RSS

Archives de Tag: review

Koh-Lanta: critique et inscription pour une 16e saison!

screenshot3910

Mais pourquoi il n’écrit plus rien à propos de Koh-Lanta? Pensez-vous. C’est vrai que je me contente d’annoncer l’arrivée des nouvelles saisons depuis un long moment, sans faire des reviews ou des remarques. A quoi bon ça va servir pour une télé-réalité qui vogue de plus en plus dans le grand n’importe quoi?

Rappelez-vous de Koh-Lanta: Thaïlande (saison 14) qui était plus intéressante que celle qu’on regarde de nos jours (Koh-Lanta: Cambodge baptisée gracieusement »l’île au trésor« , saison 15) Notez bien que je n’ai pas compté le Koh-Lanta spécial de 2014 car c’était celui des anciens. La dernière saison en Thaïlande on se crêpait le chignon pour des colliers d’immunité, alors imaginez un anneau d’or caché sur une île qui donne l’accès direct à la finale à celui qui le trouverait. Ce candidat s’appelle Benoît, un jeune renard. C’est le seigneur des anneaux et le gourou de la tribu orange réunifiée dont les membres s’entretuent à chaque conseil derrière de bonnes paroles bien formulées.

Ce qu’on peut surtout reprocher à la production dans le tas du n’importe quoi, c’est le fait de donner l’immunité à ce candidat, le laissant voter sans qu’on puisse voter contre lui, participer dans les épreuves…Le minimum de la logique aurait été de l’interdire de voter, du coup le pire dessin animé est préférable à Koh-Lanta cette saison 16.

Je ne vais pas m’étaler à propos de cette édition, car il y aura une autre, oui: si vous voulez manger un coquillage de riz à dix, si vous voulez vous torturer le corps pour 100.000 €, si vous êtes du genre à dormir à même le sol dans des vêtements mouillés, si vous avez la tête dure contre un soleil pas tunisien (mais je sais que les européens supportent mal 40°C), si vous préférez avoir l’haleine d’un chameau et manger ce que vous jettent des animaux, si vous cherchez un dépaysement avec 19 autres blaireaux, si vous aimez chier en pleine nature et voir vos os saillir, n’hésitez pas à vous inscrire ici et à me remercier si on vous a accepté grâce à ce lien sur mon blog.

Bonne aventure!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super – Review de l’épisode 67

tumblr_ogxgm2b7bi1rqe0rbo1_540

Voici donc la review du dernier épisode de l’arc Trunk du futur. Un arc qui comporte certains épisodes décents, d’autres merdiques. 21 épisodes constituent cet arc!

J’ai envie de dire: ouf! enfin un bon épisode qui rejoint l’épisode 39 côté estime. A part quelques erreurs dans certains visages, cet épisode est top, rien à avoir avec la merde clownesque du 66!

Contrairement à l’épisode précédent, cet épisode ne comporte pas de la baston, c’est un épisode qui est plus « humain », avec une très belle musique de fond, les personnages qui retrouvent leurs rôles avec plein de sentiments, bref génial.

Le début c’est la joie éphémère: Trunk qui a découpé un dieu en deux et tout le monde était aux anges, un câlin entre les deux amoureux pour nous faire chialer de bonheur, ce qui est complètement con puisque Zamasu est immortel. D’ailleurs, de gros nuages noirs avec les visages de Zamasu couvrirent la planète.

screenshot3835screenshot3836

Goku et Vegeta ont un problème de carburant à cause de leur fusion en Vegetto durant l’épisode précédent. Mais le trio Goku-Vegeta-Trunks ne s’avouèrent pas vaincus et attaquèrent Zamasu, j’ai vraiment adoré ce moment. Voici des gifs^^

tumblr_ogxgm2b7bi1rqe0rbo4_540

tumblr_ogxgm2b7bi1rqe0rbo2_540

tumblr_ogxgm2b7bi1rqe0rbo5_540

tumblr_ogxgm2b7bi1rqe0rbo3_540

Génial non? Je n’ai pas revu une attaque à trois saiyajins depuis le film de Broly (attaque Goku-Gohan-Goten) j’ai peut-être oublié d’autres!

L’attaque était super mais inutile car Zamasu était pire que lorsqu’il avait un corps. Je me demande d’où il a eu une force aussi destructrice car ce n’est pas un dieu de destruction il me semble. Dommage que Beerus n’avait pas le droit de voyager dans le futur! De l’autre côté, les ondes négatives se font ressentir par Whis, Beerus, Trunks et la bande de Pilaf.

Ok, retour au point du départ, je suis capté par le rythme et la logique dans cet épisode. Rien à avoir avec le déchet du 66. Donc Goku chercha dans sa poche un senzu pour combattre et il trouva le bouton de Zenô. Goku a tout compris et là on revoit enfin Goku qui se sert de sa tête, il sourit malicieusement devant un Vegeta qui ne comprend pas ce qu’il fait et appuie sur le bouton: pas d’effets spéciaux: Zenô apparaît, mais c’est Zenô du futur. J’aime bien la parenthèse humour lorsqu’il saute au cou de Zenô et que les autres sont agenouillés lol. Zamasu les a fait bien souffrir les pauvres!

tumblr_ogx3lbzkwv1qc9dlro1_500

Zenô du futur ne connaît ni Goku ni les autres, mais un seul truc était clair: le monde noirci n’était pas à son goût, il comptait le détruire et là j’ai envie de dire: chapeau! le début de l’arc était noir et on termine dans le noir. Goku lui demanda s’il pouvait éliminer Zamasu, la réponse était rapide, puisque Zamasu est devenu le monde!

Goku comprit ce qu’avait Zenô en tête et ordonna aux autres (les seuls survivants après les attaques meurtrières de Zamasu furent Goku et sa bande) de rejoindre la machine à remonter le temps le trio Bulma-Trunks-Mai et comme il n’y a pas beaucoup de temps ni de place, Goku et Vegeta s’accrochèrent de l’extérieur à la machine du temps (wow super logique et là j’ironise) qui a battu son record d’utilisation et de banalisation dans cet arc.

Zenô élimina tout, alors que la bande de Goku était retournée au passé. Retrouvailles chaleureuses dans un épisode qui bat le record des câlins.

tumblr_ogx3lbzkwv1qc9dlro3_500

tumblr_ogx3lbzkwv1qc9dlro4_500

J’ai aussi adoré le béguin de Trunks pour Mai 😄

tumblr_ogx3lbzkwv1qc9dlro6_500

tumblr_ogx3lbzkwv1qc9dlro7_500

Beerus et Whis apparaissent ainsi que le kaioshin et Gowasu. Tout le monde est indemne, tout le monde est content. Mais Goku décida de revenir au futur avec Trunks, ils découvrirent le néant complet puisque Zenô a tout rasé. Goku demanda à Zenô du futur de l’accompagner et dès le retour au passé, stupeur! j’ai adore toutes les réactions de Beerus devant Zenô!

screenshot3832screenshot3834

Goku demanda au kaioshin de les emmener au palais de Zenô du passé car Goku avait fait une promesse et tenait à la réaliser: celle d’emmener un ami qui pourra jouer avec Zenô! ce dernier est ravi. Les deux Zenô qui sont la même personne ne pourront jouer avec eux-même. On découvre que le gars qui travaille pour Zenô n’est autre que le père de Whis lol.

screenshot3833

Cet arc a battu le record des doublons! un double Zenô, un double Zamasu, un double Goku, un double Trunks, un double Mai, un double Bulma, un double monde etc.

Après un bon dîner (on aime manger dans DBS) Beerus dit à Trunks que voyager lui était impossible car il allait créer un anneau de temps, mais Whis lui rappela qu’en supprimant Zamasu, Beerus a lui-même crée un anneau temporel. Ce futur contient Zamasu vivant, un vent de panique s’abat. Whis trop discret, dit juste que Beerus supprimera Zamasu avec une autre méthode. Cela aurait été sympa d’en dire plus!

tumblr_ogx3xllezm1qc9dlro1_500

Whis mit en garde Trunks et Mai, car il vont trouver un doublon d’eux là-bas, mais décident de rentrer au futur et d’accepter cette nouvelle réalité.

En même temps, dans l’univers 10, Gowasu mettait un nouvel anneau temporel, celui de Zamasu, dans un coffret.

A la fin de cet arc, ce n’est ni Trunks, ni Goku, ni Vegeta qui ont vaincu Zamasu, mais les dieux Zenô et Beerus avec l’aide de Whis!

Le moment des adieux est génial, c’est mon préféré et certainement à vous aussi. Le grand Trunks saluant Goten, Goku, Bulma. Mai saluant Chichi et C-18. Adieux sobres et rapides, néanmoins on s’attardera sur les deux derniers personnages: Vegeta, fier de son fils, qui lui file un coup de poing comme adieu (j’adore sérieux) mais Trunks l’arrêta. Je mets les gifs car c’est rare de voir Vegeta sourire!

tumblr_ogxc5r5tbz1sg9gi2o1_540

tumblr_ogxc5r5tbz1sg9gi2o2_r1_540

tumblr_ogxc5r5tbz1sg9gi2o3_r1_540

Le dernier personnage à apparaître pour dire adieu à Trunks était Gohan (de loin on voit Piccolo)  et Trunks vit les deux Gohan (celui du passé et celui du futur, mort) et un sentiment de culpabilité l’envahit pour la destruction du monde. Mais Gohan du passé l’encouragea et il repartit. Franchement j’ai tout adoré: l’écriture de l’histoire finale, le design malgré certains ratages et l’animation. Très bon épisode qui se termine avec un grand merci à tout le monde et un départ qu’on espère définitif!

screenshot3837screenshot3838

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 20, 2016 dans Dragon Ball Super, Manga animé

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bones – Les personnages

screenshot3576screenshot3568

Bones est une série qui englobe cris d’horreur, soap, gore, paranormal avec des penchants à la X-Files, science, humour et policier. Une série exceptionnelle avec des personnages spéciaux.

Parce qu’il fallait le faire un jour, voici la liste des personnages principaux et quelques personnages secondaires de la série Bones. Bientôt la saison 12 le jeudi 13 Avril 2017 (source: Fox avec correction), attendez-vous à des mises à jour de l’article !

Rappelons que David Boreanaz et Emily Deschanel ont rendu un vibrant hommage aux équipes et aux fans lors de l’annonce de la fin de la série avec la saison 12.

Personnages principaux 

Temperence Brennan « Bones » (par Emily Deschanel)

screenshot3574

Brillante anthropologue judiciaire, elle aide avec son équipe de scientifiques le FBI à résoudre les crimes. Elle a d’abord formé équipe avec Booth avant de tomber amoureuse, de se marier avec lui et d’avoir deux enfants Christine (portant le prénom de sa mère, saison 7) et Hank (portant le prénom de « pop’s » le grand-père de Booth, saison 11).

Elle parle 8 langues et a 3 doctorats.

Elle est surnommée « Bones » par Booth car c’est un clin d’œil à son travail. Elle peut paraître froide, indifférente, têtue, très carrée et très cartésienne des fois jusqu’à exaspérer son mari, mais des fois c’est tout le contraire.  Elle se vante souvent d’être très intelligente. Sa meilleure amie est Angela.

C’est sa mère qui l’a poussée à utiliser son cerveau plus que son cœur. Suite à l’exclusion des sentiments, Brennan est devenue hautaine, distante et sans compassion pour autrui.

Forte émotionnellement et douée en arts martiaux ainsi qu’à l’utilisation des armes à feu, elle demeure asociale et a du mal à comprendre le sous-entendu des paroles car elle est terre-à-terre, directe et franche, ce qui rajoute de l’humour à la série.

Abandonnée dès l’âge de15 ans par ses parents et par son frère aîné Russ, Temperence s’est retrouvée dans des familles d’accueil. Cet abandon a forgé davantage son caractère.

Scientifique brillante, elle a des amis scientifiques à qui elle se confie, même si elle s’est confiée aussi à Aubrey. Elle considère chaque interne comme son enfant et le départ de Zack fut douloureux pour elle, même si la mort de Vincent Nigel-Murray était pire pour elle à supporter.

Temperence est également un auteur très connue, et elle est athée.  Elle ne cache ni son narcissisme ni le fait qu’elle est riche grâce à ses livres. Bien qu’elle ne croie pas au mariage, elle finit par se marier à la saison 9.

A la fin de la saison 11, elle a été enlevée par son ex-interne : Zack.

La véritable identité de Temperence Brennan est Joy Keenan, une identité changée par ses parents qui voulaient tourner la page après une vie criminelle. Brennan est très proche de son père Max.

Seeley Booth (par David Boreanaz)

screenshot3575

Appelé « Booth » par tout le monde y compris par son épouse, c’est le gars sur qui Bones peut compter. Il a un enfant, Parker, issu d’une première union avec une autre femme.

Booth appelle son épouse « Bones » dès le début de la série. Il est un ancien sniper, il a été touché par le décès de son ami Edward Parker, un soldat comme lui. C’est pour cela qu’il donna à son fils le nom de son ami mort en hommage. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant s’il désigna son fils Parker comme son témoin lors de son mariage avec Bones. Il a deux autres enfants de Bones : Christine et Hank.

Booth est quelqu’un qui travaille selon l’instinct. Sensible, chrétien très croyant, humain et sceptique face à la science (il appelle les scientifiques « les fouines »), c’est l’opposé total de Brennan, ce qui pimente l’humour de la série. Il a réussi à développer le côté humain chez Bones au fil des années.

C’est également un ancien accro aux jeux du hasard, et il finit par redevenir accro dans la saison 10.

Il s’est lié d’une profonde amitié avec le psychologue Lance Sweets et n’a jamais surmonté son décès, et ce fut un facteur majeur pour lui pour basculer dans les jeux.

Il a pris Aubrey sous son aile après l’avoir rejeté après la mort de Sweets. Il finit par se lier d’amitié avec lui et de lui faire confiance.

Seeley Booth a été un enfant battu par son père Edwin, jusqu’à ce que Hank son grand-père rejeta son fils et éleva Booth et son frère. La mère de Booth a élevé ses fils avec pops mais on ne la voit qu’une seule fois dans la série. Booth a également un petit frère qui s’appelle Jared.

Booth évite souvent les discussions avec Bones à propos de la religion, du paradis…Il sauva la vie de Bones à plusieurs reprises tout comme elle fit de même. Ensemble, ils ont formé le couple Buck et Wanda pour enquêter sans être reconnus.

Contrairement à sa femme, Booth se conforme aux règles qu’on lui impose, comme un soldat, ce qui fut un cauchemar à un moment donné.

Il a des tics et des habitudes qu’il ne veut pas changer. Pour se contrôler, suite aux conseils de Sweets, il porte la même ceinture extravagante, des chaussettes voyantes et rayées, et plusieurs gadgets qu’il collectionne à la maison (comme les sièges du stade car il aime son père malgré tout) ou des babioles sur son bureau.  Son père est décédé lui laissant une boîte pleine de souvenirs.

Au début, il n’a pas été aimé ou accepté par Brennan, par la suite elle finit par l’accepter. Booth est doué en armes à feu, boxe, armes blanches…c’est le cow-boy de la série et il a la phobie des clowns.

Jack Hodgins (par T.J. Thyne)

screenshot3563

Hodgins est appelé par son nom par tout le monde, y compris par sa femme Angela. Hodgins est issu d’une famille très riche qui finance l’institut  Jefferson à Washington, là où tout le monde travaille sur les os humains. Dans l’affaire du tueur en série Pelant, Hodgins perdit toute sa fortune.

C’est un brillant entomologiste, analyste, expert en spores et en minéraux et s’est perfectionné dans la robotique. Il croit dur comme fer que les conspirations se trouvent partout. Il adore réaliser des exploits et des expériences scientifiques. C’est le scientifique le plus fou de la bande de Brennan, et son air décalé est juste hilarant. Il se désigne souvent sous l’appellation « Le roi du labo ».

Il est très fouineur et se mêle des affaires des autres, il arrive souvent au mauvais moment.

Hodgins est le plus proche scientifiquement de Brennan. Il eut le coup de foudre pour Angela avec qui il se marie à la saison 5 après 4 saisons du jeu du chat et de la souris. Ensemble, ils eurent un garçon dans la saison 6 qu’ils appelèrent Michael Vincent. Le 2e prénom est un hommage à l’interne tué dans la même saison, l’anglais Vincent Nigel-Murray, très brillant scientifique.  Le véritable prénom de Michael Vincent est Michael Staccato Vincent, Staccato a été ajouté pour faire plaisir à son grand-père.

Grâce à sa sauce qu’il a créée en collaboration avec l’interne Finn Albernathy ainsi qu’à d’autres créations scientifiques, Hodgins redevint riche.

Il s’est lié d’amitié avec Zack avant de découvrir la vérité. Dans la saison 11, Hodgins fut victime de l’explosion d’une bombe, et malgré le fait qu’Aubrey lui a sauvé la vie, Hodgins finit par devenir paralysé. Il tenta de divorcer en pensant que ce serait mieux pour Angela, mais cette dernière refusa.

Vers la fin de la saison 11, il retrouve petit à petit la sensation de ses jambes. Hodgins explique qu’il a fait pousser sa moustache et sa barbe pour lui éviter de sentir l’odeur de décomposition.

Angela Montenegro (par Michaela Conlin)

screenshot3540

Infographiste judiciaire, Angela est une artiste et c’est la meilleure amie de Brennan. Elle est spécialisée dans la construction faciale virtuelle, le piratage informatique et la recherche virtuelle des armes de crime lors des simulations virtuelle des scènes de crime. Elle a crée l’Angelator.

C’est la confidente de Brennan et généralement elle connait tout se qui se passe dans le labo. Très ouverte, intelligente et  adorable, elle est en faveur des scénarios roses et a une amie voyante. Elle croit à l’amour et son amour s’appelle Hodgins. C’est une maman comblée qui a un petit garçon qui s’appelle Michael Vincent Hodgins. Elle a failli se marier avec Hodgins dans la saison 2, puis elle s’est mariée avec lui dans la saison 5, lorsqu’il lui demanda sa main alors qu’ils étaient en prison.

Elle a un père effrayant guitariste qui lui donna un prénom à sa naissance qu’elle a toujours camouflé : Pookie Noodlin, un prénom découvert par Hodgins dans la saison 10.

Face à la paralysie d’Hodgins dans la saison 11, Angela supporta patiemment toutes les sautes d’humeur de son mari, mais lorsqu’elle craqua il promit de ne plus lui faire du mal.

Zack Addy  (par Eric Millegan)

screenshot3539

Au début de la série il était un personnage principal (saisons 1, 2 et 3) puis devint un personnage secondaire (saisons 4, 5, 11 et 12). Ce personnage est l’interne le plus doué de Brennan, c’est un génie en robotique, en ossement, en analyse et il est un expert-anthropologue judiciaire sans parler du fait qu’il est ingénieur. Il rivalise souvent avec Hodgins sur le plan scientifique et avec Brennan car ils se ressemblent côté personnalité : il est asocial, brillant, génie en mathématiques, professionnel, doué, terre-à-terre, c’est le meilleur interne formé par Brennan jusqu’à devenir un anthropologue judiciaire. Il est également un brillant chanteur.  Il provient d’une famille nombreuse du Michigan.

Son incompréhension du monde duquel parlent Booth, Angela et Hodgins  le mettent souvent dans des situations délirantes. Lorsqu’il révéla qu’il était l’apprenti de Gormogon, le tueur en série, on le mit dans un centre psychiatrique car il ne supportait pas la prison (et ses amis aussi). Mais il réussit à s’échapper et confie à Sweets qu’il n’a tué personne. Sweets emporta le secret dans sa tombe et à la fin de la saison 11, on revit Zack face à Brennan après son enlèvement.

Daniel Goodman (par Jonathan Adams)

screenshot3573

Apparu seulement dans la saison 1, c’était un archéologue promu administrateur, c’est-à-dire le directeur de l’institut Jefferson. Il est marié et a deux fillettes jumelles âgées de 5 ans. Il a eu des différends avec Hodgins qui le considère comme étant « subjectif ». Le long de la saison, ils devinrent amis. Goodman a beaucoup de mal à gérer Brennan mais les deux se respectent.

A la fin de la saison 1, il annonça qu’il allait prendre un congé sabbatique mais depuis il ne fit plus aucune apparence dans la série.

Camille Saroyan (par Tamara Taylor)

screenshot3545

Elle est apparue comme successeur du dr Goodman à la tête de l’institut Jefferson dès la saison 2. Camille est légiste. Devenue amie avec tout le monde, c’est une femme qui a eu une relation amoureuse dans le passé avec Booth. Ne voulant pas avoir d’enfants pour sa ligne, elle finit par adopter Michelle, une adolescente de 16 ans, car elle avait eu une relation avec le défunt père de Michelle.

Elle a eu plusieurs relations non-sérieuses dans la série mais une seule relation était la plus stable et la plus sérieuse : celle avec Arastoo Vaziri, un interne de Brennan. On découvre leur relation à partir de la saison 8 et elle finit par demander la main d’Arastoo dès la saison 11.

Elle est, pour plusieurs scientifiques, la boss la plus cool du monde. Les expériences de Hodgins l’exaspèrent, mais elle a fini par faire une expérience dans la saison 11 rien que pour lui remonter le moral. Camille, souvent appelée familièrement « Cam» par ses amis, se préoccupe de son équipe et n’hésite pas à les défendre bec et ongle.

Lance Sweets (par John Francis Daley)

screenshot3564

Comme Vincent Nigel-Murray, il aime « Put the lime in the coconut ».Décédé seulement à l’âge de 29 ans au premier épisode de la saison 10, ses amis lui rendirent hommage en chantant à ses funérailles « Put the lime in the coconut ». Lance Sweets est un docteur en psychologie travaillant pour le FBI qui est apparu dès la saison 3, travaillant sur la compatibilité de Booth et de Brennan à travailler ensemble, après le fait que Booth arrêta le père de Brennan. C’est grâce à lui si le couple B&B s’est formé. C’est aussi un excellent profiler et il est doué au piano.

Il perdit très jeune ses parents et fut adopté par un couple âgé qui décédèrent lors de sa majorité. C’est l’ami de tout le monde et le confident, souvent Brennan lui tient tête. Au fil des saisons il gagna leur respect.

Il tomba amoureux de Daisy Wick, une interne de Brennan, mais mourra avant même de voir son fils, Seelay Lance Wick-Sweets. Lance joua un rôle important pour faire tomber des tueurs en série. Il est le meilleur ami de Booth et de Brennan qui assistèrent avec Aubrey à sa mort. Avant de décéder, Sweets a accordé beaucoup d’importance à Aubrey mais on ne les vit dans la même pièce qu’une seule fois (la 2e fois c’était lors de la mort de Sweets).

Très amical, c’est un grand romantique, sensible, c’est l’ami, le confident, le baby sitter, c’est sur qui on compte. Il finit par écrire un livre qu’il ne publiera pas. Sa mort toucha tout le monde, en particulier le trio Booth-Brennan-Aubrey ainsi que Daisy. Après sa mort, c’est surtout Aubrey, le nouvel arrivé, qui cite souvent Sweets.

James Aubrey (par John Boyd)

screenshot3544

Et voici le dernier arrivé dans le cast. Aubrey (appelé ainsi par tous) était apparu au début de la saison 10 comme un simple agent du FBI qui a été ordonné de suivre Booth, mais ce dernier le démasqua. C’est un jeune agent extrêmement ambitieux qui rêve de devenir sénateur et n’envisage pas de rester en tant qu’agent dans le FBI. Contrairement à Booth, ce n’est pas un militaire, mais plutôt une sorte d’agent avec un esprit scientifique. Ses connaissances étendues en Histoire impressionnent tout le monde, il est à la fois dégoûté par ce qu’il voyait et très enthousiaste en chimie et en physique face à certains cas. Il apprend très vite et sait manier les armes à feu.

Souvent dans la saison 10, il cite Sweets. Il connait chaque page du livre de ce dernier par cœur et c’est lui qui a été le premier à découvrir Sweets étendu dans le parking. Après la mort de Sweets, il fut rejeté par Booth mais gagna son respect plus tard.

Aubrey est celui qui vient à l’aide de l’équipe en cas de disparition de Booth ou autre, il est très proche de Booth et de Brennan. C’est également le confident et sur qui on peut compter. Il sauva la vie de Hodgins dans la saison 11 et failli mourir à cause de ses blessures graves.

Il a entamé une relation amoureuse avec Jessica Warren, l’interne de Bones, une relation devenue sérieuse dès la saison 11.

Aubrey est un grand mangeur et adore surtout les gâteaux. Selon John Francis Daley (Sweets) son personnage se complète avec celui d’Aubrey.

Le passé noir d’Aubrey le marqua à vie : abandonné à l’âge de 13 ans avec sa mère par un père accro aux jeux de bourse, il s’envola vers un autre pays laissant sa famille sur la paille. A cause de cela, Aubrey développa une haine contre les jeux du hasard et sait reconnaître un accro. Il déteste son père et s’en est fichu lorsqu’il a su qu’il était dans le pays.

C’est le plus jeune et le plus inexpérimenté de la bande de Bones, une raison de plus pour qu’il utilise ses compétences au service de la science pour prouver qu’il peut être capable de s’occuper et de suivre une enquête, contrairement à Booth qui n’aime pas la science.

Personnages secondaires

Caroline Julian (par Patricia Belcher)

screenshot3531

C’est le personnage secondaire le plus ancien puisqu’elle est là depuis la saison 1. Caroline est directe, acerbe et très professionnelle. C’est un procureur qui s’occupe des cas très délicats et vient souvent à l’aide de Booth. Elle devint proche d’Aubrey lors de la disparition de Booth au début de la saison 11. Caroline est la meilleure amie de Booth et elle est son bras droit dans plusieurs cas difficiles. Dans la saison 1, elle travaillait en Louisiane où elle s’occupait de l’affaire de meurtre dans laquelle Temperance Brennan était impliquée. Dans la saison 3, elle demanda à Brennan d’embrasser Booth sous un gui ce qu’elle fit sans hésitation.

Max Keenan (par Ryan O’Neal)

screenshot3537

Matthew Brennan alias Max Keenan est le père de Temperence et de Russ Brennan, c’est également le grand-père de Christine et de Hank. Il considère Parker également comme son petit-fils. Max reprit sa véritable identité et sa fille l’appelle « Max » mais des fois elle l’appelle « papa ».

Avant de devenir le père idéal et ouvert sur qui ses enfants comptent, Max était toujours un loup solitaire échappant à la justice. Lors des années 70, il mena une vie de hors-la-loi avec sa femme Christine, puis décidèrent d’avoir une vie saine pour leurs enfants, alors ils changèrent d’identité pour le bien de leurs enfants. Il a été accusé de meurtre par sa fille, arrêté par Booth, incarcéré pour être innocenté (saison 2). On tenta encore de l’accuser dans la saison 3. C’est le protecteur de Brennan par excellence ainsi que ses enfants.  A chaque problème, c’est vers lui que se tourne Brennan. Il a réussi à lui sauver la vie dans la saison 8 en la poussant à mener une vie en cavale avec Christine loin de Pelant, un tueur en série. Ayant des bases scientifiques, il est doué en physique et en chimie. Il se connaît en survie et grâce à son expérience il a beaucoup aidé ses enfants.

Russ Brennan (par Loren Dean)

screenshot3556

Il s’appelait Kyle Keenan avant de mémoriser sa nouvelle identité. Russ est le frère aîné de Brennan, âgé de 19 ans, il abandonna sa sœur Temperence aux services sociaux. Il a un passé troublant ce qui le mis derrière les barreaux pendant un moment. Il est amoureux d’une femme Amy Hollister. Il est également le beau-père de ses deux filles dont l’une est atteinte de la mucoviscidose.

Sa dernière apparition fut dans la saison 3.

Clark Edison (par Eugene Byrd)

screenshot3562

Clark fit une entrée fracassante dès la saison 3 lors d’un procès contre Brennan. Ses connaissances scientifiques impressionnèrent même Zack, le génie de la bande. Plus tard, il rejoignit l’équipe des scientifiques en devenant le premier interne de Brennan après que Zack eut son doctorat en anthropologie.

C’est le plus discret de la bande à propos de sa vie privée. C’est également le plus sérieux, le plus organisé et le plus professionnel de tous les internes de Brennan. Au début de la saison 8, il fut promu par Camille en devenant un anthropologue judiciaire orienté vers le travail archéologique.

Jared Booth (par Brendan Fehr)

screenshot3549

C’est le petit frère de Booth. Des deux c’est celui qui a toujours des problèmes. Ayant un passé d’alcoolique comme son père, Jared a néanmoins sacrifié sa place de militaire et utilisé ses contacts militaires pour sauver la vie de son frère. Dans les saisons 4 et 5, il sortit avec une ancienne escort d’origine indienne devant l’air sceptique de Booth. Jared s’est marié avec la femme qu’il a aimé puis ils divorcèrent. Il n’a pas d’enfant et on découvrit dans la saison 11 les restes de son squelette qu’on avait pris pour ceux de Booth.

Parker Matthew Booth (par Ty Panitz (saisons 1>9) et Gavin MacIntosh (saison 10 & 11))

screenshot3550

C’est le fils aîné de Booth et le beau-fils de Brennan. Il vit en Grande-Bretagne. Il porte le nom de l’ami militaire de Booth et fut le témoin de son père lors de son mariage avec Bones. Il avait 4 ans lors de sa première apparition dans la série, à la saison 11 il est devenu un adolescent de 15 ans.

Christine Angela Booth (par Ali et Susanne Hartman (Saisons 7>9) et Sunnie Pelant (saisons 9 >maintenant))

C’est la fille aînée de Brennan et le second enfant de Booth après Parker. Elle est née dans une étable dans la saison 7. Christine est une enfant à qui Brennan veut transmettre son savoir et sa passion pour les os. C’est une enfant qui n’éprouve aucune horreur à regarder un squelette humain ou un cadavre en décomposition. Un bookmaker l’avait menacée avec sa mère dans la saison 10. Elle porte le prénom de sa défunte grand-mère, et porte comme second prénom celui de la meilleure amie de Brennan. Elle avoua dans la saison 11 qu’elle préférait devenir mécanicienne qu’être anthropologue ou agent.

Hank Booth jr

screenshot3555

Hank est le petit dernier de Booth et de Brennan. Il porte le prénom de son arrière-grand-père Hank (surnommé « pops » par Booth). Il est né dans une intervalle de temps entre la saison 10 et la saison 11. Sa première apparition fut dans la saison 11, épisode 1.

Hank Booth « pops »

screenshot3554

Il est le grand-père paternel de Seeley Booth. Il n’a pas supporté que son fils puisse battre son petit-fils alors il le rejeta et s’occupa de l’éducation de Booth et de son frère. Hank est aussi protecteur envers Booth que celui-ci l’est envers lui. Booth finit par donner à son plus jeune fils le prénom de Hank en hommage à son grand-père. Hank ne veut que le bonheur de son petit-fils et a été là lors du mariage de ce dernier avec Bones dans la saison 9.

Michelle Welton  (par Dana David et Tiffany Hines)

screenshot3557

C’est la fille adoptive de Camille Saroyan. Cette dernière a vécu une idylle avec le père de Michelle, Andrew Welton, chirurgien cardiaque pendant deux ans. Mais lorsque sa relation amoureuse s’arrêta avec Andew, Camille disparut de la vie de Michelle. Cette dernière lui en a beaucoup voulu surtout qu’elle était presque un substitut à sa mère décédée dès sa naissance.

Michelle découvrit par Camille que son père était décédé à son tour et que ses os ont été trouvés dans le ventre d’un tigre. Elle a été adoptée par Camille à l’âge de 16 ans et elle fut très suivie par Camille surtout si elle sortait avec un garçon. Elle a eu une relation avec Finn Albernathy, le plus jeune des internes de Brennan, mais elle y mit fin car elle est entrée à l’université et car les distances ne facilitaient plus la stabilité de la relation.

Avalon Harmonia (par Cyndi Lauper)

screenshot3558

Connue aussi sous le nom de Stephanie Susan James. C’est une amie d’Angela. Elle est une voyante. Elle marque les esprits en chantant lors du mariage de Booth et de Brennan et avec son aide précieuse à transmettre des messages de l’au-delà ou à faire découvrir des indices au FBI.

Karen Delfs (par Sara Rue)

screenshot3541

Cette psychologue-analyste du comportement apparaît dans 3 épisodes de la saison 11 : le 10, le 13 et le 15. Elle a contribué à aider le FBI dans quelques enquêtes et les a éclairé sur le tueur en série appelé « le marionnettiste ». Dingue et enthousiaste, ce moulin à paroles a essayé de draguer l’agent Aubrey sans résultat.

Wendell Bray (par Michael Grant Terry)

screenshot3571

C’est un interne brillant de Brennan, apparu depuis la saison 4. Pauvre mais débrouillard, c’est un grand dragueur. Après son aventure avec Angela, il tomba malade et Brennan conclut qu’il était atteint d’un cancer des os connu sous le nom de sarcome d’Ewing. Il apparut chauve pendant le traitement  puis revint après une longue absence en rémission. Il finit par sortir avec l’infirmière qui s’était occupée de lui.

Daisy Wick (par Carla Gallo)

screenshot3579

Daisy fut la première interne à entrer dans l’institut à la saison 4, rejoignant ainsi l’ancien interne Clark Edison. Cette pétillante et folle dingue scientifique est très impressionnée par le travail de Temperance Brennan et fera tout pour impressionner les autres. Renvoyée dès son premier jour, elle put retenir l’attention et l’admiration de Sweets avec sa capacité à avoir un diplôme en psychologie et son aisance avec les os. C’est une scientifique très arriviste et manipulatrice qui utilise souvent Sweets comme objet sexuel pour se concentrer sur une enquête. Devenue finalement interne confirmée de Brennan, elle tomba amoureuse de Sweets. Le jeu du chat et de la souris entre les deux se prolongea jusqu’à ce qu’elle tomba enceinte dans la saison 10. Après le décès de Sweets, elle travailla sur ses os. Quelques épisodes plus tard, elle donna naissance à Seeley Lance Wick-Sweets.

On la vit assez rarement dans la saison 11.

Colin Fisher (par Joel David Moore)

screenshot3546

C’est l’interne le plus dépressif et le plus absent du labo. Il passe la plupart de son temps dans un hôpital psychiatrique. Il a un humour noir et il est là depuis la saison 4.

Arastoo Vaziri (par Pej Vahdat)

screenshot3561

Cet interne d’origine iranienne a commencé ses débuts dès la saison 4 par être un musulman pieux et très sympathique en confortant Angela. C’est également un brillant scientifique et un réfugié politique à cause de la poésie érotique qu’il avait écrite en Iran. Il entama une relation amoureuse sérieuse avec Camille et faillit mourir infecté par un virus à la fin de la saison 8. Arastoo a été enlevé en Iran en rendant visite à son frère malade lors de la saison 10. Voulant l’aider, Booth et Camille furent captifs à leur tour en Iran, jusqu’à ce qu’ils purent découvrir qui était le tueur cherché.

Après le départ de Brennan de l’institut Jefferson, Arastoo fut promu au statut d’anthropologue judiciaire car il était l’esprit le plus brillant après Brennan dans la saison 11. Mais il quitta le pays refusant de rester dans le nid car très ambitieux, laissant Camille seule.

Plus tard, il revint à l’institut en déclarant qu’il était au chômage et qu’il n’avait pas trouvé ce dont il cherchait. Brennan le promut en tant que consultant à son retour. Arastoo fut choqué en apprenant que Camille sortait avec Sebastian mais il se blâma. Camille rompit avec Sebastian car elle était toujours amoureuse d’Arastoo. Ce dernier fut demandé en mariage par Camille dans le labo et il finit par lui offrir une bague de fiançailles.

Vincent Nigel-Murray (par Ryan Cartwright)

screenshot3538

Cet interne anglais intelligent fut le plus brillant de tous les internes de Brennan, disposant d’informations de toute sorte qui l’aident à se concentrer sur l’affaire. Apparu dès la saison 4, il meurt à la saison 6 d’un coup de feu en pleine poitrine dans le labo par un sniper. Lors de ses funérailles, tous ses amis chantèrent « Put the lime in the coconut » et son prénom est le deuxième prénom du fils de Hodgins, Michael Vincent.

Finn Albernathy (par Luke Kleintank)

screenshot3572

Finn est le plus jeune interne de Brennan. Apparu de la saison 7 à la saison 9, il donnait à Hodgins plusieurs surnoms comme ce dernier en fait aussi. Il devient partenaire côté affaires avec Hodgins lorsque ce dernier a réussi à recréer la sauce piquante de la grand-mère de Finn.

Finn tomba amoureux de Michelle mais leur relation s’arrêta à cause de la distance.

Oliver Wells (par Brian Klugman)

screenshot3560

Oliver est un assistant extrêmement arrogant et narcissique. Il se vante souvent de son QI élevé (160) il a de multiples doctorats. Il est d’ailleurs le seul interne qui a son doctorat. Il n’a pas une bonne relation avec Brennan et il la défit souvent en lui disant qu’il la dépasserait. Il s’intéresse aux maths, à la psychologie, à la physique et à plusieurs domaines à la fois.

Il est très proche de Hodgins avec qui il rivalise d’intelligence et il est apparu dès la saison 8.

Jessica Warren (par Laura Spencer)

screenshot3559

Apparue à partir de la saison 9, cette jeune rousse un peu dingue a vécu dans une coopérative éducative et a 5 frères aînés. Elle est enthousiaste et créative en science, contrairement à Brennan qui insiste sur la rigueur de la science. Elle rencontra Sweets dès sa première apparition puis elle eut une relation avec Aubrey dès la saison 11. Elle et Aubrey se nomment « Booth & Brennan 2.0 »

Rodolfo Fuentes (par Ignacio Serrichio)

screenshot3542

Rodolfo est un interne cubain qui était un anthropologue judiciaire à Cuba avant de partir. Très chaleureux et amical, il est un grand séducteur qui ose faire des avances à Brennan et Angela bien qu’elles soient mariées. Ses avances ont été refusées gentiment mais il ne se déclara pas forfait. Il est narcissique, gentil et passionné par les os. Il est un refugié politique aux USA.

Rodolfo prie des fois mais il ne croit pas en Dieu. Il croit que la vie et l’expérience apprennent à l’homme un peu sur tout pour prendre les bonnes décisions. La plupart du temps, il parle comme un philosophe, des fois comme un catholique et d’autres fois comme un séducteur inné.

La liste des internes est longue, mais je m’arrête ici car ce sont les personnages qu’on voit le plus.

Bonne lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Les Experts tirent leur révérence le 14 Septembre avec le film final et une soirée spéciale!

CSIFINALEcp3cst10

On a envie de dire: ENFIN! j’ai déjà regardé Infinity l’année dernière et j’en ai parlé à plusieurs, mais ce film n’a pas été diffusé en France depuis sa diffusion depuis 11 mois!

Après 15 années de bons et loyaux services, Les Experts de la police scientifique de Las Vegas tireront finalement leur révérence le mercredi 14 septembre sur TF1. La diffusion était initialement prévue le le 22 mars dernier, mais les attentats à Bruxelles avaient poussé la chaîne privée à revoir sa programmation.

Pour faire ses adieux comme il se doit après 15 saisons à l’antenne et plus de 300 épisodes diffusés, la série créée par Anthony Zuiker et produite par Jerry Bruckheimer qui a donné naissance à trois spin-off (Miami, Manhattan et Cyber) a eu droit à un film de 90 minutes qui verra revenir quelques-uns des acteurs qui ont fait le succès du programme avant de voguer vers d’autres horizons : William Petersen alias Gil Grissom, Marg Helgenberger qui interprétait Catherine Willows ainsi que Paul Guilfoyle qui prêtait ses traits à l’inspecteur Jim Brass. A noter tout de même l’absence de George Eads dans la peau de Nick Stokes, parti à la fin de la saison 15, et d’Elizabeth Shue qui incarnait Julie Finlay depuis la saison 12 (personnage décédé).

Aux Etats-Unis, le film a été diffusé sur CBS le 27 septembre 2015, attirant 12.2 millions de téléspectateurs. Dès 22h40, TF1 proposera une programmation spéciale avec des épisodes cultes sélectionnés par le public.

Un conseil: ne le loupez pas ce film, vous allez adorer, surtout la fin!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super – review de l’épisode 47

ScreenShot3088ScreenShot3095

Salut les terriens et les saiyajins !

Ce soir il y’aura la diffusion du 48ème épisode de Dragon Ball Super et ce sera le 2ème épisode du nouvel arc du Trunks du futur !

Mais avant tout, j’aimerais faire le point sur le 47ème épisode (1er épisode de l’arc) et j’avoue que j’ai pris mon temps donc ce sera très bref concernant mes remarques et mes réflexions.

Nous sommes entrés dans un nouvel univers noir à la fin de l’épisode 46. Dans cet épisode 47, nous remarquons deux univers paradoxaux :

L’univers noir, désastreux, apocalyptique et glauque de Trunks. C’est le futur. En presque 15 minutes, on assiste à la boucherie de Bulma et de Mai…je veux dire à la tragédie de Trunks : incapable de se mesurer à Black (si, il appelle Black Goku par « Black »), un ennemi ressemblant comme deux gouttes d’eau à Goku, il est habillé en noir, ceinture rouge et bottes blanches, il porte un potara. Black est très charismatique et son regard est juste diabolique. Cependant, il n’a pas l’air aussi musclé que Goku et d’après ce qu’il a dit à Trunks, on peut deviner que ce n’est pas un saiyajin.

L’univers actuel, bonheur, paix, rigolades entre copains et entraînement chez Beerus, est un univers colorié, jovial qui contraste complètement avec l’autre univers. Le futur : noirceur, le passé : couleurs.

Les deux univers sont opposés et c’est l’univers noir du futur qui donne le ton ! Cet épisode se concentre essentiellement sur Trunks du futur, un jeune homme désespéré et menacé par Black.

J’ai trouvé le scénario remarquable, l’animation excellente (j’adore ce jeu de couleurs) et les personnages ont leur place. Je reproche ce retour de Trunks car c’est juste pour faire du buzz et du fric, il a eu son rôle dans DBZ alors je ne vois pas quel est l’autre intérêt de ce retour ? Je déteste la nouvelle couleur de cheveux de Trunks et je ne comprends pas quel est l’intérêt de ce changement ! une nouvelle teinte du futur ?

Vous allez me dire qu’on fait plaisir aux fans, mais je ne suis pas fan de ce personnage qui, à chaque fois, n’arrive pas à faire face aux problèmes et voyage avec sa stupide épée. Il a utilisé son énergie en maniant son épée vs Black, lamentable. C’est une chochotte comparé à l’autre Trunks de DBZ !!

Je pense que le Trunks de DBZ a gardé un côté très mystérieux concernant le futur, il a eu ce bonus là et pour le futur, c’était des flash back. Je préfère ce genre d’entrée en matière, pas l’entrée trash de DBS.

Dernière remarque, c’est ce récipient contenant un liquide bleu que protégeait Trunks, ça ne vous rappelle pas un truc ? perso, ça me rappelle l’expérience de Bulma sur Monaka dans l’épisode 44 (1er épisode du mini-arc de Potaufeu et Gotenks) et on voit clairement du liquide bleu entre les mains de Monaka. Que faisait Bulma réellement ?? Est-ce le futur carburant d’une machine de temps pour voyager dans le futur ?

ScreenShot3086ScreenShot3087

Qui est Black ? certains fans ont dit que c’était Goku en mode diabolique (une sorte de Majin Goku), d’autres ont pensé à Goten, sauf que ces deux-là sont des saiyajins alors que Black semble différent physiquement, vocalement et du côté comportemental. Black hait les saiyajins, donc logiquement, il n’en est pas un. Il me fait penser à l’arc Baby dans DBGT, quand le tsuful voulait se venger des saiyajins à tout prix jusqu’au dernier, même en tuant tous les terriens (sauf Satan lol). Ce soir, j’espère qu’on saura plus sur Black et Trunks.

Merci de votre lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super – Bref, j’ai regardé le mini-arc de Potaufeu!

Note : cet article a été écrit avant le visionnage de l’épisode 47, certaines choses que je trouvais insignifiantes dans le mini-arc de Potaufeu ont trouvé un autre sens dans l’arc de Trunks-Black Goku ! Voici d’abord un bref article qui résumé mes impressions à propos du mini-arc précédant l’arc de Trunks !

Parlons donc du mini-arc transitoire qui se place entre l’arc Champa et l’arc de Trunks du futur (ou comme je l’appelle, de Black Goku !).  Je vais être très bref : je fus vraiment déçu de la tournure des événements même si j’ai remarqué un seul détail intéressant qui était l’acquisition et l’application rapide de ce qu’ont appris Vegeta et Goku du robot de pacotille et de Hitto, leurs duels les plus marquants du tournoi de Champa.

On se rappelle tous l’excellentissime et ô surprenant épisode 39. L’épisode 40 conclut le tournoi avec le triomphe de Monaca (et donc de Beerus) et l’épisode 41 conclut tout l’arc Champa avec l’apparition de Zeno-sama ainsi que du Super dragon et le souhait de Beerus – chouette au passage – d’offrir une planète terre à son jumeau. Les épisodes 42 et 43 on peut les considérer comme étant liés à l’arc Champa qui ont mis la lumière sur la découverte de la supercherie et le combat Beerus masqué vs Goku, quant à l’épisode 43 c’est la maladie de Goku et la force extra de Pan.

L’arc Champa se conclut avec plusieurs ouvertures comme une future visite de Vegeta à l’univers de Cabbe, ou Champa découvrant la planète terre de l’univers 6 etc.

Je m’attendais à un petit lien entre l’arc Champa et le nouveau mini-arc qui le suit car j’ai toujours critiqué le fait que Dragon Ball Super ressemblait à plusieurs niveaux de jeu vidéo tout coloriés sans le moindre rapport entre eux.

Malheureusement, même le mini-arc surnommé « l’arc Potaufeu » ou que je surnomme « Gotenks vs l’eau magique » était un arc à chier. Car même avec quelques bons points, l’animation et le scénario étaient affreux.

Petit plan détaillé concernant ce mini-arc qui arrive après l’arc Champa :

Episode 44 : Cet épisode est le premier épisode du mini-arc, l’idée de base est forte (Goten et Trunks qui sautent dans le camion de Monaka) qui a conduit le trio Goten-Trunks-Monaka à la planète Potaufeu où Potage, un vieux panda avec une sucette au cou attendait qu’on lui livre un bouquin sur les arts martiaux. Bref Goten et Trunks le sauvèrent des ennuis mais les types qui le menaçaient libèrent l’eau magique qui absorba les forces de Vegeta lorsqu’il s’est rendu sur la planète maudite pour sauver son fils. On assiste à de la gélatine violette sous la forme de Vegeta 2.

Episode 45 : on apprend du nouveau dans cet épisode mais la parenthèse « ennuyeux » demeure ! Jaco aida ses amis, puis Potage raconta la véritable histoire de Coméson, l’eau maudite libérée par des cons qu’elle a absorbé puis Vegeta. Un produit qui servait à défendre un peuple, puis devenue incontrôlable. Vegeta devint faible et transparent, il risquait de mourir. Goten et Trunks fusionnèrent  et même un Gotenks en SSJ3 ne servit à rien face à cette maudite gélatine violette, alias copy Vegeta. C’est vrai que Vegeta a beaucoup changé niveau force et puissance depuis DBZ contrairement  à Gotenks : les deux gamins ont sorti de nouveaux coups mais ça se voit qu’ils ne s’entraînaient pas vraiment. Gotenks fut vaincu facilement et les deux garçons furent sauvés par Goku qui a guéri.

Niveau animation, c’est un combat horrible et ennuyeux !!

Episode 46 : Goku vs copy Vegeta en mode ssjb (lol la copie ressemble presque à une glace avec ces couleurs violet-bleu-rouge !!!), puis Monaka qui sauve tout le monde en marchant accidentellement sur le noyau de l’eau Coméson. Quoi de plus ridicule comme fin, franchement le combat n’était pas sérieux. Beaucoup de fans ont pensé au combat Majin Vegeta vs Goku dans DBZ, mais ici aucun drame ni intensité, juste l’ennui. Tout comme n’importe quel happy end, cet arc de merde se termine avec les deux rivaux Goku et Vegeta papotant au coucher du soleil dans Capsule corp.

J’ai retenu une seule bonne chose de ce combat, c’est que Vegeta et Goku ont très vite appris de nouveaux coups grâce à l’arc Champa. J’ai retenu aussi le fait que Vegeta ait une sucette dans la bouche…Bonjour la fierté, surtout pour les fans de Vegeta outrés ! lol !

Bref, l’épisode 46 laisse un goût de merde, sauf ses dernières 30 secondes surprenantes et très noires dans lesquelles on voit Trunks du futur aux cheveux bleus (pourquoi ce changement de couleur ?) entrain de courir, comme si quelque chose le poursuivait dans un monde détruit..Enfin une transition, certes brute et maladroite mais au moins, on passe clairement vers un nouvel arc plus intéressant !

Bref ce mini-arc est vraiment un bouche-trou qui ne sert pas à grand-chose. Même pas à une évolution de Gotenks !

Merci de votre lecture ! à bientôt pour la review de l’épisode 47 qui ouvre le nouvel arc de Trunks du futur…

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super:review de l’arc Champa

 

ScreenShot2934ScreenShot2932

Voici enfin ma review à propos de « Univers 6 » de Dragon Ball Super, d’ailleurs je ne préfère pas l’appeler « l’arc Champa » ni même « Univers 6 », mais plutôt « Arc tournoi ».

Il ne reste plus qu’un épisode avant la fin de Dragon Ball Super, et c’est sûr qu’il y’aura d’autres suites. Mais parlons un peu de ce fameux arc.

Design, animation et effets spéciaux :

Cet arc est réellement au-dessus des autres arcs de DBS concernant ces 3 niveaux, c’est assez satisfaisant malgré quelques points négatifs.

Début et durée de cet arc :

Le début était l’épisode 28 (24 Janvier 2016) et cet arc dure 12 épisodes.

Génériques :

Pour ce troisième arc, c’est à partir de l’épisode 28 qu’on assiste d’abord à la vue de Goku et Vegeta se transformant en SSJB (qui est signe que Vegeta a aussi le niveau de Goku).

Puis, c’est à partir de l’épisode 32 (le vrai démarrage de l’arc) qu’on assiste à la présence de tous les guerriers de l’univers 6 (Botamo, Frosto, Magetta, Cabbe et Hitto) avec de beaux effets spéciaux, sans parler de l’ajout de Monaka et Jaco dans Capsule !

Dès l’épisode 37, nouveau générique de fin : chiant si on l’écoute plus d’une fois. Il vint remplacer « l’album familial made in DBS » avec un Goku sur son nuage magique (clin d’œil aux débuts de Goku dans DB et DBZ)  avec son fameux bâton magique sur le dos, on peut voir tous les personnages présents au tournoi (supporters et adversaires des deux univers). On sent que c’est vraiment la fin qui approche quand on regarde ce générique.

Synopsis :

Fasciné par la nourriture terrienne, Champa, le jumeau de Beerus, propose à son  frère de faire un tournoi. Si l’équipe de Champa gagne, la terre de l’univers 7 sera échangée par la terre de l’univers 6. Mais si l’équipe de Beerus gagne, Champa lui donnera les super dragon balls qu’il a réuni. Beerus accepte. Il demande à Goku et à Vegeta de joindre sa team composée déjà de Monaka, à condition qu’ils choisissent les deux derniers guerriers qui furent Boo et Piccolo.

De son côté, Champa réunit sa fine équipe composée de Botamo, Frosto, Magetta, Cabbe et Hitto.

Les deux équipes jouent l’avenir de la terre en s’affrontant sur une planète sans nom.

Les guerriers :

Equipe Beerus :

ScreenShot2952

1. Goku : il est le plus excité de tous pour ce tournoi. Malgré son air naïf, il est un génie du combat qui se révèle encore plus fort qu’impressionnant. Empoisonné par Frosto, l’arbitre lui accorde le droit de revenir combattre.

ScreenShot2948

2. Vegeta : il s’est entraîné 3 ans avec Goku et il gagne 3 combats d’affilée. Il est devenu encore plus fort même s’il était sceptique à ce sujet.

ScreenShot2955

3. Piccolo : c’est le dernier participant sélectionné. Lui aussi s’est entraîné  et a fait un énorme Makanko Sappo face à Frosto, ce qui poussa ce dernier à l’empoisonner. Finalement, Frosto fut disqualifié et Piccolo gagne, mais il céda sa place en guise d’abandon pour Vegeta.

ScreenShot2957

4. Monaka : selon Beerus, c’est « un guerrier très puissant » de l’univers 7 qui arrive en deuxième position de force après lui et avant Goku. Cependant, Monaka n’est en réalité qu’un « pauvre amateur » selon Whis, juste un appât pour Goku et Vegeta, friands de défis. D’ailleurs, Monaka passe la plupart du temps du tournoi à être évanoui, les yeux ouverts….Et pourtant, c’est lui qui a offert la victoire à l’équipe de Beerus!

ScreenShot2958

5. Boo : il promet à Satan de lui offrir la récompense mais il s’endort lors du test avant le tournoi, et il fut disqualifié. Finalement, il n’a servi à rien. D’ailleurs question dodo, ça devient répétitif si on se rappelle qu’il dormait aussi dans l’arc 2!!

Note : très déçu par Boo, j’aurais préféré le voir au moins dans un combat. Bon point pour Vegeta. Goku est impressionnant.

Equipe Champa :

ScreenShot2935

1. Botamo : c’est Winnie l’ourson mais en version diabolique lol. Cette baudruche jaune est étonnante par sa légèreté et ses rebondissements, sans parler des boules d’énergie crachées par la bouche. Mais sans plus…Aucun caractère, juste une technique spéciale. Il perd vite face à Goku, qui a repéré son point faible (ses jambes).

ScreenShot2936

2. Frosto : connu aussi par « Frost », c’est une copie de Freezer. Il se fait passer pour quelqu’un de sympathique et de généreux qui participe à ce combat pour aider les enfants de son univers. Mais ce n’est qu’un dangereux ennemi qui est à l’origine des guerres dans l’univers 6. Il a pour arme secrète à côté de ses transformations, une piqûre empoisonnée avec laquelle il empoisonna Goku, Piccolo et l’arbitre. Il n’a pas de caractère spécial. Végéta lui donna un seul coup de poing qui l’assomma.

ScreenShot2940

3. Magetta : c’est un robot sensible qui crache de la lave ayant un style de combat bien à lui. Aussi fort qu’agile, il donna du fil à retordre pour Vegeta, avant d’être vaincu par lui. La technique du combat est intéressante mais il n’a aucun charisme.

ScreenShot2944

4. Cabbe : (Kyabe) c’est un jeune saiyan de l’univers 6, très sympathique. Il est très fort pour son âge au point d’être à égalité avec Vegeta qui dû se transformer en SSJ1. Cabbe apprit très vite grâce à Vegeta à se transformer, il est redoutable mais manque d’expérience et d’entraînement. Il perd contre Vegeta en SSJB. A part le fait qu’il est sympa, on ne peut pas être marqué par ce personnage. Je m’attendais à mieux, sincèrement.

ScreenShot2946

5. Hitto : (ou Hit/Hitman) c’est un assassin redoutable, qui a plus de 1000 ans et dont le sang-froid fait partie de ce qui le distingue. Mis à part que ce personnage a l’air très charismatique et fort, il est extrêmement énigmatique et très rapide. Il reste 1 épisode, j’attends de voir un magnifique combat entre lui et Goku. Ses techniques de combat sont très originales. Il bat Vegeta sans effort et très rapidement alors que ce dernier était à son maximum (SSJB). Je crois que Hitto est mon personnage préféré des autres combattants de l’univers 6. Contrairement à plusieurs fans, je ne le trouve pas ressemblant à Cell, que ce soit sur le point physique ou concernant les forces.

Le tournoi :

Cet arc est centré sur ce tournoi, au début j’ai cru qu’on allait foirer le tournoi pour un ennemi comme fut le cas pour DBZ (arc Boo) mais malheureusement, on est resté dans la logique du tournoi, donc aucune surprise, on a des spectateurs passifs et 9 combattants qui s’affrontent. Voici ce que j’ai remarqué dans ces 11 épisodes de l’arc « Champa ».

ScreenShot2933

1. Botamo vs Goku : je me suis vraiment ennuyé devant ce combat qui ressemblait à un « presque-réchauffement » entre Winnie l’ourson et Goku. L’animation est terrible, aucun dynamisme, je n’étais pas passionné par ce combat. Cela a duré 6 minutes.

ScreenShot2937

2. Frosto vs Goku : là où on croyait que le combat allait devenir sérieux, Goku tombe dans les pommes et fut disqualifié. Cela n’a même pas duré 1 épisode (9 minutes).

ScreenShot2938

3. Frosto vs Piccolo : franchement, à quoi sert ce combat ? Piccolo savait d’avance qu’il n’allait pas gagner et s’est juste concentré sur son ki, en tout cas, malgré sa force considérable et ses pouvoirs, Piccolo fut empoisonné à son tour, puis gagna et enfin abandonna sa place pour Vegeta. J’avoue que ce jeu est lourd. Pourquoi ne pas laisser Piccolo dans les pommes et Vegeta intervient plus tard ? Durée : 5 minutes.

ScreenShot2939

4. Frosto vs Vegeta : j’aurais bien aimé que ce soit plus long car un seul coup de poing de Vegeta qui réussit à mettre Frosto K.O, je trouve ça un peu simplet à la Guinyu. Durée du combat : 3 minutes…

ScreenShot2942ScreenShot2943

6. Magetta vs Vegeta : j’ai trouvé ça vraiment long par rapport aux autres combats. Pourtant, la technique est la même : force et crachat de lave. Vegeta qui vainc son adversaire grâce à un caillou et à une insulte, je ne vois pas ce qui peut glorifier un tel combat qui a été long et dont on s’attendait à une fin meilleure ! Durée du combat : 21 minutes (reparties sur deux épisodes).

ScreenShot2945ScreenShot2954

7. Cabbe vs Vegeta : combat plus sympa et mieux présenté même si c’était plus un entrainement qu’un combat. Je pense que Vegeta aurait pu vaincre Cabbe sans passer au SSJB, mais il voulait sans doute lui montrer qu’il y’a d’autres transformations. Pas du tout ennuyeux, ce combat 100% saiyan ! Durée : 10 minutes.

ScreenShot2949

8. Hitto vs Vegeta : Et ça monte d’un cran ! avec Hitto, ça promet ! et le combat était dur pour Vegeta qui fut vaincu en très peu de temps. Sacrée technique de Hitto ! Durée du combat : 7 minutes. Si j’enlève le temps de réflexion, Vegeta risque de devenir vert de rage, lol.

ScreenShot2951ScreenShot2953

9. Hitto vs Goku : je sens qu’on a gardé le meilleur combat pour la fin. J’éditerai cet article pour commenter ce combat prometteur après la fin de DBS ! En tout cas, c’est le meilleur combat de tout DBS, le plus intense et le plus épique qui nous fait penser aux combats fous dans DBZ. Durée du combat inconnue (puisqu’il reste le dernier épisode) et ce combat de putain de ouf est reparti sur 3 épisodes !!

Edit: la durée du combat est de 29 minutes au total, repartis sur 3 épisodes. Goku s’auto-élimine et offre la victoire à Hitto. J’ai espéré voir plus de combat!

ScreenShot2987ScreenShot2977

10. Hitto vs Monaka: Ce « combat » hilarant montre à quel point Monaka est faible, mais aussi à quel point Hitto est sympathique qui s’auto-élimine offrant la victoire à Monaka.

Ce « combat » a duré…23 secondes!!!!!!!!!!! xD

Remarques à propos de cet arc :

– l’idée de faire d’un tournoi la base de cet arc est une idée simplette ! on aurait pu penser à d’autres scénarios plus piquants. Les fans adorent les combats : c’est vrai, mais me concernant, je trouve qu’il n’ y a pas de danger, juste un tournoi entre deux univers opposés.

-Le dernier épisode est hilarant mais manque de piquant!

-Génial ! des gouttelettes de sang, mais au moins Vegeta saigne (quand je pense à DBZ et à DBGT où les litres de sang étaient dispersés et certains spectacles étaient gores), Goku crache du sang aussi.

-De tous les combattants, ceux qui m’intéressent sont Hitto et Goku. Charisme et secret. Putain de combat de ouf !!!!

-Contrairement à l’arc ROF, où le SSJB a servi à quelque chose, ici il est plus pour la décoration. On remarque la disparition complète de toute forme de fusion, tout comme SSJ2, SSJ3 et SSJ4 (même si cette dernière forme n’est pas créée par Toriyama). Franchement, DBS est un monde à part. DBGT colle mieux comme suite à DBZ. Mais dans les deux derniers épisodes, la fusion entre le kaioken et le SSJB est juste magnifique.

-Champa est inintéressant, tout comme Vados. Leurs personnages n’ont pas été traités profondément, tout comme les personnages des combattants de l’univers 6 (à part Hitto).

-Plus la fin approche, plus les épisodes deviennent intéressants et on devient impatient pour la suite !

-Les combattants de l’univers 7 ne sont finalement que 2 : Vegeta et Goku. Piccolo était bon pour la déco, quant à Monaka il était bon pour le remplissage. Boo ? je regrette le méchant Boo !

-J’ai trouvé la transformation de Cabbe « correcte » par rapport au délire des transformations-éclair de Goten et de Trunks (ou même celle de Pan, encore en mode fœtus !) n’oublions pas que Cabbe est un pur saiyan aussi.

-On sent que les combats (sauf celui de Goku vs Hitto) sont tous des combats parachutés juste pour le remplissage. Personnages superficiels, sans charisme, combats courts pour la plupart et étrangement long pour le combat Vegeta vs Magetta. J’aurais bien aimé voir des combats mieux traités.

-J’aime l’humour qui règne mais j’attends un combat plus sérieux ! (pas étonnant qu’on mise tous sur le dernier combat entre Hitto et Goku qui s’est révélé énorme !)

-Cool d’avoir mis en lumière l’amitié Vegeta et Goku xD

-Goku qui utilise sa tête, Vegeta qui fonce la tête baissée…Le monde est à l’envers !

-Quel gâchis ! ok pour le super radar, mais à quoi ça nous a servi l’épisode de Bulma et Jaco ? Juste à perdre un épisode bon pour le combat ! ne parlons pas du gâchis des 21 minutes du combat trop long entre Vegeta et Magetta !

– Goku traité à la fin comme le personnage principal, ce n’est pas trop tôt !

-Parlons du public ou plutôt du mini-public. Fade, ennuyeux, passif, aucun cri massif pour encourager les combattants, juste un ou deux cris. Dommage que Satan n’était que l’ombre de lui-même.

-Le tournoi n’inclus ni Gotenks (Goten et Trunks éloignés car la fusion est interdite) ce qui est dommage, ni Gohan (qui préfère les études que les combats) ni même Jaco (j’aurais aimé le voir combattre après son numéro face à Bulma) bref les gosses dehors, les adultes en avant ! (tant mieux !)

-Le combat Hitto vs Goku est juste magnifique. Dommage de ne pas voir autant de dynamisme, de scénario réussi, d’animation spectaculaire, de chorégraphie ou d’originalité dans les autres combats.

-Vegeta, malgré ses 3 réussites d’affilée, a été effacé en un rien de temps par l’intensité et la beauté du combat final entre Goku et Hitto. Je suis fan de Goku et de Vegeta et je trouve que ce dernier a fait des étincelles puis a reçu une claque dans la gueule, tant mieux ! Pour les fans de Vegeta, arrêtez de gueuler. Vous savez comme moi que Vegeta n’est rien sans Goku, alors respectez la fin très belle de cet arc et arrêtez de pleurnicher. C’est le numéro 2 et il le restera. Voici mes 4 minutes préférées!!!

L’arc est satisfaisant mais il ne sauve pas la série DBS comme je l’ai déjà écrit. Je le trouve trop court et moins riche en personnages, on ne les connait finalement pas.

Merci de votre lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,