RSS

Koh-Lanta: Johor – review de l’épisode 2 – Adieu Marie-Anne!

12 Mai

KL151

Après un premier épisode où Babeth,  celle qui a trouvé l’eau pour son équipe fut récompensée par l’ingratitude de ses camarades, se retrouvant la première à quitter Koh-Lanta, voici enfin et avec du retard mon propre commentaire à propos du 2ème épisode.

Avant que je ne me lance, le démarrage de ce Koh-Lanta est bon mais loin de l’excellent début de la saison 2014. Marc m’a l’air le plus expérimenté à côté des autres touristes. Au moins, il prenait des risques et tentait d’allumer le feu devant une équipe jaune ingrate et très impatiente.

Allumez le feu !

L’épisode 2 commence par un exploit chez les Lankawais (la tribu jaune) et ce fut un record à Koh-Lanta. Entêté et très calme, le Mac Gyver de l’équipe jaune Marc utilisait l’arc pour faire du feu durant 3 jours, très vite, il protégea la braise en soufflant dedans et sentant les flammes, il cria victoire. Marc avait réussi à faire du feu en seulement 2 minutes, battant le record de Freddy. Les Lankawais furent ravis et Marc put reconquérir l’estime de ses camarades de l’aventure.

« Qui sait qu’il va manger du riz ? » se réjouissait Marc. J’adore ce genre de question ..

On le sait : les expérimentés ne gagnent jamais et dans la plupart des cas on vote contre eux. Voyons cette année si Marc ferait exception.

Confort à double tranchant

Une bouteille s’échoue sur la plage (on utilise les bouteilles comme moyen rapide de communication sur Koh-Lanta) et informa les infortunés de l’épreuve du confort. Les jaunes conclurent que c’était l’épreuve du feu. « Et on a du feu ! » se réjouissent-ils en allant nonchalamment vers leur destination. La victoire était dans la poche puisque ces bons à rien de rouges ne sont pas capables d’allumer du feu !

Arrivées sur les lieux, les équipes jaune et rouge furent surprises par Denis Brogniart qui leur demanda de se concerter et d’éliminer deux bons éléments de chaque équipe adverse.

Les 4 sélectionnés furent Marion, Jessica, Cédric et Sébastien. Ils durent quitter les lieux sur-le-champ dans une pirogue quelque part. Je savais qu’ils furent les bannis ! contrairement à 2012 où les bannis n’avaient aucune équipe et n’étaient pas tous aussi forts les uns que les autres, cette année ce sont des boxeurs et des athlètes qui furent bannis.

L’épreuve du confort pour les restants consistait à allumer la grande vasque. En cas de victoire des jaunes (Lankawai), ils auront droit à une tranche de bœuf, des œufs, du sel et du poivre puisqu’ils avaient déjà du feu. En cas de victoire des rouges(Tinggi),  ils auront le feu.

Les deux équipes s’affrontent. Le démarrage des Tinggi était très mal surtout sans Cédric, leur capitaine banni. Pire encore, Benoît commet une faute qui a valu des secondes pénalisées pour les rouges. Les jaunes étaient loin devant et tentaient de casser avec des massues ce qui retenait les cordes pour basculer le feu dans la vasque. Ils optèrent pour la position assise (on s’assoit sur les épaules et on lance) or c’est cette même position qui leur causèrent leur première défaite.

Les rouges arrivent et très vite optèrent pour la position debout. Ils gagnèrent pour la 3ème fois d’affilée et eurent le feu. Amers, les jaunes reçurent leur 3ème défaite.

Mangeons du riz les amis

Sur l’île des Lankawai, l’inquiétude se fait sentir, non à cause des défaites, mais à cause du riz. Mélissa fit une remarque à un Sébastien plutôt glouton qui ne supporta pas sa remarque à propos du rationnement du riz. Marc lança des piques sous-jacentes. Après le départ de Sébastien, c’est un nouveau différend chez les jaunes à propos d’une soupe, on voulait la marmite pleine d’eau car « on a faim » souligna le jeune Loïc, 20 ans, le benjamin des jaunes qui a quitté les bancs de l’école, selon son profil. On ne saura jamais ce qu’il veut prouver à ses parents en participant à une téléréalité. Il devrait commencer par tondre la laine qui lui sert de cheveux à la presque Justin Bieber. « On ne veut jamais m’écouter, on se fout de ma gueule car je suis le plus jeune, on écoute Albin » ajouta Loïc, boudant sur la plage. Au moins, Albin parle !

Si les jaunes ont de multiples différends, les rouges ne se soucièrent pas de la quantité du riz qu’ils avaient avalée et qui était énorme. Ravis de l’arrivée du feu, les Tinggi étaient aussi inconscient que les Lankawai concernant la quantité du riz mangée ainsi que sa gestion.

KL152

L’épreuve de l’immunité

Une bouteille informe de l’épreuve de l’immunité : il fallait s’unir. Se rendant sur les lieux, les deux équipes découvrirent qu’il fallait rester uni le plus longtemps possible sur une planche inclinée. Celui ou celle qui lâche le premier aura fait perdre son équipe.

KL153

Le cerveau des jaunes était Mélissa qui leur proposa une technique assez pratique : il fallait mettre le bassin en avant, garder les bras allongés en tenant la corde.

Les rouges optèrent pour les biceps des garçons forts, alors que certaines filles rouges comme Marie-Anne s’étaient accrochées aux garçons, augmentant la pression sur les autres.

KL154

La stratégie de Mélissa fonctionna puisque la grappe rouge tomba comme un sac de patates dans l’eau devant des jaunes qui sont restés immobiles. Enfin une victoire pour les jaunes ! en revanche, ça sent le roussis pour les rouges…

KL155

L’île des bannis

Les 4 bannis pendant ce temps étaient arrivés sur une île hostile, rocheuse, un coffret contenant du riz et les soins de secours. A peine se sont-ils séparé qu’on entendit les hurlements endoloris des filles. Il s’avère que les filles furent agressées par d’énormes guêpes du genre carnassier (elles s’étaient bêtement approchées d’une ruche). Les garçons volèrent à leur secours et Cédric dut sucer le venin.

Après cet accueil magnifique sur l’île maudite, les naufragés dormirent le ventre vide sans feu. Le lendemain, ils se réveillent, affamés, et décidèrent de manger le riz cru après l’avoir ramolli dans un peu d’eau.

Complètement dans l’incertitude, les 4 naufragés tentèrent d’évacuer le stress. Soudain, un message important arrive sur l’île. Les bannis effrayés et stressés, commencèrent l’entraînement.

KL156

Là cette année le concept de l’île des bannis a été amélioré et est devenu même acceptable, même si je suis parmi ceux qui préfèrent deux équipes au lieu de trois.

Adieu Marie-Anne !

Ça y’est, c’est le conseil dont tout le monde garde une certaine appréhension, en particulier les deux plus faibles des rouges : Corinne (qui fut blessée à la cornée par un arc) et Marie-Anne (la responsable de la gestion du riz chez les rouges).

KL157

KL158

Les dix membres étaient dans le conseil, on complimenta Chantal, on s’autocritiqua à l’évocation de l’épreuve de l’immunité, mais dès que Denis Brogniart aborda le rationnement du riz, Marie-Anne la mère de famille s’élança dans des calculs vertigineux avant de donner le résultat entier : « en deux jour, on a mangé un kilo 500 du riz ». Brogniart surenchérit devant le chiffre scandaleux : « du jamais vu sur Koh-Lanta ».

Le plus amusant c’est que tout le monde a participé à ce crime, et on préféra voter contre Marie-Anne. Bouh à la maudite sorcière !

Corinne est soulagée, mais l’équipe des gloutons pourront la faire sortir selon leur logique.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :