RSS

Koh-Lanta 2001: réaction à l’épisode 9

11 Juil

KL20011X91

Salut les terriens ! C’est un deuxième article que je réserve pour Koh-Lanta 2001, avec certaines petites comparaisons avec le Koh-Lanta actuel ! Comme je ne me sentais pas d’humeur à faire un article de l’épisode 13 de l’édition 2015, je me suis rabattu sur la première édition, épisode 9.

La durée d’un épisode de Koh-Lanta 2001 est de 50 minutes, on est loin de la durée actuelle de Koh-Lanta qui oscille entre 1H30 et 2H.

C’est donc la voix-off de Denis Brogniart qui entame ce 9ème épisode de Koh-Lanta 2001 avec un long résumé des épisodes précédents (ça n’a jamais changé de ce côté).

16 aventuriers pour 43 jours sur un îlot désert situé au large de la Thaïlande. 2 tribus ont été constituées, rouge d’un côté, jaune de l’autre. Chaque équipe a un radeau, des gilets de sauvetage, un kit de pêche, des boîtes de conserve, de la farine, du riz, du savon, de l’huile, des cuillères, des machettes et des casseroles. C’est le club Med à côté du Koh-Lanta actuel où la privation est pire et où on disputerait des épreuves rien que pour bénéficier temporairement parfois de la moitié de ce qu’ont eu les candidats de 2001.

Denis Brogniart nous rappelle ce qui s’est passé les 3 derniers jours : un conseil qui tourne mal avec l’élimination du musicien du groupe David (avec la guitare autour du feu, c’est un hôtel 5 étoiles !) et du malaise qui a frappé la doyenne des jaunes (Lanta-Naï) Michèle lors du conseil. Denis Brogniart explique que Michèle préféra rester malgré l’opinion médicale qui envisageait un « rapatriement sanitaire ». Si ce petit malaise a eu lieu lors du Koh-Lanta : Johor, croyez-moi, elle sera expédiée vers la France.

La voix de Denis Brogniart nous rappelle la victoire de Françoise au tir à l’arc, sa récompense était une cassette vidéo de sa famille qu’elle visualisa avec les autres candidats, et elle tourna une vidéo à son tour et l’envoya à sa famille. On est loin des lettres et des coups de téléphones qui arrachent les larmes aux candidats actuels de Koh-Lanta.

On rappelle la mise à l’écart du stratège William qui était à l’origine du départ de David. William gagna l’épreuve d’immunité individuelle ce qui poussa les autres à voter contre Stéphane, un jaune.

On a une équipe jaune réduite et un rouleau compresseur rouge dont le cerveau est Michèle, la doyenne. La majorité des équipes réunies sont les femmes.

J’adore vraiment le générique de l’époque, que ce soit du début ou de la fin. Dommage qu’on n’a plus ce générique de la fin, je me demande pourquoi.

L’équipe réunifiée habite désormais sur un îlot bien équipé : des tentes blanches, des cabanes, et même un défouloir, une petite cabane qui fait office de confessionnal. On ne se cassait pas trop la tête pour trouver où dormir, alors qu’avec le Koh-Lanta actuel, on se fait chier pour construire une seule cabane.

KL20011X92

On nous présente les femmes restantes (Michèle la diseuse de bonnes aventures, Françoise l’employée « sincère » de la mairie, Guenaelle la caricaturiste, Géraldine l’experte en nourriture et Patricia au fort caractère sans être active sur le camp). Face aux 5 femmes, 3 hommes (Romain le sportif, Gilles le piètre bricoleur et William l’expert en pêche).

L’épisode commence par le 27ème jour où les aventuriers découvrent qu’Hubert Auriol leur a laissé une surprise (même si la voix de Denis lisait un texte sans la moindre surprise) : un miroir géant et un pèse-personne. On découvre que Françoise avait perdu 5 kilos, Gilles 7 kilos, Michèle 5 kilos, Guenaelle 4 kilos, Géraldine 6 kilos, Patricia 3 kilos. Aucune info à propos de William et de Romain, mais tout le monde semblait effrayé par une telle perte de poids à l’exception de Patricia qui ne cacha pas sa joie d’être moins en surpoids. Tout cela n’a rien à avoir avec le Koh-Lanta actuel où les candidats perdent entre 7 et 13 kilos en moyenne, on ne peut que fondre sans bouffe et avec des épreuves que Hercule n’oserait même pas faire.

KL20011X91

William, le pêcheur restant des pêcheurs habiles bizarrement éliminés, vint demander à Patricia sa ration de riz car il ne voulait pas aller pêcher le ventre vide. Patricia l’ignora bêtement, alors il partit pêcher aux bouches ingrates du poisson le ventre vide et revint avec de beaux poissons.

KL20011X94

Les rapports entre William et Patricia sont tendus : elle ne veut pas lui donner sa ration du riz car il faut « que tout le monde soit pareil » et que William ne fait pas exception. Ce dernier s’emporta, en critiquant Patricia : « d’ailleurs je dirais un truc, c’est quand elle cuit le riz il y’a une chose qui m’énerve, elle est toujours entrain de lécher la cuillère en permanence, et ça me stresse, car je sais qu’on est entrain de s’échanger des bactéries, il y’a quelqu’un qui n’a pas d’herpès qui vient d’en avoir et il se trouve que je sais qu’il y’en a. Et ça m’énerve ». La caméra s’arrêta sur Patricia la gloutonne qui était entrain de lécher goulûment la cuillère.

KL20011X95

Jeu de confort : Le 28ème jour, la convocation au jeu de confort comportait d’étrange gants noirs et un sous-entendu que l’épreuve sera aquatique, chose qui déclencha la fureur de Françoise : « j’en ai marre de la flotte ! » Hubert Auriol expliqua les règles de la pêche à la main et la récompense : un barbecue à la française, avec des entrecôtes, sauces, sel, poivre et des frites, ce qui fit saliver les affamés. Les 4 premiers qui attrapent des poissons accèdent à la manche 2, les deux plus rapides qui pêchent un poisson accèdent à la finale : Géraldine et Gilles étaient en finale, le gagnant était le plus rapide à pêcher 5 poissons. Gilles remporte l’épreuve et décida de la partager avec Michèle.

KL20011X96

KL20011X97

De retour sur le camp de la réunification, c’est la disette et c’est le début des malheurs de Géraldine qui, en tentant de ramasser des bigorneaux sur les rochers, et finit par se blesser au poignet. Elle eut un malaise, pour tout couronner. Alors que les aventuriers ramassent n’importe quoi pour se mettre sous les dents, Gilles et Michèle étaient servis par Hubert Auriol qui avait grillé la viande et l’a servie avec les frites. Cela n’a rien à avoir avec le riz mélangé avec la farine que mangeaient les autres aventuriers…quand on pense qu’ils voulaient voter contre le seul qui arrivait à leur pêcher quelque chose, à savoir William !

KL20011X98

KL20011X99

KL20011X910

KL20011X911

William évoqua le manioc en parlant de nourriture, archi-mortel mais s’il est cuit, il devient comestible. En 2001, le manioc n’a pas été mangé ou découvert..un vrai club Med !

Alors que Géraldine était au défouloir car elle ne se sentait plus prête à poursuivre l’aventure, voici enfin l’épreuve de l’immunité.

Epreuve de l’immunité : le damier géant placé sur la plage, si la case derrière une choisie a été retournée, on ne peut plus revenir au point de départ et on est éliminé. Un jeu réellement chiant qui dura plus longtemps qu’au montage. Michèle remporta le totem.

KL20011X912

KL20011X913

KL20011X914

Conseil : Géraldine fut éliminée par la quasi-totalité de l’équipe car elle ne pouvait plus continuer l’aventure, un vote « par amitié » comme l’ont dit certains.

KL20011X915

KL20011X916

KL20011X917

KL20011X918

Les épreuves ni les rations ne sont comme celles d’aujourd’hui. A l’époque, les épreuves étaient plus faciles et moins compliquées. Les rations de riz à l’époque étaient versées par un bol, alors qu’actuellement c’est un petit coquillage qui rationne le riz !

KL20011X919

L’ancienne édition est un autre monde, mais qui vaut le détour !

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :