RSS

Dragon Ball Super: critique de l’épisode 26

17 Jan

ScreenShot2537

Si vous vous attendez à lire un article sur l’épisode 27, c’est pas pour aujourd’hui ! surtout que j’ai raté le visionnage. Pour l’instant, voilà ce que j’ai écrit durant la semaine comme critique tardive !

L’épisode 26 de Dragon Ball Super a été diffusé le 10 Janvier, mais vu que je n’ai eu le temps que pour un seul article (Bones) là, je vais faire un tour par ce fameux épisode, mais avec un peu de retard. C’est après avoir visionné près de 60 épisodes de DBZ que je me suis lancé dans cet article !

Il faudra noter que j’ai trouvé l’épisode 26 « Super », mais super comment ? L’épisode 26 a eu un bon écho chez les fans, même si on l’a critiqué des fois.

Je pense aussi qu’il faudra ajouter mon grain de sel à tout cela, et passer à la critique sévère de l’épisode, même s’il m’a plu.

Avant tout propos, les fans qui gueulent tout le temps que c’est pas joli, que ça n’arrive pas au niveau de DB ou DBZ, que c’est pô comme le film, devraient quand même regarder plus objectivement l’épisode et donner un paragraphe constructif, là je parle surtout des fans français. Au moins, les fans anglais disent « merde ! » avec des arguments très intéressants. Trêve de ça, retour à l’épisode.

  1. Scénario & combat:

L’histoire de l’épisode commence par la suite de la fin de l’épisode précédent, où Goku était déjà étendu par terre, à deux doigts de perdre le combat contre Freezer. Dans l’épisode 26, Goku fut étranglé par la queue de Freezer, puis Freezer lui asséna une série de coups de poings dans le ventre. Cette scène me rappelle Vegeta, subissant le même supplice dans l’arc Freezer de DBZ, mais c’est son dos qui fut meurtri.

ScreenShot2531

ScreenShot2532

Bon, dans DBZ tout le monde tremble, mais dans DBS on savoure une glace aux fraises…Lol.

D’une manière générale, le combat de Goku vs Freezer est surtout inspiré de l’arc Freezer dans DBZ et du film ROF. Dans cet épisode, on fit dominer le combat sur les bla-bla ce qui est vraiment un plus pour l’épisode. Moins chiant que l’épisode précédent par exemple, où on se croirait dans l’arc Bulma & Jaco. MDR.

Goku reprit le dessus, il mord la queue de son adversaire (comme dans DBZ), se dégagea et lui donna deux coups qui n’ont servi à rien. Un coup de queue de Freezer et Goku est re-par terre. Inutile de faire un dessin : Goku est comme une balle de ping-pong et Freezer s’amuse ! On est près du milieu de l’épisode et je m’ennuie, même si le combat est correct et même si Goku a vraiment une tête de schtroumf. Quand on pense à son entraînement « dur », on peut se demander si ce n’est pas une blague ou si les scénaristes n’ont pas fumé un truc pour rendre Goku comme une girouette, rien à avoir avec le film. Je pense qu’ils croyaient faire une belle surprise aux fans du genre « regardez ! c’est une mauviette malgré tout ! Freezer est plus fort ! » sauf que le scénario est pauvre et manque d’un minimum de logique, surtout si tout un arc est inspiré d’un film à succès. Le moindre changement est automatiquement comparé au film.

Les personnages présents ont à peine de l’émotion devant leur copain torturé : Vegeta qui insulte, Bulma se sert de Jaco comme d’un punching-ball (elle ne sert à RIEN la Bulma), l’asperge-gruyère Gohan et Krilin voulurent être tués par Freezer  mais furent arrêtés par Beerus et Whis, les dégustateurs de glace aux fraises.

Le supplice de Goku continue, avec Freezer qui envoie une grosse boule d’énergie. Trois personnages ont réagi : Krilin qui prononce deux syllabes, Gohan qui ferme les yeux et Bulma qui a les larmes aux yeux. Gohan et ses potes ont cru que Goku a crevé, j’adore cette confiance aveugle. Je connais un enfant qui avait à peine 4 ans dans l’arc Freezer (DBZ) et qui avait éclaté sa rage en voyant son père blessé par Freezer. On se demande si le petit garçon est vraiment la fainéasse qu’on voit, trop faible et trop peureuse dans l’épisode 26 de DBS.

Le supplice de Goku ici n’a rien à avoir avec le supplice de Vegeta dans DBZ, au moins ce dernier a été torturé pendant deux épisodes avant d’être sauvé par Goku.

Revenons à nos moutons : le combat continue mais cette fois, Freezer est essoufflé. Vegeta le remarque et le fait savoir indirectement à Kakarotto. Ce dernier mit du temps avant de comprendre le message de Vegeta qui était une véritable aide précieuse. Il promit de céder sa place à Vegeta dans « peu » de temps. On dirait que Goku ne le sait pas mais ce sera vraiment dans très peu de temps !

Après quelques sourires et environ 3 minutes de blabla, Goku dévoila toutes ses forces et Freezer fit de même. Je ne vois pas trop l’intérêt, ils auraient pu faire comme le film (dès le départ ils étaient à fond) car là c’est caca-merde. Les fans attendaient beaucoup de cet arc vu que le film était un film de ouf, mais ce fut comme une assiette pleine de merde, et l’épisode 26 est une crotte de cheval. L’épisode 26 est un bon épisode, mais seulement dans l’arc de merde de DBS. Si je le compare à n’importe quel épisode de DB, DBZ, DBGT ou DBZKai, c’est de la merde ! mais évitons de briser ce mythe et disons qu’il est super dans DBS, la série qui fait la différence (et quelle différence !) avec les autres séries de la franchise…

Revenons au combat qui fait rage et…tatatatatatatatata !! et j’explose de rire malgré le combat sérieux, épique, magnifique et incroyablement….con.

Goku peine à rester debout, le pauvre. Freezer vint lui asséner le coup de grâce mais il visa le front comme un con. Je ne comprends vraiment pas pourquoi les scénaristes veulent nous faire croire qu’ils ont fait des innovations rien qu’en changeant l’emplacement d’un coup de poing. Alors qu’ils décidèrent de garder Bulma l’inutile ou de rendre Jaco aussi inutile que Bulma alors que dans le film il s’est bien battu !

Observez la différence entre un coup sur la mâchoire (film ROF) et un coup sur le front (DBS) :

ScreenShot2538

ScreenShot2534

Goku frappe Freezer facilement au front et l’envoie dans un bloc de rochers, ce dernier tombe et n’arrive plus à faire face à Goku. Désolé mais c’est ça le point faible de Freezer ? pourtant, il a reçut de multiples coups. Dans le film, Goku le terrassa avec deux doigts dans la poitrine. Goku fit une erreur en baissant sa garde en redevenant « normal », et là le coup de laser de Sorbet ne fait pas le même effet que dans le film…On sait que Goku est un vrai con et trop naïf même, mais je le trouve léger dans cette scène, avec le sourire et tout, comme si Piccolo n’a pas été tué ou comme si des villes n’ont pas été rasées, on dirait qu’il prend ce combat à la légère, insouciant, alors qu’on l’a déjà vu ne faisant pas cette bourde dans tous ses combats. Goku est un fana de combats et il est aussi sérieux que Vegeta dans ce domaine-là. On dirait des scénaristes dans des couches-culottes qui ne savent même pas comment est le raisonnement de Goku. Comment osez-vous parler d’un « hommage » à une franchise comme Dragon Ball on y ajoutant ce déchet ? Perso, je n’ai jamais considéré DBS comme faisant partie de la franchise.

Sorbet transperça Goku par un rayon de laser grâce à sa bague, et encore une fois, les scénaristes décident de choisir le côté droit au lieu du côté gauche (cœur) pour ne pas répéter la même chose que le film. Cependant, le film a le scénario le plus logique puisqu’il est inspiré du combat de Vegeta vs Freezer, on se rappelle du laser de Freezer transperçant le cœur de Vegeta dans DBZ, on se rappelle celui de Sorbet vs Goku dans le film et dans la série DBS. Observez la différence dans DBZ, ROF & DBS: Cliquez sur chaque image pour agrandir!

Revenons à la série DBS, Goku tombe comme une merde (sérieux je me demande si les scénaristes boivent du saké en écrivant) et Freezer commence à le piétiner (ça m’a rappelé la scène de Freezer vs Vegeta dans DBZ) :

ScreenShot2536

ScreenShot2527

Voulant donner le coup de grâce à Goku, Freezer fut surpris par l’intervention de Vegeta qui sauva la vie de Goku au bon moment. Ce scénario final n’est pas mal du tout, c’est même mieux que dans le film ROF dans lequel Vegeta est resté planté comme un clou jusqu’à ce que Freezer l’interpelle pour tuer Goku.

L’épisode s’arrête là, bon combat par rapport aux autres épisodes, on sent qu’il y’a du combat. On se concentre sur Freezer et Goku enfin, après l’arc Bulma-frappant-Jaco et l’arc Beerus-et-Whis-mangent-une-glace-aux-fraises. Moins de blabla aussi.

Voilà pour le scénario, car c’est l’une des deux seules choses qui m’ont plu dans l’épisode.

  1. Un arc ne sauvera pas DBS

Les scénaristes sont en manque d’inspiration, ils utilisent deux films pour créer deux arcs qu’on regarde depuis 6 mois et le pire, c’est qu’ils croient avoir bien fait. Si seulement ils avaient innové, ajouté des scénarios qu’on ne connait pas, mais de là à presque respecter aveuglément les films, leurs défauts et en ajoutant des défauts, tout ça n’est que déchet. S’ils pensent que DB est une poule d’œufs d’or, autant faire de bons épisodes pour le fric et au moins faire plaisir aux fans qui sont devenus un peu âgés et nostalgiques. Un peu de respect et ne nous bassinez pas avec le dernier arc, vous avez déçu assez de monde avec les 2/3 de la série DBS, un arc ne sauvera pas DBS.

Je suis assez curieux concernant ceux qui crachent toujours sur DBGT « c’est pô une série canon » comme si DBS a beaucoup de qualités concernant une bonne animation ou des arcs réussis, DBGT a été au moins une série correcte comportant des histoires bien ficelées, des arcs magnifiques comme ceux de Baby, de Super C-17 ou de Omega, des transformations à faire verdir les défenseurs de DBS (car généralement ils crachent sur DBGT) et la fusion Gogeta SSJ4, indétrônable. Je juge une série par sa qualité et non par le nom de celui qui l’a écrite. DBGT c’est 100% inédit avec un film qui clôt la franchise pour de bon, cherchez l’inédit dans DBS ? Deux films à peine changés et un arc final ?

  1. L’animation/graphisme et la musique :

Comme je l’ai toujours dit, une série se base sur deux choses essentielles : la qualité de l’animation et le scénario. Si l’un manque à l’appel, la série est fichue. Dans DBS, c’est la médiocrité de l’animation qui fait parler d’elle, alors qu’on sait que l’animation/graphisme est la vitrine d’une série. Si c’est moche, ça ne va pas attirer grand-monde.

Si je compare l’animation de cet épisode à celle des épisodes précédents, je dirais qu’elle s’est améliorée, mais en la comparant avec les autres séries et films de la franchise, c’est une calamité. Dessins affreux, animation médiocre, des têtes bizarres …et pas une goutte de sang dans un combat violent ! marre de la censure sérieux, c’est quoi ce délire…et pourquoi avoir gardé le sang dans les flashbacks tant qu’on y est ? La qualité des flashbacks est supérieure à l’animation de DBS, en tout cas !

J’ai remarqué que lorsqu’il y’a un gros plan sur un visage, l’animation est moins affreuse !

Concernant la musique de fond, elle est affreuse. Mais le nouveau générique final sauve les meubles et je trouve que ce n’est pas mal.

Voilà pour ma review-critique de l’épisode 26 de DBS, pour une fois dans cet arc je tombe sur un bon épisode. On doit faire tous les épisodes restants de DBS de cette manière, pour créer un énième arc au moins décent de la franchise. Mais je n’en suis pas si sûr après la catastrophe du 2ème arc, bien pire que le 1er !

Merci à tous pour votre lecture. On me dit souvent d’aller critiquer ailleurs, mais j’ai critiqué bien d’autres séries desquelles j’étais très fan, alors laissez les autres dire ce qu’ils pensent au lieu de dire tout le temps que c’est beau, magnifique, super, et que l’animation est parfaite.

Voici le nouveau générique final parut dans cet épisode !

 

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , ,

4 réponses à “Dragon Ball Super: critique de l’épisode 26

  1. jay

    janvier 20, 2016 at 3:52

    franchement je viens du forum dbz.com et je pige pas comment on peut dire que l’animation s’est améliorée sur cet épisode. A part un ou 2 plans pas mal et quelques autres juste passable, c’est juste de la merde, ça ne m’étonne pas de voir autant d’animés merdiques avec tout les gens content d’un épisode aussi affreux. La scène ou freezer avance à 15 minutes 40 est le pire truc que j’ai vu de ma vie, pas une seul image à sauver. Franchement si DBZ.com arrive à nous faire croire à de la qualité avec des gifs vraiment bien choisi, je pourrais faire l’inverse en choisissant les pires moment ( comme ça a été fait avec l’épisode 5 alors qu’il était bien mieux que ce qu’on en dt )… Bref tout ça pour dire qu’un mélange d’un peu de bon avec du passable et beaucoup de merde, bin ça donne quand même de la merde au final. Je suis sidéré de voir autant de bonnes critiques sur cet épisode…

     
    • soleil444

      janvier 23, 2016 at 7:54

      Bonjour jay et merci pour ton commentaire. De la merde, tu as tout dit! un peu amélioré mais qui reste calamiteux. Je travaille actuellement sur les pires animations de cet arc, et crois-moi c’est hallucinant comme nombre de captures!!

       
  2. olegeek

    janvier 26, 2016 at 6:31

    Clairement avant quand goku partait s’entraîner on voyait clairement le power up. Chacune des transformations passées étaient impressionnante d’un point de vue pouvoir on voyait la différence. Le ssgss est censé être supérieur en tout point au ss3 mais au final on a l’impression qu’il s’agit d’une transfo basique. Le gain de puissance n’est pas évident. D’autant plus que freezer est un adversaire du passé et faible un entraînement de qques mois ne peut le placer au mm niveau que quelqu’un qui possède le pouvoir d’un dieu. Bref je ne suis pas fan de ce scénario mais on regarde tous parce qu’on est fan. C’est aussi des souvenirs d’enfance.
    En espérant que la lassitude ne prendra pas le pas sur la nostalgie.

    A très vite sur http://olegeek.wordpress.com. Ou sur http://facebook.com/olegeekgaming

     
  3. olegeek

    janvier 27, 2016 at 3:31

    Dragon Ball super: cette série est une abberation.
    Je suis fan de la première heure de dragon Ball. J’ai grandi avec cette saga mythique.
    Chaque évolution, chaque nouvelles transformations de goku on ressentait un gain de puissance une nouvelle dynamique dans les combats. Aujourd’hui goku est censé avoir atteint un niveau de puissance largement au dessus du ss3 et au final à part l’apparence on ne ressent pas ce power up.
    Pire que ça goku qui possède maintenant le pouvoir d’un dieu se fait maintenir en respect par freezer même si au final on sait qui remportera le combat cela reste affligeant.
    Freezer est un adversaire du passé, faible qui plus est… Il ne peut égaler un dieu sinon il aurait déjà pris la place de beerus pour dominer l’univers…
    Certains diront que goku jouait mais je pense qu’il n’en est rien. Il a réellement eu du mal à battre freezer.
    Bref cette saga peine à me convaincre.
    DBGT était déjà bancal DBS est flippant!
    Pitié ne détruisez pas la saga de mon enfance.

    Discutons sur:
    http://olegeek.wordpress.com ou sur http://facebook.com/olegeekgaming

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :