RSS

Archives de Tag: Jaune

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 7

Timage035

Lorsque nous nous sommes quittés la semaine dernière, Brahma avait abandonné Koh-Lanta et Kelly fut récompensée pour ses efforts pour les bleus  en étant éliminée au conseil par 5 des 6 (Mathilde avait voté Claire) et on a assisté à une Claire affaiblie et hospitalisée. Trois maux ont touché l’équipe Takeo de plein fouet, l’équipe la plus malchanceuse de l’histoire de Koh-Lanta.

Après un résumé fascinant, on commence enfin ce 7ème épisode qui est prometteur. Sur Takeo, Yves boude car on a voté contre lui (sauf que c’est seulement Kelly qui a voté contre lui !) et mieux encore, il sent qu’on complote contre lui car on ne lui adresse pas trop la parole. Les plaintes infinies d’Yves ont fini par saouler Vincent qui le traita d’  « enfant gâté » et Claire qui le traita de « Calimero ». Fidèles à eux-mêmes, les bleus nous montrent encore que même sans Kelly, Takeo était une vraie poudrière. Et puisque les téléspectateurs n’assistent qu’au montage fait par la production, ils ne sauront jamais pourquoi Yves pète des tonnes de câbles.

Timage006

Le ton monte très vite entre Yves et Frédéric, ce dernier prétend qu’il a toujours protégé Yves (si c’est vraiment le cas, pourquoi infliger à tout le monde une telle torture ?) et Yves s’énerva devant le ton employé de Frédéric : « Ne me crie pas dessus ! » hurla-t-il dans ce début passionnant de l’épisode 7.

Timage007

Pendant que l’ambiance chez les bleus était ultra pimentée, chez les rouges Bokor l’ambiance était moins houleuse. Un peu d’aspirine ne vous fera pas de mal après ce magnifique début.

Les blues des rouges

Voilà soudain qu’une bouteille échoue sur la plage des Bokor. Ça sentait la fameuse récompense de la croisière qui s’amuse (avec de la bouffe et de la musique sur un bateau). Arrivés en petites foulées, les Bokor découvrent sans surprise que les Takeo ont encore éliminé un membre fort lors du conseil.

Timage008

Le principe du jeu : gagner l’épreuve inédite en tirant de grosses guirlandes de sacs (dont le poids est estimé de 30 kilos à 55 kilos) en dépassant le plus vite possible des obstacles. Mais avant tout, deux filles rouges ont été exemptées du jeu à cause de la boule noire : Manuella et Clémentine.

Le but du jeu : gagner pour éviter un jeu individuel qui éliminera le plus faible le lendemain.

Bien que les rouges aient bien commencé le jeu avec Yassin et Sébastien (quelle performance !) ils furent néanmoins dépassés par les bleus car Bastien était très lent sur la fin. Le colosse Vincent offre la victoire aux bleus grâce à son effort surhumain de courir avec 55 kilos sur la nuque ! On n’oublie pas certes les encouragements des rouges, mais ceux de Vincent étaient clairs face à Yves qui se faisait chier sur les poutres : « bouge ton cul ! » hurla Vincent.

Timage009Timage010Timage011Timage012

Les bleus gagnent, les rouges sont tristes. Mais voilà, non seulement les rouges se rendaient compte qu’ils allaient déjà perdre un membre le lendemain, mais le pire était à venir : Bastien n’arrivait plus à bouger ni à marcher. Il a tout donné sur cette épreuve qui lui était comme la goutte d’eau de plus. Les médecins l’ont examiné sur place et sa blessure au genou s’est intensifiée. Bastien devait quitter Koh-Lanta sur-le-champ sur avis médical, c’est-à-dire la pire sortie de Koh-Lanta. Mais c’était son corps qui lui a dit stop. Denis Brogniart tenta de lui passer cette mauvaise nouvelle en douceur mais le jeune homme de 23 ans ne retint pas son émotion.

Timage013

Double coup dur pour les rouges qui avaient les larmes aux yeux –passage dramatique –les bleus retinrent leur joie d’avoir le bateau et Vincent expliqua que les bleus devaient « rester sobres » dans leur joie. Yassin, pas très malin ni très stratège, ne cacha pas ses cartes : il veut affronter Vincent et s’en fichait des autres. De quoi froisser les rouges qui sont encore sous le choc de l’élimination de Bastien et de la défaite après une série de gains.

Timage014

Doigt d’honneur et Yassin dans le collimateur

Alors que les rouges sont rentrés sur leur camp, Yassin préféra rester seul et se renferma. Impassible, il s’était auto-exclu du groupe peut-être pour une longue méditation.

Pendant ce temps, Clémentine ne supporta pas comment Yassin a osé prendre sa bouffe pour aller manger seul, sans le moindre mot. Si vous avez l’œil, vous aurez remarqué que Yassin avait brièvement regardé son équipe comme s’il se disait : ils complotent contre moi et je sais que je suis sur la sellette, à quoi bon m’asseoir manger avec eux ?

Timage015

Manuella et Clémentine s’attardent à critiquer Yassin et Sandro s’y donna à cœur joie en précisant que « s’il faut faire le nettoyage, ce sera fait ». La production nous assomme par le portrait de Manuella alors qu’on s’intéressait à Yassin. Clémentine dit de Yassin que « c’est le Mal » ah oui, on dirait une comédie musicale entre le Bien et le Mal. Facile de cracher dans l’assiette après tout Yassin a construit la cabane, l’a agrandie pour Sandro et Maria, a fabriqué des escaliers et la liste est longue, alors que la clémentine s’est plainte du sable dur qu’elle n’a pas pu emmener pour l’agrandissement du bivouac rouge.

Mais je vois malheureusement que l’attitude du loup solitaire de Yassin n’est pas avantageuse surtout pour la réalisation de son rêve de compétiteur acharné : défier Vincent.

Et comme la caméra s’éternisait sur Bokor (normal, c’est l’équipe perdante) Sandro dit de Yassin qu’  « il est aussi bavard qu’une porte de prison » car ce dernier est trop silencieux à son goût et surtout pas un lèche-cul. Yassin s’en foutait royalement des stratégies, c’est rare de voir une telle indifférence à Koh-Lanta. L’ex-jaune ne mâche pas ses mots face à celui qui a pris l’initiative d’agrandir la cabane pour l’accueillir.

Les réactions des rouges sont étonnamment affligeantes et égoïstes à propos de Yassin, je n’ai assisté à un truc pareil qu’en 2009, où Freddy a été royalement rejeté après tout ce qu’il a donné à son équipe.

Pendant ce temps, les bleus embarquent pour une petite croisière. Toute la tribu est ravie du voyage et les Takeo s’empiffrent de brochettes multicolores, de noix d’acajou, de patates épicées, de crevettes et de poissons farcis. Frédéric, qui détestait les noix d’acajou, est ravi « de sentir le goût de cacahuète dans la bouche ». Tout le monde est si bien qu’on ne voit plus Yves parmi les bleus, qui a disparu, va savoir !

Les bleus qui s’amusaient sur leur bateau, demandent au milieu de leurs brochettes qu’on les mette face à la plage des Bokor. Ces derniers sont rouges de colère, affamés, fatigués et démoralisés, les Bokor n’en reviennent pas de ce doigt d’honneur bleu. Manuella afficha un sourire malgré tout et les rouges firent coucou. Clémentine est remontée. Sandro est dégoûté. Il faut jeter un sort à ces maudits bleus !!

Timage016Timage017

Seb, c’est bien !

Je ne cache pas que Sébastien est vraiment mon aventurier préféré de cette saison. Depuis le début, et contrairement à Vincent et Claire, il était le plus discret du nouveau trio arrivé dans l’épisode 2. Calme, fort et intelligent, ce gars ira loin !

Sébastien gagna le premier cette épreuve individuelle –éliminatoire -mentale pré-réunification. Ce qui est intéressant, c’est qu’on varie les types des jeux. Par exemple, dans le confort, le jeu était très physique. Là le jeu se repose sur l’adresse. C’était une épreuve de table de bascule pour chacun où il fallait empiler 8 briques et à chaque brique mise, on recule en faisant attention à la corde pour ramener la brique suivante, et une fois l’empilement terminé, on doit reculer 12 mètres (en gros un jeu chiant).

Yassin commença bien l’épreuve, mais il était tendu ce qui provoqua la chute de ses briques. En revanche, le discret Sébastien l’emporta haut la main, bravo Seb !

Timage018Timage019Timage020

Yassin arriva 3ème, Sandro avant-dernier et donc l’éliminée était Maria, sans la moindre surprise, même si j’aurais aimé que la clémentine sorte.

Timage021

Même si le duel de la semaine dernière était intéressant, mais il n’était pas la copie exacte d’un jeu éliminatoire, loin de là. Donc Yassin est très fort certes, mais Sébastien l’est encore plus et qui se cache habilement derrière le sourire.

J’ai bien aimé cette épreuve éliminatoire car c’est basé sur le mérite, zéro vote et zéro complot. C’était surtout une épreuve pour tout le monde car basée sur l’adresse !

Croyez-moi, le seul qui peut tirer son épingle du jeu c’est Sébastien qui cache ses vraies performances en restant dans l’ombre de Yassin et de Vincent. On peut arriver jusqu’à ses fins, ainsi ! Go Sébastien ! La force tranquille de cette 17ème saison par excellence !

Kelly voit rouge

Pendant que les rouges s’entretuaient sur une épreuve éliminatoire, Kelly, la dernière éliminée bleue arrive contente sur Bokor. Elle n’arrive pas à croire qu’elle est de retour (ça sent la vengeance à la Kill Bill face aux bleus) et découvre avec surprise le camp luxueux des rouges, on est loin du camp catastrophique des bleus.

Timage022

Pour gagner quelques minutes, on nous assomme avec le portrait de Kelly, qui fut le premier membre de l’équipe des bleus et qui est un as de boxe. On l’imaginerait presque cogner sur Yves sur Takeo…

Après avoir fait le tour de l’île déserte, Kelly accueille enfin les locaux rouges qui revinrent sans Maria. Ils expliquent qu’en 24H ils avaient perdu Bastien et Maria. Les rouges étaient un peu réticents face à Kelly mais elle décida de dévoiler tout à propos des bleus en visant en premier Yves « imbuvable ». Si c’est pas de la vengeance, ça !

Ce retour de Kelly est extrêmement bénéfique pour les rouges car elle va les aider certainement en les éclairant à propos des points faibles des bleus et ça va être important pour les ambassadeurs. Donc je pense que Kelly aura sa revanche sur toute l’équipe bleue tôt ou tard.

C’est clair : la blonde voit rouge. Pour Yassin, c’est dans la poche. Elle bosse ! Yassin est joyeux, on assiste vraiment à un phénomène de foire, entre les appellations de Yassin Ingalls et de Kelly Ingalls et sourires complices, Yassin a peut-être impressionné Kelly mais comme elle est revenue pour prendre sa revanche, le doux portrait de La petite maison dans la prairie a des lueurs de Kill Bill.

Timage023

Kelly répondit aux rouges qu’elle était prête à voter contre un bleu (donc là on parle de réunification) ce qui laisse les rouges l’accepter pour la tester.

De leur côté, les bleus de préparent pour leur croisière alors que pour Yves c’est « le bal des faux-culs ». Vincent est outré d’une conduite pareille et précisa qu’il « n’était pas une assistante sociale, qu’il n’était pas là pour ça ». Yves voulait partir et abandonner comme Brahma, selon ses dires, ce qui a miné l’ambiance. J’adore l’ambiance voltigée des bleus !

Le bras d’honneur

Le premier test de Kelly arriva vite : l’épreuve de l’immunité arriva dans ce 20ème jour d’aventure. Et on a encore varié les épreuves : après la force et l’adresse, cette épreuve est une épreuve 100% mentale !

Timage024

Le jeu était un puzzle, pour une fois qu’on ne voit presque pas de cordes ! Mais non, il fallait lancer des bourses ficelées pour détruire le puzzle, prendre les morceaux et les ramener à travers des obstacles, puis reconstruire le puzzle.

Et pour lancer les bourses, il faut tirer les boules (les créateurs des jeux sont tellement inspirés…) pour savoir qui seront exemptés, et c’est Yves, Clémentine et Marjorie qui tirent les 3 boules noires.

Les rouges voient rouge et foncent, Kelly se démène, et c’est Manuella qui offre la précieuse victoire à Kelly et à toute l’équipe rouge, ainsi la dernière immunité gagnée en équipe avant la réunification est pour les Bokor. Quelle mémoire, franchement !! les rouges ont pris la peine de visualiser leur puzzle contrairement aux bleus qui n’ont pas écouté Claire et ont foncé détruire le leur.

Mais Yves précisa que « les puzzles étaient sa spécialité », lui qui avait dit qu’il comptait abandonner en cas de défaite, est revenu sur sa décision devant les deux équipes et Denis Brogniart. Une mise au point sans intérêt à moins qu’Yves n’a pas osé abandonner.

Timage026Timage027Timage028

Les rouges jubilent sur leur camp, cette année nous avons eu une équipe gagnante et une autre perdante, y a pas photo ! Yassin, sarcastique à propos des bleus et surtout d’Yves, lâcha : « en tout cas, je suis désolé pour les bleus, mais ils n’ont pas eu de chance parce qu’Yves apparemment était spécialiste des puzzles ».

Kelly avait gagné la confiance des rouges grâce à ce test, et pour une fois je suis d’accord avec Clémentine à propos de la revanche de Kelly.

Ce bras d’honneur rouge entraîna les bleus dans une nouvelle spirale de défaites et surtout de tensions. Alors que Kelly chantait en pêchant avec les rouges, Yves ruminait sur le camp bleu. Il finit par écrire une nouvelle pancarte au-dessus de l’épave qui leur sert d’abris qui portait le mot « Trahison ». Pour Yves, Frédéric est un traître car il lui a donné sa parole mais qui a fait une alliance avec certains et que « Claire et Mathilde suivaient Frédéric comme des moutons ».

Timage029

Yves rumine, je ne sais pas s’il a compris qu’il n’était pas dans The Island, mais dans Koh-Lanta et puisqu’il essaie de participer à Koh-Lanta depuis 15 ans, normalement il devrait savoir que Koh-Lanta c’est 90% de stratégie et 10% de survie, c’est-à-dire que la trahison fait partie du jeu justement ! Ce qui nous emmène vers un seul fait : le problème n’est pas Frédéric puisqu’il joue le jeu, mais Yves qui s’est arrêté à un mot de la part de Frédéric le premier jour. Il aurait pu faire une nouvelle alliance, mais visiblement il n’a pas d’affinité pour avoir une alliance solide.

Bref, le suspense n’est plus là tellement c’est évident que c’est Yves qui allait sortir.

Un mea culpa tardif

Au Conseil, c’est tendu. Les bleus forment une équipe largement en-dessous des compétences des rouges, physiquement et mentalement. Et les membres de l’équipe perdante se retrouvent pour la dernière fois au Conseil en tant qu’équipe bleue, car on sait que la semaine prochaine c’est la réunification.

Timage030

Le bleus n’ont pas changé leurs tradition et coutume et ils aiment tellement Denis Brogniart qu’ils le voient trois fois plus que les rouges ! Aucune gestion, aucun ordre, aucune cohésion, le capitaine des épreuves a fait de son mieux mais le niveau des bleus était très bas, trop de caractères forts, équipe explosive et bien sûr pertes à la chaîne. Du jamais vu dans l’histoire de Koh-Lanta.

Timage031

Claire expliqua la dernière défaite par une ambiance parasitée et stressée à cause des annonces d’Yves. Ce dernier expliqua à Denis Brogniart qu’il avait bluffé comme au poker, ce à quoi Brogniart répliqua brillamment : « Votre tactique c’est de vous embrouiller avant les épreuves ? »

Et d’autres répliques ont marqué ce dernier Conseil bleu comme celle d’Yves : « Et moi quand on me gifle là je ne vais pas tendre la joue pour reprendre une deuxième là. » Il n’arrête jamais…

J’adore aussi quand Vincent, à bout de patience, répondit à Yves : « On n’est pas sur Koh-Lanta pour être des assistantes sociales. » Car les bleus ont marre des enfantillages d’Yves qui a 50 ans, qui valorisait auparavant Claire et Vincent et là il a complètement retourné la veste…Enfin, le débardeur ! Pour lui, Frédéric n’a ni respect ni honneur.

J’adore aussi ces répliques échangées entre Denis Brogniart et Yves :

Yves, si vous auriez fait votre autocritique, qu’est-ce que vous auriez changé ? (D.B)

d’équipe. (Yves)

Ce qui est marrant c’est qu’on croit qu’il parlait de l’équipe rouge, mais en fait il a précisé dans une interview que l’équipe rêvée était la jaune. Après tout, elle a été dissoute et Yves se serait retrouvé soit parmi les rouges soit parmi les bleus !

Bref, votes unanimes contre Yves (enfin !) qui fait une sorte de mea culpa et prononça quelques excuses. Pour lui, c’est : «mon caractère qui m’a joué des tours, pas mon physique » on se demande vraiment qui a fait ralentir les bleus sur plusieurs épreuves !

Dédicace à ce fameux Y inversé de Corentin !!

Timage033Timage034

Merci de votre lecture. Sinon qui est prêt à parier sur la réunification sur l’île Sokka?

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 4

ScreenShot4484

Ciel, c’est Samedi ! et samedi pour moi c’est Koh-Lanta. Je me suis levé à 4H du matin pour suivre ce 4ème épisode, sûr que j’aurai une réaction bien différente des autres épisodes. Et bien j’ai été servi, j’écris vite cette review car je dois sauter d’un mur pour me péter une jambe ou une côte, qui sait ? Ce sera con mais moins con que l’épisode que j’ai regardé.

Les boules dans les trous

Comme nous l’a annoncé Denis Brogniart gravement (sur votre écran de télé ou sur Twitter) une équipe sera dissoute, le suspense est à son comble, j’ai parié sur la dissolution des jaunes, et j’ai bien vu !

Retour sur les événements : sur l’île maudite des bleus, on a fait la paix, et on gueule plus. Le 10ème jour, une bouteille échoue sur la plage des Takeo : un jeu de confort est annoncé.

A peine les 3 équipes furent arrivées, que Brogniart lança solennellement: « aujourd’hui, il n’y a rien à gagner, mais tout est à perdre »  l’équipe qui finira dernière sera dissoute et ses malheureux membres balancés entre les deux équipes restantes.

Le jeu consistait à détacher des sacs, les passer par des obstacles qui se trouvent en pleine mer, puis les éventrer, y sortir 3 boules  qu’il faut les mettre dans 3 trous en les faisant hisser par un binôme le long d’une passerelle inclinée et trouée comme un gruyère, mais avant ça les aventuriers doivent marcher en équilibre le long d’une poutre jonchée de cordes.

ScreenShot4586ScreenShot4587

Inutile de vous dire que j’ai failli m’endormir tellement le jeu était ennuyeux à mourir. Et puis ras-le-cul des boules, des sacs et des trous dans cette édition ! Même pour faire le tirage au sort il faut tirer des boules…on délire trop dans Koh-Lanta !

Bref, les bleus et les rouges gagnent, les jaunes sont tristes. Mais attention ! Denis Brogniart offre deux kilos du riz à chaque équipe ! Rien à gagner ? Y a pas un paradoxe là ?

Brogniart demanda aux équipes restantes de désigner deux émissaires pour choisir deux ex-Sokka pour les Bokor (les rouges choisissent Manuella) et quatre ex-Sokka pour les Takeo (les bleus choisissent Claire). Les deux émissaires partirent avec les ex-jaunes pour choisir, pendant que les rouges…Je veux dire Yassin, construit une cabane pour les futurs arrivants. La caméra souligne le fait que Clémentine est agacée par Yassin et par Franck. En fait rien ne plaît à Clémentine si on regarde bien.

ScreenShot4588

Denis Brogniart rejoignit la joyeuse compagnie sur l’île Sokka et demanda aux émissaires de choisir, comme si elles étaient entrain de faire leurs courses dans un supermarché.

Claire choisit Vincent, Félicie, Brahma et Corentin, tandis que le choix de Manuella se porta sur Sandro et Maria.

La carte de Sandro

Les nouveaux bleus furent accueillis comme les sauveurs par le club des cinq sur l’île à caca, ou l’île des Takeo. Scandalisés, les ex-jaunes découvrent la cabane rudimentaire des bleus et Félicie qui rêvait d’appartenir aux rouges, nage en plein cauchemar en découvrant la belle île. Seule, Claire se souciait du confort des nouveaux venus en démolissant la cabane de Yves pour apporter du bois pour l’agrandissement de la cabane bleue qui paraissait minuscule devant les 9 candidats. Vincent, ironique, se nomma « le déménageur de Koh-Lanta » puisqu’il passe très vite à sa 2ème équipe déjà en 2 épisodes ! En tout cas ils ont découvert Wilson! (merci Super Zappeur pour ce tweet lol)

ScreenShot4585ScreenShot4589ScreenShot4590

De leur côté, les rouges accueillent Sandro et Maria. On leur donna la « spécialité de la maison » c’est-à-dire du riz-coco ou du riz cuit mélangé avec du coco. A part cette spécialité culinaire sur laquelle s’attardait la caméra, tout va bien en apparence. Pour Sandro, c’était trop beau pour être vrai. Ce garçon a l’air très malin et pourrait basculer tout sur l’île des rouges.

Face à la bouffe des rouges, il y a la bouffe très hygiénique des bleus qui eurent une pensée pour Hada en utilisant son chapeau comme une passoire pour le riz. C’est magnifique d’utiliser le chapeau de quelqu’un qui l’a mis plusieurs jours sur la tête pour finir par y verser du riz cuit dedans, bon appétit !

ScreenShot4591

C’est le déluge chez les bleus qui subissent les flots toute la nuit et comme d’habitude, c’est Claire qui sauvegarda le feu en gardant des braises dans la casserole. A l’étroit dans une cabane petite et qui n’est pas étanche, c’était un cauchemar pour les pauvres ex-jaunes qui venaient juste de débarquer.

ScreenShot4592

Le 11ème jour, Claire n’est plus toute seule pour la survie du camp bleu : son choix sur Vincent était parfait. Les ex-jaunes aidèrent Claire qui s’est sentie soulagée d’un gros fardeau. La pauvre en a bavé !

Si les bleus mouillés ramassaient des branches pour leur cabane et leur feu, sur le camp des rouges c’est travail en plein silence. L’équipe rouge est active et soudée pendant les épreuves, bosseuse sur le camp, mais depuis le début c’est l’équipe la plus silencieuse, à peine unifiée, ses membres n’ont pas de communication. L’absence de communication au sein d’une équipe ça fout sûrement une ambiance de merde, même s’il y a tout !

Sandro est le plus actif….stratégiquement. En un rien de temps, il découvrit les failles de l’équipe rouge. Est-ce qu’on va le blâmer s’il décide de sauver sa peau et celle de Maria en faisant une alliance avec un certain nombre des rouges ? Est-ce qu’on va blâmer Maria qui veut sauver sa peau, ou bien Bastien, Sébastien et Clémentine qui avaient rejoint ce pacte ? Koh-Lanta c’est stratégie, survie aux autres et enfin épreuves. L’équipe rouge n’était pas si unie que ça, c’était une question de temps.

Néanmoins, j’étais dégoûté pour les rouges. Ils avaient le potentiel mais n’avaient jamais exploité la communication.

3 mètres en dessous

L’épreuve d’immunité commence : il s’agit d’un jeu culte, la course en apnée avec des pierres sous l’eau. Il faut que chaque équipe emmène 10 pierres en plongeant 3 mètres en dessous des flots et en les mettant à la bonne place. L’équipe des bleus remporta le jeu, pour la 1ère fois ! Elle fut l’équipe la plus rapide qui gagna le totem. Malheur aux rouges !

ScreenShot4594ScreenShot4595

Malgré les performances surtout de Yassin et de Sébastien, le fait que l’équipe soit pénalisée par deux boulets qui ne savent pas nager ça leur a fait perdre du temps car ils ont opté pour une technique pas très glorieuse : rapprocher les pierres. Si c’étaient deux pierres rapprochées, j’aurais compris. Mais un amas, là non. Bref erreur tactique des rouges qui passent au conseil pour la première fois et seront minoritaires face aux bleus, du jamais vu !

Les seuls qui se sont réellement amusés ce sont les cadreurs-plongeurs en filmant les fesses et les petits maillots sous l’eau.

ScreenShot4602

Hasta la vista Franck !

ScreenShot4601

Les bleus rentrent contents, les rouges rentrent tristes. Yassin ne voulait rien entendre de la stratégie menée par Sandro contre Franck, Manuella et Marjorie gardent leur couleur rouge. Ça sentait mauvais pour Franck, il est fort ce Sandro !

Au conseil, je ne reconnaissais plus l’équipe rouge du début. Je voyais deux clans, leur équipe n’était pas si soudée que ça et les votes mitigés le confirment : Selon le mérite, 4 rouges votèrent contre Maria. Selon la stratégie de Sandro : 5 rouges (dont 2 ex-jaunes) votèrent contre Franck.

ScreenShot4596ScreenShot4597ScreenShot4599

Choqué et surtout ulcéré, Franck ne mâcha pas ses mots. Franchement ce gars méritait de continuer, comparé à Maria, il était plus actif sur le camp et dans les épreuves. Maria n’a pas pu marcher sur une poutre dans le jeu du confort…

Perso j’ai été déçu par cet épisode car non seulement le fait de créer 3 équipes veut dire en dissoudre une, mais en plus l’équipe des rouges n’a pas voté selon le mérite. Et puis la Clémentine est très insolente ! Je ne pense pas que c’est glorifiant pour elle de se prétendre plus « mature » que Franck en plein conseil houleux. Quand t’es mature, tu le montre. Tu ne le crie pas sur les toits. C’est ça qu’on appelle l’humilité.

Je vais voir si je posterai une autre review la semaine prochaine, d’ici là merci de votre lecture !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17 : Cambodge – Review de l’épisode 3

ScreenShot4484

Bonsoir, je viens juste de terminer le visionnage de l’épisode 3 de Koh-Lanta : Cambodge et tout ce que je retiens c’est que c’est un bon épisode.

C’est Samedi, c’est Koh-Lanta pour moi

Merci beaucoup à Sofia pour les liens depuis le début de ce Koh-Lanta, merci spécial !! Ça m’a permis de regarder les épisodes même si j’ai beaucoup de décalage par rapport aux autres.

Il s’en est passé des choses dans ce Koh-Lanta ! Mais avant de le regarder, j’ai eu le droit au sempiternel résumé des deux épisodes précédents, au cas d’un traumatisme crânien, les téléspectateurs n’auront pas oublié qu’après l’île surprise et l’anneau surprise de la saison précédente, on a eu cette saison une équipe surprise dès le premier épisode et 3 équipiers surprise dans le deuxième épisode (oui Koh-Lanta ressemble étrangement à Secret story), que le totem ne sert plus à rien, que Yassin a même fabriqué un yacht pour les rouges et que les jaunes passent leur temps à bouffer de la canne à sucre, tandis que les bleus se crêpent le chignon. On se demande toujours à quoi bon passer de 18 candidats dans le 1er épisode à 21 dans le 2ème, et qu’est-ce qu’on a gagné de toute cette distribution à la noix.

Mais aussitôt après cette pénible introduction, on entre dans le vif du sujet.

Bien entendu, on commence par les bleus, qui ont échappé par miracle au conseil. Sur l’île maudite des Takeo, on retrouve Yves, le patriarche bonhomme de la tribu, qui se réveille satisfait, et pointa du doigt son nouvel ami, dont il dit : « J’en ai fait mon petit Wilson, c’est pas Wilson moi c’est ma Juliette, ma Fanny, ma Daphnée, ma Pénélope, Paola, mon Fabio, c’est toute notre famille recomposée qui est là-dedans » à ce rythme-là, on pensera qu’il y aurait quelque chose entre Yves et la noix de coco.

ScreenShot4526

Sur l’île des Bokor (ou les rouges), Franck le doyen des rouges avait volé un poisson des pinces d’un crabe, et toute l’équipe finit par engloutir un minuscule poisson de 8 centimètres…

Sur l’île des Sokka (ou les jaunes), on chope une bouteille à la mer, contenant comme par hasard un message (sinon je n’en parlerais pas, vous pensez bien). Dès qu’il se passe quelque chose d’intéressant dans Koh-Lanta, il y a toujours une bouteille avec un message dedans qui s’échoue sur une plage et gâche tout. Le message est, bien sûr, une convocation biscornue à une nouvelle épreuve : « Regardez devant soi pour prendre de la hauteur »

ScreenShot4527ScreenShot4528

Des cordes, des cordes, des kilos de cordes

A Koh-Lanta on aime surtout utiliser les cordes dans les jeux, et dans cette épreuve, il fallait parcourir 53 mètres pour toucher l’équipe adverse, tout en portant 50 kilos de cordes. L’équipe gagnante aura le droit d’aller au temple de Chizo, mais Brogniart resta discret à propos de la récompense pour l’équipe qui arrivera deuxième.

Les jaunes visent l’équipe la plus faible, c’est-à-dire les bleus et sans surprise, l’équipe bleue perd encore.

ScreenShot4568

Puis c’est la finale jaune et rouge, les rouges étaient moins corpulents que les jaunes mais dans tous les cas, les deux équipes avaient déjà gagné un réconfort. Mais cela ne suffit pas pour Vincent, le nouvel arrivé jaune, un vrai bulldozer qui motivait l’équipe des jaunes : « on est des guerriers! on est des soldats !! » lança-t-il en avalant les 80 mètres qui les séparaient des rouges, l’équipe des rouges aura beau se débattre, mais 50 kilos uniquement portés par Yassin et Sébastien, chargés comme des mulets, ce n’était pas suffisant. Les 3 jaunes restants rattrapent les deux rouges et le temple est aux jaunes !

ScreenShot4529ScreenShot4530

L’équipe rouge est deuxième, Brogniart leur offre un grand poisson, de quoi leur donner le sourire.

Tout cela se passe devant l’équipe bleue, dont Yves eu le regard douloureux quand il a vu le poisson. Les bleus retournent à leur bivouac rudimentaire, affamés et exténués.

Les deux récompenses

L’équipe rouge rentre pour cuire son poisson. Franck, le doyen des rouges et l’amoureux de la pêche, s’occupa de nettoyer le poisson en lançant : « Papa va te manger ce soir ». Durant la cuisson du repas, Manuella s’aperçut que quelques malheureuses graines de riz étaient collées dans la casserole, et critiqua Sébastien qui s’était occupé du poisson, Sébastien commença à percer Manuella à jour…Mais on a oublié tout cela en gobant le délicieux poisson.

De leur côté, les jaunes étaient sur le continent, à Chizo. Leur guide ne parlait même pas un mot d’anglais, et il décrivait la belle histoire de ce monument datant du XIème siècle devant des gens affamés. Puis il les guida vers un bon repas, quelques poulets rôtis, un peu de légumes et surtout une grosse casserole pleine de riz cuit. Bien sûr, il faut rappeler que les moines qui sont dans ce temple ne bouffent que le tiers de ce que les jaunes ont gobé.

ScreenShot4566ScreenShot4534

Après une douce nuit au temple, les jaunes prirent leur petit-déjeuner devant le lever du soleil quand le guide cambodgien leur donna une deuxième récompense : 3 allumettes ! Sans doute que la prod a décidé qu’il était temps qu’une équipe pareille devrait avoir du feu. Les jaunes sont ravis et retournent avec les allumettes sur l’île Sokka.

ScreenShot4535

Alors que les équipes jaunes et rouges goûtaient à leurs récompenses, l’équipe bleue goûtait à l’odeur du caca des aventuriers qui s’échappait des 4 coins de l’île maudite. Claire donna quelques conseils sur l’emplacement de faire caca, mais personne n’écoutait ses conseils. Hada, ironique, répliqua : « j’irai le faire où j’ai envie de le faire ». Difficile de croire que cette jeune fille fait Koh-Lanta pour sa mère en se comportant de la sorte au sein de son équipe.

En solo

Les bleus (comme d’habitude, la caméra aime rester filmer un phénomène pareil) décidèrent, à leur 8ème jour de famine, d’explorer enfin le lieu dans lequel ils vivent. Ils découvrirent des fruits et même du manioc, chose qu’ils auraient pu faire depuis leur premier jour. Mais…ils n’ont toujours pas du feu !

Sur la plage rouge, il n’y a pas d’histoires, mais la production cherche la petite bête. En effet, quelques rouges se demandent pourquoi on ne discute pas plus, en gros connaître les gens avec lesquels on vit, pas bête. Mais les rouges sont plus bosseurs, très peu bavards (le contraire des bleus) et surtout, pas bêtes. Ils n’aiment pas dévoiler leurs faiblesses aux autres, il y a de la méfiance dans ce groupe mais surtout des loups solitaires, c’est-à-dire des candidats du genre dangereux dans les épreuves individuelles dès la réunification. La brebis galeuse des rouges était Franck, qui détestait l’ambiance « de merde » et se trouvait vieux. S’il sèmerait une mauvaise ambiance, il serait un autre Yves, mais il risquerait sa place car il ne mâche pas ses mots. Franck rumine…et va pêcher. En fait, les rouges sont une vraie fourmilière où chacun bosse, on a rarement vu une équipe pareille !

ScreenShot4536ScreenShot4537ScreenShot4538ScreenShot4539

La guerre du feu

Après la victoire des rouges dans l’épisode 2 qui leur donna accès au feu, c’est au tour des jaunes de gratter une allumette malgré la faible opposition de Sandro face à une équipe qui voulait du feu après s’être empiffrée d’un festin à Chizo. D’accord ou pas, les jaunes allumèrent leur feu, tous contents.

ScreenShot4543ScreenShot4545

De leur côté, les bleus ruminent : ils n’avaient rien gagné en 8 jours, ils ont même construit 4 cabanes (je dirais 5 si on ajoute la cabane individuelle de Yves) et n’ont toujours rien à mettre sous la dent car ils n’ont toujours pas le feu que Hada voulait faire.

Finalement, Frédéric, le sage de l’équipe, prit enfin les choses en main : avec Hada et Kelly, tous les trois utilisèrent différentes méthodes pour faire du feu, pour revenir enfin à celle de l’arc et cela a payé ! Les bleus allumèrent leur feu comme des grands, un vrai feu à la Robinson. C’est d’ailleurs la seule équipe qui avait allumé « naturellement » son feu. (Ce que je trouve bizarre, c’est qu’on n’a pas filmé cet exploit malgré la forte présence des caméras sur Takeo, je dis ça je dis rien, hein). Ils pourront enfin manger les oursins de Claire mais cette fois cuits.

Le dîner était presque parfait, si on compte le fait que l’équipe a mangé le dîner que Hada avait reversé dans le sable, ça promet!

ScreenShot4544

On remarque dans cette édition de Koh-Lanta 3 méthodes différentes pour avoir du feu : le gagner comme les rouges, gratter une allumette comme les jaunes (moins glorifiant) ou le faire avec deux bouts de bois comme les bleus. On se demande si ce n’est pas volontaire tout ça !!!

L’envol

« Prenez votre envol pour prolonger votre aventure. » Voici le message de l’épreuve d’immunité qui était dans une bouteille échouée sur la plage des bleus.

ScreenShot4546

Les équipes arrivèrent sur les lieux et Denis Brogniart posa la question aux jaunes à propos de leur confort, et bien sûr il les poussa à avouer qu’ils avaient allumé leur feu avec des allumettes. Les bleus se retinrent de rire, et Claire esquissa un large sourire moqueur. Les jaunes et les rouges se sentirent rabaissés par l’équipe loser, surtout les jaunes qui se vantaient d’avoir eu du feu grâce à des allumettes. C’est vrai que ça frise le ridicule si on compare les bleus avec les autres équipes niveau feu car ils formaient la seule équipe qui a vraiment galéré pour avoir du feu.

ScreenShot4547

Dans cette épreuve culte, il fallait nager, monter sur une plate-forme, prendre son élan et casser 7 pots en terre cuite renfermant 7 bracelets. L’équipe la plus rapide aura le totem, la deuxième ne perdra aucun élément et la dernière équipe passera au conseil.

Le tirage au sort exempta Franck, des rouges, qui se retint de sauter de joie car il était mauvais nageur. Mais voilà Hada qui a des vertiges, pour respecter l’équité, un deuxième tirage au sort s’impose et Yassin tire la boule noire avec Brahma. Mais comment peut-on exempter le dieu Brahma de l’épreuve ? Yassin ne devra jamais jouer les ambassadeurs ou même à Motus, le sort s’acharne sur lui pour la 3ème fois.

Vincent a brillé 3 fois, et les jaunes réussirent l’épreuve haut la main. Les rouges finirent deuxième après un départ difficile de Sébastien, mais les bleus étaient les moins brillants dans cette épreuve. Les rouges et les jaunes étaient les plus performants !

Hada joue avec le feu

De retour sur leur île maudite, les bleus s’en veulent, mais ont réussi à réveiller leur feu qui s’était presque éteint pendant leur jeu d’immunité. C’est à l’image des stratégies qui commencent à se réveiller. Hada dit à Mathilde que Claire, Frédéric et Yves comptaient sauter son collier d’immunité pour l’éliminer. Grâce à cela, j’ai découvert l’existence de Mathilde, qui demanda à Frédéric si c’était vrai. Frédéric monta sur ses grands chevaux, la tension remonte encore sur Gueuland. Frédéric ne supportait pas le mensonge de Hada en disant « c’est de la manipulation », ce à quoi répondit Kelly que « la manipulation c’est un grand mot, c’est quelqu’un qui n’a ni foi ni loi» il suffit de regarder cette charmante équipe pour constater que c’est tout sauf une équipe.

On hurla à la trahison, au feu, sorcière !!! Hada et son amie Kelly hurlèrent de rage, c’est fou la vitesse avec laquelle Hada s’est remise de ses vertiges de l’épreuve de l’immunité. Frédéric est en colère, Mathilde est déçue, Claire n’en revient pas et le seul ravis de ce crêpage de chignons est Yves qui adora la petite discussion.

ScreenShot4553ScreenShot4554

Sauf que sur Koh-Lanta c’est 90% de stratégie et 10% de survie. Hada n’a tout simplement pas su jouer la carte de la discrétion entre les tensions qu’elle rajoute, et ses stratégies à peine invisibles.

Le coup de grâce provenait de Claire, qui voulait s’assurer, en bonne comédienne, que Hada voulait vraiment faire sauter le collier de Mathilde. Hada n’était pas très maligne en lui dévoilant qu’elle comptait effectivement le faire. Claire trancha dans le vif du sujet face à Mathilde : Hada devrait sortir car elle le méritait aussi bien physiquement que mentalement.

ScreenShot4559

Je trouve que Nikita ici est celle qui tire vraiment les ficelles, la nouvelle recrue s’est imposée en maîtresse des lieux et a le respect de la plupart de son équipe. Les votes semblent confirmés avant même le conseil.

Guerre des huîtres

Bien entendu, les deux dernières équipes sont celles qui restent le plus en lumière. La semaine dernière, c’étaient les jaunes et les bleus, cette fois ce sont les bleus et les rouges.

Franck  découvrit dans sa nasse un petit poisson et il en est fier. Toute l’équipe le complémente. Mais en revenant à la mer, Franck resta une demi-heure à avaler les coquillages qu’il enlevait du rocher, sous les yeux de ses co-équipiers rouges qui gardèrent le sourire mais étonnés qu’il n’ait pas l’esprit du partage car ils avaient faim.

ScreenShot4556ScreenShot4557ScreenShot4558

Franck grommela en s’auto-excluant du groupe : « j’ai pas de feeling avec les gens d’ici » Unité de façade, on le sait…C’est vraiment Grincheux !

Après ce passage lassant sur les huîtres (ça donne envie de vomir, comment on mange ces larves ? je comprends Yassin des fois franchement), on passe à l’essentiel, c’est-à-dire au conseil !

Bon vent Hada !

ScreenShot4560

C’est parti pour un conseil qu’on connaissait l’issu d’avance ! Brogniart leur demanda pourquoi avoir essuyé 5 échecs depuis le début de l’aventure (sacré palmarès), sérieux ? C’est une équipe sélectionnée minutieusement pour que ça pète à tout moment, la production s’est éclatée à choisir ceux qui vont nous divertir, une sorte d’émission à la ch’tits ou à la marseillais qui ne savent que gueuler et alimenter la Toile et les émissions tv.

Claire précisa à Yves qu’il fallait qu’il sorte de sa cabane et les rejoindre pour former une vraie équipe, et Yves s’excusa auprès des bleus. Une première ! Mais la communication entre lui et Kelly cela ne va pas être du gâteau.

Sans surprise, l’équipe vota contre Hada, choquée. Kelly en larmes, regarda son alliée s’éloigner.

Forcément, après 3 épisodes, il y aura une surprise de taille la semaine prochaine : une des trois équipes sera dissoute en cas d’échec. Enfin un peu d’intelligence et retour au système de deux équipes, reste à savoir lesquelles ! Mais est-ce qu’on peut m’expliquer pourquoi créer trois équipes pour en dissoudre une ? Ah, (comme le disait Denis Brogniart) c’est la logique de Koh-Lanta !

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 2

ScreenShot4484ScreenShot4482

Bonsoir et bienvenue dans ma toute première review de cette 17ème saison de Koh-Lanta au Cambodge et la 20ème au total de toutes les saisons incluant les all-stars.

Je n’étais pas chaud pour commenter le 1er épisode la semaine dernière, car ce que j’ai retenu c’est 3 équipes : rouge (Bokor), jaune (Sokka) et bleue (Takeo), avec 18 candidats repartis en groupes de 6 pour former les 3 tribus pour une survie pendant 40 jours. Les rouges, coachés par Yassin, trouvent l’eau et construisent une belle cabane le même jour, pas mal pour une équipe de  « vieux » même si je trouve offusquant que Yassin pensait ça au début. L’équipe des jaunes est assez mélangée et l’équipe des bleus, ou celle_où_on_gueule_le_plus, l’équipe ayant plusieurs jeunes vingtenaires et un quinquagénaire, Yves, qui a pleuré dès la première nuit. Les Takeo ont perdu et c’est Dylan, 22 ans, jeune promoteur immobilier et mannequin à ses heures perdues, qui l’a fait : il quitte l’aventure avec ses mocassins qui ont fait fureur sur Twitter.

Ce deuxième épisode commence par Denis qui présente l’émission d’un temple Cambodgien, je trouve que ça change un peu des plages et des falaises, même si ça reste touristique !

Après près de 2 minutes de récapitulatif du premier épisode, (on a l’impression que ça dure depuis 20 jours alors que ce n’était que le résumé du premier épisode !) l’épisode 2 commence enfin après 6 minutes de présentation et de récapitulatif qui vous donnent envie de faire un clic sur « avance bordel !» et ce n’est pas si simple pour ceux qui regardent la télé, qui doivent survivre aux caprices de TF1 pour les pubs et j’en passe.

Du renfort réconfortant !

L’épisode démarre par une nouvelle surprise : un bateau dans la mer avec seulement 3 personnes à bord, et bien sûr ils se demandent pourquoi ils n’étaient que 3 et où étaient passés les autres. Je me demande s’ils n’avaient pas pensé qu’il était possible qu’il y avait anguille sous roche. Mais bon, tous les 3 ont l’air de sportifs redoutables :

ScreenShot4485

Le premier au grand gabarit s’appelait Vincent, 32 ans et déjà retraité, un expert en rugby et il a l’air d’un fonceur. Mais cette montagne de muscles peut avoir ses inconvénients. A Koh-Lanta, souvent les gros mangeurs (en raison de leur gabarit) affichent une grande faiblesse sans la présence de la bouffe….Le gars a pour le moment une bonne mine et il sourit, gardons espoir ! Sa place est dans une vraie équipe !

ScreenShot4486

Le second gars s’appelait Sébastien, un blond svelte de 35 ans, moniteur d’escalade et surfeur, il a l’air plus redoutable que Vincent à mon avis. Lui aussi mérite une vraie équipe !

ScreenShot4487

Le 3ème naufragé (comme Denis les appelle) est une fille, Claire, 38 ans, une experte en survie et à l’aise dans l’eau, est également un bon élément à prendre, mais ce qu’on sait et qu’ils ne le savent pas, c’est qu’ils seront tous les 3 des adversaires, chacun dans une équipe. Et franchement, si l’équipe des jaunes était verte, j’aurais surnommé Riri, Fifi et Loulou les 3 naufragés qui rejoignent la plage après 300 mètres de nage après avoir reçu un message de Denis Brogniart. Il faudra m’expliquer quel est l’intérêt d’ajouter trois nouveaux candidats : est-ce pour bousculer les autres naufragés ? est-ce pour surprendre les téléspectateurs ? Même si c’est pour les deux cas, je ne vois pas l’intérêt. Ils auraient pu être là dès le début au lieu de se casser le cul pour se retrouver en dernière position avec le risque d’être éliminés à tout moment. Sinon c’est clair qu’ils apportent de la fraîcheur et du dynamisme, j’aime beaucoup.

C’est juste une remarque: les 3 nouveaux ont chacun une marge de 3 ans entre leurs âges (32, 35 et 38) un clin d’œil à ce chiffre 3 qui berce cette saison! et en plus des trentenaires..et pour combler le tout, l’émission est diffusée le mois de Mars, c’est-à-dire le 3ème mois, trop de clins d’œil? lol

Les bleus ont les boules

Monsieur muscles, Spiderman et Nikita arrivent à destination, alors que pour les autres équipes, ça s’étripe entre bleus, ça se construit avec les rouges (le premier escalier de Koh-Lanta avec Yassin !) et ça crie famine avec les jaunes qui reçoivent le message du jeu de confort dans une bouteille…

ScreenShot4488ScreenShot4489

Brogniart accueillit les 17 candidats en les assommant d’emblée par une surprise : le trio nouveau Vincent, Sébastien et Claire. Ils seront tous des offrandes pour des équipes qui crèvent la dalle, non je rigole ! mais en fait ils feront partie de la récompense : l’équipe gagnante pourra choisir celui ou celle qui la convient avec le feu, l’équipe qui finira deuxième pourra choisir entre deux des nouveaux  naufragés restants et l’équipe loser n’aura qu’à prendre le dernier restant.

Pour le jeu, c’est d’une simplicité accablante : les équipes doivent désigner un prisonnier qui sera attaché à une corde et dont l’extrémité de la corde contient une charge de 70 kilos portée par tous les autres, courir en dépassant 5 obstacles et en portant 70 kilos, au 5ème et le dernier obstacle, le reste du monde reste derrière et seuls les prisonniers passent de l’autre côté pour marcher sur un bout de bois en équilibre afin de pouvoir mettre 5 boules les unes sur les autres grâce à 5 supports et une fourche.  J’ai cru que je n’allais pas finir mdr. Ah si, tirage au sort pour les jaunes et les rouges : Yassin et Sabine étaient exemptés.

Les rouges avaient choisi Manuella, la plus grande des filles, un choix tactique. Manuella était plus maligne et garda son sang-froid malgré la fatigue, elle rajusta toutes ses boules avant de permettre à l’équipe rouge de gagner.

Les bleus et les jaunes continuent le jeu pour savoir qui sera en seconde position, mais ils étaient tellement faibles et désorientés que Brogniart simplifie le jeu en enlevant une boule, alors que Kelly donnait l’impression de partir à la 3ème guerre mondiale, rouge comme une écrevisse et ruisselante de sueur, elle ressemblait plus à une écrevisse enragée.

Finalement, c’est Brahma, le prisonnier des jaunes qui finit par gagner. Pas de chance : les bleus ont les boules, un échec s’ajoute à leur liste.

Les rouges demandèrent aux trois nouveaux de donner leurs atouts et leurs défauts, et hésitèrent entre Sébastien et Claire, finalement après une courte concertation, ils choisissent Sébastien, l’homme-araignée qui se retint de sauter de joie, et il donna symboliquement le feu aux rouges.

ScreenShot4494

ScreenShot4497

Pour les jaunes, pas d’hésitation : Vincent était l’homme à choisir ! la pauvre Claire comprit qu’elle fera partie de l’équipe des losers, après leur prestation, l’image parle d’elle-même !

ScreenShot4496

Les joyeuses découvertes

Après leur victoire, les rouges retournent sur leur camp et Sébastien découvre émerveillé le camp et surtout la cabane fabriquée par Yassin. Les rouges allument leur feu et cherchèrent des feuilles de palmier pour le protéger. C’est Sébastien qui sauta sur l’occasion pour pouvoir s’intégrer à l’équipe des rouges et leur prouver de quoi il était capable, et grimpa avec l’agilité d’un singe le long d’un palmier pour couper avec la machette quelques feuilles. Super Zappeur ne manque pas une occasion pour blaguer!

ScreenShot4499

Le camp des Bokor est une fourmilière où tout le monde s’active. Yassin se félicite du choix des rouges à propos de Sébastien : « j’aime les mecs comme Sébastien, ils payent pas de mine comme ça mais que sous leurs airs comme ça de garçons tranquilles timides, ils sont une vraie machine de guerre. J’aime bien ce profil, ça a l’air d’être une force tranquille, lui. Ça doit être une machine de guerre, je suis sûr et certain, je mets mes deux mains à couper…avec la machette. » Et bien je suis tout à fait d’accord avec Yassin, je trouve que le choix des rouges est vraiment excellent.

De l’autre côté, sur le camp des Takeo, Claire découvre sous un sourire jaune et les yeux effrayés, un camp bleu inexistant : aucune organisation, une cabane qui n’en est pas une, rien. La pauvre Claire découvre aussi qu’il n y avait pas de cohésion. Les 4 filles papotent dans la mer, les deux seuls hommes ne foutent rien, allongés sur la plage, tandis que le nouvel abri des bleus n’est même pas achevé. Les filles ont même dit que si les bleus avaient gagné, ils auraient choisi Claire. Mensonge quand tu nous tiens ! A Koh-Lanta on choisit toujours les hommes en premier pour leur force !

ScreenShot4500

Alors que Kelly demandait à Frédéric de se taire car il critiquait Yves, ce dernier crut que Kelly le critiquait et Claire assista allègrement à l’altercation entre Yves et Kelly qui ne se supportent pas depuis le premier épisode. Il ne manquait plus que les machettes !

ScreenShot4502

Vincent découvre à son tour le camp des jaunes qu’il trouva sympathique. On est loin de l’ambiance houleuse des bleus. Les Sokka se félicitent de leur choix concernant Vincent.

Après 5 jours de disette, sur le camp des bleus, Claire prit l’initiative d’aller pêcher des oursins (tout à fait le reflet des bleus !) pour ses copains fatigués et qui se prélassent au soleil. Après avoir mangé des oursins crus, Claire se désola de l’état de l’esprit de l’équipe, qui engloutit les pauvres oursins  et jeta les restes sur la plage Takeo qui était propre, jadis.

Le festival des raies

Une bouteille échoue sur la plage des Takeo : c’est le message du jeu de l’immunité :

ScreenShot4505

Les trois équipes se retrouvent sur des plates-formes avec Denis (toujours en chemise bleue) qui leur explique qu’il faut ramener 9 raies de la mer. Encore un tirage au sort, encore le sort s’acharne contre Yassin qui se voit encore exempté d’une épreuve, accompagné de Brahma.

Le ton est donné : les rouges sont en avance, mais ont Franck le plus mauvais nageur. Leur tactique : il touche la bouée et revient sans plonger pour éviter à son équipe de perdre du temps.

En revanche pour les jaunes, la gaffe faite par Sabine qui s’est trompée de chemin, sans parler de Maria qui n’était pas à l’aise sous l’eau et n’a pas ramené une raie, tout cela leur fait perdre du précieux temps : ils ne sont pas du tout tactiques. La voix de Vincent et ses encouragements n’ont eu aucun effet…

Pour les bleus, tout le monde fonce et plonge, plus rien à perdre. Mais face aux jaunes désorientés, les bleus réussissent le sprint final et terminent deuxièmes.

Les rouges avaient remporté leur première immunité haut la main, avec en plus leur nouveau membre Sébastien qui leur avait ramené la dernière raie à six mètres de profondeur. C’est lui qui reçoit symboliquement le totem.

ScreenShot4504ScreenShot4506

Contents, les rouges nagent (après une épreuve pareille on a envie de nager) et vannent Franck, le boulet des rouges, car il avait les fesses à l’air…

ScreenShot4508

On pourrait juste m’expliquer un moment car là je ne comprends plus rien à propos du jeu d’immunité avec 3 équipes : quel rôle/pouvoir joue le totem ? On savait pendant les 15 précédentes saisons qu’en le gagnant, l’équipe est immunisée. Là, les rouges ont le totem, les bleus n’ont pas le totem mais personne ne part, et seuls les jaunes payent. Moi je m’attendais à ce que le gagnant soit immunisé et que les équipes perdantes passent au conseil ou subissent une sorte d’obstacle comme le drapeau noir à Pékin Express etc. Donc je suis un peu déçu car le totem dans ce Koh-Lanta ne vaut plus grand-chose (à part qu’il servira à partir de la réunification pour les épreuves individuelles) mais actuellement, il ne sert vraiment pas à grand-chose, à part d’être un élément décoratif. Autant être deuxième équipe alors et avoir tant de bénéfices ! à quoi sert d’être premier ?

Sinon la production a eu l’intelligence de supprimer l’anneau d’or, un vrai scandale à mon avis et surtout contre l’esprit de Koh-Lanta. Bon débarras. Mais bon je ne vois pas l’intérêt d’ajouter une 3ème équipe après tant d’années. A bas les bleus, intrus !

Comment survivre à la Takeo

Les Takeo rentrent contents, car ils n’ont ni gagné, ni perdu (belle logique que j’espère qu’on corrige car c’est du foutage de gueule) ce sont des perdants, ils étaient loin derrière les rouges.

Hada jalouse de Claire, décida de faire du feu après 5 jours à se tourner le pouce. Les bleus occultent le savoir-faire de la nouvelle et l’envoient juste pour chercher des oursins, le feu est devenu une affaire nationale pour Hada, hors de question de laisser la moindre chance à Claire de faire du feu ! Claire s’éloigna laissant Hada et 3 autres accroupis autour d’un bout de bois et s’élança à la découverte de l’île. Elle découvrit une petite cascade avec de l’eau douce pour mieux se détendre. Visiblement, les bleus n’ont exploré que la plage…et bien sûr, Hada n’a pas réussi à obtenir le feu.

ScreenShot4509ScreenShot4510

Les Sokka ruminent : ils découvrent l’amertume de la défaite et cette fois, ils goûtent à ce que les bleus ont goûté. J’espérais que les jaunes ne soient pas derniers, c’est vraiment l’ironie du sort : ils avaient remporté l’immunité dans le premier épisode, et passent au conseil au deuxième épisode. Deux femmes jaunes étaient sur la sellette : Maria, pour sa mauvaise prestation dans la dernière épreuve d’immunité et Sabine, la quinquagénaire, pour sa mauvaise prestation dans l’immunité de l’épisode 1.

Le 6ème jour, les Takeo se rendent à l’exploration de Claire, à savoir la cascade. Après avoir nagé et ri, 3 filles se perdent dans la forêt car elles n’ont pas le sens de l’orientation, les 3 copines n’ont pas pensé à emmener avec elles Claire, la boussole humaine ! Ça se voit que les bleus sont des orfèvres dans la matière de survie.

Pour les Sokka, Vincent leur apporte de la canne à sucre comme petit-déjeuner et c’est grâce à son savoir qu’ils ont tous trouvé plusieurs cannes à sucre sur leur île.

ScreenShot4511

Yves est un Dylan quinquagénaire

6 jours certes, mais pour les bleus il faut déjà construire une 3ème cabane car ils avaient construit leur cabane tout près des vagues !

ScreenShot4512

Yves décida de construire une cabane mais à lui, les autres ne méritent pas son aide, imbu de lui-même, il rejette les autres comme l’a fait le jeune Dylan, il n’a pas l’esprit d’équipe comme Dylan, pensant qu’on veut l’éliminer un jour. Il commence par piquer aux autres leurs branches sous prétexte qu’il a participé à la construction de la 2ème cabane à 50% et donc ça lui revient. Sauf qu’il a occulté le fait qu’avant de tomber, la 3ème cabane avait comporté quelques branches nouvelles et surtout 50% de ce qu’il n’a pas construit. Son comportement exaspéra tout le monde, mais c’est finalement Hada qui hurla sa rage, une rage justifiée par la fatigue, les échecs à répétition, le comportement d’Yves et surtout des cabanes qui ne tiennent pas debout.

Il faut vraiment oser mettre de grosses branches sur des petites et après on se demande pourquoi la cabane est tombée…C’est parce que les bleus est une équipe de bras cassés !

ScreenShot4513ScreenShot4514

Les bleus s’activent à monter leur 4ème cabane, alors qu’Yves dormait sous la sienne, il ne lui manque plus qu’un ballon de handball qu’il appellera Wilson en vivant en solo. Magnifique cohésion du groupe bleu.

Bref….On imagine la suite!

ScreenShot4507

Adieu Sabine

ScreenShot4516ScreenShot4515

Enfin on parle des jaunes ! la caméra reste trop sur l’île des Takeo qu’ils perdent ou non, et ça c’est le piment/le chips de ce Koh-Lanta : l’affrontement des caractères forts, la survie pour des incapables…C’est vrai que ça intéresse la prod plus que les autres équipes, plus débrouillardes et moins marrantes.

Les jaunes font croire qu’ils allaient voter contre Maria car elle ne sait pas nager et a eu une gastro à Koh-Lanta le jour du conseil, mais c’est la doyenne Sabine qui a sauté, jugée trop solitaire par ses co-équipiers. J’ai trouvé dommage qu’on la fasse sortir au lieu de sortir la malade Maria. Les jaunes rancuniers? Jamais!

Bref bon épisode qui mérite cette review, j’attends la suite avec impatience et merci de m’avoir lu.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta Cambodge – Bande Annonce

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Koh-Lanta de retour le 10 Mars!

screenshot4286

C’est officiel: Koh-Lanta entamera sa 17e année avec sa 16e édition dite normale – avec des anonymes – (et la 20e au total si j’ajoute les 4 saisons spéciales) cette fois encore au Cambodge comme dans la 15e édition. Ce qui distingue cette édition des autres c’est d’avoir 18 candidats pour 3 équipes: jaune, rouge et bleue. Le calcul est facile: 6 par équipe! Denis Brogniart promet de nouvelles épreuves à venir, aussi bien psychologiques qu’intellectuelles.

Rendez-vous sur TF1 le 10 Mars 2017 à 20H55 pour cette nouvelle saison!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta: critique et inscription pour une 16e saison!

screenshot3910

Mais pourquoi il n’écrit plus rien à propos de Koh-Lanta? Pensez-vous. C’est vrai que je me contente d’annoncer l’arrivée des nouvelles saisons depuis un long moment, sans faire des reviews ou des remarques. A quoi bon ça va servir pour une télé-réalité qui vogue de plus en plus dans le grand n’importe quoi?

Rappelez-vous de Koh-Lanta: Thaïlande (saison 14) qui était plus intéressante que celle qu’on regarde de nos jours (Koh-Lanta: Cambodge baptisée gracieusement »l’île au trésor« , saison 15) Notez bien que je n’ai pas compté le Koh-Lanta spécial de 2014 car c’était celui des anciens. La dernière saison en Thaïlande on se crêpait le chignon pour des colliers d’immunité, alors imaginez un anneau d’or caché sur une île qui donne l’accès direct à la finale à celui qui le trouverait. Ce candidat s’appelle Benoît, un jeune renard. C’est le seigneur des anneaux et le gourou de la tribu orange réunifiée dont les membres s’entretuent à chaque conseil derrière de bonnes paroles bien formulées.

Ce qu’on peut surtout reprocher à la production dans le tas du n’importe quoi, c’est le fait de donner l’immunité à ce candidat, le laissant voter sans qu’on puisse voter contre lui, participer dans les épreuves…Le minimum de la logique aurait été de l’interdire de voter, du coup le pire dessin animé est préférable à Koh-Lanta cette saison 16.

Je ne vais pas m’étaler à propos de cette édition, car il y aura une autre, oui: si vous voulez manger un coquillage de riz à dix, si vous voulez vous torturer le corps pour 100.000 €, si vous êtes du genre à dormir à même le sol dans des vêtements mouillés, si vous avez la tête dure contre un soleil pas tunisien (mais je sais que les européens supportent mal 40°C), si vous préférez avoir l’haleine d’un chameau et manger ce que vous jettent des animaux, si vous cherchez un dépaysement avec 19 autres blaireaux, si vous aimez chier en pleine nature et voir vos os saillir, n’hésitez pas à vous inscrire ici et à me remercier si on vous a accepté grâce à ce lien sur mon blog.

Bonne aventure!

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,