RSS

CSI: Cyber – Review du 1×08 – Selfie 2.0

08 Juin

CYBER81

L’épisode 1×08 « Selfie 2.0 » est l’un des meilleurs épisodes de cette première saison de CSI: Cyber. Comme je l’ai déjà annoncé dans la review du 1×07, le 1×08 est vraiment un épisode plus intéressant que l’épisode précédent. Vous voulez vraiment savoir quel est le meilleur épisode de toute la saison 1 ? C’est tout simplement le 1×13, à savoir le dernier. Mais il y’a des épisodes passionnants avec de bons scénarios, comme fut le cas de Selfie 2.0.

Le 1×08 commence par la décomposition d’un corps d’une jeune fille. Morte depuis 2 mois et pourtant sa page perso sur internet est mise à jour depuis une heure, chose qui attira l’attention des Cybers. Avery Ryan remarqua que, au fil des années, un changement bizarre était arrivé dans les messages de la victime sur sa page. D’habitude négative, elle était passée à une humeur très positive.

Le docteur Ortega montre un hologramme d’un cadavre à Avery et à Mundo, concluant que la fille était retenue captive durant longtemps. Il relève un tatouage de numéros assez bizarre, où il y’avait 3 numéros : le 6 et le 7 barrés, avec un chiffre 5 non-barré. Signature d’un psychopathe ? Il s’agit en tout cas de possession selon Ryan et que le suspect n’avait pas prévu de tuer sa victime.

CYBER82

CYBER83

On croit que l’enquête serait plus facile après le générique, en fait non. J’adore CSI :Cyber justement pour ses enquêtes à tirer par les cheveux mais intéressantes, les masques des personnages principaux qui tombent au fil des épisodes, l’ambiance complètement folle et sombre…

Un élément perturbateur vint secouer l’épisode à peine le générique est terminé, il s’agit d’un appel inquiétant qu’a reçu Avery de la part de Trish, la sœur de Danielle. Pour ceux qui se posent des questions, Danielle est le prénom de la patiente de Ryan et qui a été tuée par un anonyme. Du coup, j’ai trouvé cela intéressant qu’on s’intéresse de plus près au passé noir d’Avery Ryan.

Alors qu’Avery a presque abandonné l’enquête au profit de l’appel de Trish, c’est donc Mundo qui s’est occupé de la direction de l’équipe et de l’enquête. Les cybers réussirent à trouver que le tueur – kidnappeur aime les filles brunes caucasiennes aux yeux bleus, mesurant 1m60. A ne pas rater surtout Sifter entrain de chanter une chanson de 1925 adorée par le psychopathe !

CYBER84

CYBER85

Parmi les 3 filles brunes aux yeux bleus disparues, les cybers remarquèrent que Missy, une jeune fille ressemblant étrangement à la première victime, avait mis à jour sa FriendAgenda sur internet avec une humeur toujours positive. Les cybers ne doutent pas qu’il s’agit du même kidnappeur. La mère de Missy s’effondra, alors que Ryan tentait de la réveiller et de la consoler. J’aime beaucoup le moment entre la mère de Missy et Avery Ryan qui tenta tant bien que mal de cacher son passé pesant.

Lorsque j’ai regardé cet épisode pour la première fois, je me suis dit qu’Avery Ryan parlait indirectement de Danielle, sa patiente tuée. Mais là, en le regardant une autre fois, je me dis que c’est un miroir et que ce n’est pas uniquement Danielle dont parlait Avery.

Mais l’affaire de Trish McCarty, la fille qui a fait un appel téléphonique troublant à Avery, était revenue en force. Simon Sifter convoque Avery Ryan et l’informe que Trish était emprisonnée à cause d’un crime. Sifter conseilla Ryan de s’occuper en priorité de cette affaire personnelle, elle lui obéit sur-le-champ, comme si elle n’attendait que le feu vert de son patron.

Avery Ryan rend visite à Trish, qui était emprisonnée dans une cellule spécialisée pour les fous. Avery tenta de la calmer, en vain. Elle tenta de se défendre en expliquant qu’elle n’avait pas les moyens de protéger son ordinateur à l’époque, en vain. Trish avait tenté de déterrer sa sœur morte lors d’un épisode psychotique. Elle en voulait à Avery pour tout : la disparition de sa sœur, l’abandon, l’insouciance d’Avery en faisant une chasse aux fantômes sans se soucier des personnes qui sont devant elle. Les paroles intenses de Trish furent comme un électrochoc pour Avery Ryan.

CYBER86

CYBER87

De leur côté, les cybers trouvèrent non seulement le point commun entre les victimes (elles prennent un selfie sans savoir qu’il donne des infos détaillées), mais également une vidéo dans laquelle la victime se faisait agresser par un homme. Une fois identifié (trop fort ces cybers) c’est une énorme surprise (et surtout mauvaise) qui attendait Mundo et son unité : tout le monde avait le même visage, qui s’est avéré un masque, pour pouvoir garder son anonymat dans New-York. Retour à la case départ : n’importe qui pouvait mettre le fameux masque et enlever la fille.

CYBER88

CYBER89

Mais c’est le duo Krumitz-Nelson qui fut plus doué que Mundo. Ils analysèrent la taille du kidnappeur dans la vidéo et surprise ! le kidnappeur est une femme de 1m60. Plus important encore, les deux geeks tombèrent sur un tatouage qui ressemble presque à celui de la victime, sauf que c’était le tatouage de la kidnappeuse : les numéros de 2 jusqu’à 7 sont tous barrés, sauf le numéro 1. « C’est la reine des abeilles ! » s’écria joyeusement Nelson en tapant dans la main de Krumitz.  Deux bonnes nouvelles, génial pour les deux compères qui se mirent à danser d’une manière hilarante avant de sursauter devant le masque de Mundo !

CYBER810

Loin des chiffres, des masques et de son équipe, Avery Ryan s’isola dans son bureau en pleurant. Sa rencontre avec Trish ne l’a pas laissée indifférente, loin de là. Elle regarda discrètement une photo de Danielle, enceinte, et la cacha aussitôt que Krumitz fit irruption. J’aime beaucoup la relation entre Avery et Krumitz, et surtout ce moment-là, très touchant. Krumitz voulut parler de l’affaire, mais s’arrêta et remarqua que sa patronne pleurait. Il lui dit que tout le monde pensait à elle et c’est là qu’elle se jeta dans ses bras. Avery fut très directe dans ses propos très forts d’ailleurs : « je ne suis pas douée pour ça. Mais je vais sortir de ma zone de confort. Je ne crois pas t’avoir déjà dit combien je t’apprécie. Non, tu travailles 7 jours par semaine, 18 heures par jour, et je sais que tu fais ça parce que tu aimes ton travail, mais tu le fais aussi parce que tu m’aimes. Et je pense parfois  que je passe trop de temps à chasser des fantômes. Je n’observe pas les gens qui sont juste devant moi. »  Joli speech Ryan !

CYBER811

CYBER812

CYBER813

Les propos émouvants de Ryan ont fini par émouvoir Krumitz lui-même, puis les deux revinrent à l’affaire. Bonne nouvelle ! Krumitz révéla les noms des 7 filles enlevées. La première était soupçonnée d’avoir enlevé la victime. Atteinte du syndrome de Stockholm, la suspecte était folle à lier. Finalement, c’est grâce à un site de rencontre que Krumitz retraça le lieu du kidnappeur.

La fin de l’épisode était intéressante, le face-à-face d’Avery et le psychopathe, la mort de ce dernier, la libération des 5 filles restantes. Missy rapporta qu’Elisabeth la victime, a été tuée par la suspecte. L’épisode se termine par l’enterrement d’une petite croix dédiée au bébé de Danielle, ainsi que la moitié d’un cœur. Le criminel aurait ainsi tué une femme enceinte, info supplémentaire ! Les remerciements de Trish étaient la note finale d’un épisode très fort en émotions.  Cet épisode est vraiment magnifique et je vous conseille de le regarder. 9/10 est jusqu’à maintenant la meilleure note ! Je suis scotché par la prestation des acteurs en particulier Patricia Arquette.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :