RSS

CSI: Cyber – Review du 1×02 – Cruauté télécommandée

15 Mar

CYB1X021

CYB1X022

CYB1X023

Et bien, voici enfin le 1×02 «CMND:\Crash » de CSI : Cyber  diffusé le 11/3/2015 sur lequel il fallait être fixé concernant la série. Pour ma part, j’ai trouvé cet épisode particulièrement agréable et très différent du pilote où on sentait le stress du début.

On a eu des interactions aussi bien avec des machines qu’avec des humains, on a eu une sacrée dose d’humour dans l’équipe où tout le monde taquine tout le monde avec des remarques, des piques ou faire les rigolos avec les télécommandes, comme de grands enfants mdr.

Moins de froideur aussi, plus de psychanalyse et j’ai apprécié le rôle de MacNicol comme chef qui a harcelé un autre patron du FBI à sa manière pour les besoins de l’enquête. J’adore la relation patron-employée-larbins. Chacun a un rôle précis et commence à avoir de l’assurance.

Autre bonne surprise : il y’a des interrogatoires ! on est loin du pilote au redémarrage lent. Le rythme de ce 1×02 est vertigineux et très rapide ! l’histoire était bien ficelée scénaristiquement mais je commence à avoir marre que le musclé soit toujours celui qui sauve tout le monde.

Il me faudra en revanche beaucoup de temps pour apprendre par cœur les noms des personnages.  Néanmoins, je les ai tous notés pour les apprendre ! Cet épisode a enregistré une légère baisse (passer de 10 millions à 9) côté audience. Il faut du temps pour qu’on puisse s’adapter à cette nouvelle série.

Je donne un 8/10 à cet épisode assez bon dans l’ensemble. Pourquoi les épisodes de Cyber ont des titres aussi loufoques ? La vérité est ailleurs !

Résumé global + commentaires:

L’épisode 1×02 commence par la voix-off d’Avery Ryan qui se présente, présente son service et chaque membre de son équipe. Cela me rappelle certaines séries aux débuts des années 2000 comme « Mutant X » ou « John Doe » qui commençait par présenter le(s) personnage(s) principal(aux) dans le générique. Ici, on présente d’abord, on passe à l’affaire et finalement on passe au générique (cela a pris 10 minutes pour tout !)

Un wagon en pleine vitesse s’encastre dans un autre wagon en arrêt, au pied des montagnes russes. Résultat primaire : 1 morte et 20 blessés. Avery est allée chez Nelson, le bleu de l’équipe, pirata l’alarme de sa voiture et le menaça de prison en devinant qu’il y avait une femme chez lui. Pris de panique, Nelson, complètement paumé, ne savait pas qu’Avery disait ça pour rigoler. Elle part avec un gobelet de café qu’il avait préparé pour sa copine. J’aime bien ce contact hilarant entre les membres de l’équipe. L’équipe fait un débriefing avant de se rendre sur les lieux : on était entrain de demander la main de la victime quand tout cela s’est passé.

CYB1X024

On va donc sur la scène de crime sans gants de latex. On emporte son ordi de hackeur et c’est parti ! le hackeur Krumitz et Nelson se sont penché sur les problèmes d’un éventuel système défectueux. Avery Ryan lisait sur sa tablette les différents témoignages du crash.  Elle ne peut pas s’empêcher de taquiner le musclé Elijah qui arrive avec un bracelet rose fait par sa fille. Dans cet épisode on commence peu à peu à découvrir les personnages.

Plus tard, le verdict du hackeur Krumitz tombe : il n’y a aucune défaillance technique ni d’erreur possible. Le bleu Nelson n’était pas bien, pianoter un ordi près d’un wagon ensanglanté…il n’avait pas l’habitude. Il est resté médusé la plupart du temps.

Ce dernier et l’analyste technique Ramirez (elle est trop transparente) découvrent du sang sur le tableau de bord qu’on crut qu’il appartenait au tueur, le FBI assiste au face-à-face de Simon et d’un autre patron qui refusait de lui dévoiler l’identité de celui dont on a prélevé l’ADN sur le tableau de bord. Bref, tout ça pour découvrir que cela menait vers un technicien qui s’est coupé le doigt en créant la pièce pour un anonyme. Décidant de piéger coûte que coûte le tueur, Avery demanda à Nelson de s’infiltrer en tant qu’amateur des spectacles sanguinaires. Il tomba sur les photos de la morte postées par un certain Otto. Le bleu de l’équipe appela Avery qui lui vint en aide en lui dictant exactement ce qu’il devait écrire dans son chat avec Otto. Ce dernier se montra très prudent, mais il adorait être admiré qu’il fit un clin d’œil à Boston et à un métro qui partira dans 3 heures.

CYB1X025

Avertie, toute l’équipe était sur le pied de guerre. Pendant ce temps, le nombre des morts s’est accru à 3. Arrivé à Boston, Elijah utilisa ses bras pour ouvrir de force une porte pour faire sortir les passagers, mais la porte finit par se refermer et le métro démarra, promettant un crash pire que sanglant. Elijah arriva à s’agripper au métro et chercha un moyen pour l’arrêter. Au bout du fil, il avait le bleu de l’équipe Nelson qui lui donnait des conseils. Il finit par lui demander de regarder sous le métro alors que ce dernier fonçait à toute allure. Elijah trouva dans un boitier sous le métro une plaque bleue inquiétante. Il utilisa un cintre mais n’arriva pas et finit par utiliser le bracelet rose offert par sa fille qui arracha la plaque électronique bleue.

Alors qu’Avery et Krumitz finissent par arriver à la station du métro avec des gadgets permettant de trouver le signal d’Otto, Nelson expliqua à Elijah qu’il fallait détruire la plaque bleue car elle était une sorte de blue-tooth ambulante. Elijah fracassa la plaque et le métro s’arrêta. Je me demande comment les passagers étaient d’aussi mauvais acteurs, mis à part la petite black, tout le monde était calme comme si on n’a rien vu.

CYB1X026

CYB1X027

CYB1X028

Avery était arrivée sur les lieux et arrêta Otto lorsqu’elle avait lu le langage corporel de tous. Fin heureuse pour tous, Elijah rentre près de sa fille Michelle alors que le duo visiblement comique est le hackeur Krumitz et le bleu Nelson (on est loin de leur altercation au pilote). La scène finale fait sourire, avec Krumitz qui drague la petite-amie de Nelson au téléphone.

CYB1X029

CYB1X0210

Episode sympa qui m’encourage à regarder cette première saison pour de bon ! me voilà fixé.

Bonne lecture !

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :