RSS

CSI: 14×01 – Une saison qui démarre tout en noirceur et en beauté

13 Oct

Image

Image

Hi ! Quelques minutes après mon visionnage du final de la saison 13, je suis passé directement à la saison 14, diffusée actuellement aux US, pour regarder la deuxième partie de l’histoire de fous qui avait commencé au 13×22. On avait eu un double épisode lors du final de la saison 12 et début de la saison 13, il y’a eu aussi ce type de double épisode fin saison 10 et début saison 11, mais qui n’avait pas la même intensité.

Maintenant, je vous le dis à chaud : Purée ! J’adore ce 14×01 ! Je l’ai dévoré tellement il était super, chargé de drame, de tragédie, d’intensité à couper le souffle et de surprise de taille. Les personnages assistent, déboussolés, à des évènements qui peuvent changer leur regard envers la vie, envers leurs carrières…

Contrairement au 13×01 qui finit une fin heureuse avec le sauvetage de la petite-fille de D.B Russell, ce 14×01 est extrêmement noir et finit par une tragédie : il y’a eu quelqu’un qui est mort. Oser commencer la saison 14 par des funérailles c’est assez insolite. Je tire mon chapeau aux scénaristes qui arrivent à nous surprendre 14 saisons plus tard….

Je prends mon temps à pianoter, cet épisode est extra. J’ai regardé ce dimanche « spécial CSI » et dans lequel je n’ai pas regardé n’importe quels épisodes. Il faut de la patience pour analyser, avec cette chaleur…Il fait très chaud ! J’ai pensé aux détails de CSI en nageant cet après-midi. Bon, assez bavardé ! Passons aux détails et aux remarques.

– Une histoire de choix : choisir une nouvelle voie dans la vie, choisir une des deux filles (Ellie ou Morgan), assumer son propre choix d’avoir accepté d’envoyer un membre de la police scientifique en infiltration…C’est surtout D.B Russell et Brass qui se sont sentis les plus concernés. Ecklie était dans un état enragé. Inutile de deviner qu’il s’en voulait à mort d’avoir accepté la décision de Morgan dans le 13×22.

– La répétition du chiffre 6 trois fois n’est pas anodine au début du 14×01, tout était relié à Ellie : Elle avait 6 ans lorsque ses parents étaient divorcés, à savoir Brass et Nancy. Encore mieux, le mariage de Brass n’avait duré que 6 ans, et plus tard, Morgan s’adresse à la police scientifique leur demandant de faire un choix dans un délai de 6 heures. Admettez que la répétition du chiffre 6 ainsi met la puce à l’oreille…Dans tout l’épisode, la thématique diabolique était omniprésente.

– Toute l’équipe était concernée par ce qui arrivait à Brass et à Ecklie, il y’a beaucoup de frustration, de sentiment d’incapacité face à un tueur professionnel qui les nargue.

– Très intéressante, l’histoire de Dante et des 9 cercles de l’enfer. On sentait qu’il y’avait comme un compte à rebours, qu’on ne savait pas qui serait la prochaine victime. Arrivé à la 7ème victime, il ne restait plus que les 2 filles sur la sellette. Beaucoup de cadavres et surtout beaucoup de pression qui pèse lourd sur les épaules de D.B Russell, le chef de l’équipe.

Image

-Tiens, on a Hodges avec 2 apparitions très intéressantes : au début du 14×01, où il tenait tête à Russell et le rendant coupable de ce qui pourrait arriver à Morgan (que fait une scientifique en infiltration ?).

Image

Une attention scénaristique pas anodine quand on sait à quel point Morgan compte pour Hodges. Après que Morgan fut hospitalisée, Hodges finit son travail le plus rapidement possible pour lui rendre visite. Il sera absent lors des funérailles de Nancy. (Je ne l’ai pas vu !)

Image

Dans sa deuxième et plus longue apparition, il était le premier à mettre le doigt sur le tir insensé d’Ellie. C’est grâce à cette observation que Sara eut la puce à l’oreille, ensuite les indices s’accumulèrent désignant la véritable coupable : Ellie Brass. (bonne comédienne !) Sara demanda à Hodges d’aller à l’hôpital et courut avertir les autres, Brass était en danger.

–  Retour de Sara dans ce 14×01 après une petite absence. Remarquons qu’elle n’apparait toujours que lors des calamités qui frappent l’équipe de plein fouet (la mort de Holly Gribbs, la mort de Warrick Brown, la disparition de Morgan..) lol c’est assez bizarre je trouve XD.

– Cet épisode est le 296ème épisode de la série. J’ai adoré, tout était admirablement ficelé. Le journaliste était ici en quelque sorte la conscience de D.B Russell.

– Ellie Brass qui tire sur son copain et le tue, qui tire sur Morgan la laissant pour morte, qui tue sa mère Nancy d’un sang froid…Bad girl lol. Pauvre Brass, vraiment aucune chance ! Terrible quand il demanda à sa fille de le tuer car il se considérait mort. On ne sait pas quelles seront les conséquences de tous ces massacres sur l’équipe plus tard. Wallace Langham, farceur, rajouta une couche concernant Ellie sur le net: « Mais comment ne voulez-vous pas qu’elle tire aussi bien ? Son papa est flic ».

Image

Image

Image

– Brass et sa fille, quel face à face… On a eu un grand moment de Brass, qui a pu désarmer sa fille sans le moindre coup de feu. Énorme jeu d’acteurs.Il faut regarder de ses propres yeux et admirer le jeu des acteurs, bravo sérieux ! et quelle fin ténébreuse. On n’a pas revécu cela depuis la mort de Warrick dans le 9×01. Si Grissom fondait en larmes en parlant de Warrick, dans le 14×01 c’est juste le silence de Brass qui en disait long. Il avait tout perdu. Beaucoup d’émotions…

Image

– Elisabeth Harnois (Morgan Brody) avait expliqué sur twitter, que l’endroit où elle avait joué étant captive, était une véritable maison abandonnée.

Image

Image

– Celle qui avait le contrôle depuis le début était Ellie Brass.

– Apparitions brèves de Henry entrain d’analyser. Beaucoup d’analyses menèrent à une voie sans issue : un individu de sexe indéterminé !

– D.B Russell déchiffrait les meurtres qui se déroulaient sous ses yeux. C’est lui qui trouvera le secret des frères Thébaine « Barb…thee…thorns » gravé sous la peau d’un des cadavres.

Image

– Le 13×01 on avait Ecklie à l’hôpital. Dans le 14×01 c’est sa fille. C’est une tradition familiale ou quoi ? N’empêche, ils ont la peau dure à CSI. Morgan ne mourra pas, surtout avec le contrat que l’actrice avait signé….lol

Image

On touche le fond de la noirceur avec cet épisode obscur et tragique. Le scénario était génial. Cette deuxième partie est mieux que la première partie car elle comporte plus de déchiffrage, c’est là que le masque tombe.  Les personnages toujours au top, ils ont été tous chamboulés. Chacun a eu sa claque ! L’éclairage, le choix des endroits, bref vous voyez le tableau. Ce fut un épisode très intéressant et très intense que j’ai beaucoup adoré. C’est dans la noirceur la plus totale que se révèle la poésie de la beauté…Bravo aux acteurs, aux scénaristes, je ne me remets toujours pas d’un épisode pareil. Ils ont commencé fort ! Je pense que je vais regarder cet épisode à multiples reprises ! J’adore j’adore j’adoooooooooore !!!!!!!!!! Ils sont malades !

Pour les fans de TF1, je crois qu’avec un peu de chance vous verrez cet épisode en 2015…à moins que vous envisagiez le net ! Rock yeah ! À bientôt pour le bilan de la saison 13 de CSI !

Advertisements
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :