RSS

Archives de Tag: Bleu

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 10

Timage196

Réjouissez-vous ! Eh oui, Secret Story, ce jeu merveilleux qui vous donnait l’impression d’être cultivé et distingué, est de retour pour une 11ème saison. Rappelez-vous, certains candidats furent dépressifs à la fin de certaines éditions. Moi, le fait de quitter ce temple de la vulgarité, ses odieux habitants et son bruyant maître de cérémonie m’aurait plutôt rempli d’allégresse.
Sur Koh-Rong au Cambodge, nous nous sommes quittés à la fin de l’épisode 9 sur la note du respect de Clémentine envers son aîné, Sandro. Elle n’a pas supporté qu’il soit stratège, or elle-même jouait la stratégie à fond pour éjecter Yassin ou aller jusqu’à jouer la comédie pour trahir son acolyte et protecteur, pour terminer avec un conseil qui révèle une insolence parfaite de Clémentine qui prouve une fois encore, qu’elle est sans foi ni loi, même si tu as eu un pacte avec elle !

A l’aube du 27ème jour, Clémentine se réveille et se félicite de sa victoire sur Sandro et du collier qu’elle a volé. De son côté, Sandro est amer et ne comprend toujours pas pourquoi il a été trahi par Clémentine, or pour lui mettre le nom de Yassin sur le papier n’était pas une trahison. Chacun a sa propre définition de la trahison !
De leur côté, Claire et Kelly tentent de se rapprocher et de faire connaissance, elles qui furent membres de la même équipe bleue pour la moitié de l’aventure.
Timage247

Des sacs et des larmes

Alors qu’il ne se passait rien, soudain une bouteille s’échoue sur la plage (À Koh-Lanta, on n’utilise les téléphones que pour pleurer. Pour les messages importants, il y a les bouteilles.)
C’était le jeu de confort, qui consistait selon Denis Brogniart à faire un parcours de combattant, les hommes alourdis de sacs de 6 kilos, les femmes de 3. A la fin du parcours, il fallait marcher en équilibre sur une poutre. Si on arrive parmi les 2 derniers, on offre gentiment son sac à la personne à qui on a plus d’affection.
Timage248Timage249
Cette souffrance qu’on allait s’auto-infliger a quand même un petit-déjeuner comme récompense, avec crêpes au menu, brioches, jus d’orange, œufs etc.
Bien entendu, je me passe des détails, mis à part le fait que Claire pleurait car elle avait mal au dos et que Kelly a oublié de mettre un soutien-gorge. Finalement, les 3 finalistes furent Clémentine (3 kilos), Vincent (21 kilos) et Sébastien (15 kilos). Les deux garçons les plus forts furent finalistes (encore !) et surtout ils étaient les seuls qui furent gentiment chargés par les éliminés du jeu. Clémentine, elle, n’a reçu aucun sac, sans doute on a peur qu’elle jette un sort à celui ou celle qui oserait la charger.
Timage275Timage277Timage276Timage274
Finalement, c’est Vincent qui gagne haut la main. Clémentine craque et pleure sa défaite. Mais la récompense devait être partagée avec quelqu’un. Vincent opta pour le mérite puis finit-à mon grand étonnement- par choisir Clémentine. Pourtant la plupart du parcours il a eu surtout Sébastien derrière lui, donc dire que Clémentine méritait la récompense plus que Sébastien était injuste. De même, est-elle la seule qui crevait la dalle ? La réponse est non.
Timage250Timage251
Bref, Vincent et Clémentine ont eu la joie de s’empiffrer de crêpes (que Vincent a préparées), de chocolat fondu, de pain, de confiture, de beurre, de brioches, de jus d’orange, d’œufs, de fruits, d’omelettes, d’oignons, de poivrons et d’autres garnitures. Pendant ce temps, leurs camarades étaient rentrés fatigués et affamés, surtout Sébastien même s’il n’a dit rien ou n’a jamais grimacé !

La cabane à Sébastien

Pendant ce temps-là, les autres candidats, moins fortunés, se répartissent les tâches pour oublier leur malheur. Et si Frédéric et Corentin pêchent, Sébastien décida de construire une cabane, aussitôt dit, aussitôt fait. Ce moniteur d’escalade parvient à concevoir une superbe demeure qui peut accueillir tous les naufragés (et il y aurait encore de la place pour un billard ou une table de ping-pong). Évidemment, ça plaît aux naufragés qui, depuis la réunification – c’est-à-dire une semaine – n’ont même pas construit un mur d’enceinte depuis qu’ils ont viré l’architecte du groupe, Yassin, et se sont contenté de dormir à la belle étoile.
Timage252Timage253
Sébastien fait profil bas et garda un air humble malgré l’exploit face à une équipe de bras cassés. On sent ici le relais de Yassin !
Alors qu’on bossait sur le camp, les deux vacanciers arrivèrent, repus, et Clémentine, souriante, raconta dans le moindre détail tout ce qui a sauté à sa bouche devant les aventuriers affamés qui voulaient oublier leur défaite en s’activant sur le camp.
Les pêcheurs Corentin et Frédéric, n’étaient heureusement pas là pour écouter les histoires de crêpes et du beurre sur le pain. Ils avaient ramené avec eux une jolie prise de 9 poissons. Tout le monde est aux anges. Clémentine et Vincent n’auront ni le dîner, ni le petit-déjeuner du matin suivant.
Timage255
La bonne humeur règne, les candidats se préparent un somptueux festin à base de riz et de fruits de mer, on dîna à 7 et on se coucha sous la cabane à Sébastien.
Le lendemain, c’est le 28ème jour et le réveil était difficile : les éléments naturels se sont acharnés sur les aventuriers et il a plu. Heureusement que Sébastien a eu du flair et a construit la cabane à temps, sinon personne n’aurait pu dormir…J’adore la tête de Kelly !

Surprise, surprise

Alors que les aventuriers meurtris de leur nuit maudite tentaient de se reprendre, une bouteille échoue soudain sur la plage. C’était l’annonce d’une épreuve soudaine que tout le monde a classé dans la case des épreuves d’immunité. Sauf que ce n’était pas le cas : il s’agissait d’une épreuve qui était là pour faire chier tout le monde. Le dernier ne sera pas éliminé, mais aura l’humiliation entière de voter contre lui-même pour le conseil.
Timage259
C’était une épreuve exclusivement mentale : il fallait construire 3 étages composés de 16 pièces. A chaque étage terminé, on courait vers un plan incliné dans la mer sur lequel reposaient des sacs contenant des pièces, et à chaque étage un sac, vous voyez le tableau…
Inutile de s’attarder sur le déroulement de cette épreuve qu’on croirait empruntée à Intervilles. C’était Kelly qui vota contre elle-même, et c’était encore Vincent qui arriva en premier.
Timage260Timage261

La scission du groupe blanc

Ce vote contre Kelly donna des ailes à Frédéric, qui commença à parler de vengeance et de stratégie car il a de la rancœur face à Kelly qui n’a pas dit des choses gentilles sur lui. A quoi s’attendait-il après l’avoir éjecté du groupe bleu ? Elle n’était tendre avec personne, mais je pense qu’il l’avait déçue.
Timage262
Bien entendu, on commença même à parler d’une guerre des sexes, sauf que Claire n’était pas avec les filles. Frédéric tenta une stratégie à la Sandro : faire sauter le collier de Clémentine et faire sortir Kelly. Il parla de son plan à Claire qui fut intéressée, mais inutile de papoter, une bouteille arrive !!

Nom d’une poterie !

Timage273
Il s’agit de l’épreuve d’immunité, celle de mettre un pied sur une planche en gardant deux poteries superposées l’une sur l’autre sans tomber. Bien entendu, Denis Brogniart ne manqua pas l’occasion de donner un exemple à ceux qui n’ont pas regardé la saison précédente !
Timage263
Il s’agissait d’une épreuve d’endurance physique et mentale. Très vite, les signes de fatigue apparaissent, les hommes furent les premiers à lâcher prise majoritairement, même Sébastien l’équilibriste du groupe a lâché prise dans un moment d’inattention (on sent le dégoût).
Le duel final était assez impressionnant, 100% féminin, entre Mathilde et Claire. C’est au bout de 57 minutes que Claire gagne son premier totem ! et franchement, j’ai adoré visionner et re-visionner cette épreuve très intense, comme chaque épreuve d’immunité !

Qui dit poterie, dit fragilité. Telle est la condition des relations entre les ex-rouges et les ex-bleus. Frédéric, pleure sa bêtise : en fait il avait dévoilé son plan à Mathilde qui est allée directement le dire aux filles. Mathilde, l’ex-bleue, est définitivement blanche, tandis que Frédéric pense aux couleurs (il avait en tête de mener les bleus en finale, donc il excluait le dernier homme rouge, à savoir Sébastien). Les filles sont très remontées contre les garçons, et Clémentine déclara : « ils font chier ». Supérieures numériquement, les filles pensent à éliminer Corentin, le moins méritant selon elles, comme si Marjorie faisait quelque chose sur les épreuves ou même sur le camp, à part le fait de tourner la cuillère.

Le mérite : fiction ou réalité ?

Timage270Timage271

C’est le moment du conseil, on se prépare gravement pour s’entretuer comme ça s’est passé dans le conseil précédent et ceux d’avant. Denis Brogniart fait une remarque que j’ai moi-même faite en regardant l’épisode, c’est que les 3 derniers arrivés (Vincent, Sébastien et Claire) ont ironiquement raflé les 3 premiers totems de la réunification.
Timage269
Denis s’intéresse à la réaction des autres, à commencer par Clémentine qui affirma qu’ « ils ne sont pas plus forts » qu’eux. La mauvaise foi !
Denis Brogniart s’intéressa aussi à ce que les naufragés ressentent, comme chez un psy, pour dévoiler leurs changements. Tout le monde est content et fier de s’être dépassé, sauf Sébastien. Ce dernier a de quoi être enragé : sa défaite rapide dans un jeu d’équilibre, sa défaite sur le parcours de combattant, sa défaite dans l’épisode précédent face à Vincent sans parler de ses regrets à propos de certains choix foireux et d’un manque de chance alors que son but était de se dépasser.
Bien entendu, on parla des familles car il fallait retourner le couteau dans la plaie d’une manière sadique. On parla du manque et des contacts familiaux, Frédéric se ressaisit, Sébastien était déjà ému…
Après tant de sujets abordés, (bien sûr on n’aborda pas les sujets chauds genre les stratégies à flot, les problèmes sur le camp etc. C’est bien de ne pas les aborder car ça va pimenter encore l’ambiance déjà houleuse) on passa aux votes : qui mérite de sortir ? La réponse était surprenante : tout le groupe vota massivement contre Marjorie qui utilisa ses deux votes contre Corentin. Et pour une raison qui m’échappe, elle donna le double vote à Clémentine qui a voté contre elle !
Timage272
Au final : Clémentine a un collier d’immunité, deux votes et elle fait en plus partie d’une alliance de filles. Marjorie elle, s’est faite avoir et sort « la tête haute » pour quelqu’un d’aussi inutile sur Koh-Lanta. Le groupe a eu enfin un brin d’intelligence pour éliminer le moins méritant, pour la première fois !
Sinon le système du binôme est plus qu’intéressant la semaine prochaine, puisqu’il y aura 2 malheureux éliminés à cause de lui ! à samedi prochain.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 9

Timage196

Quel épisode les gars, mais quel épisode ! Mon favori de loin dans cette saison tellement il y a des trucs wtf et plein de rebondissements. Si je dois résumer l’épisode en une phrase : L’arroseur arrosé !

Ok, on s’est quitté la semaine dernière le cœur lourd et le regard triste (j’essai de nous imaginer tous mdr) après l’injuste élimination de Yassin et celle de Vincent, un rouge et un bleu très forts. Une élimination arrivée après la victoire de Sébastien dans l’immunité après avoir été suspendu 1H31 minutes. Pour l’anecdote, il y a eu en Koh-Lanta saison 9 une candidate qui s’appelait Raphaëlle et qui était restée suspendue pendant 1H30, à une minute de différence ! Bref, l’ingratitude des rouges envers Yassin était hallucinante (ils ne lui ont même pas donné la chance de participer à une épreuve de la réunif) et le pire c’était de voter contre Vincent, tous en chœur à part les bleus…

Confort amer…

Ça commence vite et, mieux encore, ça commence mal. Vous qui me lisez fidèlement tous les week-ends (et non pas vous qui êtes arrivés par hasard en cliquant sottement sur la page d’accueil de Google), vous vous rappelez peut-être qu’il y a quinze jours encore, je comparais l’équipe Rouge (les Bokor) à la paisible famille Ingalls de La petite maison dans la prairie. Quelle erreur ! La semaine dernière, la petite maison était déjà bien endommagée. Cette semaine, elle a carrément brûlé corps et biens.

Donc l’épisode commence par le moral en berne des bleus et en particulier celui de Frédéric et de Corentin, deux ex Takeo. En marge des rouges, les deux hommes bleus restants ne digèrent toujours pas le coup de la veille et la sortie de Vincent. Frédéric ne voulait pas construire une cabane, sous-entendu pour éviter de ne pas se faire virer comme Yassin. En tout cas on n’a pas vu son talent sur Takeo ! Amer, Corentin surenchérit : « Je pensais que les rouges valaient mieux que ça ». Ils cherchèrent les colliers d’immunité, mais en vain.

Timage159

Cette amertume bleue devient générale dès que la maudite bouteille échoue sur la plage, convoquant tout le monde à la fameuse épreuve de la dégustation.

Timage160Timage161

L’épreuve consiste, dans un premier temps, à manger le plus vite possible une blatte cambodgienne. Les deux finalistes  et les personnes qu’ils ont assignées chacune à l’autre doivent ensuite se partager un menu très riche en vers, scorpions, yeux et autres.

Kelly et Claire sont de loin les plus rapides, ne laissant même pas aux autres le temps de finir leurs assiettes, pour leur plus grand soulagement.  Soudain, Manuella tomba par terre et fut exemptée par l’équipe médicale de l’épreuve. Là j’ai senti que Vincent allait revenir si elle sortait !

Revenons au jeu : Kelly, la plus rapide, choisit pour Claire comme binôme Sandro car ce dernier avait du mal à manger la blatte (bien sûr, il a feint) quant à Claire, seconde finaliste, elle choisit Frédéric comme binôme de Kelly.

Claire et Sandro se jetèrent sur les plats répugnants en les gobant et le jeu de Sandro apparaît au grand jour. Kelly goba vite fait le gros œil de barracuda craché par Frédéric digne d’un roulement de pelle, mais trop tard ! Claire et Sandro remportèrent cette épreuve de vitesse.

Avant de partir avec Claire pour se réjouir de la récompense qui consistait à aller à un village cambodgien sur l’eau et y bouffer chez une famille locale, Sandro ne put pas retenir sa joie en étalant sa stratégie devant ses copains : feindre d’être dégoûté des insectes pour être repêché par un finaliste et gagner. La stratégie n’était pas si mal, mais fanfaronner devant une bande d’affamés c’est jeter de l’huile sur le feu ! Et rien que le fait de dire : « J’ai trahi personne, ça a fonctionné » c’est cuit !!

Après le départ de Claire et de Sandro, les visages étaient fermés, l’ambiance tendue. Denis s’entretient avec les autres candidats et c’est Sébastien et Clémentine qui avouent qu’ils étaient au courant de la stratégie de Sandro. Kelly était aussi au courant mais n’avait pas compris, j’étais mort de rire ! le truc c’est que le plan lui a été expliqué 2 fois et elle ne savait pas que Sandro voulait qu’elle ne le choisisse pas pour Claire. Manuella et Marjorie n’étaient pas au courant bien qu’elles soient rouges, je comprends que Sandro a privilégié son alliance avec Sébastien et Clémentine, mais c’était pas assez malin. Ce petit entretien finit par ouvrir les yeux à certains rouges, notamment à Clémentine qui monta sur ses grands chevaux car elle voulait gagner l’épreuve. Pour l’anecdote, tout le monde parle d’équipe blanche !

….et amer réconfort !

De retour sur le campement, toute l’équipe rumine. Je veux dire les ex-rouges qui sont tombés de haut face à tant de calcul venant de leur copain Sandro. Il faut être aveugle pour ne pas le savoir avec les alliances qu’il a faites, son rôle dans les ambassadeurs, son rôle capital pour faire sortir Yassin et Vincent. Sauf qu’il a été assez bête pour bavarder de sa stratégie devant tout le monde et comment il les a tous berné pour avoir un bon plat et un matelas luxueux. Kelly regrette de ne pas avoir compris tôt, alors que Manuella le traita d’« anguille ». Clémentine craque et fond en larmes car elle en a « ras-le-cul » de ne jamais gagner de la bouffe. Sébastien, quant à lui, explique que Sandro a réussi dangereusement à mettre beaucoup de monde à dos et que « la tribu est entrain de se modifier » en son absence. C’est vrai que si Sandro avait été plus malin, il aurait été plus discret et moins fanfaron !

Mathilde et Frédéric sont revenus avec quelques poissons et coquillages face à l’euphorie générale qui félicita Frédéric, content du retournement de situation offert « sur un plateau » par Sandro et on prépara un maigre repas de riz mélangé aux poissons (c’est un festin pour eux et on comprend, soit l’eau n’est pas très poissonneuse soit on a une équipe de mauvais pêcheurs lol).

De leur côté, Sandro et Claire s’étaient jetés sur le copieux repas servi par une famille locale sympathique qui garda le sourire malgré les manières des deux acolytes et en particuliers Sandro qui a mangé des assiettes et des bols sans s’arrêter.

Après le repas, on s’endort sur des matelas et à l’abri. Le lendemain matin, Sandro et Claire prennent un petit-déjeuner composé de fruits puis allèrent à l’école avec les enfants en pirogue (oui car l’école flotte aussi) et apprennent à compter jusqu’à 5 en cambodgien. D’ailleurs le coup de l’école m’a vraiment ennuyé. Je croyais qu’on allait leur montrer comment pêcher au moins dans ce lac très poissonneux ou autres trucs mais déçu qu’on les envoie à l’école toute la matinée.

Timage173Timage174

Après cette parenthèse exotique fascinante de l’école à vous faire dormir, on retourne sur l’île maudite où tout allait bien, mais pendant qu’ils marchaient le long de la plage, Corentin et Sébastien trouvèrent une bouteille échouée. Tout le monde lit le message et comprit que le « réconfort » était des messages de leurs proches. Et ça chiale avant même de commencer…

Timage175Timage176

Après avoir réfléchi, on tomba d’accord sur le fait que Mathilde et Corentin aillent à la nage avec un petit radeau pour les lettres que l’équipe a bien construit. Mention spéciale à Sébastien lors de la construction du radeau et aussi à la fashion style de Corentin et de Mathilde qui ont mis leurs chaussettes avant d’enfiler leurs palmes. Avec les bleus c’est toujours la mode : des mocassins dans la jungle, le chapeau d’Hada qui fut utilisé comme une passoire pour le riz et bien sûr les chaussettes dans les palmes.

Timage177Timage178

Bref Mathilde et Corentin arrivent sur une plage et trouvent une nasse couverte d’un message dans lequel était indiqué de ne prendre que 8 trucs. Il y avait des fruits, du chocolat, des noix d’acajou et 10 lettres. Mathilde et Corentin optent pour le choix de 8 lettres, laissant celles de Claire et de Sandro car ils avaient gagné le confort. J’ai trouvé pour ma part cela très juste, même si les ex-rouges avaient déjà eu le droit à un coup de fil l’autre fois.

Mathilde et Corentin rentrent et furent accueilli en héros. Puis chacun ouvre sa lettre et chiale devant les photos. C’est là que le twitter de Koh-Lanta nous demanda naïvement si on avait pleuré avec les candidats, alors que nous sommes assis tranquillement chez nous, qu’on n’a pas bavé comme eux à endurer la faim et les épreuves et qu’on n’a pas quitté nos pays et familles comme eux.

Timage179Timage180Timage181

Sandro et Claire étaient de retour, mais personne ne les attendait (normal, tout le monde avait la tête ailleurs) et l’accueil fut froid. « Quel accueil en fanfare ! » commenta le belge qui ajouta « l’accueil n’est pas du tout chaleureux ». Arrivés étonnés, Claire et Sandro découvrent les courriers des autres et qu’on avait laissé leurs courriers sur une île déserte.

Claire se retient, mais Sandro explose : « j’ai très, très mal au cœur » dit le gars qui a éliminé froidement Yassin et Vincent, les privant de l’aventure. Mathilde expliqua à Sandro et à Claire son raisonnement avec Corentin, mais personne n’écoute. Sandro rumine et se plaint tout le temps, Claire n’est pas d’accord et trouve que c’est injuste de sacrifier leurs courriers.  Kelly tenta calmement de raisonner Sandro, mais il n’écoutait plus personne. Tel un taureau sauvage lâché dans la nature, Sandro n’écoutait que lui-même.

Agacée, Clémentine ne supporte plus Sandro à cause de ses plaintes répétées. Puis annonça à Sandro et à Claire qu’ils n’auront pas de dîner car ils avaient bien mangé. Claire s’éloigna du camp pour chialer discrètement…attitude meilleure que celle de Sandro qui a réussi à se faire détester sur le camp.

Sandro et Claire sont peinés, mais Manuella va très mal. Son évanouissement lors de l’épreuve du confort était un signe de faiblesse, mais là elle était allongée sans pouvoir bouger ou manger. Marjorie appela les médecins qui emmènent rapidement Manuella à l’infirmerie, et qui ont fait comprendre à tous que le parcours de Manuella « s’arrête là, sur décision médicale » ce qui fait d’elle la deuxième à quitter le jeu ainsi après Bastien.

Manuella pleure et demande à tous de ne pas l’oublier, un moment touchant.

Le lendemain matin, Sandro tente de justifier son choix, alors il parla à Kelly mais tout passe à la trappe dès qu’il se plaint de nouveau de ne pas avoir eu sa lettre et que c’était « le pire moment de l’aventure ». Mathilde grimace, Clémentine est agacée et n’en peut plus.

Timage182Timage184Timage185

Le retour et le rachat

Soudain, la 3ème bouteille de cet épisode échoue sur la plage. L’équipe blanche se retrouve face à Denis Brogniart qui leur annonça une bonne et une mauvaise nouvelle : Manuella c’est fini, et donc elle fut remplacée par le dernier qui a quitté Koh-Lanta qui était Vincent.

Tout le monde accueille chaleureusement Vincent sauf Sandro qui, embarrassé, grimaça genre « putain, il est de retour, je suis cuit » en tout cas sa tête m’a fait rire !

Timage201Timage187

Denis expliqua qu’il s’agissait du fameux parcours du combattant (remarquez combien de fois j’utilise fameux dans cette review mdr) qui s’étalait sur 3 étapes : la première pour les femmes, la deuxième pour les hommes, et la dernière entre les deux finalistes en pleine mer.

Pour les filles, surprise ! Clémentine, l’affamée et l’agacée du groupe arrive en tête après avoir dévalé des obstacles laissant Claire coincée sur une poutre.

Pour les hommes, c’était au coude-à-coude entre Vincent et Sébastien. Ces deux-là donnent à cette édition une dynamique pas possible depuis la réunification, et je pense que c’est ça ce que voulait faire Yassin. Vincent fonce comme un vrai bulldozer, la tête dure, et arriva finaliste, talonné de Sébastien.

Timage188

Pour la 3ème et dernière étape, ce n’était plus une question de force, mais de rapidité et de sang-froid car les deux finalistes seront aveuglés, doivent chacun passer par une porte pour valider leur aller, être guidés par les voix des deux personnes qu’ils vont choisir pour en faire leurs binômes, pour prendre des cercles crantés et les mettre sur un rondin vertical ayant des aspérités sur les côtés en repassant encore par la porte maritime pour valider le retour. Le premier qui touche rapidement le socle gagne. Bref une épreuve facile à faire les doigts dans le nez.

Clémentine choisit Kelly quant à Vincent, il choisit comme binôme Sébastien. Ce dernier déclara : «  il faut que je me rachète, il faut qu’il l’ait ce totem », Sébastien n’a pas l’air fier de son dernier vote contre Vincent, lui qui a toujours opté pour le mérite mais contraint de suivre les rouges avec les tactiques et les stratégies sans fin de Sandro. Clémentine arriva la première au rondin, alors que Vincent avait plus du mal à s’orienter. On aurait cru que Sébastien allait perdre la voix tellement il hurlait pour guider Vincent. A la fin, Vincent arriva au rondin, et avec l’aide de Sébastien ainsi que de ses doigts, il remporta l’épreuve de l’immunité en poussant un sacré cri de rage. Dernier arrivé mais plus rapide que Clémentine ! et ça c’est ce que j’appelle gagner au mérite.

Encore une autre immunité qui a fait parler d’elle ! et quel retour triomphant de Vincent !

Le clap de fin pour Sandro

Sur le camp, tout sourit à Vincent. Remarque : généralement, dans une équipe de Koh-Lanta on vire celui qui a fait un retour, et généralement aussi on assiste à une équipe détruisant une autre équipe. Là on se rapproche et après le scandale de l’épisode précédent, on parle du mérite dans cet épisode 9. Peut-on m’expliquer à quoi bon jouer sur les mots ? Au moins, Manuella avait déclaré qu’elle assumait son vote. Sandro essaya de justifier sa stratégie de l’épisode précédent à Vincent qui lui déclara qu’il n’avait aucune rancœur. Et c’est vrai qu’il n’a pas l’air rancunier du tout Vincent, il est resté humble, sympathique, amical (surtout) avec Sébastien bien que ce dernier ait voté contre lui et n’a pas pris la grosse tête. Pour Frédéric, Sandro est « cramé d’avance ».

De leur côté, les filles complotent contre Sandro. Tout le monde devient acteur. Clémentine, en qui Sandro avait toute confiance, joue son rôle à la perfection pour faire croire à Sandro qu’on allait voter contre Marjorie (de loin elle est la moins méritante et quasi-inexistante sur le camp) pour le faire sauter avec son collier. Le fait de choisir Marjorie comme appât était une bonne idée. Corentin tenta d’avertir Sandro mais ce dernier avait une confiance aveugle en ses alliés Clémentine, Sébastien, Marjorie et pensa naïvement qu’ils ne voteront pas contre lui.

Lors du conseil, Kelly et Claire ne cachèrent pas leurs hostilités, mais ce qui primait c’était le retour de Vincent et ses conséquences. Sébastien expliqua que son dernier vote contre Vincent ne le « ressemblait pas » et qu’il avait dit à son équipe qu’il aurait préféré ne pas voter contre Vincent (et pourtant tu as voté Seb) je trouve qu’il était honnête là-dessus et que son rachat lors de l’immunité montrait à quel point il regrettait son acte.

Timage193Timage192

Enfin bref, tout le monde vote, Corentin vota 2 fois mais contre Sandro et Marjorie et Denis dépouilla les votes : sans surprise, c’est Sandro qui saute avec 6 voix contre lui. Choqué, il n’avait pas vu venir le coup. Encore mieux : lorsque Denis lui demanda à qui il donnait son collier, il n’hésita pas à le donner à Clémentine qui hallucinait devant de telles bêtises.

Clémentine n’hésita pas à cracher dans la soupe (elle l’a fait contre Yassin, le Mal comme elle l’a qualifié alors sans problème avec son acolyte) : « Sandro, t’es bête ou quoi ? » commença-t-elle son monologue. Elle ajouta en gros : « Faut que je te dise quelque chose, je t’ai complètement berné. Depuis la dégustation, tout ton tralala et ton coup de bluff m’ont énormément fait de mal. Je suis très compétitrice et j’aime pas les tricheurs. Je pouvais plus t’encadrer – mais pas que par rapport à ça. Et le fait que tu fasses tout un plat sur les lettres… Je ne te vois pas du tout comme quelqu’un de méritant ici parce que depuis le début, tout est une question de stratégie ». J’adore comment elle l’a cassé lol.

Timage194Timage195

Déçu et perdu, le vendeur des voitures belge ne savait plus quoi dire à part remercier Clémentine qui, pour une fois, fut très franche et appelle un chat un chat. Pour son vote noir, Sandro l’accorde à Marjorie « la maman du groupe » sans savoir qu’elle aussi avait voté contre lui. Le seul de l’alliance explosée qui a été loyal à Sandro fut Sébastien!

Échec et mat, Sandro ! Il a joué avec le feu et c’est lui et lui seul qui est responsable de son échec! Non seulement il sort exactement comme Yassin, c’est-à-dire trahi par les siens et ayant son collier inutilisé, mais en plus dupé, Sandro donna son collier à Clémentine, le collier qu’il a piqué à Mathilde. Ce collier a fait un voyage entre 3 candidats. Du jamais vu sur Koh-Lanta.

Bon épisode dans l’ensemble, on retient le menu riche de la dégustation, la stratégie de Sandro, le retour de Vincent, le rachat de Sébastien, la stratégie des filles, et surtout le fameux conseil avec Clémentine qui recadrait sèchement Sandro. Une alliance qui vole en éclat à cause de la bouffe, n’est qu’unie de façade. On retient aussi que dès qu’un candidat saoule Clémentine, il saute. Je dis ça je dis rien ! On retient surtout le fait que toutes les épreuves confondues ont été réalisées en binôme!

Merci de votre lecture et à la semaine prochaine.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 8

Timage035

EDIT le 30 Avril 2017: aux insulteurs même si vous n’êtes pas d’accord avec le choix d’un candidat, ayez la délicatesse de le critiquer et non de l’insulter, d’insulter sa famille ou carrément d’insulter tous ceux qui vous disent STOP. Car depuis Vendredi les tweets haineux n’arrêtent pas et ça c’est saoulant. Cela montre bien le niveau de votre éducation. Alors arrêtez vos conneries de valeurs alors que vous n’avez ni valeur ni principe avec vos insultes gratuites et ne me cherchez pas sur ce terrain-là.

FIN DE LA PARENTHÈSE.

Youpi, c’est samedi ! et samedi c’est Koh-Lanta pour moi. Exceptionnellement, j’ai pu regarder l’épisode 8 vers 2H du matin, et je me suis tapé 2H à le regarder. Mon ressenti à son propos est c’est ce que j’ai posté le reste de la nuit et ce matin, c’est-à-dire un épisode avec certes beaucoup d’événements mais qui m’a déçu.

Sur l’île bleue maudite de Koh-Lanta, à l’aube du vingt-et-énième jour de captivité volontaire, les bleus se réveillent heureux sur Takeo et effacent les traces d’Yves qu’ils ont éliminé la veille. Quoiqu’on dise, on aime bien Yves malgré tout, sacré personnage qui a marqué cette édition de Koh-Lanta.

Les rouges et les bleus n’ont pas le temps de réfléchir : Une bouteille échouée sur la plage les appelle à une nouvelle épreuve de confort.

Les rouges rêvent de nourriture, surtout la clémentine qui dit qu’elle crève la dalle depuis des jours.

Les rouges ont les boules

C’est un jeu inédit que propose Brogniart : il s’agit de déplacer 3 boules sur un labyrinthe flottant après avoir sauté des obstacles aquatiques. L’équipe qui réussit à faire mettre toutes les boules dans les trous grâce à l’équilibre pourra bénéficier d’une belle récompense : deux côtes de bœuf et des frites. Tout le monde salive, et finalement, ce sont les Takeo (ou les bleus) qui l’emportent grâce à leur cohésion rare.

Timage089

Les rouges ont les boules et certains pleurent comme Manuella et Clémentine en voyant la bouffe partir encore chez les bleus, après la joyeuse croisière de l’épisode précédent.

Mais Brogniart coupe court à cette joie bleue et au mélodrame rouge : il annonce que ce fut la dernière épreuve en tant qu’équipes et que le lendemain ce sera la réunification et donc il fallait que chacune des équipes désigne un ambassadeur chez l’équipe adverse pour choisir un candidat à éliminer ou passer aux boules. J’adore cette édition où les boules et les trous sont très présents !

Judas y es-tu ?

En mangeant de la viande crue, (c’était tellement écœurant à voir) les bleus discutaient du futur ambassadeur qu’ils allaient choisir chez les rouges. Leur choix se posa enfin sur Sandro, l’ex-jaune très stratège car pour le club des cinq « il n’ira jamais aux boules », bon ou mauvais choix ?

Timage090

De leur côté, les rouges avaient choisi Mathilde, la bleue au collier d’immunité. Pendant ce temps, Yassin était persuadé qu’il allait être choisi par les bleus. Clémentine ne voulait pas donner à Yassin le papier pour qu’il écrive et finit par l’écrire elle-même. J’étais à deux doigts d’avoir un anévrisme ! Chacune des équipes envoya un papier avec le nom choisi dans un bambou dans la mer, c’est vrai que ça change des bouteilles…

Sandro a le terrible honneur de représenter les Rouges. Et comme un grand, il pose des questions sur Mathilde à son équipe. « C’est une bourgeoise » conclu-t-il en ayant oublié que dans son reportage on le voyait en costard dans des voitures pas chères. Quoi qu’il en soit, Sandro est investi de la confiance des siens. «Sandro je lui fais confiance à 100%», confie Yassin. Attendez la suite…

Côté bleu, c’est Mathilde qui se prépare. Prête à se sacrifier pour les hommes de sa tribu, qu’elle juge plus aptes qu’elle à remporter la victoire finale, elle s’élance sans crainte dans sa pirogue vers le lieu du rendez-vous, où elle retrouve Sandro pour un face-à-face musclé.

Sandro essaie bien d’amadouer Mathilde en arguant de quelques promesses. Il se heurte à un mur de béton armé. Mathilde refuse d’emblée d’éliminer n’importe quel bleu, y compris Frédéric, dont le nom a été gracieusement proposé par Sandro. Ce dernier essaie bien de jouer les tentateurs : « Tu peux aller encore loin dans l’aventure. Tu seras la dernière bleue à être éliminée », mais ça n’a pas l’air de convaincre Mathilde, qui a été sous-estimée par son adversaire.

Timage091

Mathilde commença à insister sur Yassin et Kelly, le vendeur des voitures belge est confus. Puis il décida de faire un accord avec Mathilde : si elle le protège en lui donnant son collier d’immunité, il acceptera de voter Yassin et de bien planter le poignard tel un Judas. Il accepta aussi d’être avec les bleus…

Mathilde accepta joyeusement  cette offre, quand soudain, tel le serpent dans le jardin d’Eden, Denis Brogniart est là en leur demandant s’ils avaient un nom à proposer. Sans hésitation, Sandro lâcha : « Yassin ». Rappelez-vous : c’est celui qui avait complètement confiance en lui et c’est celui qui s’est occupé de son confort personnel sur le camp et celui du reste. Les deux ambassadeurs retournent au campement des Blancs. Ils y apportent une bannière blanche, emblème de la nouvelle tribu réunie, et une mauvaise nouvelle.

Yassin doit partir

Pendant la trahison de Sandro, les équipes rouge et bleue reçoivent deux bouteilles leur demandant de tout emballer car c’était la réunification. C’est une première : d’habitude, la réunification se fait sur le camp de l’équipe qui a le meilleur lotissement. Cette fois, tout le monde part pour une nouvelle île…Enfin, pas si nouvelle que ça, puisque l’équipe de Jean-Luc de l’édition précédente de Koh-Lanta y a habité !

Timage092

A peine arrivés, on travaille pour organiser le nouveau camp. Yassin s’occupait comme une machine des bases de la nouvelle cabane. Les bleus se plaignaient de la froideur des rouges et Manuella répliqua qu’ils ont assez bouffé et n’ont même plus de riz. Les ex-rouges découvrirent qu’ils avaient trop rationné leur riz et du coup ils voulaient manger seuls. Les bleus pêchèrent un poisson et l’engloutirent, quel bide !

Au retour de Sandro et de Mathilde, tout le monde se précipite vers eux. Après avoir mis la bannière blanche en place (comme si ça m’intéressait) Sandro expliqua que les rouges voulaient qu’il vote Yassin s’il rencontre un problème avec Mathilde lors des négociations. Yassin a déjà un sourire moqueur aux lèvres et écoutait. Sandro occulta néanmoins la partie du collier d’immunité.

Timage093

Face à Yassin, Sandro s’expliqua : « Il y a le sportif, il était le meilleur, le camp, il était l’un des meilleurs, et l’humain (…) y a un décalage, de petites ruptures » j’ai omis cette phrase tellement c’était chiant. Les rouges pensaient que celui qui a tout fait pour leur luxe, qui s’est donné à fond dans les épreuves, qui a gagné face à Vincent, n’était pas humain ? Il a son caractère, on ne peut pas obliger quelqu’un à changer son caractère ! C’est quoi alors, un extra-terrestre ? Un robot ?

Yassin ne parle que très peu certes, mais il a gagné le respect de plusieurs internautes.

La bonne vieille justification d’une trahison c’est toujours soit le côté sportif, soit le côté humain. Les rouges avaient tout simplement peur de l’individualiste Yassin qui était très prometteur dans les épreuves, hyperactif et jamais fatigué.

Yassin resta calme et très fair-play. Le bonhomme souhaita que le meilleur aux traîtres et aux bleus.

La chasse au collier de Yassin

Alors que Sandro cacha jalousement le collier qu’il a piqué à Mathilde dans son sac (et bien sûr c’était discret et comique, car tout le monde était au courant !) le collier de Yassin devient soudainement tentant. « Il ne va pas rentrer avec, quand même ! » lança hypocritement une « aventurière » du nom de Marjorie (aussi transparente sur les épreuves que sur le camp) comme Brogniart les appelle. Yassin refusa catégoriquement de donner son collier d’immunité à qui que ce soit des charognards, c’est vraiment gonflé de le jeter et de vouloir piquer son collier en plus. C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Dépités, les rouges regardèrent le collier s’éloigner dans le sac de Yassin qui partit avec Denis Brogniart. Parti la tête haute et serein, Yassin garda son calme bien qu’on lui ait craché dans l’assiette.

Timage095

La tornade sur la Toile

L’élimination de Yassin à cause de la sournoiserie et de la lâcheté de certains rouges avec Sandro en tête, causa une vraie tornade sur la Toile et c’est non seulement des anonymes qui expriment leur colère face à Sandro, mais également des connus, qui ont participé à d’anciennes éditions de Koh-Lanta, qui ont eu des réactions entre le choc et l’amertume. Et comme je ne peux pas tout citer, voici quelques captures :

Timage087Timage088

Victoire de Sébastien

Mais revenons à nos moutons : sur l’île maudite s’échoue une bouteille annonçant l’épreuve de l’immunité. Il s’agit d’une épreuve devenue culte : celle du paresseux. Celui qui s’accroche le plus longtemps à une poutre gagnera le totem et sauvera sa tête lors du conseil.

Dès les premières minutes, Sandro lâcha prise. Je me demande ce qu’il fait à Koh-Lanta à part foutre le bordel. Tout le monde lâcha prise, Frédéric donna une excellente prestation, mais ne pouvait plus continuer.

Timage097Timage098

Reste le plus beau duel que j’ai vu et le meilleur moment de cet épisode : le duel entre Sébastien et Vincent, deux hommes très forts et à l’aise. Qui a cru que ces deux-là qui s’étaient rencontrés sur un bateau dans l’épisode 2 pourraient s’affronter avec autant de hargne dès le premier épisode de la réunification ? Finalement, Vincent lâcha prise et Sébastien remporta le premier totem individuel après 1 heure 31 minutes !!! ça c’est le Koh-Lanta que j’aime, des affrontements, le mérite et le fair-play !!! Bravo Sébastien !!

Mais attention, Denis Brogniart annonça aux candidats que sur leur île il y avait deux colliers d’immunité cachés ! Dire que Sandro s’est donné tout ce mal pour le collier de Mathilde pour découvrir qu’il est en fait menacé.

A peine arrivés, les candidats se sont rués à la recherche des colliers, en particulier Mathilde car elle se savait menacée par Sandro. Sébastien se savait menacé car fort, cherchait à son tour. Mais personne n’avait trouvé de collier.

Plus tard, Sandro avoua aux bleus qu’il ne serait pas avec eux et qu’il votera avec les rouges. Vincent tomba des nues et couru avertir Mathilde, c’était cuit pour les bleus. Mais c’était trop tard : Mathilde avait respecté le marché avec Sandro en lui donnant son collier d’immunité, et s’est faite avoir comme une bleue.

Une amère surprise

Timage102

Lors du fameux conseil, on papota un peu. Les rouges ne cachèrent pas que leur stratégie c’est d’éliminer les plus forts. Vincent les regarda ahuri : il avait compris qu’il était dans le collimateur. Les bleus votèrent contre Kelly on ne sait pas trop pourquoi, or avec un peu d’intelligence ils auraient pu voter contre Sandro, leur gourou. Les faibles rouges (excepté Sébastien qui est fort) votèrent et ô amère surprise, contre l’ex-rugbyman Vincent.

Timage103Timage104

Le seul méritant fort restant est Sébastien, et même s’il est intelligent et très discret, ses copains d’aventure savent qu’il est un danger pour eux. Seb, collier oblige !!

A la fin du conseil, Brogniart annonça une énième nouveauté à tout le monde : chaque sortant d’un conseil non seulement il sera un membre du jury final, mais il a aussi la responsabilité de choisir quelqu’un qui pourra voter deux fois dans le prochain conseil (son propre vote+le vote noir) trop classe, j’ai adoré la tête de la clémentine XD

Timage105

Brogniart n’a pas fini de nous étonner. Vincent choisi directement Corentin qui votera donc deux fois le prochain conseil.

Alors que cet épisode de merde est fini, Brogniart annonce dans un teaser qu’  « un aventurier emblématique » sera de retour, donc il y aura abandon médical certainement et j’espère que c’est la clémentine qui sortira car elle et Sandro me tapent sur le système ! Vincent de retour peut-être car c’est le dernier parti ? On verra ça. Ce sera le second retour cette édition, ça fait longtemps qu’on n’a pas vu ça ! De toutes les façons, faire sortir l’Arabe et le Musclé n’était ni une bonne idée, ni même un semblant de stratégie. On trouvera toujours un souffre-douleur car c’est Koh-Lanta! Voilà, en un seul épisode on s’est débarrassé de deux colliers d’immunité et de deux candidats très forts!

Ce que je retiens de cet épisode : aucun honneur, aucune dignité (dixit Moundir)

A la semaine prochaine.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 6

ScreenShot4484

C’est sous les 29°C de ce samedi que je vous fais part de ce que j’ai vu et j’ai pensé à propos de l’épisode 6 de Koh-Lanta.

Jamais un sans deux

Après la fin de l’épisode 5 et la sortie offerte à Félicie qui saisit sa chance pour remercier l’équipe qui lui a permis de rejoindre les siens – en gros un abandon camouflé – nous revoilà avec le début de l’épisode 6 qui était d’ailleurs un très bon épisode pour ma part.
Après 6 minutes de rappel, de résumé infini, on découvre que Claire a été aussi évacuée après le conseil pour des raisons de santé « pour la nuit » dit-on. Nikita avait perdu la voix, l’équipe bleue fonce dans un mur malgré l’apport des ex- jaunes, et part en cacahuètes.

Félicie est partie, Claire pourrait revenir, et le moral le lendemain sur la plage Takeo est au plus bas. Décidément, c’est de pire en pire ! et en plus, sans feu ! au fait, j’aimerais bien qu’on m’explique où sont passées les allumettes gagnées par les ex-jaunes ? pourquoi on ne les a pas utilisées ? Ou même fait allusion ? Bizarre, non ?
Alors que les bleus ruminent, Brahma a pris la décision d’abandon pour combler le tout. Les bleus sont atterrés, mais Brahma semblait être décidé. Une ex-jaune partie, un ex-jaune qui abandonne…Le camp des bleus a visiblement des ondes négatives sur les pauvres jaunes qui avaient débarqués dessus un jour, enchantés.

ScreenShot4663ScreenShot4664

Bien sûr, Yves se la ramène encore avec « avec mon âge j’arrive à tenir » il me gonfle celui-là. Tout le monde essaya de convaincre Brahma mais les jeux sont faits, il a atteint ses limites. Certains sur le net le critiquent, franchement si on compare l’état du camp jaune et la vie très sauvage sur le camp bleu, y a pas photo !
Pour faire le bouche-trou, on jette un coup d’œil sur les rouges qui ne sont pas contents car Yassin a mis trop d’eau dans la marmite.

Après cette parenthèse culinaire, un message arrive, Dieu merci, et Yassin lit « Jetez-vous à corps perdu » et encore, Yassin suspecta l’épreuve de la boue. Si tôt ? Normalement c’est après la réunification avec récompense individuelle !

ScreenShot4665

Brahma part, et ça frotte, ça s’astique et ça tripote

Arrivés sur place, les rouges découvrent que les bleus avaient éliminé Félicie, quelques larmes dans les yeux de Maria puis Brahma lâcha une bombe : il voulait abandonner. Malgré les propos de Yassin, il décida de partir car « il n y avait plus d’essence dans la voiture » et qu’il s’est rendu compte que le moral faisait partie du jeu.
Pénalisant son équipe (en effet, on ne remplace pas ceux qui abandonnent), Brahma part. Sa flamme est éteinte depuis bien longtemps…Bon vent Brahma !

ScreenShot4666

Le réconfort est dans la main de Denis, et à sa vue tout le monde commence déjà à chialer, c’est le fameux téléphone !!

ScreenShot4667

Yves pleure (encore !) en disant que sa famille ne savait pas qu’il « était là » et qu’il voulait « leur faire la surprise » bah ça si on gagne…
Quant à Claire, toujours à l’infirmerie, elle n’était pas autorisée à disputer l’épreuve. Du coup, deux femmes rouges tirent la boule noire : Marjorie et Manuella pour respecter le nombre des femmes dans chaque équipe.
L’épreuve était celle de la boue, mais en nouvelle version : la boue en équipe. Je ne suis pas très fan !

Il fallait trois candidats de chaque équipe qui plongent dans la boue, puis se raclent sur trois autres candidats, et ces derniers vont au seau de leur équipe pour y verser la boue collectée. Quoi qu’il en soit, j’aime bien découvrir les transformations des candidats durant l’épreuve en devenant de vraies statues de boue! Bref ça tripote, on voit des seins, des fesses, ça tripote…Koh-Lanta est un sacré programme culturel et familial.

Le jeu était auparavant vicelard, mais on l’a rendu encore plus vicelard avec ce corps-à-corps des candidats, un maillot qui glisse et le cameraman vicieux ne le rate pas…Puis il y a des séquences marrantes comme les positions bizarres des bleus qui imitent les poules !

En fait il s’agit d’une stratégie des bleus qui ont misé bizarrement sur leurs dos, alors que les rouges ont vraiment misé sur tout le corps, on sent qu’il y a des gens qui veulent ce maudit téléphone à tout prix !
Avant la pesée, on sait déjà quelle équipe va gagner : observez le seau rouge qui est vraiment lourd pour qu’il touche le sol ainsi ! Y a pas photo !

ScreenShot4672

And the winner is…la team rouge ! les bleus losers encore une fois, je pense qu’ils n’étaient pas assez rapides et n’avaient pas adopté la bonne stratégie. L’euphorie des Bokor en dit long sur l’importance de cette récompense ! Maria saute sur Yassin qui fait la statue, il est incroyable: il ne laisse aucune émotion s’afficher!

ScreenShot4673ScreenShot4675

Face à leur défaite, les bleus rentrent, Yves pleure encore dans une séquence émotion car il voulait faire une demande de mariage au téléphone…

On ouvre les robinets

Du côté des rouges, c’est Sébastien qui fut le premier à avoir été interpellé par Denis. Le redoutable jeune homme fond en larmes, en fait, tout le monde a fondu en larmes avant, pendant et après le coup de fil….Tous sauf Yassin ! Le sourire aux lèvres, il ne laissa aucune émotion l’envahir en parlant à sa femme enceinte qui va bientôt accoucher et à ses deux filles. J’aime bien sa manière d’éviter d’évacuer ses sentiments, et l’architecte hyperactif des rouges demanda à sa femme de se retenir d’accoucher jusqu’à son arrivée lol. Tout cela s’est passé sous le regard attentif des rouges, genre « va-t-il montrer ses faiblesses? » à leur place, je serais aussi curieux de voir Yassin pleurer!!

ScreenShot4676ScreenShot4677ScreenShot4678

Après 16 minutes de larmes et de bons sentiments, les séquences émotions des rouges s’arrêtent enfin…

Malheur pour un coco et une remarque

Sur Takeo, Yves fait le point : il y a une malédiction qui plane sur l’île bleue, Brahma qui part au moment où on avait besoin de ses cheveux, Claire à l’infirmerie elle qui avait les cheveux longs qui auraient pu les aider. Ce qui n’est pas vraiment faux ! Mais remuer le couteau dans la plaie des bleus qui souffrent le martyr depuis le début de l’aventure n’était pas une bonne idée de la part d’Yves. Frédéric lui demanda d’arrêter de se plaindre. On peut déjà envisager une future confrontation entre ces deux hommes, car Frédéric a remplacé Kelly face à Yves. D’un sourire narquois, Yves discute avec le reste de l’équipe qui voyait une malédiction : les trombes d’eau, la cabane pourrie, la perte du feu, l’abandon de Brahma, des candidats qui tombent malades et la chute libre du moral du reste de l’équipe…

Pour les rouges, encore et toujours on rumine contre Yassin, spécialement Clémentine qui ne le supporte plus. L’histoire ici est à propos de la moitié d’une noix de coco, Yassin comptait prendre sa part en la râpant (je crois que je n’ai jamais vu autant de coco râpé dans Koh-Lanta que dans cette édition !) avec un coquillage, Clémentine voulait utiliser la machette. Les deux s’entendent comme chien et chat pour une malheureuse part de coco !

Double combat nocturne

Pendant qu’on se fiche du crêpage du chignon, une mystérieuse bouteille échoue sur la plage des Takeo. L’épreuve de l’immunité c’est pour demain alors que se passe-t-il !!

ScreenShot4679ScreenShot4680

Les bleus sont surpris par cette confrontation nocturne, mais il fallait faire un choix. Tous se tournèrent vers Vincent, l’ancien rugbyman, et le choisirent. Yves n’est pas d’accord et dit qu’il est d’accord, belle logique. Je le laisse avec sa casquette pourrie qu’il touche tout le temps !

Du côté des rouges, ils avaient compris qu’il s’agissait d’un affrontement. Yassin est chaud pour y aller et il le fait savoir ! à tel point que tout le monde lui donna le feu vert pour partir. L’électricien redoutable est un vrai compétiteur dans l’âme !

Dans un décor surréaliste, Denis retrouve Vincent et Yassin. Le duel s’annonce simple : il fallait mettre sur la tête un bambou long de 2m70 et qui pèse 3 kilos. L’enjeu est de gagner un avantage dans l’épreuve de l’immunité de demain.

Le duel s’annonce difficile, et les deux hommes sont tenaces. Les minutes passent…Soudain, Vincent remarqua un scorpion qui s’approchait des pieds de Yassin. Denis Brogniart le remarqua et prit son katana en sauvant Yassin !

ScreenShot4681ScreenShot4682

Bref, le bambou de Vincent tanguait dangereusement tout le temps, et 32 minutes après le début de l’épreuve, les muscles endoloris de Vincent n’e pouvaient plus et il lâcha le bambou, Yassin est vainqueur. Quel mental d’acier ! Un vrai Terminator !

Le duo passa sa nuit dans une cabane de pêcheurs avec le feu offert par Denis Brogniart, et en plus Vincent pouvait rentrer avec sur le camp bleu. J’aime beaucoup ces moments pleins de respect et de combat entre Vincent et Yassin. Ce dernier ne cacha pas qu’il voulait « les meilleurs » avec lui lors de la réunification, Yassin voit loin, très loin…

ScreenShot4683

Euphorie et choc

Le lendemain, Vincent retourne sur Takeo avec le feu et avec le signe « L » (Loser) avec les doigts, les bleus n’en reviennent pas !

ScreenShot4684

Tous dégoûtés, ils essayent d’allumer le feu grâce aux braises apportées par Vincent. Mais les flammes n’apparaissent toujours pas ! et Yves qui se la pète avec son âge encore face à Vincent qui exprima sa rage pour la première fois depuis qu’il est à Koh-Lanta, fatigue, déception, colère contre lui-même, faim, allez savoir. Finalement, la séquence choc n’aura pas duré puisque les flammes ont enfin apparu. Mais quelle idée d’avoir mis des branches vertes dedans !!

De son côté, Yassin présenta différemment les choses : il laissa le suspense et décrit le duel puis l’échec de Vincent. Les rouges sont contents et fiers de Yassin.

Sur le fil du rasoir

La convocation au jeu de l’immunité arrive sur l’île des Bokor : c’était un jeu d’équipe puisque ça évoquait le soutien. Yassin est confiant.

ScreenShot4685ScreenShot4686

Face à l’épreuve inédite, Denis releva que Claire va participer, et elle arrive avec le sourire et avec la voix, après deux nuits passées à l’infirmerie.

Ensuite, Brogniart expliqua aux rouges qu’ils avaient deux avantages : le premier était de découvrir en premiers l’épreuve, le deuxième était d’avoir 30 secondes d’avance sur les bleus (je me suis demandé pourquoi pas 32 ?) les femmes rouges tirèrent les boules (que des boules dans cette édition !) et Manuella tira pour la 3ème fois une boule noire, évite de participer à Motus !

Après que Yassin ait tout vu et expliqué à ses camarades, les rouges s’élancent avec 30 secondes comme un deuxième avantage. Mais plus tard, les bleus les rattrapent et les dépassent : oui, on a niqué 30 secondes et oui, finalement supporter un bambou sur la tête une demi-heure pour des rouges majoritairement faibles en équilibre, quelle affaire !
Les bleus optent pour une stratégie absurde : les arrivants à l’autre côté tirent sur la corde aussi ce qui n’a aucun sens, déstabilisant la fragile Claire.

ScreenShot4687

Enfin, les rouges foncent, ils passent tous de l’autre côté de la corde et réussissent l’étape du funambule, bravo à Marjorie qui était la dernière rouge à passer encouragée surtout par le moniteur d’escalade Sébastien ! Puis Yassin libère un symbole caché sous une corde embobinée d’une poutre pas très catholique…

ScreenShot4689

Dernière étape, c’est que toute l’équipe monte ensemble sur une plate-forme pour planter son symbole. On aime beaucoup les cordes sur Koh-Lanta, chaque édition confirme mes dires !
Sébastien, l’escaladeur des rouges, sauta sur l’occasion (dites-moi comment juste il a monté d’une telle aisance?) ce gars est juste super balaise, une vraie machine de guerre !

ScreenShot4690

Yassin termina la file, Marjorie encastra le symbole et la victoire est pour les rouges ! Chapeau.

ScreenShot4688

Après l’échec, les bleus se sont rendus compte de leur erreur, mais trop tard ! le totem a été remis symboliquement à Maria, la plus faible des rouges, ex-jaune et celle arrivée en premier, c’était un exploit pour elle. Si Yassin donnait des offrandes au totem, Maria le traite comme un être humain !

ScreenShot4691

Conseil bleu

Donc les bleus doivent faire un choix, ça cogite, ça se discute. Kelly s’isole car elle se sentait menacée de partir.

ScreenShot4692

On ne change pas une équipe qui perd! En moins de 3 jours, les bleus ont vu sortir Brahma et vont voter pour un deuxième sortant! Lors du Conseil, on discuta de l’importance d’avoir un chef sur les épreuves et on choisit à l’unanimité Vincent.

ScreenShot4693ScreenShot4694

Les votes furent rapides, on fit sortir un maillon fort, c’est-à-dire Kelly et on s’étonne après de perdre. Le premier membre de l’équipe bleue s’en va, résignée. Mathilde était la seule à avoir voté contre Claire, les autres ont suivi les idées d’Yves…Au fait Vincent, tu devrais faire un concours d’orthographe là!

Ce que je retiens : Yassin est le héros de cet épisode, admettons-le ! Yves, c’est pas possible de le supporter un épisode de plus, ras-le-bol. Clémentine, qui ne fout rien sur le camp, qui a traité Yassin de « nul » pour un peu d’eau sur le riz, y’en a marre !!!! Sinon j’adore Maria, je voulais qu’elle sorte au début de Koh-Lanta, je comprends mieux pourquoi on a toujours évité de le faire.
Bilan positif et la semaine prochaine ça promet ! à Samedi prochain !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 4

ScreenShot4484

Ciel, c’est Samedi ! et samedi pour moi c’est Koh-Lanta. Je me suis levé à 4H du matin pour suivre ce 4ème épisode, sûr que j’aurai une réaction bien différente des autres épisodes. Et bien j’ai été servi, j’écris vite cette review car je dois sauter d’un mur pour me péter une jambe ou une côte, qui sait ? Ce sera con mais moins con que l’épisode que j’ai regardé.

Les boules dans les trous

Comme nous l’a annoncé Denis Brogniart gravement (sur votre écran de télé ou sur Twitter) une équipe sera dissoute, le suspense est à son comble, j’ai parié sur la dissolution des jaunes, et j’ai bien vu !

Retour sur les événements : sur l’île maudite des bleus, on a fait la paix, et on gueule plus. Le 10ème jour, une bouteille échoue sur la plage des Takeo : un jeu de confort est annoncé.

A peine les 3 équipes furent arrivées, que Brogniart lança solennellement: « aujourd’hui, il n’y a rien à gagner, mais tout est à perdre »  l’équipe qui finira dernière sera dissoute et ses malheureux membres balancés entre les deux équipes restantes.

Le jeu consistait à détacher des sacs, les passer par des obstacles qui se trouvent en pleine mer, puis les éventrer, y sortir 3 boules  qu’il faut les mettre dans 3 trous en les faisant hisser par un binôme le long d’une passerelle inclinée et trouée comme un gruyère, mais avant ça les aventuriers doivent marcher en équilibre le long d’une poutre jonchée de cordes.

ScreenShot4586ScreenShot4587

Inutile de vous dire que j’ai failli m’endormir tellement le jeu était ennuyeux à mourir. Et puis ras-le-cul des boules, des sacs et des trous dans cette édition ! Même pour faire le tirage au sort il faut tirer des boules…on délire trop dans Koh-Lanta !

Bref, les bleus et les rouges gagnent, les jaunes sont tristes. Mais attention ! Denis Brogniart offre deux kilos du riz à chaque équipe ! Rien à gagner ? Y a pas un paradoxe là ?

Brogniart demanda aux équipes restantes de désigner deux émissaires pour choisir deux ex-Sokka pour les Bokor (les rouges choisissent Manuella) et quatre ex-Sokka pour les Takeo (les bleus choisissent Claire). Les deux émissaires partirent avec les ex-jaunes pour choisir, pendant que les rouges…Je veux dire Yassin, construit une cabane pour les futurs arrivants. La caméra souligne le fait que Clémentine est agacée par Yassin et par Franck. En fait rien ne plaît à Clémentine si on regarde bien.

ScreenShot4588

Denis Brogniart rejoignit la joyeuse compagnie sur l’île Sokka et demanda aux émissaires de choisir, comme si elles étaient entrain de faire leurs courses dans un supermarché.

Claire choisit Vincent, Félicie, Brahma et Corentin, tandis que le choix de Manuella se porta sur Sandro et Maria.

La carte de Sandro

Les nouveaux bleus furent accueillis comme les sauveurs par le club des cinq sur l’île à caca, ou l’île des Takeo. Scandalisés, les ex-jaunes découvrent la cabane rudimentaire des bleus et Félicie qui rêvait d’appartenir aux rouges, nage en plein cauchemar en découvrant la belle île. Seule, Claire se souciait du confort des nouveaux venus en démolissant la cabane de Yves pour apporter du bois pour l’agrandissement de la cabane bleue qui paraissait minuscule devant les 9 candidats. Vincent, ironique, se nomma « le déménageur de Koh-Lanta » puisqu’il passe très vite à sa 2ème équipe déjà en 2 épisodes ! En tout cas ils ont découvert Wilson! (merci Super Zappeur pour ce tweet lol)

ScreenShot4585ScreenShot4589ScreenShot4590

De leur côté, les rouges accueillent Sandro et Maria. On leur donna la « spécialité de la maison » c’est-à-dire du riz-coco ou du riz cuit mélangé avec du coco. A part cette spécialité culinaire sur laquelle s’attardait la caméra, tout va bien en apparence. Pour Sandro, c’était trop beau pour être vrai. Ce garçon a l’air très malin et pourrait basculer tout sur l’île des rouges.

Face à la bouffe des rouges, il y a la bouffe très hygiénique des bleus qui eurent une pensée pour Hada en utilisant son chapeau comme une passoire pour le riz. C’est magnifique d’utiliser le chapeau de quelqu’un qui l’a mis plusieurs jours sur la tête pour finir par y verser du riz cuit dedans, bon appétit !

ScreenShot4591

C’est le déluge chez les bleus qui subissent les flots toute la nuit et comme d’habitude, c’est Claire qui sauvegarda le feu en gardant des braises dans la casserole. A l’étroit dans une cabane petite et qui n’est pas étanche, c’était un cauchemar pour les pauvres ex-jaunes qui venaient juste de débarquer.

ScreenShot4592

Le 11ème jour, Claire n’est plus toute seule pour la survie du camp bleu : son choix sur Vincent était parfait. Les ex-jaunes aidèrent Claire qui s’est sentie soulagée d’un gros fardeau. La pauvre en a bavé !

Si les bleus mouillés ramassaient des branches pour leur cabane et leur feu, sur le camp des rouges c’est travail en plein silence. L’équipe rouge est active et soudée pendant les épreuves, bosseuse sur le camp, mais depuis le début c’est l’équipe la plus silencieuse, à peine unifiée, ses membres n’ont pas de communication. L’absence de communication au sein d’une équipe ça fout sûrement une ambiance de merde, même s’il y a tout !

Sandro est le plus actif….stratégiquement. En un rien de temps, il découvrit les failles de l’équipe rouge. Est-ce qu’on va le blâmer s’il décide de sauver sa peau et celle de Maria en faisant une alliance avec un certain nombre des rouges ? Est-ce qu’on va blâmer Maria qui veut sauver sa peau, ou bien Bastien, Sébastien et Clémentine qui avaient rejoint ce pacte ? Koh-Lanta c’est stratégie, survie aux autres et enfin épreuves. L’équipe rouge n’était pas si unie que ça, c’était une question de temps.

Néanmoins, j’étais dégoûté pour les rouges. Ils avaient le potentiel mais n’avaient jamais exploité la communication.

3 mètres en dessous

L’épreuve d’immunité commence : il s’agit d’un jeu culte, la course en apnée avec des pierres sous l’eau. Il faut que chaque équipe emmène 10 pierres en plongeant 3 mètres en dessous des flots et en les mettant à la bonne place. L’équipe des bleus remporta le jeu, pour la 1ère fois ! Elle fut l’équipe la plus rapide qui gagna le totem. Malheur aux rouges !

ScreenShot4594ScreenShot4595

Malgré les performances surtout de Yassin et de Sébastien, le fait que l’équipe soit pénalisée par deux boulets qui ne savent pas nager ça leur a fait perdre du temps car ils ont opté pour une technique pas très glorieuse : rapprocher les pierres. Si c’étaient deux pierres rapprochées, j’aurais compris. Mais un amas, là non. Bref erreur tactique des rouges qui passent au conseil pour la première fois et seront minoritaires face aux bleus, du jamais vu !

Les seuls qui se sont réellement amusés ce sont les cadreurs-plongeurs en filmant les fesses et les petits maillots sous l’eau.

ScreenShot4602

Hasta la vista Franck !

ScreenShot4601

Les bleus rentrent contents, les rouges rentrent tristes. Yassin ne voulait rien entendre de la stratégie menée par Sandro contre Franck, Manuella et Marjorie gardent leur couleur rouge. Ça sentait mauvais pour Franck, il est fort ce Sandro !

Au conseil, je ne reconnaissais plus l’équipe rouge du début. Je voyais deux clans, leur équipe n’était pas si soudée que ça et les votes mitigés le confirment : Selon le mérite, 4 rouges votèrent contre Maria. Selon la stratégie de Sandro : 5 rouges (dont 2 ex-jaunes) votèrent contre Franck.

ScreenShot4596ScreenShot4597ScreenShot4599

Choqué et surtout ulcéré, Franck ne mâcha pas ses mots. Franchement ce gars méritait de continuer, comparé à Maria, il était plus actif sur le camp et dans les épreuves. Maria n’a pas pu marcher sur une poutre dans le jeu du confort…

Perso j’ai été déçu par cet épisode car non seulement le fait de créer 3 équipes veut dire en dissoudre une, mais en plus l’équipe des rouges n’a pas voté selon le mérite. Et puis la Clémentine est très insolente ! Je ne pense pas que c’est glorifiant pour elle de se prétendre plus « mature » que Franck en plein conseil houleux. Quand t’es mature, tu le montre. Tu ne le crie pas sur les toits. C’est ça qu’on appelle l’humilité.

Je vais voir si je posterai une autre review la semaine prochaine, d’ici là merci de votre lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17 : Cambodge – Review de l’épisode 3

ScreenShot4484

Bonsoir, je viens juste de terminer le visionnage de l’épisode 3 de Koh-Lanta : Cambodge et tout ce que je retiens c’est que c’est un bon épisode.

C’est Samedi, c’est Koh-Lanta pour moi

Merci beaucoup à Sofia pour les liens depuis le début de ce Koh-Lanta, merci spécial !! Ça m’a permis de regarder les épisodes même si j’ai beaucoup de décalage par rapport aux autres.

Il s’en est passé des choses dans ce Koh-Lanta ! Mais avant de le regarder, j’ai eu le droit au sempiternel résumé des deux épisodes précédents, au cas d’un traumatisme crânien, les téléspectateurs n’auront pas oublié qu’après l’île surprise et l’anneau surprise de la saison précédente, on a eu cette saison une équipe surprise dès le premier épisode et 3 équipiers surprise dans le deuxième épisode (oui Koh-Lanta ressemble étrangement à Secret story), que le totem ne sert plus à rien, que Yassin a même fabriqué un yacht pour les rouges et que les jaunes passent leur temps à bouffer de la canne à sucre, tandis que les bleus se crêpent le chignon. On se demande toujours à quoi bon passer de 18 candidats dans le 1er épisode à 21 dans le 2ème, et qu’est-ce qu’on a gagné de toute cette distribution à la noix.

Mais aussitôt après cette pénible introduction, on entre dans le vif du sujet.

Bien entendu, on commence par les bleus, qui ont échappé par miracle au conseil. Sur l’île maudite des Takeo, on retrouve Yves, le patriarche bonhomme de la tribu, qui se réveille satisfait, et pointa du doigt son nouvel ami, dont il dit : « J’en ai fait mon petit Wilson, c’est pas Wilson moi c’est ma Juliette, ma Fanny, ma Daphnée, ma Pénélope, Paola, mon Fabio, c’est toute notre famille recomposée qui est là-dedans » à ce rythme-là, on pensera qu’il y aurait quelque chose entre Yves et la noix de coco.

ScreenShot4526

Sur l’île des Bokor (ou les rouges), Franck le doyen des rouges avait volé un poisson des pinces d’un crabe, et toute l’équipe finit par engloutir un minuscule poisson de 8 centimètres…

Sur l’île des Sokka (ou les jaunes), on chope une bouteille à la mer, contenant comme par hasard un message (sinon je n’en parlerais pas, vous pensez bien). Dès qu’il se passe quelque chose d’intéressant dans Koh-Lanta, il y a toujours une bouteille avec un message dedans qui s’échoue sur une plage et gâche tout. Le message est, bien sûr, une convocation biscornue à une nouvelle épreuve : « Regardez devant soi pour prendre de la hauteur »

ScreenShot4527ScreenShot4528

Des cordes, des cordes, des kilos de cordes

A Koh-Lanta on aime surtout utiliser les cordes dans les jeux, et dans cette épreuve, il fallait parcourir 53 mètres pour toucher l’équipe adverse, tout en portant 50 kilos de cordes. L’équipe gagnante aura le droit d’aller au temple de Chizo, mais Brogniart resta discret à propos de la récompense pour l’équipe qui arrivera deuxième.

Les jaunes visent l’équipe la plus faible, c’est-à-dire les bleus et sans surprise, l’équipe bleue perd encore.

ScreenShot4568

Puis c’est la finale jaune et rouge, les rouges étaient moins corpulents que les jaunes mais dans tous les cas, les deux équipes avaient déjà gagné un réconfort. Mais cela ne suffit pas pour Vincent, le nouvel arrivé jaune, un vrai bulldozer qui motivait l’équipe des jaunes : « on est des guerriers! on est des soldats !! » lança-t-il en avalant les 80 mètres qui les séparaient des rouges, l’équipe des rouges aura beau se débattre, mais 50 kilos uniquement portés par Yassin et Sébastien, chargés comme des mulets, ce n’était pas suffisant. Les 3 jaunes restants rattrapent les deux rouges et le temple est aux jaunes !

ScreenShot4529ScreenShot4530

L’équipe rouge est deuxième, Brogniart leur offre un grand poisson, de quoi leur donner le sourire.

Tout cela se passe devant l’équipe bleue, dont Yves eu le regard douloureux quand il a vu le poisson. Les bleus retournent à leur bivouac rudimentaire, affamés et exténués.

Les deux récompenses

L’équipe rouge rentre pour cuire son poisson. Franck, le doyen des rouges et l’amoureux de la pêche, s’occupa de nettoyer le poisson en lançant : « Papa va te manger ce soir ». Durant la cuisson du repas, Manuella s’aperçut que quelques malheureuses graines de riz étaient collées dans la casserole, et critiqua Sébastien qui s’était occupé du poisson, Sébastien commença à percer Manuella à jour…Mais on a oublié tout cela en gobant le délicieux poisson.

De leur côté, les jaunes étaient sur le continent, à Chizo. Leur guide ne parlait même pas un mot d’anglais, et il décrivait la belle histoire de ce monument datant du XIème siècle devant des gens affamés. Puis il les guida vers un bon repas, quelques poulets rôtis, un peu de légumes et surtout une grosse casserole pleine de riz cuit. Bien sûr, il faut rappeler que les moines qui sont dans ce temple ne bouffent que le tiers de ce que les jaunes ont gobé.

ScreenShot4566ScreenShot4534

Après une douce nuit au temple, les jaunes prirent leur petit-déjeuner devant le lever du soleil quand le guide cambodgien leur donna une deuxième récompense : 3 allumettes ! Sans doute que la prod a décidé qu’il était temps qu’une équipe pareille devrait avoir du feu. Les jaunes sont ravis et retournent avec les allumettes sur l’île Sokka.

ScreenShot4535

Alors que les équipes jaunes et rouges goûtaient à leurs récompenses, l’équipe bleue goûtait à l’odeur du caca des aventuriers qui s’échappait des 4 coins de l’île maudite. Claire donna quelques conseils sur l’emplacement de faire caca, mais personne n’écoutait ses conseils. Hada, ironique, répliqua : « j’irai le faire où j’ai envie de le faire ». Difficile de croire que cette jeune fille fait Koh-Lanta pour sa mère en se comportant de la sorte au sein de son équipe.

En solo

Les bleus (comme d’habitude, la caméra aime rester filmer un phénomène pareil) décidèrent, à leur 8ème jour de famine, d’explorer enfin le lieu dans lequel ils vivent. Ils découvrirent des fruits et même du manioc, chose qu’ils auraient pu faire depuis leur premier jour. Mais…ils n’ont toujours pas du feu !

Sur la plage rouge, il n’y a pas d’histoires, mais la production cherche la petite bête. En effet, quelques rouges se demandent pourquoi on ne discute pas plus, en gros connaître les gens avec lesquels on vit, pas bête. Mais les rouges sont plus bosseurs, très peu bavards (le contraire des bleus) et surtout, pas bêtes. Ils n’aiment pas dévoiler leurs faiblesses aux autres, il y a de la méfiance dans ce groupe mais surtout des loups solitaires, c’est-à-dire des candidats du genre dangereux dans les épreuves individuelles dès la réunification. La brebis galeuse des rouges était Franck, qui détestait l’ambiance « de merde » et se trouvait vieux. S’il sèmerait une mauvaise ambiance, il serait un autre Yves, mais il risquerait sa place car il ne mâche pas ses mots. Franck rumine…et va pêcher. En fait, les rouges sont une vraie fourmilière où chacun bosse, on a rarement vu une équipe pareille !

ScreenShot4536ScreenShot4537ScreenShot4538ScreenShot4539

La guerre du feu

Après la victoire des rouges dans l’épisode 2 qui leur donna accès au feu, c’est au tour des jaunes de gratter une allumette malgré la faible opposition de Sandro face à une équipe qui voulait du feu après s’être empiffrée d’un festin à Chizo. D’accord ou pas, les jaunes allumèrent leur feu, tous contents.

ScreenShot4543ScreenShot4545

De leur côté, les bleus ruminent : ils n’avaient rien gagné en 8 jours, ils ont même construit 4 cabanes (je dirais 5 si on ajoute la cabane individuelle de Yves) et n’ont toujours rien à mettre sous la dent car ils n’ont toujours pas le feu que Hada voulait faire.

Finalement, Frédéric, le sage de l’équipe, prit enfin les choses en main : avec Hada et Kelly, tous les trois utilisèrent différentes méthodes pour faire du feu, pour revenir enfin à celle de l’arc et cela a payé ! Les bleus allumèrent leur feu comme des grands, un vrai feu à la Robinson. C’est d’ailleurs la seule équipe qui avait allumé « naturellement » son feu. (Ce que je trouve bizarre, c’est qu’on n’a pas filmé cet exploit malgré la forte présence des caméras sur Takeo, je dis ça je dis rien, hein). Ils pourront enfin manger les oursins de Claire mais cette fois cuits.

Le dîner était presque parfait, si on compte le fait que l’équipe a mangé le dîner que Hada avait reversé dans le sable, ça promet!

ScreenShot4544

On remarque dans cette édition de Koh-Lanta 3 méthodes différentes pour avoir du feu : le gagner comme les rouges, gratter une allumette comme les jaunes (moins glorifiant) ou le faire avec deux bouts de bois comme les bleus. On se demande si ce n’est pas volontaire tout ça !!!

L’envol

« Prenez votre envol pour prolonger votre aventure. » Voici le message de l’épreuve d’immunité qui était dans une bouteille échouée sur la plage des bleus.

ScreenShot4546

Les équipes arrivèrent sur les lieux et Denis Brogniart posa la question aux jaunes à propos de leur confort, et bien sûr il les poussa à avouer qu’ils avaient allumé leur feu avec des allumettes. Les bleus se retinrent de rire, et Claire esquissa un large sourire moqueur. Les jaunes et les rouges se sentirent rabaissés par l’équipe loser, surtout les jaunes qui se vantaient d’avoir eu du feu grâce à des allumettes. C’est vrai que ça frise le ridicule si on compare les bleus avec les autres équipes niveau feu car ils formaient la seule équipe qui a vraiment galéré pour avoir du feu.

ScreenShot4547

Dans cette épreuve culte, il fallait nager, monter sur une plate-forme, prendre son élan et casser 7 pots en terre cuite renfermant 7 bracelets. L’équipe la plus rapide aura le totem, la deuxième ne perdra aucun élément et la dernière équipe passera au conseil.

Le tirage au sort exempta Franck, des rouges, qui se retint de sauter de joie car il était mauvais nageur. Mais voilà Hada qui a des vertiges, pour respecter l’équité, un deuxième tirage au sort s’impose et Yassin tire la boule noire avec Brahma. Mais comment peut-on exempter le dieu Brahma de l’épreuve ? Yassin ne devra jamais jouer les ambassadeurs ou même à Motus, le sort s’acharne sur lui pour la 3ème fois.

Vincent a brillé 3 fois, et les jaunes réussirent l’épreuve haut la main. Les rouges finirent deuxième après un départ difficile de Sébastien, mais les bleus étaient les moins brillants dans cette épreuve. Les rouges et les jaunes étaient les plus performants !

Hada joue avec le feu

De retour sur leur île maudite, les bleus s’en veulent, mais ont réussi à réveiller leur feu qui s’était presque éteint pendant leur jeu d’immunité. C’est à l’image des stratégies qui commencent à se réveiller. Hada dit à Mathilde que Claire, Frédéric et Yves comptaient sauter son collier d’immunité pour l’éliminer. Grâce à cela, j’ai découvert l’existence de Mathilde, qui demanda à Frédéric si c’était vrai. Frédéric monta sur ses grands chevaux, la tension remonte encore sur Gueuland. Frédéric ne supportait pas le mensonge de Hada en disant « c’est de la manipulation », ce à quoi répondit Kelly que « la manipulation c’est un grand mot, c’est quelqu’un qui n’a ni foi ni loi» il suffit de regarder cette charmante équipe pour constater que c’est tout sauf une équipe.

On hurla à la trahison, au feu, sorcière !!! Hada et son amie Kelly hurlèrent de rage, c’est fou la vitesse avec laquelle Hada s’est remise de ses vertiges de l’épreuve de l’immunité. Frédéric est en colère, Mathilde est déçue, Claire n’en revient pas et le seul ravis de ce crêpage de chignons est Yves qui adora la petite discussion.

ScreenShot4553ScreenShot4554

Sauf que sur Koh-Lanta c’est 90% de stratégie et 10% de survie. Hada n’a tout simplement pas su jouer la carte de la discrétion entre les tensions qu’elle rajoute, et ses stratégies à peine invisibles.

Le coup de grâce provenait de Claire, qui voulait s’assurer, en bonne comédienne, que Hada voulait vraiment faire sauter le collier de Mathilde. Hada n’était pas très maligne en lui dévoilant qu’elle comptait effectivement le faire. Claire trancha dans le vif du sujet face à Mathilde : Hada devrait sortir car elle le méritait aussi bien physiquement que mentalement.

ScreenShot4559

Je trouve que Nikita ici est celle qui tire vraiment les ficelles, la nouvelle recrue s’est imposée en maîtresse des lieux et a le respect de la plupart de son équipe. Les votes semblent confirmés avant même le conseil.

Guerre des huîtres

Bien entendu, les deux dernières équipes sont celles qui restent le plus en lumière. La semaine dernière, c’étaient les jaunes et les bleus, cette fois ce sont les bleus et les rouges.

Franck  découvrit dans sa nasse un petit poisson et il en est fier. Toute l’équipe le complémente. Mais en revenant à la mer, Franck resta une demi-heure à avaler les coquillages qu’il enlevait du rocher, sous les yeux de ses co-équipiers rouges qui gardèrent le sourire mais étonnés qu’il n’ait pas l’esprit du partage car ils avaient faim.

ScreenShot4556ScreenShot4557ScreenShot4558

Franck grommela en s’auto-excluant du groupe : « j’ai pas de feeling avec les gens d’ici » Unité de façade, on le sait…C’est vraiment Grincheux !

Après ce passage lassant sur les huîtres (ça donne envie de vomir, comment on mange ces larves ? je comprends Yassin des fois franchement), on passe à l’essentiel, c’est-à-dire au conseil !

Bon vent Hada !

ScreenShot4560

C’est parti pour un conseil qu’on connaissait l’issu d’avance ! Brogniart leur demanda pourquoi avoir essuyé 5 échecs depuis le début de l’aventure (sacré palmarès), sérieux ? C’est une équipe sélectionnée minutieusement pour que ça pète à tout moment, la production s’est éclatée à choisir ceux qui vont nous divertir, une sorte d’émission à la ch’tits ou à la marseillais qui ne savent que gueuler et alimenter la Toile et les émissions tv.

Claire précisa à Yves qu’il fallait qu’il sorte de sa cabane et les rejoindre pour former une vraie équipe, et Yves s’excusa auprès des bleus. Une première ! Mais la communication entre lui et Kelly cela ne va pas être du gâteau.

Sans surprise, l’équipe vota contre Hada, choquée. Kelly en larmes, regarda son alliée s’éloigner.

Forcément, après 3 épisodes, il y aura une surprise de taille la semaine prochaine : une des trois équipes sera dissoute en cas d’échec. Enfin un peu d’intelligence et retour au système de deux équipes, reste à savoir lesquelles ! Mais est-ce qu’on peut m’expliquer pourquoi créer trois équipes pour en dissoudre une ? Ah, (comme le disait Denis Brogniart) c’est la logique de Koh-Lanta !

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 2

ScreenShot4484ScreenShot4482

Bonsoir et bienvenue dans ma toute première review de cette 17ème saison de Koh-Lanta au Cambodge et la 20ème au total de toutes les saisons incluant les all-stars.

Je n’étais pas chaud pour commenter le 1er épisode la semaine dernière, car ce que j’ai retenu c’est 3 équipes : rouge (Bokor), jaune (Sokka) et bleue (Takeo), avec 18 candidats repartis en groupes de 6 pour former les 3 tribus pour une survie pendant 40 jours. Les rouges, coachés par Yassin, trouvent l’eau et construisent une belle cabane le même jour, pas mal pour une équipe de  « vieux » même si je trouve offusquant que Yassin pensait ça au début. L’équipe des jaunes est assez mélangée et l’équipe des bleus, ou celle_où_on_gueule_le_plus, l’équipe ayant plusieurs jeunes vingtenaires et un quinquagénaire, Yves, qui a pleuré dès la première nuit. Les Takeo ont perdu et c’est Dylan, 22 ans, jeune promoteur immobilier et mannequin à ses heures perdues, qui l’a fait : il quitte l’aventure avec ses mocassins qui ont fait fureur sur Twitter.

Ce deuxième épisode commence par Denis qui présente l’émission d’un temple Cambodgien, je trouve que ça change un peu des plages et des falaises, même si ça reste touristique !

Après près de 2 minutes de récapitulatif du premier épisode, (on a l’impression que ça dure depuis 20 jours alors que ce n’était que le résumé du premier épisode !) l’épisode 2 commence enfin après 6 minutes de présentation et de récapitulatif qui vous donnent envie de faire un clic sur « avance bordel !» et ce n’est pas si simple pour ceux qui regardent la télé, qui doivent survivre aux caprices de TF1 pour les pubs et j’en passe.

Du renfort réconfortant !

L’épisode démarre par une nouvelle surprise : un bateau dans la mer avec seulement 3 personnes à bord, et bien sûr ils se demandent pourquoi ils n’étaient que 3 et où étaient passés les autres. Je me demande s’ils n’avaient pas pensé qu’il était possible qu’il y avait anguille sous roche. Mais bon, tous les 3 ont l’air de sportifs redoutables :

ScreenShot4485

Le premier au grand gabarit s’appelait Vincent, 32 ans et déjà retraité, un expert en rugby et il a l’air d’un fonceur. Mais cette montagne de muscles peut avoir ses inconvénients. A Koh-Lanta, souvent les gros mangeurs (en raison de leur gabarit) affichent une grande faiblesse sans la présence de la bouffe….Le gars a pour le moment une bonne mine et il sourit, gardons espoir ! Sa place est dans une vraie équipe !

ScreenShot4486

Le second gars s’appelait Sébastien, un blond svelte de 35 ans, moniteur d’escalade et surfeur, il a l’air plus redoutable que Vincent à mon avis. Lui aussi mérite une vraie équipe !

ScreenShot4487

Le 3ème naufragé (comme Denis les appelle) est une fille, Claire, 38 ans, une experte en survie et à l’aise dans l’eau, est également un bon élément à prendre, mais ce qu’on sait et qu’ils ne le savent pas, c’est qu’ils seront tous les 3 des adversaires, chacun dans une équipe. Et franchement, si l’équipe des jaunes était verte, j’aurais surnommé Riri, Fifi et Loulou les 3 naufragés qui rejoignent la plage après 300 mètres de nage après avoir reçu un message de Denis Brogniart. Il faudra m’expliquer quel est l’intérêt d’ajouter trois nouveaux candidats : est-ce pour bousculer les autres naufragés ? est-ce pour surprendre les téléspectateurs ? Même si c’est pour les deux cas, je ne vois pas l’intérêt. Ils auraient pu être là dès le début au lieu de se casser le cul pour se retrouver en dernière position avec le risque d’être éliminés à tout moment. Sinon c’est clair qu’ils apportent de la fraîcheur et du dynamisme, j’aime beaucoup.

C’est juste une remarque: les 3 nouveaux ont chacun une marge de 3 ans entre leurs âges (32, 35 et 38) un clin d’œil à ce chiffre 3 qui berce cette saison! et en plus des trentenaires..et pour combler le tout, l’émission est diffusée le mois de Mars, c’est-à-dire le 3ème mois, trop de clins d’œil? lol

Les bleus ont les boules

Monsieur muscles, Spiderman et Nikita arrivent à destination, alors que pour les autres équipes, ça s’étripe entre bleus, ça se construit avec les rouges (le premier escalier de Koh-Lanta avec Yassin !) et ça crie famine avec les jaunes qui reçoivent le message du jeu de confort dans une bouteille…

ScreenShot4488ScreenShot4489

Brogniart accueillit les 17 candidats en les assommant d’emblée par une surprise : le trio nouveau Vincent, Sébastien et Claire. Ils seront tous des offrandes pour des équipes qui crèvent la dalle, non je rigole ! mais en fait ils feront partie de la récompense : l’équipe gagnante pourra choisir celui ou celle qui la convient avec le feu, l’équipe qui finira deuxième pourra choisir entre deux des nouveaux  naufragés restants et l’équipe loser n’aura qu’à prendre le dernier restant.

Pour le jeu, c’est d’une simplicité accablante : les équipes doivent désigner un prisonnier qui sera attaché à une corde et dont l’extrémité de la corde contient une charge de 70 kilos portée par tous les autres, courir en dépassant 5 obstacles et en portant 70 kilos, au 5ème et le dernier obstacle, le reste du monde reste derrière et seuls les prisonniers passent de l’autre côté pour marcher sur un bout de bois en équilibre afin de pouvoir mettre 5 boules les unes sur les autres grâce à 5 supports et une fourche.  J’ai cru que je n’allais pas finir mdr. Ah si, tirage au sort pour les jaunes et les rouges : Yassin et Sabine étaient exemptés.

Les rouges avaient choisi Manuella, la plus grande des filles, un choix tactique. Manuella était plus maligne et garda son sang-froid malgré la fatigue, elle rajusta toutes ses boules avant de permettre à l’équipe rouge de gagner.

Les bleus et les jaunes continuent le jeu pour savoir qui sera en seconde position, mais ils étaient tellement faibles et désorientés que Brogniart simplifie le jeu en enlevant une boule, alors que Kelly donnait l’impression de partir à la 3ème guerre mondiale, rouge comme une écrevisse et ruisselante de sueur, elle ressemblait plus à une écrevisse enragée.

Finalement, c’est Brahma, le prisonnier des jaunes qui finit par gagner. Pas de chance : les bleus ont les boules, un échec s’ajoute à leur liste.

Les rouges demandèrent aux trois nouveaux de donner leurs atouts et leurs défauts, et hésitèrent entre Sébastien et Claire, finalement après une courte concertation, ils choisissent Sébastien, l’homme-araignée qui se retint de sauter de joie, et il donna symboliquement le feu aux rouges.

ScreenShot4494

ScreenShot4497

Pour les jaunes, pas d’hésitation : Vincent était l’homme à choisir ! la pauvre Claire comprit qu’elle fera partie de l’équipe des losers, après leur prestation, l’image parle d’elle-même !

ScreenShot4496

Les joyeuses découvertes

Après leur victoire, les rouges retournent sur leur camp et Sébastien découvre émerveillé le camp et surtout la cabane fabriquée par Yassin. Les rouges allument leur feu et cherchèrent des feuilles de palmier pour le protéger. C’est Sébastien qui sauta sur l’occasion pour pouvoir s’intégrer à l’équipe des rouges et leur prouver de quoi il était capable, et grimpa avec l’agilité d’un singe le long d’un palmier pour couper avec la machette quelques feuilles. Super Zappeur ne manque pas une occasion pour blaguer!

ScreenShot4499

Le camp des Bokor est une fourmilière où tout le monde s’active. Yassin se félicite du choix des rouges à propos de Sébastien : « j’aime les mecs comme Sébastien, ils payent pas de mine comme ça mais que sous leurs airs comme ça de garçons tranquilles timides, ils sont une vraie machine de guerre. J’aime bien ce profil, ça a l’air d’être une force tranquille, lui. Ça doit être une machine de guerre, je suis sûr et certain, je mets mes deux mains à couper…avec la machette. » Et bien je suis tout à fait d’accord avec Yassin, je trouve que le choix des rouges est vraiment excellent.

De l’autre côté, sur le camp des Takeo, Claire découvre sous un sourire jaune et les yeux effrayés, un camp bleu inexistant : aucune organisation, une cabane qui n’en est pas une, rien. La pauvre Claire découvre aussi qu’il n y avait pas de cohésion. Les 4 filles papotent dans la mer, les deux seuls hommes ne foutent rien, allongés sur la plage, tandis que le nouvel abri des bleus n’est même pas achevé. Les filles ont même dit que si les bleus avaient gagné, ils auraient choisi Claire. Mensonge quand tu nous tiens ! A Koh-Lanta on choisit toujours les hommes en premier pour leur force !

ScreenShot4500

Alors que Kelly demandait à Frédéric de se taire car il critiquait Yves, ce dernier crut que Kelly le critiquait et Claire assista allègrement à l’altercation entre Yves et Kelly qui ne se supportent pas depuis le premier épisode. Il ne manquait plus que les machettes !

ScreenShot4502

Vincent découvre à son tour le camp des jaunes qu’il trouva sympathique. On est loin de l’ambiance houleuse des bleus. Les Sokka se félicitent de leur choix concernant Vincent.

Après 5 jours de disette, sur le camp des bleus, Claire prit l’initiative d’aller pêcher des oursins (tout à fait le reflet des bleus !) pour ses copains fatigués et qui se prélassent au soleil. Après avoir mangé des oursins crus, Claire se désola de l’état de l’esprit de l’équipe, qui engloutit les pauvres oursins  et jeta les restes sur la plage Takeo qui était propre, jadis.

Le festival des raies

Une bouteille échoue sur la plage des Takeo : c’est le message du jeu de l’immunité :

ScreenShot4505

Les trois équipes se retrouvent sur des plates-formes avec Denis (toujours en chemise bleue) qui leur explique qu’il faut ramener 9 raies de la mer. Encore un tirage au sort, encore le sort s’acharne contre Yassin qui se voit encore exempté d’une épreuve, accompagné de Brahma.

Le ton est donné : les rouges sont en avance, mais ont Franck le plus mauvais nageur. Leur tactique : il touche la bouée et revient sans plonger pour éviter à son équipe de perdre du temps.

En revanche pour les jaunes, la gaffe faite par Sabine qui s’est trompée de chemin, sans parler de Maria qui n’était pas à l’aise sous l’eau et n’a pas ramené une raie, tout cela leur fait perdre du précieux temps : ils ne sont pas du tout tactiques. La voix de Vincent et ses encouragements n’ont eu aucun effet…

Pour les bleus, tout le monde fonce et plonge, plus rien à perdre. Mais face aux jaunes désorientés, les bleus réussissent le sprint final et terminent deuxièmes.

Les rouges avaient remporté leur première immunité haut la main, avec en plus leur nouveau membre Sébastien qui leur avait ramené la dernière raie à six mètres de profondeur. C’est lui qui reçoit symboliquement le totem.

ScreenShot4504ScreenShot4506

Contents, les rouges nagent (après une épreuve pareille on a envie de nager) et vannent Franck, le boulet des rouges, car il avait les fesses à l’air…

ScreenShot4508

On pourrait juste m’expliquer un moment car là je ne comprends plus rien à propos du jeu d’immunité avec 3 équipes : quel rôle/pouvoir joue le totem ? On savait pendant les 15 précédentes saisons qu’en le gagnant, l’équipe est immunisée. Là, les rouges ont le totem, les bleus n’ont pas le totem mais personne ne part, et seuls les jaunes payent. Moi je m’attendais à ce que le gagnant soit immunisé et que les équipes perdantes passent au conseil ou subissent une sorte d’obstacle comme le drapeau noir à Pékin Express etc. Donc je suis un peu déçu car le totem dans ce Koh-Lanta ne vaut plus grand-chose (à part qu’il servira à partir de la réunification pour les épreuves individuelles) mais actuellement, il ne sert vraiment pas à grand-chose, à part d’être un élément décoratif. Autant être deuxième équipe alors et avoir tant de bénéfices ! à quoi sert d’être premier ?

Sinon la production a eu l’intelligence de supprimer l’anneau d’or, un vrai scandale à mon avis et surtout contre l’esprit de Koh-Lanta. Bon débarras. Mais bon je ne vois pas l’intérêt d’ajouter une 3ème équipe après tant d’années. A bas les bleus, intrus !

Comment survivre à la Takeo

Les Takeo rentrent contents, car ils n’ont ni gagné, ni perdu (belle logique que j’espère qu’on corrige car c’est du foutage de gueule) ce sont des perdants, ils étaient loin derrière les rouges.

Hada jalouse de Claire, décida de faire du feu après 5 jours à se tourner le pouce. Les bleus occultent le savoir-faire de la nouvelle et l’envoient juste pour chercher des oursins, le feu est devenu une affaire nationale pour Hada, hors de question de laisser la moindre chance à Claire de faire du feu ! Claire s’éloigna laissant Hada et 3 autres accroupis autour d’un bout de bois et s’élança à la découverte de l’île. Elle découvrit une petite cascade avec de l’eau douce pour mieux se détendre. Visiblement, les bleus n’ont exploré que la plage…et bien sûr, Hada n’a pas réussi à obtenir le feu.

ScreenShot4509ScreenShot4510

Les Sokka ruminent : ils découvrent l’amertume de la défaite et cette fois, ils goûtent à ce que les bleus ont goûté. J’espérais que les jaunes ne soient pas derniers, c’est vraiment l’ironie du sort : ils avaient remporté l’immunité dans le premier épisode, et passent au conseil au deuxième épisode. Deux femmes jaunes étaient sur la sellette : Maria, pour sa mauvaise prestation dans la dernière épreuve d’immunité et Sabine, la quinquagénaire, pour sa mauvaise prestation dans l’immunité de l’épisode 1.

Le 6ème jour, les Takeo se rendent à l’exploration de Claire, à savoir la cascade. Après avoir nagé et ri, 3 filles se perdent dans la forêt car elles n’ont pas le sens de l’orientation, les 3 copines n’ont pas pensé à emmener avec elles Claire, la boussole humaine ! Ça se voit que les bleus sont des orfèvres dans la matière de survie.

Pour les Sokka, Vincent leur apporte de la canne à sucre comme petit-déjeuner et c’est grâce à son savoir qu’ils ont tous trouvé plusieurs cannes à sucre sur leur île.

ScreenShot4511

Yves est un Dylan quinquagénaire

6 jours certes, mais pour les bleus il faut déjà construire une 3ème cabane car ils avaient construit leur cabane tout près des vagues !

ScreenShot4512

Yves décida de construire une cabane mais à lui, les autres ne méritent pas son aide, imbu de lui-même, il rejette les autres comme l’a fait le jeune Dylan, il n’a pas l’esprit d’équipe comme Dylan, pensant qu’on veut l’éliminer un jour. Il commence par piquer aux autres leurs branches sous prétexte qu’il a participé à la construction de la 2ème cabane à 50% et donc ça lui revient. Sauf qu’il a occulté le fait qu’avant de tomber, la 3ème cabane avait comporté quelques branches nouvelles et surtout 50% de ce qu’il n’a pas construit. Son comportement exaspéra tout le monde, mais c’est finalement Hada qui hurla sa rage, une rage justifiée par la fatigue, les échecs à répétition, le comportement d’Yves et surtout des cabanes qui ne tiennent pas debout.

Il faut vraiment oser mettre de grosses branches sur des petites et après on se demande pourquoi la cabane est tombée…C’est parce que les bleus est une équipe de bras cassés !

ScreenShot4513ScreenShot4514

Les bleus s’activent à monter leur 4ème cabane, alors qu’Yves dormait sous la sienne, il ne lui manque plus qu’un ballon de handball qu’il appellera Wilson en vivant en solo. Magnifique cohésion du groupe bleu.

Bref….On imagine la suite!

ScreenShot4507

Adieu Sabine

ScreenShot4516ScreenShot4515

Enfin on parle des jaunes ! la caméra reste trop sur l’île des Takeo qu’ils perdent ou non, et ça c’est le piment/le chips de ce Koh-Lanta : l’affrontement des caractères forts, la survie pour des incapables…C’est vrai que ça intéresse la prod plus que les autres équipes, plus débrouillardes et moins marrantes.

Les jaunes font croire qu’ils allaient voter contre Maria car elle ne sait pas nager et a eu une gastro à Koh-Lanta le jour du conseil, mais c’est la doyenne Sabine qui a sauté, jugée trop solitaire par ses co-équipiers. J’ai trouvé dommage qu’on la fasse sortir au lieu de sortir la malade Maria. Les jaunes rancuniers? Jamais!

Bref bon épisode qui mérite cette review, j’attends la suite avec impatience et merci de m’avoir lu.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,