RSS

House – Review du 8×05

26 Jan

8X05qzf7zt2i3w-500-300-0

Comment commencer déjà cette review du 8×05 ? Je dirais que j’ai regardé cet épisode avec le 8×06 pour découvrir la saison 8 en version française, et juste ciel ! J’ai été tellement traumatisé et déçu qu’il m’ait fallu des jours pour souffler, finir la saison 8 de X-Files et regarder la moitié de la saison 9 avec le pauvre Doggett qui se retrouve sur le lit d’hôpital à plusieurs reprises, ou avec Scully qui pleure comme une madeleine pour un rien, ou avec William, le bébé extraterrestre de Scully!!

Quand je pense que j’étais excité de découvrir enfin la saison 8 en VF !! Les voix de Park et d’Adams en VF étaient un vrai cauchemar ! Je voulais me boucher les oreilles !! Ce sont ces voix-là qui m’ont déçu et traumatisé. J’ai préféré regarder autre chose pour oublier, vous n’avez pas été traumatisé des voix françaises ? Bon, j’ai regardé la saison 8 et je la connais à fond en VO depuis 1 an et 4 mois, ça fait une sacrée distance avec ma découverte des voix VF ! C’était tellement insupportable que j’en ai discuté avec certains fans le lendemain de mon visionnage cauchemardesque sur un site, ils étaient tous d’accord sur le fait que rien n’égaliserait les voix originales. Non mais ça va pas…c’est monstrueux ! Aucune émotion, c’était fade en VF. Je n’ai pas du tout aimé non seulement les voix françaises (à l’exception de celle de House) mais en plus, je n’ai pas aimé l’épisode dans son intégralité en français. Résultat : j’ai dû regarder l’épisode en VO pour écrire cette review…

Après avoir donné mon impression à propos de la VF, je commence donc cette review en soulignant qu’il y’avait 7.5 millions de téléspectateurs devant cet épisode  8×05 « The confession » alias « De confessions en confessions ». Encore une petite baisse qui n’affecte pas la position magistrale de la série sur TF1 devant les programmes des autres chaînes.

Le cinquième épisode de la 8ème saison démarre avec un générique assez différent du générique des  4 épisodes précédents. Ce générique dure 30 secondes et même si le son est le même, certains changements ont été présents dans le générique. Les images de Hugh Laurie, de Peter Jacobson et de David Shore (producteur, scénariste et créateur de la série) sont les seules qui n’ont pas changé. Par contre, le reste a changé. On retrouve Omar Epps à la place de Lisa Edelstein (un indice ?), on retrouve Robert Sean Leonard avec l’image d’un thorax (un indice ?), Jesse Spencer avec l’image d’un cerveau (indice ?), Odette Annable avec l’image d’une colonne vertébrale et on finit avec Charlyne Yi avec l’image d’un œil.

Un générique comporte plusieurs indices alors que dire de celui de House et de sa dernière saison. Je m’étale un peu sur le générique ensuite je reviens à l’épisode. Dans cette actualisation du générique, on retrouve des nouveaux indices qui peuvent inciter et pousser le téléspectateur à réfléchir. Ainsi, le fait qu’on trouve le nom d’Omar Epps à la place de LE (qui a quitté la série fin saison 7) peut suggérer le fait que Foreman soit devenu doyen de PPTH. L’indice laissé avec le thorax avec RSL (auparavant c’était le cerveau, cette fois c’est le thorax) peut pousser certains à poser des questions, sauf ceux qui ont regardé la saison 8 jusqu’au bout savent la signification de cette image en particulier. Il en est de même avec le changement de l’image de Jesse Spencer (avant c’était la colonne vertébrale) vers le cerveau. Tout ce que je peux révéler, c’est que ces personnes ont connu durant la saison 8 des évènements cruciaux dans leurs vies. Mais je m’arrête là, car il y’a trop de symboles et de spoilers.

Après avoir regardé l’épisode en VO, je trouve que l’analyser en 3 parties était plus simple.

I. Reconstitution de l’équipe

Le générique change à partir de cet épisode jusqu’à la fin de la série, comme un symbole du changement qui se produit dans le 8×05 : il s’agit de la reconstitution finale de l’équipe, nouveaux et anciens, tout un symbole également de la vie de House avec ses anciennes habitudes, mais aussi ses nouvelles décisions, les tournants qui se passent dans sa vie (la prison, la rédemption). C’est donc une équipe à l’image même de House qu’on retrouve, une équipe complexe et détonante, bizarre et humaine, menteuse mais sincère, récente mais ancienne. Le dynamisme de cette équipe est dû grâce à ses différentes facettes et à ses contradictions.

Le retour des anciens (lol, ça me rappelle le titre d’une fanvid que j’ai crée pour le fun) était fracassant. Chase et Taub, plus complices que jamais, ne prenaient pas du tout Foreman au sérieux et lorsqu’ils entrent dans le bureau de House, on voit très clairement les yeux de House briller accompagnés d’un sourire cachant à peine sa joie de revoir les gars. Ces derniers feront connaissance avec les deux nouvelles avec la touche hilarante de Park à Taub : « Tu es plus grand que ce que je pensais. » mdr !

On découvre dans le retour triomphant de Chase et de Taub un comportement plus « housien » que jamais. Ce retour a dynamisé l’équipe formée d’anciens et de nouveaux. Taub enseignera le fameux « every body lies » aux nouvelles, tout le monde ment. Chase est plus je-m’en-foutiste que jamais, il réfléchit plus qu’il ne parle. L’attitude des deux garçons est très frappante car on sent que House a déteint sur eux avec le temps, et peut-être nous aussi, les fans…Allez savoir !

Bref, on peut aller jusqu’à dire que le comportement de ce duo est « filial ». Si on observe de près le comportement de House, on remarque qu’il est affectueux et paternel à leur égard. Il les privilégie, donne les lourdes tâches aux nouvelles pour décorer son bureau, et va jusqu’à étreindre Chase en disant que le fils prodigue était de retour. Même si ces paroles étaient dites sur un ton théâtral-comique, elles demeurent symboliques. En effet, c’est à cet instant-là qu’on sent que c’est Chase qui est désigné comme étant « l’héritier » de House avec le mot « fils ». Nous verrons cet héritier pointé du doigt de plus en plus à chaque épisode. House dira « fils » à Taub aussi en essayant de lui voler un cheveu, tout se déroulait sous le masque du rire mais Taub connaissait trop House pour se faire avoir.

Comme vous le constatez, je me suis concentré sur le retour des gars car c’est bien ce retour qui complète l’équipe. D’ailleurs, c’est l’alchimie directe entre les membres anciens/nouveaux  et il y’aura deux équipes de deux : Park/Taub et Adams/Chase qui travailleront sur le cas.  A la fin de l’épisode, House les réunit tous les quatre devant un rideau rouge qui rappelle beaucoup celui du théâtre pour trinquer…au mur amovible qui donne un accès direct au bureau de Wilson ! Déco pour le bureau, travaux pour mieux emmerder Wilson ! Trop hilarant ! La reconstruction du bureau est à l’image de l’équipe qui est à l’image de House. Tout est lié.

II. Le pari

Comme les garçons étaient de retour, un petit imprévu arriva à Taub : soit il travaille avec House sans ses filles, soit il trouve une nounou sinon il sera viré. Foreman refusa d’être la nounou des filles de Taub. J’aime bien l’apparition des « Taubettes » comme l’a dit House ironiquement, elles apportent une touche de fraîcheur à l’épisode je trouve. Finalement, ce sera Wilson qui acceptera d’être la nounou pour deux jours, mais House le démasqua. Ce dernier a toujours une longueur d’avance et il sait grâce au langage corporel quand on lui ment ou pas ! A ce propos, un détail m’a interpellé lorsque Wilson avait dit : « Si vous m’entendez dire que je veux des enfants, donnez-moi un grand coup dans le ventre. » Mais tu le diras, Wilson…Je tape ? lol

Cependant, Taub fut harcelé par House concernant sa paternité : serait-il le vrai père des deux filles ou de l’une d’elles ? Ou bien élève t-il les filles de quelqu’un d’autre ?

House prit plaisir à semer le doute après avoir lancer un pari sur la paternité de Taub. Ensuite, il essaya d’avoir un échantillon ADN de Taub avec les méthodes douces (il essaya de le prendre dans ses bras) et avec des méthodes housiennes peu orthodoxes, lol (voler le gobelet de Taub dans un sac en plastique) mais Taub connaissait bien son patron et ses manières.

Plan B : Wilson avait parié aussi, et il essaya de voler la fourchette de Taub dans un sac en plastique lors de la scène Taub-Wilson dans la cafétéria. Taub n’était pas aussi dupe que ça et récupéra sa fourchette et la scène hilarante se termine avec Wilson qui tenta d’expliquer son odieux geste (un vrai vicieux ce Wilson tout gentil, pas étonnant qu’il soit le meilleur ami et le complice de House !) en disant qu’il n’est pas le « bad guy » ou le mauvais mec si vous voulez ! Mais bien sûr…parier sur tout et n’importe quoi, ça c’est housien ! Wilson avait ce côté housien.

Le plan B avait échoué, mais cela a mis la puce à l’oreille de Taub, qui finit par faire un test ADN de lui et de ses filles, quand il voulut savoir les résultats, Foreman lui fit remarquer que l’ADN était celui d’un singe. MDR !!! Personne ne ferait ça à part House, quelle idée ! J’étais plié de rire. Le pari pour House est un pari, il fallait le gagner en sachant le premier si Taub était le vrai père ou pas, surtout qu’il avait le dossier. Taub le récupéra et le détruit en répétant « ce sont mes filles ». Qu’importent les résultats, qu’importent les paris, Taub prouve qu’il est un bon père.

 Là on peut se demander si le petit jeu de House cacherait un message, ou un test. On l’a vu à maintes reprises utiliser des tests et des épreuves pour voir jusqu’où ses larbins pouvaient aller. Dans le 8×04, c’était un grand test pour Park, l’épisode de tous les paris. Dans ce 8×05 on retrouve encore un pari mais concernant Taub, le seul père parmi tous les membres de l’équipe. House, qui n’avait pas reçu beaucoup d’amour paternel, voulait-il voir cet amour paternel de ses propres yeux grâce à Taub ? Plus tard on se rendra compte de l’importance de ce geste housien envers Taub, qui l’a aidé à devenir un meilleur père.

La thématique de la paternité est abordée à fond dans cette dernière saison, dans certains épisodes plus que dans d’autres, mais on se rendra compte plus tard que tout le monde est père symboliquement.

III. Mythomane

J’ai trouvé le cas assez intéressant dans ce 8×05. Prenons le patient : il est un mari infidèle, il est père, il ment comme il respire. Le patient ressemble beaucoup à Taub ! (je ne parle pas du visage xD enfin vous comprenez !). Le patient menteur a fini par perdre la peau, trop glauque ! Ça me rappelle « Under my skin » ou le 5×23, avec la danseuse qui a perdu sa peau ! Horreur !

Le patient dans cet épisode ainsi que Taub répètent haut et fort la fameuse devise de House que ce dernier dit depuis le 1×01 c’est-à-dire « every body lies » ou « tout le monde ment ». Une devise qu’on nous la rappelle et qui revient en force avec la recomposition totale de l’équipe.

House s’occupe du cas pour la première fois dans cette saison sans rencontrer le patient ou soigner un organe…Un House qu’on a toujours connu ainsi : soigner un patient sans le voir ! Après tout, il a eu le chèque l’épisode précédent, alors ce patient n’a pas une importance ! Bref, un vrai retour aux sources qu’on enregistre dans ce 8×05.

La partie s’intitule « Mythomane » et pourtant, le patient a fait des confessions à tous ceux qui le connaissaient, un peu gênant d’écouter ton voisin te dire qu’il avait trompé sa femme et qu’il se fiche de toi en volant ton fric ! Il s’excusera auprès de tout le monde et décevra tout son entourage, et pourtant il a bien dit la vérité à propos de son infidélité dans ce tas de mensonges ! Toutes ses confessions bizarres et ce besoin maladif de tout confesser seront interprétés comme un symptôme maladif par l’équipe recomposée de House.

Lorsque le patient guérit, il ment cette fois volontairement à sa femme, sans aucune conscience ni limite. Le patient est un salopard de première lol et ça n’a aucun remède ! MDR. Mythomania !

Dans ce cas, on a assisté à la formation de deux équipes de deux : Taub/Park et Chase/Adams qui ont supervisé la patient et on peut souligner une belle alchimie entre ces 4 membres qui viennent à peine de se connaître. Bref, ça promet pour les prochains épisodes !

Chase est le seul qui n’a pas écouté House lorsque ce dernier leur a demandé de rentrer chez eux, en se contentant de la conclusion de Park. House ne se contente pas facilement d’un résultat qui cadre avec le cas, il cherche toujours une autre issue, et ça, c’est Chase qui l’a compris (un échange de regards plein de sens avec son patron). Chase se rendit compte que le patient était anormalement mythomane et c’est grâce surtout à la remarque de Chase que House finit par découvrir la maladie.

Bref, un cas très intéressant et profond qui peut souligner que les bases solides d’une relation durable et stable sont constituées du mensonge et de l’hypocrisie comme le fut l’exemple de la famille qui est le noyau de la société. La famille du patient est un exemple de la société mensongère et vicieuse qui nous montre réellement que la devise de House est la plus adéquate pour la qualifier : « every body lies ».

Mais, est-ce que toute relation stable est fondée nécessairement sur le mensonge et le vice ? On verra cela plus tard, dans les prochains épisodes. En tout cas, ce fut un très bon épisode, assez drôle et plein de sens à mon avis, c’est House qui reconstitue son petit monde dans une folie illimitée.

Advertisements
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :