RSS

L’antre du diable – Commentaire et résumé

29 Août

ANTRE1

ISLAND OF THE HAUNTED / L’ANTRE DU DIABLE

Note perso : Ce film est présenté aux fans et aux téléspectateurs comme la conclusion du Caméléon. Ce film est le second film après « Caméléon contre caméléon », et « L’antre du diable » n’a pas raflé plusieurs points positifs auprès des fans qui ont voulu une vraie fin. J’ai regardé le film et j’ai été déçu à mon tour car on sort complètement de la voie tracée par le Caméléon, vers une fin totalement absurde et surtout insatisfaisante et décevante.

Ce film a été tourné en 2001, comme le premier film et la seconde partie de la saison 4. Ce film ne marqua que les esprits des shippeurs, mais rien d’autre. C’est la série Le Caméléon qui garda précieusement le concept et c’est ça que va retenir les téléspectateurs et les fans en général.

Je vous présente L’antre du diable, le second film du Caméléon (et le dernier) que vous pouvez télécharger sur ce lien : Cliquez ici pour télécharger le film.

Résumé précis, surprises, photos et une présentation qui commence par un trailer français et les réactions des acteurs, producteurs…Néanmoins, je ne remercie pas les scénaristes qui nous ont présenté un plat spaghetti au lieu d’une fin décente.

Bonne lecture à tous.

Présentation rapide et résumé du film 

Selon le trailer, le film comporterait plus d’action que le premier, avec beaucoup d’explosions. Le film se déroule à Scotland. On voit Miss Parker, courant seule dans une rue. Puis Jarod montre la photo de sa mère à quelqu’un, demandant si elle était ici, ces derniers temps .On voit ensuite, Miss Parker pointant son pistolet sur Jarod. Ce dernier lui dit alors que « les réponses qu’ils cherchent tous les deux s’évaporeront si elle ne l’aide pas »

Alors que Mademoiselle Parker et Jarod trouvent un sarcophage, ils se voient obligés de combattre un inconnu qui allume le feu dans la pièce, et les enferme dans cette pièce enflammée. Mademoiselle Parker dit alors « Nous sommes piégés, il n’y a plus d’issue ». Jarod lui demande alors de le suivre, puis on les voit sauter par une fenêtre.

Puis lors de la scène suivante, Mademoiselle Parker s’agenouille à terre, pleurant. Puis lors de la scène suivante , ils vont presque s’embrasser, puis il y a une nouvelle scène , Jarod s’asseyant près d’elle lui avouant qu’il a toujours su qu’il y avait toujours plus dans leur vie que ce jeu de « je fuis , tu me traques » , puis lui prend sa main , cette dernière se sentant heureuse .

Le duo Jarod/Mademoiselle Parker, dans leur quête de la vérité se trouvera obliger de se rendre dans un cimetière …

Arrivent alors les interviews. Andrea avouant que c’est la première fois qu’elle et Michael ont travaillé autant ensemble dans beaucoup de scènes. Puis Richard Marcus affirme que Miss Parker va finalement établir une « relation » avec Jarod autre que toutes celles qu’elle avait eu avant avec lui. Ce à quoi Jamie Denton rajoute que nous allons voir si Miss Parker va changer après avoir été avec Jarod. Enfin, le réalisateur, Fred K. Keller, annonce que Jarod et Miss Parker n’ont pas d’autre choix qu’agir ensemble pour les besoins de leur quête et vont devoir confronter leur sentiments envers l’autre.

Et la conclusion : The Pretender – Island Of The Hanted – alias L’antre du diable, est la fin de la saga du caméléon.

Résumé du second film Island Of The Haunted

Le film commence la nuit. Se déplaçant rapidement dans un sous-niveau du Centre, quatre personnes travaillent mais des nettoyeurs arrivent et sont tués par les mystérieux intrus. Deux des hommes placent des explosifs pour ouvrir la porte de la pièce. Petite explosion : la pièce ressemble à une chambre de jeu d’enfant. Ils fouillent la pièce et cherchent des parchemins, mais à leurs grands mécontentements, ils en concluent que les parchemins ne sont pas là.

Dans une pièce du Centre, Mr Parker est sur chaise roulante, Miss Parker lui demande de lui parler, mais il reste silencieux. Le docteur dit à Miss Parker (alors qu’une larme coule sur la joue de Mr Parker) que la catatonie est un désordre schizophrénique et c’est ce dont souffre Mr Parker suite à la balle qu’il a reçu. Le docteur lui dit que Mr Parker est bien réveillé mais il est piégé dans un corps qui ne répond pas.

ANTRE2

Alors que le docteur laisse Miss Parker seul avec Mr Parker, elle montre à son père la photo réunissant sa mère et celle de Jarod, et lui pose des questions, mais il ne répond pas et ne réagit pas. Elle embrasse alors son père.

C’est à ce moment que Lyle arrive. Les hommes qui ont tué les sweepers, sont derrière lui. Lyle demande à sa sœur de quitter la pièce ; elle désire savoir pourquoi Adama et « ses toutous » sont là. Il lui répond alors que maintenant que Mr Parker, est réveillé et conscient, Adama et son équipe veulent protéger Mr Parker ; Lyle s’isole avec sa sœur et lui dit que ça a un rapport avec ce qu’ont fait Adama et ses hommes la nuit dernière dans les pièces du SL-15.Miss Parker est certaine que Raines est impliqué mais Lyle en doute car Raines n’est pas réapparu depuis sa dernière disparition. Lyle dit à sa sœur que maintenant que le cerveau de leur père est en piteux état, le Triumvirat a besoin de quelqu’un d’autre pour diriger le Centre. Leur discussion est interrompue par Adama qui s’étonne que Miss Parker soit toujours là. Elle lui répond que les Parker ont toujours dirigé le Centre, mais Adama la corrige : le Triumvirat dirige le Centre. Il lui ordonne de quitter les lieux .Broots interrompt la scène et annonce à Miss Parker qu’il a retrouvé la trace de Jarod.

Au Dennison Museum de Boston, le professeur Jarod Dodson est au téléphone parlant d’anciens symboles (se trouvant sur la photo réunissant sa mère et celle de Miss Parker) et est sur le point d’obtenir une adresse mais de la fenêtre voit l’arrivée imminente de Miss Parker et ses sweepers. Jarod a néanmoins le temps d’écrire l’adresse (le Bar d’Alley Sports), le remercie et quitte les lieux. Miss Parker arrive en retard et ordonne aux sweepers de le retrouver. Le téléphone sonne : c’est Jarod et elle s’accorde une petite discussion avec lui à propos de leurs familles, des secrets du Centre et des croquis et objets laissés sur le bureau Jarod. Puis Jarod coupe la communication, une voiture klaxonne, Miss Parker regarde par la fenêtre et voie Jarod dans le taxi.

Jarod montre au propriétaire du bar d’Alley Sports le symbole avec des crânes, quelques peu cachés sur le mur. Le propriétaire est étonné car peu de personne le remarque et Jarod lui dit que sa présence ici est du à ce symbole sur le mur, qu’il est à la recherche d’une personne qui a pu être là, il y a quelques années, quelqu’un qui pouvait être intéressé par ce symbole sur le mur. Il dit à Jarod que tout a commencé avec les « Vespusians », une société secrète créé il y a 100 ans dans ce bâtiment ; la rumeur dit qu’un immigrant a amassé une fortune avec des réunions de « travaux diaboliques ».Le propriétaire lui montre des objets qu’il a trouvé lors de la rénovation du bâtiment : Jarod s’intéresse à une carte. Le propriétaire note qu’une boite bleue avec une poupée en porcelaine a disparu et en suppose que c’est la femme qui est venue quelques jours auparavant qui a du la prendre. Jarod pense que c’est Miss Parker, mais le propriétaire lui dit que c’est la femme sur la photo (sa mère) que Jarod tient. Il lui dit qu’il se souvient qu’elle lui a dit qu’elle se rendait sur l’île de Carthis.

ANTRE3

ANTRE4

Au Centre, Broots et Sydney découvrent Miss Parker se plantant une seringue sur le bras. Elle donne la seringue à Sydney et leur demande de trouver qui est son père. Broots dit que ça va être impossible vu que Mr Parker est gardé par le Triumvirat, mais Sydney leur dit qu’il existe un endroit où le sang de toutes les personnes importantes du Centre est conservé.

ANTRE5

Sydney les quitte et Miss Parker travaille sur son ordinateur pour faire des recherches sur le symbole qu’elle a trouvé dans le dernier repère de Jarod. Mais la recherche donne des résultats non satisfaisants. Elle décide alors d’aller voir la seule personne qui peut l’aider…

Alors qu’Angelo examine la photo réunissant la mère de Miss Parker et celle de Jarod, Miss Parker lui demande de lui dire pourquoi elles sont ensemble. Angelo répond que sa mère est triste et celle de Jarod est terrifiée. Elle le dirige alors vers le symbole et Angelo répète alors « Vespusians… », puis commence à s’énerver. Elle lui demande de se calmer et de lui dire ce que sont « les Vespusians ». Il crie « des gens diaboliques », puis dessine. Satisfait par son dessin, il lui dit que les « gens diaboliques » sont sur « the island of the haunted ».

ANTRE6

ANTRE7

Jarod est à côté du pilote du bateau. Le pilote lui demande s’il est certain de se rendre sur l’île mais Jarod lui dit que les réponses qu’il a tant cherchées se trouvent sur cette île.

Marchant dans les rues de l’île, Jarod a l’impression d’avoir été télé-transporté une centaine d’année en arrière. Jarod s’approche de Frère Renaldus et lui dit qu’il cherche un refuge. Frère Renaldus le dirige vers un autre Frère. Ce dernier lui montre alors sa chambre : la pièce est petite, il n’y a pas d’électricité, pas de téléphone. Se rappelant là où il a grandi, Jarod lui dit que c’est parfait.

Jarod se réveille d’un cauchemar. Il se rend dans la rue et constate que tout le monde se prépare à évacuer l’île. Les cloches sonnent et Jarod est prévenu par deux Frères que la tempête se prépare et qu’il faut quitter les lieux. Jarod demande aux passants qui quittaient les lieux s’ils ont vu sur l’île sa mère mais personne ne répond. Alors qu’il commence à désespérer, Jarod la voit finalement de loin. Pour attirer son attention, Jarod crie « Maman », mais le bruit du vent, des passants et d’un hélicoptère cache ses cris. Sa mère voyant l’hélicoptère, prend peur et quitte les lieux. Jarod voit que c’est un hélicoptère du Centre, et sans se faire voir se dirige vers l’allée où s’est dirigée sa mère.

ANTRE8

ANTRE9

Miss Parker descend de l’appareil, se dirige vers l’un des Frères et apprend qu’il faut quitter les lieux à cause de la tempête. Elle lui montre le dessin d’Angelo, lui demande si il connaît ce lieu et il lui répond qu’il s’agit de la Chapelle de Bells. Miss Parker voit Jarod et décide de le suivre.

Au Centre, Sydney et Broots observent le gardien de la pièce de stockage de sang. Puis le gardien quitte les lieux, et ils rentrent dans la pièce. Ils trouvent un flacon contenant le placenta du bébé de Brigitte et Mr Parker, Broots se demandant si quelqu’un a vu le petit ces derniers temps ; ils ne trouvent pas le flacon de sang de Mr Parker mais un flacon avec son sperme.

Sur l’île, Jarod voit l’enseigne “Les Remèdes d’Herbage d’Ocee” et y entre, pour éviter d’être vu par Miss Parker. Elle s’apprête à le suivre quand elle est arrêtée par un Frère lui demandant son aide. Miss Parker voit une pancarte « La Chapelle ». Elle dit alors au Frère qu’elle est en train de quitter l’île, puis regarde de nouveau le dessin d’Angelo.

Jarod voit Miss Parker quittant les lieux. Puis il entend une voie dire « C’est triste d’être seule » et voit Ocee travaillant avec certaines herbes.. Il s’excuse de cette intrusion et lui demande pourquoi elle ne quitte pas l’île. Jarod se rend compte qu’elle est aveugle et est surpris quand elle lui dit qu’il est à la recherche de « la femme aux cheveux écarlates ».

Miss Parker suit les pancartes pour se rendre à la Chapelle. Elle entend une fille lui disant que « C’est à la Chapelle », et court après elle. Au magasin d’Ocee, Jarod implore Ocee de lui en dire plus sur cette femme aux cheveux écarlates. Ocee lui dit que cette femme est en danger actuellement dans la Chapelle des Ames. Miss Parker est devant la Chapelle des Ames et est persuadée que c’est ce qu’a dessiné Angelo. Elle entend une femme crier et un tir de pistolet. Dans les bois, proche de la chapelle, Jarod les entend également.

ANTRE10

ANTRE11

Miss Parker entre dans la chapelle, arme à la main, ouvre une porte et tombe nez à nez sur la mère de Jarod aussi étonnée l’une que l’autre. Margareth tente de s’échapper, Miss Parker essaie de la suivre, mais est frappée par derrière par un inconnu et tombe par terre.

Jarod arrive finalement à la Chapelle et trouve Miss Parker reprenant ses forces et lui pointant son pistolet. Jarod lui dit que sa mère est sur l’île et qu’elle est en danger et qu’il n’est pas l’heure pour Miss Parker de jouer au « Chasseuse de prime du Centre ». Elle lui dit qu’elle a vu sa mère tandis que les cloches sonnaient. Jarod comprend que le dernier bateau est sur le point de partir, et  leurs réponses également. Il supplie Miss Parker de ne plus pointer l’arme.

Sur le port, le dernier bateau vient de quitter l’île. Jarod voit sa mère, le bras blessé.

Jarod est remonté contre Miss Parker, car encore une fois Le Centre l’a empêché de retrouver sa famille. Il lui dit qu’ils sont seuls sur cette île et il compte bien découvrir ce que cherchait sa mère et qui a tenté de l’éliminer et pourquoi. Miss Parker décide de ne pas pointer son arme sur lui.

Dans les couloirs du Centre, Lyle est appelé par Mr Raines qui lui rappelle qu’il a son pouce mais c’est une autre faveur qu’il attend de Lyle. Dans un autre hall du Centre, Sydney et Broots parles des tests génétiques et se demande où se trouve Miss Parker ; puis ils voient Lyle et Raines bras dessous, bras dessus.

Jarod et Miss Parker se rendent à la chapelle et trouvent des empreintes de pied (celles de l’assassin) qu’ils suivent et arrivent dans les bois et trouvent la boîte bleue (sans la poupée) et un parchemin écrit en vieux anglais où l’on peut lire « P-47 ». Puis sur le chemin, ils retrouvent Ocee qui n’a pas voulu quitter l’île sur laquelle elle est née et sur laquelle elle mourra. Jarod est étonné quand elle lui demande si sa mère a bien quitté l’île.

De retour à son magasin, elle raconte à Jarod que sa mère est venue la voir, car elle se plaignait de maux de tête. Elle dit à Jarod que sa mère cherchait à savoir qui il est, d’ailleurs elle cherchait avec une autre femme la vérité depuis longtemps, puis se tournant vers Miss Parker, dit que ça devait être sa mère .Miss Parker est certaine que la petite fille lui dira ce que cherchait Margareth, Jarod se demande qui est cette fille ,Miss Parker la décrit, et Ocee affirme qu’il n’y pas de jeune fille décrite ainsi sur l’île. Jarod demande à Ocee ce que recherchait sa mère et Ocee lui dit qu’elle cherchait évidemment les parchemins.

Mr Parker est assis, immobile, Adama devant lui, contemplant quelque chose. Mr Lyle entre et avertit Adama qu’il va y avoir un appel pour lui de provenance d’Afrique. Adama quitte Mr Parker et suit Lyle. Mr Raines entre dans la pièce et commence à parler à Mr Parker : il lui rappelle qu’ils sont plus proches que personne n’aurait pu l’imaginer (et le suspecter), ils ne pouvaient avouer leur relation, et surtout à Catherine. Puis il lui demande de lui dire la vérité et montrant la fameuse photo, lui demande si il l’a falsifié. Mr Raines n’obtient pas de réponse, empoigne les mains de Mr Parker et insiste pour avoir la vérité, car le temps est compté.

Lassé d’attendre le coup de fil, Adama retrouve avec Lyle, Mr Parker, toujours immobile (et seul) et demande à l’un de ses hommes de surveiller le malade.

Ocee décide de raconter à Jarod et Miss Parker les légendes qui entourent les parchemins et les amène à la crypte où sont enterrés les corps des premiers moines (guerriers) qui ont amené les parchemins sur l’île. Elle leur dit que Frère Vespus et ses disciples, de retour de leurs croisades, ont ramené avec eux des parchemins mystiques à connotation biblique-comme le Saint Graal-. Les moines ont alors dit qu’ils avaient mis les parchemins dans la mer mais en réalité, ils les ont cachés sur l’île. Ocee leur dit que pendant des siècles, les personnes venaient sur l’île, pour chercher les parchemins et leurs pouvoirs mystiques, et de nombreux chercheurs qui se sont aventurés dans les bois, ne sont plus jamais revenus. Confus Jarod lui dit que sa mère essayer de trouver les parchemins. Ocee lui répond que sa mère cherchait les parchemins et tout ce qui tourne autour, tout comme l’inconnu qui a tenté de la tuer. Puis elle leur dit qu’il y a 100 ans, le gardien de la crypte à trouvé les parchemins des Vespusians et avait prévu de quitter Carthis avec eux. Miss Parker est effondrée quand elle entend Ocee leur dire que le gardien à brûlé toute sa famille et qu’il l’a quitté l’île le lendemain et personne ne sait où sont les parchemins. Certains pensent qu’ils ont été écrits de la main de Dieu, d’autres du sang du Diable.

Puis Jarod lui dit que sa mère cherchait quelque chose appelé « P-47 ». Ocee lui répond que l’île est un ensemble de parcelles, enregistrées dans les archives. La tempête commence à être violente, Ocee les conduit là où se trouvent les archives. Miss Parker est de nouveau distraite par la jeune fille qui lui demande de la suivre. Miss Parker les avertit de ne pas l’attendre et suit la fille.

Au Centre, Broots informe Sydney qu’Angelo a été la dernière personne qui a parlé à Miss Parker. Ils retrouvent Angelo, dessinant le fameux symbole et écrivant « Terribilis est locus iste. » (Des atrocités ont eu lieu ici).

Sur l’île, la fille a conduit Miss Parker à la Chapelle. Miss Parker y entre. Elle ne voit plus la fille car l’intérieur est obscur. Elle la voit se diriger au confessionnal, retrouve la poupée, a perdu la fille et tombe sur Jarod qui n’a vu aucune jeune fille. Jarod observe la poupée et en déduit que c’est celle de la boite bleue. Jarod annonce à Miss Parker que « P-47 » est l’endroit où le gardien de la crypte a tué sa famille.

Sur les lieux, Miss Parker a un flash de cette nuit où le gardien de la crypte a brûlé sa maison et entend les cris d’un enfant. Ils retrouvent les même traces que ceux de la chapelle et aperçoit un inconnu s’enfuir. Jarod le pourchasse et Miss Parker revoit la fille qui lui demande de la suivre. La jeune fille court dans les bois.

Dans les bois, Jarod a perdu la trace de l’inconnu. Miss Parker réalise que la fille l’a mené devant une tombe ancienne. Elle lit l’épitaphe et s’effondre par terre. Jarod la rejoint et ne comprend pas sa réaction. Puis Miss Parker crie « La Famille du gardien de la crypte, c’est les Parker ».

Chez Ocee, Miss Parker émerge de ses pensées, robe de chambre sur elle, regarde Jarod et reste silencieuse. Jarod lui dit de laisser sortir sa rage , ce à quoi elle rétorque que c’est simple pour lui, elle vient de trouver la tombe de toute la famille Parker, tuée par son arrière Grand-père, qui est ensuite arrivé aux U.S., seul, pour créer Le Centre. Elle rajoute avec toutes ces révélations, le portrait de sa famille devient hideux.

Puis ils parlent de leur enfance. Miss Parker donne à Jarod un long regard. Elle commence à avoir froid, Jarod décide de la recouvrir. Ils parlent ensuite du Centre et des mensonges, puis petit à petit se rapprochent, sont sur le point de s’embrasser quand soudain ils sont interrompus par Ocee et son thé. Miss Parker gênée, se cache avec ses mains alors que Jarod esquive un sourire mais n’échangent aucun mot. Puis Ocee replace un bouquin sur l’étagère et Miss Parker voit un croquis représentant de la jeune fille et annonce à Jarod et Ocee que c’est cette petite fille dont elle leur parle depuis qu’elle est sur l’île. Ocee dit que c’est impossible, cette fille est morte il y a cent ans et c’est la fille du gardien de la crypte.

ANTRE12

Dans le bureau de Miss Parker, Broots dit à Sydney qu’il s’inquiète pour Miss Parker. Broots lui dit qu’il n’a rien trouvé dans la maison de Miss Parker et qu’apparemment une autre personne a infiltré son domicile avant lui. Ils sont interrompus par Angelo qui les dirige vers son dessin du symbole sur le mur ; il répète que de « terrible chose se passe ici ». Broots voit que sur le mur est inscrit « 19-240-86 ». Angelo dit qu’il s’agit de la vérité sur les Parker.

ANTRE13

ANTRE14

Ocee raconte à Miss Parker que le croquis est un autoportrait de la petite Parker qu’elle a donnée au Père Theo, le prêtre de la chapelle, le jour où elle est morte. Le soir où le gardien de la crypte à brûlé sa famille, le Père Theo est également mort d’une chute du balcon de la chapelle. Le père d’Ocee était un bon ami du Père Theo et a récupéré ses affaires, incluant le croquis de l’« Ange ». Miss Parker réagit, Ocee lui dit que le père de la jeune fille l’appelait toujours « Son Ange ». Ocee leur dit que tout ce qui appartenait au Père Theo se trouve dans la chambre d’archives.

Dans la chambre d’archives, Miss Parker regarde une gargouille. Jarod lui dit que leurs mères croyaient assez aux parchemins pour risquer leurs vies pour les trouver. Jarod retrouve une lettre secrète écrite par le Père Theo à son évêque le jour de sa mort. Miss Parker la prend et la lit. La lettre est incomplète ; le Père Theo dit que la fille du gardien de crypte lui a confessé que son père a trouvé des parchemins et que les démons ont transformé cet homme si aimable en une personne à l’âme tourmentée. Tentant de sauver son père, elle a pris les parchemins, les a caché et a également caché la clé qui permet de les retrouver. Miss Parker est persuadé que son arrière grand-père a découvert que sa fille a avoué au Père où elle a caché les parchemins, et en voulant obtenir la réponse a tué le Père Theo. En relisant la lettre, Jarod décide de détruire la poupée et trouve une petite clé à l’intérieur. Derrière les gargouilles, une personne avec une robe de moine, les observe.

ANTRE15

Broots a trouvé la signification des nombres écrits par Angelo : Sub-Level 19, Couloirs 240 Cadenas 86. Broots dit qu’il a ouvert et qu’il a trouvé un certificat de décès, des papiers d’adoption et un certificat de naissance, tous sur sur la même période de trois jours et portant tous les noms des Parker. Broots dit à Sydney que Mr Parker avait un frère, Abel, presque mort à la naissance, qui a passé 3 jours dans un incubateur puis qui a été adopté. Le père de Mr Parker a payé le certificat de naissance pour que personne n’apprenne l’existence de ce bébé. Broots lui montre le nom de famille qui a adopté Abel … les Raines. Mr Raines est en réalité le frère de Mr Parker.

Jarod et Miss Parker retourne à la chapelle et elle lui demande ce que la clé ouvre. Il lui dit que dans chaque église il y a une chambre secrète qui cache toutes les reliques de chaque patron de l’église. Jarod trouve la chambre, et une boîte. La clé l’ouvre mais il n’y a pas de parchemins. Ils sont interrompus par Frère Menencious qui leur dit qu’il va prendre la boite. Miss Parker, garde la boite et le menace de son arme, mais le Frère réussit à assommer Jarod et à s’échapper. Ils le pourchassent et le retrouvent. Jarod l’accuse d’avoir voulu tuer sa mère et le Frère lui répond que depuis 700 ans, il y a toujours un Frère pour protéger les parchemins et il ne sait rien à propos de sa mère. Il tire une poignée, laisse tomber sa torche et Jarod et Miss Parker se retrouve piégés avec des barils prêts à exploser. Jarod voit une fenêtre, et ils sautent dans le vide en pleine explosion. Ils atterrissent par terre à peine amochés, et entendent un coup de feu. Ils cherchent et retrouvent Ocee qui leur dit que c’était sa destinée, puis meurt.

ANTRE16

De retour chez Ocee, Jarod constate que beaucoup de personne sont mortes à causes des parchemins. Il trouve dans la boite un croquis de la jeune fille : un démon, un serpent et un petit ange regardant quelque chose. Jarod dit à Mademoiselle Parker que c’est une carte qui les dirigera là où elle a caché les parchemins et que les personnages du croquis savent où ils sont car ils peuvent les voir. Jarod sais où il peut en trouver un. Ils retournent à la pièce de la crypte et Jarod trouve le démon Asmodeus qui regarde un mur où sont inscrits quelques mots formant l’énigme, et qu’ils doivent trouver les autres personnages pour avoir l’énigme entière. Dans une autre pièce, ils retrouvent Frère Menencious mort. Ils se séparent pour trouver chacun un des autres personnages du croquis. Mademoiselle Parker lui conseille de faire attention car ils ne sont pas seuls.

Dans sa recherche, elle voit de nouveau la jeune fille et la pourchasse. La fille la conduit vers un portail où est sculpté l’ange qu’elle cherche. Elle remarque sur la rampe derrière elle que le mot « Arcana » est y sculpté. Elle veut la remercier mais elle a encore disparu. Puis elle retrouve la jeune fille sur un autre côté de la rampe, pleurant devant sa tombe. La jeune fille lui dit que seul son père l’appelait « Mon Ange », ses amis l’appelaient « Miss Parker ». Puis la jeune fille de nouveau part, Miss Parker lit ce qu’il y a inscrit sur la tombe « Repose en paix, Petite Miss Parker ». Miss Parker reste silencieuse.

ANTRE17

ANTRE18

Pendant ce temps, Jarod cherche le serpent et finit par le trouver. Le serpent regarde une banquette où le mot « Dei » y est inscrit. Il est rejoint par Miss Parker qui lui dit qu’elle a revu l’ange et le mot était « Arcana ». Jarod réunit les mots et obtient la phrase « I tego arcana dei ». Il pense savoir où se trouvent les parchemins et est suivi de Miss Parker.

Broots avoue à Sydney qu’il a mauvais sentiment. Il est allé à l’infirmerie et plus personne n’était là : ni Mr Parker, ni Lyle, ni Adama. Personne. Sydney lui demande d’appeler le portable de Miss Parker toutes les 5 minutes.

Jarod et Miss Paker sont dans la pièce où les corps des premiers Frères ont été enterrés. Leurs cercueils entourent un monument où est gravé un triangle. Jarod nettoie la saleté sur le triangle et trouve inscrit « I tego arcana dei » qui signifie « Je dissimule les secrets de Dieu ».

ANTRE19

ANTRE20

Ils poussent ensemble la pierre et trouvent  sur le squelette de Frère Vespus des parchemins cachés. Frère Renaldus arrive et pointe sur eux un pistolet et leur dit qu’il était sûr que Jarod allait trouver les parchemins. Soudain, Frère Renaldus est tué par derrière, et à la surprise de Jarod et Miss Parker, Mr Parker arrive accompagné par Mr Raines. Miss Parker n’en croit pas ses yeux. Il leur dit que Frère Renaldus a été son fervent serviteur durant des années mais Dieu ne pardonne pas les actes d’agression envers « l’une de ses mères », et lui non plus. Raines dit qu’il va avertir Adama qu’ils ont retrouvé les parchemins ainsi que Jarod et quitte la pièce. Mr Parker déclare alors « Longue vie au Centre ».

ANTRE21

ANTRE22

Sydney dit à Broots qu’il a vu beaucoup de choses bizarres ces derniers temps mais rien de comparable avec ce qu’il vient de découvrir. Il lui donne les résultats des tests génétiques de Mr Parker et Broots n’en croit pas ses yeux.

ANTRE23

A l’aéroport international de Glasgow, Mr Parker et Raines retrouvent Lyle et Adama. Ce dernier est heureux et Mr Parker lui rappelle qu’un Parker tient toujours ses promesses.

A l’arrière d’une voiture, Miss Parker et Jarod y sont assis. Jarod lui demande si c’est cet héritage de son père qu’elle veut donner à ses enfants. Miss Parker lui dit d’oublier ce qui s’est passé dans l’île, c’était un moment de faiblesse. Les hommes d’Adama arrivent et ouvrent la portière. Ils prennent Jarod et le conduisent à l’avion. Le père de Miss Parker lui dit qu’elle ne sera pas du voyage, qu’il lui expliquera tout de retour à Blue cove. Elle n’est pas satisfaite des réponses et lui rappelle que la dernière fois qu’elle l’a vu, il était dans un état catatonique…Il l’interrompt, lui disant que c’est un subterfuge qu’il a créé avec Lyle et Raines pour occuper les Africains pour qu’ils reniflent dans la mauvaise direction et permettre à Jarod et Miss Parker de trouver les parchemins. Puis elle lui pose des questions sur son arrière grand-père mais il lui demande de prendre des vacances dans leur maison à Londres. Il l’embrasse et se dirige vers l’avion, les parchemins et Adama et la laisse seule. Son téléphone portable sonne.

ANTRE24

Après son légendaire « Quoi ? », Broots et Sydney sont heureux d’entendre enfin sa voix. Elle leur demande s’ils ont trouvé ce qu’elle leur a demandé. Broots lui répond qu’ils ont trouvé le sperme de Mr Parker. Sydney lui dit qu’il y a des similarités entre leurs matériels génétiques et que Mr Parker pourrait être son père puis Broots continue les explications mais c’est un tel charabia qu’elle demande des explications à Sydney. Il lui explique que l’étude du sperme de Mr Parker leur permet de dire que la probabilité qu’il soit son père est de 1 sur 10. Elle ne comprend toujours pas et Broots lui dit que son père pourrait être son oncle. Sydney lui dit que les papiers qu’ils ont trouvés indiquent que Raines est le frère de Mr Parker. Elle commence alors à comprendre, puis voyant Raines, elle est sur le point de vomir.

ANTRE25

Dans l’avion, Lyle, Raines et Mr Parker retrouvent Jarod. Mr Parker porte la boite avec les parchemins. Il annonce qu’Adama a authentifié les parchemins. Miss Parker entre et annonce qu’elle a eu son lot de surprise comme apprendre qui est son vrai père. Silence. Elle dit qu’elle attend toujours ses réponses et veut savoir qui est son vrai père -Mr Parker ou Mr Raines-. Lyle répond alors que ce n’est pas le lieu ni le moment de parler de la paternité. Miss Parker ne comprend pas, Jarod lui explique : maintenant que Adama a authentifié les parchemins, Mr Parker, Mr Raines et Mr Lyle ont prévu de devancer Adama en sautant en parachute de l’avion avec leurs prix : les parchemins et Jarod. Mais il n’y a que quatre parachutes et maintenant ils sont cinq. Il demande à Mr Parker si la prophétie des parchemins est vraie, ce à quoi il répond, que ce qu’il pense n’a pas d’importance, seul compte que les Zoulous croient en leurs pouvoirs.

Adama entre dans la pièce et demande pourquoi Miss Parker est là. Il demande à ses hommes de conduire Raines, Lyle et Miss Parker dans une autre pièce, pour qu’on le laisse seul avec Mr Parker, les parchemins et Jarod. Adama demande à Mr Parker de réunir les parchemins, puis se dirige à l’avant de l’avion. Alors que Mr Parker exécute l’ordre d’Adama, Jarod lui demande s’il aime plus Miss Parker que ses parchemins. Mr Parker lui dit qu’il a appris l’existence de ces parchemins par son grand père et qu’il n’y a rien de pathétique avec cet héritage. Jarod lui rappelle alors que son grand père a tué toute sa famille. Que des milliers de personnes sont mortes à cause des ses parchemins. Mr Parker ouvre la boite et ne tient pas compte des remarques de Jarod.

ANTRE26

Adama arrive, ses hommes pointant leurs armes sur Lyle et Raines, Miss Parker sortant plus vite son pistolet avant que l’un d’eux la menace. Lyle et Raines arrivent néanmoins à se débarrasser d’Adama et ses gardes. Raines demande à Miss Parker de dire à Mr Parker de se tenir prêt. Elle ne comprend pas, Lyle lui dit de le faire. Lyle et Raines rentrent dans le cockpit avec leurs armes et demandent de mettre l’avion en pilotage automatique.

Miss Parker rentre au moment où Mr Parker, muni d’un parachute a ouvert la porte et s’apprête à sauter dans le vide. Elle lui demande ce qu’il est en train de faire et il lui répond qu’il a lu les parchemins et qu’il les ramène à la mer, c’est le seul moyen d’arrêter la folie des Parker. Il lui dit que les parchemins sont réels et ils ont infligé à sa mère de la souffrance. Il dit à Miss Parker que c’est l’heure de réaliser les rêves de Catherine et de renvoyer le diable là où il appartient.

ANTRE27

Dans le cockpit, le pilote dit à Mr Raines et Lyle que l’avion est désormais en mode pilotage automatique et est remercié avec son copilote par des tirs de pistolets de Lyle.

Miss Parker demande à son père s’il va la laisser mourir ainsi. Il la rassure en disant que tout se passera bien car ce n’est pas la fin prévue par les parchemins. Pleurant, elle lui demande qui est son vrai père ; il lui répond qu’il l’a toujours aimé comme sa propre fille et c’est ce qui compte. Il lui demande de ne pas être triste, lui demandant de commencer le nouvel héritage des Parker. Il lui dit « que Dieu soit avec toi mon Ange », et saute de l’avion.

La soudaine décompression de l’avion conduit à la mise en état d’alerte, et l’alarme se déclenche. Miss Parker demande à Lyle et Raines ce qui se passe et apprend que les appareils électroniques sont endommagés et les pilotes morts. Jarod leur dit qu’il peut les sauver mais il faut lui retirer les menottes. Après un hurlement de Miss Parker envers son frère, Lyle libère Jarod. Ce dernier se dirige vers le cockpit et demande à Miss Parker de le suivre. Dans le cockpit, il évalue les dégâts et détermine qu’il faut essayer d’atterrir au Maroc. Alors qu’il pilote, Jarod donne des instructions à Miss Parker qui les relaie à Lyle. Alors que Lyle relie les fils électroniques entre eux, l’avion continue à chuter. Lyle hésite entre les fils à relier et Miss Parker lui dit de suivre son instinct et réussit finalement : l’électronique fonctionne dans l’avion.

ANTRE28

Jarod leur dit qu’il a une bonne nouvelle (ils vont atterrir dans 10 secondes) et une mauvaise nouvelle (il vont se crasher). Les secondes passent et l’avion atterrit avec difficulté, Raines et Lyle se dirigent vers le cockpit et il n’y a plus personne. Lyle entend une explosion dans une partie de l’avion et invite Raines et Miss Parker à sortir vite de l’avion. Une fois hors de l’avion, ils le voient exploser les preuves du meurtre de Adama et ses hommes avec.

ANTRE29

Au Centre, Sydney et Broots demandent à Miss Parker si tout va bien. Elle leur répond qu’elle voudrait que tout redevienne normal. Broots lui dit que ça lui paraît difficile, maintenant que Raines a pris la direction du Centre. Alors qu’elle est surprise en l’apprenant, Raines et Lyle entrent dans la pièce et se dirigent vers elle. Ils lui disent qu’ils ont raconté au Triumvirat que Jarod a tué Adama et ses hommes et a sauté en parachute avec les parchemins. Enfin ils lui disent que le Triumvirat est fier de la façon dont Mr Parker a donné sa vie.

Miss Parker leur fait remarquer que leur histoire est à dormir debout. Raines leur dit que le Triumvirat a besoin de lui-plus que jamais- ainsi que de ses enfants qui font ramener Jarod au Centre dans un avenir proche. Raines dit à Miss Parker que son frère lui a montré un signe de loyauté en lui redonnant son pouce, et en même temps Lyle montre sa nouvelle main à 4 doigts, sous les yeux de Broots et Sydney. Raines dit à Miss Parker qu’il attend également un signe de sa part maintenant.

ANTRE30

Chez elle, Miss Parker regarde le croquis de l’Ange et sa poupée, quand son portable sonne. C’est Jarod. Il lui demande ce qu’elle pense de la prophétie des parchemins, si elle a des réponses. Elle lui dit alors que « les réponses sont dans l’océan, avec mon pè… ». Elle commence à pleurer, demande à Jarod s’il pense qu’il y ait une chance que Mr Parker ait fait ça pour de bonnes raisons ou bien si c’est un nouveau mensonge. Jarod l’ignore. Elle lui dit qu’elle espère qu’il retrouvera sa mère et que pour eux deux le jeu du chat et de la souris continue puisque apparemment la vie en a décidé ainsi. Jarod lui dit que c’est peut-être la malédiction des Parker. Elle lui répond alors que si la prophétie est vraie, alors la prophétie prédit également leur futur. Puis ils coupent tout deux la communication et pendant un long moment, Miss Parker fixe sur sa main la bague en diamant de sa mère.

ANTRE31

ANTRE32

ANTRE33

Quelque part, les parchemins sont sur une plage abandonnée. L’eau n’a pas complètement effacé tous les mots. Sur l’un d’entre eux, on peut lire clairement cette phrase :

« Le Centre devrait se développer. L’élu sera trouvé, un enfant du nom de Jarod ».

ANTRE34

ANTRE35

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le août 29, 2014 dans Aventures, Le Caméléon [Films]

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réponses à “L’antre du diable – Commentaire et résumé

  1. Sherlock62

    août 19, 2016 at 3:34

    Cool ton blog superbe découverte.

    Merci a FreakyLinks, je recherche les épisodes et je suis tombé sur ton blog vraiment cool continue comme ça.

    En plus un article sur le caméléon.
    cette série mon enfance juste merci.

    Bon courage

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :