RSS

Archives de Tag: épisode

Dragon Ball Super: Notes à propos du 109 & du 110

Salut à tous! Voici un petit article à propos de l’heure spéciale DBS diffusée le 8 Octobre 2017, il s’agissait en fait des épisodes 109 & 110.

J’ai envie de dire: enfin! Enfin deux bons épisodes après 70 épisodes de vide complet, depuis l’épisode 39 diffusé début 2016, aucun épisode ne m’a réellement marqué depuis!

Après tant d’épisodes moyens ou foireux, comment ne pas dire que ce double épisode est bon? (Clin d’œil à ceux qui disent de moi que je suis un hater, or j’ai précisé que je voulais des épisodes de la même qualité que le 39, et que le reste n’est que de la merde. Cela fait-il de moi un hater? Plutôt je critique).

C’est un bon double-épisode, mais je n’irai pas jusqu’à dire que c’est excellent.

Notes positives

Action: On a de l’action à gogo, un rythme effréné ce qui est le contraire d’un épisode DBS chiant. C’était aussi un double-épisode très intense et excitant!

Suspense: l’épisode 109 donne le ton avec l’action et le suspense, un suspense amplifié dans l’épisode 110 particulièrement à la fin (Hitto vs Jiren, Goku vs Freezer)

OST: les musiques de fond étaient dingues, j’ai adoré et j’ai crée 2 vidéos OST de DBS rien qu’à propos des OST. Ma musique préférée reste celle d’Akira Kushida mise lors du combat Goku en Ultra-Instinct vs Jiren.

Qualité image et animation fluide: On a eu le droit à un putain d’images HD, la qualité est géniale, sans doute supérieure à n’importe quelle autre qualité dans DBS. Les couleurs, les effets spéciaux, rien à dire.

Transformation: On connaît le nom de la nouvelle transformation : Ultra-Instinct, donc vous voyez un Goku de base ayant les yeux grisâtres-bleu clair et une aura bleu clair–violet qui lui donnent un sacré air de badass. On est loin de l’idiot enfantin qui baisse facilement sa garde. En plus, il est extrêmement rapide, fort, agile et puissant. Ce qui est intéressant c’est qu’apparemment l’Utra-Instinct est une phase que certains dieux n’ont pas réussi à atteindre…Ce qui est le plus génial avec cette nouvelle transformation c’est qu’il y a un silence de la part de Goku, pas de rire idiot ni du blabla chiant. Cool et ça donne des frissons! Retrouver l’ancien Goku sérieux c’était top. Et comme l’a noté un fan: « On dirait que Goku est Jésus avec l’OST et la lumière! » MDR. Mais cela n’est pas la meilleure transformation, car pour moi le SSJ4 reste indétrônable, brut, badass et surtout la transformation la plus saiyan!

Il y a d’autres points mais c’est l’essentiel côté positif à mon avis. En ce qui concerne les points négatifs c’est une autre histoire!

Notes négatives

L’histoire: déjà que ce tournoi existe sans fondement (car Zeno le voulait et puis c’est tout) on sent l’histoire qui stagne, ça n’avance pas du tout. Qui est Jiren? Pourquoi cette force? Par exemple on a laissé sur terre Goten et Trunks sur une île pour la protéger, une petite parenthèse aurait été sympa à ce propos au lieu de les ignorer, ou d’ignorer les autres au courant de ce tournoi comme Bulma ou Chi-Chi. Est-ce qu’un tournoi c’est juste des effets spéciaux et des coups de poing? Non, tout le monde est concerné. D’autre part, c’est un tournoi qui ne se focalise sur personne. L’idée de mettre tout le monde pour se battre en même temps est une mauvaise idée mais ce n’est que mon avis. On imagine même que c’est le plus faible qui sauvera la terre, à l’instar de Monaka l’année dernière, ou de Hercule pendant les ères DBZ/DBGT. J’imagine bien que c’est Gohan (qui fait son petit chef) qui sauvera le monde et les univers détruits, normal c’est le plus faible qui n’a jamais eu sa place dans ce tournoi (en + rester bouche bée devant la mort de son père c’est tellement lui!). Pour moi, Gohan est mort depuis X temps!

Jiren: Avec sa face de fœtus congelé, on n’a eu aucune information à son propos, son identité réelle, son but réel, est-il un pantin? Et en plus aucun indice sur la source de sa puissance. On n’a rien à son propos. Donner un air mystérieux à quelqu’un c’est bien, mais trop lui en donner ça devient chiant.

Rebrianne: Ce personnage c’est un cauchemar, ne me dites pas que c’est elle qui sauvera le monde au nom de l’amour! Ras-le-bol de face de patate. Virez-la, insupportable!

Absence de Goten et de Trunks: je ne comprendrai jamais pourquoi on ignore ceux qui ont pourtant combattu Boo, qui ont inauguré l’ère des fusions, et surtout les seuls à part Goku qui puissent se transformer en SSJ3 fusionné! Mais on a préféré choisir un raté comme Ten-Shin-Han, Krilin le faiblard ou Piccolo qui a une puissance inférieure à la leur. L’argument de Goku? L’inexpérience. Ah oui, mais le Goku de DBZ a tout fait pour qu’ils commencent à acquérir une certaine expérience et on ne leur laisse aucune chance dans DBS, mais AUCUNE. Je pense que ça aurait été intéressant de les voir combattre dans ce tournoi. Ne me parlez pas de maturité, Gohan avait accès à toutes les guerres et il n’avait que 4 ans. Etait-il mature? Non, il gueulait comme un bébé!

Goku SSJ3: DBS a eu la sale manie de casser la saga Boo à sa manière y compris les fusions et les transformations qu’elle passe pour ratées. Dans ce cas-là, pendant l’épisode 109, Goku se transforme en SSJ1, SSJ2, SSJG et SSJB face à Jiren. Où est passée la 3ème forme? Je ne comprends pas pourquoi l’avoir occultée/ignorée.

Transformation, et après? : Tout le monde était ébahi par la nouvelle forme badass de Goku dans l’épisode 110, appelée Ultra-Instinct. Serait-ce la transformation de trop quand même? DBS ne survit plus que grâce aux transformations de Goku? Pas étonnant qu’on ait misé sur une heure spéciale pour cet « événement » afin de faire le buzz auprès d’un public complètement exténué et d’une série ayant une si basse qualité scénaristique et visuelle, le public est si lassé qu’on a enregistré les pires audiences pour DBS avec ce double épisode. Dans DBS pendant 110 épisodes, Goku s’est transformé 7 fois (SSJ1, SSJ2, SSJ3, SSJG, SSJB, SSJB+Kaio-ken x10, Ultra-Instinct) ce qui est énorme par rapport aux 291 épisodes de DBZ durant lesquelles Goku ne s’est transformé que 3 fois (SSJ1, SSJ2 & SSJ3) ou les 64 épisodes de DBGT durant lesquelles Goku s’est transformé 4 fois (SSJ1, SSJ2, SSJ3 & SSJ4). Dans DBS on assiste à une banalisation totale de la transformation, on a du jaune, du rouge, du violet, du bleu, du rose, du vert…Comme un arc en ciel. L’écart entre les transformations est trop réduit ce qui ne laisse pas le temps à une transformation de faire son effet auprès du public. Transformations à la chaîne dans Super! Ce qui me pousse surtout à critiquer l’Ultra-Instinct, c’est le fait que ce soit sans résultat concret, juste des effets spéciaux sans effet pour contrer Jiren: seulement 8 minutes que cette transformation a duré. Dans les autres séries de Dragon Ball, on donne du temps aux transformations et à leurs effets et ça dure des épisodes, pas une poignée de minutes. Je trouve ça dommage.

Personnages inutiles: On s’interroge sur l’utilité de certains personnages supposés combattre mais qui se retrouvent réduit à des personnages secondaires à l’arrière-plan. On a l’exemple de Vegeta qui n’a pas eu un seul combat sérieux or il a un sacré potentiel (ne me parlez pas de ses futurs combats dont le rigolo Cabe, face de clou) ou Gohan qui est là pour le décor, ou mieux: pour le fan service or il a disparu pour moi depuis l’arc Boo, même s’il fait son petit chef et se transforme en je ne sais quoi il n’existera jamais pour moi. Je suis un fan de Vegeta, je tiens à le souligner, mais le problème c’est qu’il n’a jamais remporté un seul duel (un vrai duel, pas Frost, Cabe face de clou ou Magetta le robot) depuis le début de DBS et je trouve ça scandaleux que Goku-tout-puissant sauve toujours la Terre et pas Vegeta (je suis fan de Goku aussi).

Le combat: dans les 2 épisodes, on a l’impression de regarder deux combats différents. Cependant, la chorégraphie du combat de l’épisode 109 était en dessous de la moyenne. Celle de l’épisode 110 était en accéléré (donc on ne voit que dalle) merci à l’ordinateur! A part quelques coups visibles dans le 110, soyons honnête: on n’a rien vu d’autre, trop rapide! On aurait aimé voir une chorégraphie qui soit à la hauteur des OST et à la qualité surprenante de l’animation et des images, donc de ce côté-là un peu déçu quand même. Le bavardage des autres pendant le combat m’a cassé les pieds à un moment donné…

Trop de Freezer? : Déjà rencontré dans 1 arc de DBZ, dans 2 films DBZ, & dans 2 arcs de DBS, ça ne fait pas trop de Freezer? Même s’il ne fout presque rien dans les 2 épisodes, on lui accorde une certaine importance. Il peut également évoluer mais loin de l’idée d’être là à la place de Goten et de Trunks.

Dans l’ensemble, le double épisode m’a plu mais soyons honnêtes: c’était bon sans plus. Si la nouvelle transformation a fait un grand impact sur le public, c’est surtout grâce à l’excellente animation, les commentaires de Piccolo et les OST employés qui l’ont tous mise en lumière…Enlevez un seul de ces 3 éléments et vous ne verrez plus les 2 épisodes du même angle de vue.

Merci de votre lecture!

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Ninja Warrior: Un candidat dénonce les conditions du tournage

Timage1381

Note personnelle: ceci n’est pas mon article, mais je le mets pour plus de lumière en toute objectivité. Trop de plaintes: 3 candidats (un qui a bavé, un qui n’a pas apparu et une qui a dénoncé le fait que son petit-ami n’apparaît pas) et un spectateur, on ne peut pas fermer les yeux en applaudissant.

TÉLÉVISION – En marge de la diffusion de la saison 2 du jeu de TF1 vendredi soir, Lorenzi Dos Santos a raconté sur son compte Facebook les problèmes qu’il a rencontrés en avril dernier à Cannes.

À l’écran, Ninja Warrior met à l’honneur des athlètes hors normes capables de se surpasser pour franchir des obstacles aussi différents que complexes. En termes de production, les moyens mis en œuvre sont gigantesques avec des semaines de préparation, un plateau de 7.000 m² installé sur le port de Cannes et plus de 500 tonnes de matériel. Sur les milliers de candidatures reçues, seuls 250 candidats environ ont eu le privilège de tenter leur chance et tous n’ont pas forcément la chance de se voir sur TF1.

Après des heures d’entraînement et d’attente pour se confronter aux obstacles de Ninja Warrior, certains candidats en reviennent heureux, quel que soit le résultat. D’autres en revanche gardent une certaine amertume, pour diverses raisons. Vendredi dernier, le comédien Lorenzi Dos Santos a manifesté son mécontentement sur son compte Facebook et raconté sa version du tournage de Ninja Warrior en avril dernier à Cannes. Une «expérience catastrophique» selon ses propres termes.

L’homme aussi musclé que tatoué reproche d’abord le lieu du tournage, en bord de mer, qui rend le parcours glissant à cause de la condensation. Un des techniciens du programme lui a expliqué qu’un tel parcours devrait être installé en intérieur mais que TF1 a privilégié cet espace extérieur gratuit «offert par la ville de Cannes». Il détaille également les conditions d’acheminement des candidats (les transports et l’hébergement sont censés être couverts par la production) et le manque d’information pour rejoindre leur hôtel puis le lieu du tournage. «Ceux qui intéressaient suffisamment la production avaient la chance d’être guidés mais les autres…», a-t-il écrit.

Lorenzi Dos Santos explique ensuite que «les profils qui intéressent la production» passent en premier vers 19 heures. «Je n’ai pas eu cette chance», assure-t-il. «Lors du casting, ils ont compris que mon point sensible était ma mère à qui je ne parle plus depuis des années.» Mais en refusant de faire des retrouvailles face caméra, le comédien tatoué a dû attendre 4h30 du matin pour passer «en avant-dernier». «J’étais crevé moralement, épuisé, stressé et je suis tombé au premier obstacle», a-t-il détaillé. «À peine sorti de l’eau, Sandrine Quétier me saute dessus pour prendre mes réactions avec la caméra de façon amicale.» Et de reprocher aux animateurs de Ninja Warrior de ne pas prendre la peine de rencontrer les candidats avant le tournage de façon tout aussi amicale…

À peine éliminé, Lorenzi Dos Santos dit avoir été invité par la production à rentrer par ses propres moyens faute de places disponibles dans le train. Le lendemain, au départ de l’hôtel, tous les candidats ont dû régler leur taxe d’hébergement. Chose qu’il a refusé de faire. C’est la deuxième fois que le comédien participait à un programme de TF1. En avril 2014, il était apparu dans L’amour est aveugle, un programme de romance où les célibataires se rencontraient pour la première fois dans l’obscurité la plus totale.

Source: Le Figaro

Note finale: à l’heure où je vous écris, la page facebook de ce candidat a été tout simplement et mystérieusement supprimée. Il ne me reste qu’une petite capture de ce qu’il a écrit.

ninjaenversdudécor

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Ninja Warrior: le sosie de Pamela Anderson balance tout!

Timage1270

Le 23 juin dernier, l’émission Ninja Warrior est revenue sur TF1. Elisabeth Ledoux, qui se considère comme le sosie de Pamela Anderson, s’est mise nue avant de commencer son parcours !

L’émission Ninja Warrior est revenue le 23 juin dernier, et nous a déjà offert de belles rigolades, mais aussi quelques moments de larmes. Alicia Aylies, Miss France 2017, éliminée sur le premier obstacle, n’a ainsi, pas pu s’empêcher de pleurer au moment de son élimination. Il y en a d’autres, qui ont pris ce parcours du combattant à la légère, comme Elisabeth Ledoux, et qui se sont faits remarquer…

Alors qu’elle allait s’élancer sur le premier obstacle du parcours, celle qui se considère comme le sosie de Pamela Anderson et qui ne sait pas nager, s’est mise entièrement nue devant le public ! Elle a été évacuée directement, sous le regard médusé de Christophe Beaugrand, Sandrine Quétier et Denis Brogniart, et n’avait même pas pu commencer le parcours. Contactée par l’union, elle est revenue sur cet épisode et a avoué : « J’ai préféré faire tomber le maillot » et elle ajoutait : « L’équipe m’a félicitée après. Ils m’ont dit qu’ils savaient que j’allais faire ça. (…) La production m’a appelée pendant quatre ou cinq jours d’affilée, plus d’une dizaine de fois. Ils m’ont proposé des bonus financiers.« 

Cette petite farce n’a pas beaucoup plu aux téléspectateurs, qui s’en sont notamment pris à TF1 qui a choisi de diffuser cette scène, alors que l’émission n’était pas en direct, et surtout alors qu’elle était regardée par de nombreux enfants.

Source: Téléstar.

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Ninja Warrior – Le 3e finaliste de l’épisode 2 n’apparaît pas!

Timage1201

Salut, comme je l’ai précisé dans le titre, le troisième finaliste de l’épisode 2, le youtubeur Thibaut Geoffray n’apparaît curieusement pas, alors que sa compagne Justine qui a chuté dès le premier obstacle apparaît. Alors pourquoi occulter les prouesses de ce candidat? Aurait-il « hypothéqué » ses chances d’apparition? (Denis, je ne vais jamais oublier le verbe hypothéquer tellement tu l’as répété!)

Face à cette bizarrerie, Le Figaro tenta de trouver la réponse. Sur leur site, ils ont précisé que TF1 leur a expliqué que «Comme Thibault est un YouTubeur et un influenceur sur le web, il nous a semblé cohérent de diffuser en exclusivité sa belle performance sur MyTF1», leur a-t-on expliqué. Magnifique! comme si tout le monde y a accès!

Argument de pacotille même si on a déjà fait ça l’année précédente avec d’autres candidats. Comme si tout le monde le connaissait ou bien comme si les prouesses des youtubeurs ne seront jamais diffusées. TF1 ne s’est pas gêné pourtant dans cette émission « sportive » et « familiale » de nous montrer une candidate qui s’est mise à poil, ou de se concentrer sur des candidats déguisés venus pour le show. Cela a toujours été important, le show, plus important que les prouesses sportives et mentales!

Justine, la compagne du candidat Thibaut, posta sur Youtube une vidéo dans laquelle on voit les coulisses, l’entraînement, certains candidats et Thibaut qui a l’air d’un candidat redoutable et je déplore l’attitude de TF1 à son propos.

Bon visionnage!

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Ninja Warrior: Review de l’épisode 2

Timage1135Timage1203

Merci à Merwan Rahmi – finaliste du premier épisode – accompagné de Sébastien, finaliste du deuxième épisode.

Salut, voici une review que j’ai décidé de faire pour la première fois à propos de Ninja Warrior, émission basée sur le sport et qui est présentée en tant que familiale (elle fut très familiale c’est sûr, avec la femme qui s’est mise à poil devant des enfants, magnifique manière pour le buzz dès le premier épisode).

Je me suis concentré sur ce deuxième épisode, diffusé vendredi 30 Juin 2017 sur TF1. Et ce n’est que pour Sébastien si j’ai regardé cet épisode. Je ne suis pas fan de l’émission, mais j’admire les gens qui se dépassent, sportivement et mentalement.

Beaucoup de choses m’ont fait retarder et elles sont toutes des raisons personnelles. Et croyez-moi, écrire ça me fait du bien, ça me permet de me concentrer un peu et de faire un truc. Bon, je ne vais pas vous faire chier avec mes problèmes, concentrons-nous sur l’épisode. Soyez cléments avec moi, c’est vraiment la toute première fois que j’écris à propos de cette émission !

Cet épisode 2 dépasse ce que je pensais, il n’y avait que du haut niveau ! Des records, des scènes, et bien sûr Sébastien ! (il faut aussi tenir compte de ma totale subjectivité) C’était un bon épisode, dépassant même le premier en niveau, en compétition etc.

Sandrine Quétier en bas, Denis Brogniart et Christophe Beaugrand en haut, le trio d’animateurs présenta la première partie du parcours, assez différente de l’épisode 1, 5 obstacles à franchir pour buzzer. Nous avons :

Le double départ : le candidat choisit l’obstacle basé sur la force des bras (les Cerceaux aériens) ou celui de l’équilibre et de l’agilité, basé sur les jambes (les Triangles à bascules)

Timage1192Timage1193

La 2e étape ou le 2e obstacle s’intitule « L’envol du papillon », du coup pas besoin de la vachette. Cet obstacle nécessite une grande force du corps, une grande agilité, des bras d’acier sans parler du mental. En gros un obstacle déterminant qui va filtrer les 50 candidats de la soirée.

Timage1194

Le Cylindre de l’extrême est le titre de l’obstacle suivant, où il faut s’agripper des bras et des jambes à un cylindre qui se décrochera à 2 reprises afin de déstabiliser le candidat. Attention à l’atterrissage !

Timage1195

Pour corser le tout, le 4e obstacle est pire : on l’appelle « Les roues suspendues » où il faut se balancer en passant d’une roue à la seconde, juste à force des bras !

Timage1196

Le 5e et dernier obstacle de cette première partie qui déterminera qui seront les 15 demi-finalistes, c’est l’obstacle du mur (4 mètres 20 pour les hommes, 4 mètres pour les femmes) qu’il faut grimper pour buzzer.

Timage1197

D’après ce que j’ai vu l’année précédente, on peut se qualifier sans buzzer si on a un bon chrono. Le tournage s’est déroulé en Avril, en gros en pleine diffusion de Koh-Lanta. Je n’ai regardé cet épisode que pour encourager Sébastien, très bon aventurier trahi aux portes de la finale à Koh-Lanta : Cambodge. Pour ma part, frérot mérite tout respect car il n’a pas eu le luxe de plusieurs candidats qui se sont entraîné une année carrément. Lui, c’est 3 mois à peine sorti de l’enfer de Koh-Lanta qu’il s’est entraîné un mois avant le parcours. Qu’on appelle ça une revanche sur Koh-Lanta ou tester ses limites ou autres, avec ou sans ça je suis fier de toi. Que tu gagne ou non, tu reste pour moi le meilleur …Une vraie machine de guerre redoutable ! Total respect.

Il y a certains candidats dans cet épisode qui ont attiré mon attention. Par exemple, le premier, Tristan, 19 ans, un pro du Kung-Fu élevé par son père et son grand-père. Ce dernier ressemble au maître Miyagi, dans le film Karate Kid. A part cette longue introduction, Tristan est tombé comme une merde et sa belle chevelure avec face au papillon.

Timage1220Timage1221

Un autre candidat plus intéressant est apparu : c’est Jean Tezenas Du Montcel, hyper nerveux, les écouteurs aux oreilles, dans sa bulle, c’est un ancien candidat qui revient après ses prouesses dans l’année précédente. Cet ingénieur sportif est du genre à pratiquer l’escalade à fond, et il est surtout un candidat redoutable qui vous fait penser plutôt à un gars qui a envie de pisser tellement il ne tient pas en place. Il réussit son parcours avec 2 minutes au chrono, meilleur score.

Timage1223Timage1224

Le mannequin Baptiste Giabiconi, voulant impressionner la foule et Sandrine Quétier, après un long portrait, tomba rapidement face au papillon. Très impressionnant en effet…

Timage1225Timage1226

Mais la surprise vient de la Tunisie, enfin le gars est tunisien d’origine mais qui est en France « par amour » pour sa femme Émilie et qui ne s’est pas entraîné, souligne Denis Brogniart. Le franco-tunisien Jamel Akermi réalise un parcours sans faute ou presque, avec ses 2 tentatives face au mur.

Je ne comprends pas les candidats masqués ou déguisés, ils se donnent tout ce mal pour passer à la télévision. Et si Bob l’éponge a eu un bon parcours le premier épisode, dans le 2e le gars déguisé en Casimir a eu un parcours ridicule.

Timage1232

Le candidat qui suit m’intéresse particulièrement car c’est pour lui que je regardais l’épisode, petit sourire timide, un peu stressé, cheveux blonds en pétard et porte juste un t-shirt et un short en plein mois d’Avril, Sébastien Gottiniaux le moniteur d’escalade connu à Koh-Lanta : Cambodge n’eut aucun problème avec les obstacles qui demandent une grande force des bras, mais glissa lors du 3e obstacle. Brogniart et son acolyte étaient déçus, sur Twitter on croyait presque entendre les hurlements en direct des fans de Sébastien…Sauf que perso, j’ai gardé mon calme. En effet, Sébastien a réalisé un très bon chrono, en plus on l’a vu dans d’autres obstacles lors de la finale de Koh-Lanta. J’ai adoré ton parcours frérot, tu es le meilleur Seb ! je ne pourrais jamais franchir le premier obstacle perso ! Denis et Christophe, on encourage par pitié!!

Timage1233Timage1234Timage1235Timage1184Timage1237Timage1236

Merci Sébastien pour la photo n°4.

Nicolas Cerquant est un autre candidat qui a marqué cet épisode, non pas par son agilité, mais par son endurance. En effet, il impressionna tout le monde en restant 12 minutes agrippé au papillon et en plus il réussit l’épreuve ainsi que celle de l’obstacle 3. Il chuta, à bout de force, dans l’obstacle 4.
Il repart les bras couverts d’hématomes, mais devant une admiration collective.

Timage1239Timage1240Timage1241

Parmi tous les participants, 2 filles attirèrent mon attention : la première est Nathalie Yeghen, pro du nunchaku et fan de Denis Brogniart. Visiblement, elle l’aime en slip ! Nathalie chuta sur le premier obstacle, garda le sourire et eut même une danse avec Denis Brogniart. Rêve réalisé….

Timage1242Timage1243

La seconde candidate c’est Charlotte Dequevauvillier, elle est aussi une ancienne candidate qui veut prendre sa revanche. Cette cascadeuse redoutable ne réussit pas face au papillon. Finalement, aucun élément féminin ne s’est qualifié en demi-finale.

Timage1244Timage1245

Le classement des 15 candidats qualifiés en demi-finale fut affiché, ouf Sébastien s’est qualifié, je le savais ! Il le méritait.

Timage1198Timage1199Timage1200

Ce qui fut intéressant (et amusant) ce furent les chutes face au papillon dans cette première partie, et apparemment les mannequins très sûrs d’eux et qui chutent provoquent l’hilarité générale.
Pour la seconde partie, c’est la demi-finale : en effet, les 15 qualifiés seront filtrés et seuls les 6 meilleurs accèderont à la finale du 21 Juillet 2017. Le second parcours ne s’est pas déroulé la même nuit que le premier, a rapporté un spectateur anonyme qui fut assez fou pour supporter les nuits glacées d’Avril.

Petit rappel en photos de ce deuxième parcours :

Comme à son habitude, Jean, le plus rapide et le plus nerveux, trépigne d’impatience les écouteurs dans les oreilles, comme un bachelier nerveux entrain d’attendre ses résultats. Il était impressionnant par sa rapidité surtout face aux anneaux (chemin de fer). En 1 minute 18 il avait terminé son parcours et buzzé en plus.

Timage1246Timage1247

Il y a eu un demi-finaliste malchanceux face à la cheminée, c’est le pompier Dario. Il fallait utiliser les mains et les pieds pour se hisser 7 mètres afin de buzzer, mais arrivé au 6e mètre, Dario glissa et tomba. Bon candidat.

Timage1248

En parlant de malchance, parlons un peu du belge Scofield, tatoué à la manière de Prison Break et qui fut finaliste l’année dernière malgré le fait qu’il a échoué aux anneaux. Ce bonhomme costaud échoua quand même encore une fois dans le même obstacle. Pas de bol ou problème d’entraînement ?

Timage1249

On laissa les assoiffés de revanche, le blond et le roux, Sébastien et Clément, pour la fin de l’épisode. Sébastien, aventurier, surfeur, grimpeur et amoureux des sports extrêmes, est ravi d’être en demi-finale, il la veut cette finale car c’est un compétiteur dans l’âme et Koh-Lanta n’a fait qu’ajouter de l’huile sur le feu ! Pour Clément, acrobate et cascadeur de 21 ans, il veut aussi prendre sa revanche après l’échec de l’année précédente.

Timage1250Timage1251

Sur le flipper géant, Clément était une vraie flèche : 3 secondes ! Sébastien, un peu stressé, prit son temps. Ils furent à l’aise avec la poutre inversée : Sébastien tel un lézard, survola rapidement l’obstacle. Clément opta pour une technique folle : s’agripper à la poutre et se jeter en un coup ! Ce jeune garçon est complètement impressionnant, mais Sébastien l’est aussi !

Timage1252Timage1253Timage1254Timage1255

Ils furent supers avec l’échelle d’Hercule. Sébastien était très rapide sur les anneaux (chemin de fer), mais arrivé à la cheminée de l’extrême, il glissa. Attendez mais vous avez étalé de la vaseline sur les parois de cette foutue cheminée ou quoi ? Sébastien est frustré, Denis et Christophe sont déçus, puis Denis dit à Sébastien qu’il était fier de lui (tu n’es pas le seul à l’être, Denis), moi j’ai parié sur le chrono, car Sébastien est fort et rapide !

Timage1256Timage1260Timage1258Timage1257Timage1259

Clément n’était pas aussi rapide sur les anneaux que Sébastien, mais il était un excellent candidat : il a failli glisser dans la cheminée des enfers (ils devraient l’appeler ainsi) et était très rapide pour buzzer.

Timage1262Timage1261

Finalement, j’ai bien aimé le haut niveau des finalistes de cet épisode où on a assisté à des candidats qui se sont complètement dépassés. Et parmi les 6 finalistes de cet épisode on retrouve Sébastien, qui a mérité amplement sa place en finale. Puis comme je l’ai dit Seb, avec ou sans ces émissions, tu peux être fier de toi car tu es le meilleur. Je te la dédie, celle-là aussi frérot. Content de te revoir.

Timage1201

A la fin on montre les candidats entrain de s’échauffer et on peut voir Seb entrain de s’entraîner sur l’échelle d’Hercule !

Timage1264

Ps : J’aurais bien aimé regarder les épisodes qui vont suivre, la finale a une petite chance je crois.
Merci de votre lecture de cette première review écrite, si vous avez des remarques je suis ouvert.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Interview de Télé-Loisirs avec Sébastien

Timage1206

Après s’être illustré dans Koh-Lanta Cambodge, Sébastien s’est qualifié pour la finale de Ninja Warrior saison 2 sur TF1.

Il tient peut-être là sa revanche. Éliminé aux portes de la finale de Koh-Lanta Cambodge il y a tout juste quelques semaines sur TF1, Sébastien – un moniteur d’escalade de 35 ans originaire de Normandie – s’est qualifié ce vendredi 30 juin 2017 pour la finale de Ninja Warrior saison 2, qui sera diffusée le 21 juillet prochain sur la Une. L’aventurier, très apprécié des téléspectateurs, revient sur cette nouvelle expérience pour Télé-Loisirs.

Télé-Loisirs : Comment avez-vous été recruté pour Ninja Warrior ?

Sébastien : J’en avais discuté avec Denis Brogniart au moment de l’avant-première de Koh-Lanta réservée aux aventuriers. Des amis avaient participé à Ninja Warrior l’année dernière. L’exercice est intéressant pour les grimpeurs, mais je ne souhaitais pas relever le défi tout de suite. Je me sentais encore faible à cause de Koh-Lanta. Mais quelque temps plus tard, il m’a appelé pour me le proposer. Même si je n’étais pas encore en super forme, je ne pouvais refuser. J’ai foncé. Il me restait alors un mois pour me préparer.

Télé-Loisirs : Combien de temps s’est passé entre le tournage des deux émissions ?

Sébastien: Nous avons quitté le tournage de Koh-Lanta en décembre. Et celui de Ninja Warrior a eu lieu en avril. Il y a eu entre 4 et 5 mois entre les deux tournages. Un mois avant Ninja, je recommençais à avoir la forme et à pouvoir m’entraîner comme je le faisais avant. Le jour J, j’étais prêt. Je m’étais fait un petit plan d’entraînement et je me suis durement entraîné tous les jours pour être fin prêt à affronter le premier parcours.

Télé-Loisirs : Avez-vous regardé l’émission l’an passé ?

Sébastien: Oui, et pour tout vous dire, je suis tombé sur le casting de Koh-Lanta en cherchant des informations sur le casting de Ninja Warrior. Un de mes amis l’avait fait aux États-Unis, donc je connaissais déjà la version américaine. Et puis, le programme est connu des grimpeurs puisqu’on est à l’aise dans ce type d’exercice.

Télé-Loisirs : Dans quel état d’esprit étiez-vous lors de vos différents passages ce soir ?

Sébastien: J’étais vraiment très stressé avant le premier, parce que je voulais bien faire. Je m’étais entraîné, je me sentais bien. Je savais que je pouvais faire quelque chose de bien. Donc du coup je m’étais mis une grosse pression. J’avais fait de belles choses à Koh-Lanta et je n’avais pas envie de tomber au premier obstacle. Au moment de la demi-finale, j’étais plus confiant. Le parcours me convenait mieux, parce que plus axé sur les bras. Une fois le premier obstacle passé, le flipper, j’étais vraiment à l’aise. Je me suis déconcentré sur la fin, parce qu’on me proposait les obstacles que je redoutais le moins. C’est pour ça que je n’ai pas pu buzzer sur mes deux premiers parcours de qualification.

Source: Télé-Loisirs.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Koh-Lanta 17: Cambodge – Review de l’épisode 14

Photos: Merci à Sébastien, Corentin, Vincent …

Salut à tous pour cette dernière review de ce Koh-Lanta ! La veille fut diffusée la finale sur TF1, bien sûr j’étais en direct sur Twitter pour commenter ou pour avoir des infos (ne vous inquiétez pas, j’ai réussi à regarder l’épisode après, dans la nuit).

C’est dans une ambiance morose que j’ai assisté à la finale, car depuis le départ de Sébastien j’ai perdu l’envie de suivre la finale et si je l’ai fait, c’est avant tout pour lui. J’avais même perdu l’envie de commenter vous savez. Cette review avait de fortes chances de ne jamais voir le jour !

Sur Twitter, l’ambiance était houleuse voire explosive. Car Twitter est devenu à chaque épisode un vrai déversoir d’insultes et de haine, en fait non, les réseaux sociaux en général. Je ne comprends pas une telle haine envers Clémentine, car elle a beau être la pire candidate de ce Koh-Lanta, mais c’est un être humain avant tout. Je suis tout à fait de côté de Denis Brogniart, choqué par de telles réactions. L’irrespect de certains haineux dépassent Clémentine jusqu’à insulter d’autres aventuriers, et franchement ça me gave ce comportement irrespectueux que ce soit envers Clémentine, Seb ou quiconque. Au lieu de passer une bonne soirée, j’ai été vraiment choqué la veille et franchement…Arrêtez. D’abord Sandro, puis Clémentine puis d’autres…Cet acharnement voire harcèlement n’est pas digne de vrais fans de Koh-Lanta. Je tenais à vous envoyer ce message même si on ne le lira pas, comme les autres.

A vous de méditer, je suis toujours aussi affligé.

Pour ce dernier épisode, je ne vais pas faire comme les autres reviews surtout comme celle de l’épisode 13, car elle était ma vraie dernière review de ce Koh-Lanta. J’ai commencé à écrire avec l’arrivée de Seb, et j’arrête avec son départ. Cette review est un ensemble de remarques.
C’est donc, vous l’avez compris, en toute partialité et totale subjectivité que j’ai regardé cette fin.

Après le récapitulatif de 8 minutes, l’épisode commence par Clémentine, qui ne cachait pas sa joie d’avoir éliminé Sébastien, un vrai danger selon elle. La vie continue sur le camp réunifié.

Pour le jury final qui s’attendait à l’arrivée de Mathilde ou de Frédéric, ce fut un énorme choc. Ils voient tous le sportif normand, Sébastien, la dernière personne à l’imaginer arriver. Claire compris vite ce que s’est passé : son vote noir a été utilisé contre Sébastien. Ce dernier leur raconte la trahison de Clémentine à son égard. Tout le monde est ulcéré. Corentin s’exclama : « mais c’est de la malhonnêteté ! » (enfin, un mot tout proche) Marjorie n’en revient pas, pour elle et pour le reste du jury, c’est Sébastien qui méritait d’être en finale car c’est un aventurier accompli, hyperactif sur le camp, fort dans les épreuves et en plus a le mental et les qualités humaines nécessaires !

Sébastien laissa couler ses larmes, celles d’un aventurier amer, complet, trahi, privé de la finale en laquelle il croyait et extrêmement touchant dans sa folle aventure. Fierté d’un exploit, mais dur de digérer une double peine ou une double privation. Le jury est très remonté contre Clémentine. Sois fier de toi et de ton aventure, Seb, tu es le gagnant et personne ne dira le contraire ! Je suis fier de toi, frérot. J’aurais dû te dire ces mots il y a des semaines.

Timage826Timage827

La dernière convocation arriva comme d’habitude dans une bouteille. Elle annonçait bien sûr le jeu de l’orientation, la première partie éliminatoire de la finale.

Timage828

Clémentine dit qu’elle a l’habitude de manier la boussole, Mathilde un peu moins. Arrivés tous sur place, les aventuriers découvrent qu’ils devaient trouver un poignard. Clémentine voulait aller avec sa copine Mathilde jusqu’à la fin alors elles choisissent des endroits différents. Clémentine choisit la termitière rouge, Vincent choisit la souche crinière et Frédéric choisit l’arbre main. Mathilde se contenta d’errer dans la forêt, à la recherche des garçons.

En 43 minutes Clémentine trouva son poignard. 3 heures de recherches ont permis à Vincent de se classer deuxième en dédiant sa victoire à son fils Gaspard. Vincent n’est pas fier de lui, à cause de la « méthode ». 4H30 d’efforts ont permis à Frédéric de se classer 3ème et donc Mathilde est éliminée.

C’est vrai qu’ils ont fait n’importe quoi, entre Mathilde qui confond le bleu avec le noir ou Frédéric qui confond le rose avec le rouge ça a laissé Denis Brogniart bouche bée : « mais vous êtes daltoniens ? » demanda-t-il aux deux ex-bleus. Sans parler de la recherche en binôme, Frédéric donne ses infos, Mathilde l’aide, Vincent en bénéficie, ou même la recherche du poignard dans les vagues de l’océan par Frédéric qui a commencé par utiliser sa boussole à l’envers.
Bref je n’ai jamais vu une épreuve d’orientation aussi chaotique frisant le ridicule!

Le trio des poteaux rentre sur Koh Rong pour la dernière fois et mange son riz. Le lendemain, c’est le 40ème jour, tout le monde a mal dormi et on assiste à la visite matinale de Denis. Les trois sont issus, comme par hasard, chacun d’une équipe : une ex-Bokor, un ex-Sokka et un ex-Takeo.

Ça y’est, c’est les poteaux. Chacun prit un poteau et resta debout comme un piquet. Denis Brogniard commenta gravement que le vent se lève, soudain Clémentine a failli perdre l’équilibre, dommage !

On enlève la 2e partie des poteaux, Frédéric tombe le premier après 2H30. Vincent n’est pas du tout à l’aise et finit par tomber, la tête première, après 2H57. Flûte ! Mais chapeau bas à Vincent qui s’est battu malgré la taille énorme de ses pieds sur le petit carré !!

Sans surprise, Clémentine choisit Frédéric, le moins méritant et le plus faible. Pourquoi ? Parce qu’elle trouvait que Vincent était apprécié par tous donc autant choisir son poulain.

Le jury découvrit silencieux le 4ème finaliste qui les rejoint qui était Mathilde. Mais dès que Vincent, le 3ème finaliste arrive, tout le monde est dégoûté !! Allez Seb, c’est toi surtout non ? lol

Vincent fut accueilli à bras ouverts. Bon esprit de camaraderie entre Sébastien et Vincent, ce dernier assura qu’il se sentait plus à l’aise sur les poteaux qu’en position panda lol. Les finalistes par contre n’ont pas eu le même accueil chaleureux réservé à Vincent. On voit juste le jury défoncer Clémentine !

Sébastien ne comprend toujours pas pourquoi elle l’avait trahi ainsi, Clémentine assuma ses choix et ne regrette pas d’avoir trahi Sébastien de la sorte. Mais la meilleure réplique est sortie de la bouche de Sandro, le premier jury qui trouva que c’est « très dommage que t’aies un peu pollué ton aventure à éliminer les plus forts. C’est dommage parce que ça vient tâcher ta super aventure. Tu aurais la même place si t’avais gardé ta ligne de conduite. »

Timage862

Clémentine est confuse, et ne sait plus comment argumenter. (lol) Elle passe d’un sujet à un autre en parlant du mérite, et Sandro lui demanda : « mais pourquoi tu as éliminé Sébastien ? »

Le fait que Sébastien ait été éliminé de la sorte a fait prendre conscience au jury de l’ampleur de la bassesse du niveau auquel est arrivée l’aventure, gâchée injustement pour des aventuriers mais aussi pour la plupart des téléspectateurs.

On ne posa pas beaucoup de questions à Frédéric en revanche, mais Seb voulut savoir s’il regrettait quelque chose, mais tout comme Clémentine, il ne regrette rien : blanc bonnet vs bonnet blanc !

Timage857Timage858

Dommage qu’il ne regrette pas sa trahison envers Seb, juste incroyable qu’on ait les 2 pires finalistes de l’histoire de Koh-Lanta, que vous soyez d’accord avec moi ou non. J’ai passé la veille à regarder une finale de merde. Il y avait cependant quelques zones de lumière avec frérot qui avait gardé son fair-play, ou après les votes, lors du direct de Paris la veille, où on a assisté à un moment fort entre Yassin et Dylan. En effet, Yassin a offert son collier d’immunité symboliquement à Dylan qui n’avait passé que 3 jours sur Takeo. Dylan retint son émotion, et Yassin explique qu’il n’avait donné son collier à personne car il l’avait promis à Dylan. J’ai adoré ce geste généreux et amical de Yassin!

Timage865Timage859

Ce moment entre Yassin et Dylan a volé la vedette aux deux finalistes, assis, l’une dans une robe blanche avec un grand sourire, l’autre en mode décontracté.

Timage860

Denis Brogniart posa des questions à tous les 21 aventuriers pendant une demi-heure, (dommage de ne pas s’arrêter sur les exploits de Yassin l’architecte des rouges) aborda ensuite la question de survie avec Claire puis termina avec Sébastien, comme on dit : le meilleur pour la fin ! et pour cause : on envoya une pub donnant un petit aperçu hallucinant d’un parcours incroyable de Seb dans Ninja Warrior, l’émission sportive qui prendra la place de Koh-Lanta dès vendredi prochain. (Mon commentaire prochain tombera visiblement à la fin du Ramadan) Tout le monde est cloué sur le plateau en voyant les performances du moniteur d’escalade, mais aussi sur Twitter et sur les autres réseaux sociaux. Denis Brogniart assura que Seb a fait honneur à Koh-Lanta ce que j’en doute absolument pas ! Seb resta calme et modeste face à l’applaudissement de la foule. Quel Aventurier remarquable !!

Timage867Timage868Timage869

J’ajoute un autre moment que j’ai adoré partager avec les twittos, c’est le regard  lancé par Yassin à Clémentine (il l’a foudroyée carrément du regard), je me suis dit « vaut mieux qu’ils n’échangent pas le moindre mot ! » lol

Timage863

Après, c’est le dépouillement après 2H40 d’attente et de supplice pour cet épisode ! Avec 6 voix pour lui, Frédéric remporta ce Koh-Lanta face aux 2 voix de Clémentine. Justice ! Clémentine ne put retenir ses larmes…Oui, encore deuxième ! même si je n’apprécie pas Frédéric non plus ! Les méritants étaient Yassin, Claire, Sébastien et Vincent.

A la fin, Frédéric remercie à sa manière Sébastien (c’est vrai que Seb l’avait mis au courant d’un complot contre lui, voir épisode 12) sans qui il ne serait pas « gagnant ». On sait qui des deux est vraiment le gagnant !

Timage870Timage871

Après ces 2H40, parlons globalement de ce Koh-Lanta : franchement, j’ai adoré cette 20e saison (17e avec les anonymes) et j’ai tellement détesté sa finale. Il y a eu trop de rebondissements à vous décoiffer ! L’arrivée du trio des retardataires Vincent, Claire et Sébastien était une excellente idée, et bien que j’ai moins aimé les coups de Sandro mais il a mon respect, j’ai beaucoup ri devant les cabanes démolies des bleues, un coup de cœur pour Yassin l’architecte de l’île des Bokor, Vincent le colosse au cœur tendre, Sébastien le sportif aguerri mais tellement sensible, Claire la malchanceuse, les moments d’adversité entre Yassin et Vincent, ou Sébastien et Vincent, ou les moments de complicité comme ceux de Sébastien et Claire avec le respect mutuel qu’on retrouve.

Et puis, sans ce Koh-Lanta, jamais je n’aurais eu un ami et un frère comme Sébastien.

Vincent est le vainqueur de cette finale pour moi, et Sébastien reste pour moi le top du top, le gagnant de cette édition quoiqu’on dise ! Vincent, Seb et Claire, je vous l’ai déjà écrit, vous êtes le curry de cette édition, ça aurait donné quoi sans vous !!!

En attendant Ninja Warrior, je dédie ma dernière review de Koh-Lanta aux 21 aventuriers qui ont participé, à l’équipe technique, à Denis Brogniart et aux fans qui m’ont fait beaucoup rire la veille. Merci à vous tous de nous avoir diverti ! Un merci particulier à Yassin, Claire, Vincent et toi Sébastien. Je te dédie celle-là aussi, frérot. Hâte de te retrouver dans d’autres programmes et apprendre des exploits sportifs.

PS : La capture qui va suivre est celle du tweet d’un fan de Koh-Lanta au milieu de l’ambiance houleuse. Merci de m’avoir lu et à bientôt dans les îles Fidji. D’ici-là, prenez soin de vous.

Timage873

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,