RSS

Archives de Tag: ALP

Koh-Lanta: Un ex-aventurier mis en demeure par Alexia Laroche-Joubert

Timage2227

Vous voulez construire une cabane sur une île isolée, comploter contre vos chers amis, crever de faim ou vous mesurer sportivement face à des bras cassés? Facile, la réponse paraît évidente : Koh-Lanta, surtout qu’actuellement la porte du recrutement est ouverte !

Pas que ça : si tu es aussi maso, tu sais que tu signes avec une production qui suivra tes gestes et même ton pet même après la fin du contrat avec eux. Tiens, prenons l’exemple du cas de Nessim, un ex-candidat de l’émission d’aventure qui en dit long ! Voici un article que j’ai piqué au site TvMag le tout suivi de remarques:

« Membre du jury final de la saison du jeu d’aventure tournée en Malaisie et diffusée en 2015 sur TF1, Nessim a répondu à la présidente d’Adventure Line Productions via ses réseaux sociaux.

Mardi dernier, une vingtaine de candidats ont pris la direction des îles Fidji pour entamer le tournage de la nouvelle édition «all stars» de Koh-Lanta. Tous ont déjà participé à une saison du jeu d’aventure et ont l’opportunité de retenter leur chance pour un périple qui devrait durer au maximum une trentaine de jours. Si la production comme TF1 n’ont pas communiqué l’identité des aventuriers retenus, les fuites sur Internet n’ont pas tardé à apparaître.

Ce n’est plus un secret, Catherine (saison 6), Frédérique et Wafa (saison 10), Anthony (saison 11), Marie (saison 12), Jeff (saison 14) et Corentin (saison 17) étaient écartés du casting pour avoir participé à un autre programme de téléréalité. En revanche, d’autres se sont manifestés sur Twitter et Instagram en postant d’une photo avec le hashtag «#Jenesuispasunheros» pour signifier qu’ils n’avaient pas été retenus dans ce «Retour des héros»: Benoit, vainqueur de la saison 16, Freddy (sur les poteaux de la saison 16), Bastien et Manuella (saison 17) ou encore Thomas (saison 18).

Jeudi, Nessim, candidat de la saison de Koh-Lanta tournée en 2015 en Malaisie, a reçu un e-mail de la part de l’avocat d’ALP. «Ma cliente a été informée du fait que vous avez publié sur un groupe Facebook des photographies de nature à révéler des informations confidentielles sur le programme qu’elle produit intitulé Koh-Lanta», peut-on y lire. «Vos agissements sont dès lors susceptibles de recevoir plusieurs qualifications juridiques et de faire l’objet de poursuites judiciaires.» Dans cette mise en demeure, il lui a été demandé de supprimer les photos en question.

Timage2228Timage2229Timage2230

« Leur coup de pression, je n’en ai rien à f… »
Nessim

«On a un groupe caché sur Facebook qui s’appelle “Les Kohpains”», a expliqué Nessim via son compte SnapChat. «On discutait des candidats susceptibles de partir au “Retour des héros. Chacun donnait ses noms et on rigolait entre anciens aventuriers. C’est notre petit groupe! Un ami, qui travaille à l’aéroport de Roissy, a vu partir les candidats par petits groupes et m’a pris des photos pour me les montrer. C’était pris de super loin, si vous ne connaissez pas les candidats, c’était impossible de les identifier. Sur le groupe des “Kohpains”, j’ai partagé ces deux photos pour rigoler. C’était entre nous, en privé et ça n’allait pas sortir de notre groupe.»

Nessim a ouvertement déploré cet e-mail procédurier du conseil d’Alexia Laroche-Joubert pour des clichés diffusés dans un cadre privé et prises dans un lieu public ouvert à tous. «Leur coup de pression, je n’en ai rien à f… Je n’ai pas peur du tout et j’en rigole. Mon avocate aussi», a-t-il assuré. Dans un message adressé à la présidente d’ALP, il a rappelé qu’il n’avait plus aucune obligation contractuelle vis-à-vis de la production de Koh-Lanta. »

Source : TVMag

Ex-aventuriers privés de l’aventure

Observons un peu cet article de TVMag, on évoque les noms de certains candidats sur liste noire car ils ont participé à d’autres programmes de téléréalité comme Les Anges, mais ne peut-on pas appeler ça de la mauvaise foi, sachant qu’un candidat comme Moundir anime des téléréalités sans être inquiété pour le moins du monde ? On ferme les yeux sur le gars, sans doute car il rapporte du fric, car il a un passé de grande gueule et parce qu’il est le chouchou de la prod, 3 fois qu’il a participé à Koh-Lanta..

L’affaire Nessim

Nessim a été franc et surtout a montré qu’il subissait des pressions de la part de la production pour des photos prises :

1-De loin.
2-Dans un aéroport (donc espace public).
3-Où les candidats étaient selon lui « méconnaissables ».

Donc il semble que l’acte de la production de Koh-Lanta est dénué de toute légalité. Aller jusqu’à traiter un ex-aventurier comme un criminel c’est hallucinant et scandaleux.

Le pire c’est que Nessim peut être attaqué en toute impunité sans que la justice ne soit à ses côtés bien qu’il n’ait aucun contrat avec la fameuse prod, tout simplement car il a des origines maghrébines. Vous allez me dire : « ça y’est tu sors la carte du racisme ? » or c’est ça la vérité en France. Peut-être que se taire aurait été mieux, car même né en France on reste l’Arabe. Nessim a choisi de parler, c’est son droit, et il a eu droit à l’autre visage d’Alexia Laroche-Joubert.

Est-ce que Nessim a été la seule victime de l’injustice de la prod ? Non, selon les propos de certains…

Timage2231

Certains ex-aventuriers blacklistés se serrent les coudes, comme Jeff, Wafa ou Anthony.

Journalistes, fans et inconnus rejoignent le bal. Encore une autre histoire avec la prod, après celle de Raphaël et d’autres aventuriers précédents. Magnifique palmarès d’une production qui rabaisse chaque jour une belle émission et montre la vacuité de son être, en traitant ceux qui ont posté des photos prises dans un espace public comme de vrais criminels. Les menaces et le harcèlement ne montrent que la petitesse et la bassesse qu’ils ont atteintes.

Dégage Laroche-Joubert !

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Koh-Lanta spécial – Certains anciens candidats privés de participer

Un article assez intéressant!

TÉLÉVISION – ALP, la société de production du jeu d’aventure animé par Denis Brogniart, a contacté les anciens candidats en vue de l’organisation d’une édition spéciale. Mais certains sont d’ores et déjà écartés.

Après Le retour des héros en 2009, Le choc des héros en 2010, La revanche des héros en 2012 et La nouvelle édition en 2014, Koh-Lanta va prochainement avoir une cinquième édition spéciale regroupant ses meilleurs candidats. Il y a quelques jours, le blogueur JeffLang2VIP a dévoilé sur son site la copie du e-mail envoyé par ALP – intitulé «Sélection Koh-Lanta Édition spéciale» – à l’ensemble des participants du jeu d’aventure. Le court message de la société de production explique la mise en place d’une nouvelle édition spéciale où «les candidats seront sélectionnés parmi d’anciens participants de Koh-Lanta gagnants ou non gagnants». Les anciens aventuriers aperçus sur TF1 depuis 2001 ont jusqu’au 14 avril pour exprimer leur souhait de concourir en expliquant leurs attentes et motivations.

Contactée, la société de production nous a confirmé l’envoi de ce mail les 3 et 4 avril derniers à l’ensemble des candidats ayant déjà participé à Koh-Lanta. ALP nous a précisé que le tournage de cette cinquième édition spéciale n’est pas prévu dans les semaines à venir puisqu’il faut au moins six mois pour boucler un casting (avec notamment toute la batterie de tests médicaux indispensables pour valider chaque participation). Alors que la saison tournée au Cambodge est actuellement diffusée sur TF1 et que le tournage de la prochaine édition régulière va débuter dans quelques semaines au Fidji, cette nouvelle édition «all stars» pourrait être réalisée, au plus tôt, en fin d’année.
Informés de la mise à l’écart de certains anciens candidats de Koh-Lanta dans ce processus de sélection, nous avons eu la confirmation par ALP que ceux qui ont pris part à des programmes de téléréalité comme Les Anges ou Friends Trip sur NRJ12 n’ont pas reçu l’e-mail des producteurs. «Les candidats savent en faisant Koh-Lanta que s’ils veulent avoir une chance de participer ensuite à une édition spéciale, ils ne doivent pas participer à ces programmes», nous a-t-on expliqué. «Nous n’empêchons personne de le faire. Mais après avoir fait ces téléréalités, aux yeux des téléspectateurs, ils n’ont plus l’aura d’un aventurier.»

Ainsi, Jeff, candidat emblématique de la saison 14 en Malaisie avec 29 jours de survie, est d’ores et déjà privé de cette nouvelle édition spéciale pour avoir participé aux Anges 8 l’an dernier. Même raison et même conséquence pour Marie Parmentier (saison 12), Anthony Amar (saison 11), Frédérique Brugiroux (saison 10) et Catherine Brun (saison 6) qui ont tous tourné dans le programme produit par La Grosse équipe. Wafa, troisième de la saison 10, retenue en 2012 pour La revanche des héros, est également boycottée pour avoir pris part à la saison 3 de Friends Trip en fin d’année dernière.

Heureuse de son expérience au Vanuatu en 2006 (34 jours sur 43), Catherine Brun a réagi à la mise en place de cette édition spéciale à laquelle elle aurait de toute manière refusé de participer. «Mais à cause des Anges, je suis devenue le diable pour TF1. […] Je n’ai même pas eu le mail», a écrit la mère de famille marseillaise sur son compte Facebook. «Par contre, ça me fait de la peine que certains de mes amis comme Anthony ou Jeff soient “interdits” d’y retourner parce qu’ils ont participé aux Anges. C’est dommage pour eux car ils sont valeureux et auraient pu faire de jolis parcours. Les téléspectateurs auraient certainement pris du plaisir à les revoir. Ils n’ont quand même pas été indignes, loin de là, sur NRJ12!»

Autres candidats exclus de la sélection, ceux des premières saisons de Koh-Lanta – comme Raphaël, le chasseur de requin de la saison 4 – qui ont eu des différends judiciaires avec ALP pour la requalification de leur contrat. En revanche, les participants qui ont été contraints à un abandon médical ou qui ont volontairement quitté leur aventure ont bien été sollicités.

Source: TvMag

 

Étiquettes : , , , , ,

Koh-Lanta 2014 – Teheiura: « je suis prêt à en découdre »

ScreenShot454

Koh-Lanta revient sur TF1 avec une édition « All Stars« . A cette occasion, Teheiura, qui a déjà participé deux fois au jeu d’aventure, s’est confié sur sa volonté de remporter cette saison.

Koh-Lanta s’apprête à faire son grand retour sur TF1. Après deux ans d’absence, à la suite du décès de Gérald Babin, treize nouveaux candidats vont s’affronter lors des épreuves du jeu d’aventure. Enfin pas tout à fait.

Pour son retour à l’antenne, prévu le vendredi 12 septembre prochain, Denis Brogniart va retrouver d’anciens candidats pour une saison « All Stars ». Parmi ceux-là, les férus de Koh-Lanta reconnaîtront Teheiura, qui incarne l’aventurier par excellence.

Le polynésien s’est confié à la chaîne privée, leur expliquant sa volonté de remporter cette édition. « Mon rêve c’est le grand chelem. C’est-à-dire tout gagner« , commence le challengeur. En équipe ou individuellement, Teheiura veut remporter le maximum d’épreuve possible. « Au moins tous les totems« , concède-t-il. Et d’ajouter plus motivé que jamais : « Cette année, je suis prêt à en découdre. Je repars comme si c’était mon premier Koh-Lanta mais avec plus de détermination.« 

Gagner le jeu, une formalité pour Teheiura ? En tout cas, il a de sérieux arguments.  Le polynésien comptabilise déjà six victoires, dont trois immunités. Finaliste malheureux lors de sa première participation en 2011, Teheiura a eu l’occasion de se venger au Cambodge pour sa deuxième aventure. Lors de cette saison, il sera entouré d’autres challengers comme Moundir, Christina ou encore Freddy.

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Le producteur de « Koh-Lanta » condamné pour « travail dissimulé » et « atteinte aux libertés individuelles »

La société de production de « Koh-Lanta » vient d’être condamnée par la Cour d’appel de Versailles à verser 20.000 euros à un ancien candidat pour « travail dissimulé » et « atteintes aux libertés individuelles »

Le producteur de « Koh-Lanta » condamné. L’AFP a rapporté hier la condamnation le 1er juillet dernier d’Adventure Line Productions (ALP) par la Cour d’appel de Versailles. La société de production devra verser 20.000 euros à un ancien candidat de l’émission de TF1 (dont le nom reste inconnu) pour « travail dissimulé » et « atteinte aux libertés individuelles » notamment.

En première instance, le conseil des prud’hommes de Boulogne-Billancourt avait requalifié en avril 2013 la participation au programme de ce candidat en contrat de travail et lui avait alloué au total environ 3.000 euros. Insatisfait, l’ancien participant à l’émission d’aventure de TF1 avait fait appel de cette décision. Dans son arrêt, la Cour d’appel de Versailles a finalement condamné le producteur de « Koh-Lanta »à verser au candidat 12.000 euros pour « travail dissimulé ». Pour justifier leur décision, les juges se sont appuyés sur une jurisprudence de 2009 de la Cour de Cassation sur le statut des candidats des émissions de téléréalité. Dans un litige concernant cette fois « L’Ile de la tentation », la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire avait estimé que la participation à ce type de programmes devait faire l’objet d’un contrat de travail.

Une « atteinte aux libertés individuelles »

Dans le cas de l’ancien candidat de « Koh-Lanta », la Cour d’appel de Versailles a ainsi considéré que, « ne pouvant plus alléguer d’incertitudes quant à la situation juridique des parties, c’est dès lors en toute connaissance de cause que la société ALP (…) a choisi de continuer à rechercher les candidats et de les faire participer à cette émission (« Koh-Lanta ») hors du cadre obligatoire de la législation du travail ».

Les juges ont en outre condamné en l’espèce ALP à 3.000 de dommages et intérêts pour « atteinte aux libertés individuelles« . Elle a ainsi estimé que pour le candidat en question, « l’impossibilité de quitter le site, résultant de la remise du passeport, et de l’impossibilité de communiquer avec l’extérieur, constituent des atteintes graves aux libertés individuelles, qui ne peuvent être justifiées par les circonstances du tournage« . « L’employeur est tenu de mettre à disposition des salariés des locaux et des vestiaires adéquats, leur permettant notamment de conserver leur effets personnels, de sorte qu’ALP ne peut pas soutenir que la seule solution consistait à se faire remettre ces objets en raison du déroulement du tournage sur un lieu isolé » ont par ailleurs souligné les juges. A ces 15.000 euros, ALP devra ajouter 3.000 euros de dommages et intérêts pour rupture abusive de contrat et 2.000 euros pour non-respect de la procédure de licenciement.

Source: Ozap

 
 

Étiquettes : , , , , , ,

Koh-Lanta 2014: en veille…

Image

Il y’a quelques jours, on annonça officiellement l’ouverture des inscriptions pour Koh-Lanta 2015 sur le site officiel de Koh-Lanta sur le site de TF1. Bien entendu, on attend toujours des nouvelles de l’édition spéciale 2014. Rappelez-vous, en 2013, ALP avait annoncé qu’il y’aurait une édition spéciale 2014 avec des anciens candidats. L’animateur et producteur Denis Brogniart avait confirmé cette nouvelle sur son compte twitter en 2013 en disant qu’ils cherchaient un nouvel emplacement où se dérouleront les aventures de Koh-Lanta 2014.

Depuis, c’est silence radio, Koh-Lanta est en veille. On ne parle plus de Koh-Lanta ce qui laisse tout le monde dans le vague : normalement, c’est durant le mois de Mars qu’aurait eu le tournage puisque l’été dans les tropiques bas son plein dans cette période-là. Aucune nouvelle à ce sujet, aucun tweet, aucune photo, rien.

On n’a, jusque là, aucune info à propos de cette édition spéciale 2014. Quant à Denis Brogniart, il apparut dans d’autres programmes télé. Dans ses tweets, l’animateur sportif ne parle que de l’automobile. A croire que l’hypothétique édition 2014 ne s’est pas encore déroulée, ou bien on attend la fin du tournage pour plusieurs raisons.

Ce que j’ai trouvé bizarre en allant dernièrement sur le site de Koh-Lanta, c’est que TF1 avait supprimé le forum de Koh-Lanta (j’ai l’impression qu’il n’est pas le seul forum supprimé, mais quand même !) peut-être pour éviter les questions et les réponses qui s’accumulent depuis 2013…

Il faudra rappeler qu’une double tragédie avait frappé Koh-Lanta de plein fouet en 2013 qui fut la mort d’un candidat cardiaque (dont la maladie était impossible à déceler) dès le premier jour du tournage fin Mars 2013, un événement tragique aux conséquences désastreuses pour l’équipe de Koh-Lanta qui perdit le médecin, en se suicidant une semaine après la mort du candidat. Une telle tragédie poussa les producteurs à annuler Koh-Lanta : Bangladesh.  

Y’a-t-il un flambeau pour éclairer notre chemin ?

Bon, je vous envoie une sorte d’album souvenirs à propos de quelques précédentes saisons de Koh-Lanta, 26 photos et captures au total : des vues aériennes splendides, certains candidats, la survie, les épreuves et bien d’autres moments !

Note : les collages concernant Teheuira proviennent de Koh-Lanta 2011 et de Koh-Lanta : la revanche des héros (2012).

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Fort Boyard – réaction d’Olivier Minne face à l’émission n°7

Image

Vous aurez bientôt ma réaction! Place à celle d’Olivier qui ne put cacher sa joie face au succès de Fort Boyard qui réussit à 3 reprises d’affilé à arracher la première position de la Une. Sur Facebook, Olivier posta un message très net. Je mets en gras ce qui est intéressant!

Olivier Minne via Facebook a écrit:

Chers amis,
Hier soir encore grâce à tous ceux qui ont regardé Fort Boyard, mon émission s’est hissée en tête des audiences.
Les chiffres ne résument pas tout. Mais quand ils sont beaux, pourquoi se priver d’en parler. Hier, le programme a fédéré en moyenne 3106000 téléspectateurs pour une part de marché de 18,4%. La dernière demi-heure atteint même plus de 3,4 millions. Les ménagères (ces femmes étranges sans qui nous ne serions rien à la télévision) a atteint des sommets avec plus de 20% nous plaçant leader aussi. Sans oublier ce qui fait la spécificité de Fort Boyard… les jeunes! 43,6% de pda sur le 4/10 ans. Aucune émission de soirée sur les chaines dites « historiques » n’arrive à faire revenir les enfants en si grand nombre en prime time. C’est aussi une fierté.

Merci aux équipes d’ALP qui autour de Franck Firmin-Guyon ont fait un superbe travail. Pierre Godde et Guillaume Ramain à la prod, Yann Le Gac, les équipes de Visual et tous les corps de métiers qui font tout pour vous proposer un beau spectacle estival. Quant à Nathalie André, directrice des divertissements de France 2, merci pour son soutien, son énergie et son enthousiasme en nous épaulant tous dans la fabrication du programme.

Bravo à l’équipe d’hier composée de Laetitia Milot, Dorothée Kristy, Mustapha El Atrassi, Steevy Boulay, Dani Lary et Frédéric de la Nouvelle. Ils nous ont proposé un show très drôle, une fois de plus! Je vous rappelle que cette émission défendait l’association Rose, qui soutient les femmes atteintes de cancer. N’hésitez pas à aller sur le site de toutes les associations que nous défendons chaque été. Une aide vers eux n’étant jamais à négliger.
Encore merci pour votre soutien et bonne fin de week-end à tous. Et à la semaine prochaine!

Olivier

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Koh Lanta 2013, mort de Gérald Babin: Témoignages…et édition 2013 annulée

Image

La semaine dernière, Gérald Babin, un candidat de 25 ans décédait sur le tournage de Koh Lanta au Cambodge. Un témoignage anonyme vient aujourd’hui bouleverser la version fournie jusqu’ici.

Au début de la semaine, Le Parisien déclarait qu’il n’y aurait pas de poursuites judiciaires dans la mort de Gérald Babin, celle-ci ne présentant pas d’irrégularités de la part de production. Cependant, la rédaction d’@rrêt sur images affirme avoir reçu (tout comme d’autres journaux) un témoignage anonyme relatant une version toute différente. D’après la rédaction, il s’agirait du témoignage d’un membre de la production d’Adventure Line, la société qui produit le programme. Seule réserve, ce témoignage est anonyme.

Dans cette version, le jeune candidat se serait effondré pendant le jeu du tir à la corde. « Très vite, Gérald s’effondre, la tête dans le sable. Il ne bouge plus », lit le témoignage. « (…) Il a d’abord été décidé d’évacuer Gérald à l’hôpital par bateau, alors qu’un hélicoptère est théoriquement disponible, mais cela est jugé inutile et trop couteux par la production. Gérald est embarqué, le trajet jusqu’à l’hôpital doit durer plusieurs heures. Il reperd connaissance à bord du bateau. Le médecin s’inquiète sérieusement et demande une évacuation en hélicoptère. Malheureusement, on ne retrouve pas le numéro de mobile du pilote de l’hélicoptère : on perd encore beaucoup de temps pour finalement être capable de le joindre. On parvient une nouvelle fois à ranimer Gérald à bord du bateau. Il embarque finalement dans l’hélicoptère, des heures (au moins deux heures) après son malaise initial. On ne le reverra jamais vivant. »

Dans cette version, les conditions de l’intervention médicale sont également relatées différement: « Quelques minutes se passent. Le médecin présent sur place s’inquiète et demande l’autorisation à la production d’intervenir. La production refuse : pas avant que le jeu ne soit terminé. D’autres minutes se passent. Le médecin insiste. Même refus de la production. Gérald git toujours par terre, la tête dans le sable, immobile. Certaines personnes me rapportent avoir entendu Gérald appeler « A l’aide ! » (Je ne sais pas à quel moment précis). La production refuse toujours l’intervention. Finalement, le jeu se termine. Il s’est écoulé environ 10 minutes, peut-être plus, entre le moment où Gérald s’est effondré et le moment où le médecin intervient finalement. »

Jointe par la rédaction d’@rrêt sur images, Adventure Line reste muette: « Comme on ne sait pas d’où proviennent ces accusations, on ne répondra à aucune question », fait savoir le site.

Trois jours après le décès de Gérald Babin, mort d’une crise cardiaque en plein tournage de l’émission, les 17 autres candidats rentrent à Paris.

L’animateur Denis Brogniart et Franck Firmin Guion, le PDG d’Adventure Line Production (ALP) sont restés sur place afin d’être aux côtés de la famille de la victime.

Gérald sera enterré en Seine-et-Marne

La famille du candidat et plusieurs autres proches du jeune habitant de Villejuif (Val-de-Marne) ont rejoint Phnom-Penh samedi pour rendre un dernier hommage à Gérald. TF1 et les assurances ont offert leurs billets d’avion et les ont totalement pris en charge. Les parents de la victime ont demandé que leur fils soit inhumé dans la commune où ils habitent, à Grez-sur-Loing, en Seine-et-Marne.

Gérald Babin avait 25 ans. D’après le journal Le Parisen, il était natif de Fort de France et vivait en région parisienne. Il est mort d’un arrêt cardiaque au premier jour du tournage au Cambodge de l’émission de télé-réalité de TF1.

Au lendemain du décès de Gérald Babin, jeune candidat martiniquais de Koh-Lanta, neuf personnes de sa famille se sont envolées pour le Cambodge, lieu du tournage, afin de récupérer le corps. Nonce Paolini, P-DG de TF1, a accompagné la famille à l’aéroport. « Nous les attendons pour une bénédiction, puis nous les emmènerons sur le lieu du tournage afin qu’elles puissent faire leur deuil », explique ALP, le producteur, accablé par le décès imprévisible de Gérald Babin, un candidat présenté comme « très doux, très sympathique » et doté d’un physique de colosse. Tous les frais du voyage sont pris en charge.

L’édition de Koh-Lanta a été annulée peu de temps après que les équipes dirigeantes de TF1, à Paris, ont appris l’accident cardiaque du candidat. Les équipes de tournage du producteur ALP vont peu à peu rentrer à Paris. « Il est trop tôt pour en tirer les conséquences contractuelles et financières. Pour l’heure, seul l’accompagnement de la famille compte », fait-on savoir chez TF1. En effet, il faudra examiner les contrats à la loupe pour déterminer comment faire jouer les assurances et si le producteur ALP peut obtenir un dédommagement pour les frais engagés dans cette lourde production (40 jours) avortée. Les assurances contractées ont évidemment prévu ce cas de figure.

Un deuxième témoignage vient appuyer les récentes accusations à l’encontre de l’équipe de tournage de « Koh-Lanta ». L’irresponsabilité et le manque de rigueur d’Adventure Line Productions risque de se payer très cher.

Précédemment, nous vous informions du témoignage et de l’ouverture d’une enquête préliminaire pour homicide involontaire. Un deuxième témoignage vient enfoncer la société qui produit les aventures de Koh-Lanta.

Mort d’une crise cardiaque vendredi dernier, Gérald Babin, 25 ans, n’aurait pas reçu les premiers soins. Cette fois, c’est Denis Brogniart qui est montré du doigt avec le réalisateur de l’émission ; ils n’ont pas jugé nécessaire d’intervenir lorsque Gérald s’est effondré sur la plage.
L’autopsie du corps a eu lieu le 29/3/2013 mais aucun élément n’a été divulgué pour l’instant.

Ces derniers témoignages renforcent les doutes quant à une future édition de Koh-Lanta, car la confiance envers l’équipe de production et l’équipe du tournage est désormais anéantie.

Mais, le plus accablant pour la production, est un petit détail glissé par l’hebdomadaire people. En fin de journée, Denis Brogniart est venu annoncer, en pleurs, à l’équipe jaune le décès de leur co-équipier. Le lendemain, avant que tout le monde soit rapatrié à Paris suite à l’annulation de la saison, « une fête était improvisée au sein du staff ». « Certains ont ri, d’autres ont pleuré. A chacun sa façon de gérer la douleur », conclut Closer…

Edit: Gérald Babin, le candidat décédé lors du tournage de l’émission Koh-Lanta, aurait pris des produits dopants avant de participer aux épreuves, selon l’hebdomadaire « Le Point ». Une information démentie le parquet de Créteil, selon « Europe 1 ».

Présence d’anabolisants
L’autopsie pratiquée sur le corps de Gérarld Babin a révélé la présence d’anabolisants dans son organisme, selon le spécialiste médias du Point Emmanuel Berretta, même si aucune source officielle n’a pour l’instant confirmé cette information. Le parquet de Créteil, qui a lancé une enquête pour « homicide involontaire », a démenti cette information, informe Europe 1.

Le docteur Thierry Costa, 38 ans, médecin de l’émission phare de téléréalité diffusée par TF1, s’est donné la mort lundi au Cambodge. Les vidéos du tournage de Koh-Lanta ont été déposées mardi au service de police chargé de l’enquête, après le décès d’un candidat et le suicide lundi du médecin de l’émission, a déclaré l’avocat de la famille du candidat.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,