RSS

Koh-Lanta 2014: résumés des épisodes 3, 4 et 5

Salut les terriens ! enfin…salut tout court, avec ces températures inférieures à 20°C le soir. On est loin des débuts de Koh-Lanta 2014 avec les fameux 50°C le jour, 34°C la nuit…

Ce soir, tout est différent : ce 7 Novembre 2014 est le 8ème et l’avant-dernier épisode de Koh-Lanta 2014, en gros c’est la demi-finale, la dernière ligne droite avant la finale la semaine prochaine avec l’épreuve de l’orientation et les poteaux, avant le passage en direct à Paris pour les derniers votes.

Entre un emploi de temps chaotique et mon blog, je n’avais pas beaucoup de temps pour moi. Je vais tenter du mieux que je puis, de faire un résumé des épisodes 3, 4 et 5. Le résumé des épisodes 6 et 7 viendra.  L’épisode de ce soir sera pour un autre jour, et bravo aux 4 finalistes dont je viens de découvrir les noms…je suis très content !

Résumé épisode 3 : Laurence éliminée

- Christina se retrouva la dernière fille rouge après l’élimination de Sara.

- Après l’hospitalisation de Sandra dans l’épisode 2, les jaunes assistent choqués à la remplaçante de Sandra, qui n’est autre qu’Isabelle « la dernière éliminée ». On se demande si ce n’est pas pour nous prendre pour des cons vu qu’on connait tous qui est la vraie dernière éliminée.

- Isabelle est loin de l’Isabelle hystérique du premier épisode, elle est sereine, calme, pour elle « le passé est du passé ». Pour Moundir, c’est parfait, surtout qu’Isabelle veut devenir cuisinière et que dans le camp des jaunes, les deux filles « cuisinent trop avec du sable », sacré Moundir !

- L’épreuve du confort est annoncée, alors que les Tengah décidèrent de créer un cri spécial « Tengah Tengah Tengah Tengah de la jungle attention aux jaunes ! » Moundir, Teheuira et Laurent se marrent.

- Le jeu de confort : pour gagner un poisson de 2 kg et un kit de pêche, il faut que les deux équipes fassent un parcours de cinglés, liés tous par un anneau coulissant dans une corde, l’objectif est d’amener une demi statuette pour reconstituer le plus vite la statuette de chaque équipe. Les rouges ont eu une bonne technique et gagnèrent l’épreuve. En lui demandant de dire aux jaunes la technique, Philippe refusa devant des jaunes morts de faim.

- C’est l’épreuve de l’immunité : Laurence est exemptée du jeu vu son état physique. Il fallait nager, marcher sur des plates-formes inclinées grâce à un travail d’équilibre, pour tenir en équilibre 5 secondes. La malchance frappe les jaunes encore une fois et Isabelle se fracture bêtement le pied en tombant dans l’eau. Les jaunes perdent malgré leurs efforts, les rouges gagnent surtout grâce à Martin.

- Denis Brogniart informa les jaunes qu’Isabelle ne reviendra pas, que Sara la remplacera et que Laurence sera transportée à l’hôpital. L’équipe jaune est dans de mauvais draps !

- Sara fut accueillie froidement par l’équipe jaune, Florence est persuadée qu’on allait voter contre elle et finit par éclater en sanglots comme si quelqu’un était mort, alors que dans l’équipe rouge le duel de la pêche Phil et Philippe vs Freddy et Martin prend place.

- Conseil : 5 votes contre Laurence qui était revenue, et qui se retrouve éliminée. La réplique de Moundir en votant était marrante : « et si je passe en Suisse, bah écoute… tu peux me filer quelques chocolats, ce serait sympa ».

Résumé épisode 4 : Sara éliminée (bis)

C’est parti ! et comme un apéro, on commence directement par une phrase culte de ce cher Moundir en parlant de Florence : « si quelqu’un avait du pétrole dans ses yeux il serait déjà milliardaire » avant de surenchérir : « avec toutes les larmes qu’elle a versé hier, elle a dû prendre dix ans d’âge en plus », qu’est-ce qu’on aurait fait sans ce genre de répliques moundiriennes ? tout le monde adore ses répliques.  Encore une autre, cette fois à propos de Sara : « parfois  je lui dis : j’ai l’impression que toi quand tu parles il y’a des haltères qui sortent de ta bouche » LOL.

- Jeu de confort : savon, crème hydratante, douche, dentifrice….il fallait un équilibriste pour marcher sur l’eau. Les jaunes optent pour la bonne stratégie, sauf que Sara chute à deux doigts du but. Les rouges avaient copié la stratégie des jaunes et Christina arriva jusqu’au bout : les rouges ont encore gagné, les jaunes ont encore perdu. La malchance qui s’abat continuellement sur les jaunes ! Ces derniers, vont se doucher directement sous un déluge !!

- Jeu d’immunité : c’est l’épreuve redoutée des radeaux. L’équipe des rouges travailla ensemble, avec Freddy et Martin en tête. L’équipe des jaunes ne se pose pas de question, c’est l’épreuve de Teheuira. Lors du test, le radeau de Freddy était renversant. Lors de l’épreuve de l’immunité, le radeau de Teheuira prend l’eau et catastrophe : les jaunes perdent encore une fois, alors que les rouges gagnent…

- Sur le camp maudit des jaunes, les filles se disputent pour une histoire de gamelle, Teheuira est triste. Moundir mit la pendule à l’heure.

- Sur le camp des rouges : Freddy et Martin, les deux pêcheurs, trouvent comme par hasard une cage abandonnée par un pêcheur local, contenant des tas de poissons. Mais le plus imposant des poissons, était une bonite allant jusqu’à 6 kilos.

- Avant l’épreuve de l’immunité, les jaunes s’aèrent l’esprit  avec leur bonne humeur et surtout avec Laurent qui a pris une liane en imitant Tarzan. De toutes les équipes que j’ai vues sur Koh-Lanta, c’est les Tengah qui ont la plus grande bonne ambiance !!

- Et hop, encore un déluge sur Tengah, les foudres s’abattent sur le camp maudit des jaunes qui, décidément, sont l’équipe la plus malchanceuse de tout Koh-Lanta ! même la cabane n’était pas étanche…Le conseil arrive et les jaunes optent pour l’élimination de l’ex-rouge Sara, sans surprise.

En attente de la diffusion de l’épisode 5…

Malheureusement, pour les fans de Koh-Lanta, TF1 leur réservait une mauvaise surprise: Danse avec les stars avait pris la place de Koh-Lanta le vendredi temporairement car en leader de foot, TF1 préféra sacrifier sa poule pondeuse d’oeufs en or (Koh-Lanta) au lieu du programme naze de la danse. Foot samedi=décalage de danse avec les stars vendredi et éjection temporaire de l’émission Koh-Lanta, laissant pour s’excuser, une vidéo de 13 minutes dans laquelle certains animateurs et journalistes de TF1 donnaient leurs impressions (dont on a rien à faire) à propos des 4 premiers épisodes de l’édition 2014. Parmi les commentateurs on note la présence de Jean-Pierre Pernault en tant que téléspectateur. Bien entendu, 10 minutes étaient consacrées aux journalistes et les 3 dernières minutes étaient un teaser du début de l’épisode 5, comme pour s’excuser ou pour calmer la foule. J’avoue que pour moi, les 3 dernières minutes étaient les plus intéressantes. Qu’est-ce que j’ai à faire de l’opinion des journalistes de TF1…Sur Twitter, c’est le silence total, quelques twittos fans de Koh-Lanta tentaient de discuter mais avec qui? Un coup vraiment dégueulasse de la part de TF1.

Résumé épisode 5 : Christina éliminée

C’est parti vers l’épisode de la réunification ! on commence par l’équipe des jaunes qui tue des scorpions noirs envahisseurs, le tout accompagné par l’apéritif moundirien : «Franchement,ici, la jungle est très, très hostile. On se croirait dans le film Avatar. Là, je viens de tuer un scorpion énorme. S’il te pique celui-là, tu parles allemand tout de suite!» mais Moundir envie l’équipe adverse pour son campement à la clubmed, les poissons, le harpon…comme bien d’autres Tengah qui souffrent de la disette, des bestioles, sans parler du temps incroyablement pluvieux et la jungle pas très sympathique.

- Les rouges s’empiffrent grâce au talent des pêcheurs, mais adorent manger plus : le varan !

- Jeu de confort : « plus loin, plus fort » ? C’est bien de s’inspirer de Fort Boyard ! L’épreuve du confort a comme choix le sucré (une farandole de pâtisseries à base de chocolat) ou le salé (une pièce de bœuf avec du ketchup, de la moutarde et des frites). Il fallait faire casser 6 pots de terre cuite suspendus en l’air grâce à une massue pour récupérer un bracelet. Il fallait donc nager, viser, sauter et rapporter le bracelet. On a déjà vu cette épreuve en 2011, avec Teheuira, Laurent et Martin. Pourtant, l’équipe jaune perd encore une fois le copieux repas, alors que les rouges (très chanceux) choisissent la pièce de bœuf et les frites.

- Denis Brogniart annonce qu’il fallait envoyer deux émissaires dans l’équipe adverse pour préparer le terrain aux ambassadeurs. Moundir se désigna comme émissaire en usant de tous ses choix stratégiques dans l’équipe des rouges afin qu’ils envoient Freddy comme ambassadeur, tandis que les rouges désignent Phil pour aller chez les jaunes. Les deux émissaires s’en aillent, Moundir prépara le terrain et vérifia sa stratégie auprès de Philippe et de Martin. Phil ne voulait que décamper des Tengah tellement leur camp était cauchemardesque.

- Florence était l’ambassadrice au lieu de Teheuira, le coup de bluff de Moundir avait marché et Florence discuta avec Freddy afin de se mettre d’accord sur un nom à éliminer mais en vain. Ils furent contraint d’aller jusqu’au tirage au sort et c’est Florence qui fut éliminée.

- Alors que pour les autres, c’est la réunification ! Les 3 garçons quittent Tengah ravis, vers l’île de Simban. Ils trouvèrent un parc, ayant même une balançoire !

- Après les adieux de Florence, c’est l’épreuve d’immunité. La première épreuve en solo était de gagner le totem après avoir enduré le plus longtemps possible un trapèze façon Koh-Lanta auquel on s’agrippe de dos grâce à des cordes. A la fin, Laurent chuta bizarrement laissant Teheuira gagner l’épreuve de l’immunité. Denis Brogniart informa les candidats que sur le campement Simban, un collier d’immunité individuel était caché. De retour sur l’île, Teheuira réussit à trouver le collier et à le cacher.

- Laurent fit une blague à tout le monde en mettant des coquillages dans son slip, pour dévoiler la supercherie à Christina qui fut bernée.

- C’est le conseil fatidique : tout le monde vota contre Christina, la dernière fille de l’équipe. Merci pour la soupe et le riz ! On le sait, le vainqueur sera un mec après avoir fait sorti toute la gente féminine si tôt, ce qui est extrêmement rare comme cas dans Koh-Lanta!

Voilà donc 3 résumés avec des commentaires, la suite est à venir ! merci de votre lecture et de vos commentaire.

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le retour d’A prendre ou à laisser sur D8 (remarques)

APOAL1

Le 8 Octobre 2014 j’ai donc jeté un coup d’œil sur « la nouvelle formule » d’A prendre ou à laisser, animée cette fois non pas par Arthur dit le masseur, mais par Julien Courbet. Très vite, le jeu a connu un succès sur D8. D’une manière générale, le principe du jeu est resté le même.  J’ai d’abord fait quelques constatations sur les différences :

  – Le décor du plateau est extrêmement futuriste. On est plutôt sur un plateau couleur dorée avec un sol noir qui brille aussi bien qu’il est glissant.

APOAL2

   – Le générique est remixé avec un logo très doré (ils adorent le jaune dans APOAL)

    – On a 24 candidats et 25 boîtes…Ah, la boîte 25, la création et la fierté de D8… ! Arrivé à la fin du jeu et ayant déjà gagné une somme, le candidat choisira ou pas la boîte 25. En la choisissant, il va courir un énorme risque puisque ladite boîte pourrait supprimer tout ses gains, garder la même somme qu’il a gagné ou faire multiplier ses gains par deux.

APOAL4

     – Les boîtes ont une forme différente et une couleur jaune.

      – Le téléphone est rouge, sans fil (depuis quand un combiné est détaché du reste ?) et Courbet qui prend le combiné sans fil pour écouter sérieusement l’offre du banquier, alias le fils du chacal, ce dernier ayant été viré de la banque…Jolie histoire d’enfant pour tourner la page du chacal d’Arthur et assurer la bienvenue au rat, le fils du chacal. Concernant l’histoire ridicule du combiné sans fil, même un enfant de 3 ans ne fera pas joujou avec et préférera jouer avec un portable en plastique.

APOAL3

       - On n’a plus ce rire du chacal…

        – Quand il sonne, toute la table est rouge. Ils ne se sont pas ménagés les D8. La prochaine émission, on tombera certainement sur Courbet en Dark Vador.

         - La liste des gains est devenue en rouge (gains pas très importants) et en jaune (gains importants), afin de se distinguer du fameux bleu-jaune-rouge d’Arthur…

        – Il y’a la boîte Jackpot dans la liste (fierté aussi de D8), si on tombe dessus dès les 3 premières boîtes à ouvrir, on assure de gagner une certaine somme connue par l’huissier. Dans le cas échéant (on ne tombe pas dessus dès les 3 premières boîtes), la boîte Jackpot devient une menace jaune à supprimer puisque tout ce qu’elle contient désormais est 0€.

APOAL5

        – On ne se casse pas la tête à chercher un surnom aux candidats puisque leurs surnoms sont tapés sous leurs noms, chose que j’ai le plus détesté. Dans l’ancienne version au moins il y’avait de la spontanéité à ce propos.

APOAL6

        – Oui, Julien Courbet ne masse pas les candidats (es) contrairement à son prédécesseur Arthur, même s’il laisse parfois certaines marques d’affection envers les candidats.

        – La meilleure somme à gagner est 100.000€ (sur TF1 c’était 500.000€)

Courbet est plus sérieux qu’Arthur et ça se voit que ce jeu pourri ne lui va pas. On note moins d’humour que dans le maillon faible version Courbet, ce dernier ne fait pas non plus la tête du suspense (avec Courbet, jamais de suspense !). Moins de suspense et moins d’humour car il faut vraiment faire tout un show pour une boîte. Chapeau à Courbet qui a relevé le défi d’animer une émission avec un principe aussi médiocre et qui marche très bien en plus. Il est normal que ça marche puisqu’il ne s’agit pas de culture générale mais d’une boîte. Un analphabète jouera sans problème.

Mon avis ? déjà je n’avais pas apprécié l’ancienne version d’A prendre ou à laisser, alors que dire de celle-là ? Oui on regarde, mais ça ne va pas du tout à Courbet. Le maillon faible, si : les candidats se ridiculisent sans le savoir avec leurs réponses. Mais franchement, des boîtes…Pourquoi avoir fait revenir ce jeu – déjà en Tunisie on a gardé l’ancienne version aussi pourrie que la française – mais il faut en plus, subir une « nouvelle » version d’APOAL ? A part quelques détails, rien n’est différent : une liste de gains croissants, le même huissier qui était avec Arthur, les bêtises des candidats, le banquier, les pleurs, le public, le téléphone, les boîtes etc.

Merci de faire revenir la version du Maillon faible car je craque !

APOAL7

 
 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Derrick – Review du 1×01 – Le chemin à travers le bois

D1

Allons bon, c’est parti pour ma première review à propos de Derrick ! Pour les impatients, il s’agit d’une pause pour mon pauvre crâne car entre mon taf, la chaleur, Koh-Lanta, Criminal Minds, Bones et CSI, il y’a de quoi perdre la tête !

J’ai décidé de commencer Derrick par son épisode pilote, le 1×01 « Le chemin à travers le bois ». Rien que de lire un titre pareil, ça donne la frousse aux petites filles et aux grands-mères.

L’épisode commence directement par son fameux générique avec arrêt sur une image qui n’est pas la première, mais liée à tout l’épisode : c’est l’image d’une gare des années 70. Ça sent le suspense et l’action dès le départ.

La caméra filme une jeune fille qui descendit dans la gare et qui tenta de bouger son vélo qu’elle a laissé devant la gare sans doute parce que sa maison est loin de la gare, qu’elle n’a pas de voiture et que les taxis ne passaient pas devant la gare maudite. « Oh, ça y’est, je suis à plat ! » s’exclama la jeune fille. En effet, un pneu était dégonflé et elle n’avait pas une pompe puisqu’elle a été volée. Et comme le chef de gare était un gentleman qui lui demanda ce qui se passait, elle lui demanda une pompe (n’y voyons aucune allusion salace). Le mec demanda au guichetier Hubert (qui ressemblait à un porc) s’il avait une pompe. Bref, personne au final n’avait de pompe et le vélo risquait de ne pas être utile pour la jeune fille.

D2

Grâce aux propos du chef de la gare, on apprend qu’il faut une pompe à la jeune fille car elle était étudiante dans l’école hôtelière de laquelle elle s’est échappée quelques heures, on apprend aussi qu’il y’a 6 mois il y’a eu un meurtre dans les bois parce qu’une jeune fille de la même école s’était engagée dans le chemin morbide de la forêt. Elle s’appelait Monica Bayer, selon l’inconnue qui papotait toujours avec le chef de gare. « Vous avez peur de traverser la forêt ? » demanda le chef de gare à la fille. Quelle bonne question ! Un idiot peut aisément deviner que la jeune inconnue sera la prochaine à mourir dans les bois, puisque son pneu est dégonflé et que personne n’a une pompe. Pourtant, le chef de gare a eu soudain une idée : téléphoner à l’école pour qu’on envoie une voiture. Mais la jeune fille s’entêta et prit le chemin de la forêt. Les mecs de la gare s’en fichaient. J’adore cette situation tellement fascinante. Un homme en noir (ce n’est pas Thierry Ardisson) guettait sa proie, puis il s’avérait que la fille le connaissait puisqu’elle accepta son invitation pour une pompe en pleine nuit, chez lui, non loin de la forêt.  Ellen (le nom de la jeune inconnue) eut l’idiotie de faire confiance  à quelqu’un en pleine nuit, tout ça car elle avait peur du chemin à travers le bois. Ellen avait acheté un pantalon et un chemisier, ou plutôt, volé. C’est bien de préciser une information pareille!

Rudolf Manger (le nom complet du tueur, puisqu’on connaît les criminels dès le départ avant même le meurtre dans Derrick) mit la fille à l’aise, mit un disque (puisqu’à l’époque les CD et les MP3/MP4 et cie n’existaient pas) et précisa qu’il vivait avec sa mère (le schéma typique du tueur en série qui doit absolument vivre avec sa mère). Manger enferma sa mère et tua la fille. C’est le crime le plus bizarre que j’ai vu dans une série : on dirait un clip musical avec une ambiance lugubre…ça aurait été parfait si la fille n’aurait pas fait une grimace à hurler de rire. Inutile de préciser que Manger s’est débarrassé du corps dans les bois, seule sa mère savait pour son (ses) odieux crime (s). Sauf que les détails comptent dans Derrick, franchement ça me dépasse de voir un tueur en pleine nuit entrain de pousser un chariot sur lequel une morte était couverte d’une couverture. On ne saura jamais comment personne n’a rien entendu du bruit du chariot, et où le tueur a caché le chariot !

D3

Qui dit crime, dit l’inspecteur Derrick ! Alors qu’il fallait attendre environ 3 minutes pour l’apparition de la police dans les séries policières américaines, il fallait attendre près de 8 minutes pour l’apparition de Derrick et de son acolyte Harry. Chic, ça sent un rythme dynamique !

D4

D5

50 secondes de silence s’écoulèrent entre Derrick examinant le cadavre, regardant Harry (j’ai cru qu’il allait lui dire un truc) jusqu’à ce qu’Harry brise le silence en prenant ENFIN la parole en parlant à la directrice de l’école de la fille qui s’est déplacée sur la scène du crime, ouf, pour une fois je ne regrette pas les gilets avec les grosses lettres FBI dessus. Holmes et Watson vont nous faire découvrir l’identité du tueur qu’on connait déjà, mais on s’en fout. Voyons la progression de l’enquête.

Des journalistes photographiaient le cadavre alors que des policiers les repoussaient, un policier entrain de relever les empreintes du vélo en regardant la loupe (police scientifique jadis XD) et un passant pas très choqué interroge Derrick…Charmante scène de crime !

Harry déclara qu’on avait mis le cadavre là, Derrick le crut puisqu’un cadavre avec une bicyclette signifiait le retour à l’école. Puis Derrick eut une brillante idée : celle d’aller à la gare. Le chef de la gare raconta minutieusement ce qu’il avait vu et entendu la veille, tout ça à cause d’un pneu dégonflé. Alors qu’Harry regardait Derrick en attendant une réponse, ce dernier était perdu dans ses contemplations en jaugeant le bois pendant 30 secondes de silence. La discussion entre Harry et le chef de gare reprit lorsque le chef de gare demanda à Harry si c’était le tueur qui avait dégonflé le pneu pour tuer la gamine. Je suis à la 10ème minute et je suis gonflé à force de cette répétition incroyable de pompe et de dégonflement…Soudain, le chef de gare remarqua une pompe sur un vélo noir qui s’est avéré celui du guichet, souvenez-vous, il a dit qu’il n’avait pas de pompe ! Hubert le guichetier ne voulait pas donner sa pompe à la fille, mais il ne pouvait pas être suspecté puisqu’il avait des « tas » d’alibis. L’enquête est au point mort et j’attends toujours une phrase complète de la part de Derrick.

La solution pour Derrick et Harry était l’école, la musique de fond était si bizarre qu’on avait l’impression qu’on était entrain d’écouter un club de flûtistes. Les étudiantes qui regardaient par les fenêtres avaient des jolies coiffures et des vêtements à faire pâlir Géneviève De Fontenay et les meilleurs coiffeurs et couturiers.

Selon la directrice de l’école, les deux filles mortes partageaient la même chambre avec 3 autres filles qu’on s’empressa d’appeler. Normalement, Derrick devrait s’intéresser à cette chambre et aux filles restantes…enfin, normalement ! Mais Derrick posa subitement une énorme question à la directrice : quand est-ce qu’elle a su pour le meurtre ? Et là, on a l’honneur de recevoir le plus long flash-back de l’histoire des séries télé, le flash-back de la directrice dura 4 minutes complètes, détaillant ainsi que c’est la meilleure amie de la victime qui avait réveillé la directrice car Ellen était anormalement en retard. La directrice parti avec un mec bossant dans l’école en cherchant Ellen dans les bois, et ils la trouvèrent inerte. Je me demande comment avec un gant aussi gros que celui de la directrice on arrive à palper le coup de la victime pour conclure qu’elle était morte. La voiture fut coincée dans la boue, alors la directrice entra rapidement dans la maison la plus proche pour téléphoner à la police, le tueur l’accueillait.

D6

Après ces charmantes 4 minutes de flash-back palpitant, la directrice ajouta que la mère du fils (tueur) eut une attaque. Derrick s’intéressa d’un coup à la maison et décida d’y aller avec une musique de fond qui exciterait un vers de terre. Non, visiblement Derrick veut tout visiter. Toujours sur la même musique de fond, il découvrit que monsieur Manger était un professeur de physique et de chimie qui enseignait une classe qui avait perdu Ellen. La visite de Derrick avait un seul but : connaître l’environnement et trouver les 3 filles avec lesquelles vivaient Monica et Ellen. La directrice a pu l’accompagner jusqu’à la chambre des filles…

D7

D8

Derrick découvrit Anni, Veronika et Inge, les trois filles restantes. Mais Derrick préféra rester avec Inge, la plus proche d’Ellen. Inge expliqua qu’Ellen voulait trouvait qu’elle vivait en taule et que s’échapper pour voir un film d’Alain Delon au cinéma était une excellente idée. Mais Derrick sortit une vanne devant la fille épleurée: « Allons voyons, c’est la faute de Delon. S’il n’a pas fait ce film, elle serait restée avec vous et ne serait pas sortie ». Comme quoi, ce film a fait un malheur !

D9

Autour d’une table, les profs discutaient du meurtre. L’un d’eux parla du meurtre d’une manière assez cynique, évoquant le « potentiel assassin » en rigolant. Les filles portent des mini-jupes et portent des chemisiers déboutonnés du genre que ce sont elles qui le cherchent. Le repas était des lentilles…Soupe aux lentilles avec  une pincée de cynisme, joli titre que peut s’octroyer ce déjeuner. Le regard vicieux de Manger tomba sur les cuisses d’Inge, qui portait une mini-jupe. On sait d’avance qui sera la prochaine victime, mais dans Derrick on sait comment faire durer le suspense…

D10

Derrick demanda à Harry qui demanda au chef de la gare (grâce au téléphone d’antan) si la fille avait fait des emplettes, chose que le chef de gare affirma. Derrick demanda à Harry à quoi il pensait, et ce dernier répliqua brièvement : « à rien ». J’adore les dialogues dans Derrick, c’est d’une telle intelligence scénaristique ! Enfin bref, alors que notre duo Holmes et Watson était dans une impasse, Manger, ce cher professeur vicelard rampait comme le serpent dans le jardin d’Eden, piégeant la pomme…euh, Inge, à sa manière en jouant le rôle du professeur compréhensif. Soudain, son plaisir s’évapora avec l’entrée fracassante de la directrice et d’Harry qui demanda à Inge ce que comptait acheter la victime.

A la 27ème minute, Harry déclara à un Derrick sirotant un café : « je crois que nous n’avançons pas et qu’il faut passer toute la forêt au peigne fin ». Et c’est maintenant que le duo se rend compte ! le rythme effréné des séries américaines laisse le FBI (car il n’y a pas de police) s’occupant des meurtres dans des forêts, passant au peigne fin l’emplacement dès la 2ème minute dans certaines séries, dès la 4ème dans d’autres. Mais Derrick prend tout son temps…Mais est-ce qu’il y’a eu un tel truc dans Derrick ?

D11

La réponse est non, car Derrick qui trouva Manger sympathique, s’intéressa à l’endroit où il habite pour qu’il les aide puisqu’il connaît la forêt. Alors qu’on buvait du bon café dans de vraies tasses (pas de la merde qu’on voit dans des gobelets en plastique dans les séries américaines), une bonne femme entra en disant à la directrice, à Harry et à Derrick qu’il y’avait quelqu’un d’autre au courant de la sortie de la gamine, et non les 3 filles. C’était Dackmann, un professeur qui, rappelez-vous, avait parlé du « potentiel assassin » autour d’un copieux déjeuner aux lentilles avec les autres professeurs. Les soupçons se dirigèrent vers Dackmann car il était en charge d’assurer la surveillance au sein de l’établissement le soir du meurtre et le pire, c’est qu’il était au courant de la sortie de la fille.

D12

D13

D14

Manger entra et Derrick le suivit pour découvrir les joies de la nature, laissant Dackmann à Harry qui s’en occupa sur-le-champ. Dackmann expliqua à Harry et à la directrice qu’il laissait les fenêtres ouvertes pour plus de liberté pour les filles qui en sortaient quand bon leur semblaient, curieuse façon pour un enseignant – surveillant de surveiller la bâtisse et qui ne signalait aucune absence devant la falsification des signatures de présence. De son côté, Derrick se promenait dans la forêt avec Manger. Derrick jouait tout le temps au profiler discret mais insistant : où est passé le paquet qu’avait la victime ? Il soupçonnait quelqu’un de l’avoir pris avec lui, certainement le tueur. Plus tard, il entra dans la maison de Manger, après avoir interrogé les habitants autour de la forêt.

D15

D16

Très vite, Derrick remarqua une sorte de relation conflictuelle mère – fils. Autour de la table, Derrick remarqua l’énervement progressif de la mère à chaque fois qu’il parlait de la victime, alors que le suspect se trouvait dans de beaux draps. Les allures des filles étaient provocantes et c’est l’origine de tout ce qui pouvait leur arriver, comme l’a dit la mère de Rudolf Manger avant de se fondre en larmes.

D17

Dans l’école, le ton monte entre Harry et Dackmann qui s’est révélé un prof vicelard mais qui s’assume, contrairement à Manger. Mme Baumann rajouta une couche : Dackmann ne se contentait pas de se baigner avec les filles, mais de boire, de chanter et d’aller dans des boîtes de nuit. Son collègue Sparke le défendit en disant qu’il avait eu toujours le style cochon. Dackmann dit un long plaidoyer ne cachant pas son admiration pour les belles filles, tout en rejetant le crime duquel il était accusé.  Pendant que Derrick, Harry et la directrice écoutaient la plaidoirie de Dackmann, Manger entra dans la chambre des 3 filles en ciblant toujours la belle Inge qui se culpabilisait tellement qu’elle fondit en larmes, provoquant un malaise pour Manger qui quitta la chambre en courant.

De son côté, Derrick ne s’empêchait pas de penser à ce que lui avait dit la mère de Manger à propos des étudiantes nues pendant les fêtes de printemps dans le grand jardin des Manger. Mais la vieille s’entêta à réfuter tout ce qu’elle avait dit. Mais Derrick n’est pas dupe et sort tranquillement en souriant.

D18

Là on se demande où va cette enquête interminable, quand soudain la nuit tombe et on remarque que Manger était celui qui assurait cette fois la surveillance de l’établissement. Le très gros téléphone  datant de 4000 ans sonne soudain, Manger répondit et au bout du fil c’était la belle Inge, sa proie. Elle lui explique qu’elle n’a pas trouvé sa mère car elle est allée chez sa grand-mère ne laissant pas à sa propre fille qui venait en pleine nuit une seule clef ! J’adore cette histoire à dormir debout, je me demande de quoi on a pu s’inspirer pour taper….euh, écrire une idiotie scénaristique pareille ! En tout cas, c’est le seul moyen pour que Mange puisse avoir sa proie, même si le scénario est indigeste. Mange accourut à la gare tel un chevalier servant sortant des bois vers la belle Inge assise dans la gare. Il réussit à la convaincre de le suivre pour entrer à sa maison, où il verrouilla toutes les portes devant une fille complètement tétanisée (quelle grimace !) Mais comme la mère ne répondait pas à son fils, ce dernier se précipita et ouvrit la porte : Surprise ! c’est Derrick qui attendait patiemment.

D19

D20

Derrick, en silence, se balade dans la maison, ouvre la porte à Harry et lui donne la fille effondrée. Tout cela se produit rapidement et sans violence ni à coups de feu. Le tueur-prof Manger voulait savoir comment Derrick l’avait démasqué. C’est parti pour un flash-back de 2 minutes ! En fait, Inge était tout le temps surveillée par la police et ne courait aucun danger, tandis que Derrick remarqua l’absence de Manger et sut que c’était lui qui était parti puisqu’il n’avait pas réveillé le chauffeur. Derrick expliqua à la mère du tueur que son fils était l’assassin jusqu’à ce que ce dernier se manifeste et tout fut entendu par la malheureuse. L’affaire se termine à la 57ème minute, l’épisode à la 58ème minute. Je me demande comment la mère a pu lancer des regards soupçonneux au début de l’épisode et c’est juste avec Derrick qu’elle a compris ce que son charmant bambin faisait.

D21

Si vous venez de lire tout cela je vous tire mon chapeau, car une heure de Derrick complètement commentée et résumée ce n’est pas évident ! merci de votre lecture et si vous avez des commentaires, n’hésitez surtout pas.

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Derrick – A la découverte d’une ancienne série

derrick283657_459691300726367_1407402938_n

Inspecteur Derrick est une série allemande créée en 1974 par Herbert Reinecker et arrêtée en 1998, la série fut mondialement connue par son rythme lent, sa non-violence et sa tendance à la réflexion, contrairement aux séries américaines qui misent sur l’action et le rythme effréné des événements, les bombes et les balles pleuvant de toutes parts.

Nan, je n’ai rien fumé lol. Pour parler de Derrick, il faut avoir pris une sacrée résolution puisque ladite série est une série policière et donc, il est tout à fait légitime d’en parler avec les autres séries. A vrai dire, je regardais auparavant quelques épisodes de Derrick (diffusé d’abord sur France 2, ensuite rediffusé sur France 3) et j’évitais de m’endormir devant Derrick en zappant. La série a ses fans, elle ressemble côté réflexions aux séries allemandes Le Renard et Siska (normal puisqu’elles ont toutes été produites par la même personne). Je fus très fan de Siska, j’espère en parler un jour…Place à Derrick !

Les acteurs les plus connus de la série sont en particulier le fameux duo suivant :

Horst Tappert : acteur allemand qui fut connu grâce à son rôle principal dans Derrick. Il avait incarné le rôle de l’inspecteur Stephan Derrick durant 23 ans. Derrick était à la fois inspecteur, psychologue, le Sherlock Holmes de son époque qui s’intéressait au comportement du suspect et attend patiemment son aveu. Il est à la fois patient et froid.

Fritz Wepper : il jouait le rôle d’Harry Klein, l’assistant de Derrick. Sa carrière dans Derrick fut celle qui l’a marqué le plus.

Je ne crois pas qu’il y’a beaucoup de blogs qui puissent parler d’une série aussi ancienne et aussi ennuyeuse pour plusieurs ! Mais je prends le risque.  Derrick c’est un phénomène venant d’une autre planète !

Au menu : reviews, captures, tout comme n’importe quelle autre série ! Bonne lecture chers lecteurs.

 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 13, 2014 dans Derrick, Séries Policières

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,

Pas de Koh-Lanta ce soir!

KOH LANTA 2014

Comme c’est dans le titre, pas de Koh-Lanta ce soir les gars, mais bel et bien Danse avec les stars. A très bientôt pour les articles concernant les épisodes 3 et 4! je n’ai pas eu le temps de les taper.

Voici donc quelques explications selon le Figaro à propos de ce déplacement concernant DALS et l’annulation potentielle de Koh-Lanta, à la semaine prochaine pour le 5ème épisode!

TF1, diffuseur officiel des Bleus de Didier Deschamps, retransmettra demain soir à 21H le match amical que disputera l’équipe de France contre le Portugal au Stade de France. Pour couvrir cet événement sportif, TF1 a donc dû bouleverser sa grille et casser les habitudes de ses téléspectateurs.

Dans ce jeu de chaises musicales, Danse avec les stars récupère donc exceptionnellement la case de Koh-Lanta. Mais pourquoi la chaîne a-t-elle préféré trapper son émission d’aventure plutôt que celle de danse? Pour une question essentiellement… pratique.

Tourné chaque semaine en direct du studio 217 de la Plaine Saint-Denis, Danse avec les stars est un immense barnum mobilisant une logistique très importante (et coûteuse) et impliquant des équipes techniques et des personnalités dont les plannings sont compliqués à modifier.

Au plus grand dam des aficionados de Koh-Lanta, il était donc plus simple pour la chaîne de déplacer l’un plutôt que l’autre. Mais qu’ils se rassurent, TF1 a quand même pensé à eux cette semaine. Une émission spéciale (avec les animateurs de la chaîne en guest) est disponible depuis ce matin sur MyTF1.fr

 

Mots-clés : , , , , , , , ,

Olivier Minne à la tête d’un nouveau jeu sur France 2

ScreenShot654

Populaire cet été avec « Fort Boyard » et « Pyramide », Olivier Minne va avoir droit à un nouveau jeu sur la Deux.

« Joker ». C’est le nom de l’émission qu’Olivier Minne présentera prochainement. D’après le site de Télé Star, l’animateur de Fort Boyard a été choisi par la chaîne publique France 2 pour assurer la présentation de ce nouveau jeu de culture générale, vraisemblablement diffusé en début d’année 2015. Un jeu pour lequel d’autres animateurs étaient pressentis : Bruno Roblès et Benjamin Castaldi avaient ainsi enregistré un pilote.

Produite par la société Aprime (qui produit « Météo à la carte » entre autres) et Hervé Hubert (producteur de Lagaf’), cette nouvelle émission vient de commencer les castings pour recruter ses candidats. En revanche, aucune information n’est pour l’instant communiquée sur la place occupera « Joker » dans la grille des programmes de France 2.

 
 

Mots-clés : , , , , , ,

CSI: 15×01 – Double effet CSI

CSI 15X01

Il m’a fallu regarder ce premier épisode de la saison 15 des Experts diffusé le 28 Septembre 2014 plus qu’une fois pour voir son impact, son effet et juger son scénario après les spoilers qu’on a lu avant le retour de CSI.

The CSI Effect est le point de départ d’une saison de longue haleine, complètement différente de la saison 14. Je me suis demandé au début pourquoi avoir choisi un titre pareil, mais après avoir regardé l’épisode, j’ai l’impression qu’une saison de fêlés s’annonce.

Mon ressentiment concernant l’épisode est plutôt positif. Au début, en version originale, je l’ai trouvé moyen-acceptable car j’ai eu beaucoup de mal avec l’anglais. Mais là, je peux dire que cet épisode de dingues mérite un 9/10. Je vais taper une petite review à ce propos !

Hum, comment commencer…l’épisode commence par une sorte de teaser dévoilant Finn, bloquée dans sa voiture avec une bombe sous son siège, il lui restait 15 minutes avant l’explosion (chiffre 15=saison 15 ou c’est un nouveau symbole ?). La zone, barricadée par les policiers et les démineurs, contenait un certain D.B Russell qui recevait un appel étrange de la part du tueur qui lui demandait « Qui suis-je ? » Russell trouva ce jeu absurde et le tueur déclencha un compte à rebours titanesque dans la voiture de Finn qui ne lui resta qu’une minute à vivre…Là vous avez le pop-corn coincé dans la gorge et vous retenez votre respiration quand soudain le tueur appela Russell dans les dernières secondes en répétant sa question et là…Boum, c’est le générique lol. Entre-nous, c’est l’introduction la plus lourde que j’ai vu pour une saison. Regardez le début flagrant de la saison 13 où tout le monde était concerné, et l’intéressant début de la saison 14 autour de Morgan et d’Ellie Brass. Mais commencer la saison avec un teaser pareil, c’est bof. Je savais que Finn ne mourra pas (elle est comme un mur, même avec une explosion) et qu’on aura une chouette chasse aux sorcières dans la saison 15.

Après le générique (rien de nouveau le concernant !) la saison 15 commence par une scène torride entre Finn et un détective privé dénommé Daniel Shaw, duquel la blonde était tombée amoureuse dans sa jeunesse. Inutile de se gratter la tête : il y’a trop de clins d’œil à Finn (Finn en danger, Finn en chaleur) et on n’est qu’à la 3ème minute de l’épisode ! On commence par une ancienne connaissance, il y’a déjà un clin d’œil au passé…

Dieu merci, Russell appela la chaudasse qui s’empressa d’aller à la scène du crime, je commençais à m’ennuyer. Dans un entrepôt vide, on retrouve ce bon vieux D.B Russell entrain d’examiner une scène de crime plutôt insolite. Arrivé, Nick fut stupéfait par le travail minutieux, mais D.B avait un comportement étrange et ce qu’il disait était incompréhensible. Il expliqua à Nick que le cadavre n’y était pas parce qu’il a été enlevé et que la scène du crime fut préparée par le tueur, comme n’importe quel policier scientifique aurait fait. L’étonnement de Nick fut doublé avec l’arrivée de Finn qui confirma les dires de Russell en disant qu’elle et Russell avaient déjà assisté à des scènes de crimes pareilles à Seattle, et que le criminel était Jared Briscoe, appelé aussi le tueur de Gig Harbor.

CSI 15X012

CSI 15X013

CSI 15X014

Briscoe avait tué selon Finn et Russell, 7 étudiantes en emportant avec lui ses 3 dernières victimes. L’enquête s’annonce déjà serrée et personnelle. Le tueur laissait les scènes de crimes toutes prêtes pour faire tourner la police scientifique en dérision. Russell informa Nick qu’ils avaient attrapé le tueur et qu’il était dans le couloir de la mort, attendant sa prochaine exécution.

Obsédé par le passé, D.B y replongea dans son bureau matant une vidéo du détenu réclamant son innocence (vous avez attrapé le mauvais gars) et ne niant pas sa culpabilité (je suis votre homme) sans parler de son obsession pour Russell et sa fille, Maya. Bref, des propos qui semblent confus, paradoxaux et bizarres. Conrad Ecklie arrive comme un cheveu sur la soupe et mit Russell en garde car il ne voulait pas qu’il en fasse une affaire personnelle (bizarre pour quelqu’un qui avait perdu les pédales dans la saison 12, lorsqu’on enleva Morgan) et lui dit qu’il avait déjà perdu un ami qui fut obsédé par les fantômes du passé – en référence à Brass – et c’est là enfin qu’Ecklie et D.B Russell parlèrent de Brass. Rappelez-vous, la fin de la saison 14 était ce fameux tête-à-tête entre Brass et Russell, Brass informa Russell de son départ avec sa fille. Dans cette saison 15, Ecklie informa Russell que Brass était toujours accroché à sa fille et qu’il ne reviendra plus. Franchement, j’ai trouvé cela aberrant comme répliques : -Au fait, comment va Jim ? quelle question intelligente de la part de Russell, une petite merde scénaristique qui nous rappelle la sortie par la petite porte de Brass laissant derrière lui un goût amer. A croire que ce cher Ecklie avait peur que son pote eut la même fin que Brass. Inutile d’expliquer que l’intervention d’Ecklie – aussi médiocre fut-elle – était là pour faire un clin d’œil aux fans à propos de Brass. Ni plus, ni moins…

CSI 15X015

CSI 15X016

Sara assista à son tour, ébahie par le spectacle que Nick examinait. « Il a marqué tous les indices » lâcha Nick, presque énervé par l’exactitude du travail du tueur-CSI. Le gars avait même recouvert de poudre façon CSI les armes du crime qu’il a utilisé : un fusil et un harpon, laissant des flaques de sang que Sara examina. Un tueur-Expert ? Il est vrai que c’est peut-être le pire défi jamais vu depuis le tueur aux maquettes. Où est la victime ? Le plus fou, c’est que le tueur en question était derrière les barreaux, ce qui remettait en cause tout le boulot fait pour l’emprisonner. Le tueur en série de la saison 15 a tout l’air d’un vrai petit malin. Ils vont nous bassiner avec l’histoire de ce tueur pendant toute la saison, j’espère qu’ils ont su quoi écrire, les scénaristes, pour nous surprendre.

Sur la scène du crime, Nick découvrit un enregistreur comportant la voix déformée du tueur décrivant la scène du crime d’une façon troublante à la manière d’un vrai CSI, à tel point que Nick et  Sara penchèrent vers la thèse d’un policier-meurtrier.

Trêve du bla-bla, Nick avait apporté un joli engin volant grâce à une télécommande sur laquelle Nick s’extasiait : quel bonheur de jouer sur une scène de crime ! ne pouvant rien faire sur le sol, c’est grâce à ce petit robot que Nick filma la scène de crime en 3D et comme par magie, c’est la scène de crime qui s’afficha directement sur les écrans présents sur place (il ne chôme pas, Stokes MDR).

CSI 15X017

CSI 15X018

Alors que Nick et Sara s’amusent sur la scène de crime, d’autres bossent au labo, particulièrement Greg, Morgan et Hodges qui examinèrent chaque millimètre des indices marqués et des ficelles coloriées. Attention à la thématique du double car c’est une saison basée sur cette thématique. L’exemple de Hodges qui a une double infection auditive n’est pas un exemple anodin !

Le trio Hodges, Morgan et Greg découvrirent que les repères et les ficelles coloriées de la scène de crime étaient fabriqués par du tissu humain…ça s’annonce gore ! Hodges expliqua que l’ADN de la flaque de sang de la scène de crime appartenait à une étudiante de Seattle qui s’appelle Emily Bartson. Inutile de dire que nos experts sont plus rapides que l’éclair côté analyses ADN, la prochaine fois ce sera en une fraction de seconde et tout le monde rentre dormir tranquille. La victime était de Seattle, encore un clin d’œil au passé de D.B et Finn avec ce mode opératoire ? On verra…en tout cas, elle a disparu depuis 5 semaines, l’enquête de D.B date de 5 ans, avouez qu’il y’a un lien anormal avec ce chiffre !

CSI 15X019

CSI 15X0110

CSI 15X0111

Pendant ce temps, Finn était montée sur ses grands chevaux en jetant le dossier de l’homicide de l’adolescente dans la face de Daniel Shaw, qui s’est avéré un détective privé engagé par les parents de la fille pour la retrouver. Dégoûtée, Finn accusa son chéri de mensonge puisqu’il a tout fait pour retrouver la jeunette jusqu’à ce qu’il couche avec Finn par intérêt. Il expliqua qu’il avait été engagé avec une dénommée Keri Torres pour retrouver la fille mais Torres avait mystérieusement disparu (pourquoi on n’avait pas pensé à Jack Malone de la défunte série FBI : portés disparus ?) bref, on a trop de disparus et de morts qu’on se prend en pleine poire dès ce premier épisode. Le mec couche avec Finn mais cherche deux femmes disparues, original comme forme de recherche…

On découvre que Torres et Shaw avaient bossé sur l’affaire du tueur de Gig Harbor à Seattle avec Finn et Russell. Torres disparut, ça promet pour les autres ! Shaw et Finn décidèrent de mettre leurs différends de côté pour rebosser sur l’affaire du tueur de Gig Harbor que tout le monde soupçonnait. Dans une vidéo, Shaw remarqua que la victime parlait à un inconnu qui avait le dos face à la caméra, mais il laissa une empreinte sous la table. En analysant la table, Greg trouva l’empreinte du majeur du tueur de Gig Harbor alias Briscoe, effarée, Morgan regarda la photo du détenu qui leur faisait un doigt d’honneur à sa manière « très scientifique ». Bon, je ne vous cache pas que j’étais mort de rire car c’est du jamais vu dans CSI lol !

CSI 15X0112

Petit flash-back nous montre Russell, 5 ans en arrière, à Seattle. Il trouva le sanctuaire du tueur de Gig Harbor dans un yacht blanc, avec des photos de Finn, de lui et de sa fille Maya. Il fut agressé par le tueur en question sur le quai mais 2 balles sauvèrent la vie de Russell. Flash-back off, c’est le retour au présent où Russell allait rencontrer le tueur en tête-à-tête 5 ans plus tard. Mais le tueur de Gig Harbor avait un majeur manquant, la thèse du copieur n’a pas été rejetée mais Jared Briscoe s’entêta : il était le tueur et personne ne pouvait le copier.

Et le joujou de Nick ? La cartographie en 3D n’a rien donné, tout cet argent pour rien, ça va énerver Ecklie ! mais l’horreur dans cette séquence était la coupe des cheveux de Greg, on dirait qu’il s’est mis la tête sous un fer à repasser. On regrette les cheveux en pétard de Greg dans les 4 premières saisons…Enfin bref, Nick bloquait sur des éclaboussures de sang, alors que Greg l’informa que le tueur, 5 ans plus tôt, gravait sur les murs le nom de Maya, la fille de Russell (ça sent mauvais pour elle, cette saison) et que Russell avait demandé une protection rapprochée pour sa fille et sa famille à Seattle. Saison 13 : petite-fille de Russell, saison 15 : fille de Russell. Je parie que la saison prochaine commencera par la femme de Russell, ou son fils (à moins que ce soit pour la saison 17, si la série survivrait d’ici-là). On apprend certaines choses sur le passé de Russell et l’impact de l’affaire de Seattle sur sa vie.

CSI 15X0113

CSI 15X0114

Alors que la fine équipe cherchait un message laissé par le tueur, c’est Finn, Sara et Shaw qui découvrirent les précieuses notes de la détective privée disparue Torres qui avait écrit l’adresse d’un café avec la rencontre d’un dénommé Mark Turner qui, selon Finn, a rendu visite à Briscoe.

Shaw et Finn trouvèrent Mark Turner dans une grande société. Il leur expliqua qu’il considérait Briscoe comme étant innocent. Finn et Shaw n’en revenaient pas, mais le grand patron arriva pour répondre clairement à leurs questions : lui et Briscoe se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. Il s’appelait Paul Winthrop, le jumeau de Jared Briscoe. Finn et Shaw ne surent plus quoi dire (c’est ce qu’on appelle perdre sa langue) surtout devant une folie scénaristique pareille. Il expliqua rapidement que lui et son frère ont été adoptés dans des familles différentes, dans deux milieux différents et qu’ils ne se sont jamais rencontrés, d’après ses dires. Lorsque Finn et Shaw lui montrèrent la photo de la victime avec l’inconnu, il utilisa son majeur gauche sur la photo en mettant ses belles lunettes qui le font ressembler davantage à son frère, donnant un visage de psychopathe. Je me demande si on a deux psychopathes tueurs en série et qui sont en plus des jumeaux ? On a déjà vu deux jumeaux psychopathes dans Esprits Criminels (pas ceux de l’université mais les deux autres) et la fin était morbide pour les deux. Je crois avoir une idée concernant le majeur de Briscoe, mais j’attends une petite confirmation le long des épisodes…

CSI 15X0115

CSI 15X0116

CSI 15X0117

Le jumeau Paul proposa de donner son ADN pour prouver l’innocence de Briscoe, alors qu’on sait bien que les jumeaux ont le même ADN. Ça sentait le piège avec des propos clairs et nets, étranges jumeaux. Paul est un vrai petit malin qui piégea les scientifiques avec ses questions : ils se sont basés uniquement sur les aveux de son frère et non sur son ADN, et le jumeau expliqua que Briscoe peut avoir des obsessions concernant les tueurs en série et Maya, la fille de Russell. Mais aucune preuve directe ne pouvait accuser son frère de meurtre. Le vrai tueur était à l’extérieur, chose que Finn ne rejeta pas. Winthrop (le jumeau) revint à ce fameux flash-back de Russell, et on découvre que c’est Finn qui avait sauvé la vie de Russell ce jour-là en tirant deux balles sur Jared Briscoe.

CSI 15X0118

CSI 15X0119

On découvre Finn, Ecklie et Russell en pleine discussion : Ecklie redemande à Finn de ne pas en faire une affaire personnelle, alors que Russell et Finn ne cachèrent pas leurs grimaces (la thématique de la dualité). Morgan interrompt la discussion en donnant les résultats de l’ADN trouvé sur les ficelles coloriées et sur les trajectoires : Henri avait donné les noms des 3 femmes disparues à Seattle !

Pendant ce temps, Nick et Greg bossèrent chacun de leur côté et les deux eurent le même résultat fou et étrange. Greg, examinant la voiture étrangement scintillante de Keri Torres, trouva grâce au luminol de Sara que les points bleus ensanglantés formaient un motif sous la toiture de la voiture. En cherchant dans un livre, il découvrit que les points étaient placés délibérément pour former le motif de la constellation des jumeaux. Encore plus fou, Nick montra à Greg le schéma en 3D de la scène de crime : toutes les ficelles vertes étaient liées à des éclaboussures de sang formant le même motif trouvé par Greg. Grace à quelques recherches, Nick et Greg trouvèrent une adresse en plein désert vers laquelle se sont dirigés Nick et Russell. A son arrivée, Russell découvre que l’adresse en question était adressée à eux puisque le meurtrier avait tout quadrillé, il y’avait trois tombes ouvertes et trois cadavres momifiés de femmes exhumées que Russell identifia sur-le-champ.  Le doc découvrit un morceau de chair entre les dents d’une victime que Nick vérifia aussitôt : l’ADN ne correspondait pas à celui des  jumeaux ! (tant qu’on a une machine qui analyse l’ADN en une seconde, je me demande à quoi sert Henry ? à une analyse plus «lente » de l’ADN ?) Le tueur avait retiré tous les organes intérieurs de ses victimes pour en créer les fameuses ficelles coloriées de la scène de crime. Trop fort ce tueur en série ! il me rappelle Pelant, le tueur en série ennuyeux qui sait tout sur tout dans la série Bones ou Haskell qui a torturé le pauvre Langston durant 3 saisons lool.

CSI 15X0120

CSI 15X0121

CSI 15X0122

Finn, insouciante, s’asseyait dans sa voiture et se retrouve bloquée, menacée de mort avec une bombe sous son siège (je vous épargne les détails puisque j’ai tout expliqué au début de cette longue review) alors que Russell tentait de trouver une réponse au dingue qui menaçait Finn. Une seconde avant l’explosion, Russell répondit « vous êtes le tueur de Gig Harbor » et c’est grâce à cette bonne réponse que Russell réussit à sauver sa coéquipière pour l’instant. Car, rappelez-vous, une détective privée (Torres) a déjà disparu et qui est certainement morte puisqu’elle avait enquêté sur le tueur avec Shaw, Finn et Russell. Russell avait été agressé à Seattle et a failli y rester mais il se peut qu’on l’agresse encore. Finn a failli laisser sa peau dans sa voiture de rêve (les scénaristes commencent par une scène torride et finissent par une scène qui glace le sang de Finn), donc je parie que ces quatre-là seront toujours l’obsession du tueur et que chacun aura son compte !

CSI 15X0123

CSI 15X0124

CSI 15X0125

Et parce qu’une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, toutes les preuves ADN innocentèrent pour l’instant Briscoe, en découvrant que l’ADN appartenait à un inconnu. Courroucé, par une fin pareille (le triomphe du Mal sur le Bien) Russell était dépassé devant un Ecklie  qui ne change pas d’attitude. Finn et Maya furent la cible et l’obsession du tueur, sans parler de Russell lui-même. Le tueur lui avait adressé un message de défi lorsque Finn était dans la voiture : Attrape-moi si tu peux !

Ce que Ecklie a fait à la fin est quand même intéressant puisqu’il fit savoir indirectement à Russell qu’il n’était pas seul et qu’il avait une équipe derrière lui. Persuadé de la culpabilité des jumeaux malgré les preuves scientifiques les innocentant, Russell était entre la science et le profilage. L’épisode 6 risque d’être prometteur ! Bref, Ecklie demanda à Russell de coincer les jumeaux, alors que l’épisode s’achève sur Russell  et son équipe bossant jusqu’à l’obsession, surtout que Russell réalisa le même motif des jumeaux sur son tableau et Greg trouva le même motif sur la page d’un livre. Morgan imagina la scène du meurtre de l’adolescente (très violente et très gore comme scène) alors que c’est sur Russell que la dernière image se fixe…C’est fou ce que j’ai adoré la musique de fond qui accompagne les jumeaux et l’équipe à la fin de l’épisode !

CSI 15X0126

CSI 15X0127

CSI 15X0128

CSI 15X0129

Voilà, j’espère que ma review vous a plu et merci de votre lecture !

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.