RSS

CSI: Cyber – Review et critique du pilote 1×01

08 Mar

CYBER1

CYBER2

CYBER3

J’ai enfin pu regarder le pilote de CSI : Cyber qui fut diffusé le 4 Mars 2015. Cette série dérivée des Experts est la dernière série portant le fameux sigle CSI. Je ne m’attendais pas beaucoup d’elle, mais j’espérais regarder un bon pilote, surtout après qu’on ait vu le 14×21 et le 15×06 de CSI avec le cross-over entre elle et Cyber.

Cette nouvelle série dérivée se caractérise par « CSI » comme les autres séries de CSI et elle hérite aussi d’une chanson du groupe The Who comme les autres séries CSI : une coutume à ne jamais changer ! en tout cas, je suis fan du générique de Cyber « I can see for miles ».

Mon ressentiment général est qu’on peut attendre mieux de cette série. Pour le pilote, je lui donnerais un 6/10 ce qui est bon pour un début. Le pilote était différent des pilotes des autres CSI, par exemple on se concentre sur une seule affaire et en plus, il y a eu kidnapping de bébé pas de meurtre. On aurait pu se faire à cette idée si le nombre des morts n’a pas sauté subitement à 4.

Bon, là je vous donne mon ressenti à chaud de l’épisode 1×01 « Kidnapping 2.0 ». L’épisode commence par le kidnapping d’un bébé. Les CSI : Cyber enfilent leurs gants en latex non pas pour examiner les meubles comme dans les autres CSI, mais pour examiner tout ce qui est électronique. La webcam du bébé a été piratée.

On découvre 4 enquêteurs sur le terrain : Avery Ryan (Patricia Arquette), un hackeur, un musclé et un nouveau venu dans l’équipe.

Les 2 autres sont dans le siège du FBI : le boss d’Avery (Peter Mac Nicol) et une analyste technique.

Tous les 6 ont vraiment des visages de geeks ! en tout cas, voilà un autre point que se partagent tous les CSI : c’est le travail en équipe. Tous des supermans bien entendu. Pas besoin de poubelle, de coton-tige ou autre pour résoudre une enquête. C’est le clavier qui les a substitué.

De fil en aiguille, on retraçait les pas des kidnappeurs. Il y a un rythme plutôt lent qui caractérise ce démarrage de CSI : Cyber. Si vous êtes amateurs des rythmes de fous je vous demanderais de garder votre sang-froid face à la série. J’adore le générique qui est le meilleur de tous les génériques des séries CSI.

Pour analyser un cadavre, les CSI : Cyber utilisent un hologramme carrément ! les radios ? C’est tellement ancestral…

Avery Ryan utilise son équipe pour se concentrer sur le monde virtuel, mais elle a une particularité : elle est la seule qui puisse profiler les autres.

Ce qui caractérise ce pilote c’est non seulement la lenteur du rythme mais surtout qu’il manque d’êtres humains. Comment vous l’expliquer…on voit tout par ordinateur, pas de commissariat ni d’interrogatoires. Les Cyber interrogent sur place et analysent tout sur ordinateur. On parle d’analyse ADN, mais jamais de labo car ce qui compte ce sont les résultats et non la recherche scientifique.

Le décor est vraiment trop futuriste dans Cyber, on a l’impression d’être dans une navette spatiale, ce qui donne une certaine froideur dans une ambiance sombre et sérieuse, pire que CSI : NY.

Retour à l’enquête : alors que Ryan progressait avec son équipe en analysant la webcam du bébé et découvrait qu’il était en vente dans un marché noir de bébés, on signale aux cybers que 2 autres bébés ont été enlevés. Pour CSI : Cyber pas de panique, on n’enquête pas sur d’autres enquêtes parallèles comme l’ont fait les autres CSI. On a une affaire qui résoudra les autres affaires !

On découvre que le père n’est pas le père biologique, et que le père biologique a eu du chantage alors il paya de l’argent pour sauver son fils, mais les cybers découvrent qu’on lui avait donné un bébé inconnu. Les cybers retrouvent les maîtres-chanteurs (un couple) mais ils furent abattus par un motard-sniper. Grâce aux portables et aux puces électroniques ainsi qu’au GPS (grâce au déchiffrage d’un code de 16 numéros tatoués sur un malfrat par le brillant nouveau) on retrouva la voiture du couple kidnappeur avec le bébé qui a eu un accident et tomba dans l’eau.

Un cyber (le musclé bien entendu) plongea dans l’eau et repêcha le corps inerte du bébé, alors qu’Avery Ryan lui fit du bouche-à-bouche et un massage cardiaque pour finir de lui sauver la vie et de le rendre à ses parents. Cette affaire a été fêtée par l’équipe puisqu’elle a résolu automatiquement les 2 autres enlèvements des bébés.

A la fin, le nouveau demanda à Avery Ryan comment elle s’est retrouvée dans cette histoire de Cyber. Elle lui répondit qu’elle était psy mais son ordinateur a été piraté un jour et ses données confidentielles ainsi que les dossiers de ses patients furent dévoilés devant tout le monde, causant l’assassinat d’un patient. Je crois que c’est mon moment préféré de tout le pilote..

Symboles? Les 3 bébés enlevés peuvent se référer aux 3 séries dérivées, et le bébé sur lequel on s’est concentré est le symbole de la nouvelle série. 4 morts peuvent être un clin d’oeil aux 4 séries CSI qui sont toutes policières!

Acceptable dans l’ensemble, je vais donner une 2ème chance à Cyber de ce pas. Merci de votre lecture !

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :