RSS

CSI: 14×15 – Double 15 et triple 6

28 Mar

?????????????????????????????????????????????????????

C’est avec une grande tristesse que j’entame l’analyse de ce 15ème épisode, puisqu’il s’est avéré que cette saison 14 est la dernière pour le personnage Jim Brass. Je vais de ce pas tâcher d’être plus méticuleux à son propos, bref grand coup de chapeau à l’acteur Paul Guilfoyle qui laissera un grand vide dans la série. Une 15ème saison, mais voyez le prix à payer. Rétrospectivement, j’aurais dû voir ce coup bas surtout que dans mes précédentes analyses je faisais des remarques à propos de Brass sans m’en rendre compte. On peut même s’en rendre compte quand on voit le générique de la saison 14 : Brass sans aucune arme, le regard triste. Ils ont essayé de passer des messages au téléspectateur concernant Grissom de la même manière.  Bref, le générique n’est qu’un exemple parmi d’autres.

?????????????????????????????????????????????????????

Dans ce 14×15 « Love for sale » (on peut traduire : de l’amour à vendre) le titre en dit long. Et contrairement à l’épisode précédent, le 14×15 est un épisode plus noir et touchant, méritant amplement un 10/10. Le jeu des acteurs était superbe, Brass et Sara manquent à l’appel dans cet épisode. Cependant, l’atmosphère était tellement captivante que ça allégeait la sensation du vide laissé par les deux acteurs qui s’absentent étrangement (on sait pourquoi concernant l’un des deux).

C’est parti, accrochez-vous ! une atmosphère glauque, morbide et sinistre entame l’épisode avec l’arrêt dans le brouillard d’une voiture dans le noir et une silhouette qui en sort et qui s’éloigne en courant, enfin…à petites foulées. On passe directement au photogramme (gros plan) d’un œil et la caméra s’amuse à poursuivre de grosses mouches qui volent et se posent sur l’œil. Vaut mieux éviter de manger devant l’épisode XD. Ce détail technique n’a pas été abordé depuis les fourmis géantes de la saison 5 !

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

On découvre petit à petit le cadavre d’une jeune fille dont le crâne était fracassé. Le premier à être sur les lieux n’était pas le légiste ni même Brass. On s’était bien habitué à voir ce dernier toujours le premier sur les lieux d’un crime à attendre Grissom et son équipe, ah le bon temps ! On découvre un policier black (détective Crawford) qui accueillait Nick. Après quelques coups d’œil, on conclut à un homicide qui s’est passé en dehors de la voiture. La victime semblait être une fille sans histoires, studieuse et sérieuse. Elle a un livre d’algèbre (science) et une bible (théologie), clin d’œil scénaristique aux deux côtés antagonistes de cette saison. Si Grissom à l’époque se posait la question : comment la victime a été tuée ? Nick se pose la question suivante : comment la victime était arrivée là ?

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

On revoit après le générique le fameux chiffre 3 qui se répète inlassablement. Finn et les deux légistes étudiaient et analysaient dans la morgue ce qui était arrivé à la victime : viol, agression, vol, la totale. Le doc a situé l’heure de la mort entre minuit et 3 heures du matin (encore un 3 ?). Le doc trouva un morceau de verre dans le genou de la victime. Cette dernière avait les yeux toujours ouverts comme un grand miroir opaque. Finn eut un moment d’absence comme si elle fut hypnotisée par ce regard vitreux qui pouvait la refléter. On sent que Finn n’agit pas normalement, comme si cette victime lui rappelait un passé douloureux. On peut se poser la question : et si la blessure psychologique de Finn était largement antérieure au 14×10 ? Et si le 14×10 n’a fait que remuer le couteau dans la plaie ? Une volonté scénaristique de dévoiler un peu Finn sous un autre jour sans doute, mais c’est vrai que c’est intéressant.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Pour tout ce qui concerne les familles eppleurées et endeuillées, D.B est là ! On a deux parents qui venaient de perdre leur fille. Les deux ne comprennent pas comment leur ange a fait une fugue alors qu’elle s’investissait dans l’église et étudiait. La mère pleure à chaudes larmes devant le regard compatissant de D.B.

Retour au labo ! enfin on se rappelle que c’est une série scientifique ! Morgan et Greg passent la voiture de la victime au peigne fin. Morgan remarqua une pub qui n’a pas été mouillée par la pluie sur le pare-brise : tient il y’a un 3.99 ! Greg trouva une belle empreinte dans la voiture. Normalement, on devrait commencer par l’extérieur de la voiture et on finit par l’intérieur, jamais le contraire ! Est-ce que vous trouvez que c’est logique de se focaliser sur les empreintes à l’intérieur de la voiture au lieu de commencer par les portes ? Une pub sur un pare-brise, ça se voit quand même !on est très loin de la prouesse scénaristique et technique du 14×05 qui restera apparemment le meilleur épisode de la saison 14 jusqu’à présent !

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Passons au roi du labo, Hodges, qui accueillit Finn avec un jargon que seuls eux ils le comprennent ! On a le Q.I d’un escargot devant les CSI. Hodges détailla l’histoire du bout de verre et remonta jusqu’à sa composition et même à la forme de l’objet auquel il appartenait, trop fort ce Hodges ! Nous, on est émerveillés ! Finn : « pas mal Hodges » comme si elle aurait espéré qu’il lui donne l’adresse du fabriquant et combien cela a coûté. Pourtant, c’était un truc vieux de 100 ans, cela réduit les recherches. Dans CSI, on a besoin de réduire les recherches, tout comme plusieurs séries à commencer par Esprits Criminels où chaque tueur en série a une particularité.

?????????????????????????????????????????????????????

On va vite dans CSI, mais voilà enfin Jon Wellner qui donne son compte-rendu à Finn. J’avais sérieusement cru à ce qu’on lui botte les fesses, pas Paul. Allons bons, faites une ovation pour le personnage le moins apparu dans cette saison 14 ! Je me suis dit quand on a annoncé le départ de Paul que Henry n’était pas aussi ancien que Brass et que son duo avec Hodges sauvegardait sa place.

Je passe D.B et son compte-rendu inutile pour aller à la salle d’interrogation : non, Brass n’était pas là. Par contre, on retrouve le détective Crawford : et si c’était lui qui occupera la place de Brass ? Trop de sérieux tuera la série, qui semble se contenter de quelques piques de Hodges ! On avait 7 saisons auparavant beaucoup de bonne humeur, de blagues, même les non-fans apprécient la série pour son côté décalé contenant science rigoureuse ainsi que des blagues et des situations hilarantes.

Le suspect avoua qu’il avait trouvé la voiture près d’un bâtiment mais qu’il ne l’a pas volée ou a tué quiconque. Greg et Nick se rendirent sur les lieux, un bâtiment isolé qui peut nous rappeler celui du 14×01 et l’équipe Greg-Nick qui se rendirent là-bas à la recherche de Morgan. Dans le 14×15, Greg et Nick se rendirent dans un endroit qui s’était avéré être un bordel. Les deux CSI, pris pour les « frères Harris » furent assaillis par les prostituées dans une situation à la fois embarrassante, hilarante et coquine. Il fait chaud…mais Nick garda la tête froide et les repoussa gentiment. C’est la propriétaire des lieux qui leur ordonna de s’éloigner des CSI. Elle était vêtue de blanc et avait un sourire tout sauf angélique. Elle n’avait rien vu rien entendu concernant la victime qui serait selon les indices introduite dans le bordel tapissé de rouge. La propriétaire laissa quand même Nick et Greg faire le tour.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Greg était paumé : il croyait que la victime était très innocente pour être dans un bordel et Nick lui rappela que les apparences sont trompeuses en disant une phrase qui fait réfléchir : « je peux te garantir que toutes les filles qu’on vient de rencontrer ont un père à la maison qui te dira la même chose. » Pourquoi le père ? On dirait la thématique de la parenté qui revient au galop, surtout concernant Brass et sa fille Ellie la prostituée dans le 14×01. On sent un clin d’œil scénaristique indirect à Brass tout le temps dans cet épisode et les paroles de Nick le confirment.

Revenons à Greg et Nick qui découvrent 4 portes : la chambre rouge, la chambre du western, la chambre salle de classe et la chambre de la jungle. Admirez l’imagination coquine des scénaristes ! Nick choisit la chambre de la jungle surtout qu’elle était face à la chambre asiatique, mais le plus intéressant, c’était la chambre du western choisie par Greg. C’était une chambre tapissée de rouge de haut en bas, un rouge couleur ensanglantée. Greg marcha dans la chambre bizarre qui avait des allures inquiétantes. C’est en trouvant des bouteilles de verre antique que Greg tilta et appela Nick : il y’avait une bouteille manquante. Ils cherchèrent les débris d’abord dans la poubelle, ensuite ils examinèrent le sol en bois, c’est la que Greg réussit à trouver un morceau de verre antique identique à celui que Hodges avait examiné, quant à Nick, il réussit à prouver qu’il y’avait du sang sur le sol.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Avec la découverte de Nick, tout le monde fut arrêté, alors que le superviseur d’un comté essayait de venir en aide aux prostituées. Nick lui parla de l’assassinat, mais le superviseur n’avait pas l’air au courant.

Pendant ce temps, on assiste à un 3 avec Finn qui regardait une des vidéos de la victime sur son ordinateur. D.B entre en scène mais Finn lui fit savoir que la victime était une fille sans histoires. D.B n’ouvrit la bouche que pour informer Finn de l’arrivée de la propriétaire du bordel, ça sent un interrogatoire 100% féminin !

?????????????????????????????????????????????????????

Presque ! Le détective Crawford était là, avec le même air sérieux (ça craint, si c’est son personnage qui va remplacer Brass dans la saison 15 alors Brass me manquera beaucoup avec son humour piquant dont on raffole lors des interrogatoires !!) accompagné de Finn. La propriétaire avouera que son barman Rex (admirez le beau prénom XD) avait trouvé le cadavre de la victime devant le bordel sur le parking.

Rex et Nick allèrent sur la véritable scène de crime et Rex montra la place exacte de la fille avant qu’il ne se débarrasse d’elle sous l’ordre de la propriétaire. J’aime beaucoup le fait que Nick traite Rex d’idiot, lol.

?????????????????????????????????????????????????????

Appelés sur les lieux, les lab rats avec Hodges et Henry en tête analysèrent le sol ensanglanté. C’est cool de les revoir loin du labo entrain de parler des exploits sexuels de Hodges dans un bordel. Henry ne mâche jamais ses mots, de l’humour, du sang, un mégot, un vieux penny datant de 1926 (88 ans : 8+8=16 et comme par hasard c’est l’âge de la victime !) et une pierre turquoise dénichée par Henry qui suscita l’intérêt de Hodges.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Nick et Greg cherchèrent l’arme du crime après avoir laissé la scène du crime aux lab rats. Ils tombèrent d’abord sur l’empreinte d’une chaussure, ensuite sur une pierre ensanglantée digne d’être l’arme du crime. D.B analysa la pierre, mais impossible d’y trouver des empreintes. Morgan analysait toutes les empreintes du bordel toute seule comme une grande, et tomba sur celles du bon père de la victime. Ce dernier resta impassible lors de l’interrogatoire face au détective Crawford et D.B et nia toutes les accusations, en tout cas il semblait surpris lorsqu’il apprit que sa fille était dans le bordel.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Finn et Greg se rendirent dans la maison close pour examiner les semelles des chaussures et tombèrent sur des semelles dans lesquelles étaient incrustés des morceaux d’ancien verre. Finn interrogea la prostituée suspecte au regard mélancolique. Kirsten avoua qu’elle avait parlé à la victime et qu’elle l’avait laissé entrer. Très en retrait, la prostituée semblait être touchée par une phrase de Finn et faillit dire quelque chose quand le père de la victime arriva et lui sauva la mise. Les deux partirent devant une Finn qui ne comprenait plus rien ! Devant les moqueries de Greg et de Finn, le pasteur leur expliqua que Kirsten était sa fille. Il venait au bordel et payait une grosse somme d’argent rien que pour pouvoir la voir et lui parler.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

D.B et Finn résumèrent la situation : deux filles dont l’une est un ange alors que l’autre a tout pour être le démon et l’assassin. Henry apparut pour la 3ème fois et expliqua que le violeur de la victime était dans la chambre asiatique.

Tient tient, on dirait qu’on parle de ce petit cochon de superviseur du comté ! Nick et Crawford se rendirent sur son lieu de travail et furent surpris par des appels au secours provenant de tous ceux qui bossaient là-bas : leur boss a été attaqué avec une arme par le père de la victime qui voulait venger sa fille à tout prix mais Nick arriva à l’en dissuader. Je trouve intéressant le fait d’avoir donné beaucoup d’intérêt au personnage de Nick Stokes dans cet épisode, Eads jouait très bien son rôle. On a l’impression qu’il est seul, loin, très loin des autres surtout avec l’absence de Paul et de Fox.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Retour à l’épisode avec l’interrogatoire du violeur par Crawford et Nick, pour lui, la victime n’était pas un ange et avait 18 ans selon la femme qui était son mac et qui s’est révélée être…sa mère ! D.B et Finn l’interrogèrent, et dès qu’ils parlèrent du superviseur, la mère psychopathe mentit mal. Petit à petit, son masque de bonne femme au foyer et de mère modèle s’effrita, se fissura et tomba en petits morceaux. Elle rit lorsque D.B lui dit que son mari, Jim (avouez que cela vous fera penser à un certain Jim Brass !) l’avait sauvé, et c’est toute la laideur qui apparut : elle se fichait éperdument de la vie parfaite et vendait ses filles comme des putes. Sa grande fille, Kirsten, eut peur de la réaction de son père et continua de vivre dans l’enfer dans lequel elle fut jetée. Quant à la jeune sœur, elle essaya de parler à son père de ce qu’elle avait subi, mais sa mère la guettait et la tua avec une grosse pierre. Les preuves l’inculpaient : la pierre turquoise que Henry avait trouvé provenait du bracelet de la meurtrière et des chaussures ensanglantées qui lui appartenaient dans une poubelle. Encore, ce n’étaient pas ses filles et elle n’en a jamais voulu. Le dégoût se lit sur les visages de D.B et de Finn, affaire classée.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

Dernier plan, inutile de répéter qu’il y’a encore un chiffre 3 : Jim le père était effondré et avait tout perdu. D.B venait lui annoncer l’inculpation future de sa femme de meurtre, alors que Kirsten apparut comme de l’espoir pour le pasteur. Il quitta les lieux avec sa fille, laissant D.B seul.

?????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????

C’est une affaire qui n’était pas passée comme les affaires précédentes. On a eu tout un registre biblique dans cet épisode comportant des anges, des démons ainsi que des mi-anges, mi-démons ! Tout comme le 14×13, le 14×15 me rappelle étrangement le 14×01 (c’est comme un miroir inversé : dans le 14×01 la fille tue sa mère et dans le 14×15 la mère tue sa fille, et dans les deux épisodes la fille a un problème avec son père), sauf que j’ai l’impression que côté thématiques, c’est le 14×15 qui l’emporte face au 14×13 et c’est le 14×15 qui est l’épisode qui a le plus de similitudes avec le 14×01. On a eu un grand miroir infernal, un double 15 ( 15 ans comme début  de prostitution pour la mère et la fille. Le 15 peut se référer à l’épisode ou à la future saison !) et un triple 6 (15: 1+5=6)  j’ai ajouté le 6 du 16 (âge de la victime) car je me suis concentré dans mon titre sur le côté obscur/diabolique de cet épisode. En tout cas, j’ai adoré le regarder, amusez-vous ! Bonne lecture.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :