RSS

Dragon Ball Super: le retour d’Arale-Chan!

arale

Bonjour à tous, et bon week-end! Allez, une new que j’ajoute et qui avait chamboulé la Toile la veille: le retour du personnage d’Arale que j’ai oublié depuis tout ce temps.

D’après l’annonce de l’actrice vocale Koyama Mami sur son blog, le personnage d’Arale sera dans l’épisode du 15 Mai de Dragon Ball Super. On peut conclure que ce sera l’épisode 43! Avec ce retour, Dragon Ball Super ne prend donc pas fin avec la fin de l’arc Champa.

ScreenShot2960

Arale est déjà apparue en guest dans Dragon Ball dans les années 80. Koyama a joué ce personnage dans Dr Slump et dans les quelques apparitions en guest aux débuts de Dragon Ball. Son apparition m’a marqué car elle était chiante.

Le retour du Kaio-ken, le retour d’un très ancien guest, le final flash de Vegeta, Dragon Ball Super est-elle entrain de faire un clin d’œil aux nostalgiques du passé? Nous allons voir à quoi servira ce personnage d’Arale! J’aurais préféré un bon personnage de DBZ au lieu d’une idée de merde. Pessimiste ou sceptique, je finirai par regarder ce fameux épisode.

Le blog personnel de Mayumi Tanaka (Krilin & Yajirobe) a récemment présenté une photo avec plusieurs autres acteurs vocaux »âgés » travaillant sur « today’s Dragon Ball « , disant « nous nous réjouissons de l’épisode où [cette personne] apparaîtra » . Dans la première ligne avec Tanaka, on retrouve Hiromi Tsuru (Bulma) et Shigeru Chiba (Pilaf) respectivement à droite et à gauche.Derrière eux , dans la rangée arrière, de gauche à droite, figurent Mami Koyama (Lunch & Arale), Eiko Yamada (Mai), Masako Nozawa (Son Goku) et Yūko Minaguchi (Videl & Pan).

ScreenShot2959

Sources: koyamamami.com, animenewsnetwork.com et kanzenshuu.com

 

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super:review de l’arc Champa

 

ScreenShot2934ScreenShot2932

Voici enfin ma review à propos de « Univers 6 » de Dragon Ball Super, d’ailleurs je ne préfère pas l’appeler « l’arc Champa » ni même « Univers 6 », mais plutôt « Arc tournoi ».

Il ne reste plus qu’un épisode avant la fin de Dragon Ball Super, et c’est sûr qu’il y’aura d’autres suites. Mais parlons un peu de ce fameux arc.

Design, animation et effets spéciaux :

Cet arc est réellement au-dessus des autres arcs de DBS concernant ces 3 niveaux, c’est assez satisfaisant malgré quelques points négatifs.

Début et durée de cet arc :

Le début était l’épisode 28 (24 Janvier 2016) et cet arc dure 12 épisodes.

Génériques :

Pour ce troisième arc, c’est à partir de l’épisode 28 qu’on assiste d’abord à la vue de Goku et Vegeta se transformant en SSJB (qui est signe que Vegeta a aussi le niveau de Goku).

Puis, c’est à partir de l’épisode 32 (le vrai démarrage de l’arc) qu’on assiste à la présence de tous les guerriers de l’univers 6 (Botamo, Frosto, Magetta, Cabbe et Hitto) avec de beaux effets spéciaux, sans parler de l’ajout de Monaka et Jaco dans Capsule !

Dès l’épisode 37, nouveau générique de fin : chiant si on l’écoute plus d’une fois. Il vint remplacer « l’album familial made in DBS » avec un Goku sur son nuage magique (clin d’œil aux débuts de Goku dans DB et DBZ)  avec son fameux bâton magique sur le dos, on peut voir tous les personnages présents au tournoi (supporters et adversaires des deux univers). On sent que c’est vraiment la fin qui approche quand on regarde ce générique.

Synopsis :

Fasciné par la nourriture terrienne, Champa, le jumeau de Beerus, propose à son  frère de faire un tournoi. Si l’équipe de Champa gagne, la terre de l’univers 7 sera échangée par la terre de l’univers 6. Mais si l’équipe de Beerus gagne, Champa lui donnera les super dragon balls qu’il a réuni. Beerus accepte. Il demande à Goku et à Vegeta de joindre sa team composée déjà de Monaka, à condition qu’ils choisissent les deux derniers guerriers qui furent Boo et Piccolo.

De son côté, Champa réunit sa fine équipe composée de Botamo, Frosto, Magetta, Cabbe et Hitto.

Les deux équipes jouent l’avenir de la terre en s’affrontant sur une planète sans nom.

Les guerriers :

Equipe Beerus :

ScreenShot2952

1. Goku : il est le plus excité de tous pour ce tournoi. Malgré son air naïf, il est un génie du combat qui se révèle encore plus fort qu’impressionnant. Empoisonné par Frosto, l’arbitre lui accorde le droit de revenir combattre.

ScreenShot2948

2. Vegeta : il s’est entraîné 3 ans avec Goku et il gagne 3 combats d’affilée. Il est devenu encore plus fort même s’il était sceptique à ce sujet.

ScreenShot2955

3. Piccolo : c’est le dernier participant sélectionné. Lui aussi s’est entraîné  et a fait un énorme Makanko Sappo face à Frosto, ce qui poussa ce dernier à l’empoisonner. Finalement, Frosto fut disqualifié et Piccolo gagne, mais il céda sa place en guise d’abandon pour Vegeta.

ScreenShot2957

4. Monaka : selon Beerus, c’est « un guerrier très puissant » de l’univers 7 qui arrive en deuxième position de force après lui et avant Goku. Cependant, Monaka n’est en réalité qu’un « pauvre amateur » selon Whis, juste un appât pour Goku et Vegeta, friands de défis. D’ailleurs, Monaka passe la plupart du temps du tournoi à être évanoui, les yeux ouverts….Et pourtant, c’est lui qui a offert la victoire à l’équipe de Beerus!

ScreenShot2958

5. Boo : il promet à Satan de lui offrir la récompense mais il s’endort lors du test avant le tournoi, et il fut disqualifié. Finalement, il n’a servi à rien. D’ailleurs question dodo, ça devient répétitif si on se rappelle qu’il dormait aussi dans l’arc 2!!

Note : très déçu par Boo, j’aurais préféré le voir au moins dans un combat. Bon point pour Vegeta. Goku est impressionnant.

Equipe Champa :

ScreenShot2935

1. Botamo : c’est Winnie l’ourson mais en version diabolique lol. Cette baudruche jaune est étonnante par sa légèreté et ses rebondissements, sans parler des boules d’énergie crachées par la bouche. Mais sans plus…Aucun caractère, juste une technique spéciale. Il perd vite face à Goku, qui a repéré son point faible (ses jambes).

ScreenShot2936

2. Frosto : connu aussi par « Frost », c’est une copie de Freezer. Il se fait passer pour quelqu’un de sympathique et de généreux qui participe à ce combat pour aider les enfants de son univers. Mais ce n’est qu’un dangereux ennemi qui est à l’origine des guerres dans l’univers 6. Il a pour arme secrète à côté de ses transformations, une piqûre empoisonnée avec laquelle il empoisonna Goku, Piccolo et l’arbitre. Il n’a pas de caractère spécial. Végéta lui donna un seul coup de poing qui l’assomma.

ScreenShot2940

3. Magetta : c’est un robot sensible qui crache de la lave ayant un style de combat bien à lui. Aussi fort qu’agile, il donna du fil à retordre pour Vegeta, avant d’être vaincu par lui. La technique du combat est intéressante mais il n’a aucun charisme.

ScreenShot2944

4. Cabbe : (Kyabe) c’est un jeune saiyan de l’univers 6, très sympathique. Il est très fort pour son âge au point d’être à égalité avec Vegeta qui dû se transformer en SSJ1. Cabbe apprit très vite grâce à Vegeta à se transformer, il est redoutable mais manque d’expérience et d’entraînement. Il perd contre Vegeta en SSJB. A part le fait qu’il est sympa, on ne peut pas être marqué par ce personnage. Je m’attendais à mieux, sincèrement.

ScreenShot2946

5. Hitto : (ou Hit/Hitman) c’est un assassin redoutable, qui a plus de 1000 ans et dont le sang-froid fait partie de ce qui le distingue. Mis à part que ce personnage a l’air très charismatique et fort, il est extrêmement énigmatique et très rapide. Il reste 1 épisode, j’attends de voir un magnifique combat entre lui et Goku. Ses techniques de combat sont très originales. Il bat Vegeta sans effort et très rapidement alors que ce dernier était à son maximum (SSJB). Je crois que Hitto est mon personnage préféré des autres combattants de l’univers 6. Contrairement à plusieurs fans, je ne le trouve pas ressemblant à Cell, que ce soit sur le point physique ou concernant les forces.

Le tournoi :

Cet arc est centré sur ce tournoi, au début j’ai cru qu’on allait foirer le tournoi pour un ennemi comme fut le cas pour DBZ (arc Boo) mais malheureusement, on est resté dans la logique du tournoi, donc aucune surprise, on a des spectateurs passifs et 9 combattants qui s’affrontent. Voici ce que j’ai remarqué dans ces 11 épisodes de l’arc « Champa ».

ScreenShot2933

1. Botamo vs Goku : je me suis vraiment ennuyé devant ce combat qui ressemblait à un « presque-réchauffement » entre Winnie l’ourson et Goku. L’animation est terrible, aucun dynamisme, je n’étais pas passionné par ce combat. Cela a duré 6 minutes.

ScreenShot2937

2. Frosto vs Goku : là où on croyait que le combat allait devenir sérieux, Goku tombe dans les pommes et fut disqualifié. Cela n’a même pas duré 1 épisode (9 minutes).

ScreenShot2938

3. Frosto vs Piccolo : franchement, à quoi sert ce combat ? Piccolo savait d’avance qu’il n’allait pas gagner et s’est juste concentré sur son ki, en tout cas, malgré sa force considérable et ses pouvoirs, Piccolo fut empoisonné à son tour, puis gagna et enfin abandonna sa place pour Vegeta. J’avoue que ce jeu est lourd. Pourquoi ne pas laisser Piccolo dans les pommes et Vegeta intervient plus tard ? Durée : 5 minutes.

ScreenShot2939

4. Frosto vs Vegeta : j’aurais bien aimé que ce soit plus long car un seul coup de poing de Vegeta qui réussit à mettre Frosto K.O, je trouve ça un peu simplet à la Guinyu. Durée du combat : 3 minutes…

ScreenShot2942ScreenShot2943

6. Magetta vs Vegeta : j’ai trouvé ça vraiment long par rapport aux autres combats. Pourtant, la technique est la même : force et crachat de lave. Vegeta qui vainc son adversaire grâce à un caillou et à une insulte, je ne vois pas ce qui peut glorifier un tel combat qui a été long et dont on s’attendait à une fin meilleure ! Durée du combat : 21 minutes (reparties sur deux épisodes).

ScreenShot2945ScreenShot2954

7. Cabbe vs Vegeta : combat plus sympa et mieux présenté même si c’était plus un entrainement qu’un combat. Je pense que Vegeta aurait pu vaincre Cabbe sans passer au SSJB, mais il voulait sans doute lui montrer qu’il y’a d’autres transformations. Pas du tout ennuyeux, ce combat 100% saiyan ! Durée : 10 minutes.

ScreenShot2949

8. Hitto vs Vegeta : Et ça monte d’un cran ! avec Hitto, ça promet ! et le combat était dur pour Vegeta qui fut vaincu en très peu de temps. Sacrée technique de Hitto ! Durée du combat : 7 minutes. Si j’enlève le temps de réflexion, Vegeta risque de devenir vert de rage, lol.

ScreenShot2951ScreenShot2953

9. Hitto vs Goku : je sens qu’on a gardé le meilleur combat pour la fin. J’éditerai cet article pour commenter ce combat prometteur après la fin de DBS ! En tout cas, c’est le meilleur combat de tout DBS, le plus intense et le plus épique qui nous fait penser aux combats fous dans DBZ. Durée du combat inconnue (puisqu’il reste le dernier épisode) et ce combat de putain de ouf est reparti sur 3 épisodes !!

Edit: la durée du combat est de 29 minutes au total, repartis sur 3 épisodes. Goku s’auto-élimine et offre la victoire à Hitto. J’ai espéré voir plus de combat!

ScreenShot2987ScreenShot2977

10. Hitto vs Monaka: Ce « combat » hilarant montre à quel point Monaka est faible, mais aussi à quel point Hitto est sympathique qui s’auto-élimine offrant la victoire à Monaka.

Ce « combat » a duré…23 secondes!!!!!!!!!!! xD

Remarques à propos de cet arc :

– l’idée de faire d’un tournoi la base de cet arc est une idée simplette ! on aurait pu penser à d’autres scénarios plus piquants. Les fans adorent les combats : c’est vrai, mais me concernant, je trouve qu’il n’ y a pas de danger, juste un tournoi entre deux univers opposés.

-Le dernier épisode est hilarant mais manque de piquant!

-Génial ! des gouttelettes de sang, mais au moins Vegeta saigne (quand je pense à DBZ et à DBGT où les litres de sang étaient dispersés et certains spectacles étaient gores), Goku crache du sang aussi.

-De tous les combattants, ceux qui m’intéressent sont Hitto et Goku. Charisme et secret. Putain de combat de ouf !!!!

-Contrairement à l’arc ROF, où le SSJB a servi à quelque chose, ici il est plus pour la décoration. On remarque la disparition complète de toute forme de fusion, tout comme SSJ2, SSJ3 et SSJ4 (même si cette dernière forme n’est pas créée par Toriyama). Franchement, DBS est un monde à part. DBGT colle mieux comme suite à DBZ. Mais dans les deux derniers épisodes, la fusion entre le kaioken et le SSJB est juste magnifique.

-Champa est inintéressant, tout comme Vados. Leurs personnages n’ont pas été traités profondément, tout comme les personnages des combattants de l’univers 6 (à part Hitto).

-Plus la fin approche, plus les épisodes deviennent intéressants et on devient impatient pour la suite !

-Les combattants de l’univers 7 ne sont finalement que 2 : Vegeta et Goku. Piccolo était bon pour la déco, quant à Monaka il était bon pour le remplissage. Boo ? je regrette le méchant Boo !

-J’ai trouvé la transformation de Cabbe « correcte » par rapport au délire des transformations-éclair de Goten et de Trunks (ou même celle de Pan, encore en mode fœtus !) n’oublions pas que Cabbe est un pur saiyan aussi.

-On sent que les combats (sauf celui de Goku vs Hitto) sont tous des combats parachutés juste pour le remplissage. Personnages superficiels, sans charisme, combats courts pour la plupart et étrangement long pour le combat Vegeta vs Magetta. J’aurais bien aimé voir des combats mieux traités.

-J’aime l’humour qui règne mais j’attends un combat plus sérieux ! (pas étonnant qu’on mise tous sur le dernier combat entre Hitto et Goku qui s’est révélé énorme !)

-Cool d’avoir mis en lumière l’amitié Vegeta et Goku xD

-Goku qui utilise sa tête, Vegeta qui fonce la tête baissée…Le monde est à l’envers !

-Quel gâchis ! ok pour le super radar, mais à quoi ça nous a servi l’épisode de Bulma et Jaco ? Juste à perdre un épisode bon pour le combat ! ne parlons pas du gâchis des 21 minutes du combat trop long entre Vegeta et Magetta !

– Goku traité à la fin comme le personnage principal, ce n’est pas trop tôt !

-Parlons du public ou plutôt du mini-public. Fade, ennuyeux, passif, aucun cri massif pour encourager les combattants, juste un ou deux cris. Dommage que Satan n’était que l’ombre de lui-même.

-Le tournoi n’inclus ni Gotenks (Goten et Trunks éloignés car la fusion est interdite) ce qui est dommage, ni Gohan (qui préfère les études que les combats) ni même Jaco (j’aurais aimé le voir combattre après son numéro face à Bulma) bref les gosses dehors, les adultes en avant ! (tant mieux !)

-Le combat Hitto vs Goku est juste magnifique. Dommage de ne pas voir autant de dynamisme, de scénario réussi, d’animation spectaculaire, de chorégraphie ou d’originalité dans les autres combats.

-Vegeta, malgré ses 3 réussites d’affilée, a été effacé en un rien de temps par l’intensité et la beauté du combat final entre Goku et Hitto. Je suis fan de Goku et de Vegeta et je trouve que ce dernier a fait des étincelles puis a reçu une claque dans la gueule, tant mieux ! Pour les fans de Vegeta, arrêtez de gueuler. Vous savez comme moi que Vegeta n’est rien sans Goku, alors respectez la fin très belle de cet arc et arrêtez de pleurnicher. C’est le numéro 2 et il le restera. Voici mes 4 minutes préférées!!!

L’arc est satisfaisant mais il ne sauve pas la série DBS comme je l’ai déjà écrit. Je le trouve trop court et moins riche en personnages, on ne les connait finalement pas.

Merci de votre lecture !

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super: Review de l’épisode 39

ScreenShot2888

Bonsoir à tous et j’espère que vous avez bien regardé l’épisode car je suis sur le cul! D’habitude je ne commence pas ainsi une review mais c’est fou ce que l’épisode est dingue. Ceux qui ne l’ont pas regardé ont perdu une magnifique occasion de saliver et d’apprécier cet épisode au goût piquant et tellement dragon ballesque! Enfin le retour aux sources! je vous conseille de regarder cet épisode, ainsi que les épisodes 38 et 37!

Je commence directement par 10/10, mention EXCELLENT. C’est le meilleur épisode de DBS, et c’est l’avant-dernier. On se demande ce que va se passer dimanche prochain avec l’épisode de clôture, numéro 40.

Vu que je suis excité comme un malade, je vais tenter de commenter le plus rapidement possible cet épisode (et ça fait plaisir car ça fait longtemps que je n’ai pas fait une review, DBS est mille fois mieux que Koh-Lanta!)

Après l’étonnante révélation de Goku dans l’épisode précédent, je m’attendais à un épisode titanesque et j’étais servi avec un sacré épisode 39.

Après la phase présentation et réchauffement dans l’épisode 38, cet épisode commence  directement par Goku en SSJB et sa transformation est digne d’une transformation à la DBZ. Très vite, il confirme ses dires en ayant le dessus sur Hitto (puisqu’il s’est habitué rapidement à sa technique de Tokitobashi (manipulation et arrêt du temps pendant 0,1 seconde).

Hitto attaqua Goku en utilisant le Tokitobashi (à la demande de ce dernier) mais se heurte à un mur: Goku n’est pas une affaire aussi facile que Vegeta. On voit plein de réactions, essentiellement de Hitto qui s’est trouvé plaqué au sol et qui a un sourire au coin du genre « enfin un adversaire à mon hauteur! » et aussi « ne cris pas victoire! » et de Beerus et de Whis qui avaient apprécié le combat en disant chacun « c’est mon Goku », cela souligne leur attachement à Goku, que ce soit par amitié ou par fascination et admiration de maître (comme Whis, fier de son élève). J’ai trouvé cela chouette. En plus, l’animation est au top avec les effets spéciaux et le dynamisme de l’épisode soulignant l’impact d’un tel combat. Put*** j’ai adoré!!!

Mais Hitto se révèle aussi un fin stratège: il simule un cri de rage pour faire croire qu’il a augmenté sa puissance. Whis se méfie, Goku fonce la tête baissée dans ce piège et reçoit un coup à la poitrine qui a failli le disqualifier, mais il n’abandonna pas. J’adore!

Hitto ignora les ordres de Champa qui voulait se débarrasser de Goku, et lui demanda de se lever. On sent un grand estime et un grand respect provenant de Hitto envers Goku, ce qui est admirable.

Il révèle sa stratégie à Goku et que, grâce à lui, il a gagné en puissance (0,2 seconde!) et qu’il se découvre lui-même en apprenant. En gros, Goku est son maître comme fut le cas pour Vegeta face à Cabbe.

Goku se relève, et crache du sang (qui nous rappelle l’attitude de Vegeta dans l’épisode précédent) et se concentra car il voulait s’habituer à ce nouveau niveau de Hitto. Mais Goku fit la même erreur que Vegeta en réfléchissant trop face à un adversaire hyper-rapide! Résultat: une rouée de coups attendait Goku en l’espace de 0,5 seconde de temps arrêté, whaou. Vraiment, j’adore cet épisode! suspense, animation, scénario et techniques nouvelles, c’est super!

Maintenant, le rythme va s’accélérer les gars. Franchement, j’ai eu le souffle coupé! Hitto demanda à l’arbitre indirectement d’annoncer la défaite de Goku (comme il l’a fait avec Vegeta), mais ce dernier se releva encore. Surprise! il annonça qu’il avait gardé une technique pour faire face à Beerus un jour, mais elle n’était pas encore au point. Goku eu son aura bleu-cyan avec une fine aura rouge bizarre. J’ai compris que c’était une transformation inédite.

ScreenShot2910ScreenShot2911ScreenShot2912

Soudain, Goku arrête tout le processus, sourit au coin et BAM! Là j’ai dit OMG!!!! Put*** de merde!

Silence…puis KAIOKEN! cette bonne vieille technique qu’on a connu aux débuts de DBZ et c’est surtout Vegeta qui s’en rappelle puisqu’il a reçu une raclée d’un kaio-ken x4 face à Goku à l’époque!

On en prend plein les yeux! et on reçoit même une petite explication sur le pourquoi de l’abandon de la technique, le doyen des dieux explique que ça aurait été du suicide si cette technique avait été utilisée et combinée avec une autre forme de SSJ. Je pense que pendant ses 3 ans d’entraînement dans la salle du temps, Goku a réussi à améliorer cette technique et à la fusionner! tient, mais Beerus panique? Whis a l’air intéressé.

ScreenShot2913ScreenShot2914ScreenShot2915

Allez, on enchaîne! et puisqu’il y’a moins de dialogue, je poste la suite de l’épisode en images (cliquez sur les images pour agrandir!)…C’est vraiment magnifique. Hâte de voir la fin en direct la semaine prochaine (je pense qu’ils termineront à égalité et que grâce à la présence de Monaka, U7 remportera la victoire), mais j’espère vraiment qu’il y aura un retour de la franchise vu que plusieurs portes sont ouvertes pour créer une suite ou une nouvelle série. Merci de votre lecture! à très bientôt!

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 17, 2016 dans Dragon Ball Super, Manga animé

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,

CSI: Final déprogrammé en France

Mardi 22 mars, en raison des attentats à Bruxelles, TF1 a déprogrammé l’épisode final des Experts qui débutait par un attentat suicide. Reste à savoir quand la chaîne compte le diffuser.

ScreenShot2021ScreenShot2002

Les fans des Experts sont déçus ! Et pour cause, le téléfilm final de la série, initialement programmée ce mardi 22 mars à 20h55 a été annulé en raison de l’actualité . En effet, ce dernier épisode débutait par un attentat suicide. Un scénario certes bien ficelé, mais au combien malvenu en ce jour tragique où la Belgique a été frappée par deux attentats terroristes, le premier à l’aéroport Zaventem et le deuxième à la station de métro Maelbeek , située à deux pas des institutions européennes et dont le bilan s’élève pour l’instant à 35 morts et des dizaines de blessés.

Si les inconditionnels de la série à n’en pas douter comprendront sans aucun doute ce changement de programme, beaucoup s’interrogent déjà sur la prochaine date de diffusion prévue par la chaîne.

Contactée par nos soins, la chaîne confie que pour l’instant « aucune date de remplacement n’a encore été prévue ». En effet les programmes sont établis plusieurs semaines à l’avance et pour l’instant  » toutes les cases consacrées à la fiction sont prises par d’autres programmes ».

Si mardi 29 mars, la chaîne diffuse un match de foot amical opposant la France à la Russie , le mardi suivant TF1 diffuse Les enfants de la télé spécial Visiteurs en vue de la sortie du film, avant d’enchaîner sur la diffusion de la saison 4 inédite de la série Unforgettable .

Pas question non plus d’envisager une diffusion sur le web, puisque « la série n’est pas déprogrammée faute d’audience mais en raison de l’actualité », comme nous le confirme la chaîne.

Un vrai casse-tête pour la chaîne qui promet cependant de diffuser ce téléfilm final le plus rapidement possible, même si de toute évidence les fans vont devoir s’armer de patience et attendre encore quelques semaines pour en terminer avec ce double-épisode de la série culte.

Source: Téléstar, captures par soleil444.

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,

Image

Image du jour

ScreenShot2827

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 9, 2016 dans Général, Ma catégorie

 

Mots-clés : , , ,

X-Files – Review du 10×06 (Final)

ScreenShot2740

Lundi 22 Février 2016 fut diffusé le 6ème et dernier épisode de la saison 10 de X-Files. Faute de temps, je n’ai pas pu faire ma review. Maintenant, si, peut-être parce que je suis très malade et que ça m’inspire de parler de cet épisode maintenant.

Je reste bien entendu sans commentaire face au désastre des audiences françaises concernant la série (4,5 millions sur M6), cela montre bien qu’on aime TF1 (7 millions pour une série lamentable). M6 qui supprime des séquences, lol ! J’ai bien fait de ne regarder que la Fox. Dieu merci, on n’a pas de TF1 (ou D8) dans les autres pays !

De retour à l’épisode, c’est un 10/10 que je lui attribue sans la moindre hésitation. Episode au rythme effréné, apocalyptique avec une fin qui vous coupe le souffle.

OMG. Un sacré délice x-filien, cet épisode !

L’épisode commence par un petit récapitulatif de « My Struggle I » (le 10×01). Pendant 1 minute 26 secondes de cette intro, on entend exactement 6 voix des personnages, j’adore cette thématique de l’oreille : tu entends mais tu ne vois pas. Pendant la saison, je me suis réellement demandé à quoi servirait une pareille thématique, mais ce que je ne voyais pas, c’était ce « fox » ou le regard qu’on ne peut pas jeter, cette image qu’on refuse de voir, ce miroir qui reflète la réalité que ce soit devant le 10×02 (William) ou le 10×03 (avec le sympathique monstre ou Fox dans le fox). Dans le 10×05, on a eu ce ressentiment dans le trip de Mulder (ICU =i see you) sans parler de l’effet « lentille » lors du trip. Dans l’épisode 10×06, la concentration sur les yeux est flagrante…

Après le récapitulatif du 10×06, on se retrouve avec la voix-off de Scully qui reflète celle de Mulder dans le 10×01. Plus de deux minutes dans lesquelles Scully présente sa carrière, ce qui l’a poussée à croire et finit par faire un compte-rendu du 10×01 dans lequel elle avait découvert qu’elle avait de l’ADN extraterrestre. Puis Scully se transforme en un extraterrestre !

ScreenShot2739

Après notre fameux et bien-aimé générique, un message s’affiche « This is the end »  (la fin de la saison/série/ou autre chose ? titre ambigu) l’épisode commence enfin à la 4ème minute et 41 secondes par Scully. Je savais que ce serait un épisode centré sur Scully !

Bref, Scully entre et ne trouve pas Mulder. Elle ouvre l’ordinateur de Mulder et découvre que ce dernier regardait Tad O’Mally, de retour après 6 semaines (le chiffre 6 se répète 3 fois=666 !) qui disait que chaque citoyen américain avait un ADN extraterrestre (et le reste de la terre ? MDR), Tad O’Mally la contacte et se retrouve face à elle, devant la maison dévastée de Mulder. Ils parlèrent de l’ADN extraterrestre. O’Malley est persuadé qu’il a un ADN extraterrestre.

ScreenShot2742ScreenShot2743

Durant cet épisode, on accumule plus de questions que de réponses. Scully retrouva Skinner et Einstein et les informa des nouvelles. Einstein est plus sceptique que la Scully des premières saisons, d’ailleurs son personnage a pris une bonne tournure dans ce final, contrairement à Miller qui est resté aussi fade et transparent que dans l’épisode 10×05.

Le binôme scientifique (Einstein et Scully) est au centre de la lumière dans un épisode hautement scientifique. Elles se rendent à l’hôpital dans lequel Scully exerçait lors du 10×01, et tombent sur un début inquiétant de maladies contagieuses. A ce propos, est-ce qu’il n’y a dans cet hôpital qu’une seule infirmière qui parle à Scully ? (ou bien question de budget ?)

Miller se rend près des deux scientifiques et les montra Tad O’Malley en train de verser de l’huile sur le feu en disant qu’il s’agit de contagion massive. C’est vrai qu’internet a un énorme pouvoir, et je trouve intéressant qu’on se concentre sur ces « voix du pouvoir », ça peut être sur internet ou ailleurs ! C’est très moderne comme version de X-Files qui a largement sa place en 2016.

Cet épisode est mulderesque mais avec la voix de Scully, Mulder a disparu et n’apparaît que quelques instants, fatigué et blessé, en roulant vers la Californie du sud. Scully continu à parler d’ADN extraterrestre, que ce n’était que le début. C’est elle et O’Mallay qui donnent le ton à cet épisode.

Plus tard, Reyes contacta Scully pour lui dire qu’elle était devenue du côté du fumeur, et que Scully et elle étaient protégées de ce processus qui s’est déclenché dès 2012. J’aime bien ce côté bad girl de Reyes qui a conclu un pacte avec le diable (enfin, avec le fumeur) et j’aurais bien aimé savoir ce qui est arrivé à Doggett. Les scénaristes furent plutôt habiles sur ce point. La main qui donnait la cigarette au fumeur n’était autre que celle de Reyes, un petit indice de Carter !

Ah si, le fumeur est en vie, il a survécu aux missiles de la fin de la saison 9. Difficile à croire pour certains, pour d’autres c’est évident. Les petits hommes verts y sont pour quelque chose !

Reyes informa Scully que le fumeur a envoyé quelqu’un pour faire un pacte avec lui, mais de la bastonnade vue, il me semble que c’était plus pour le tuer. On assiste à un vrai Mortal combat !! Mulder s’est battu avec rage pendant une minute (presque !) puis se rendit chez le fumeur en le menaçant avec une arme.

J’appelle cette partie « Mulder face à son destin ». Cette partie est la plus sombre. Elle dure 3 minutes ! ça ne vous rappelle pas les 3 minutes de l’épisode 5 (le trip de Mulder) ? Bon, je vais y revenir !

Le face-à-face à la cow-boy entre Mulder et son père porte plusieurs sens, c’est même un miroir. Le fumeur nous donne un discours écolo en précisant que c’est l’homme qui s’autodétruit et qu’il n’est pas la cause de tous les maux.

C’était bien facile de faire porter le chapeau aux petits hommes verts le long de 9 saisons au lieu d’assumer nos propres bêtises.

CSM offre à Mulder de sauver sa peau, mais ce dernier, contrairement à Reyes, resta fidèle à ses principes. J’adore ce face-à-face car l’hallucination de Mulder dans le 10×05 se concrétise (il se voyait face au fumeur), puis d’un autre côté ça en dit long, ces retrouvailles père-fils qui m’ont rappelé d’une manière loufoque William-Mulder. C’est également une sorte d’adieu avec son ultime ennemi.

ScreenShot2751

Alors que le compte à rebours s’accélère, rythmé par Tad O’Mallay et par le binôme Scully-Einstein face à une contagion massive tout en travaillant sur le comment de ce virus spartiate qui détruit le système immunitaire, on retrouve Mulder et CSM dans une deuxième scène : Mulder est à terre, CSM est debout, tout un symbole que Mulder a perdu le premier round. CSM est presque admiratif en voyant Mulder se levant pour s’assoir en disant « you don’t give up », d’ailleurs j’ouvre une parenthèse là-dessus, cet épisode mérite le titre de « don’t give up », ces quelques 10 lettres reflètent la saison 10 car on s’est battu pour re-croire, en plus, « don’t give up » s’est répété à 5 reprises dans ce 10×06 : la première dans l’intro de Scully (écrit sur la voiture), la deuxième était prononcée par CSM, la 3ème par Miller, la 4ème par Scully et la 5ème par Tad O’Mallay, un message des personnages vers leur public, et peut-être de Chris Carter vers le public de X-Files. CSM parla de fierté puis enleva son nez, chose qui risque de verdir Michael Jackson de rage. Cela a duré une minute.

ScreenShot2752ScreenShot2753

On s’approche de la fin, et l’épisode semble avoir une fin en queue de poisson. Miller, le fils prodige qui a réussi à retracer la voiture de Mulder, entre chez CSM et sauve Mulder, juste une minute : comment est-il entré chez ce vieux fou ? La même question concerne Mulder ! CSM a laissé sa porte ouverte ou quoi ?

Arrivé malade sur les lieux, Miller rejeta l’offre de CSM que Mulder évoqua. Miller et Mulder s’en allèrent devant le sourire sadique de CSM.

ScreenShot2754ScreenShot2755

De son côté, Einstein tomba malade à son tour. Wonder Scully créa un remède à base d’ADN extraterrestre en un temps record, et le donna à Einstein qui vit son ADN se transformer en ADN extraterrestre. Je ne vais pas faire la fine bouche concernant le remède miracle express, même si tout est à tirer par les cheveux dans X-Files.

ScreenShot2756

Bref, c’est dans un tableau apocalyptique que Miller, Mulder et Scully se retrouvent. Ils sont sur un pont plein à craquer et l’image des deux ponts m’a fait penser à des veines, mais aussi à deux mondes liés. Mulder est très malade au point que Scully donne un diagnostique express à faire verdir de rage le dr House : un seul coup d’œil et Mulder a besoin de cellules souches de William pour survivre. Mais Scully ne savait pas où était le bambin, 15 ans après. Je m’arrête là pour dire que Mulder étant malade, m’a fait pensé à la pietà qu’il a vue dans son trip (10×05), c’est lui la victime. La femme c’est Scully, le terroriste c’est William, et par conséquent, Mulder. Je ne dis pas que Mulder est un terroriste, c’est juste le côté symbolique de ce tableau lumineux dans le monde des morts. Une lumière reflétée par celle de l’OVNI, auparavant cette lumière avait une portée négative mais là, quand on voit la lumière dans l’obscurité, on ne peut qu’étrangement être…optimiste ! ça m’a même rappelé la mère de Scully qui parlait de William en regardant Mulder, à un moment donné j’ai cru qu’elle l’appelait son fils. (10×04)

Soudain, un OVNI apparaît au-dessus de Miller, Scully et Mulder. Ils sont tous dans le cercle lumineux mais visiblement, c’est Scully qui est visée. L’épisode s’arrête sur l’œil de Scully « i see you », ça sent William à mon avis, qui est venu chercher sa mère…

Chris Carter a dit que tout dépendait de la Fox, si elle voulait une 11ème saison. Visiblement, lui, les acteurs, tout le monde semble partant.

Ce qu’on retient de l’épisode final : c’est centré sur Scully, dès le début jusqu’à la fin, Mulder a confronté CSM, pas plus. Bien que les scènes Mulder-CSM paraissent intéressantes, Mulder a un rôle mineur. Dans cet épisode, Mulder et Scully sont séparés, et ne se réunissent qu’à la fin, pour être encore séparés ! on retient aussi que la conspiration est en marche.

En ce qui me concerne, c’est vrai que la scène de l’OVNI fait écho à celle du final de la saison 7, sauf qu’ici on ne sait pas ce qui s’est passé, on est dans le flou : vont-ils guérir ? Que va-t-il se passer pour Mulder et Scully ? Est-ce que c’est William dans l’OVNI ? Si c’est non, serait-ce un enlèvement ? (j’y ai automatiquement pensé) ou bien serait-ce une chose bénéfique ? (surtout qu’avoir un ADN E.T c’est le seul espoir) Pourquoi Mulder n’a pas un ADN extraterrestre ? Il a été aussi enlevé par les petits hommes verts…Pourquoi Scully et Einstein ne portent-elles pas de blouse dans l’hôpital ? Un oubli scénaristique ou bien une manière farfelue de dire que Scully et Einstein se rendent compte des limites de la science ? Pourquoi Mulder n’a-t-il pas vidé son chargeur dans le crâne pourri du bâtard fumeur ? et surtout, verra t-on un jour William ?

Bref, on sort de la saison 10 avec plus de questions que de réponses. Cette saison bat à elle seule – et ce n’est que mon avis – les saisons 8 et 9. J’ai jeté un coup d’œil sur la saison 9, qui demeure la plus infecte…entre les pleurnicheries de Scully, et de William, omniprésent.

A propos de l’arc William, ou la quête de William, cela a pris une place considérable dans la saison 10, mais pas comme l’overdose de la saison 9. Les personnages étaient mieux traités dans la saison 10, et ce fut une saison placée sous la mythologie scientifique là où on distingue des questions concernant les limites de la science, dans le final, Scully dit que la science les a éloignés de la vérité.

Depuis l’effondrement des convictions de Mulder, puis son grand retour, une seule chose était restée fixe tout ce temps : la science.

J’espère réellement une 11ème saison, car c’est frustrant de terminer la saison 10 dans une position pire que celle de la saison 9.

J’espère aussi retrouver dans une future 11ème saison, Tad O’Mally. Ce nouveau personnage est jeune, mais très charismatique et a toute sa place dans la série. Je ne dirais pas non plus à Einstein qui a assuré dans ce final, mais à condition de ne la voir que très rarement. Je dis automatiquement NON à Miller. Son personnage est tellement ennuyeux et fade…Ce serait une honte de le garder !

HS : Tad O’Mallay et Don’t give up se composent de 10 lettres dans cette saison 10. Coïncidence ?

Le jeu des acteurs : magnifique prestation de David Duchovny (Mulder) et de Joel Mc Hall (Tad O’Mally), alors que je ressens un rôle mal joué de la part de Gillian Anderson (Scully) dans ce 10×06. Elle a été fantastique dans les épisodes dédiés à William, mais on ne ressent pas sa peine lorsqu’elle voit Mulder en train de crever. Durant l’épisode, elle a gardé la tête froide (youpi, je suis une des élus !) mais on sent à peine un sentiment de sa part, pour une fois, je préfère Lauren Ambrose (Einstein). Sinon c’est pourri pour Miller.

Les épisodes selon l’ordre de favoritisme : 10×06, 10×04, 10×02, 10×03, 10×01 et 10×05. J’ai trouvé qu’on avait bien traité l’histoire de William, mais on aurait bien aimé avancer un peu, et non regarder constamment en arrière pour pleurer un choix.

Le générique : je préfère ce bon vieux générique qui coupe les ponts avec celui de la saison 9. Skinner n’apparait pas beaucoup…et j’aurais bien aimé voir plus de scènes des bandits solitaires.

Comme je l’ai déjà dit : Chris Carter a laissé le meilleur pour la fin : un épisode très bien ficelé. Et malgré quelques erreurs (volontaires ou pas, la vérité est ailleurs), l’épisode est vraiment attachant et hypnotique qui vous laisse dans un état de stress permanent. Avec un final pareil, X-Files continue avec les X-Philes, en attendant la décision de la Fox. D’ici là, je termine cette review avec : Don’t give up !

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Arrêt sur image

ScreenShot2737

Hier, furent les funérailles du défunt producteur et créateur iranien Farajullah Salahshoor qui a succombé à 64 ans à un cancer des poumons l’après-midi du Vendredi 26/2/2016. Le défunt a crée plusieurs séries dont « Youssef Esseddik » (Le prophète Joseph ou Joseph le véridique), une série qui marqua l’apogée de sa carrière avec sa diffusion en 2008.

Rappelons qu’à ce propos, c’est deux voix qu’on entend dans le générique de Youssef Esseddik après d’autres voix qui avaient récité quelques versets: la première c’est celle du défunt Salahshoor en train de lire quelques versets de la sourate de Youssef, la seconde voix est celle de Karim Mansouri en train de lire la même sourate. Il suffit d’écouter cet extrait du générique dès la 26ème seconde:

Ses amis, sa famille, ceux qui l’ont connu, techniciens, acteurs, producteurs, fans ou pas, furent présents lors des funérailles. Des hommages lui ont été rendus, et seront rendus sur internet, en Iran et aux médias.

Paix à son âme. Chapeau, l’artiste!

 
 

Mots-clés : , , , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.