RSS

Interview de Télé-Loisirs avec Sébastien

01 Juil

Timage1206

Après s’être illustré dans Koh-Lanta Cambodge, Sébastien s’est qualifié pour la finale de Ninja Warrior saison 2 sur TF1.

Il tient peut-être là sa revanche. Éliminé aux portes de la finale de Koh-Lanta Cambodge il y a tout juste quelques semaines sur TF1, Sébastien – un moniteur d’escalade de 35 ans originaire de Normandie – s’est qualifié ce vendredi 30 juin 2017 pour la finale de Ninja Warrior saison 2, qui sera diffusée le 21 juillet prochain sur la Une. L’aventurier, très apprécié des téléspectateurs, revient sur cette nouvelle expérience pour Télé-Loisirs.

Télé-Loisirs : Comment avez-vous été recruté pour Ninja Warrior ?

Sébastien : J’en avais discuté avec Denis Brogniart au moment de l’avant-première de Koh-Lanta réservée aux aventuriers. Des amis avaient participé à Ninja Warrior l’année dernière. L’exercice est intéressant pour les grimpeurs, mais je ne souhaitais pas relever le défi tout de suite. Je me sentais encore faible à cause de Koh-Lanta. Mais quelque temps plus tard, il m’a appelé pour me le proposer. Même si je n’étais pas encore en super forme, je ne pouvais refuser. J’ai foncé. Il me restait alors un mois pour me préparer.

Télé-Loisirs : Combien de temps s’est passé entre le tournage des deux émissions ?

Sébastien: Nous avons quitté le tournage de Koh-Lanta en décembre. Et celui de Ninja Warrior a eu lieu en avril. Il y a eu entre 4 et 5 mois entre les deux tournages. Un mois avant Ninja, je recommençais à avoir la forme et à pouvoir m’entraîner comme je le faisais avant. Le jour J, j’étais prêt. Je m’étais fait un petit plan d’entraînement et je me suis durement entraîné tous les jours pour être fin prêt à affronter le premier parcours.

Télé-Loisirs : Avez-vous regardé l’émission l’an passé ?

Sébastien: Oui, et pour tout vous dire, je suis tombé sur le casting de Koh-Lanta en cherchant des informations sur le casting de Ninja Warrior. Un de mes amis l’avait fait aux États-Unis, donc je connaissais déjà la version américaine. Et puis, le programme est connu des grimpeurs puisqu’on est à l’aise dans ce type d’exercice.

Télé-Loisirs : Dans quel état d’esprit étiez-vous lors de vos différents passages ce soir ?

Sébastien: J’étais vraiment très stressé avant le premier, parce que je voulais bien faire. Je m’étais entraîné, je me sentais bien. Je savais que je pouvais faire quelque chose de bien. Donc du coup je m’étais mis une grosse pression. J’avais fait de belles choses à Koh-Lanta et je n’avais pas envie de tomber au premier obstacle. Au moment de la demi-finale, j’étais plus confiant. Le parcours me convenait mieux, parce que plus axé sur les bras. Une fois le premier obstacle passé, le flipper, j’étais vraiment à l’aise. Je me suis déconcentré sur la fin, parce qu’on me proposait les obstacles que je redoutais le moins. C’est pour ça que je n’ai pas pu buzzer sur mes deux premiers parcours de qualification.

Source: Télé-Loisirs.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :