RSS

Interview de Carol Mendelsohn à propos de CSI

10 Avr

Voici  une interview de Carol Mendelsohn qui a été honorée à Chicago aujourd’hui lors du ‘Film Festival’ Television Award’ pour son parcours dans CSI ! Celle-ci parle de CSI, de son expérience dans la série mais aussi ce qu’elle aimerait voir dans le tout dernier épisode de la série !

Q– Lorsque que CSI est sorti 15 ans plus tôt, imaginiez vous un tel succès et une telle longévité ? Et aussi deux spin-off se déroulant à New York et Miami ?

C.M – Qui aurait pu le deviner ? La seule chose que je savais c’est que j’aimais cette série. C’était un univers tout nouveau. Et nous avions William Petersen et Marg Helgenberger ainsi qu’une équipe d’acteurs brillants.

Q– Comment expliquez- vous que le public ait eu le déclic avec cette série ?

C.M– Le courant est passé, ce qui est très rare, mais c’est arrivé avec CSI. Je ne pense pas que l’on peut conter avoir du succès lorsque l’on écrit un pilot pour lancer une nouvelle série, mais cette fois-ci le succès était présent. Les bonnes personnes se sont rassemblées au bon moment.

Q– Avez-vous gardé contact avec William Petersen ?

C.M– Oui, nous avons gardé contact. Et lors du tournage du Season Final de la saison actuelle, que nous avons terminée la semaine dernière, il est venu sur les plateaux de tournage pour faire quelques photos avec Ted Danson. J’avais les larmes aux yeux. Notre ‘CSI d’origine’ avec notre ‘Nouveau CSI’.

Q– Beaucoup de bon travail a été fait à la télé jusqu’à aujourd’hui. Pourquoi pensez vous que la télé est devenue de meilleure qualité ?

C.M– C’est un nouvel âge d’or de la télévision. Premièrement nous ne sommes plus dans l’ombre du cinéma. Je veux dire, en revenant en arrière, au temps où CSI a été lancé, je dois dire que CSI a changé le monde télévisuel. Le visuel de notre série était remarquable, c’était comme si l’on sortait un nouveau film chaque semaine. Jerry Bruckheimer disait que l’on devait faire des ‘long métrages télévisuels’, c’est exactement ce que nous avons fait et ce que nous continuons de faire.

De même les technologies en médecine légale ont évoluées tout comme nos écrans de télévisions, avec l’arrivée des home-cinemas  Maintenant les gens peuvent voir à quel point la réalisation de ces shows est bien faite.

De plus, il n’y a pas seulement le travail des acteurs mis en avant, mais aussi celui des réalisateurs et des scénaristes.

Q– La médecine légale est très technique. Quel a été le plus grand défit en présentant ceci au public ?

C.M– Quand je repense à la première saison, lorsque nous essayions d’écrire des épisodes sur la science tout en essayant de rester précis, c’était vraiment un sacré défit à relever. Nous devions expliquer au public ce qu’il ne connaissait pas, mais nous devions aussi le divertir ! C’était vraiment difficile à faire. Beaucoup de gens disent que CSI n’est que centré sur la science mais absolument pas sur les personnages. Mais quand vous regardez à nouveau la première saison, vous pourrez voir qu’on avait un grand panel de personnages, nous avons à la fois mélangé la science aux personnages. Et nous le faisons encore aujourd’hui.

Q- Quelle chose aimeriez-vous voir arriver dans le dernier épisode de la série, lorsque ce moment arrivera ?

C.M– Pour un vrai final, j’aimerai que tous les superviseurs reviennent. Plusieurs viennent d’ailleurs de Chicago, dont William Petersen et Gary Sinise. Oui, j’aimerai beaucoup faire revenir tout le monde pour rendre un dernier hommage à toutes les générations ‘CSI’. Ça serait génial !

Advertisements
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :