RSS

Fuller House – Fiche et critique d’un spin-off

07 Août

ScreenShot3305

Fiche série :

Titre : Fuller House

Année de préparation : 2014

Année de tournage : 2015

Date de diffusion : 26 Février 2016

Nombre de saisons : 1 (renouvelée pour une saison 2)

Nombre d’épisodes : 13

Genre de série : sitcom

Type de série : spin-off de la série-mère Full House (1987-1995)

Chaîne : Netflix

Créateur : Jeff Franklin

Producteurs exécutifs : Jeff Franklin, Thomas L. Miller et Robert L.Boyett

Producteur : John Stamos

Pays : USA

Statut : en cours.

Acteurs principaux :

Candace Cameron Bure, Jodie Sweetin, Andrea Barber, Michael Campion, Elias Harger, Soni Nicole Bringas, Dashiell et Fox Messitt

Générique : « Everywhere You Look »

Synopsis :

Cette série dérivée se veut comme suite de la série-mère Full House (connue sous  La fête à la maison). Nous retrouvons presque tous les acteurs de Full House dans Fuller House (les sœurs Olsen ont refusé de participer) qui, après 29 ans du pilote de Full House, ont tous pris un coup de vieux. Dans la petite nouvelle série, l’oncle Jesse Katsopolis est présent mais en tant que personnage secondaire, cédant la place n°1 à D.J Tanner-Fuller, qui est devenue une veuve débordée par ses 3 garçons et son boulot de vétérinaire. D.J fut le miroir de son père (veuf débordé par ses 3 filles et son boulot) et fut rejointe par sa sœur Stéphanie, une DJ mondialement connue, musicienne compositrice et chanteuse (c’est la seule ayant suivi les traces de son oncle Jesse) et par son amie d’enfance Kimmy Gibblert, la mère d’une fille adolescente (Kimmy remplace en quelques sortes le rôle de Joey). Ayant fait un tel sacrifice en quittant leurs carrières et leurs maisons, Stéphanie et Kimmy viennent en aide à D.J pour élever ses fils dans la même maison où jadis, Jesse et Joey étaient venus en aide à Danny, pour élever ses 3 filles D.J, Stéphanie et Michelle (cette dernière est absente de la série Fuller House à cause du refus des sœurs Olsen mais les producteurs gardent espoir).

Critique personnelle :

Je m’excuse d’avance si je vais être impitoyable dans ma critique, mais je le fais par l’amour d’un fan déçu. J’ai regardé Full House et Fuller House en 9 jours, ce qui fait au total 9 saisons ! mais quand les séries sont regardées par un nouvel angle, ça donne autre chose. J’étais entrain de regarder la saison 8 de Full House (magnifique série que je vous conseille de regarder !) quand j’ai entendu parler des critiques de Fuller House, mais je me disais qu’il fallait découvrir cette série par soi-même pour avoir sa propre idée. C’était la meilleure décision que j’ai prise !

-Dieu merci, John Stamos (oncle Jesse), Bob Saget (Danny) et Dave Coulier (Joey) sont là même en interprétant des personnages secondaires!

-Fuller House est une série déraillée du chemin familial hilarant et touchant qu’a tracé la série-mère Full House.

-Au lieu de se concentrer sur les enfants avec des sujets simples comme la série-mère, Fuller House est une série dérivée qui se concentre sur le sexe, l’alcool, les adultes et des références à la politique.

-Après l’épisode 1 plein de nostalgie, c’est la décadence totale. On se rend compte de la bassesse du script et à quel point il est pauvre. Les personnages sont méconnaissables : ainsi, le personnage de D.J se réduit à une veuve aux mœurs légères, un personnage complètement ennuyeux et fade. De plus, le personnage de Kimmy Gibblert est devenu si plat qu’on se demande si ces personnages élèvent vraiment des enfants. Pourtant, les acteurs et actrices jouent très bien, mais les textes sont affreux et ne font pas rire pour une sitcom.

Autre exemple : Jesse Katsopolis répète dans deux épisodes différents la même phrase, les scénaristes ne bossent pas sérieusement !

-Où est passée l’innocence des enfants au fait ? Dans la série-mère on s’intéresse à ce qu’ils font à l’école, leurs souvenirs, leurs questions….Dans cette série dérivée on assiste dès la première saison à un enfant de 13 ans qui fonce sur la première fille, son petit frère qui n’a que 7 ans fait des allusions sexuelles et politiques, et dans tout ce bazar la petite hispanique Ramona et le bébé sont complètement exclus de la famille, ils sont là sans l’être.

-Observons Max, le personnage du frère cadet qui a 7 ans. L’acteur surjoue son rôle avec trop de fausses gestuelles etc. Il y’a un cruel manque de naturel chez l’acteur qui vous tape sur les nerfs au lieu de vous faire rire avec ses phrases idiotes écrites par des scénaristes écervelés.

-Pourquoi s’entêter à attendre Ashley ou Mary-Kate Olsen ? C’est vrai que Michelle était un personnage interprété par les jumelles dès leurs 6 mois, et Michelle est un personnage qui fut toujours le centre de l’attention contrairement à Tommy jr. Autant recruter une nouvelle actrice blonde pour interpréter Michelle, même si ça va paraître bizarre.

-Dès le début de Full House, une relation très spéciale s’était établie entre Michelle et son oncle Jesse. Ce genre de relation est introuvable dans Fuller House.

-Cette série manque de fraîcheur, d’humour, le script n’est pas top.

-Côté personnages, vous voyez la catastrophe, mais le pire c’est que les scénaristes copient des scénarios complets de l’ancienne série. Un exemple ? Dans le season finale de la saison 1 de Fuller House, Kimmy n’arrive pas à dire « je le veux » devant son futur époux, à l’image exacte de Becky face à Jesse à la fin de la saison 2 de Full House. J’ai aimé le clin d’œil avec la présence des mariés renouvelant leurs vœux pour la 25ème année déjà !

-Fuller House est une série que comprennent surtout les fans de Full House. L’idée de ramener Full House sous une « nouvelle » forme est osée, et même une bonne idée. Sauf que le public réclame de la qualité, pas une pâle copie d’une série à succès dans les années 80/90, pas d’un bouton d’enregistrement de rires devant une scène qui ne fait pas rire. De grâce, sauvez les meubles dans la 2ème saison car ce sont les personnages secondaires qui ont sauvé la saison 1 !!!

-Le seul personnage principal qui m’intéresse reste celui de Stéphanie, et si les scénaristes sauront comment le développer alors je tirerai mon chapeau.

-A l’exception de quelques scènes et répliques rigolotes dans quelques épisodes, cette série se place en dessous de la moyenne. Néanmoins, je lui accorde une 2ème chance.

 

Advertisements
 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :