RSS

Archives de Tag: animé

Dragon Ball Super: Review de l’épisode 66 ou la merde noire de DBS.

tumblr_ogkhdho7r61rqe0rbo1_r1_500

Oss ! c’est moi qui va commenter l’épisode 66 vu ce soir, qui est le 19e épisode de l’arc Trunks du futur. C’est de loin le plus grand arc de DBS, et le plus apprécié. Vers 1H du matin, j’ai assisté à la débâcle de cet arc. OMG quelle MERDE NOIRE xD

Dans le précédent épisode, on a laissé Vegeta au sol, blessé (bien sûr pas de sang) avec son fils du futur aux cheveux bleus (la logique de DBS) dans la position de la Piéta, en train de regarder Son Goku qui lançait un kaméhaméha sur le Zamasu fusionné, et qui est immortel en plus.

L’épisode 66 commence par la puissance anormale du kaméhaméha de Goku qui a juste rendu la moitié de Zamasu violette et fondu, comme le Copy Vegeta vs Gotenks. L’air démoniaque, Zamasu ne lache pas l’affaire, mais Goku se transforme plus facilement avec son double aura de l’épisode 39 et l’envoi au tapis, là on peut se demander pourquoi ne pas avoir utilisé cette technique au début de l’arc ? Zamasu s’est évanoui et Goku aussi car ses réserves d’énergie étaient à sec.

tumblr_ogkjaedmsh1qc9dlro4_500

Gowasu, kaio-shin, Vegeta et Trunks entourèrent Goku qui n’en pouvait plus, puis comme il est immortel, Zamasu ou le bonbon Candy réapparaît, il pouvait agrandir son bras (j’étais mort de rire) et avait une double aura (rouge et violette) alors que Goku discutait avec Vegeta et Gowasu, ce dernier expliqua que la partie mortelle de Zamasu a été touchée (Black est mortel) et qu’avec l’attaque de Goku, Zamasu n’a plus presque de contrôle sur 50% de son corps.

tumblr_ogkjaedmsh1qc9dlro8_500

Dans le garage de Bulma, Maki donne la moitié de l’épée de Trunks à Bulma, les enfants m’ont bien fait chier dans cet arc.

Pendant ce temps, Goku propose à Vegeta la fusion avec les potaras comme ils l’ont fait dans la saga Boo de DBZ, ce qui voulait dire la réapparition de Vegetto/Begetto. Dire que j’ai attendu cet épisode comme un con.

Vegeta ne voulait pas fusionner, mais accepte à la fin lol j’aime beaucoup sa relation bizarre avec Goku qu’il déteste et apprécie en même temps. Hop, 2 senzus chacun et c’est parti.

Déjà, la fusion s’est déroulée très vite, puis Vegetto apparaît les cheveux bruns et pas noirs comme dans DBZ (pu..naise) – certains disent que c’est brun, chacun a sa vidéo mais c’est pas le plus important-, pour les vêtements il porte les mêmes que dans DBZ à part une ceinture bleu clair (repunaise). Néanmoins ça reste la meilleure scène de l’épisode.

Très vite, Vegetto se transforme en SSJB (alors qu’il a mis du temps pour se transformer dans DBZ), et on ne voit pas grand-chose à part quelques coups, un coup d’épée d’énergie et le « Final kaméhaméha », qui n’est qu’un kaméhaméha simple, pour l’appellation on peut déduire que ça provient du Final flash de Vegeta et du Kaméhaméha de Goku. Cela reste une appellation plus stylisée que celle de « Big bang kaméhaméha » que Gogeta SSJ4 avait envoyé sur Omega Shenron dans DBGT. Néanmoins, le big bang kaméhaméha reste le plus énorme kaméhaméha jamais réalisé, Gogeta SSJ4 n’a personne qui lui arrive à la cheville, même le Vegetto de DBZ.

L’apparition de Vegetto dans DBS dura 7 minutes, chronomètre en main ! alors que son apparition dans DBZ dura 6 épisodes !

On vient de démythifier Vegetto qui fut plus fort que Trunks, mais il ne fait pas mieux que Gotenks face à Copy Vegeta.  En plus, Vegetto dans DBS parle TROP et manque d’humour, il est moins agaçant que DBZ ce qui est dommage.

screenshot3817screenshot3818

Puis vint la cascade du n’importe quoi : Trunks devient trop fort car Mai qui est venue avec Bulma dans la machine à remonter le temps (transformée en un moyen de transport) pour lui donner la moitié de l’épée qu’a trouvé la petite fille, face à un instant aussi dramatique, on chiale en se demandant pourquoi on a perdu notre temps puisqu’on a ruiné un personnage dont on attendait l’arrivée depuis 2 semaines !

Trunks, rempli de bons sentiments, transforme son épée en une épée énergétique, puis va aider Goku et Vegeta (qui ont pris tous les coups depuis le début de cet arc) il va et arrive comme une fleur, protège son père et Goku (inutile de donner des explications à la noix, les potaras ont un effet permanent pas 1 heure! on se fiche royalement de nos gueules) et devenant tellement fort, il se transforme : hop double aura, une épée d’énergie et il crée un pathétique petit genkidama qu’il utilise comme une grosse épée (trop d’épées dans cet épisode) puis coupa Zamasu en deux (et visiblement, il aime couper ses ennemis en deux) et hop, fin de l’épisode. Zamasu l’immortel est mort, belle logique.

On appelle ça une fin vite bâclée, pour les scénaristes : qu’importe le scénario et la logique ! Trunks doit gagner. C’est son arc (va dire ça à Gohan qui a chopé l’arc Cell des mains de Trunks) bref aucune logique, et on sort déçu d’un  arc qui n’est en fait qu’une grosse merde.

Récapitulatif de ce que je n’ai pas aimé dans cet épisode :

*Mauvais traitement de Vegetto, moins sarcastique, aucun charisme, moins d’humour, entrée moins fracassante, moins de techniques de combat…

*Trunks est une merde, un morveux sans pouvoir, qui réussit à vaincre Zamasu d’un seul coup d’épée cassée…et Zamasu est un immortel. Cherchez l’erreur.

*L’histoire de l’épée cassée donnée par des enfants trop présents à mon goût est une histoire de merde.

*Le genkidama démythifié. Petite boule qui n’a rien avec les genkidamas des autres séries !

*Le pouvoir des potaras modifié, c’est vraiment nul. Tout ça pour que Trunks vainc tout seul Zamasu, pas besoin de fusion ou de devenir un SSJB (il est trop raté pour le devenir) mais les sentiments humains et la noblesse ça donne de la force et de l’énergie et permet de vaincre les méchants, bref un épisode digne des années 20 où un vieux chinois méditait dans une montagne et trouvait que la force mentale vainc les méchants, sauf que dans ce foutu dessin animé on nous prend pour des bébés (ou de gros cons) pour faire passer le message. Mais Trunks est faible mentalement et physiquement !

Bon allez, sur ce, je vous laisse méditer concernant ces bons sentiments. Je tire la chasse sur cette merde et mon avis depuis plus d’un an n’a guère changé : DBS n’arrivera jamais à la cheville de DBGT.

PS : et pas de photos de trunks non plus, à quoi ça sert ? A perdre encore du temps ? Bye.

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le novembre 13, 2016 dans Dragon Ball Super, Manga animé

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super – Bref, j’ai regardé le mini-arc de Potaufeu!

Note : cet article a été écrit avant le visionnage de l’épisode 47, certaines choses que je trouvais insignifiantes dans le mini-arc de Potaufeu ont trouvé un autre sens dans l’arc de Trunks-Black Goku ! Voici d’abord un bref article qui résumé mes impressions à propos du mini-arc précédant l’arc de Trunks !

Parlons donc du mini-arc transitoire qui se place entre l’arc Champa et l’arc de Trunks du futur (ou comme je l’appelle, de Black Goku !).  Je vais être très bref : je fus vraiment déçu de la tournure des événements même si j’ai remarqué un seul détail intéressant qui était l’acquisition et l’application rapide de ce qu’ont appris Vegeta et Goku du robot de pacotille et de Hitto, leurs duels les plus marquants du tournoi de Champa.

On se rappelle tous l’excellentissime et ô surprenant épisode 39. L’épisode 40 conclut le tournoi avec le triomphe de Monaca (et donc de Beerus) et l’épisode 41 conclut tout l’arc Champa avec l’apparition de Zeno-sama ainsi que du Super dragon et le souhait de Beerus – chouette au passage – d’offrir une planète terre à son jumeau. Les épisodes 42 et 43 on peut les considérer comme étant liés à l’arc Champa qui ont mis la lumière sur la découverte de la supercherie et le combat Beerus masqué vs Goku, quant à l’épisode 43 c’est la maladie de Goku et la force extra de Pan.

L’arc Champa se conclut avec plusieurs ouvertures comme une future visite de Vegeta à l’univers de Cabbe, ou Champa découvrant la planète terre de l’univers 6 etc.

Je m’attendais à un petit lien entre l’arc Champa et le nouveau mini-arc qui le suit car j’ai toujours critiqué le fait que Dragon Ball Super ressemblait à plusieurs niveaux de jeu vidéo tout coloriés sans le moindre rapport entre eux.

Malheureusement, même le mini-arc surnommé « l’arc Potaufeu » ou que je surnomme « Gotenks vs l’eau magique » était un arc à chier. Car même avec quelques bons points, l’animation et le scénario étaient affreux.

Petit plan détaillé concernant ce mini-arc qui arrive après l’arc Champa :

Episode 44 : Cet épisode est le premier épisode du mini-arc, l’idée de base est forte (Goten et Trunks qui sautent dans le camion de Monaka) qui a conduit le trio Goten-Trunks-Monaka à la planète Potaufeu où Potage, un vieux panda avec une sucette au cou attendait qu’on lui livre un bouquin sur les arts martiaux. Bref Goten et Trunks le sauvèrent des ennuis mais les types qui le menaçaient libèrent l’eau magique qui absorba les forces de Vegeta lorsqu’il s’est rendu sur la planète maudite pour sauver son fils. On assiste à de la gélatine violette sous la forme de Vegeta 2.

Episode 45 : on apprend du nouveau dans cet épisode mais la parenthèse « ennuyeux » demeure ! Jaco aida ses amis, puis Potage raconta la véritable histoire de Coméson, l’eau maudite libérée par des cons qu’elle a absorbé puis Vegeta. Un produit qui servait à défendre un peuple, puis devenue incontrôlable. Vegeta devint faible et transparent, il risquait de mourir. Goten et Trunks fusionnèrent  et même un Gotenks en SSJ3 ne servit à rien face à cette maudite gélatine violette, alias copy Vegeta. C’est vrai que Vegeta a beaucoup changé niveau force et puissance depuis DBZ contrairement  à Gotenks : les deux gamins ont sorti de nouveaux coups mais ça se voit qu’ils ne s’entraînaient pas vraiment. Gotenks fut vaincu facilement et les deux garçons furent sauvés par Goku qui a guéri.

Niveau animation, c’est un combat horrible et ennuyeux !!

Episode 46 : Goku vs copy Vegeta en mode ssjb (lol la copie ressemble presque à une glace avec ces couleurs violet-bleu-rouge !!!), puis Monaka qui sauve tout le monde en marchant accidentellement sur le noyau de l’eau Coméson. Quoi de plus ridicule comme fin, franchement le combat n’était pas sérieux. Beaucoup de fans ont pensé au combat Majin Vegeta vs Goku dans DBZ, mais ici aucun drame ni intensité, juste l’ennui. Tout comme n’importe quel happy end, cet arc de merde se termine avec les deux rivaux Goku et Vegeta papotant au coucher du soleil dans Capsule corp.

J’ai retenu une seule bonne chose de ce combat, c’est que Vegeta et Goku ont très vite appris de nouveaux coups grâce à l’arc Champa. J’ai retenu aussi le fait que Vegeta ait une sucette dans la bouche…Bonjour la fierté, surtout pour les fans de Vegeta outrés ! lol !

Bref, l’épisode 46 laisse un goût de merde, sauf ses dernières 30 secondes surprenantes et très noires dans lesquelles on voit Trunks du futur aux cheveux bleus (pourquoi ce changement de couleur ?) entrain de courir, comme si quelque chose le poursuivait dans un monde détruit..Enfin une transition, certes brute et maladroite mais au moins, on passe clairement vers un nouvel arc plus intéressant !

Bref ce mini-arc est vraiment un bouche-trou qui ne sert pas à grand-chose. Même pas à une évolution de Gotenks !

Merci de votre lecture ! à bientôt pour la review de l’épisode 47 qui ouvre le nouvel arc de Trunks du futur…

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super: Review de l’épisode 39

ScreenShot2888

Bonsoir à tous et j’espère que vous avez bien regardé l’épisode car je suis sur le cul! D’habitude je ne commence pas ainsi une review mais c’est fou ce que l’épisode est dingue. Ceux qui ne l’ont pas regardé ont perdu une magnifique occasion de saliver et d’apprécier cet épisode au goût piquant et tellement dragon ballesque! Enfin le retour aux sources! je vous conseille de regarder cet épisode, ainsi que les épisodes 38 et 37!

Je commence directement par 10/10, mention EXCELLENT. C’est le meilleur épisode de DBS, et c’est l’avant-dernier. On se demande ce que va se passer dimanche prochain avec l’épisode de clôture, numéro 40.

Vu que je suis excité comme un malade, je vais tenter de commenter le plus rapidement possible cet épisode (et ça fait plaisir car ça fait longtemps que je n’ai pas fait une review, DBS est mille fois mieux que Koh-Lanta!)

Après l’étonnante révélation de Goku dans l’épisode précédent, je m’attendais à un épisode titanesque et j’étais servi avec un sacré épisode 39.

Après la phase présentation et réchauffement dans l’épisode 38, cet épisode commence  directement par Goku en SSJB et sa transformation est digne d’une transformation à la DBZ. Très vite, il confirme ses dires en ayant le dessus sur Hitto (puisqu’il s’est habitué rapidement à sa technique de Tokitobashi (manipulation et arrêt du temps pendant 0,1 seconde).

Hitto attaqua Goku en utilisant le Tokitobashi (à la demande de ce dernier) mais se heurte à un mur: Goku n’est pas une affaire aussi facile que Vegeta. On voit plein de réactions, essentiellement de Hitto qui s’est trouvé plaqué au sol et qui a un sourire au coin du genre « enfin un adversaire à mon hauteur! » et aussi « ne cris pas victoire! » et de Beerus et de Whis qui avaient apprécié le combat en disant chacun « c’est mon Goku », cela souligne leur attachement à Goku, que ce soit par amitié ou par fascination et admiration de maître (comme Whis, fier de son élève). J’ai trouvé cela chouette. En plus, l’animation est au top avec les effets spéciaux et le dynamisme de l’épisode soulignant l’impact d’un tel combat. Put*** j’ai adoré!!!

Mais Hitto se révèle aussi un fin stratège: il simule un cri de rage pour faire croire qu’il a augmenté sa puissance. Whis se méfie, Goku fonce la tête baissée dans ce piège et reçoit un coup à la poitrine qui a failli le disqualifier, mais il n’abandonna pas. J’adore!

Hitto ignora les ordres de Champa qui voulait se débarrasser de Goku, et lui demanda de se lever. On sent un grand estime et un grand respect provenant de Hitto envers Goku, ce qui est admirable.

Il révèle sa stratégie à Goku et que, grâce à lui, il a gagné en puissance (0,2 seconde!) et qu’il se découvre lui-même en apprenant. En gros, Goku est son maître comme fut le cas pour Vegeta face à Cabbe.

Goku se relève, et crache du sang (qui nous rappelle l’attitude de Vegeta dans l’épisode précédent) et se concentra car il voulait s’habituer à ce nouveau niveau de Hitto. Mais Goku fit la même erreur que Vegeta en réfléchissant trop face à un adversaire hyper-rapide! Résultat: une rouée de coups attendait Goku en l’espace de 0,5 seconde de temps arrêté, whaou. Vraiment, j’adore cet épisode! suspense, animation, scénario et techniques nouvelles, c’est super!

Maintenant, le rythme va s’accélérer les gars. Franchement, j’ai eu le souffle coupé! Hitto demanda à l’arbitre indirectement d’annoncer la défaite de Goku (comme il l’a fait avec Vegeta), mais ce dernier se releva encore. Surprise! il annonça qu’il avait gardé une technique pour faire face à Beerus un jour, mais elle n’était pas encore au point. Goku eu son aura bleu-cyan avec une fine aura rouge bizarre. J’ai compris que c’était une transformation inédite.

ScreenShot2910ScreenShot2911ScreenShot2912

Soudain, Goku arrête tout le processus, sourit au coin et BAM! Là j’ai dit OMG!!!! Put*** de merde!

Silence…puis KAIOKEN! cette bonne vieille technique qu’on a connu aux débuts de DBZ et c’est surtout Vegeta qui s’en rappelle puisqu’il a reçu une raclée d’un kaio-ken x4 face à Goku à l’époque!

On en prend plein les yeux! et on reçoit même une petite explication sur le pourquoi de l’abandon de la technique, le doyen des dieux explique que ça aurait été du suicide si cette technique avait été utilisée et combinée avec une autre forme de SSJ. Je pense que pendant ses 3 ans d’entraînement dans la salle du temps, Goku a réussi à améliorer cette technique et à la fusionner! tient, mais Beerus panique? Whis a l’air intéressé.

ScreenShot2913ScreenShot2914ScreenShot2915

Allez, on enchaîne! et puisqu’il y’a moins de dialogue, je poste la suite de l’épisode en images (cliquez sur les images pour agrandir!)…C’est vraiment magnifique. Hâte de voir la fin en direct la semaine prochaine (je pense qu’ils termineront à égalité et que grâce à la présence de Monaka, U7 remportera la victoire), mais j’espère vraiment qu’il y aura un retour de la franchise vu que plusieurs portes sont ouvertes pour créer une suite ou une nouvelle série. Merci de votre lecture! à très bientôt!

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 17, 2016 dans Dragon Ball Super, Manga animé

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super – Bref, j’ai regardé l’épisode 1 de l’arc de Champa et tout l’arc ROF

ScreenShot2607

ScreenShot2608

Bonjour à toutes et à tous ! Bon voilà, l’arc Champa a déjà commencé avec l’épisode 28 diffusé dimanche 24 Janvier 2016. Je vais juste en parler un peu avant de passer au plus important : faire mon bilan de l’arc ROF (Resurrection of Freezer ou la résurrection de Freezer) !

L’épisode 28 de DBS est plutôt un épisode acceptable sur tous les plans : magnifique animation (à l’exception des portraits de Goku et de Vegeta parfois), humour à flot, c’est aussi un épisode qui donne le ton. Ce que je veux dire, c’est qu’on sent vraiment que c’est le début de quelque chose, car d’emblée il annonce les intentions de Champa, un futur tournoi et Goku et Vegeta qui seront encore de la partie. Il y’a dans cet épisode du neuf, l’entrée fracassante de Vados et de Champa, la haine des deux frères, mais surtout et pour une fois, l’appréhension de Vegeta face au tournoi contre l’enthousiasme exacerbant de Goku (du genre : youpi ! je vais me faire péter la gueule !)

En somme, l’épisode 28 est le début de quelque chose, mais il reste néanmoins pauvre, et Champa n’est pas un méchant comme Freezer, il est juste capricieux et arriviste tout comme son frère Beerus. Donc on a commencé par l’arc BOG (Beerus, un faux méchant ?) et on termine la série DBS avec l’arc de Champa Univers 6 (Champa, un faux méchant aussi ?).

Nous allons quand même attendre la suite des épisodes, donc je vais m’arrêter de commenter pendant quelques semaines l’arc de Champa pour voir où ça nous mène. Sinon j’apprécie vraiment le fait que Vegeta partage le même rôle principal que Goku, ce qui est une première dans toute l’histoire de la franchise (le générique en dit ouvertement à propos de ce duo !)

Retournons à nos moutons à propos du bilan de ROF. Bref, j’ai regardé ce deuxième arc. Mon bilan sera assez sommaire tellement j’ai été déçu par cet arc.

L’arc ROF comporte plus de points négatifs que de points positifs, et en 13 épisodes je n’ai jamais vu un arc aussi ennuyeux. Je sais que les deux premiers arcs sont une « remastérialisation » des deux films les plus récents de Dragon Ball, mais on aurait pu faire mieux, surtout concernant le deuxième arc.

Points négatifs :

-Un graphisme et une animation pourris, la vitrine d’un anime est son graphisme !

-Les musiques de fond sont généralement mauvaises ou mal choisies.

-Ridiculisation de certains personnages …(Vegeta, Goku, Piccolo, Gohan, Jaco….)

-Des personnages inutiles (Bulma et Jaco) sont mis en lumière plus que les personnages utiles !!

-Jaco qui était si utile  dans le film devenant un punching-ball de Bulma…pfff.

-Deux épisodes seulement sont bons de tout l’arc ? Oh là-là. Et en plus les deux derniers !

-A quoi sert Krilin SVP ? Même sa femme est plus forte que lui. Elle aurait dû lui laisser Marron tellement il ne sert plus à rien. On n’est plus dans DB ou DBZ !!

-Cet arc est un arc centré sur l’art de vivre que sur l’art du combat. Les scénaristes et les graphistes se sont concentrés sur la nourriture au détriment du combat.

-Des chorégraphies de combats à faire pleurer de rire. Un enfant de 4 ans a plus d’imagination !

-Des personnages qui n’apparaissent que pour très peu de temps (Gotenks qui apparut pour un coup de boule puis rien !)

-Opposition de certaines situations  dans DBS avec celles dans les autres séries de la franchise (la terre et les dragon ball)

-Je fais peut-être le fan difficile mais la forme SSJGB ne m’impressionne pas, je pari que leurs cheveux deviendront multicolores dans l’arc de Champa !! Vive la forme SSJ4 de DBGT qui est de loin la meilleure de toutes les formes.

-Je me suis endormi deux fois devant DBS…

-Je sais que c’est lié à l’animation, mais dans un combat il y’a toujours du sang !

Points positifs de cet arc :

-Mettre Vegeta plus en lumière. Un sacré brave qui n’a pas froid aux yeux !

-J’adore la bromance Vegeta-Goku. A partir de l’arc Cell, leur relation ambiguë est mise en lumière, l’arc Boo l’a plus mise en lumière. Dans DBGT ils sont très complices ! Dans DBS, ils sont carrément inséparables pour des prétendus « ennemis » ou même « rivaux ». J’aime le fait qu’ils soient des amis très intimes ayant des situations hilarantes. Chacun sauve la vie de l’autre, c’est cool.

-L’entraînement avec Whis, ça c’est un bon point ! Dans le film, j’ai ragé pour le fait qu’on ne sait pas comment Goku et Vegeta avaient acquis cette forme (fusion avec l’aura d’un dieu) alors que dans DBS, tout est devenu plus clair.

-L’apparition éclair de Gotenks m’a fait plaisir, même si le personnage méritait son heure de gloire. Il a été viré simplement par les scénaristes, alors qu’on sait que Gotenks est le personnage le plus fort de la bande. D’ailleurs il l’a prouvé en mettant Tagoma K.O.

-L’apparition de Tagoma et de Ginyu : plus on est fou, plus on rit. On aurait pu faire un énorme combat, mais les chorégraphies étaient médiocres, les personnages pathétiques etc.

-Les choix des génériques sont assez bons côté audio et côté vidéo, c’est également intéressant de découvrir tous les personnages ensemble dans le générique du début et celui de la fin.

-Satan qui est encore le héros ! jusqu’où ira-t-il ?!

-La petite Pan est bien mignonne, mais je sens que DBS se terminera avec elle toujours bébé…

-Le fait que Master Roshi (Tortue géniale) participe au combat, j’ai beaucoup aimé.

Bref, je n’attends aucun miracle du dernier arc sur Champa.  J’espère que ça va être un arc décent pour enjoliver l’image terne qu’ils ont donné de DBS aux fans dont les réactions sont plus courroucées que jamais face à cet « hommage » d’une franchise qui a 30 ans d’existence !

Voilà une review assez rapide dans laquelle j’ai tenté de mettre tout ce dont je me rappelle pour l’instant, merci de votre lecture et de vos commentaires !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super: Review de l’épisode 27 (46 photos)

ScreenShot2597

Voici donc la review du 13ème et dernier épisode de l’arc ROF, c’est aussi l’épisode 27 de DBS avant l’arc Champa. Et tout ce que je retiens, c’est que c’est un bon épisode et c’est le meilleur que j’ai pu voir dans cet arc et même dans DBS.

Du chips… ?

L’épisode 27 s’intitule « La terre explose !? Le kamehameha décisif », un titre assez révélateur. Cet épisode fut diffusé le 17/1/2016.

Après 3 minutes de générique et de récapitulatif à vous faire chier, l’épisode commence, comme tout épisode de DBS. On n’oublie pas de mentionner les souffrances de Goku dans le précédent épisode, lui qui était devenu tout comme son fiston, une girouette devant Golden Freezer.

L’intervention de Vegeta en faveur de Goku annonçait implicitement le prochain arc. Je me prépare pour subir les beuglements japonais des personnages avec des sous-titres à moitié traduits et un paquet de chips. Du chips ? En cas d’ennui bien sûr…Et nous voilà partis joyeusement vers le dernier épisode de l’arc, même si on connait déjà la fin.

Touche pas à mon pote ! euh…à mon Kakarotto !

Lorsque nous nous sommes quittés dimanche dernier, la situation était très grave pour Goku qui avait bêtement baissé sa garde laissant le champ libre à Sorbet pour lui trouer le côté droit avec un rayon laser. Goku hurla de douleur, mais avant de trépasser, Vegeta prend part au combat en volant au secours de son ennemi de toujours, son compatriote sayajin, son rival et son vieux « frère » qui a failli être réduit en poussière par Golden Freezer.

Devant la stupéfaction de Freezer d’un côté et le soulagement des Z warriors de l’autre (ces fainéants n’ont finalement servi à rien, sauf des figurants passifs) Vegeta s’expliqua : il a besoin de Goku pour devenir plus fort et ne laisserait personne le tuer.

ScreenShot2554

ScreenShot2555

Je trouve que la relation Vegeta-Goku a évolué, pas vous ? Auparavant, Vegeta voulait tuer Goku, ensuite il lui sauvait la vie en disant qu’il était le seul à le tuer, et là dans DBS il n’est pas question de tuer Goku ! Et comme dans le film, il demanda un senzu pour soigner Goku. Mais disons qu’il y’a un petit changement.

Dans le film ROF, Vegeta avait demandé un senzu pour Goku, Krilin s’avance et Freezer essaie de le tuer, mais Vegeta sauva Krilin en tuant Sorbet.

Dans DBS, Vegeta demanda le senzu pour Goku, mais Freezer tenta de tuer Goku. Vegeta s’interposa en sauvant la vie (encore) à Goku en l’envoyant d’un coup de pied dans les bras de Krilin et de Gohan et de la même occasion en tuant Sorbet.

Cela me rappelle le coup de pied de Vegeta dans la saga des cyborgs dans DBZ. Il y’a des choses qui ne changent jamais comme un coup de pied salvateur!

ScreenShot2602

DBS: épisode 27

ScreenShot2601

DBZ: Saga des cyborgs

J’aime mieux le scénario de DBS, enfin une petite amélioration et non une pâle copie du film.

Vegeta voit bleu…

On peut parler de la réaction de Vegeta face à Freezer avant de se transformer en SSJGB.

Dans le film ou dans DBS, Freezer provoqua la colère noire de Vegeta même si ce dernier se préparait à le combattre. Regardez la différence entre ces deux répliques !

Film : Freezer moqueur « haha ! C’est une blague j’espère. Tu n’es pas assez fort pour me vaincre ! »

DBS : Freezer « Pourquoi vouloir se battre à sa place ? Tu n’as aucune chance de me battre, voyons ! »

Je trouve que la réplique du film est vraiment très provocatrice ! dommage de ne pas avoir mis du piquant dans celle de DBS. Dans tous les cas, Vegeta verra bleu…euh, rouge !

Je m’arrête sur la réaction de Vegeta face à la réplique de Freezer. Par exemple, dans le film il s’est directement emporté donnant une transformation hors du commun. Dans DBS, il a souri (très confiant) et laissa éclater sa rage devant la stupéfaction de tous (sauf Goku qui s’attendait à cela). Je vous avoue un truc : je préfère la transformation de Vegeta dans le film que celle dans DBS, regardez la différence !

Alors que tous furent surpris (Freezer le 1er) par cette métamorphose de Vegeta, Goku est admiratif : Vegeta avait réalisé son propre vœu à la fin de l’arc BOG en devenant SSJGB par lui-même.

ScreenShot2559

Freezer étripé

Vers la minute 7 :07 commence enfin le duel entre Vegeta et Freezer qui se lancèrent des regards froids, on n’entend même pas le fredonnement d’un moustique ou le miaulement d’un chat.

Inutile de vous dire que là commence vraiment le plaisir de regarder cet épisode, avec un combat qui va durer près de 2 minutes, un vrai combat qui n’a rien à avoir avec celui de Goku ou celui de la gruyère-girouette Gohan.

Freezer commence par quelques boules d’énergie qui furent dissipées par le revers de la main de Vegeta. Freezer n’en croit pas ses yeux et …tatatatatata ! il envoie plus de boules qui n’eurent aucun effet sur un Vegeta impassible et impressionnant, qui avançait à pas sûrs.

Vegeta rappelle à Freezer et au téléspectateur qu’il n’est pas aussi clément que Goku, j’attendais impatiemment le passage de Vegeta car c’est le meilleur passage de cet épisode ! Mais les souffrances de Freezer ne commencent que vers la 8ème minute. Je vous poste quelques captures ci-dessus, Vegeta a vraiment étripé Freezer en très peu de temps.

Freezer revient à sa forme initiale et Golden Freezer disparait. Ça sent la fin, et on est à la 9ème minute. Freezer  regarda malicieusement Vegeta, et explosa la terre.

La terre explose

Ce n’est pas la première fois que la terre explose, dans l’arc Boo (DBZ) Boo explosa la terre, dans DBGT suite à l’arc Baby la terre explosa à cause de l’apparition des dragons maléfiques, et voilà que la terre re-explose encore dans DBS mais cette fois à cause de Freezer. La différence avec cette explosion, c’est l’animation et le graphisme.

Beerus et Whis sauvèrent les Z warriors de l’explosion et se téléportèrent ailleurs, alors que la terre explosait avec une musique de fond décente.

Pour une fois, je trouve l’animation top. Des personnages étaient apparus avant l’explosion et ça c’est innovateur : Videl essayant de calmer vainement Pan, C-18 et Marron (Pan et Marron sont mignonnes mais elles vont mourir), Chichi lisant un magazine de mode, Satan et Boo entrain de dormir, les parents de Bulma ainsi que Goten et Trunks surpris par la mort, avec Piccolo, Dende et Popo en arrière-plan. J’ai trouvé que c’était une bonne idée de montrer ces personnages, pour ajouter plus de drame et de tragédie.

L’explosion du palais de Dende fut suivie de l’explosion de la terre pour de bon. La qualité de l’animation est pour une fois un peu supérieure à celle du film :

Les graphistes se sont amusés comme des fous je présume ! La bande sonore accompagnant l’explosion n’est pas mal du tout !

Mélodrame sur une île déserte…

On croyait parler de Koh-Lanta ! Mais non, il s’agit d‘un rocher flottant dans l’espace avec deux dieux, le dernier saiyajin, un patrouilleur galactique et 5 terriens. Tout le monde meurt et la terre finit en miettes à cause de Goku qui n’avait pas tué Freezer. Dans le film, Bulma pleure sa famille. Dans DBS, on décida d’ajouter Gohan et Krilin à la liste. Whis dévoila à Goku (qui s’en voulait à fond) le fait qu’il pouvait remonter le temps. Ce qui est fou, c’est qu’en DBS on dit que les dragons ball ont disparu avec la terre donc impossible de faire ressusciter quelqu’un, alors qu’en DBZ on demanda aux Namek de nouvelles boules et on appela un autre dragon pour reconstruire la terre et ressusciter les terriens. Dans le film, Piccolo figurait parmi les survivants.

ScreenShot2587

ScreenShot2588

Goku n’eut pas le temps de s’appesantir sur son douloureux cas de conscience, que Whis le renvoya 3 minutes en arrière pour tuer Freezer avant qu’il ne détruise la terre.

Cette scène du rocher avait duré 1 minute 20 secondes dans le film, et près de 3 minutes dans l’épisode de DBS. On a eu le droit encore à un flash-back, mais cette fois de l’épisode 20 de DBS à propos de ce qu’a dit Whis. Au moins, on n’a pas eu pour une fois ce sentiment de décalage entre DBS et les flash-back !

Le Kamehameha final

On fit un bond en arrière de 3 minutes grâce à Whis, et même la durée du bond diffère entre film et série. Par exemple, le bond en arrière dure 24 secondes alors que dans le film il ne dure que 10 secondes ! je vous laisse imaginer dans quelle partie je m’ennuie !

Goku, se culpabilisant, vit dans ce retour une manière pour se racheter. On arrive à l’instant où Vegeta avait mis ko le vilain lézard qui venait de perdre ses pouvoirs de Golden Freezer. Vegeta ne voit que du feu. Alors qu’il baissa légèrement sa garde pour donner le coup final à Freezer, Goku se mit en SSJGB, prépara son kamehameha et s’élança enragé vers Freezer qui se préparait à détruire la terre. Avant de donner son coup, Goku ordonna Vegeta de déguerpir sur-le-champ avant de lancer une vraie vague déferlante bleue sur Freezer qui disparut pour de bon.

In extremis

Là, plusieurs fans ont trouvé le fait que Goku sauve encore la terre était injuste et que Vegeta méritait de sauver la terre à lui seul. On se rappelle qu’il faisait partie du trio qui avait sauvé la terre dans l’arc Boo (DBZ), mais là je rejoins les fans. C’est une victoire volée alors que Vegeta était in extremis, à deux doigts de vaincre Freezer après un excellent combat. Il en a bavé pour devenir aussi fort, a passé 10 mois sur la planète de Beerus à s’y entraîner dont 4 mois avec Goku.

Là on peut se poser la question : quel est l’intérêt de laisser Goku toujours le héros, celui qui sauve la terre ? Surtout après une bourde commise ! C’est ridicule je trouve par rapport au personnage, occulté de la même manière dans DBGT lorsqu’il était SSJ4.

La terre fut donc sauvée in extremis d’un lézard, Vegeta fut sauvé par Goku qui lui rendit la monnaie de sa pièce, et tous les Z warriors ainsi que Whis complimentent Goku pour son exploit, oubliant qu’il était la réelle cause de ce que s’est passé. Je ne fais aucun commentaire à propos de la tête de Vegeta…Il a une tête bizarre, observez !

ScreenShot2592

La promesse de Gohan

Après un combat sans merci dans lequel on a perdu la terre, Goku annonça à ses amis qu’il les quittait pour voir Goten, son fils. On s’en fout de Chichi, elle lui a cassé les pieds à tel point qu’il n’y pense même pas…

ScreenShot2593

Gohan suit son père, mais pour foncer vers Videl et Pan en les promettant de les protéger, intéressant. On le verra plus tard dans le banquet réalisé par Bulma, entrain de demander à Piccolo de l’entraîner pour protéger ceux qu’il aime. Cela montre un événement majeur pour les fans de Gohan, mais comme je m’en fous, alors je passe au banquet.

ScreenShot2594

Happy end et accords

Dans un banquet dans lequel tout le monde était invité, Piccolo, Goten et Trunks écoutaient le récit de Goku à propos de ce que s’est passé. Trunks dit que la prochaine fois il coupera Freezer en deux, ce qui déclencha des rires et des sourires. Joli clin d’œil humoristique au Trunks du futur quand il avait découpé Metallic Freezer en deux !

Alors que Goku s’empiffre comme un porc, nous retrouvons certains plats déjà dégustés par Whis. Beerus se mit en colère lorsqu’il a découvert le pot aux roses. Il commanda la même nourriture que Jaco, ripostant.

ScreenShot2595

ScreenShot2596

Comme je l’ai déjà dit, Gohan se mit d’accord avec Piccolo pour s’entrainer.

Pour la scène finale du banquet, on retrouve les deux héros de cet arc, à savoir Goku et Vegeta, chacun portant son assiette pleine. Goku demanda à Vegeta de faire équipe mais ce dernier refusa, alors Goku dévoila qu’il était du même avis. Vegeta en fut enchanté d’être d’accord pour être en désaccord. Ces deux-là sont cinglés !

ScreenShot2597

J’aime bien le banquet car c’est inédit, et il en est de même pour la scène finale de cet arc : Freezer est de retour dans le monde des anges et des bisnounours, le cauchemar continue, pour lui.

ScreenShot2598

L’arc Champa va commencer directement ce soir avec la diffusion de l’épisode 28. Nous allons découvrir un arc inédit avec de nouveaux personnages, mais ne misez pas tout dessus !

Finalement…est-ce-que Vegeta est plus fort que Goku ?

Le duel de Vegeta contre Freezer n’avait rien de comparable avec le « duel » ridicule de Goku vs Freezer. Certes, on ne voit aucune goutte de sang dans cet arc, mais l’animation est une horreur. Concernant Vegeta, il est plus intelligent, plus froid et plus rancunier que Goku, c’est un impitoyable de première. Vegeta est très direct, alors que Goku baisse sa garde vite et n’aime pas tuer ses ennemis. Si on réfléchit une seconde, Vegeta avait tabassé Freezer et Goku avait éliminé Freezer, ne peut-on pas dire qu’ils sont ex-æquo concernant la force et la puissance ?

Merci de votre lecture !

ScreenShot2600

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super: Review de l’épisode 25

ScreenShot2249

Voici donc ma deuxième review de l’épisode 25 de l’arc « La résurrection de F » intitulé : « Un combat explosif ! La revanche de Golden Freeza » un titre long comme les titres des épisodes de DBS.

Le combat « explosif » laisse à désirer. Bien que cet épisode termine l’an 2015 aussi décemment que possible, cependant il ne remonte pas côté qualité de l’animation (surtout). Je ne comprends pas pourquoi on fait si mal l’animation, surtout que c’est le point précieux et attractif de chaque dessin animé. Que dire de l’animation d’une franchise dont les racines remontent aux années 80, ce qui fait 3 générations d’ados boutonneux qui avaient assisté à la création et à l’évolution de l’univers de Dragon Ball. Les combats médiocres sont pointés de doigt.

L’épisode 25 annonce un petit changement dans la fin du générique d’ouverture : Goku est en SSJGB. Petite remarque c’est que son aura bleue cache Vegeta, les 2 gamins et Chichi ! mais bon, on s’en fiche.

ScreenShot2233

Comme plusieurs fans, je vais trancher cet épisode en deux parties : la première est la meilleure !

On a vu à la fin de l’épisode précédent la transformation de Goku en SSJGB. Cet épisode démarre les hostilités pour de vrai entre les ennemis Goku vs Freezer. Ce dernier, pas du tout étonné ou effrayé par la nouvelle forme de Goku, sourit au coin. Dans le OAV, Freezer était complètement affolé ! le OAV marque un point, mais ce 25ème épisode montre un Freezer trop confiant, plus confiant que Goku, et je pense que sa vraie faiblesse est là, et que seul Vegeta s’en apercevra.

Revenons à nos moutons : n’arrivant pas à défier Goku sous sa nouvelle forme de schtroumpf, ce bon vieux Freezer se décarcasse et se métamorphose en Golden Freezer, et là tout le monde est surpris !

ScreenShot2238ScreenShot2234

Rappelons qu’avant sa métamorphose, j’ai adoré ses répliques et sa gestuelle ironiques avec Goku :

Freezer : « Jamais je n’aurais pensé affronter le dieu des Saiyans, c’est un grand honneur que j’ai là ».

Bref, j’ai bien aimé ce moment d’échange de regard et de piques !

ScreenShot2239

Alors qu’on attend la bastonnade, il fallait bien couper pour mettre Jaco en lumière avec ses appareils photo. Et Bulma qui ne sert à rien…Non mais, ils ont renvoyé Goten et Trunks car ils étaient des enfants et ont gardé Bulma ? Pourquoi une telle logique? Ne fallait-il pas l’envoyer avec les enfants, surtout que c’est une terrienne sans le moindre pouvoir ni le moindre entraînement ?

Même Jaco est inutile : autant il avait montré de quoi il était capable dans le film, autant on s’ennuie avec son personnage dans DBS.

ScreenShot2241

Après la métamorphose de Freezer, les ingénieurs du son ont envoyé une décharge électrique : la bande son est tout simplement une horreur immonde, rien à avoir avec la musique du film !

En tout cas, cette métamorphose plut à Vegeta qui s’ennuyait, debout comme un piquet.

ScreenShot2240

Entre blabla et moments HS, on arrive à la 8ème minute pour la métamorphose de Freezer ! alors que dans le film, il y avait 1 minute et demi entre les deux métamorphoses et surtout, moins de blabla et une musique plus cool.

Goku s’entête à dire à Freezer que leurs forces étaient égales, mais on s’en fiche ! on veut voir ce satané combat pour juger si leurs capacités se ressemblent ou pas !!

A la fin de la 10ème minute, ouf, le combat commence enfin ! J’ai cru qu’il n’allait jamais commencer, un épisode de Derrick est beaucoup plus excitant qu’un épisode de DBS.

Les deux ennemis jettent leurs forces dans la bataille, se battant comme des bêtes sauvages, la tension est presque à son comble, les boules de feu coulent à flot et les coups suivent ! Bon, je n’ai pas trouvé une seule goutte de sang malgré le coup violent qu’a reçu Goku au ventre. Soudain, tout s’effrite quand la voix de Whis interrompt l’ambiance en appelant Bulma : on comprend pourquoi elle est là ! mais ça reste nul..la voix de Whis est l’annonce de la fin de la première partie !

Whis prévient Bulma qu’il allait bientôt arriver sur terre avec Beerus, (mais c’est quoi cette posture, Bulma ? on dirait une contorsionniste !!!) puis Whis interrompt son voyage dans l’espace quand il remarqua l’arrivée de quelqu’un : c’est Champa qui s’est pointé avec Vados ! Tient, du nouveau donc dans cet épisode. On remarque la rivalité des deux frères, Beerus et Champa. Beerus parla froidement avec Champa : la place de ce dernier est dans l’univers 6, alors que Beerus est le dieu de la destruction de l’univers 7. En se préparant pour se battre, Beerus fut surpris quand Champa, un gros fainéant de première, décida de laisser Vados se battre à sa place car il avait « la flemme ».

En partant, on découvre que Vados et Champa ont 5 boules de cristal. On comprend pourquoi ils étaient dans l’univers 7. En tout cas, ça sent la dernière saga qui se prépare !

J’ai bien aimé le moment Beerus-Whis vs Champa-Vados. Il y a de la tension, humour, bonne animation, bonne musique et les deux nouveaux personnages attirent la curiosité. La relation entre les deux frères est hilarante, ils se détestent au point d’éviter leurs regards lolll.

Retour à la bataille entre Goku et Freezer qui a perdu de son importance et en intensité. L’animation est devenue médiocre et l’enchaînement des boules d’énergie et de rayons est lassant.

Après, on entend « tatatatata ! » hilarant plus qu’autre chose ! Quand je pense que c’est le meilleur épisode de cette saga et qui n’arrive même pas au niveau d’un épisode de DBGT. MDR. Pourquoi éviter de dire que DBS est juste de la me*rde ? Il y a de bonnes idées, de bons moments, mais cela n’honore pas une franchise comme celle de Dragon Ball.

Un coup fit tomber Goku à terre. Fallait pas être un schtroumpf pour être ridiculisé par un lézard. Goku tombe par terre et se relève tout propre tout neuf (j’adore la fabuleuse animation de DBS xD) en disant que la forme SSJGB lui a pris des années ! pardon ? A-t-on oublié qu’il s’agissait de 4 mois d’entraînement intensif ou bien c’est un problème de traduction ?

ScreenShot2250ScreenShot2251

Autre chose : les commentaires de Beerus et de Whis me manquent vraiment. Dans le film, ils commentaient le combat et c’était plutôt drôle, là c’est le silence total et la nourriture. Je ne sais pas si on va appeler DBS « l’art de vivre » tellement la nourriture est mise en lumière, le combat est devenu secondaire.

Le combat fut interrompu encore quand Freezer remarqua la présence de Beerus et de Whis, il eut la même réaction que dans le film. Beerus eut aussi la même réaction à son propos que dans le film (impartial), ou presque !

Beerus dit à Bulma qu’il la protègerait et un par un sont venus derrière lui, (dans le film tout le groupe était derrière Beerus en même temps, c’était plus rigolo) tandis que Jaco montre encore sa passion pour photographier Beerus.

ScreenShot2257

Le combat, réduit en miette par tant de coupures, reprend son cour et très vite : avec 4 coups seulement, Golden Freezer réussit à mettre Goku k.o.

ScreenShot2258

Fin de l’épisode, mais est-ce que Freezer est vraiment devenu plus fort que dans le film ou bien c’est Goku qui n’a pas l’air d’avoir acquis plus de force ?

Dans le film, cette partie existe, mais Goku réussit à reprendre le dessus. On verra les « surprises » de Dragon Ball Super quant à ça ! au fait, où sont les bannis du combat ? (Goten, Trunks et Piccolo) et pourquoi ne voit-on pas les deux gamins avec Dende et Popo ? Où sont les commentaires de kaio ? du doyen des dieux et de Chibito ?

Episode correct sans plus, très pauvre en scénario comme en animation, le rythme est lent et on bavarde trop. Chose qui pourrait vous transformer si vous êtes en colère en SSJ4 et si vous êtes fous de rage, ce serait Gogeta SSJ4 !

L’épisode 26 sera diffusé le 10 Janvier 2016, après une petite pause. Cette belle animation de Freezer nous attend mdr!

ScreenShot2259

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dragon Ball Super: Bref, j’ai regardé la 1ère saga!

DBS1ScreenShot2034

DBS2ScreenShot2033

Bref, j’ai regardé la première saga de Dragon Ball Super intitulée « Battle of Gods ». Dans ma review, je vais parler de ce que j’ai vu, remarqué, et de ce que j’ai apprécié et reproché à ce premier chapitre de la branche DBS, une série qui est en fait la 5ème série de la franchise Dragon Ball, une franchise qui s’étend depuis les années 80 avec Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Z Kai et Dragon Ball Super. Tout ça sans compter les nombreux films liés aux sagas de la franchise et desquels les scénaristes se sont inspirés pour écrire surtout la série Dragon Ball Super, la plus récente de toutes les séries.

Petites notes à propos de Dragon Ball Super, la saga de « Battle of Gods » qui vient de s’achever :

Titre de la saga : Battle of Gods (la bataille des Dieux)

Nombre des épisodes : 14

Titre de la série : Dragon Ball Super

Titre de la franchise : Dragon Ball

Créée et écrite par : Akira Toriyama

Pays : Japon

Date de diffusion du 1er épisode : 5 Juillet 2015

Date de diffusion du 14ème et dernier épisode de la saga : 11 Octobre 2015

Statut de la série DBS : actuellement en cours.

Captures : 49

Le duel : Son Goku vs Beerus-sama.

Le générique du début: magnifique ! Vidéo du générique d’ouverture

« Itsuka Togirita

Yume no tsuzuki hajimeyou

Hoshi wo tsunagete

Sora ni tobira kakeba ii

Aratana suteeji wa

Kami ni idomu basho

Kyouretsu mouretsu dainamikku

Let’s go go daipanikku

Makeru to tsuyokunaru

Minohodoshirazu ni wa

Koukai to ka genkai to ka nai mon

Souzetsu chouzetsu dainamikku

Let’s go yes renda kikku abisete mushaburui

Sugee koto ga matteru’n da ze »

Le générique de la fin n’est pas mal non plus, et les deux génériques combinent différents moments de Son Goku avec ses amis.

Par contre, le générique de la fin de l’épisode 14 fait mention à la saga de la résurrection de F. On remarque aisément qu’on a gardé les mêmes différences du film au niveau des coiffures et des vêtements.

Cette saga de Battle of Gods avait commencé 6 mois après la fin de la saga Boo, mais ce démarrage était si lent que j’ai lancé une vive critique à son sujet, je me suis vraiment beaucoup ennuyé. J’avais l’impression que les scénaristes ne savaient pas trop par quoi commencer, surtout que cette saga de DBS est supposée être la suite directe de DBZ. En plus, j’ai remarqué la suppression des derniers épisodes liés à Pan et à Oob dans DBZ, ce qui fait que la saga de Boo de DBZ soit la dernière de la série DBZ.

Côté rythme, c’est très lent. Côté design, il y’a des prouesses dans DBS qui n’existent pas dans DBZ. Mais ces prouesses techniques n’arrivent pas à la cheville de celles dans le très bon film « Battle of Gods » diffusé en 2013 et duquel est inspirée cette première saga.

J’ai remarqué que pour prolonger la saga, les scénaristes se sont attardés sur des petits détails qui n’ont pas duré ou existé dans le film ou dans DBZ. Par exemple, l’épisode 2 est un épisode centré sur Végéta mais qui fait écho à une promesse que Végéta a donnée à son fils dans DBZ, sinon certains peuvent trouver cet épisode sympa tout comme insignifiant pour d’autres. Je reste assez mitigé concernant cet épisode car il n’y a toujours pas d’action et que Végéta semble mener une vie bien pépère malgré son pétage de câble parfois. Sinon j’ai trouvé intéressant le fait de s’intéresser à la vie en famille de Végéta, ça donne un petit aperçu un peu différent des autres séries de la franchise.

Autre exemple, l’épisode 7 qui porte le titre de « Comment oses-tu frapper ma Bulma ? » renvoie à la dernière minute de l’épisode et aux 3 minutes de baston au début de l’épisode 8. Ironique. Dans le film, la durée était très courte (1 minute et 31 secondes) et la puissance de Végéta était plus palpable que dans DBS. Trop sentimental dans DBS, on sait qu’il est très sensible, pas la peine d’étaler plus !

Autre exemple et je m’arrête : la transformation de Goku en Super Saiyan God dure 7 minutes dans l’épisode 9 alors qu’elle ne dure que 1 minute et 20 secondes dans le film. C’était vraiment très ennuyeux et malgré les effets spécieux, j’ai préféré de loin le rythme et la musique de fond dans le film, plus la scène est courte plus c’est réussi surtout pour cette transformation pour tenir tête à Beerus-sama.

Inutile que je vous parle de l’épisode 10 qui ne mène à rien, juste que Goku a du mal avec ses nouveaux pouvoirs…dans le film on n’attend pas, on commence illico le duel et à fond en plus…

Ces épisodes auraient pu être évités ou enrichis, car c’est vraiment ennuyeux. Et on ressent la vacuité du scénario qui tarde à innover certaines parties. Mais en tant que fan de la franchise de Dragon Ball, on suit, admiratif ou pas !

Le duel tant attendu commence donc à partir de l’épisode 10, après des épisodes au rythme effroyablement monotone et lent. Les scénaristes et les techniciens n’attendaient que ce fameux duel qui va secouer la saga, c’est lui l’épicentre, bien qu’il ne dure que 5 épisodes. Les effets spéciaux sont remarquables, il y’a certaines erreurs dans les dessins, le combat est pas mal, surtout que dans le film il est relativement court et c’est le seul point noir dans tout le film. Dans la série en revanche, on remédia à cela en mettant le combat en lumière, avec plus d’effets spéciaux, plus d’action…bref on ne s’ennuie pas devant la bataille des Dieux dans DBS.

Le meilleur épisode de la saga reste pour moi le dernier, à savoir l’épisode 14, magnifique épisode même si j’aurais espéré voir la même fin avec Beerus-sama comme dans le film. Durant les épisodes, Goku perdait en puissance et termine le tout par une apparence normale avec son coup final. L’épisode 14 se caractérise aussi par un énorme hommage à la bromance entre Son Goku et Végéta, lorsque Végéta réussit à recevoir Goku, inanimé, entre ses bras. En plus il resta longtemps près de Goku, lui parlant. Même avec son masque d’un être froid et cynique, Végéta peinait à cacher son admiration et sa peur de perdre un rival dont il avait besoin.

Dans le film, le clin d’œil à cette bromance était ce que Goku avait avoué à Beerus-sama pendant leur combat souterrain, à savoir qu’il respectait Végéta pour sa fierté.

J’aurais espéré voir une fin humoristique comme au film (Bulma giflant Goku ou Beerus-sama mangeant du Wasabi). Mais bon, l’épisode 14 contient quelques passages humoristiques comme Beerus-sama qui ne revenait pas de voir Goku revenir au combat en super saiyan, ou Végéta qui boudait tout le monde décidant de devenir un Dieu tout seul sans l’aide de personne.

J’aurais bien voulu voir également Beerus-sama ne pas détruire la terre non pas parce qu’il était trop fatigué (DBS) mais parce qu’il respectait Son Goku (le film).

Il y’a aussi la bande de Pilaf dans la série DBS, complètement inutile, dans DBS ils ne font que manger et dormir comme des bébés. Dans le film au moins ils avaient essayé de voler les boules de cristal, ont pris Trunks en otage et utilisèrent le sabre et une arme à feu ! (et puis Trunks a pris Mae comme une petite-amie !)

Que ce soit dans le film ou dans DBS, je ne vois absolument pas l’utilité de Gotenks, réduit à un enfant pleurnicheur (il prend une fessée dans le film et quelques tapes sur l’avant-bras dans DBS) qui n’a aucune utilité (et dans les deux cas, il demande pardon !)

Dans tous les cas, DBS demeure une série à découvrir, et la saga de Battle of Gods est malgré tout une saga passionnante. Puis Videl enceinte qui a les cheveux jaunes pendant la transformation de Goku, ça en dit long concernant son enfant : ce sera une fille du nom de Pan, et qui réussit à avoir les cheveux jaunes comme son grand-père et les autres saiyans. On sent que les scénaristes ont jeté un coup d’œil sur certaines critiques des fans à propos de Dragon Ball Gt, dans laquelle Pan avait les pouvoir d’un super guerrier sans pouvoir changer de couleur de cheveux. J’ai lu des tonnes de critiques à ce propos !

On a également oublié de mentionner dans cette saga de DBS que Beerus-sama n’était que le 7ème dieu de la destruction, sur 12 univers ! (mentionné dans le film) du coup, la saga qui clos DBS et qui s’intitule « La saga de Champa » m’intéresse ! On a oublié aussi de mentionner que Whis est plus fort que Beerus, je me demande pourquoi tant d’oublis ?

Résumé rapide des 14 épisodes : Beerus-sama, le dieu de la destruction, se réveilla après un sommeil de 39 ans car il avait fait un rêve prémonitoire de Super Saiyan God, un adversaire redoutable. En quête de ce dernier, Beerus et son acolyte Whis suivirent les traces des derniers survivants Saiyans. Sur la planète du Dieu du nord, Son Goku n’a pas fait long feu face à Beerus malgré sa transformation en SS3 (il était sur la planète de kaio car il avait accepté l’argent de Satan.) Averti de l’arrivée de Beerus, un cauchemar du passé, Végéta fit tout pour éviter qu’il se mette en colère, sinon il détruisait la terre. Mais durant la fête d’anniversaire de Bulma (sur un bateau) Boo avala tout le pudding causant la colère noire de Beerus-sama. Ce dernier réussit à vaincre facilement tout le monde et gifla Bulma ce qui causa l’explosion de la rage de Végéta qui vengea sa femme, mais il fut vaincu par Beerus-sama. Goku arriva au bon moment et demanda au dragon Shenron comment créer un Super Saiyan God. Avec les renseignements de Shenron, et grâce au bébé de Videl, à Son Gohan, à Son Goten, à Trunks et à Végéta, Goku devint un Dieu Saiyan aux cheveux rouges et au pouvoir immense. Le long des épisodes, le combat était presque à égalité, mais à la fin Goku perdit son pouvoir et ainsi le combat. Végéta le sauva, alors que Beerus-sama s’endormit en tentant de détruire la terre. On sent quelques parts, un coup de la part du très gourmand Whis…

Les personnages dans Dragon Ball Super, saga de Battle of Gods :

DBSGOKUScreenShot2070

Son Goku : il a gardé son apparence de jeune homme bien portant, naïf, intelligent, amoureux de combats et de défis, je trouve même que son enthousiasme est devenu deux fois plus fort dans DBS que dans DBZ par exemple. Il adore avoir des amis (y compris Beerus !) et considère Végéta comme son bras droit et son ami le plus proche et avec qui il partage l’amour des combats et des challenges.

DBSGOHANScreenShot2076

Son Gohan : dans DBS, il est fraîchement marié à Videl. On apprend qu’il continue ses études de médecine et qu’il vit avec Videl dans une maison offerte par Satan. Il apprend durant la saga que sa femme attend un enfant et c’est grâce à ce dernier si Goku s’est transformé. Gohan est un mari comblé et un jeune homme qui ne prend part au combat que lorsque la situation devient urgente.

DBSGOTENScreenShot2075

Son Goten : dans DBS on le retrouve un enfant âgé de 7 ans (après qu’il fut un ado à la fin de DBZ). Les scénaristes se sont un peu plus concentrés sur son comportement et ses sentiments. C’est un enfant qui adore son père, devenus plus proches depuis le mariage de Son Gohan et son départ de la maison. Goten a également un tempérament de feu, plus susceptible que son frère ainé.

DBSTRUNKSScreenShot2071

Trunks : tout comme Son Goten, il redevint un enfant de 8 ans après avoir été un ado à la fin de DBZ. Il est toujours le meilleur ami de Goten et ensemble, ils forment Gotenks (crée dans la saga de Boo).

DBSVEGETAScreenShot2078

Végéta : il s’est amadoué et a le caractère plus doux depuis la fin de la saga Boo. Il partage les moments familiaux et se rapproche de sa femme Bulma et de son fils, Trunks (dans DBS, il n’a pas une fille qui s’appelle Bra, juste un enfant unique qui est Trunks). Il considère Son Goku comme le plus fort et l’admet pleinement depuis la saga Boo. Toutefois, il ne cache jamais son envie de dépasser Son Goku jusqu’à ce qu’il le dépasse face à la gifle de Bulma par Beerus. C’est un grand mangeur comme Goku. Il sauva Goku en le recevant dans ses bras, alors qu’il détestait le toucher auparavant. C’est le meilleur acolyte de Goku. Dans DBS il défendit la terre encore une fois, après l’avoir défendue ardemment dans DBZ.

DBSSATANScreenShot2073

Satan (Hercule) : il a évolué dans DBS. Depuis la fin de la saga Boo, il devint moins égocentrique et plus généreux. Il offrit une maison pour San Gohan et Videl et donna 100 millions de zeni à Son Goku car il estimait qu’il les méritait après avoir vaincu Boo. Il a reçu le prix mondial de la paix. Malgré ses défauts, Satan est un père-poule qui craint pour sa fille et qui surtout, craint sa fille. Il tenta de la protéger pendant la bataille des Dieux.

DBSVIDELScreenShot2072

Videl : devenue une délicate et tendre femme au foyer, elle est loin de la Videl têtue aux cheveux coupés de DBZ qui fonçait et se battait contre Sporovitch. C’est la pire évolution d’un personnage dans DBS. Elle est enceinte de Son Gohan et a contribué à aider Son Goku à se métamorphoser.

DBSKRILINScreenShot2079

Krilin : il a changé de coiffure, sinon aucune utilité dans cette saga mis le fait qu’il s’occupe de sa famille et réfléchit beaucoup avant de se lancer dans un combat.

DBSBOOScreenShot2077

Boo : toujours aussi gourmand, c’est à cause de lui que la bataille des Dieux a eu lieu, à cause du pudding ! il n’écoute que Satan. Malgré ses pouvoirs, il fut battu facilement par Beerus-sama.

DBSPICCOLOScreenShot2074

Piccolo : Petit cœur était mis en arrière-plan tout comme C-18, Krilin et les autres amis de Goku. Il ne faisait que commenter la bataille, après avoir battu par Beerus en un clin d’œil.

L’évolution des personnages dans son ensemble est acceptable.

Par rapport aux sagas de Boo (56 épisodes), de Cell (41 épisodes) ou de Freezer (+ de 30 épisodes) dans DBZ, cette saga de Battle of Gods de DBS qui ne contient que 14 épisodes est vraiment une minuscule saga. Ce qui m’étonne c’est que certains spoilers ont dévoilé que DBS serait formée d’une centaine d’épisodes. Wow. On ne demande qu’à voir et surtout à apprécier !

La saga qui suit la saga de Battle of Gods est une saga intitulée « La résurrection de F », une saga inspirée aussi d’un magnifique film La résurrection de F. Espérons qu’il y a moins de points négatifs que Battle of Gods et plus de créativité !

Points positifs à retenir de BOG :

-La qualité remarquable de l’animation, même si je préfère celle du film

-La musique de fond bien choisie

-Le combat féroce très mis en lumière, juste parfait

-La précision de certains détails occultés dans DBZ ou dans le film

-Son Goku perd face à Beerus-sama qui est lui-même fatigué, juste magnifique fin

-Les scénaristes se sont bien rattrapés durant le combat après un démarrage pire que lent.

-Les couleurs sont magnifiques, bien traitées pour mettre le téléspectateur à l’aise.

-La tension est palpable, combat épique, dialogue bien formulé et les personnages principaux mis en avant, de quoi capter l’attention.

Coup de gueule sinon contre des fans de Dragon Ball Z qui n’ont pas fait le moindre effort pour savourer cette nouvelle série. Au contraire, ils ne postent que des mauvaises captures pour dire que l’animation était mauvaise alors que ce n’est pas du tout le cas ! loin de là ! en plus ils n’acceptent aucune nouveauté. (Comme quoi, les fans ne se ressemblent pas tous)

Pour terminer cette petite review, un clin d’œil à un futur proche de Champa, une version grosse de Beerus avec sa fidèle acolyte, une version féminine de Whis. Ce sera la dernière saga après celle de La résurrection de F. Voici une capture de Champa :

DBSCHAMPA

On sait d’avance que Satan va dire qu’il a sauvé la terre, il l’a fait dans les sagas de Cell et de Boo.

Et pour vraiment finir cet article, hommage à l’animation de DBS. Voici quelques captures de la saga Battle of Gods !

DBS3ScreenShot2035

DBS4ScreenShot2036

DBS5ScreenShot2037

DBS6ScreenShot2038

DBS7ScreenShot2039

DBS8ScreenShot2040

DBS9ScreenShot2041

DBS10ScreenShot2042

DBS11ScreenShot2043

DBS12ScreenShot2044

DBS13ScreenShot2045

DBS14ScreenShot2046

DBS15ScreenShot2047

DBS16ScreenShot2048

DBS17ScreenShot2049

DBS18ScreenShot2050

DBS19ScreenShot2051

DBS20ScreenShot2052

DBS21ScreenShot2053

DBS22ScreenShot2054

DBS23ScreenShot2055

DBS24ScreenShot2056

DBS25ScreenShot2057

DBS26ScreenShot2058

DBS27ScreenShot2059

DBS28ScreenShot2060

DBS29ScreenShot2061

DBS30ScreenShot2062

DBS31ScreenShot2063

DBS32ScreenShot2064

DBS33ScreenShot2065

DBS34ScreenShot2066

DBS35ScreenShot2067

DBS36ScreenShot2068

DBS37ScreenShot2069

D’ici là, merci de votre lecture !

 
2 Commentaires

Publié par le octobre 18, 2015 dans Dragon Ball Super, Manga animé

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,