RSS

Archives de Tag: Ellie

CSI: Bref, j’ai regardé la saison 13 des Experts…

Bref, j’ai  regardé la saison 13 des experts. C’est une première pour moi d’écrire un bilan à propos d’une des saisons de CSI, une série mondialement connue ! En tout cas, l’idée du bilan me trottait en tête depuis quelques jours, surtout depuis que j’ai terminé la saison 13 et que j’ai commencé la saison 14. C’est parti pour un week-end complètement CSI !

Pour la plupart de ceux qui vont lire cela, il s’avère que TF1 n’a toujours pas diffusé cette saison (et je me demande bien quand lorsque je me rappelle des retards avec House !). TF1 restera toujours en retard..Il faudra avoir regardé au moins la fin de la saison 12 pour pouvoir comprendre le premier épisode de la saison 13.

Il s’agit à mon avis d’une saison 13 fort sympathique, touchante, belle, où il y’a eu plusieurs tournants pour plusieurs personnages. J’ai adoré la regarder et avaler ses épisodes ! J’espère que vous aurez le même plaisir…

La saison 13 se différencie des autres saisons de CSI, car c’est une saison centrée sur la vie personnelle et intime des personnages, on a eu des épisodes centrés sur un personnage ou sur une relation. Après une agréable saison 12, les scénaristes nous ont encore surpris par ce nouveau cocktail inhabituel des personnages mis en avant. Cela dit, on n’avait pas abandonné les enquêtes, je ne peux absolument pas comparer CSI à ce qui s’est passé dans House où les histoires perso avaient pris le dessus. Dans CSI, on s’est intéressé aux vies privées des personnages, sans lâcher les enquêtes.

Dans la saison 13, nous avons eu affaire à un retour de Warrick Brown, décédé depuis des années, reste à savoir de quelle manière il était de retour. On a eu des clins d’œil au passé tout en avançant vers le futur. La saison 13 comporte des zones d’ombres, elle porte très bien son chiffre, lol. On l’avait commencé par une disparition dans la nuit et on la finit par une disparition dans la nuit…

L’étude microscopique des personnages était très intéressante dans une saison qui commence brutalement par une sacrée deuxième partie suite au final de la saison 12 (12×22). On avait assisté à la création des nouveaux ships, chose qui n’échappa pas aux fans de la série dont beaucoup d’entre eux avaient apprécié cette tournure, d’autres fans restèrent mitigés face au tournant de la saison 13 et les avis divergent d’un côté, et convergent de l’autre. On aime CSI à sa façon et puis c’est tout…

Personnellement, je me suis orienté vers les ships, car je voulais un peu de changement après les années de House. Je n’ai jamais shippé dans House, je shippe Booth et Brennan dans Bones (félicitations pour le mariage lol). C’est assez amusant de shipper et de ne pas savoir où ça va mener, c’est amusant et intriguant. Je ne suis pas encore fan de CSI, mais j’apprécie beaucoup cette série. La saison 13 était passionnante pour moi !

Voici quelques notes à propos de quelques épisodes assez intéressants :

– 13×01 : Niveau intensité dramatique et émotions, nous sommes bien servis ! Mc Keen, l’assassin de Warrick Brown, fit kidnapper Katie la nièce de D.B Russell. Il donna l’ordre de tirer sur Ecklie, qu’on avait laissé dans l’ambulance dans le 12×22. Kruncho, le coéquipier de Moreno, tenta d’attirer pendant ce moment Finn dans un piège, mais elle n’était pas dupe. Russell était dans tous ses états, du jamais vu dans la saison 12 où on avait l’habitude de le voir plus apaisé et souriant. Cet épisode est une perle, il faut vraiment le regarder !! Nick, saoul, se contenta d’ignorer les coups de fils de Sara en buvant des bouteilles de bière et en cherchant la bagarre après sa démission. Brass, quant à lui, faillit étrangler Mc Keen. Encore plus, Morgan embrassa soudainement Hodges, ceci est le premier arc crée dans la série.

Nick descend un suspect, ça m’a rappelé Pulp Fiction. Russell retrouva sa nièce, mais il fut durement touché et les conséquences seront plus nettes sur sa famille. Un épisode extra vraiment, Mc Keen était un salopard de première…Bref tout le monde a eu son compte dans cet épisode. Très belle prestation de tous les acteurs en particulier Ted Danson et du guest Connor O’Farrell.

– 13×02 : Cet épisode comporte les conséquences du 13×01 sur Russell d’abord, dont la famille secouée préféra rentrer à Seattle. Ecklie se remet déjà de ses blessures, quant à Hodges il était très embarrassé et bafouait devant Morgan en parlant d’Ecklie, or on sait bien qu’il n’était pas impassible devant le baiser de Morgan dans le 13×01. La situation était devenue comique devant un Greg ne comprenant pas ce qui arrivait à Hodges. Enquête : meurtres dans un restaurant où les policiers avaient l’habitude de s’y rendre. Bizarrement, au lieu de suspecter le propriétaire qui était le seul survivant caché dans son frigo ; on s’est acharné sur cette pourriture de Basderic, Sara la première. L’épisode est superbe en général, mais moins bon que le 13×01 où il y’avait tellement d’intensité !

– 13×03 : J’adore cet épisode si bouleversant. Centré sur la victime muette vivante, cet épisode mis en avant Morgan qui s’est vite attachée à elle. En fait, je dirais plus un cas miroir : Morgan s’est vue dans l’image de cette jeune fille abandonnée, réduite au silence. Morgan ira jusqu’à parler d’elle-même et de ce qu’elle pensait de Hodges. Facile de parler avec des inconnus tant qu’ils sont muets ! La quête du père les liait, mais ce fut un choc pour Morgan de découvrir que le père de la victime était son propre tortionnaire. On parle de prison, d’esclavage sexuel…Un clin d’œil au final de la saison 13 peut-être et au début de la saison 14 ? Episode intéressant et émouvant, il faut vraiment le regarder.

– 13×05 : Ce qui m’a intéressé c’était le duo Morgan-Hodges et non Nick et le chien. Ne supportant plus la gêne qui subsiste entre lui et Morgan, Hodges voulut parler du baiser du 13×01, mais Morgan refusa. Finn observa l’embarras entre les deux et eut un sourire coquin. Elle alla droit au but en interrogeant Morgan si cette dernière couchait avec Hodges…LOL Finn !! Elle sera la seule à qui Morgan se confiera concernant ce qui s’est passé entre elle et Hodges. J’aime beaucoup la manière dont cette relation bizarre a été traitée par les scénaristes. J’aime aussi Finn, depuis sa première apparition dans l’équipe en 2012. C’est un personnage plutôt cool.

 13×06 : Un épisode centré sur le fils de Russell et par conséquent, Russell qui avait suspecté son fils. L’enquête était intéressante, le coup du vieux ballon du basket je ne m’y attendais pas ! Un très bon épisode où vie professionnelle se mélange malgré tout avec la vie personnelle de D.B Russell.

– 13×07 : On a le passé qui revient en force : un cadavre d’un révérend retrouvé sur la tombe de Warrick Brown. Tina, l’ex-femme de Warrick, claqua sa porte au nez de Nick qui venait de revoir le fils de Warrick, Elie. Sara et Nick furent les plus mis en avant, ce qui est tout à fait normal quand on sait qu’ils ont côtoyé énormément Warrick. L’histoire de la famille de Warrick Brown permit à tous les nouveaux de le connaître mieux, mais elle permit le rapprochement entre Tina, Elie, Nick et Sara. Cela a permis aussi au téléspectateur de voir Elie plus grand. Ce fut un superbe clin d’œil au passé (Warrick) et à l’avenir qu’Elie représente. J’ai trouvé cet épisode tout simplement génial.

– 13×12 : Le tennis, ça fait mal ! L’enquête était passionnante, avec le passé qui jaillit, et une joueuse de tennis qui finit par tuer son adversaire et surtout sa rivale par un coup de raquette.  C’est fou ce que cette enquête reflète le triangle amoureux Hodges-Morgan-Elisabetta. Cette dernière fit sa première entrée fracassante avec une scène de ménage avec Hodges en différentes langues ! La situation était vraiment comique. La robe moulante rouge et sexy d’Elisabetta pouvait être le symbole de plusieurs choses, au départ j’ai pensé au duel amour/mort car le rouge pouvait les symboliser, mais par la suite j’ai pensé à l’échec. L’échec n’a aucune couleur, peut-être que la couleur de la robe d’Elisabetta était prémonitoire. J’ai beaucoup adoré cet épisode que je classe sur le podium de mes épisodes préférés de cette saison 13. Chapeau à Catrinel, chapeau aux scénaristes !

Morgan ne put cacher sa jalousie vis-à-vis d’Elisabetta, la bombe atomique italienne qui avait tout pour plaire. Morgan tenta de dissuader Hodges, mais il le prit très mal et parut extrêmement sérieux pour un futur projet de mariage. On a l’impression que Hodges essaye de se convaincre lui-même avant de convaincre autrui. Vers la fin de l’épisode, Morgan se déclara forfait en tentant de se convaincre que Hodges était son ami. Elle l’aida avec le service d’immigration, chose qui avait touché Hodges et remercie Morgan avec une grande étreinte. Deux arcs sont nés : le premier était lors du 13×01 et qui dure toujours Hodges-Morgan ou Horgan si vous le shippez ! le deuxième est le triangle amoureux Hodges-Morgan-Elisabetta qui parut dans ce 13×12. Hodges se retrouva dans une situation pareille que celle d’une balle de tennis, qui aura Hodges en fin de compte ? Ou bien laquelle de ces deux belles femmes lui plait plus que l’autre ? Episode admirable pour les fans  et les non-fans !

– 13×13 : Après le bisou d’Elisabetta à couper le souffle dans le 13×12, c’est parti pour une nouvelle histoire avec le vin et l’arrivée soudaine de Mac Taylor, froidement accueilli par Hodges mdr. Et comme je m’en foutais complètement de Taylor et de ses problèmes, je me suis concentré sur l’enquête du Château Rattel, une enquête qui nous montre le véritable assassin dès le début, hésitant. Mais avant d’arriver au véritable meurtrier, on soupçonna un français à qui la marque du vin français appartenait. Le dialogue entre lui et Brass était marrant à propos de l’honneur. C’était agréable de voir Hodges et Morgan en plein pique-nique complètement détendus. Un pique-nique avec un Château Rattel au menu, ce n’est pas n’importe quel pique-nique ! On croyait voir deux amoureux en plein travail coupés du monde extérieur. Episode sympa mais je n’ai pas aimé le côté cross-over avec CSI :Manhattan. La suite de l’épisode se trouve dans une série que je déteste.

– 13×14 : Je me concentre sur la relation Hodges-Morgan toujours superbement traitée. Ainsi, on assiste à l’apparition d’Ecklie qui était furax après Hodges. Ecklie attendait Hodges dans son lieu de travail, et tenta de faire comprendre à Hodges que tout était sérieux et qu’il fallait prendre conscience de ses actes (l’engagement précipité, la barrière de la langue…). Ecklie essaie de protéger sa fille et le fit entendre pour qu’il prenne conscience de la responsabilité qu’il avait concernant Morgan qui ne refusera rien au monde pour Hodges. On a eu une scène avec le duo Hodges-Morgan en pleine alchimie. Par rapport au 13×01, leurs rapports étaient devenus plus profonds, plus alchimiques. Hodges fut extrêmement tendre et gentil avec Morgan souriante, mais le sourire de Hodges était faux puisqu’il se dissipa dès que Morgan quitta la pièce, comme s’il s’en voulait.

– 13×16 : Episode insolite ; arme de crime insolite et l’univers est magie et poker ! L’enquête était très intéressante. Ecklie devint sheriff, Morgan abat pour la première fois quelqu’un : la meurtrière !

 13×17 : épisode centré sur l’assistant du Doc, David Philips. J’ai beaucoup adoré la morte qui parle à David, un véritable dialogue hilarant entre lui et son subconscient. Retour dans le passé 15 ans en arrière…Une vieille bombe, un cadavre qui parle, des bulles ensanglantées, le lycée cauchemardesque et la naissance du petit Joshua Philips. C’est David qui trouvera la solution grâce aux remarques pertinentes de Hodges et du Doc. L’exclamation de Hodges à l’hôpital concernant la chance est à analyser. C’était super chou de voir le Doc portant Joshua. Cet épisode n’était pas mal de tout, on apprend un peu sur David. J’ai aimé la relation de David avec Hodges et le Doc.

– 13×19 : Très bel épisode. La grand-mère meurtrière, résultat : une fillette orpheline. Dans cette tragédie, D.B Russell s’est impliqué personnellement sans doute parce que la fillette lui rappelait sa nièce. J’ai adoré comment les scénaristes ont traité la relation entre Russell et la fillette, c’est vraiment super. En parallèle avec cette enquête, Morgan retrouva le badge d’une femme que Hodges reconnut aussitôt, dans une voiture brûlée renfermant un cadavre calciné. On assiste à deux enquêtes différentes dont l’une était hilarante. J’ai aimé le fait que la femme décrit sa relation avec l’homme brûlé comme la relation Hodges-Morgan. C’était hilarant de comparer le chien à Ecklie lol.

– 13×20 : Elisabetta de retour ! elle s’est amélioré en langue, et reproche à Hodges d’être distant. J’ai bien aimé le fait qu’on apprend plus sur Elisabetta, et qu’on apprend plus sur Hodges qui finit par avouer sa peur. Quand on avoue nos faiblesses, on appelle ça du courage. J’ai beaucoup apprécié Morgan dans le rôle du conseiller conjugal, lol. L’enquête était très touchante, une femme malade seule face à la mort et qui avait tout perdu..Mais dont le courage se lisait dans ses yeux, respect ! Sara se voyait dans cette femme, côté solitude. Je crois que la malade lui avait apporté un peu du courage. J’aime beaucoup cet épisode, Elisabetta est une chic fille. Le cas est de tonnerre !

– 13×21 : les fantômes du passé…Un épisode très noir et chargé en meurtres, centré sur Greg. Le médaillon était une idée géniale ! J’ai été mort de rire devant les scènes Hodges-Henry en plein noir, un tandem de choc ! Cet épisode était prémonitoire et symbolique.

– 13×22 : ah ah, le final ! nous voilà enfin arrivés au dernier épisode qui n’est que la première partie d’un double épisode très intéressant. Il y’a des meurtres touchant des prostituées, et c’est en tombant sur une liste du tueur que la police se rend compte qu’Ellie Brass faisait partie de la liste. Brass passa le reste de l’épisode à se mortifier avec son ex-femme. Le tueur laissait des signatures multiples et bizarres derrière lui, incluant des cercles. D.B Russell était le premier à se rendre compte de l’omniprésence des cercles après une remarque pertinente de la part d’un journaliste. Une clef USB arrive à Brass et c’est D.B qui regarda son contenu avec les parents  d’Ellie, horrifiés devant leur fille criant ses péchés et on entend des gifles. Cet épisode est très symbolique et dans lequel l’équipe n’arrive à aucune issue. Morgan « se sacrifie » (mais pourquoi ?) en se passant pour une prostituée, mais elle disparut. L’épisode est très bon pour un season finale, laissant tout le monde inquiet quant au sort de Morgan et d’Ellie, kidnappées toutes les deux. Chapeau aux acteurs et aux scénaristes ! Je n’ai pas pu patienter et je suis passé directement à la saison 14 pour regarder la deuxième partie.

En somme, c’est une superbe saison 13, à voir et à revoir !

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CSI: 14×01 – Une saison qui démarre tout en noirceur et en beauté

Image

Image

Hi ! Quelques minutes après mon visionnage du final de la saison 13, je suis passé directement à la saison 14, diffusée actuellement aux US, pour regarder la deuxième partie de l’histoire de fous qui avait commencé au 13×22. On avait eu un double épisode lors du final de la saison 12 et début de la saison 13, il y’a eu aussi ce type de double épisode fin saison 10 et début saison 11, mais qui n’avait pas la même intensité.

Maintenant, je vous le dis à chaud : Purée ! J’adore ce 14×01 ! Je l’ai dévoré tellement il était super, chargé de drame, de tragédie, d’intensité à couper le souffle et de surprise de taille. Les personnages assistent, déboussolés, à des évènements qui peuvent changer leur regard envers la vie, envers leurs carrières…

Contrairement au 13×01 qui finit une fin heureuse avec le sauvetage de la petite-fille de D.B Russell, ce 14×01 est extrêmement noir et finit par une tragédie : il y’a eu quelqu’un qui est mort. Oser commencer la saison 14 par des funérailles c’est assez insolite. Je tire mon chapeau aux scénaristes qui arrivent à nous surprendre 14 saisons plus tard….

Je prends mon temps à pianoter, cet épisode est extra. J’ai regardé ce dimanche « spécial CSI » et dans lequel je n’ai pas regardé n’importe quels épisodes. Il faut de la patience pour analyser, avec cette chaleur…Il fait très chaud ! J’ai pensé aux détails de CSI en nageant cet après-midi. Bon, assez bavardé ! Passons aux détails et aux remarques.

– Une histoire de choix : choisir une nouvelle voie dans la vie, choisir une des deux filles (Ellie ou Morgan), assumer son propre choix d’avoir accepté d’envoyer un membre de la police scientifique en infiltration…C’est surtout D.B Russell et Brass qui se sont sentis les plus concernés. Ecklie était dans un état enragé. Inutile de deviner qu’il s’en voulait à mort d’avoir accepté la décision de Morgan dans le 13×22.

– La répétition du chiffre 6 trois fois n’est pas anodine au début du 14×01, tout était relié à Ellie : Elle avait 6 ans lorsque ses parents étaient divorcés, à savoir Brass et Nancy. Encore mieux, le mariage de Brass n’avait duré que 6 ans, et plus tard, Morgan s’adresse à la police scientifique leur demandant de faire un choix dans un délai de 6 heures. Admettez que la répétition du chiffre 6 ainsi met la puce à l’oreille…Dans tout l’épisode, la thématique diabolique était omniprésente.

– Toute l’équipe était concernée par ce qui arrivait à Brass et à Ecklie, il y’a beaucoup de frustration, de sentiment d’incapacité face à un tueur professionnel qui les nargue.

– Très intéressante, l’histoire de Dante et des 9 cercles de l’enfer. On sentait qu’il y’avait comme un compte à rebours, qu’on ne savait pas qui serait la prochaine victime. Arrivé à la 7ème victime, il ne restait plus que les 2 filles sur la sellette. Beaucoup de cadavres et surtout beaucoup de pression qui pèse lourd sur les épaules de D.B Russell, le chef de l’équipe.

Image

-Tiens, on a Hodges avec 2 apparitions très intéressantes : au début du 14×01, où il tenait tête à Russell et le rendant coupable de ce qui pourrait arriver à Morgan (que fait une scientifique en infiltration ?).

Image

Une attention scénaristique pas anodine quand on sait à quel point Morgan compte pour Hodges. Après que Morgan fut hospitalisée, Hodges finit son travail le plus rapidement possible pour lui rendre visite. Il sera absent lors des funérailles de Nancy. (Je ne l’ai pas vu !)

Image

Dans sa deuxième et plus longue apparition, il était le premier à mettre le doigt sur le tir insensé d’Ellie. C’est grâce à cette observation que Sara eut la puce à l’oreille, ensuite les indices s’accumulèrent désignant la véritable coupable : Ellie Brass. (bonne comédienne !) Sara demanda à Hodges d’aller à l’hôpital et courut avertir les autres, Brass était en danger.

–  Retour de Sara dans ce 14×01 après une petite absence. Remarquons qu’elle n’apparait toujours que lors des calamités qui frappent l’équipe de plein fouet (la mort de Holly Gribbs, la mort de Warrick Brown, la disparition de Morgan..) lol c’est assez bizarre je trouve XD.

– Cet épisode est le 296ème épisode de la série. J’ai adoré, tout était admirablement ficelé. Le journaliste était ici en quelque sorte la conscience de D.B Russell.

– Ellie Brass qui tire sur son copain et le tue, qui tire sur Morgan la laissant pour morte, qui tue sa mère Nancy d’un sang froid…Bad girl lol. Pauvre Brass, vraiment aucune chance ! Terrible quand il demanda à sa fille de le tuer car il se considérait mort. On ne sait pas quelles seront les conséquences de tous ces massacres sur l’équipe plus tard. Wallace Langham, farceur, rajouta une couche concernant Ellie sur le net: « Mais comment ne voulez-vous pas qu’elle tire aussi bien ? Son papa est flic ».

Image

Image

Image

– Brass et sa fille, quel face à face… On a eu un grand moment de Brass, qui a pu désarmer sa fille sans le moindre coup de feu. Énorme jeu d’acteurs.Il faut regarder de ses propres yeux et admirer le jeu des acteurs, bravo sérieux ! et quelle fin ténébreuse. On n’a pas revécu cela depuis la mort de Warrick dans le 9×01. Si Grissom fondait en larmes en parlant de Warrick, dans le 14×01 c’est juste le silence de Brass qui en disait long. Il avait tout perdu. Beaucoup d’émotions…

Image

– Elisabeth Harnois (Morgan Brody) avait expliqué sur twitter, que l’endroit où elle avait joué étant captive, était une véritable maison abandonnée.

Image

Image

– Celle qui avait le contrôle depuis le début était Ellie Brass.

– Apparitions brèves de Henry entrain d’analyser. Beaucoup d’analyses menèrent à une voie sans issue : un individu de sexe indéterminé !

– D.B Russell déchiffrait les meurtres qui se déroulaient sous ses yeux. C’est lui qui trouvera le secret des frères Thébaine « Barb…thee…thorns » gravé sous la peau d’un des cadavres.

Image

– Le 13×01 on avait Ecklie à l’hôpital. Dans le 14×01 c’est sa fille. C’est une tradition familiale ou quoi ? N’empêche, ils ont la peau dure à CSI. Morgan ne mourra pas, surtout avec le contrat que l’actrice avait signé….lol

Image

On touche le fond de la noirceur avec cet épisode obscur et tragique. Le scénario était génial. Cette deuxième partie est mieux que la première partie car elle comporte plus de déchiffrage, c’est là que le masque tombe.  Les personnages toujours au top, ils ont été tous chamboulés. Chacun a eu sa claque ! L’éclairage, le choix des endroits, bref vous voyez le tableau. Ce fut un épisode très intéressant et très intense que j’ai beaucoup adoré. C’est dans la noirceur la plus totale que se révèle la poésie de la beauté…Bravo aux acteurs, aux scénaristes, je ne me remets toujours pas d’un épisode pareil. Ils ont commencé fort ! Je pense que je vais regarder cet épisode à multiples reprises ! J’adore j’adore j’adoooooooooore !!!!!!!!!! Ils sont malades !

Pour les fans de TF1, je crois qu’avec un peu de chance vous verrez cet épisode en 2015…à moins que vous envisagiez le net ! Rock yeah ! À bientôt pour le bilan de la saison 13 de CSI !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CSI: 13×22 – Une fin qui nous laisse sur notre faim

Image

Et voilà, je viens de finir la saison 13 avec le visionnage du dernier épisode qui nous tient en haleine ! Beaucoup de suspense. Dès le début de l’épisode, on parle des prostituées tuées, on mentionne Ellie Brass, une enquête menée à Seattle qu’on ne connait pas, Brass dans tous ses états, et surtout le cercle et l’enfer de Dante…L’histoire du cercle m’a rappelé la forme circulaire du pendentif de Greg dans l’avant-dernier épisode.

Cet épisode commence par un rythme lent, mais les conséquences étaient désastreuses avec le nombre des cadavres qui s’accumulait et la police qui n’avait pas la moindre idée comment coincer le tueur. Il y’avait une liste de filles disparues, dont la fille de Brass. L’implication personnelle de Brass le laissa partial, on assiste pour la première fois à l’arrivée de sa femme Nancy…13 saisons pour qu’on la voit enfin ! lol. Bref, Brass ne pouvait plus mener l’enquête, trop subjectif. D.B Russell prend les commandes et pète un câble à son tour face au suspect : il était un suspect pourri, mais il avait plusieurs cartes en main. Il pouvait ainsi prouver son innocence et donner à la police Ellie Brass, recherchée. L’enquête tourne en rond, pas d’autre suspect, les tableaux morbides ne laissèrent pas la moindre trace/indice à propos du tueur. C’était l’échec qui menait l’épisode circulaire.

Les lab rats avaient eu une très courte apparition, ce qui est normal vu une enquête pareille qui s’est avérée plus rude et plus personnelle qu’on ne le croyait.

Morgan tenta le coup d’une prostituée à couvert, Ecklie refusa le risque, pour Morgan : il fallait faire quelque chose. Reste à savoir quelles étaient ses véritables motivations, est-ce l’amour du risque, une volonté de se purifier dans cet enfer, ou des intentions suicidaires…? Il y’a des énigmes dans le comportement même de Morgan. Suivie par Nick et Greg, Morgan faisait les trottoirs. D.B Russell, Ecklie et Finn suivirent les évènements grâce à la caméra de Morgan.

Image

J’ai beaucoup apprécié la présence d’un journaliste pas comme les autres dans cet épisode. Il avait des remarques pertinentes, très concentré sur l’enquête, il était une sorte de Sherlock Holmes scientifique ! Sa présence était intéressante, curieux, vantard, il ne lâche jamais rien. Il assiste, malgré sa commotion, aux côtés d’Ecklie, Finn et D.B Russell, incapables, démunis et choqués face à la disparition de Morgan.

Brass assista au visionnage d’une vidéo sur une clef USB comportant sa fille Ellie attachée sur une chaise, entrain d’être giflée par un anonyme sans visage qui l’ordonnait de confesser ses péchés.

Voilà en gros le résumé de ce dernier épisode de la saison 13 qui forme en réalité la première partie d’un double épisode. La suite sera dans le 14×01. Cette première partie était certes lente, mais la présence d’un journaliste intéressant avait donné un nouveau souffle à l’épisode, sans parler de Morgan qui avait dynamisé les 10 dernières minutes pour une fin ouverte plutôt dramatique. Tous les acteurs m’ont bluffé et surtout Elisabeth Harnois.

S’il y’a vraiment quelque chose que Morgan partage avec Ellie Brass, c’est qu’elles ont eu toutes les deux des problèmes avec leurs pères. Reste à savoir où ça va mener tout cela….Beaucoup de symboles et de cercles dans cet épisode où le destin de Morgan et d’Ellie est incertain, inconnu.

Nick, tu aurais dû écouter l’intuition de Greg qui n’aimait pas ce qui se passait ! (l’intuition c’est en quelque sorte un clin d’œil à l‘avant-dernier épisode !).

Ce fut ma réaction à chaud après le 13×22, je passe directement à la saison 14 pour regarder le 14×01 « The devil and D.B Russell » qui sera la deuxième partie de ce que je viens de voir, des réponses aux questions posées et un décodages d’autres symboles, qui sait !

Salut saison 13 ! (je m’occuperai du bilan de cette saison dès que j’aurais le temps !). C’est parti pour la saison 14 ! Yeah !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,