien. Elle leur répond qu’elle voudrait que tout redevienne normal. Broots lui dit que ça lui paraît difficile, maintenant que Raines a pris la direction du Centre. Alors qu’elle est surprise en l’apprenant, Raines et Lyle entrent dans la pièce et se dirigent vers elle. Ils lui disent qu’ils ont raconté au Triumvirat que Jarod a tué Adama et ses hommes et a sauté en parachute avec les parchemins. Enfin ils lui disent que le Triumvirat est fier de la façon dont Mr Parker a donné sa vie.

Miss Parker leur fait remarquer que leur histoire est à dormir debout. Raines leur dit que le Triumvirat a besoin de lui-plus que jamais- ainsi que de ses enfants qui font ramener Jarod au Centre dans un avenir proche. Raines dit à Miss Parker que son frère lui a montré un signe de loyauté en lui redonnant son pouce, et en même temps Lyle montre sa nouvelle main à 4 doigts, sous les yeux de Broots et Sydney. Raines dit à Miss Parker qu’il attend également un signe de sa part maintenant.

ANTRE30

Chez elle, Miss Parker regarde le croquis de l’Ange et sa poupée, quand son portable sonne. C’est Jarod. Il lui demande ce qu’elle pense de la prophétie des parchemins, si elle a des réponses. Elle lui dit alors que « les réponses sont dans l’océan, avec mon pè… ». Elle commence à pleurer, demande à Jarod s’il pense qu’il y ait une chance que Mr Parker ait fait ça pour de bonnes raisons ou bien si c’est un nouveau mensonge. Jarod l’ignore. Elle lui dit qu’elle espère qu’il retrouvera sa mère et que pour eux deux le jeu du chat et de la souris continue puisque apparemment la vie en a décidé ainsi. Jarod lui dit que c’est peut-être la malédiction des Parker. Elle lui répond alors que si la prophétie est vraie, alors la prophétie prédit également leur futur. Puis ils coupent tout deux la communication et pendant un long moment, Miss Parker fixe sur sa main la bague en diamant de sa mère.

ANTRE31

ANTRE32

ANTRE33

Quelque part, les parchemins sont sur une plage abandonnée. L’eau n’a pas complètement effacé tous les mots. Sur l’un d’entre eux, on peut lire clairement cette phrase :

« Le Centre devrait se développer. L’élu sera trouvé, un enfant du nom de Jarod ».

ANTRE34

ANTRE35

 
2 Commentaires

Publié par le août 29, 2014 dans Aventures, Le Caméléon [Films]

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CSI: 14×16 – échec et mat

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Voici donc ma review à propos du 14×16 « Killer Moves », un épisode plutôt bon et intéressant, centré sur Greg. Pour ma part, je lui attribue la sympathique note de 8/10 ! sinon, c’est un épisode qui mérite d’être regardé. Je vais essayer de ne pas écrire un long pavé puisque la review du 14×17 est à faire directement après celle-ci !

Dès les premières secondes de l’épisode, on se rend compte de l’absence de Brass et la présence de Crawford, pour la deuxième fois. Comme par hasard, la disparition bizarre du personnage de Brass était nette après les 14 premiers épisodes de la saison 14. Un message sous-entendu aux fans (la fin de ce personnage est dans cette saison !) mais il fallait l’annonce officielle pour que ce soit un électrochoc. Autre chose : qu’on le remarque ou pas, c’est toute la saison 14 qui tourne autour de Brass, l’un des deux plus anciens piliers de la série CSI (Brass et Nick présents comme étant des personnages principaux depuis le pilote).

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Revenons à nos moutons : le 14×16 qui commence par un soupçon d’humour noir entre les CSI devant un cadavre, tient lol, ça change ! Gros plan sur les visages de David le légiste à côté de Crawford, qui nommèrent 3 titres de chansons rock’n roll, chantées par le king Elvis Presley.  La victime était déguisée en Elvis, ce qui intéressa Sara et Greg qui venaient de rejoindre Crawford et David. La victime était un artiste qui rendait hommage à Elvis, tué avec de multiples blessures à la tête. Sara remarqua que la place du cadavre devant le casino n’était pas la véritable scène du crime, et qu’il y’avait des gouttes de sang parsemant le trottoir. Sara et Greg suivirent les gouttes de sang, la caméra filma un certain « C 1200 » avant que Greg et Sara ne tombent sur un oiseau au plumage noir poignardé bizarrement « c’est un freux » expliqua Sara, alors que Greg avait l’air d’avoir tout compris : un roi, un freux…ça sent le jeu des échecs !

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Bon, je ne vais pas étaler ce que je pense à propos de cette enquête…c’est vrai qu’on est allé loin avec les échecs. Un message peut-être y est caché !

Après le générique, retour au freux, à Sara et à Greg pour une explication de sa déduction farfelue : le freux était poignardé devant un certain « D 1400 » le king était dans le C1, alors que le freux était dans la case D1. Greg se déplaça non loin d’un certain « 300 » on n’oubliera pas quelle était la signification d’un tel chiffre…

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Je me passe de l’explication de Greg à propos des échecs (même Sara ça commence à la gonfler), le petit génie influença cependant Sara qui remarqua qu’il y’avait écrit en petits caractères « Memphis or bust ». Sara interrogea Greg « Graceland est à Memphis, non ? » tient, en additionnant les lettres de Graceland et de Memphis, on tombe sur le chiffre 16 ! bref, ladite voiture était la scène du crime. Sur place, Greg tomba sur un démonte-pneu ensanglanté, digne d’être l’arme du crime. Trop fort le Greg.

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Après le passage souriant du doc avec Finn, c’est Hodges qui remet une couche concernant les échecs, puisqu’il avait découvert une variété de mousse rare grâce à laquelle il avait cerné un casino (le mediterranean) qui l’utilisait et qui accueillait un championnat des échecs. Au passage, la dernière fois que j’ai vu Russell s’occupant ainsi de ses champignons remontait à l’épisode 13×12. Ils ont survécu tout ce temps, whoah…Il faut les montrer plus souvent, comme le cochon irradié de Grissom ! bon, je m’éloigne de l’épisode lol.

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Greg et Nick se rendent au casino, en plein tournoi d’échecs. Pour Nick, les échecs n’étaient qu’un jeu « de plateau », ce n’était pas un vrai jeu pour lui. Alors que face à l’ennui de Nick, c’est un Greg fanatique des échecs, admiratif et tenta de convaincre Nick comme il l’avait fait avec Sara, sauf que Nick s’en foutait royalement et se focalisa sur l’affaire. OUF au moins on a quelqu’un qui avait gardé la tête sur les épaules ! c’est cool de constater que les goûts diffèrent. Nick posa quelques questions à la directrice du tournoi.

Greg tomba sur une vieille connaissance : il avait joué contre lui et il lui avait des tas de choses à propos des échecs. Max en voulait à Greg d’avoir « tourné le dos aux échecs ».

????????????????????????????????????????????????????????????????????

D.B jouait seul aux échecs dans son bureau, et donna une explication à propos du fait de tuer grâce aux échecs (je me suis mis aux échecs !) Sara déduit qu’il y’a d’autres victimes s’il fallait suivre l’ordre du jeu expliqué par D.B. Sara fit découvrir par la suite à Morgan qu’il y’a eu dans le passé 6 meurtres dans 6 villes (ces échecs sont diaboliques !), le king n’était que la 7ème victime. Greg, Sara et D.B conclurent que chacun meurt à chaque mouvement des échecs, c’est trop tiré par les cheveux !

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Greg rencontra à nouveau Max et lui montra une liste de mouvements, 6 au total (les emplacements des cadavres). Max s’exclama : il s’agissait des mouvements d’un tournoi qui s’est passé il y’a 16 ans. Plus fort encore: si on additionne les chiffres, on trouvera 14. Mais si on additionne les lettres (lettre D=4 par exemple) on tombera sur 22, si ce n’est pas une coïncidence!! Ce qui est intéressant dans cet épisode c’est les deux côtés opposés, le yin et le yang, le blanc et le noir, c’est très symbolique et a plusieurs interprétations plus qu’un simple jeu d’échec.

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Le gagnant de 98, Karl Schrute, rencontra Greg. Schrute parla de sa victoire, raconta que son adversaire Parker avait disparu comme un fantôme et qu’il avait reçu un fou. Hodges l’analysa et expliqua à D.B que le fou a été fabriqué en papier mâché, un mélange d’eau, de savon et de papier-toilette. Le calcaire dans l’eau était la caractéristique d’une prison nommée « Ely », bizarre comme coïncidence : Ely = Ellie (Brass). J’ai l’impression que non seulement tout l’épisode est une partie d’échec, mais que c’est le cas pour la saison 14.

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

On arriva finalement à arrêter le gars, le même qui avait joué et échoué face à Max et Greg. Le suspect répéta le chiffre 5 d’une manière nette, quel est le message ?

Un nouveau meurtre vint s’ajouter à tout cela, Greg protesta : il fallait que ce soit un mouvement de 98 et non un nouveau mouvement A4 qui changea le jeu. Le mort était poignardé par une épée qui le cloua dans le siège de sa voiture. Dans le coffre, on découvrit tout l’univers des chevaliers de la table ronde. Surprise : les empreintes relevées étaient celles de Troy Parker, le fantôme du passé. Serait-il entrain de faire un jeu macabre pour oublier sa défaite il y’a 16 ans ? D.B annonça à Finn qu’ils étaient désormais les adversaires du tueur. A peine commence t-on à suspecter Parker que la directrice du tournoi des échecs arrive avec une nouvelle pièce d’échec : un chevalier, une pièce créée de la même manière que le fou et laissée à l’accueil pour Schrute. Ce dernier avait disparu selon elle.

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Selon Max, c’est le coup A4 du cavalier qu’aurait dû faire Parker et non le fou en E3, devant Greg, Max fit le profil du tueur-joueur qui n’était certainement pas Parker.

Quant à Nick et Crawford, ils font une découverte dans l’appartement fou de Parker : le cadavre du gars suspecté au début était dans la baignoire ensanglantée de Parker. Selon Greg, le gars n’était qu’un pion pour être sacrifié afin de piquer le roi, ici c’est Schrute qui est le roi des échecs. Il a été enlevé par Parker, déduit Greg.

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Comme d’habitude, jamais d’hypothèses sans indices concrets dans CSI. Morgan s’appliqua à reconstruire une empreinte quand Hodges arriva : les fioles présentes dans l’appartement de Parker provenaient d’ailleurs pour soigner le dernier stade de la folie vasculaire, en gros cela n’avait aucun lien avec ce qu’on avait trouvé dans les cadavres, mais cela innocentait totalement Parker. Max avait raison en fin de compte ! Morgan le confirma. J’aime beaucoup ce moment entre ce duo !

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Le chiffre 16 qui se répète étrangement 4 fois (16 lettres, 16 ans, 32 pièces d’échec=16+16), le chiffre 5, le rouge, le noir et le blanc, un jeu macabre, folie, le chiffre diabolique 6 qui se répète, beaucoup d’indices qui lient cet épisode à plusieurs thématiques présentes dans la saison 14.

Bref, on arrêta Max et bien qu’on lui pose plusieurs questions, il était innocent. Greg resta dehors, derrière la vitre (la thématique du moi) mais il écouta ce que Max lui disait à travers la vitre. C’était la reine, le véritable tueur et la tête pensante. Greg et les autres purent sauver Schrute et Parker, les rois du jeu, encercler la reine qui n’était que la directrice du tournoi face à qui Greg se retrouva, face à face. Elle avait tué le pion qui avait tué pour elle. Pour elle, les hommes sont faibles et elle était meilleure que son père et ses frères réunis aux échecs. Elle tuait son père à chaque fois qu’elle commettait un crime (les effets techniques dans le flash back m’ont rappelé étrangement un certain côté technique du 14×05, d’ailleurs est-ce par hasard qu’il y’avait un 300 au début ?) pour prouver sa supériorité et son intelligence. Schrute et Parker étaient comme son père, considérant le jeu des échecs masculin. « Quelle est la pièce la plus puissante sur l’échiquier ? » demanda la meurtrière à Greg qui répondit « la reine ».

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

Echec et mat…Encore une fois de plus la thématique père-fille qui revient au galop dans cet épisode pour rejoindre le fil rouge de la saison 14, celui de la paternité. Cela rappelle étrangement Brass et sa fille Ellie…Rien n’est un pur hasard ! En tout cas, j’ai su que la femme était la meurtrière dès le début car je me suis concentré sur ses injections aux victimes et non sur les échecs.

Fin de l’enquête avec les retrouvailles entre Max et Parker, alors que Greg regardait ce passé-présent bizarre. La fin était avec Greg et Sara, Greg expliqua la raison de son arrêt des échecs, un jeu qui à son goût demandait beaucoup de sacrifices et devenait une obsession comme le boulot d’un CSI. En hommage aux échecs, Sara et Greg se rendirent dans le bureau de Russell pour jouer aux échecs, juste pour le fun. Et encore une fois, j’ai eu le même sentiment bizarre du déjà-vu lorsque Greg et Sara s’éloignèrent (rappelez-vous du 14×05 !). Jolie complicité !

????????????????????????????????????????????????????????????????????

????????????????????????????????????????????????????????????????????

J’espère que ce n’était pas long, et je passe à l’analyse du 14×17 ! bonne lecture à tous.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vidéo

FreakyLinks: Episode 12 « Police Siren »

Voici donc l’avant-dernier épisode de FreakyLinks « Police Siren », intitulé en VF « Coma ». Superbe épisode que je vous conseille de regarder. Bon visionnage les freaks! 😉

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CSI: 14×13 – Les CSI dans le cercle noir de l’enfer

Image

Yeah ! un magnifique épisode, rien à dire à propos de ce 14×13 ! enfin…si. J’ai beaucoup attendu du 13ème épisode « Boston Brakes » et j’ai été servi. Loin des derniers épisodes qui stagnent dans l’inactivité de D.B, la transparence de Hodges et les courtes apparitions de Finn, cet épisode a réglé les aiguilles de l’horloge, chacun a eu son compte dans ce 14×13, très surprenant. On va dire que tout le monde a été mis en évidence, avec l’absence d’Henry et de Sara dans cet épisode. Les événements très rapides ont fait presque oublier que Sara et Henry étaient absents, et on se concentre de plus en plus sur l’enquête et sur l’avenir de l’équipe.  Bref un joli 10/10 amplement mérité !

C’est avec une ambiance noire que l’épisode commença, comme dans un roman d’espionnage. Un mec très vigilent, qui porte un anorak sombre et une casquette verte sombre lui couvrant la moitié du visage. Il tient à se cacher de quelque chose, mais tant qu’on ne sait pas de quoi il se cachait, ou qui il fuyait, on se contente de regarder pour avoir une idée.

Image

Quelqu’un photographiait chaque mouvement du mec et enregistrait tout ce qu’il disait. Très intéressante perspective technique pour mieux envelopper cette histoire de mystère et d’énigme. Comment j’ai trouvé le début ? A vrai dire, stupide. Peut-être que cela provient de mon côté haïsseur des films d’espionnage et du crétin James Bong…Je veux dire Bond. Le photographe espionne le mec à la casquette (on ne verra jamais qui espionne) qui achète du café à 3 dollars d’un vendeur de café. Le chiffre 3 avait déjà entamé cet épisode par le mec, l’espion et le vendeur du café. Le chiffre 3 a une valeur symbolique, morbide et il est porteur de malchance, tout comme le 13. On va se concentrer sur la chance dans cet épisode, les chiffres et la progression de l’enquête.

Image

Une femme énigmatique sexy surgit derrière le mec à la casquette, en l’interpellant « M. Merchiston » voilà qu’on apprend enfin qui est l’homme à la casquette. La femme lui dit qu’elle était une amie d’un certain Suvari, et apparemment Suvari est connu aussi par Merchiston (l’avantage des films d’espionnage, c’est que le téléspectateur soit traité comme un con). Les deux sont filmés par l’espion, et ce qui est frustrant pour un téléspectateur c’est de ne pas connaître ni ce Suvari, ni les intentions de l’espion, ni l’identité de la femme sexy.  Dans cette ambiance noire, la femme dévoile le travail de Merchiston, on apprend qu’il est journaliste. Et comme ils ont beaucoup d’humour dans CSI, les scénaristes ont fait un clin d’œil à James Bond. Où est la jolie blonde de notre James Bond ? Attendons la suite. La jolie brune lui glissa une clef USB avant de s’éclipser, alors il s’éclipsa à son tour, toujours suivi par la caméra de l’espion.

Image

ImageSa voiture (très belle, peut-être à la James Bond ?) démarra rapidement et s’éloigna avec une vitesse vertigineuse. Elle roula, roula, roula et s’écrasa contre un poteau dans un grand BOUM. J’étais MDR sur ce coup-là, après toute cette vigilance et cette ambiance, il s’écrasait comme un con dans une vitesse folle. Mes premiers soupçons : c’était une voiture télécommandée et donc un meurtre prémédité. Mais laissons les experts jeter un coup d’œil sur cela…Attendez, attendez ! STOP. J’ai remarqué que lorsque la voiture de la police pourchassait celle de Merchiston, un certain chiffre 15 était apparu à deux endroits : sur une pancarte et sur l’asphalte (suivez ma jolie flèche jaune lol). Je vous poste la capture de l’asphalte car c’est tellement flagrant ! un indice pour une hypothétique saison 15 ? Hum, je commence à devenir lourd en posant la même question à chaque épisode !! lol. Notons la répétition du chiffre 3 « 3 – David – 34 ».

Image

C’est donc Finn qui se rend seule sur les lieux, où elle rencontre Yeager (alias le crétin) supposé travailler le jour, alors il explique qu’il fait les deux équipes (besoin de fric ou besoin de coucher avec Morgan ?) il y’avait David le légiste. On a encore un chiffre 3 là. David trouve dans le corps carbonisé un passeport qui n’a pas brûlé entièrement puisque la photo de la victime a été sauvée des flammes, ils ont beaucoup de chance, ces experts ! XD. Finn devint pâle et sa voix tremblante : elle connaissait la victime, tout comme David. Rappelez-vous du fameux final de la saison 13 et du premier épisode de la saison 14 : il y’avait bien un journaliste qui avait aidé D.B et son équipe en découvrant la signature du tueur en série. Joli clin d’œil à la saison 13, en revoyant cet acteur talentueux jouer dans un épisode de choc. Encore une similitude avec le 14×01 ? L’explosion de la voiture ! welcome to the hell !

Image

Après le générique, on retrouve cette fois sur les lieux de l’accident D.B et Finn, toujours en état de choc. Finn lui dévoila qu’elle « était restée en contact avec Merchiston », sous-entendu qu’elle a eu une aventure avec lui ! D.B très surpris, demanda à Finn si elle croyait que l’accident n’en était pas un, que Merchiston n’était pas en fuite mais quelqu’un a voulu le tuer pour étouffer un secret qu’il avait découvert : Finn acquiesça. Woah ! si Hodgins de Bones aurait écouté cela, il aurait dit directement « une conspiration gouvernementale » ! Et puis on a vu la CIA dans House, alors il ne manque plus que de voir le FBI débarquer dans CSI, avec Mulder et Scully…Non, je rigole !

Image

D.B remet Finn devant la réalité : on n’accuse personne même le gouvernement sans preuve. Quand je pense aux preuves que Mulder et Scully ont accumulées…Mais bon, revenons à nos moutons ! De leur côté, Morgan et Yeager travaillèrent sur les caméras de sécurité et réussirent à obtenir une image nette de Merchiston, de la femme brune et de la clef USB. Finn continua à défendre son hypothèse : pour elle c’est un meurtre avec une bombe, son cher et tendre n’est pas cet alcoolique dont le doc avait fait l’autopsie. Greg autopsia la voiture, et y trouva une boîte noire sans fil, assez sophistiquée pour surveiller des véhicules. Hodges arriva rapidement pour interrompre Finn et Greg : il avait trouvé tout ce qui coïncide avec une explosion au thermite. Hodges tenta de soutenir Finn à sa manière mais l’objectivité de Greg le remit en place (et ils étaient 3 dans la même pièce !). Tout n’était qu’hypothèse et il n’y avait aucune preuve tangible qui pouvait être du côté de Finn. Trop forts les experts, et surtout trop rapides ! A ce rythme, les crimes sur la planète vont disparaître.

Image

Intéressant de mettre Finn en avant ainsi, non ? Surtout pour défendre une théorie au lieu d’une preuve, une première dans CSI. D.B et Finn firent connaissance avec l’avocate de Merchiston et demandèrent des infos. L’avocate dévoila qu’il travaillait sur des informations spéciales en espionnant les gens, ayant pour cible un certain général du nom de Robert Landsdale.

On revoit D.B plus tard tout seul entrain de marcher dans le parking quand il remarqua une ombre, tient du suspense, loin du labo ? D.B eut un pressentiment, dégaina son arme et attaqua par surprise celui qui le guettait…Surprise ! c’est bien le mort John Merchiston qui attendait D.B !! Ce dernier resta sans mot, très secoué par ce qu’il venait de voir.

Image

Image

Image

Toute l’enquête semblait basculer, et c’est D.B qui n’en revenait toujours pas : mais comment est-ce possible ? qui est le mort ? Pourquoi tous ces secrets ? Merchiston expliqua que Brian, son assistant, s’est fait passer pour lui après un échange de manteau et de casquette entre eux deux (Merchiston essayait sans doute d’échapper à la caméra) et visiblement, on tua Brian dans une explosion croyant qu’il était le journaliste visé. Les fichiers dentaires ? Les empreintes digitales ? Tout a été fabriqué de toute pièce par les hackeurs de Merchiston. Retour au point de départ !

Merchiston demanda de l’aide à D.B, qui hésita un peu devant une affaire d’espionnage domestique. Finalement, D.B accepta de l’aider et Merchiston lui montra la clef USB que la brune lui avait donné.

Image

Pendant ce temps au labo, Yeager et Nick travaillaient sur des enregistrements des caméras de sécurité du centre commercial Embarcadero. Yeager s’exclama en disant qu’il était resté au téléphone pendant 3 heures sans résultats. Remarquez le chiffre biblique 3 qui se répète encore dans cet épisode truffé de ce chiffre ! encore mieux ? Nick réussi à trouver le numéro du taxi T312X, un taxi qui avait déposé la femme brune. Notons bien la répétition du chiffre 3 (3..1+2=3) et la présence du chiffre 13 d’une manière un peu déroutante….à l’envers, voyez cette capture !

Image

Alors que Nick partait à la chasse aux sorcières, c’est D.B et Merchiston qui se cachèrent chez Finn, c’est d’ailleurs la première fois qu’on découvre son appart’. La fuite et le tour de cache-cache de D.B ici peut nous rappeler une certaine fuite avec Catherine pour la protéger dans la saison 12. Joli clin d’œil au passé. Merchiston informa D.B et Finn qu’il avait un homme infiltré qui travaillait sur le « projet Jericho » (j’adore ces appellations dans la saison de l’enfer : la saison 14 !) qui est un programme d’espionnage domestique. Le mec infiltré était surnommé Suvari (Ah ! enfin on apprend un peu sur ce Suvari !) qui laissait des clefs USB dans le passé comme les cailloux du petit poucet au journaliste, il est certes infiltré, espion mais il est inconnu de la part du journaliste. Ce dernier insista pour le voir face à face pour vérifier l’authenticité de l’histoire du projet Jericho avant de la publier et de son dirigeant, Robert Landsdale.

Image

Image

Que surveillaient-ils ? Se demanda Merchiston à voix haute, en cherchant le seul indice qu’il avait sauvegardé pour prouver qu’il n’était pas fou. Il donna la clef USB à D.B qui demanda à Finn ainsi qu’à lui de ne dire rien de tout cela à personne, et que tout reste secret. D.B cacha le journaliste chez Finn, et prit la clef USB précieuse qu’il fallait décrypter.

Un deuxième crime a eu lieu, et c’est Yeager et Nick qui se rendirent sur place sous la pluie. Le taxi avait déposé la femme brune au Palermo à 23H15 (admirez le beau 15 qui se répète encore, comme par hasard…), on trouva la femme assassinée, et revoilà le chiffre 3 qui se répète avec Yeager, Nick et David comme étant les 3 CSI sur les lieux. Le crétin Yeager remarqua des gouttes de sang sous la pluie, trop fort ! et plus encore : il découvrit une empreinte de doigt ensanglantée très visible. C’est le superman du 14×13 ! allez hop, une petite photo de l’empreinte et en une seconde, on découvrit qu’elle appartenait à Merchiston. Casse-tête pour les CSI qui croyaient vivre un cauchemar – un retour parmi les vivants ?

Image

Image

Alors qu’on venait à peine de découvrir qu’un homme mort tuait, D.B ordonna à Greg de décrypter la clef USB. Nick bipa D.B et lui parla de l’histoire de l’empreinte. Pris de panique, D.B téléphona à Finn qui se douchait. Merchiston voulut passer un bon temps avec elle, mais Finn refusa ses avances en lui expliquant qu’elle a subit une chose qu’elle ne voulait pas lui en parler, sans doute la tentative du viol lors du 14×10. C’était une parenthèse pour montrer que la blessure de Finn n’était pas encore guérie. Pendant ce temps, Greg commençait l’analyse de la clef USB. Finn trouva un message vocal de la part de D.B qui la prévenait, alors elle prit son arme et paaaaf ! la porte s’envole, le FBI était chez Finn, accompagné de Brass qui demanda à Finn de lui donner son arme et de les suivre avec Merchiston.

Image

Image

Au labo, presque le même scénario : le FBI venait arrêter D.B Russell, alors que Greg venait de venir le décryptage de la clef USB. Dans la salle d’interrogatoires, Russell était assis à la place des suspects, alors que le général Landsdale tournait autour de lui comme un requin, il l’informa que Finn et Merchiston étaient en garde-à-vue, que Merchiston était un traître et un meurtrier et que toutes les preuves liées à ce dernier allaient être embarquées par le FBI du labo. D.B défendit son labo et son équipe, alors Landsdale enfonça le clou et va très loin en ressortant la passé des parents hippies de D.B qui réprimait difficilement sa colère. Malgré les agissements de Landsdale, D.B ne dit rien à propos de Suvari. Finalement, Landsdale le laissa passer un accord avec son équipe.

Image

Parallèlement, Finn était interrogée par un agent du FBI qui l’accusait d’être une complice de Suvari, et qu’il fallait qu’elle sauve la vie des milliers de gens. Debout près de Finn, aussi silencieux qu’une statue, Brass semblait étrange car même les interrogatoires, il ne les dirigeait plus. L’agent du FBI fit des allusions salaces à Finn, mais c’en était trop pour Brass qui explosa de rage en menaçant l’agent.

Image

D.B appela Nick qui comprenait à peine ce qui se passe, D.B lui expliqua que Merchiston avait suivi un entraînement spécial qui peut exclure le fait qu’il serait assez stupide pour laisser une empreinte, et il passa le flambeau à Nick : il était devenu le chef de l’équipe, et c’était à lui qu’il fallait sortir les patrons de la prison. C’est tout drôle, car c’est une première en CSI qu’on voyait deux chefs emprisonnés et suspectés.

Image

Image

Au labo, Nick tenta d’accéder au dossier Merchiston : impossible. Les fédéraux embarquaient tous les travaux et les indices liés à l’affaire Merchiston. Très vite, Nick réussit à sauvegarder l’empreinte ensanglantée grâce à son téléphone portable. Plus tard, il se réunit avec Greg et Morgan, à court de preuves. Nick montra l’empreinte du doigt à Greg et Morgan qui remarquèrent une anomalie concernant les pores, Nick regarda Greg en lui disant qu’ils avaient déjà rencontré cela. Greg acquiesça, et expliqua à Morgan qu’il s’agissait d’une affaire nommée l’affaire Millander, dans l’ère Grissom (joli clin d’œil à Grissom !) où le tueur utilisait un gant en latex pour déposer les empreintes de Grissom sur les scènes de crime. A vrai dire, ça m’a étrangement rappelé la saison 1, avec un tueur en série utilisant des empreintes….Une affaire qu’on a revu dans d’autres saisons ! Bref joli clin d’œil des scénaristes au passé et à Grissom. Je crois que c’est le tueur qui avait fabriqué la fameuse main qu’on voit à la dernière seconde du 14×05.

Image

Greg montra à son tour la précieuse clef USB qu’il avait gardé, mais le trio (encore le chiffre 3 : trois en prison, trois cogitent) était espionné et observé dans le moindre agissement par le FBI. Que faire de cette clef ? Nick et Morgan baissèrent la tête, alors que Greg regardait quelqu’un qui venait vers leur direction : il ouvre la porte, et tous les regards se posent sur lui comme s’il était l’élément clef qui pourrait sauver la situation : c’était Hodges qui se trouva dans une position comique malgré lui.

Image

Image

Plus tard, on appela Nick. Un petit téléphone lui était arrivé dans une petite boîte de la part de Suvari. Le message disait qu’il fallait être devant un vendeur de café à 3 heures de l’après-midi (on peut jouer avec ce chiffre dans deux directions : la malédiction du 3 ou l’interpréter comme 15H, c’est-à-dire une future saison 15 !). Nick se rendit là-bas et rencontra l’avocate de Merchiston qui allait le conduire à Suvari.

Image

De leur côté, Greg et Hodges se rencontrèrent en dehors du labo pour parler de la mission top secrète de Hodges qui consistait à décrypter la clef USB. Selon Hodges, les infos provenaient du département de la défense à propos du projet Jericho à propos d’espionnage de communication et de la création d’un logiciel qui pourrait garder cela secret, un logiciel qui pirate à distance le processeur d’une voiture et de ainsi de la contrôler, pour aller jusqu’à provoquer des accidents mortels. Greg resta objectif : rien de tout cela n’implique le gouvernement, et si c’était ce Suvari ?

Image

Image

Je vous l’avais bien dit, j’ai découvert depuis le début que c’était une voiture télécommandée, chose que les CSI ont découvert à la 31ème minute ! Pendant que Greg et Hodges vivaient dans un monde d’espionnage, Nick roulait avec l’avocate en dehors de l’état du Nevada. Tout à coup, leur voiture commença à rouler trop vite, le volant tournait tout seul et aucune pédale n’obéissait devant un Nick et une avocate blancs de peur dans une voiture folle qui fonçait droit vers un camion. Soudain, la voiture s’arrêta et se gara sur le bas-côté de la route. Un certain vendeur de café s’arrêta devant eux et déposa par terre un gobelet et une télécommande digne d’une console de jeux. Suvari était sans doute ce vendeur de café ! Nick trouva une clef USB dans le gobelet (petit rappel, c’est dans le 13×22 et le 14×01 qu’on a eu affaire à deux clefs USB !). Nick bossa dessus au labo, et trouva le fichier d’une femme avec un enfant. Quant à Greg et Hodges, ils disséquèrent la voiture de l’avocate : il y’ avait dedans une boîte noire. J’ai beaucoup adoré les moments Greg-Hodges qui semblent de très bons amis. Vivement plus de moments avec eux pour les épisodes qui suivent !!

Image

Image

Image

Pour les fédéraux, il n’y avait plus aucune raison pour garder D.B, Finn et Merchiston emprisonnés. Suvari était ailleurs, après avoir laissé son énième clef USB à Nick. Tout le monde fut innocenté grâce au décryptage de Hodges à propos du projet Jericho qui était tout sauf une légende, tout cela prouvait une technique appelée Boston Brakes, une technique qui a déjà tué Brian l’assistant de Merchiston, qui a tué une femme et son enfant présents dans la clef USB donnée par Suvari , Cheryl Perez avait travaillé sur le programme de Jericho dans le département de la défense et elle l’a payé cher avec son enfant, et enfin Nick et l’avocate qui avaient failli mourir dans un accident similaire.

Image

On découvrit dans cette débâcle que Perez avait démissionné après les rumeurs d’une liaison avec le général Lansdale. Ce dernier la tua ainsi pour couvrir la liaison. Il fallait retrouver ce vendeur de café, qui est-il vraiment? Greg réussit à trouver une empreinte électronique qui guida tout le monde vers un endroit isolé en plein désert, où Nick et Greg retrouvèrent Suvari mort, devant des ordinateurs et au milieu des objets et des preuves l’incriminant. Greg lit une lettre de suicide dans laquelle Suvari avouait ses crimes. C’était trop facile, tout était mis en scène et les indices mentaient cette fois pour Nick et Greg.

Image

De son côté, D.B prit sa revanche en quelques sortes, en interrogeant Landsdale. Cette fois, c’était lui le suspect. D.B savait que Landsdale l’avait devancé en tuant Suvari, qui s’appelait en réalité Joseph Powers et travaillait sur le projet Jericho. Powers avait démissionné du projet une semaine après la mort de Perez et de son fils et disparut de la circulation jusqu’au jour où il entre en contact avec Merchiston. Le tueur n’a jamais été Suvari, mais cette pourriture de général qui a tué tout ce monde en utilisant de la haute technologie juste pour couvrir une liaison…

Image

Bref, l’épisode se termine avec une fin ouverte : le tueur ripou est dans la nature, intouchable. Merchiston avoua à Finn que ni D.B ni lui ne lâcheraient Landsdale. Donc on va certainement avoir un autre round avec le général Landsdale. Va-t-on revoir John Merchiston, le fameux journaliste ?

Image

D’ici là, on attendra impatiemment ce futur round annoncé implicitement par les scénaristes. Voilà pour cette review dans laquelle j’ai tenté d’expliquer, de commenter et d’analyser cet épisode 14×13 très marquant. Riche en émotion, en action et en effets techniques, cet épisode se décale complètement des autres épisodes et se met au niveau du 14×01. Le 14×05 était très important mais avait son propre style et c’était un grand hommage au cinéma, à Grissom et au passé. Alors que le 14×01 et le 14×13 se ressemblent étrangement concernant certains côtés. C’est un épisode que je vous conseille vivement de regarder, pour le fun et pour la suite. Merci de votre lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CSI: 14×10 – Les vacances entre filles ça détend à mort!

Image

Image

Cet épisode est assez spécial, non seulement parce qu’il est centré sur les filles de CSI (Morgan, Finn et Sara) mais aussi son côté technique est insolite. En effet, on commence cet épisode par des évènements sans queue ni tête et on se demande ce que s’est passé pour voir Morgan courir comme une folle, Sara blessée au front, et Finn blessée qui se fait renverser par une voiture ! Ça c’est un début de choc assez différent de tous les débuts des épisodes de la première partie de la saison 14.

Cet épisode 10 est l’avant-dernier épisode de la première moitié de la saison 14. Je poste mon petit article à ce propos un 10 (c’est voulu xD). J’ai regardé l’épisode, je l’ai également apprécié, mais pas autant que le 14×09 ou le 14×05 ou le 14×01. Le 14×10 se hisse à mon goût jusqu’à un 8/10, c’est un épisode acceptable ni plus ni moins. L’intrigue était intéressante mais pas assez à mon avis. Notons le retour flagrant de Sara dans cet épisode après une absence dans l’épisode précédent, car l’actrice était en déplacement. Il y’a une très grande présence de Brass pour interroger Sara à propos des deux derniers jours. C’était intéressant pour se retrouver avec des grands flash-back qui nous apprirent ce qui était arrivé aux 3 filles CSI.

Un épisode 100% filles ? C’était sympa et assez musclé XD. Les filles se sont mises d’accord pour aller à un spa pour se détendre et passer un moment fun, elles avaient pris la voiture rouge de Finn pour arriver plus vite à destination, mais la voiture tombe en panne en pleine route. Un bon samaritain qui se prétendait mécano s’arrêta pour les aider, puis les informa que la pièce n’arrivera que le lendemain. Les filles étaient déçues, mais Darryl (le nom de l’envoyé du ciel) leur conseilla, avec beaucoup de force persuasive et de bonne volonté d’aller à un motel dans une ville toute proche.

Là je dis « stop » ou « pause ». Les vicieux scénaristes ont-ils un problème avec les motels ? Après les carnages dans le fameux motel du 14×09, les scénaristes nous offrent un motel dans le 14×10, il faut craindre le pire. Rappelons-nous aussi de la couleur rouge de la voiture de Finn, tout cela est symbolique. Tout en ricanant, j’ai regardé le motel du 14×10 et le bar du motel.

Morgan nous offre une très jolie chanson qu’elle chanta dans le bar. La soirée s’annonça sympa, on applaudit Morgan (chapeau à l’actrice !), on dansa, Finn en profita pour danser avec son chevalier mécano servant Darryl, puis les filles CSI buvaient cul sec avant que Finn ne les quitte pour quelques bisous à l’extérieur du bar avec Darryl. Mais elle découvrit qu’il était marié et ne voulut pas aller loin, c’est là qu’il l’agressa et tenta de la violer, mais elle s’est défendue, se coupa avec l’arme de l’agresseur et le poignarda à deux reprises. Elle retourna choquée, dans le bar et les filles apprirent avec effroi ce qui lui était arrivé. Elles se rendirent sur la scène du crime, et découvrirent que le corps de Darryl s’était envolé. Morgan prit des photos et utilisa les moyens du bord pour sauvegarder des indices. Le sheriff arriva sur les lieux et suspecta Finn de meurtre. Il fit la sourde oreille à Sara et à Morgan en enfermant Finn dans sa chambre du motel, avec un docteur qui avait pris la défense de Finn après lui avoir recousu l’avant-bras.

Sara tenta d’enquêter sur Darryl malgré un sheriff qui défendait le mécano bec et ongle. Pendant ce temps, Morgan envoya les photos de la scène au labo. Les filles sur le terrain, les garçons au labo, voilà comment était l’épisode à sa première partie. (A part Brass qui était sur le terrain toute la première partie).

Pendant que la malheureuse Finn était mise en garde dans sa chambre, Sara enquêtait avec le sheriff et son adjoint et découvrirent que Darryl avait plusieurs voitures contenant des plaques de tous les états. Mieux encore, c’est Sara qui finit par tomber sur un cadavre momifié dans le capot d’une voiture. C’était le bouquet pour un voyage qui a finit par tourner à un cauchemar macabre ! Le médecin avait des connaissances et des outils limités, chose qui a poussé les filles CSI à envoyer le cadavre au labo de Las Vegas, où David fit un bilan dépressif de la situation des filles. Le super légiste préleva un poil pubien de la bouche de la victime pour une analyse ADN et constata que c’est une voiture qui était à l’origine de la mort de la victime du capot.

Un échantillon vert bizarre arriva aux mains de Hodges qui fut très rapide et précis en répondant aux questions de Finn : la victime a été tuée près d’un lac qui présentait toutes les caractéristiques d’un certain lac. Après la conversation avec Hodges, Finn disparut. Pendant ce temps, D.B Russell et Nick remuaient ciel et terre à la recherche de Finn. Ils s’inquiétaient pour elle, surtout qu’un certain Darryl était libre dans la nature guettant Finn. La femme de Darryl savait qu’il avait son « truc à faire », mais ne savait pas qu’il était un violeur en série.

D.B Russell et Nick tombèrent enfin sur l’endroit secret de Darryl dans lequel il séquestrait ses victimes et furent troublés en découvrant des traces de lutte entre Finn et Darryl, laissant son téléphone portable cassé sur place. D.B et Nick découvrirent le cadavre de Darryl dans la pièce, mort d’une balle dans la poitrine. Les traces de lutte montraient 3 coups de feu tirés par Finn dont deux finirent logées dans le mur, alors que la dernière balle ne rata pas Darryl.

Bien avant cela, Sara, enquêtant sur le terrain avec le sheriff et son adjoint, reçut subitement un coup de fil de Henry à propos des résultats ADN et pointa sur-le-champ son arme sur le sheriff et son adjoint. Le violeur de la victime du capot était l’adjoint du sheriff. L’adjoint tenta de tuer le sheriff, mais il le blessa grièvement. Il tenta aussi de tuer Sara, qui ne se laissa pas faire en lui logeant une balle entre les deux yeux. Le tir raté de l’adjoint frôla le front de Sara, cependant elle s’inquiétait pour Finn.

D.B, Brass et Nick accoururent et c’est Brass qui écouta l’histoire de Sara. D.B et Nick découvrirent Darryl mort et c’est D.B Russell qui répartit les rôles : Nick reste dans la pièce de Darryl, alors que D.B rechercha Finn le long de la route. Episode intéressant dans la mesure où la plupart des évènements se déroulent à l’extérieur du labo et touchent de plein fouet les filles CSI.

Un fragment d’un phare cassé attira l’attention de D.Bqui arrêta aussitôt sa voiture et découvrit Finn, moitié morte, sur le bord de la route. Morgan s’occupa de récolter les indices sur Finn à l’hôpital. Ces indices relevèrent que l’impact de la voiture était si fort qu’il était net sur la jambe de Finn : un badge rare pour certaines voitures, et comme par hasard il n’y avait qu’une seule voiture dans les environs ayant ce type de badge.

Il faut noter que le rôle de Greg était restreint aux recherches sur le net, alors que D.B et Nick confirmèrent l’importance de leurs places, surtout Nick qui finit par arrêter un autre violeur en série qui avait tenté de tuer Finn de la même manière que la victime du capot qui comportait ses traces ADN. C’était le bon médecin qui avait soigné l’avant-bras de Finn au début de l’épisode, et qui n’était en fait qu’un violeur en série.

L’épisode des violeurs en série finit avec le sourire de Finn face à D.B, et face à Morgan et Sara qui lui avaient apporté le spa. On finit par un grand sourire général lorsque les filles demandèrent à Finn où aller le week-end prochain….LOL la pauvre Finn qui s’est sortie avec une rate éclatée et des côtes brisés préférera mille fois travailler que voyager avec les filles !

Comme je l’ai noté : les vacances 100% filles ça détend à mort…XD Episode sympa dans l’ensemble ! Vivement le 14×11. Merci de votre lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,