RSS

X-Files – Review du 10×03

13 Fév

ScreenShot2654

L’épisode 10×03 de X-Files « Mulder and Scully meet the were monster » est un épisode qui se trouve à mi-chemin entre le début et la fin de cette très courte saison. Côté audiences, une petite baisse: 11,6 millions de téléspectateurs, malgré cette baisse, la série demeure toujours n°1 des séries les plus regardées lundi soir.

L’épisode 10×03 a deux autres caractéristiques : la reprise d’une thématique principale dans X-Files à savoir les monstres, et le fait que cet épisode ait un côté hilarant et bizarre allège l’ambiance devenue lourde et triste après les deux premiers épisodes pessimistes.

Autre distinction du 10×03 : cet épisode ne commence ni par un récapitulatif, ni par la voix-off de Mulder. J’ai trouvé cela intéressant.

L’épisode commence par un couple défoncé qui tombe sur un monstre en pleine forêt qui s’enfuyait, laissant derrière lui un gars semi-conscient et un autre gars mort. Là on note le « dude » qui se répète ironiquement à 6 reprises. A chaque épisode, même signature !

Après le générique, on retrouve Mulder dans son bureau, à lire des dossiers et en train d’utiliser ses crayons comme des fléchettes pour transpercer le fameux poster « I want to believe » au lieu de transpercer le plafond comme jadis. Cet acte montre que Mulder a changé et s’est remis en question. D’ailleurs il le montre à Scully qui venait d’entrer, en lui disant que tous les monstres auxquels il a cru n’étaient que factices, liés à des camouflages, bizutages, pub etc.

ScreenShot2655ScreenShot2656ScreenShot2657

Face à la résignation et au scepticisme de Mulder, Scully ne le reconnait plus. « Tu as pris tes médicaments ? » lol ! Mulder annonce qu’il était « d’âge mûr » et qu’il fallait arrêter de courir derrière ces choses. Scully le surprend en lui disant qu’il y’avait une affaire de monstre.

A la forêt, Mulder tentait de tout expliquer selon un regard neuf et logique, à tel point que Scully lui demande de se concentrer sur l’affaire, avec ou sans monstre ! (dessiné habilement par les deux paumés avec 3 yeux !) loool. C’est fou de voir Mulder aussi sceptique, normalement c’est lui qui mène la danse avec son enthousiasme et ses explications farfelues face à la logique scientifique de Scully la sceptique. Et j’adore ce retour à la forêt qui m’a rappelé beaucoup d’affaires non-classées !

Le scepticisme de Mulder a commencé depuis le 10×01, avec la remise en question de tout ce qu’il a cru. Cet épisode 10×03 n’est que le reflet !

Le monstre attaqua un travesti qui le frappa avec son sac à main. Mulder et Scully apprennent qu’il avait deux yeux et des cornes, ressemblait à un lézard et portait un slip kangourou. Hilarant comme épisode !

ScreenShot2658

Se rendant à la forêt et en parlant avec l’officier qui a été attaqué par le lézard la nuit dernière, Mulder et Scully entendent un bruit bizarre. L’officier prit ses jambes à son cou, Mulder sortit son portable qu’il a du mal à utiliser et Scully sortit son arme. Ils tombèrent sur un cadavre et c’est là que Mulder vit le monstre courir très loin. Mulder poursuivit le monstre et se trouva entre deux camions, il ne trouva pas le monstre mais fut surpris par l’apparition soudaine de l’officier (hilarant le cri d’horreur poussé par l’officier!) Mulder et l’officier commencèrent à vérifier l’état du portable de Mulder car il prenait des photos sans cesse, et c’est là qu’ils furent attaqués par le monstre  et hurlement ensemble looool. Scully entendit les hurlements de Mulder et de l’officier alors elle abandonna le cadavre et trouva Mulder (avec du sang sur le visage) et l’officier inconscients. Là on peut se poser des questions sur ce monstre : pourquoi ne pas les avoir tués ?

ScreenShot2661ScreenShot2662

Soudain, Mulder et Scully virent le monstre entrant dans des toilettes publiques. Très vite et en plein suspense, Mulder ouvrit la porte en photographiant avec son portable alors que Scully braqua son arme et sa lampe-torche sur la chose….qui s’est avérée un gars qui chiait dans les toilettes ! moment très hilarant sans doute le meilleur de cette saison côté rire !!

Très intéressante la photo du loup regardant la lune, qui est sur la porte des toilettes. Il faut être aveugle pour ignorer un indice posé par Carter lol !

ScreenShot2660

A la morgue, Scully disséquait le cadavre pendant que Mulder essayait de voir ce qu’il a filmé et photographié. Mais les photos étaient trop floues et la vidéo montrait Mulder qui hurlait en recevant du sang dans les yeux. Selon les recherches de Mulder, seul le lézard cornu crachait du sang par les yeux comme mécanisme de défense. Scully sceptique, termina son travail en concluant que le cadavre avait une morsure humaine qui l’a tuée. Mulder conclut à son tour qu’ils cherchaient un lézard de taille humaine avec des dents humaines. Mulder et Scully échangent un énorme sourire vu l’absurdité de la chose. Mais X-Files c’est l’absurde ! Voilà pourquoi ça fait pâlir les autres séries.

ScreenShot2663ScreenShot2664

La nuit, Mulder se réveilla au motel sur les cris du concierge qui hurlait au monstre et appelait au secours. Mais arrivé, Mulder fut repoussé par le concierge qui mentit alors qu’il semblait effrayé.

Curieux, Mulder remarqua la porte ouverte d’une chambre dans laquelle il n’hésita pas à entrer. L’endroit était saccagé : miroir brisé, boite de comprimés abandonnée, un sac sur lequel était écrit « smart phone…is us ! » encore un indice, mais Mulder ne s’intéressera qu’à la boite de comprimés. Il trouva la tête d’un lapin par terre qu’il essaya d’accrocher au mur, mais il trouva un trou dans le mur ! Mulder découvrit une porte dans le mur qui donnait sur un couloir se trouvant entre les chambres et les murs du motel. Il vit un trou à la hauteur de sa tête, il y mit la tête et ne savait pas que sa tête était dans celle d’un renard qui regardait Scully en train de dormir ! On va faire un jeu de mots dessus : we fox Fox where Fox fox with a fox!! (nous regardons la chaîne Fox dans laquelle Fox (Mulder) regarde avec un renard, en français c’est chiant lol)

On n’oublie pas le petit sourire de Mulder en regardant Scully dormir, avant de diriger vers la porte du concierge, sur laquelle un ours entier était momifié et cloué, ce motel adore les animaux…et le concierge est un voyeur !

Le voyeur commença à raconter ce qu’il a vu à Mulder après avoir vu son badge : il était en train de regarder Mulder dormant à travers la tête d’un loup en riant, lorsqu’il a entendu des cris de l’autre chambre. Le concierge-voyeur mit sa tête dans la tête d’un lapin et vit l’homme que Mulder et Scully ont vu dans les toilettes en train de parler au miroir en le cassant, de hurler sur un réveil avant de le casser, puis se transforma en un monstre-lézard. Le concierge pleura et le lézard arracha la tête du lapin, laissant le concierge appelant à l’aide. Ce qui est amusant, c’est le fait que le loup devient un lapin, ou le voyeur devenu vu !

Mulder se rendit à la chambre de Scully, et fit un speech de tonnerre : il imaginait les questions et le scepticisme de Scully et y répondait avant de conclure : « c’est un monstre ! » on est loin du Mulder sceptique du début de cet épisode, et on retrouve le Mulder cinglé d’autrefois. Scully lui fit la remarque en disant qu’elle l’aimait ainsi et qu’elle le trouvait complètement fou.

Se rendant chez le psychologue qui a prescrit les comprimés au lézard, Mulder l’écouta parler de l’histoire de l’appendice du monstre trouée par du verre vert (le seul moyen de le tuer), de la transformation en pleine lune et également le psychologue dit une chose importante (morale de l’histoire): c’est facile de croire à des monstres qui vivent ailleurs, alors que le vrai monstre est en nous. On revient toujours à ce nouveau tournant dans X-Files annoncé dès l’épisode 10×01, que l’homme est un monstre pour l’homme.

La séance du psychologue (assez drôle d’ailleurs) se termine par la prescription d’un médicament pour Mulder, car le psychologue le trouva plus fou que le lézard-garou ! Mulder apprit que le psychologue avait conseillé le lézard-garou de se rendre dans un cimetière…Tout le monde est fou.

ScreenShot2672

Cet épisode se concentre beaucoup sur Mulder et le lézard, laissant Scully comme un personnage secondaire. La vérité est que les monstres étaient une des bases de X-Files et des convictions de Mulder, c’est tout à fait normal de se concentrer dessus dans cet épisode !

Retour au motel, c’est Scully qui téléphona à Mulder car elle vit l’homme au chapeau blanc qu’ils cherchaient. Il travaillait dans une boutique de smart phones. Là, je vais m’arrêter un petit peu. La communication et la thématique de l’oreille qui se répètent depuis le début de cette mini-saison sont toujours palpables, et le portable de Mulder jusqu’au portable de Scully me poussent à le croire.

ScreenShot2673

Bref, Mulder se rendit au magasin et trouva le lieu saccagé, Scully bouche bée, était au milieu de la pièce. Elle l’informa par où le lézard s’est échappé et Mulder la blâma de s’être mise en danger sans attendre des renforts. Pour la deuxième fois, il quitta les lieux à la recherche du lézard sans écouter les résultats rapportés par Scully (thématique de l’oreille, yeah !)

Mulder suivit le lézard jusqu’à un cimetière, et pour s’en approcher, Mulder vola un bouquet de fleurs qu’il déposa sur un tombeau choisi « par hasard ». Si je m’arrête en cliquant sur le bouton « pause » pour regarder ce tombeau, je vois autre chose.

Magnifique et terrible hommage pour le producteur Kim Manners, j’ai trouvé le geste super touchant de la part de X-Files qui lui doit beaucoup!

A part ce geste, je me suis penché sur le symbolisme en chiffres…

Enfin, est-ce par hasard que le nom et le prénom du défunt se composent de 10 lettres ? (saison 10 comme symbole ?) et est-ce un hasard si les chiffres 13, 6 et 51 sont tous là, liés à Janvier ? (Janvier : diffusion de la saison 10 sur la Fox qui est certainement liée à Janvier la date de la naissance de Kim, mais aussi de sa mort…on comprend pourquoi X-Files a été diffusée en Janvier!!, 13 on sait tous qu’il est lié à la mort même s’il est le retour de la série en 2015, 6 car il se répète dans chaque épisode et car il donne un autre chiffre : le 15 en l’additionnant avec le 9 présent, 15 ça peut renvoyer au tournage en 2015, mais d’une façon loufoque et très sombre, ce 15 peut renvoyer à….William. Le 51 présent peut renvoyer à la zone 51.) Bref, de tas de théories qu’on peut dire face à un Mulder agenouillé face au tombeau, le tombeau de ses croyances appelé « saison 10 ». Admirez aussi l’épitaphe ! Merci Kim!

ScreenShot2653

J’aime bien cet effet miroir entre Mulder et le lézard-garou, ce dernier disait qu’il était mort dernièrement et que la vie est une absurdité. Mulder était aussi mort, l’ancien Mulder meurt dans l’épisode 10×01, laissant apparaître un nouveau Mulder. C’était annoncé dès le départ, voilà pourquoi la saison est très noire et extrêmement triste, car on a dépassé le masque de Mulder et nous savons tous ce qu’il pense au plus profond de lui-même, tout comme Scully. Voilà ausssi pourquoi la thématique de William est omniprésente : nous voyons dans la saison 10 les parents plus que les agents, le sentiment normal que peut ressentir un humain : la culpabilité. Les épisodes sont bien ficelés et vous laissent cloués au sol. La vérité est qu’on ne doit plus comparer cette saison aux saisons précédentes, vu sa tournure.

Revenons à nos moutons : un mini-combat s’est déroulé entre le lézard et Mulder : le lézard voulait que Mulder le tue avec la bouteille verte dans l’appendice, mais il refusa.

Le lézard raconta comment il était la vraie victime dans cette histoire, pourchassé, mordu, traqué, observé, agressé, il dut vivre comme un humain depuis la morsure. Les rôles sont inversés par rapport aux anciens épisodes de X-Files, car le monstre s’est avéré plus humain que les humains et qu’il était la victime des humains. On sent la moquerie ouverte des humains à travers les yeux du lézard-garou, une vraie vie de merde, réglée par les chiffres, le travail, le mensonge et la violence.  J’étais mort de rire lorsqu’il inventa la scène torride avec Scully, on voit bien que Mulder était outré.

Lorsque le lézard-garou découvrit que Mulder était un agent, il fut touchant. Il le quitta en hurlant en français : « J’accuse, monsieur Mulder ! » Ce dernier but toute une bouteille de bourbon et c’est en pleine ivresse que le portable le réveilla, c’était Scully. J’adore la sonnerie du portable qui portait le générique de la série X-Files, c’est amusant et cela confirme mes théories à propos du tombeau devant lequel somnolait Mulder. Au fait, cette scène au cimetière a duré 15 minutes, purée les clins d’œil à William !!

 

Scully était au refuge des animaux en attendant l’agent de contrôle des animaux, le même qui a vécu les moments les plus atroces de l’épisode avec Mulder. Scully fut mordue par Daggoo, le seul animal qui était le rayon de soleil pour le lézard-garou. J’aime la référence à Queequeg, le chien de Scully tué par une bête. La morsure rappela à Mulder que l’homme-lézard était mordu donc il ne lui a pas menti sur ce point. Il ne reste qu’un seul suspect…celui qui attaqua Scully par surprise dans le refuse des animaux qui n’était autre que l’agent/officier qu’elle attendait.

ScreenShot2678ScreenShot2679ScreenShot2680

Mulder arrive après la tempête, découvrant que Scully avait les choses en main et qu’elle avait suspecté le même gars, grâce à des preuves scientifiques. Mulder lui révéla que les photos de son portable l’avaient mis sur la bonne voie. Il reprocha à sa partenaire le fait de s’être mise en danger pour la deuxième fois. Cool que Scully arrête le coupable seule!

Scully prit son nouveau chien avec elle et Mulder fonça dire au revoir au lézard qui allait hiberner 10.000 ans, encore ce chiffre 10. Quand je pense que la série était en hibernation pour diffuser un jour sa saison 10…13 ans d’hibernation ! Cet au revoir amical entre les deux est très symbolique : cela confirme une bonne fois pour toutes la nouvelle orientation de la série, loin du jeune Mulder des années 90 en train de faire la chasse aux monstres ! Le fameux « I want to believe » de Mulder au lézard sonne comme « I believe ».  C’est le contraire du début de l’épisode!

ScreenShot2683ScreenShot2681

Bref, très bon épisode. Beaucoup d’humour, d’autocritique et de tourner en dérision les anciennes bases de la série. Un épisode mulderesque très surprenant et léger, loin de la noirceur des épisodes précédents. On a le croisement du passé avec le présent, de la science avec la science-fiction, de la folie avec le raisonnement et la logique, la présence des thématiques de la communication et de l’oreille, des chiffres et des moments symboliques comme la tombe. Je me rappelle avoir analysé une pierre tombale dans CSI qui symbolisait la fin de la série. Mais dans X-Files, il y’a toujours une renaissance après la mort.

Ce à quoi j’ai pensé après avoir terminé l’épisode c’est le fait que ce pourrait être le seul épisode « rayonnant », un îlot d’humour au milieu de l’obscurité dans cette mini-saison. Mon mot de la fin : les gars, le masque du monstre est cool, les effets spéciaux aussi, mais vous aurez dû ajouter du maquillage vert car on voit clairement la lèvre humaine sous le masque…A moins que ce soit volontaire !

Voilà ma review de cet épisode qui sonne la moitié de la saison déjà ! merci à vous de m’avoir lu.

Advertisements
 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :